Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par Condorcet le Jeu 15 Déc 2011, 01:03

Cripure a écrit:
@Palombella Rossa a écrit:Prix Jacqueline de Romilly :
Notre protestation est relayée par le blog de Pierre Assouline santeverre
http://passouline.blog.lemonde.fr/2011/12/09/on-acheve-bien-jacqueline-de-romilly/
Bravo.

Le même qui prétend qu'il n'y aucun travail sur les émissions littéraires ? furieux :colere:
Spoiler:
Ceci dit, il écrit souvent sur la discipline historique, alors...


Dernière édition par condorcet le Ven 16 Déc 2011, 02:39, édité 1 fois (Raison : remplacement d'histoire par historique)

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par Palombella Rossa le Jeu 15 Déc 2011, 08:01

@nlm76 a écrit:Et permettez-moi de dire les choses comme elles sont : ceux qui participent à cette forfaiture sont des jaunes.

+1 veneration et topela

Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par Fizz le Jeu 15 Déc 2011, 18:36

@nlm76 a écrit:Et permettez-moi de dire les choses comme elles sont : ceux qui participent à cette forfaiture sont des jaunes.

Ouais. Des collabos. On devrait les pendre, tiens.
Rolling Eyes

_________________
"Etre le maître de ses caprices est exquis, être leur esclave est encore mieux." (Oscar Wilde)

πάντα ῥεῖ, οὐδὲν μένει

Fizz
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par nlm76 le Jeu 15 Déc 2011, 21:35

Non. J'ai dit des jaunes. Des gens qui cassent le boulot. Rien à voir avec le fascisme. Les jaunes sont hués par les grévistes syndiqués. Pas forcément méprisés, mais attaqués moralement. On ne devrait pas les pendre. On les hue. On les combat, comme des traîtres, dans ce combat-là, lequel n'est pas un combat pour la patrie.
C'est Camus qui parlait du sens de la mesure des Grecs, non ? Etre professeur de Lettres Classiques, c'est aussi avoir le sens de la distinction.
Le combat syndical est un combat noble, et ce ne sont pas des jaunes qui vont réussir à le déconsidérer.

nlm76
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par JPhMM le Jeu 15 Déc 2011, 22:08

Rappel de la charte :

Article 4 : Tout échange doit se faire dans le respect mutuel des interlocuteurs. Les injures et termes grossiers sont formellement interdits. L'ironie et l'humour ne sont pas interdits, mais les utilisateurs doivent se garder de tout mépris excessif ou répété. A titre d'exemple, aucune menace de mort ou de violence physique, même formulée sur le ton de l'ironie, ne peut être admise sur le forum.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par User5899 le Ven 16 Déc 2011, 00:44

@Fizz a écrit:
@nlm76 a écrit:Et permettez-moi de dire les choses comme elles sont : ceux qui participent à cette forfaiture sont des jaunes.

Ouais. Des collabos. On devrait les pendre, tiens.
Rolling Eyes
Pourquoi cette incessante référence à 39-45 pour tout ? Un jaune n'est pas un "collabo", c'est un type qui casse le combat collectif en pensant à sa petite personne. On le hue, on lui crache à la figure. Pourquoi "le pendre" ? On lui fait connaître la réprobation dont il est collectivement l'objet.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par Condorcet le Ven 16 Déc 2011, 02:46

Cripure a écrit:
@Fizz a écrit:
@nlm76 a écrit:Et permettez-moi de dire les choses comme elles sont : ceux qui participent à cette forfaiture sont des jaunes.

Ouais. Des collabos. On devrait les pendre, tiens.
Rolling Eyes
Pourquoi cette incessante référence à 39-45 pour tout ? Un jaune n'est pas un "collabo", c'est un type qui casse le combat collectif en pensant à sa petite personne. On le hue, on lui crache à la figure. Pourquoi "le pendre" ? On lui fait connaître la réprobation dont il est collectivement l'objet.

La dignité de l'être humain est un principe que depuis l'Antiquité et Pic de la Mirandole, nous prisons. Poursuivons dans cette voie. Reconnaître l'adversaire comme un interlocuteur, c'est le considérer comme un pair et poursuivre un dialogue fécond. L'invective ne mène à rien sinon au mépris réciproque comme le prouvent la célèbre apostrophe : "Ne me touche pas ! " [qui rappelle le Noli me tangere christique] et sa réponse "Casse-toi, pauvre c...".

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par Dwarf le Ven 16 Déc 2011, 07:43

Cripure a écrit:
@nlm76 a écrit:Et permettez-moi de dire les choses comme elles sont : ceux qui participent à cette forfaiture sont des jaunes.
Farpaitement.
Ceci dit, je vais innover vendredi soir à 16h30 : j'ai besoin de causer du subjonctif parfait latin dans une consécutive. Autant se quitter sur une note d'espoir diable
Heureux de voir que je ne suis pas le seul à innover!!! topela

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par Palombella Rossa le Ven 16 Déc 2011, 08:29

Ouais. Des collabos. On devrait les pendre, tiens

Oh, juste les tondre un petit peu... acd

Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par Fizz le Ven 16 Déc 2011, 09:45

@Palombella Rossa a écrit:Ouais. Des collabos. On devrait les pendre, tiens

Oh, juste les tondre un petit peu... acd

Oh oui ! Tu as raison ! C'est bien mieux !

Je résume : le mépris, les huées, et pour finir la tonte.



_________________
"Etre le maître de ses caprices est exquis, être leur esclave est encore mieux." (Oscar Wilde)

πάντα ῥεῖ, οὐδὲν μένει

Fizz
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par John le Ven 16 Déc 2011, 10:47

Je ne vois pas bien l'intérêt de cet échange : personne ne parle de collabo, c'est la personne défendant ce prix qui lance le terme "collabo", et l'opposante au prix s'empresse de reprendre aussitôt ce terme, ce qui semble réjouir la première qui vite vite le reprend à son tour.

"Etre un jaune", c'est du vocabulaire utilisé en temps de grève :
on appelle "un jaune" celui qui va travailler alors que ses collègues sont en grève
Quand on fait le jaune on est un traître aux camarades syndiqués, on est un briseur de grève
On peut être en accord ou en désaccord avec l'emploi de cette expres​sion(perso, je le trouve complètement inapproprié) sans en arriver à faire référence, quelle que soit son opinion puisque les deux partis l'ont fait, à 39-45.

Pour des gens qui croient à la richesse du vocabulaire, vous n'avez pas d'autre moyen de vous exprimer que les références à 39-45 qui n'ont rien à voir dans tout ça ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par Fizz le Ven 16 Déc 2011, 11:30

@John a écrit:Je ne vois pas bien l'intérêt de cet échange : personne ne parle de collabo, c'est la personne défendant ce prix qui lance le terme "collabo", et l'opposante au prix s'empresse de reprendre aussitôt ce terme, ce qui semble réjouir la première qui vite vite le reprend à son tour.


Je suis bien d'accord. Mais je me permets de signaler que je n'ai jamais dit que je défendais le prix. Je me suis d'ailleurs exprimée là-dessus plus haut dans les échanges. En revanche, j'ai du mal à comprendre que le boycott soit la seule solution imaginée. Les lettres classiques meurent à petit feu de ne pas pouvoir se faire entendre. Là, on nous donne la possibilité de nous exprimer. Personnellement, j'aurais bien davantage envisagé une solution qui aurait mis notre travail (et celui de nos élèves !!! N'est-ce pas pour eux que nous le faisons en premier ?) en avant. Imaginons que tous les profs de LC se mobilisent et envoient chacun un projet ! Un projet à la hauteur des idéaux de Mme de Romilly, qui montrerait la vitalité de notre discipline malgré les écueils auxquels nous sommes sans cesse confrontés. Là, on pourrait montrer qu'au-delà de l'ironie certaine de nous mettre sous le museau un tel prix, nous sommes capables de nous battre, et de montrer de quoi nous sommes capables.
Prendre la décision de ne rien faire, en taxant de jaunes au besoin les enseignants qui voudraient mettre en avant le travail de leurs élèves, c'est à mon avis donner le bâton pour nous faire battre. Ben oui : pourquoi faire quelque chose pour nous si nous démontrons par un désengagement, fût-il du syndicalisme le plus noble, ce que l'insitution prendra pour de la passivité ?
Alors oui, personnellement, je vais participer au prix, sans pour autant en prendre la défense à corps et à cris. Mais juste parce que je me bats depuis dix ans pour faire vivre le latin dans ma zone rurale, avec des élèves adorables, et que j'etais déjà en train de monter un projet qui, il se trouve, pourrait cadrer avec le prix. Mes élèves sont enthousiasmés de pouvoir montrer le travail que nous faisons ensemble. Donc juste pour voir dans leurs yeux la fierté de pouvoir montrer leur travail, je le ferai.

_________________
"Etre le maître de ses caprices est exquis, être leur esclave est encore mieux." (Oscar Wilde)

πάντα ῥεῖ, οὐδὲν μένει

Fizz
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par Iphigénie le Ven 16 Déc 2011, 11:37

Imaginons que tous les profs de LC se mobilisent et envoient chacun un projet ! Un projet à la hauteur des idéaux de Mme de Romilly,

faire cours, c'est un projet?
That's the question-
Perso pas envie de projeter (jeter en avant): je bosse. Point.
Et je ne demande pas aux élèves d'êtres adorables, mais intelligents- si possible.


Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par Iphigénie le Ven 16 Déc 2011, 11:59

En revanche, j'ai du mal à comprendre que le boycott soit la seule solution imaginée. Les lettres classiques meurent à petit feu de ne pas pouvoir se faire entendre.
Mais non: ils se meurent à petit feu parce qu'on a pris la décision économique de supprimer les options qui s'adressent à une partie des élèves, les plus doués: on considère que ce n'est plus la cible de l'enseignement public.
Tout le reste est folklore et l'idée que l'on va séduire des élèves par des projets participe d'une deuxième cause de disparition de l'option: la démolition par l'intérieur, par l'idée qu'il n'est vraiment plus possible d'enseigner le latin d'une part, qu'il est très politiquement incorrect de dire que c'est difficile et que tous n'y parviendront pas d'autre part et enfin que tout ce qu'on peut faire c'est donc "séduire" les élèves en les "amusant."soit en faisant autre chose que du latin.
Et le serpent se mordit la queue.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par Fizz le Ven 16 Déc 2011, 12:02

Très bien. Je n'ai plus rien à rajouter. Tout est dit.
Restez sur vos positions. Je reste sur les miennes.
Juste une question : les projets dans les autres disciplines participent-ils de la même destruction des disciplines concernées ?

_________________
"Etre le maître de ses caprices est exquis, être leur esclave est encore mieux." (Oscar Wilde)

πάντα ῥεῖ, οὐδὲν μένει

Fizz
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par Iphigénie le Ven 16 Déc 2011, 12:13

évidemment! what else?
les lettres classiques sont d'ailleurs des précurseurs dans le domaine depuis 20 ans: y a qu'à voir où on est arrivés....

Je vois pointer l'accusation d'élitisme passéiste: mais si être élitiste c'est vouloir que l'on fasse bien et vraiment ce que l'on est censé apprendre, alors ok.Mais je le suis autant pour l'élève apprenti boulanger: j'attends qu'il apprenne à faire parfaitement du pain.
Vouloir que le latiniste fasse du pain et le boulanger du latin n'est pas nécessairement démocratique.C'est peut-être juste idiot.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par User5899 le Ven 16 Déc 2011, 12:37

@Fizz a écrit:Juste une question : les projets dans les autres disciplines participent-ils de la même destruction des disciplines concernées ?
@iphigénie a écrit:évidemment! what else?
les lettres classiques sont d'ailleurs des précurseurs dans le domaine depuis 20 ans: y a qu'à voir où on est arrivés...
Je vois pointer l'accusation d'élitisme passéiste: mais si être élitiste c'est vouloir que l'on fasse bien et vraiment ce que l'on est censé apprendre, alors ok.Mais je le suis autant pour l'élève apprenti boulanger: j'attends qu'il apprenne à faire parfaitement du pain.
Vouloir que le latiniste fasse du pain et le boulanger du latin n'est pas nécessairement démocratique.C'est peut-être juste idiot.
Pour info, les mathématiques sans raisonnement, c'est chez nous, c'est en 2011. Mais il y a les projets en salle info Smile Et "Faites de la science", c'est pas mal non plus.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par Fizz le Ven 16 Déc 2011, 13:26

Et le concours de la résistance en histoire ? Ah oui pardon. C'est un concours et c'est une pédagogie de projet.

_________________
"Etre le maître de ses caprices est exquis, être leur esclave est encore mieux." (Oscar Wilde)

πάντα ῥεῖ, οὐδὲν μένει

Fizz
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par Infiniment le Ven 16 Déc 2011, 15:33

Que certains prix, concours ou autres joyeusetés alimentent la réserve de farces et attrapes pédagogiques, c'est une chose désormais acquise (libre à chacun d'en penser ce qu'il veut). Que l'on dévoie le nom d'une éminente personnalité, moins d'un an après sa disparition, en l'utilisant comme joli ruban pour emballer un ensemble informe et creux qui représente peu ou prou tout ce que cette personnalité a combattu avec panache, toute sa vie durant, c'en est une autre. Et, personnellement, je la réprouve.

_________________
Ah ! la belle chose, que de savoir quelque chose !

Infiniment
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par Condorcet le Ven 16 Déc 2011, 18:12

@Fizz a écrit:Et le concours de la résistance en histoire ? Ah oui pardon. C'est un concours et c'est une pédagogie de projet.

Il existait déjà quand j'étais lycéen !

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par Fizz le Ven 16 Déc 2011, 18:47

Oui, et alors ?

_________________
"Etre le maître de ses caprices est exquis, être leur esclave est encore mieux." (Oscar Wilde)

πάντα ῥεῖ, οὐδὲν μένει

Fizz
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par Condorcet le Ven 16 Déc 2011, 19:03

Je ne vois pas en quoi il est comparable au prix Jacqueline de Romilly.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par Fizz le Sam 17 Déc 2011, 12:27

Ah. Au temps pour moi. Je pensais que c'était une pédagogie de projet. De celles qui contribuent à détruire les disciplines de l'intérieur depuis une vingtaine d'années.
Mais j'imagine en effet qu'il y a pédagogie de projet et pédagogie de projet. Comme dirait Iphigénie, what else ?

_________________
"Etre le maître de ses caprices est exquis, être leur esclave est encore mieux." (Oscar Wilde)

πάντα ῥεῖ, οὐδὲν μένει

Fizz
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par User5899 le Sam 17 Déc 2011, 12:41

@Fizz a écrit:Ah. Au temps pour moi. Je pensais que c'était une pédagogie de projet. De celles qui contribuent à détruire les disciplines de l'intérieur depuis une vingtaine d'années.
Ce n'est pas la peine de passer par l'ironie sur cette question. Ce n'est pas en multipliant les approches partielles à coups de projets qu'on renforce une discipline. En revanche, pour se faire mousser à peu de frais, quiconque peut constater que c'est parfait. Il suffit de chercher à voir ce que sait un élève de terminale de 2011 en littérature française ou en latin, puisque vous vous dites, comme moi, "dinosaure de lettres classiques". Et je n'ose pas parler du grec ancien.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par Fizz le Sam 17 Déc 2011, 13:18

Je comprends. Et sans ironie aucune, est-ce aux projets que l'on doit cet état des lieux désastreux ? Non, c'est en partie, et toutes disciplines confondues, aux horaires réduits drastiquement. La pédagogie de projet est souvent choisie par des enseignants et des élèves volontaires, et c'est en grande partie pour ne pas dire souvent complètement, en dehors de leurs heures de cours qu'ils réalisent ces projets. Et si certains enseignants le font, ce n'est justement que dans l'intérêt des élèves et eu égard à leur volonté de faire leur métier au mieux. Ça ne les empêche donc pas de faire cours et de "bosser". Je vois déjà quels arguments on m'opposera face à ces propos, mais on reviendra à la même chose : nos opinions que pose la question de ce fil ne sont pas fondamentalement différentes mais c'est notre approche en regard des élèves qui l'est. La pédagogie de projet ne peut être que ponctuelle. Comme toute chose systématisée, elle en serait dévoyée dans ce cas.


Dernière édition par Fizz le Sam 17 Déc 2011, 14:19, édité 1 fois

_________________
"Etre le maître de ses caprices est exquis, être leur esclave est encore mieux." (Oscar Wilde)

πάντα ῥεῖ, οὐδὲν μένει

Fizz
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par John le Sam 17 Déc 2011, 13:27

La pédagogie de projet ne peut être que ponctuelle. Comme toute chose systématisée, elle en serait dévoyée dans ce cas.
+1

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum