Suis-je une mauvaise prof ? ... et un peu d'appréhension

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Suis-je une mauvaise prof ? ... et un peu d'appréhension

Message par InvitéMA le Jeu 24 Nov 2011 - 19:28

@LisaZenide a écrit:Hi hi hi !
Tu ne les connais pas ! Smile
Au moins ça m'aura donné un peu le sourire ce soir !
Merci wlise ! sunny

"Je vois mal" = "ce serait complètement déplacé de leur part!", mais je sais bien que tout est possible...on n'arrête pas la mauvaise fois! Je veux dire par là qu'il sera très facile de répondre à leurs éventuelles attaques! Tiens-nous au courant de l'évolution de la situation! @+

InvitéMA
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suis-je une mauvaise prof ? ... et un peu d'appréhension

Message par InvitéMA le Jeu 24 Nov 2011 - 19:30

@Carabas a écrit:
@roxanne a écrit:Oui, une fois de plus , on écoute les élèves, on les laisse s'épancher, et surtout eux ne sont pas remis en cause.
Pour rebondir là-dessus : j'ai un élève qui m'a dit qu'au conseil la prof s'était fait passer un savon. Depuis quand les conseils de classe mettent-il les profs en accusation?

Oui ça arrive. C'est un autre sujet, mais je ne vois pas l'intérêt de la présence des délégués des élèves au conseil de classe. Ils ne savent pas en faire bon usage! C'est le monde à l'envers!

InvitéMA
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suis-je une mauvaise prof ? ... et un peu d'appréhension

Message par prod'homme le Ven 25 Nov 2011 - 17:03

LisaZenide, ce que tu as écrit est ce que je vis également au collège où je suis!!! Donc je compatis avec toi!

Moi j'en arrive à avoir peur que le directeur me mette dehors car c'est trop le bazar dans ma classe ( je sais c'est bête mais cela me trotte dans la tête surtout depuis que les parents d'élèves ayant un bon niveau, ont été voir le directeur pour leur dire que c'était trop le bazar dans mon cours).
J'essaie de me rassurer en me disant qu'ils sont pareils en dessin et en espagnol mais je commence à avoir de gros doutes sur ma façon de gérer ma classe. J'en ai pourtant puni plus d'un dans le lot de ceux que je reprend le plus souvent en cours, mais cela n'a pas marché pour autant. De plus, ils se sont fait remonter les bretelles par leur prof principal et le directeur mais il continu.

En tout cas je suis de tout coeur avec toi Lisa Zenide car je débute aussi sans formation !!!

prod'homme
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suis-je une mauvaise prof ? ... et un peu d'appréhension

Message par LisaZenide le Ven 25 Nov 2011 - 19:04

Merci prod'homme...
Dans ma classe c'est le bazar, c'est sur... je ne suis pas la seule...
Je me rassure un peu en me disant que le prof d'HG m'a dit qu'ils n'étaient pas bons, que la prof d'espagnol m'a dit qu'ils n'avaient aucun voc et que les élèves l'avaient testé un an quand elle est arrivée... mais c'est usant...
Mais en fait, savoir que c'est pas au top ailleurs, ça console un peu, mais je ne trouve pas que ce soit réellement rassurant... en tout cas pour les élèves...

LisaZenide
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suis-je une mauvaise prof ? ... et un peu d'appréhension

Message par prod'homme le Ven 25 Nov 2011 - 20:08

Oui je suis tout à fait d'accord avec toi. Certains de mes élèves en ont assez du bazar, ils veulent avancer et travailler. Et bien sur je les comprends...
Je rentre aussi chez moi le soir fatiguée et découragée. Mais j'essaie de penser un maximum aux bons moments car ils existent quand même, même si ils sont plus rares...
Bon courage à toi !!! fleurs

prod'homme
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suis-je une mauvaise prof ? ... et un peu d'appréhension

Message par kahiina le Ven 25 Nov 2011 - 22:51

Je comprends ce que tu ressens, car, c’est vrai, quand on remplace, on est très vite remis en cause par les élèves, et pas toujours soutenu par les collègues… Je te livre mon expérience, car j’ai l’impression d’avoir vécu des moments très difficiles avec une de mes classes et je crois avoir trouvé des « opportunités » pour que l’on se sente mieux (les élèves ET moi !).
J’ai une classe de 4è extrêmement faible, qui ne travaille pas, passe énormément de temps à contester, se pose en victimes des adultes, dénonce facilement les sanctions comme une insulte faite aux Droits de l’Homme ! chevalier
Comme je suis nouvelle dans le collège, ils ont tout mis en œuvre pour me déstabiliser et me remettre en question depuis septembre… Un jour, le PP vient me voir après une heure de vie de classe pour me transmettre les récriminations portées à mon encontre sur plusieurs points et sur deux élèves en particulier. L’un se disait la victime de tous mes énervements « c’est toujours sur moi que ça tombe, elle m’a pris en grippe etc » - élève effectivement très indiscipliné, manipulateur et plutôt populaire dans la classe. L’autre - beaucoup plus sanguin (au moins 3 ou 4 bagarres depuis le début de l’année) me reprochait d’être raciste (ben voyons !).
Devant les remarques rapportées par le PP, j’ai commencé par éclater de rire, … puis j’ai senti que le PP estimait qu’il fallait écouter ce que disaient ces élèves, que tout n’était pas faux (en général, pas sur moi en particulier), qu’ils étaient très sensibles à l’injustice à cet âge etc. Il m’a proposé un rendez-vous avec les deux élèves, séparément et en sa présence, afin de mettre les choses au clair directement avec eux. J’ai trouvé sur le moment que c’était un peu fort, et je me suis vraiment sentie remise en question. Pourtant j’ai accepté. Je n’ai pu rencontrer que le premier (pour des raisons perso, j’ai dû annuler l’autre RdV). Il s’est posé en victime calimero . Je lui ai répondu calmement que son sentiment d’être une victime n’était à mes yeux pas du tout fondé, qu’il était réellement très indiscipliné (exemples précis à l’appui) et que j’étais désolée pour lui qu’il se sente à ce point déconsidéré, mais moi, je le considérais comme un élève très capable, mais ne faisant rien. Et qu’avec un peu de travail perso et une vraie attention en cours, il pouvait très bien réussir. Et bien malgré son attitude fermée pendant ce rendez-vous, son attitude a réellement changé aux cours suivants (peut-être par défi d’ailleurs pour prouver aux autres qu’il était bien ma tête de Turc). Et il s’est aperçu qu’il ne prenait plus de mots dans le carnet, qu’il était interrogé régulièrement, parfois félicité pour la justesse de ses réponses, et que ses notes remontaient ! Du coup, il se sent beaucoup mieux et, comme il a une certaine influence sur la classe, c’est la classe entière qui s’est assagie… (bon, il faut quand même rester très vigilant et ne rien laisser passer !) et qui s’est mise à mieux comprendre les textes de Maupassant, à travailler un peu plus à la maison.
Quant au deuxième élève, pour la petite histoire, il s’est blessé et a été absent 2 petites semaines. A son retour en cours, alors que le bruit, les bavardages étaient trop importants, j’ai sévèrement froncé les sourcils et menacé fermement « Attention, si on ne revient pas au calme très vite, je vais ramasser des carnets ! » et mon Kevin fraîchement revenu de crier, l’air mauvais « mais j’ai rien fait ! :bangbang: » Je me suis tournée vers lui en riant et lui ai répondu « alors je ne prendrai pas ton carnet, Kevin. Sauf si vraiment tu y tiens ! » Toute la classe a éclaté de rire, et après quelques secondes d’hésitation, Kevin aussi : il venait de comprendre qu’il avait quitté une ambiance conflictuelle et que l’atmosphère s’était considérablement apaisée.
Je n’ai plus maintenant l’appréhension que j’avais à « affronter » cette classe les premières semaines, et je pense que cette « rencontre » (pourtant, le dialogue m’avait semblé très improductif sur le moment) a permis de rétablir une confiance et de les mettre efficacement au travail. Tout ça pour dire : ne pourrais-tu pas tenter de t’appuyer sur un ou deux élèves un peu moteurs, à rencontrer en dehors du contexte de classe pour avoir une « saine et franche discussion » par lesquelles tu leur montre que tu attends d’eux une attitude meilleure, non pas pour le plaisir de les sanctionner si ce n’est pas fait, mais parce que tu les en sais capables ?

Bon courage, en tous cas, et ne te mine pas trop pour le conseil lundi. N’hésite pas à rappeler l’enjeu du DNB vers lequel tu tentes tant bien que mal de les mener, contre leur propre attitude…

Et puis surtout : non tu n’es pas une mauvaise prof ! Je trouve même que de te voir te poser toutes ces questions est bien la preuve qu’ils ont de la chance d’avoir LisaZenide comme prof !

etoilecoeur etoilecoeur etoilecoeur etoilecoeur etoilecoeur etoilecoeur etoilecoeur

kahiina
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suis-je une mauvaise prof ? ... et un peu d'appréhension

Message par Hermione0908 le Ven 25 Nov 2011 - 23:35

Il n'y a pas un antique rétro-projecteur qui traîne quelque part ? Dans certains classes très sportives où il n'était pas conseillé de tourner le dos aux élèves, au lieu d'écrire mon cours au tableau, je l'écrivais sur un transparent. Ça me permettait de ne pas trop les quitter des yeux.

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suis-je une mauvaise prof ? ... et un peu d'appréhension

Message par LisaZenide le Mar 29 Nov 2011 - 6:41

Encore une fois merci pour vos réactions, ça m'a remonté le moral...

J'ai vu la classe en question hier... je commence mon cours normalement...
5 min à attendre le silence et que tout le monde soit là (Grrr)
Appel...
Annonce du cours et pendant que tout le monde sort ses affaires annonce du programme de la semaine
Rappel à l'ordre des bavards
Début du cours... et alors qu'on commençait à relire la fiche Orth - Voc... qui est bien à ranger dans la partie Orth-Voc du classeur... comme c'est étrange... un des délégués de la classe me dit (sans lever la main sinon ce n'et pas drôle) qu'ils ont parlé de moi avec la PP...
Allez hop, petite parenthèse pour faire le point...

Première remarque du délégué "j'avais tout noté dans mon cahier mais là je l'ai oublié"... moui... mais on peut quand même faire sans, non ? mis à part le sérieux qu'il prouve...
Quelques remarques... des réponses de ma part, leur réexpliquant qu'il fallait écouter, qu'il fallait prendre le cours, faire ses exercices et arrêter de me dire "je ne comprends rien !!!" parce que là, je ne pouvais rien faire...
Un "je ne comprends pas ce point, ou quand vous dites ça" là je sais répondre...
Une de leur remarque qui est revenue : "madame, on n'avance pas assez vite"... Moi : "Et est-ce que je suis la seule responsable à ça ? J'ai mes cours de prévu, mais je n'ai pas envie de crier tout le temps"
Deux remarques que j'ai particulièrement apprécié sur ce point :
"Madame, vous dites que vous êtes responsable aussi !!"
"Madame, on parle parce que vous n'êtes pas assez imposante"
Moui... enfin, c'est quoi imposante ?

Enfin... 5 - 10 min sur le sujet...
Et on reprend.

Des élèves ont compris. J'ai eu des levers de main, des questions précises, des reprises intéressantes... mais toujours du bavardage... moins important que d'habitude...

Deuxième heure avec eux (après une heure de pause pour moi, d'anglais pour eux)... et là, une horreur... La prof leur a rendu un contrôle à la fin de l'heure... 15 min pour réussir à avoir tout le monde et faire ranger tous les contrôles... Sur le programme de l'heure prévu, j'ai fait 1/3... je savais qu'il était ambitieux pour une seule heure, mais quand même !!!!
Tout ce qui avait été dit la première heure avait déjà été oublié...

4 mots sur les carnets / 3 mots pour oubli de matériel... Grrrr
Marre de cette classe.

PP croisée le soir entre deux conseils...
Je lui raconte rapidement, elle me répond qu'elle se doute que les élèves ne jouent pas le jeu et m'a précisé qu'une élève avait quand même dit que mes cours étaient normaux et compréhensibles... et que les 5 autres sérieuses n'avaient pas participé aux critiques...
On est tombé d'accord. Si au conseil ils ressortent ce point, je les démonte proprement au cas par cas, sinon je me limite à des "trop bavards".

J'en ai encore gros sur la patate, mais ça va un peu mieux en le disant !

LisaZenide
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suis-je une mauvaise prof ? ... et un peu d'appréhension

Message par MelanieSLB le Mar 29 Nov 2011 - 18:01

Allez, LisaZenide, haut les coeurs. fleurs2 Il y a bien zen dans ton pseudo, non? Razz

On a tous (eu) des classes comme ça; je sais que je vais faire hurler certaines personnes (Ysabel, Cripure, ...), mais j'ai fait un contrat avec une classe qui avait le même profil: ils ont décidé de certaines règles (en sachant que je contrôlais et que la décision finale me revenait) et des punitions associées (par exemple, ne pas parler pour ne rien dire, sinon copier une partie du règlement qui a un lien avec), et ça va beaucoup mieux. Peut-être est-ce une idée.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suis-je une mauvaise prof ? ... et un peu d'appréhension

Message par kahiina le Mer 30 Nov 2011 - 10:52

Si je puis me permettre une petite remarque :

@LisaZenide a écrit:
"Madame, on parle parce que vous n'êtes pas assez imposante"
Moui... enfin, c'est quoi imposante ?
"Non ! Vous parlez parce que vous ne souhaitez pas faire l'effort d'écouter, de comprendre et d'avancer, nuance !"

C'est à eux de ne pas parler, pas à toi de "faire en sorte" qu'ils ne bavardent pas. Arrivés en 3ème, ils sont sensés savoir qu'on ne doit pas parler en classe et que c'est de leur seule et unique responsabilité (individuellement ET en groupe) !

Cela dit, tu sembles avoir réussi à faire entendre (et admettre) des choses essentielles, yapuka tenir sur la durée humhum

Bon courage à toi ! flower

kahiina
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suis-je une mauvaise prof ? ... et un peu d'appréhension

Message par LisaZenide le Mer 30 Nov 2011 - 14:12

Quand tu vois ma classe, ils comprennent sur le papier, mais n'arrivent pas à appliquer... le silence est dur à obtenir... même en contrôle...

Et là, je me repose des questions.
Après le début de l'étude sur Carmen (oui, je sais, Carmen, en 3°... mais c'est déjà trop dur pour eux !), étude du paratexte, lecture du chapitre 1 en classe, avec le ton, explication du vocabulaire, explication et reformulation de l'histoire (qui ? où ? quand ? comment ?), puis cours sur le côté aventure, personnage mystérieux (Don José), technique du narrateur pour impliquer le lecteur (hypothèse fausse sur Don José), présentation des personnages... je leur ai même donné un résumé du 1° chapitre en 10 lignes à la fin de l'explication, histoire qu'ils gardent une trace pour le contrôle final.
4h de cours sur l'ensemble (paratexte - 1h/ ch.1 - 3h).
Hier, tout le monde semblait avoir compris... en tout cas, pas de questions en fin d'heure...

Aujourd'hui, rédaction : "écrivez un paragraphe délibératif sur le choix fait par le narrateur" (avec l'extrait du livre 15 lignes)... en gros...

J'ai eu des élèves qui m'ont dit qu'ils n'avaient pas compris (et pas que des bavards) !! qu'ils n'avaient rien compris à ce que racontait le premier chapitre...

A part faire la version :
"Coucou, moi c'est le narrateur, je suis archéologue et je recherche un vieux site de bataille avec Antonio, mon guide.
Tiens, un étranger, qu'est-ce que tu fais au milieu de nulle part ? Et hop on partage des cigares et un repas. Oh ? Tu vas dormir au même endroit que nous ? On y va ensemble et le narrateur apprend que l'étranger s'appelle Don José.
Antonio apprend au narrateur que Don José est un bandit... Pas bien... et qu'il va aller le dénoncer. Le Narrateur essaie de l'empêcher.
Antonio part. Le narrateur réveille et avertit Don José qui s'enfuit."


Comment dire, pour un primaire, à la limite, je peux concevoir une telle reformulation... mais pour une troisième, je trouve ce genre de résumé un peu limité pour l'analyse qu'on peut en faire après...

Est-ce qu'une âme charitable pourrait me dire ce qui cloche dans mon cours ? dans mes élèves ? dans tout ???
(envoi en mp de la séance sur le ch.1 si besoin)

Franchement, avec ce genre de réaction des élèves, j'ai l'impression d'être nulle et de ne servir à rien. Et c'est pas fait pour me donner plus confiance en moi...
Joie du jour en parallèle, un élève m'a demandé s'il pouvait sortir son Bescherelle pour la rédac. yesyes

LisaZenide
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suis-je une mauvaise prof ? ... et un peu d'appréhension

Message par kahiina le Mer 30 Nov 2011 - 19:37

Essaie l'interro orale rapide de 2 ou 3 élèves au début de chaque cours sur le mode "Qu'avons-nous mis en évidence la dernière fois, dans le texte ? Que fallait-il retenir ?" noté sur 5. Je fais ça avec mes affreux jojos de 4è et ça aide un peu : certains font plus d'efforts pour apprendre. Cela permet aussi, en moins de 5 min, de repérer certains points incompris que l'on pouvait penser acquis...

kahiina
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suis-je une mauvaise prof ? ... et un peu d'appréhension

Message par fanette le Mer 30 Nov 2011 - 21:21

@LisaZenide a écrit:Aujourd'hui, rédaction : "écrivez un paragraphe délibératif sur le choix fait par le narrateur" (avec l'extrait du livre 15 lignes)... en gros...



Bon, d'accord, je suis prof de math, donc mon avis n'a pas grande valeur, mais franchement, si c'est l'intitulé exact que tu as donné, je pense que mes 3èmes non plus n'auraient pas compris heu , même si j'imagine que tu avais tout expliqué ... ils sont vite bloqués par le vocabulaire ("délibératif" ? mais qu'est-ce-qu'elle dit la prof? c'est même pas français, ça ! Laughing )


Dernière édition par fanette le Mer 30 Nov 2011 - 21:22, édité 1 fois (Raison : faute de frappe)

fanette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suis-je une mauvaise prof ? ... et un peu d'appréhension

Message par LisaZenide le Jeu 1 Déc 2011 - 6:38

Le sujet disait :
"A la manière du narrateur (p.33 « Pour moi […] sans remords. »), écrivez un
paragraphe délibératif (du genre du débat) dans lequel le personnage se
demande s'il a bien agi, s'il n'aurait pas dû s'y prendre autrement."
Et à l'oral, je leur ai expliqué qu'ils devaient se mettre à la place du narrateur et se parler à eux même en montrant leurs doutes.
J'ai aussi mis le barème au tableau, histoire de leur donner les points qui compteraient le plus (débat, voc des sentiments/hésitation).

Bizarrement, c'est pas ce terme qui a posé problème parce qu'on l'avait bien expliqué. C'est vraiment le problème de ce qu'il se passe avant ce passage.

@Kahiina, je vais essayer... C'est une bonne idée.
J'avoue que je doute un peu du résultat. Quand je pose des questions (non notées) j'ai déjà un système de +/- qui me permet de noter la participation. A part les sérieuses, pour l'instant ça n'a pas motivé grand monde.

LisaZenide
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum