à ceux qui cloisonnent (sans polémique!)

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

à ceux qui cloisonnent (sans polémique!)

Message par arria le Dim 14 Déc 2008 - 20:20

je m'interroge sur ma façon d'enseigner, comme beaucoup ici
j'envisage de recloisonner mes cours, le travail en séquences ne me satisafaisant pas (et je ne veux pas polémiquer sur les séquences)
il me semble avoir compris que certains travaillent en recloisonnant, comment faîtes-vous, concrètement, au quotidien?
merci d'avance pour vos réponses
encore une fois, il n'y a là aucune volonté de relancer la polémique du post sur les nouveaux programmes

arria
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: à ceux qui cloisonnent (sans polémique!)

Message par myrt le Dim 14 Déc 2008 - 20:36

Je cloisonne depuis deux ans maintenant. Je fonctionne (je l'avoue) comme cela fonctionnait quand j'étais gosse. Deux jours lecture écriture, un jours grammaire, un jours orthographe, un jour conjugaison. Le vocabulaire un peu partout.

Je m'arrange évidement pour que certains point traité en grammaire tombe en même temps que certains chapitres en lecture écriture.
J'ai deux manuels et les élèves savent quel jour ils doivent amener l'un ou l'autre (ou l'œuvre complète étudiée)

Je me réserve évidement le droit de décider de faire autre chose que ce qui est prévu pour divers raisons que j'explique à mes élèves.

Je fais aussi constamment des liens entre les les chapitres. C'est d'ailleurs souvent les élèves qui les font.

J'ai été inspectée très dernièrement (vendredi en fait) et l'inspectrice m'a demandé de justifier mon choix mais ne m'a rien reprocher et m'a dit que je pouvais continuer ainsi sans probleme.

myrt
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: à ceux qui cloisonnent (sans polémique!)

Message par arria le Dim 14 Déc 2008 - 20:37

merci beaucoup de ta réponse! tu fonctionnes avec un classeur j'imagine?

arria
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: à ceux qui cloisonnent (sans polémique!)

Message par igs le Dim 14 Déc 2008 - 20:44

Moi non plus, je ne souhaite pas alimenter la polémique, mais un élément m'intrigue :
En novembre de l'année dernière, il y a exactement 1 an, lors d'une réunion, notre IPR nous a dit qu'il était totalement exclu de revenir au cloisonnement et qu'elle ne pouvait pas valider cette pratique.

Qu'en est-il ???

igs
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: à ceux qui cloisonnent (sans polémique!)

Message par arria le Dim 14 Déc 2008 - 20:48

visiblement, à lire les posts sur le forum, certains IPR tolèrent, d'autres non, alors tout ça est flou scratch

arria
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: à ceux qui cloisonnent (sans polémique!)

Message par henriette le Dim 14 Déc 2008 - 21:11

Franchement, tout varie d'un inspecteur à l'autre ! J'ai été inspectée deux années de suite, la première fois par un IG et j'ai eu un excellent rapport, l'année suivante par une IPR, avec un rapport détestable, celle-ci me reprochant ce dont celui-là m'avait félicité, alors, va comprendre, Charles !
Et puis, ce qui compte, c'est que ta façon d'enseigner te corresponde tout en faisant progresser tes élèves. Tout le reste est anecdotique.

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: à ceux qui cloisonnent (sans polémique!)

Message par Jean le Dim 14 Déc 2008 - 21:41

@myrt a écrit:Je cloisonne depuis deux ans maintenant. Je fonctionne (je l'avoue) comme cela fonctionnait quand j'étais gosse. Deux jours lecture écriture, un jours grammaire, un jours orthographe, un jour conjugaison. Le vocabulaire un peu partout.

Je m'arrange évidement pour que certains point traité en grammaire tombe en même temps que certains chapitres en lecture écriture.
J'ai deux manuels et les élèves savent quel jour ils doivent amener l'un ou l'autre (ou l'œuvre complète étudiée)

Je me réserve évidement le droit de décider de faire autre chose que ce qui est prévu pour divers raisons que j'explique à mes élèves.

Je fais aussi constamment des liens entre les les chapitres. C'est d'ailleurs souvent les élèves qui les font.

J'ai été inspectée très dernièrement (vendredi en fait) et l'inspectrice m'a demandé de justifier mon choix mais ne m'a rien reprocher et m'a dit que je pouvais continuer ainsi sans probleme.

Hep! Myrt! Je suis sûr que "un jours", "certains point traité tombe" et "ne m'a rien reprocher" sont des fautes de frappe!

Bravo pour votre choix! Moi, je fais à peu près pareil: lundi et mardi lecture expliquée (en ce moment, et sur trois mois, "Les Fourberies de Scapin en 5ème, l'Avare en 4ème, le Malade imaginaire en 3ème (une 3ème très faible)), jeudi grammaire, vendredi rédaction et dictée, puis corrigé desdites ou grammaire. Un cahier couvert en rouge (petit format, grands carreaux, 100 pages maxi) pour la grammaire, l'orthographe, la conjugaison et la rédaction, un cahier jaune idem pour les explications de texte. Pas de manuel, et pour cause : ils sont en "séquences" donc inutilisables, avec des textes sans intérêt. Je fais des photocopies. Et les semaines passent ainsi, les élèves prennent un rythme régulier, on avance tranquillement.

Jean
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: à ceux qui cloisonnent (sans polémique!)

Message par Soizic le Dim 14 Déc 2008 - 21:55

Deux questions, Jean et sans polémique surtout.
1) N'avez-vous vraiment jamais de réactions type "ras la casquette des Fourberies, ou de l'Avare, ou du Malade" de la part des élèves?
2) Est-ce que l'étude approfondie ainsi menée les mène à lire (ou voir) d'autres pièces ensuite, et à les comprendre sans l'intermédiaire du professeur ?

Soizic
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: à ceux qui cloisonnent (sans polémique!)

Message par lilith888 le Dim 14 Déc 2008 - 22:23

Une question également : trois mois sur une seule oeuvre, n'est-ce pas long ? Combien étudiez vous d'oeuvres dans l'année ?

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: à ceux qui cloisonnent (sans polémique!)

Message par Jean le Lun 15 Déc 2008 - 0:38

@Soizic a écrit:Deux questions, Jean et sans polémique surtout.
1) N'avez-vous vraiment jamais de réactions type "ras la casquette des Fourberies, ou de l'Avare, ou du Malade" de la part des élèves?
2) Est-ce que l'étude approfondie ainsi menée les mène à lire (ou voir) d'autres pièces ensuite, et à les comprendre sans l'intermédiaire du professeur ?

Deux bonnes questions (et j'vous r'mercie d'me les avoir posées!)!
Leurs "réactions" sur les chefs-d'oeuvre absolus, et que le monde admire, que sont les comédies de Molière, ne m'intéressent pas. Je me garde bien de leur demander si ça leur plaît. Ils doivent connaître, point à la ligne. C'est moi, le professeur, qui sais ce qui est bon pour eux. De fait, ils prennent conscience petit à petit d'apprendre des quantités de mots nouveaux, ou de sens nouveaux de mots qu'ils connaissaient déjà. Et puis ils s'habituent à retrouver chaque semaine Cléante, Elise, Argan, Toinette. Je suis toujours étonné, d'ailleurs, de voir comment le théâtre de Molière passe bien auprès des élèves malgré la barrière de la langue. Une fois la pièce entièrement expliquée, si en plus j'ai la possibilité de les emmener la voir au théâtre, alors là succès garanti. J'ai raconté sur un autre fil comment mes 3èmes de l'an dernier m'avaient remercié pendant une bonne demi-heure de leur avoir expliqué à fond Le Malade imaginaire, ce qui leur avait permis de "suivre parfaitement" la pièce au théâtre: cette gratitude de la part d'une classe dont la moitié des élèves se destinait à un apprentissage avait été pour moi un grand moment d'émotion.
Sur la deuxième question: j'imagine (je ne peux rien affirmer et cela dépend tellement des parcours individuels et des circonstances) qu'effectivement, le contact en profondeur avec une pièce de Molière qui leur est devenue familière les rendra attentifs aux annonces de représentations de pièces de Molière (notamment à la télévision). Ayant étudié un texte difficile et ancien, ils seront tout contents, je suppose, de découvrir qu'il y a aussi du théâtre écrit en langage moderne. Le jour de la rentrée, un des élèves de 3ème que j'avais l'an dernier en 4ème s'est mis à me réciter, tout fier, le rôle de Sganarelle dans la scène 1ère du Médecin malgré lui, que nous avions expliqué l'an dernier.

Jean
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: à ceux qui cloisonnent (sans polémique!)

Message par Jean le Lun 15 Déc 2008 - 0:40

@lilith888 a écrit:Une question également : trois mois sur une seule oeuvre, n'est-ce pas long ? Combien étudiez vous d'oeuvres dans l'année ?

Ce n'est pas la quantité qui rest importante, Lilith! Du moins le crois-je!
Bien à vous, au passage.

Jean
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: à ceux qui cloisonnent (sans polémique!)

Message par myrt le Lun 15 Déc 2008 - 7:39

J'utilise en effet un classeur.

Jean, pour les fautes, je m'excuse, j'ai beaucoup de mal à me relire sur écran (pour mes cours je suis obligée d'imprimer pour corriger), c'est d'ailleurs pour cela que je participe rarement. Un professeur de français qui laisse plein de fautes sur un forum ce n'est pas très sérieux.

Pour les inspections, je pense effectivement que certains tolèrent et d'autres non. C'est le coté aléatoire de l'inspection.

myrt
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: à ceux qui cloisonnent (sans polémique!)

Message par Reine Margot le Lun 15 Déc 2008 - 8:18

et quand on est tzr et qu'on ne peut pas demander plusieurs cahiers ou classeurs?

je me demandais aussi comment vous organisiez la progression: un chapitre grammaire, un chapitre lecture, ou un chapitre intégrant des séances de grammaire, de lecture...(ce qui revient à la séquance scratch )
à quoi ressemble le sommaire?

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: à ceux qui cloisonnent (sans polémique!)

Message par Jean le Lun 15 Déc 2008 - 9:58

marquisedemerteuil a écrit:et quand on est tzr et qu'on ne peut pas demander plusieurs cahiers ou classeurs?

je me demandais aussi comment vous organisiez la progression: un chapitre grammaire, un chapitre lecture, ou un chapitre intégrant des séances de grammaire, de lecture...(ce qui revient à la séquance scratch )
à quoi ressemble le sommaire?

Lundi et mardi lecture expliquée, jeudi grammaire, vendredi rédaction ou dictée puis corrigé desdites ou grammaire.
Ces séances sont indépendantes: par exemple, explication suivie du "Malade imaginaire" le lundi et le mardi, cours de grammaire, suivi, entièrement consacré à l'analyse ( les 9 natures de mots, puis les 25 fonctions, puis l'analyse logique, ce qui occupe l'année) et interrogations écrites régulières sur des pages du Bescherelle, vendredi par quinzaine, rédaction sur les sujets qui me viennent à l'esprit, ou dictées tirées toutes du Grand Meaulnes. Voilà. S'il y a des recoupements, ils sont accidentels (découvrir un subjonctif imparfait dans Molière ou la Fontaine, par exemple). L'ensemble est souple et assez varié pour les élèves, tout en étant régulier. rien à voir avec le carcan formaliste et étouffant de la "séquence", avec la recherche obsessionnelle de la "cohérence". La cohérence chez moi va de soi, pour la raison que le cours de français consiste à apprendre... le français et que les séances que je viens d'énumérer y contribuent toutes.

Jean
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: à ceux qui cloisonnent (sans polémique!)

Message par méphisto le Lun 15 Déc 2008 - 10:28

Je cloisonne et je me suis fait DESCENDRE lors de mon inspection... J'utilise un classeur avec intercalaires pour les séquences, les fiches mémo, les fiches méthodo, le vocabulaire, les biographies, les fiches de lecture. Je me suis fait eng.... comme je n'aurais jamais pensé l'être. Mais , désolée pour les IPR, ça fonctionne...

méphisto
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: à ceux qui cloisonnent (sans polémique!)

Message par minette74 le Lun 15 Déc 2008 - 10:36

Je cloisonne aussi depuis l'année dernière. Lundi-mardi : étude de texte + vocabulaire + rédaction (en fait, le travail en séquence sans la grammaire) et jeudi-vendredi : langue (grammaire-orthographe-conjugaison). J'essaie de faire en sorte que les points étudiés en grammaire concordent avec les études de textes (les adjectifs quand on étudie la description dans les récits de voyage par exemple), mais très souvent, ça ne concorde pas et cela ne me dérange pas. Les élèves ont un classeur. Je trouve que cette méthode de travail me permet de faire beaucoup plus de grammaire-orthographe que lors du travail en séquence, je précise que je travaille dans un collège où les élèves sont en difficulté pour la très grande majorité et je pense que dans leur cas, un équilibre est nécessaire entre la lecture d'oeuvres littéraires et l'étude de la langue (50-50).
J'ai été inspectée à l'époque où je travaillais encore en séquences, cette inspection s'est bien passée, mais elle ne m'a rien apporté à part de la satisfaction personnelle, donc j'ai décidé de travaillé en fonction de mes convictions et être satisfaite tous les jours dans mon travail, quitte à avoir une inspection catastrophique(j'assume) plutôt que de travailler d'une manière qui ne me convient pas pour avoir, une fois de temps en temps un bon rapport d'inspection.

minette74
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: à ceux qui cloisonnent (sans polémique!)

Message par Jean le Lun 15 Déc 2008 - 10:46

@méphisto a écrit:Je cloisonne et je me suis fait DESCENDRE lors de mon inspection... J'utilise un classeur avec intercalaires pour les séquences, les fiches mémo, les fiches méthodo, le vocabulaire, les biographies, les fiches de lecture. Je me suis fait eng.... comme je n'aurais jamais pensé l'être. Mais , désolée pour les IPR, ça fonctionne...

Si vous faites les sacrosaintes "séquences" (vive Meirieu!), pourquoi vous êtes-vous fait engueuler? Si vous faites des "séquences", c'est que vous ne "cloisonnez" pas. On n'y comprend plus rien! Voilà où mène l'obsession formaliste de ces allumés... Ah, ça y est, je comprends, vous avez eu l'insondable toupet de redistinguer dans le classeur de vos élèves, les rubriques "traditionnelles". Espèce de passéiste! Elitiste! Du coup, le forcené qui est venu vous inspecter a manqué de s'étrangler. Créer le maximum de confusion (j'allais dire de "bordel") dans les cervelles, tel est l'objectif de ces missi dominici tenaillés par l'ambition et qui ont laissé leur bon sens au vestiaire!

Jean
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: à ceux qui cloisonnent (sans polémique!)

Message par Jean le Lun 15 Déc 2008 - 10:51

@minette74 a écrit:Je cloisonne aussi depuis l'année dernière. Lundi-mardi : étude de texte + vocabulaire + rédaction (en fait, le travail en séquence sans la grammaire) et jeudi-vendredi : langue (grammaire-orthographe-conjugaison). J'essaie de faire en sorte que les points étudiés en grammaire concordent avec les études de textes (les adjectifs quand on étudie la description dans les récits de voyage par exemple), mais très souvent, ça ne concorde pas et cela ne me dérange pas. Les élèves ont un classeur. Je trouve que cette méthode de travail me permet de faire beaucoup plus de grammaire-orthographe que lors du travail en séquence, je précise que je travaille dans un collège où les élèves sont en difficulté pour la très grande majorité et je pense que dans leur cas, un équilibre est nécessaire entre la lecture d'oeuvres littéraires et l'étude de la langue (50-50).
J'ai été inspectée à l'époque où je travaillais encore en séquences, cette inspection s'est bien passée, mais elle ne m'a rien apporté à part de la satisfaction personnelle, donc j'ai décidé de travaillé en fonction de mes convictions et être satisfaite tous les jours dans mon travail, quitte à avoir une inspection catastrophique(j'assume) plutôt que de travailler d'une manière qui ne me convient pas pour avoir, une fois de temps en temps un bon rapport d'inspection.

Bravo, minette74!
Il ne vous reste plus, pour faire un pied de nez à ces théoriciens fumeux, semeurs de vent, de discorde et d'injustice ("Vous refusez les "séquences"? Vous êtes DONC mauvais professeur et nous saurons vous ramener à la (dé-)raison [meiriolique])!")qui ont le toupet de venir nous donner des conseils, qu'à abandonner le mot "séquence"!

Jean
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: à ceux qui cloisonnent (sans polémique!)

Message par Invité24 le Lun 15 Déc 2008 - 11:17

jean, je peux comprendre votre désir d'approfondir les oeuvres étudiées, mais quant à vous, ne vous lassez-vous pas trop vite? D'autant que je crois comprendre que vous réiterez ces choix d'année en année. En ce qui me concerne, par exemple, au bout de 6 semaines de Tristan et Iseult, mon enthousiasme commence à fléchir!
Par ailleurs, n'êtes vous pas attaché à l'idée de variété? Sans parler de zapping culturel, il me parait important d'offrir aux élèves un panorama de la diversité des formes et des thèmes littéraires.

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: à ceux qui cloisonnent (sans polémique!)

Message par igs le Lun 15 Déc 2008 - 11:25

Jean (et les autres !), pourriez-vous détailler ce que vous entendez par "lecture expliquée" ?

igs
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: à ceux qui cloisonnent (sans polémique!)

Message par Jean le Lun 15 Déc 2008 - 11:43

rose a écrit:jean, je peux comprendre votre désir d'approfondir les oeuvres étudiées, mais quant à vous, ne vous lassez-vous pas trop vite? D'autant que je crois comprendre que vous réiterez ces choix d'année en année. En ce qui me concerne, par exemple, au bout de 6 semaines de Tristan et Iseult, mon enthousiasme commence à fléchir!
Par ailleurs, n'êtes vous pas attaché à l'idée de variété? Sans parler de zapping culturel, il me parait important d'offrir aux élèves un panorama de la diversité des formes et des thèmes littéraires.

Je ne vois pas pourquoi je me lasserais de lire et de relire un chef-d'oeuvre que le monde entier continue d'admirer. C'est justement cela qui fait le chef-d'oeuvre, c'est qu'il est inépuisable. J'ai déjà fait quinze fois, en 3ème, les Femmes savantes, et je ne m'en lasse pas, au contraire: c'est une merveille à tous points de vue. Et puis, vous savez, faire découvrir aux élèves ces très grandes oeuvres, cela a quelque chose d'enivrant, car on constate à quel point cela parle à leur esprit et à leur coeur. Ce qu'il y a de formidable dans l'enseignement du français au collège, c'est que vous êtes là pour donner aux élèves ces premiers émois dus au contact avec les chefs-d'oeuvre. Molière, Corneille aussi (je me risque parfois au Cid - j'ai été inspecté il y a deux ans sur la scène 3 du Cid: explication linéaire, dix doigts qui se levaient pour répondre à mes questions, c'était incroyable! Très bonne inspection!), La Fontaine sont des incontournables et occupent bien l'année. Mais je ne passerais pas deux mois sur Tristan et Iseult, c'est sûr. De même que je n'expliquerais pas ligne par ligne le Tour du Monde en Quatre-vingt Jours, autre incontournable, parce que la compréhension du texte ne le demande pas.

Les initier à la diversité, dites-vous? J'ai déjà à peine le temps de leur faire découvrir en profondeur un chef-d'oeuvre (au lycée, ce sera fini pour l'Avare, le Médecin malgré lui, les Femmes savantes, etc.! Et puis ne trouvez-vous pas qu'il y a dans un tel "panorama des formes et des thèmes littéraires" un petit côté cuistroïde un peu agaçant? Est-ce qu'après leur avoir un peu formé le goût, il ne vaut pas mieux les laisser faire leurs découvertes tout seuls?

Jean
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: à ceux qui cloisonnent (sans polémique!)

Message par Jean le Lun 15 Déc 2008 - 11:52

@igs a écrit:Jean (et les autres !), pourriez-vous détailler ce que vous entendez par "lecture expliquée" ?

"Lecture expliquée", c'est "explication du texte", ligne par ligne, en s'arrêtant pour les expliquer à tous les mots et expressions que les élèves ne comprennent pas, et en expliquant bien sûr aussi ce qui se passe dans l'histoire. Le but, c'est que les élèves aient parfaitement compris le texte. C'est ce qu'on appelle aussi "explication linéaire".Personnellement, je fais noter toutes les explications que je donne, donc les élèves écrivent beaucoup. Une telle "explication de texte" est entièrement directive, comme vous le voyez, ce qui n'empêche pas que je pose de nombreuses questions, dont les réponses me permettent d'avancer -principe de base de la pédgogie!
C'est basique, tout simple, efficace, à mille lieues des obsessions des pédants qui ne rêvent que "schémas actantiels", "points de vue externes, internes, omniscients", etc.., et embrument l'esprit des élèves qu'ils étaient censés éclairer!

Jean
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: à ceux qui cloisonnent (sans polémique!)

Message par hophophop le Lun 15 Déc 2008 - 13:38

Alors moi je travaille en séquences (en fait , je ne SAIS pas faire autrement), mais depuis le début de l'année, j'ai plusieurs parties dans mon classeur (enfin le classeur des élèves) : séquences (càd lecture essentiellement) / outils de la langue / contrôles / biographies et recherches.
Dans la séquence, j'aime l'idée d'un thème et d'un objectif d'écriture "fédérateur". Mais effectivement je crains de ne bien apprendre aux élèves ni la grammaire, ni l'orthographe, ni même la lecture, tant tout ça reste superficiel.... Ceci dit c'est peut-être pour ça que je ne parviens pas à faire tenir mes séquences sur 3 semaines : mes séquences à moi durent presque toujours un mois voire 6 ou 7 semaines.
Je suis donc à la recherche d'un "juste milieu"...

hophophop
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: à ceux qui cloisonnent (sans polémique!)

Message par Invité le Mar 16 Déc 2008 - 13:07

@Jean a écrit:
@igs a écrit:Jean (et les autres !), pourriez-vous détailler ce que vous entendez par "lecture expliquée" ?

"Lecture expliquée", c'est "explication du texte", ligne par ligne, en s'arrêtant pour les expliquer à tous les mots et expressions que les élèves ne comprennent pas, et en expliquant bien sûr aussi ce qui se passe dans l'histoire. Le but, c'est que les élèves aient parfaitement compris le texte. C'est ce qu'on appelle aussi "explication linéaire".Personnellement, je fais noter toutes les explications que je donne, donc les élèves écrivent beaucoup. Une telle "explication de texte" est entièrement directive, comme vous le voyez, ce qui n'empêche pas que je pose de nombreuses questions, dont les réponses me permettent d'avancer -principe de base de la pédgogie!
C'est basique, tout simple, efficace, à mille lieues des obsessions des pédants qui ne rêvent que "schémas actantiels", "points de vue externes, internes, omniscients", etc.., et embrument l'esprit des élèves qu'ils étaient censés éclairer!

D'accord, mais au brevet ils vont quand même être évalués sur certaine de ces notions qu'il leur faudra connaître, non ? Cela dit, ils y trouveront aussi des questions plus classiques auxquelles ils sauront répondre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: à ceux qui cloisonnent (sans polémique!)

Message par Invité le Mar 16 Déc 2008 - 13:14

Je pense sérieusement, sinon à cloisonner, du moins à établir deux "séquences" distinctes et parallèles, une à dominante lecture-compréhension-vocabulaire, dans laquelle je ferais régulièrement rédiger un texte long d'imitation (du genre ou de la structure), une autre à dominante langue, dans laquelle je verrais la grammaire, orthographe et conjugaison, et dans laquelle les exercices d'écriture seraient plus ponctuels et ludiques. C'est la base que je voudrais poser, pour l'organisation sur la semaine, je ne sais pas encore comment procéder... J'aime assez l'idée de "colorer" la semaine (lundi-mardi / jeudi - vendredi), c'est souvent pratique d'avoir deux jours qui se suivent. Minette : tu m'as peut-être donné l'idée qu'il me fallait pour lancer tout cela. J'ai un peu peur également de me faire descendre, alors je voudrais être super au point avant d'essayer.
Merci en tout cas pour vos avis : j'adore cette discussion.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum