Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Reine des neiges
Niveau 9

doute nature...

par Reine des neiges le Lun 21 Nov 2011 - 9:30
Dans la phrase suivante, quelle est la nature du coi?

Tout dépendrait de ce qu'elle trouverait

Merci!
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: doute nature...

par Thalia de G le Lun 21 Nov 2011 - 9:37
Sub relative, à mon humble avis.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie.
Et l'été un goût de cendres.
avatar
harry james
Érudit

Re: doute nature...

par harry james le Lun 21 Nov 2011 - 9:39
+1 C'est ce que j'aurais dit aussi.

_________________
Merdre lachez tout! Partez sur les routes!


Out of sorrow entire worlds have been built
Out of longing great wonders have been willed
[...]
Outside my window, the world has gone to war
Are you the one that I've been waiting for?
avatar
Kilmeny
Guide spirituel

Re: doute nature...

par Kilmeny le Lun 21 Nov 2011 - 9:41
+1

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
Reine des neiges
Niveau 9

Re: doute nature...

par Reine des neiges le Lun 21 Nov 2011 - 9:50
C'est ce que j'aurais dit. merci!!!
La Jabotte
Érudit

Re: doute nature...

par La Jabotte le Lun 21 Nov 2011 - 18:12
Ben... j'aurais dit pronom ("ce") (complété par "qu'elle trouverait"). Donc groupe pronominal, si on veut.
avatar
V.Marchais
Enchanteur

Re: doute nature...

par V.Marchais le Lun 21 Nov 2011 - 18:32
C'est ce que l'on appelle parfois relative substantive, c'est-à-dire un pronom démonstratif "vide de sens", qui ne reprend pas un nom précédent mais est déterminé par la relative qui suit.
Des structures que l'on étudiait autrefois au collège, mais plus maintenant que le niveau a monté.
La Jabotte
Érudit

Re: doute nature...

par La Jabotte le Lun 21 Nov 2011 - 18:35
Ah oui, voilà... donc on ne peut pas dire que le COS est une relative, ou on peut le dire ?
avatar
V.Marchais
Enchanteur

Re: doute nature...

par V.Marchais le Lun 21 Nov 2011 - 18:44
Oui, mais un type particulier de relative.
J'ai même vu des grammaires faire de "ce que" une sorte de conjonction de subordination, au titre que celles-ci sont souvent formées par adjonction de que à un autre mot, préposition (avant / avant que, pour / pour que), adverbe (aussitôt / aussitôt que...), sans compter la conjonction totalement lexicalisée "par ce [fait] que" ; cela rend mieux compte de la fonction nominale de la proposition, fonction qui n'est théoriquement pas occupée par une relative. Cette approche a donc une certaine cohérence... jusqu'à un certain point : comment on fait quand le pronom relatif n'est pas "que" : ce qui..., ce dont... ?
Enfin bref, tout cela est très intéressant, mais pour moi, c'est à proscrire au collège.
La Jabotte
Érudit

Re: doute nature...

par La Jabotte le Mar 22 Nov 2011 - 0:32
Merci pour la réponse développée, Véro.
J'ai tendance à analyser les choses une à une : s'il y a un pronom, je vois un pronom, et j'oublie de penser plus loin.
avatar
Dartagnan3
Niveau 10

Re: doute nature...

par Dartagnan3 le Mar 22 Nov 2011 - 2:12
Tout dépendrait de ce qu'elle trouverait.
Effectivement, le Gprép est composé d'une préposition et d'un GN (Pronom Psub rel). Or, le ce est pronom!

Tout dépend de la réponse que vous donnerez! Very Happy
avatar
tita89
Niveau 5

Re: doute nature...

par tita89 le Mar 22 Nov 2011 - 6:54
@La Jabotte a écrit:Ben... j'aurais dit pronom ("ce") (complété par "qu'elle trouverait"). Donc groupe pronominal, si on veut.

c'est ce que je dirais aussi " Tout dépend de ses trouvailles (à elle ) ."
bon, moi, me comprendre ..... Laughing
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum