Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par Dwarf le Lun 28 Nov 2011 - 3:01

Est-il innovant d'arriver à faire :
1) apprendre, retenir et utiliser du vocabulaire
2) apprendre, retenir et utiliser des déclinaisons
3) apprendre, retenir et utiliser des conjugaisons
4) construire, comprendre et traduire des textes de difficulté progressive et non d'emblée d'auteurs (adaptés ou non)
5) retenir des dates et des événements historiques importants en suivant un ordre strictement chronologique et en abordant toutes les grandes étapes de l'histoire de Rome.
6) comprendre et retenir les institutions romaines
7) continuer le latin à presque tous ses élèves en lycée
8) faire des versions sur table d'une heure avec majoritairement succès

Et tout cela sur la bonne vieille Gason-Lambert et en utilisant non pas les fumisteries de M. Ko mais de l'inventivité pédagogique pure sans recette doctrinale transposable mais seulement en utilisant bon sens, rigueur, esprit ludique, humour et humanité?

Si oui, je me présente tout de suite. Mais je ne sais pourquoi, je sens que je risque au contraire de me faire (encore) traiter de vieux réac'... Rolling Eyes


Dernière édition par Dwarf le Lun 28 Nov 2011 - 9:51, édité 1 fois

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par Abraxas le Lun 28 Nov 2011 - 6:24

@Thalia de G a écrit: Ah le corps de jeunes éphèbes exaltés par la statuaire grecque !

Je vous fais partager une souvenir de jeunesse quand j'avais 17 ou 18 ans et que je vivais à Saint-Raphaël. Un navire en provenance de Grèce avait accosté et j'ai pu admirer de splendides jeunes hommes, au teint hâlé par Hélios qui arpentaient en groupe cette petite ville. Innocente comme je l'étais alors, je me suis demandé si la marine de leur pays n'avait pas organisé un concours de beauté pour recruter.
Rassurez-vous pour ma vertu, l'émotion ne fut qu'esthétique. Mais ce qu'ils étaient beaux !

Ce n'est pas neuf :



En fait, John va avoir le prix Leni von Riefenstahl…

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par Thalia de G le Lun 28 Nov 2011 - 6:44

"Les miens" étaient vêtus d'un uniforme immaculé.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par Dwarf le Lun 28 Nov 2011 - 9:50

Bon, tiens, maintenant que j'y pense puisque vous parlez d'éphèbes grecs : mon initiative annuelle en jupette et armure... Ca, c'est une idée! Laughing

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par Palombella Rossa le Lun 28 Nov 2011 - 9:54


Une réaction courroucée de profs de prépa mieux élevés que moi, sur fabula :
http://www.fabula.org/actualites/une-reaction-a-la-creation-d-un-prix-jacqueline-de-romilly-par_48059.php

Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par Dwarf le Lun 28 Nov 2011 - 10:06

Bon, j'arrête les provoc' à trente centimes d'euros et le cynisme clownesque pour repasser en mode sérieux : j'ai effectivement halluciné en recevant ce courriel vendredi (une semaine avant la date butoire de réponse, soit dit en passant : sur le plan même de l'organisation, on a connu plus foudroyant, mais peut-être est-ce mon établissement qui a été lent à faire suivre).

J'étais très touché et ému à la mort de Jacqueline de Romilly. Voir son nom sciemment rattaché à une initiative qui m'a tout l'air du gadget pédagogo et du cynisme le plus élémentaire m'a fait sortir de mes gonds. Je n'ai même pas lu les pièces qui étaient jointes tant on se moque effectivement de nous.

La question que je me pose, désormais, c'est QUI va jouer le jeu? Et si personne ne bouge, n'y verront-ils pas une bonne raison de dire : "Regardez, il n'y a aucun dynamisme, personne ne se bouge chez les LC pour faire vivre leurs options, c'est bien la preuve que les langues anciennes sont bel et bien mortes (sic) et n'ont pas vocation à être maintenues!" furieux

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par Thalia de G le Lun 28 Nov 2011 - 10:09

@Dwarf a écrit:
La question que je me pose, désormais, c'est QUI va jouer le jeu? Et si personne ne bouge, n'y verront-ils pas une bonne raison de dire : "Regardez, il n'y a aucun dynamisme, personne ne se bouge chez les LC pour faire vivre leurs options, c'est bien la preuve que les langues anciennes sont bel et bien mortes (sic) et n'ont pas vocation à être maintenues!"
Je me suis aussi posé la question d'un boycott argumenté, bien sûr. Mais ce serait une arme à double tranchant.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par Dwarf le Lun 28 Nov 2011 - 10:12

@condorcet a écrit:
Cela me rappelle mon directeur de thèse qui a rayé "gaulliste de gauche" alors que cette appartenance politique existe bel et bien. Rolling Eyes
Tiens, je pensais plutôt que le gaullisme participait plus subtilement et naturellement d'une fibre sociale de gauche... Wink

Quant au biffeur fou : un ancien de la rue St Jacques? Razz Razz Razz

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par Marie Laetitia le Lun 28 Nov 2011 - 10:13

@Dwarf a écrit:Bon, tiens, maintenant que j'y pense puisque vous parlez d'éphèbes grecs : mon initiative annuelle en jupette et armure... Ca, c'est une idée! Laughing

à mon avis faire grève déguisé avec jupette et armure de pacotille, ça pourrait être intéressant pour attirer l'oeil des médias... Laughing (le pire c'est que je suis sérieuse) avec en sloggan : "Non aux réformettes, nous n'en voulons pas, non aux récupérations à la noix"


Dernière édition par Marie Laetitia le Lun 28 Nov 2011 - 10:14, édité 1 fois

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par Iphigénie le Lun 28 Nov 2011 - 10:13

ou alors envoyer les conditions réelles dans lesquelles nous travaillons, en guise "d'actions innovantes".

En tout cas, je suis ravie et revigorée de voir toutes ces réactions. succes

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par Palombella Rossa le Lun 28 Nov 2011 - 10:31

@Thalia de G a écrit: Je me suis aussi posé la question d'un boycott argumenté, bien sûr. Mais ce serait une arme à double tranchant.

C'est la seule chose à faire.
"Pourquoi nous ne participerons pas au prix J. de Romilly", précisément parce que nous sommes attachés aux valeurs qu'elle défendait en matière d'enseignement.
Surtout ne pas mettre le doigt dans cet engrenage TICE, sauf si vous êtes suffisamment malin pour y envoyer un grand méchant virus qui va véroler tout le système pour un bon moment.

Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par Dwarf le Lun 28 Nov 2011 - 11:02

Cependant, quand je vois le nombre de suiveurs zélés (et qui finissent dépités après coup quand ils voient le niveau de leurs élèves,mais passons) des méthodes délirantes officiellement demandées, je me dis qu'il y aura forcément des candidats bien intentionnés.

Oui, je provoque, mais d'un autre côté...


Dernière édition par Dwarf le Jeu 1 Déc 2011 - 0:13, édité 1 fois

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par User5899 le Mer 30 Nov 2011 - 23:26

IPR lettres a écrit:Chères et chers collègues,
Connaissant votre attachement au rayonnement des langues anciennes, nous vous invitons à prendre dès aujourd'hui connaissance du nouveau Prix Jacqueline de Romilly. Vous pourrez en savoir plus à l'adresse suivante: http://eduscol.education.fr/cid58430/lancement-du-prix-jacqueline-de-romilly.html
Bien cordialement,
Les IA-IPR de lettres
Eduscol a écrit:Lancement du Prix Jacqueline de Romilly
Langue et littérature
Jusqu'au 12/02/2012
Le ministère crée le Prix Jacqueline de Romilly pour valoriser les initiatives pédagogiques innovantes en langues et cultures de l'Antiquité. Les candidatures sont ouvertes jusqu'au 12 février 2012.
Monsieur l'Inspecteur,
Je serai ravi de protester de mon attachement au rayonnement des langues anciennes en témoignant d'une initiative pédagogique innovante qui consiste pour moi, quelle audace, à enseigner (et sans recours à l'ordinateur) la langue (morphologie, syntaxe) et à lire des textes (traduction, commentaire, histoire, civilisation), dès que ce même ministère qui crée ce prix aura cessé de m'imposer dans le même groupe de latin des secondes, des premières et des terminales. C'est trivial, je le concède.
Par ailleurs, je ne suis reconnu compétent par mon agrégation qu'en latin et en grec, mon petit savoir ne couvre pas le champ de l’appellation ronflante de "Langues & Cultures de l'Antiquité" (il est vrai que l'enflure du nom est à proportion inverse de l'attention qui est prêtée à ce qu'il désigne).
Bien respectueusement,
Monsieur CRIPVRE
Agrégé de l'Vniversité
Lettres classiques, Lycée ***, ***

furieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieuxfurieux

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par Palombella Rossa le Mer 30 Nov 2011 - 23:34


Monsieur l'Inspecteur,
Je serai ravi de protester de mon attachement au rayonnement des langues anciennes en témoignant d'une initiative pédagogique innovante qui consiste pour moi, quelle audace, à enseigner (et sans recours à l'ordinateur) la langue (morphologie, syntaxe) et à lire des textes (traduction, commentaire, histoire, civilisation), dès que ce même ministère qui crée ce prix aura cessé de m'imposer dans le même groupe de latin des secondes, des premières et des terminales. C'est trivial, je le concède.
Par ailleurs, je ne suis reconnu compétent par mon agrégation qu'en latin et en grec, mon petit savoir ne couvre pas le champ de l’appellation ronflante de "Langues & Cultures de l'Antiquité" (il est vrai que l'enflure du nom est à proportion inverse de l'attention qui est prêtée à ce qu'il désigne).
Bien respectueusement,
Monsieur CRIPVRE
Agrégé de l'Vniversité
Lettres classiques, Lycée ***,
*** !

Cripure, veneration , yesyes et coeurs

Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par User5899 le Mer 30 Nov 2011 - 23:37

Salopards de dégénérés de leur race qui déchire leurs morts, sa mère !
furieuxfurieux

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par Dwarf le Jeu 1 Déc 2011 - 0:16

Bon, et plus sérieusement, y en a-t-il qui envisagent de se rendre aux réunions programmées ne serait-ce que pour donner leur sentiment profond? Je me tâte... Mais comme je fais déjà beaucoup parler de moi, j'hésite...

Pour info, chez moi, date limite de réponse : vendredi 02.

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par User5899 le Jeu 1 Déc 2011 - 0:23

@Dwarf a écrit:Bon, et plus sérieusement, y en a-t-il qui envisagent de se rendre aux réunions programmées ne serait-ce que pour donner leur sentiment profond? Je me tâte... Mais comme je fais déjà beaucoup parler de moi, j'hésite...

Pour info, chez moi, date limite de réponse : vendredi 02.
Pas de réunion programmée chez moi. De toutes façons, je ne vais pas perdre une seule minute à ces foutaises.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par Audrey le Jeu 1 Déc 2011 - 0:46

De quelles réunions parlez-vous pardi?

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par Dwarf le Jeu 1 Déc 2011 - 1:14

Cela doit dépendre des académies : ils en organisent une de par chez moi, à Versailles.
Je suis d'accord avec toi, Cripure, mais si personne parmi les indignés ne fait rien remonter ou ne pose les choses clairement, qui le fera?
Le mépris a un défaut : son silence.

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par Audrey le Jeu 1 Déc 2011 - 1:19

Ah ben moi s'ils organisent une réunion, je me fendrai ptêt d'une présence active...lol

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par Fizz le Jeu 1 Déc 2011 - 15:47

@Dwarf a écrit:
La question que je me pose, désormais, c'est QUI va jouer le jeu? Et si personne ne bouge, n'y verront-ils pas une bonne raison de dire : "Regardez, il n'y a aucun dynamisme, personne ne se bouge chez les LC pour faire vivre leurs options, c'est bien la preuve que les langues anciennes sont bel et bien mortes (sic) et n'ont pas vocation à être maintenues!" furieux

Je me pose la même question...
Même si je partage cette indignation, je ne vois pas non plus pourquoi certains se priveraient de montrer ce qu'ils sont capables de faire avec leurs classes pour faire vivre le latin et le grec.
Parce que dans ces cas-là, si on commence à s'indigner sur le terme de pédagogie innovante, est-ce à dire que pour nous montrer dignes de l'enseignement des langues anciennes nous soyons obligés d'en passer tout le temps par les "bonnes vieilles méthodes" ? Je ne suis pas une pédagogo à tout va, mais je ne me prive pas, en plus d'un enseignement à l'ancienne de la langue, et sans concession, de me faire plaisir avec ces fameuses technologies innovantes pour intéresser mes élèves.
Bref, je me pose sincèrement la question du "pourquoi ne le ferait-on pas ?". C'est indécent que le nom de Mme de Romilly se retrouve dans ce prix qui apparaît d'une vilaine ironie au regard de la situation des LCA actuellement. Mais ne doit-on pas saisir au contraire -pour ceux qui le voudraient-, cette occasion pour montrer quel dynamisme nous anime justement quand il s'agit de rendre un vrai et grand et bel hommage aux langues et à la culture que Mme de Romilly défendait si ardemment ?

_________________
"Etre le maître de ses caprices est exquis, être leur esclave est encore mieux." (Oscar Wilde)

πάντα ῥεῖ, οὐδὲν μένει

Fizz
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par Dwarf le Jeu 1 Déc 2011 - 18:38

C'est aussi mon état d'esprit : je suis juste convaincu que cette approche est appelée à rester lettre morte et que les initiatives gadgets l'emporteront naturellement. Je me demande quels LM en poste en latin (et il y en a) iront...

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par User5899 le Jeu 1 Déc 2011 - 19:24

@Fizz a écrit:
@Dwarf a écrit:
La question que je me pose, désormais, c'est QUI va jouer le jeu? Et si personne ne bouge, n'y verront-ils pas une bonne raison de dire : "Regardez, il n'y a aucun dynamisme, personne ne se bouge chez les LC pour faire vivre leurs options, c'est bien la preuve que les langues anciennes sont bel et bien mortes (sic) et n'ont pas vocation à être maintenues!" furieux

Je me pose la même question...
Même si je partage cette indignation, je ne vois pas non plus pourquoi certains se priveraient de montrer ce qu'ils sont capables de faire avec leurs classes pour faire vivre le latin et le grec.
Parce que dans ces cas-là, si on commence à s'indigner sur le terme de pédagogie innovante, est-ce à dire que pour nous montrer dignes de l'enseignement des langues anciennes nous soyons obligés d'en passer tout le temps par les "bonnes vieilles méthodes" ? Je ne suis pas une pédagogo à tout va, mais je ne me prive pas, en plus d'un enseignement à l'ancienne de la langue, et sans concession, de me faire plaisir avec ces fameuses technologies innovantes pour intéresser mes élèves.
Bref, je me pose sincèrement la question du "pourquoi ne le ferait-on pas ?". C'est indécent que le nom de Mme de Romilly se retrouve dans ce prix qui apparaît d'une vilaine ironie au regard de la situation des LCA actuellement. Mais ne doit-on pas saisir au contraire -pour ceux qui le voudraient-, cette occasion pour montrer quel dynamisme nous anime justement quand il s'agit de rendre un vrai et grand et bel hommage aux langues et à la culture que Mme de Romilly défendait si ardemment ?
Je vous comprends. Mais je ne montre rien à et ne rechercherai aucune approbation des clowns de droite qui nous gouvernent et des flans de gauche qui y aspirent. Bon courage.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par collegedevinci le Sam 3 Déc 2011 - 14:16

allez j'avoue, je vais postuler. (voilà, je vais me faire lyncher)

Je ne sais pas si je suis une sombre collaboratrice de quoi que ce soit, si je crache sur J. De Romilly en faisant ça... Je ne pense pas rechercher une gloire quelconque...

Juste je postule avec mes élèves...de REP (REP jusqu'à l'année prochaine, après on ne sera plus rien) . Parce qu'on a un projet, parce qu'ils sont motivés, parce que ça ne va pas m'empêcher de faire cours (même si je n'ai que 1h45-2H au lieu de 3...).

Je me dis que si personne ne le fait, ça sera comme le concours Athéna, un concours pour élèves comme je n'en ai jamais vus personnellement...


collegedevinci
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par collegedevinci le Sam 3 Déc 2011 - 14:19

AH oui, et comme d'autres collègues, je n'ai pas bien compris ce qu'étaient ces réunions... ?

collegedevinci
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lancement du Prix Jacqueline de Romilly

Message par Dwarf le Sam 3 Déc 2011 - 14:38

@collegedevinci a écrit:AH oui, et comme d'autres collègues, je n'ai pas bien compris ce qu'étaient ces réunions... ?

Voici :
Objet : Réunion des professeurs de Lettres classiques
dans le cadre d’un projet expérimental
Madame, Monsieur,
Dans le cadre de la création du Prix Jacqueline de Romilly qui a pour objectif de « valoriser les
initiatives pédagogiques innovantes dans le champ des langues et cultures de l’Antiquité », je
vous informe qu’une réunion d’information destinée à tous les professeurs de lettres classiques
du Val d’Oise aura lieu :
Jeudi 8 décembre 2011 de 13h30 à 16h30
au lycée Gustave MONOD
71, avenue de la Ceinture
95880 Enghien-les-Bains
En effet, lors de l’ouverture de sa 2ème année de classe préparatoire littéraire en 2010, le lycée
Gustave Monod a mis en place une « Cordée de la réussite » autour de la promotion des filières
littéraires dont un axe fort porte sur « les langues anciennes, vecteur de réussite ». L’idée
consiste à mettre en réseau les collèges et les lycées du Val d’Oise proposant l’enseignement
du latin et/ou du grec avec la CPGE littéraire du secteur autour du thème proposé au concours
de l’Ecole Normale Supérieure, à savoir pour les années 2011/2013 : Le pouvoir : diriger,
commander, gouverner et de s’appuyer sur ce réseau pour soutenir l’enseignement des
langues anciennes comme langues de culture et vecteur d’un parcours d’excellence.
Je vous espère nombreux à cette réunion et vous adresse en annexe le cadre national de
l’opération présenté par la Direction Générale de l’Enseignement et l’Inspection Générale.

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum