svt - chapitre équilibrer son alimentation en 5eme, casse gueule par excellence, help!

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: svt - chapitre équilibrer son alimentation en 5eme, casse gueule par excellence, help!

Message par Marie Laetitia le Lun 28 Nov 2011 - 12:45

je suis d'accord sur le fait que je n'ai pas les compétences ni les connaissances pour enseigner l'équilibre alimentaire. L'ennui c'est quand ça fait partie des choses que j'ai à enseigner... Maintenant quand c'est fait un professeur de SVT je ne pourrais pas dire que c'est fait par des gens incompétents.

Objectifs moraux et économiques... Moraux non. Économiques, éventuellement et alors? Oui soigner les pathologies liées à l'obésité coûte cher. Je parle ici de l'obésité liée à une mauvaise alimentation, qui elle-même dépend de facteurs divers.

Mais c'est surtout hypocrite d'enseigner qu'il faut manger 5 fruits et légumes par jour sans faire en sorte que l'alimentation des cantines soit déjà saine et bonne. Quand, par idéologie, on a supprimé les cours de cuisine dans les établissements scolaires. Et il y a du chemin selon les établissements... Rolling Eyes
On pourrait tout à fait mettre en place des ateliers cuisine dans les établissements les mercredi après-midi. Oui mais ça coûte (cher). Mais est-ce que ça coûterait plus cher que tous les sloggans sur l'alimentation dont on nous bombarde?

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: svt - chapitre équilibrer son alimentation en 5eme, casse gueule par excellence, help!

Message par Pseudo le Lun 28 Nov 2011 - 12:55

@Leclochard a écrit:
@Pseudo a écrit:Il faut savoir qu'au début (et vous vous en souvenez peut-être) c'était... 12 fruits et légumes par jours ! affraid Il y avait eu des débat pour savoir si le persil ou autre ciboulette rajouté dans les plat comptait pour un ou pas...
Et devant l'impossibilité de faire avaler 12 fruits et légumes par jour à un individu normalement constitué, on est passé à 5. De façon très scientifique donc...

Oui. C'est vrai. Et comme c'était trop, ils ont réduit le chiffre.

Le problème, c'est que le discours scientifique peut rapidement devenir moralisateur si on le simplifie (tel ou tel aliment = bien/pas bien).

Mais si "scientifiquement" on a besoin de 12 fruits et légumes, pourquoi serait-ce trop ??? Pourquoi 5 Suffiraient ???

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: svt - chapitre équilibrer son alimentation en 5eme, casse gueule par excellence, help!

Message par Pseudo le Lun 28 Nov 2011 - 13:03

@Marie Laetitia a écrit:

Objectifs moraux et économiques... Moraux non. Économiques, éventuellement et alors? Oui soigner les pathologies liées à l'obésité coûte cher. Je parle ici de l'obésité liée à une mauvaise alimentation, qui elle-même dépend de facteurs divers.



Justement, je ne suis d'accord sur rien de ce que tu dis là. Moraux, oui. L'alimentation, et la diabolisation de tel ou tel aliment ou de tel ou tel catégorie de personnes, c'est un point de vue moral.
Économique parce qu'il s'agissait de relancer la filière agricole. Et de multiplier les marges de tous les produits minceurs. Si, si. Ou alors c'est bien imité, parce que plus on moralise la bouffe et plus on crée de gens qui veulent perdre du poids (pas être en bonne santé, hein, perdre du poids, parfois en acceptant des risques bien supérieur à un surpoids).
Les pathologies liées à l'obésité ? Lesquelles donc ? Je pourrais en parler longtemps !
Quand à réduire l'obésité, ou la mauvaise alimentation (il faudrait savoir de quoi on parle d'ailleurs. On lie de façon automatique et idéologique deux choses qui sont distinctes) la politique actuelle et les programmes scolaires qui en découlent provoquent justement l'inverse.
Si vous voulez avoir plus d'obèses, continuez sur ce chemin !

Mais je crains le dialogue de sourds.

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: svt - chapitre équilibrer son alimentation en 5eme, casse gueule par excellence, help!

Message par Marie Laetitia le Lun 28 Nov 2011 - 13:19

@Pseudo a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:

Objectifs moraux et économiques... Moraux non. Économiques, éventuellement et alors? Oui soigner les pathologies liées à l'obésité coûte cher. Je parle ici de l'obésité liée à une mauvaise alimentation, qui elle-même dépend de facteurs divers.



Justement, je ne suis d'accord sur rien de ce que tu dis là. Moraux, oui. L'alimentation, et la diabolisation de tel ou tel aliment ou de tel ou tel catégorie de personnes, c'est un point de vue moral.
Économique parce qu'il s'agissait de relancer la filière agricole. Et de multiplier les marges de tous les produits minceurs. Si, si. Ou alors c'est bien imité, parce que plus on moralise la bouffe et plus on crée de gens qui veulent perdre du poids (pas être en bonne santé, hein, perdre du poids, parfois en acceptant des risques bien supérieur à un surpoids).
Les pathologies liées à l'obésité ? Lesquelles donc ? Je pourrais en parler longtemps !
Quand à réduire l'obésité, ou la mauvaise alimentation (il faudrait savoir de quoi on parle d'ailleurs. On lie de façon automatique et idéologique deux choses qui sont distinctes) la politique actuelle et les programmes scolaires qui en découlent provoquent justement l'inverse.
Si vous voulez avoir plus d'obèses, continuez sur ce chemin !

Mais je crains le dialogue de sourds.

moins de facilité à se déplacer, problème de genoux, problèmes cardiaques. Je vois la différence sur moi avec 15 kilos de moins, purée, je marche bcp plus facilement. Tu ne peux pas nier cela quand même?

Après dire qu'il y aura un effet contre-productif au gavage de messages sur la diététique, sans doute.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: svt - chapitre équilibrer son alimentation en 5eme, casse gueule par excellence, help!

Message par Pseudo le Lun 28 Nov 2011 - 13:33

@Marie Laetitia a écrit:

moins de facilité à se déplacer, problème de genoux, problèmes cardiaques. Je vois la différence sur moi avec 15 kilos de moins, purée, je marche bcp plus facilement. Tu ne peux pas nier cela quand même?

Après dire qu'il y aura un effet contre-productif au gavage de messages sur la diététique, sans doute.

Ce que je nie se sont les soit disant coûts exorbitants de l'obésité. Le problème est même que les obèses sont moins médicalisés que les autres ! Et que leurs pathologies diverses sont moins bien traitées (et donc s'aggravent) parce que les toubibs ne les prennent pas au sérieux ou les renvoient chez eux avec comme seul traitement (inefficace au combien) : maigrir !

D'autre part, l'obésité est parfois un facteur aggravant, jamais le seul facteur d'un problème articulaire ou cardiaque, ou autre.



Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: svt - chapitre équilibrer son alimentation en 5eme, casse gueule par excellence, help!

Message par Marie Laetitia le Lun 28 Nov 2011 - 13:46

@Pseudo a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:

moins de facilité à se déplacer, problème de genoux, problèmes cardiaques. Je vois la différence sur moi avec 15 kilos de moins, purée, je marche bcp plus facilement. Tu ne peux pas nier cela quand même?

Après dire qu'il y aura un effet contre-productif au gavage de messages sur la diététique, sans doute.

Ce que je nie se sont les soit disant coûts exorbitants de l'obésité. Le problème est même que les obèses sont moins médicalisés que les autres ! Et que leurs pathologies diverses sont moins bien traitées (et donc s'aggravent) parce que les toubibs ne les prennent pas au sérieux ou les renvoient chez eux avec comme seul traitement (inefficace au combien) : maigrir !

D'autre part, l'obésité est parfois un facteur aggravant, jamais le seul facteur d'un problème articulaire ou cardiaque, ou autre.



ça suffit en soi pour essayer de l'éviter, non?

Mais je suis d'accord sur une chose, la formation insuffisante de nombre de médecins sur les solutions proposées pour maigrir. Alors qu'il en existe de saines et d'efficaces!

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: svt - chapitre équilibrer son alimentation en 5eme, casse gueule par excellence, help!

Message par Madame_Prof le Lun 28 Nov 2011 - 13:51

@Pseudo a écrit:
Je crois que tu m'as mal lu. Le problème de cet "enseignement" c'est qu'il est fait par des gens qui n'y connaissent rien. Et que les objectifs sont avant tout moraux et économique.

Croire qu'il suffit de prêcher la bonne parole alimentaire actuelle pour se débarrasser des gros et des autres problèmes liés de près ou de loin à l'alimentation est pure connerie.

Je pense justement être compétente pour apporter un éclairage scientifique aux questions nutritionnelles que se posent les élèves. Et jamais je n'évoquerai de telles questions sous l'angle de la morale ou de l'économie (enfin si mais quand il s'agit de montrer au lycée que les ressources alimentaires mondiales ne seront plus suffisantes un jour ou l'autre et son inégalement réparties), et justement je tiens beaucoup à leur expliquer que les problèmes de poids ne sont pas forcément liés à l'alimentation, mais souvent à l'état psycho-affectif de l'individu, et plus rarement (mais pas tant que ça) à des facteurs génétiques et/ou propres à l'individu.

Ensuite, ok l'obésité est un facteur aggravant, tout comme le tabac, tout comme beaucoup de choses. Et alors? Force est de constater que les problèmes cardiaques et vasculaires sont plus nombreux chez les personnes en surpoids, et oui il faut le dire, oui il faut en parler.

Pseudo je pense que tu interprètes mal les programmes. Jamais il n'a été question d'enseigner "manger 5 fruits et légumes par jour", d'apprendre aux élèves à bien manger (ça ce n'est pas du ressort des enseignants). Mais dire que l'obésité est un facteur de risque pour de nombreuses pathologies, ben c'est la vérité et la réalité. Si j'étais élève, que l'on me dise ça ne m'apprendrait rien, en revanche que l'on m'explique pourquoi c'est un facteur de risque, ce qu'il se passe en terme physiologique dans les vaisseaux, oui ça m'intéresserait.

Les médecins nutritionnistes prennent de plus en plus en compte les aspects psychologiques et autres du surpoids. Je ne sais pas si tu as eu de mauvaises expériences, ou si tu te limites aux multiples reportages que l'on voit à la TV, mais moi je pense que le problème du surpoids est de mieux en mieux compris et pris en charge en milieu médical. Le problème c'est que nous sommes gavés des pseudo solutions miracles de médecins en mal de reconnaissance qui sortent des bouquins pour se faire du fric, et de reportages qui continuent de véhiculer beaucoup de stupidités.

_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: svt - chapitre équilibrer son alimentation en 5eme, casse gueule par excellence, help!

Message par Pseudo le Lun 28 Nov 2011 - 14:55

@Marie Laetitia a écrit:
ça suffit en soi pour essayer de l'éviter, non?

Mais je suis d'accord sur une chose, la formation insuffisante de nombre de médecins sur les solutions proposées pour maigrir. Alors qu'il en existe de saines et d'efficaces!

Lesquelles ? Tu détiens la/les solution(s) à un problème que rencontrent nombre de nos contemporains, il ne faut pas la garder pour toi !

Je sens que je vais encore m'énerver, et encore passer pour une intégriste quelconque. Alors que ça ne sert à rien.

Un lien : http://www.gros.org/

Et j'abandonne là de me battre contre des moulins à vent.


Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: svt - chapitre équilibrer son alimentation en 5eme, casse gueule par excellence, help!

Message par Pseudo le Lun 28 Nov 2011 - 14:57

@Madame_Prof a écrit:

Les médecins nutritionnistes prennent de plus en plus en compte les aspects psychologiques et autres du surpoids. Je ne sais pas si tu as eu de mauvaises expériences, ou si tu te limites aux multiples reportages que l'on voit à la TV, mais moi je pense que le problème du surpoids est de mieux en mieux compris et pris en charge en milieu médical. Le problème c'est que nous sommes gavés des pseudo solutions miracles de médecins en mal de reconnaissance qui sortent des bouquins pour se faire du fric, et de reportages qui continuent de véhiculer beaucoup de stupidités.

Tu te moques de moi ou bien ???

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: svt - chapitre équilibrer son alimentation en 5eme, casse gueule par excellence, help!

Message par Madame_Prof le Lun 28 Nov 2011 - 15:13

Ok, ok... Pas de problème, on discute juste.

La question de départ était de savoir si oui ou non il était bien d'aborder ces questions à l'École, moi je dis oui si le sujet est abordé dans sa globalité sans tomber dans la moralité, et en montrant toute la complexité du comportement alimentaire (pour leur ouvrir l'esprit sur ces questions), en réfutant idées reçues et en critiquant objectivement les messages des médias et sociétaux.

Voilà ma conclusion également. Wink

_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: svt - chapitre équilibrer son alimentation en 5eme, casse gueule par excellence, help!

Message par mimile le Lun 28 Nov 2011 - 16:31

@Marie Laetitia a écrit:
@Pseudo a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:

moins de facilité à se déplacer, problème de genoux, problèmes cardiaques. Je vois la différence sur moi avec 15 kilos de moins, purée, je marche bcp plus facilement. Tu ne peux pas nier cela quand même?

Après dire qu'il y aura un effet contre-productif au gavage de messages sur la diététique, sans doute.

Ce que je nie se sont les soit disant coûts exorbitants de l'obésité. Le problème est même que les obèses sont moins médicalisés que les autres ! Et que leurs pathologies diverses sont moins bien traitées (et donc s'aggravent) parce que les toubibs ne les prennent pas au sérieux ou les renvoient chez eux avec comme seul traitement (inefficace au combien) : maigrir !

D'autre part, l'obésité est parfois un facteur aggravant, jamais le seul facteur d'un problème articulaire ou cardiaque, ou autre.



ça suffit en soi pour essayer de l'éviter, non?

Mais je suis d'accord sur une chose, la formation insuffisante de nombre de médecins sur les solutions proposées pour maigrir. Alors qu'il en existe de saines et d'efficaces!

prenons le cas de l'arthrose : les principaux facteurs de risques sont :
-l'âge
-être une femme
-l'hérédité
-le surpoids et l'obésité
-les traumatismes articulaires à répétition (activité sportive ou professionnelle)
-malformation congénitale.

donc l'obésité n'est pas le seul facteur de risque mais un des seuls facteurs de risque sur lequel on peut agir en amont pour ne pas voir apparaître ou se dégrader la maladie.

On pourrait prendre également le problème du diabète de type 2 dont la cause est l'apport en trop grandes quantité de glucides et de lipides ce qui fatigue les cellules productrices d'insuline. Comment espérer éviter cette maladie si ce n'est en ayant une alimentation équilibrée ?

Alors c'est sûr que c'est frustrant pour une personne en surpoids que les médecins lui demandent sans arrêt de maigrir mais il faut avouer que c'est une mesure "simple" qui permet d'éviter pas mal de soucis. Et ce n'est pas parce que des personnes sont dans l'incapacité de perdre du poids (parce que ça arrive...) qu'il ne faut pas continuer à informer la population des dangers du surpoids et de l'obésité. Car il y a aussi des obèses qui arrivent à perdre des kilos en prenant des mesures simples concernant leur hygiène de vie : changement des habitudes alimentaires (et non régime qui ne servent à rien), pratique régulière d'activité physique. Et les effets sont nets sur l'analyse de sang ! Éduquer des patients à avoir une hygiène de vie correcte, ça ne coûte pas grand chose à la sécurité sociale et si ça peut éviter la surconsommation de médicaments qui peuvent s'avérer dangereux (je repense au médiator là...) tant mieux !

La forme que cette éducation prend dans les médias est vraiment barbante et on a l'impression de virer à une dictature de la santé (ne fumez plus, ne mangez pas trop gras blablabla, attention de bien mettre une capote quand vous b**sez....). Pour ce qui est de traiter la question à l'école, on est pas obligé de répéter à la lettre les recommandations du PNNS. On peut aussi être là pour dédramatiser les choses car rien n'est pire que de stresser par rapport à son alimentation (combien de femmes font régime sur régime et se retrouvent obèses car prennent chaque fois plus de kilos que ce qu'elles avaient perdu ?).

mimile
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: svt - chapitre équilibrer son alimentation en 5eme, casse gueule par excellence, help!

Message par Marie Laetitia le Lun 28 Nov 2011 - 16:48

@Pseudo a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
ça suffit en soi pour essayer de l'éviter, non?

Mais je suis d'accord sur une chose, la formation insuffisante de nombre de médecins sur les solutions proposées pour maigrir. Alors qu'il en existe de saines et d'efficaces!

Lesquelles ? Tu détiens la/les solution(s) à un problème que rencontrent nombre de nos contemporains, il ne faut pas la garder pour toi !

Je sens que je vais encore m'énerver, et encore passer pour une intégriste quelconque. Alors que ça ne sert à rien.

Un lien : http://www.gros.org/

Et j'abandonne là de me battre contre des moulins à vent.


WW ? Sans rire, j'avais renoncé à l'idée de perdre du poids jusqu'à ce que j'essaie cette méthode. Qui n'est pas vraiment un régime. Et depuis quelques mois, à chaque fois qu'une étude sort sur la meilleure manière de maigrir, c'est toujours celle-là. Mon médecin m'a tressé des louanges pendant dix minutes quand je lui ai dit que si si j'étais bien la même patiente que celle venue la voir en janvier d'après sa fiches. Et après il a continué en disant tout le bien qu'il pensait de WW et qu'il la recommanderait à ses patients.

Mais le plus difficile est de régler le problème psychologique qui fait souvent de la nourriture une compensation. Et d'apprendre à éviter les calories inutiles. Et ça, ça passe notamment par l'éducation des enfants qui marie aussi le plaisir de manger, sans culpabiliser.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: svt - chapitre équilibrer son alimentation en 5eme, casse gueule par excellence, help!

Message par doublecasquette le Lun 28 Nov 2011 - 18:30

@Pseudo a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
ça suffit en soi pour essayer de l'éviter, non?

Mais je suis d'accord sur une chose, la formation insuffisante de nombre de médecins sur les solutions proposées pour maigrir. Alors qu'il en existe de saines et d'efficaces!

Lesquelles ? Tu détiens la/les solution(s) à un problème que rencontrent nombre de nos contemporains, il ne faut pas la garder pour toi !

Je sens que je vais encore m'énerver, et encore passer pour une intégriste quelconque. Alors que ça ne sert à rien.

Un lien : http://www.gros.org/

Et j'abandonne là de me battre contre des moulins à vent.



On va y arriver, Pseudo, courage !



Génétique
Le génome de la flore intestinale enfin séquencé

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/63145.htm

Depuis 2008, le projet METAHIT (METAgenomics of the Human Intestinal Tract) [1] a pour objectif de caractériser les gènes et les fonctions des microbes de notre flore intestinale, ainsi que de comprendre leurs impacts sur notre santé. Financé par l'UE, ce projet d'une durée de quatre ans rassemble des scientifiques provenant de Chine, du Danemark, de France, d'Allemagne, d'Italie, des Pays-Bas, du Royaume-Uni et d'Espagne. Côté espagnol, il s'agit de scientifiques de l'institut de recherche de l'hôpital universitaire Vall d'Hebron (Barcelone) [2]. Le premier résultat majeur de ce projet a donné lieu le mois dernier à une publication dans la prestigieuse revue " Nature " [3].

Dans cet article, les scientifiques détaillent les résultats du séquençage des microbes [4] de la flore intestinale de 124 adultes danois et espagnols présentant un poids normal ou, au contraire, souffrant de surpoids, d'obésité ou de maladies chroniques de l'intestin (colite ulcéreuse ou maladie de Crohn). A partir de fèces, quelques 576,7 milliards de bases azotées (constituants de l'ADN et de l'ARN) ont été séquencées, l'équivalent d'environ 3,3 millions de gènes, soit 150 fois le génome humain !

La plupart des espèces de microbes (99%) qui ont été trouvées sont des bactéries : 1 150 espèces ont été identifiées dont beaucoup étaient inconnues jusqu'alors. Et en général, les gènes séquencés sont des gènes nécessaires aux bactéries pour l'utilisation des glucides complexes, la synthèse des vitamines et acides aminés, ainsi que la survie dans l'environnement difficile que sont les intestins (faible quantité d'oxygène et Ph très variable).

La symbiose entre l'homme et la flore intestinale est particulièrement importante pour la physiologie humaine, comme par exemple la réponse immunitaire, le métabolisme des graisses ou la production de nouveaux vaisseaux sanguins. C'est la raison pour laquelle il a été remarqué une relation entre l'état de la flore intestinale et certaines maladies chroniques de l'intestin. La flore intestinale est composée d'un groupe de microbes commun à tous les individus, ainsi qu'un groupe propre à chacun. Les chercheurs espèrent que ce second groupe leur permettra de comprendre pourquoi certaines personnes souffrent de maladies intestinales ou ont une tendance à l'obésité.--

[4] Les microbes, ou micro-organismes, sont des organismes vivants microscopiques représentés par diverses formes de vies dont les bactéries, les champignons, les archéobactéries, et les protistes ; des plantes microscopiques (appelées algues vertes) ; et des animaux tel que le plancton, le planaire et l'amibe. Certains microbiologistes incluent les virus mais d'autres ne les considèrent pas comme des êtres vivants.


_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: svt - chapitre équilibrer son alimentation en 5eme, casse gueule par excellence, help!

Message par doublecasquette le Lun 28 Nov 2011 - 18:42

Il y a celui-là, aussi, plus trapu, mais qui intéressera les professeurs de SVT:

http://www.i-dietetique.pro/?action=articles&id=6079

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: svt - chapitre équilibrer son alimentation en 5eme, casse gueule par excellence, help!

Message par Madame_Prof le Lun 28 Nov 2011 - 19:25

Personne n'a contesté le fait que l'obésité pouvait venir de facteurs génétiques et / ou intrinsèques à l'individu. C'est aussi ce que nous devons dire aux élèves. Je n'arrête pas de le souligner depuis le début...

Et même dans ces cas-là, la prise alimentaire et l'équilibre des menus doivent être adaptés et contrôlés, pour limiter les conséquences.



Dernière édition par Madame_Prof le Lun 28 Nov 2011 - 19:29, édité 1 fois

_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: svt - chapitre équilibrer son alimentation en 5eme, casse gueule par excellence, help!

Message par Madame_Prof le Lun 28 Nov 2011 - 19:38

@Marie Laetitia a écrit:

Mais le plus difficile est de régler le problème psychologique qui fait souvent de la nourriture une compensation. Et d'apprendre à éviter les calories inutiles. Et ça, ça passe notamment par l'éducation des enfants qui marie aussi le plaisir de manger, sans culpabiliser.

Cause beaucoup plus courante (du surpoids modéré à important, et pouvant évoluer vers l'obésité) que les facteurs génétiques ou liés à la flore intestinale (qui eux conduisent généralement très vite à l'obésité). Il faut distinguer les deux, tout aussi difficiles à comprendre / soigner.

_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: svt - chapitre équilibrer son alimentation en 5eme, casse gueule par excellence, help!

Message par Madame_Prof le Lun 28 Nov 2011 - 19:43

Sans oublier les facteurs socio-économiques.


_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: svt - chapitre équilibrer son alimentation en 5eme, casse gueule par excellence, help!

Message par Marie Laetitia le Lun 28 Nov 2011 - 20:24

en sachant que ces causes socio-économiques c'est lié à la culture donc à l'éducation... Donc tout à fait remédiable à condition de faire le nécessaire. On peut manger correctement (équilibré) avec très peu mais il est vrai que ça demande un peu de temps de préparation.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: svt - chapitre équilibrer son alimentation en 5eme, casse gueule par excellence, help!

Message par doublecasquette le Mar 29 Nov 2011 - 11:06

Autre idée pour leur faire toucher du doigt en une heure l'importance de l'équilibre et de la diversité alimentaire ! idee idee

Comment nourrir convenablement les cosmonautes exilés dans l'espace pour six mois ?
Voilà des gens qui doivent impérativement rester en parfaite santé et ça peut intéresser suffisamment des gosses de douze ans, comme Vasco de Gama ou un voyage dans l'Arctique. De la géo, de l'histoire, des Sciences, en pleine transversalité !
L'Inspecteur ne pourra rien dire, même si le but de la séquence est en fait de faire vendre 35 logiciels super chers, conçus par je ne sais quel fils de Robien ou cousin Sarkozy, par Collège, et non de faire comprendre aux enfants de France les nécessités indiscutables d'une bonne alimentation diversifiée.
Spoiler:
Ne nous voilons pas la face: "l'enfer est pavé de bonnes intentions " et ce qui intéresse les hauts concepteurs des programmes est de vendre leur logiciel et des PC

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum