ah! toi être trôle!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ah! toi être trôle!

Message par Reine Margot le Lun 15 Déc 2008 - 18:05

dans cette phrase des fourberies de scapin, un manuel demande: peut-on considérer cet énoncé comme une phrase? phrase nominale ou phrase verbale?

je dirais oui, une phrase verbale dans la mesure où l'infinitif se substitue à un verbe conjugué, mais la question me paraît nulle car la phras eest incorrecte grammaticalement, c'est du "petit négre".

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: ah! toi être trôle!

Message par Hamlette le Lun 15 Déc 2008 - 18:45

Et surtout, quel est l'intérêt de cette question ?

Hamlette
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: ah! toi être trôle!

Message par Invité le Lun 15 Déc 2008 - 19:05

Donc, on ne peut pas le considérer comme une phrase ? mais alors, pourquoi verbale ou non verbale (d'ailleurs, plus que nominale, puisque le noyau serait un verbe à l'infinitif) ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ah! toi être trôle!

Message par Reine Margot le Lun 15 Déc 2008 - 19:15

alors ça vient d'un manuel et justement je me demandais ce que vous pensiez de cette question. une amie férue de grammaire me dit que c'est une phrase verbale, mais qui mime un accent (ici prussien chez scapin). effectivement cette question n'est pas bonne.

merci.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Trôle

Message par retraitée le Mer 17 Déc 2008 - 14:42

La question du manuel est stupide. L'essentiel est ici la visée comique, jouant sur la déformation de la langue, qu'on trouve aussi dans le Roman de Renard (RENARD déguisé en jongleur anglais) et dans toutes sortes de pièces, chez Molière, chez Beaumarchais. On trouve cela aussi également chez Rabelais (l'écolier limousin), et Dans la farce de Pathelin (scènes de délire)Il s'agit d'une phrase où Scapin imite des spadassins étrangers massacrant le français.
C'est, bien sûr, une phrase "verbale", prononcée par un "Allemand" qui ignore le pronom sujet "tu", la conjugaison du verbe être, et dont la prononciation déforme le d en T;
Faites rétablir la phrases correcte, Tu es drôle. Mais les élèves auront compris,ne vous tracassez pas!

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum