Soutien à un collègue coupable d'un "geste malheureux et regrettable".

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Soutien à un collègue coupable d'un "geste malheureux et regrettable".

Message par ysabel le Dim 27 Nov 2011 - 18:44

je viens de recevoir à l'instant d'une collègue :

http://57.snuipp.fr/formulaires/appel_a_soutien_l/appel_a_soutien.html

SOUTENONS NOTRE COLLEGUE Laurent S. de METZ (Grange aux Bois) !

Mise à jour: 25 nov 2011

Rappel des faits :
Laurent S, directeur d’une école élémentaire messine a été placé en garde à vue, puis a dû comparaître au tribunal après avoir bousculé un élève. Les faits se sont déroulés en décembre dernier.
Ils ont pris une tournure importante suite à une forte médiatisation (un premier article à charge contre notre collègue dans le Républicain Lorrain). Le procès avait été reporté.
Lors de la comparution, en octobre dernier, notre collègue a dû faire face à une nouvelle audition à charge avant le plaidoyer de son avocat.
Comme l’a dit Laurent, il ne peut que regretter son geste.

Cependant, tout cela a pris une ampleur inconsidérée :

Suite à la plainte de la famille, un article dans le Républicain Lorrain met le feu aux poudres ! S'en suivent une garde à vue, une première convocation au tribunal puis une deuxième. Le procureur a préconisé 3 mois de prison avec sursis, l'avocat de la famille a demandé plus de 6000€ de dommages et intérêts, compensation de la douleur et préjudice esthétique ! Le même journal a publié un second article à charge à l'issue de la comparution.
Le 15 novembre, un jugement condamne Laurent S. à 3 mois de prison avec sursis et près de 3000 euros de dommages et intérêts. C'est inadmissible et disproportionné. Une sanction administrative risque de suivre…

Il s’agit sans doute, pour certains de faire le procès de l’enseignant plus que de l’institution, pour d’autres de profiter de cet évènement pour vendre du papier. Les tentatives de conciliation qui ont eu lieu sont ainsi reléguées au second plan tout comme l’intérêt de l’enfant, de l’enseignant, et de l’école. Or c’est bien de cela qu’il s’agit !
Ce procès donne une image de la profession et de l’Ecole qui ne correspond pas à la réalité. Il frise l’acharnement contre un collègue qui a exprimé ses regrets et dont les pratiques, régulièrement observées et évaluées, n’avaient jamais posé problème. Son engagement au sein de l’école, l’exercice de la direction de l’école lui ont valu la reconnaissance de ses collègues et des familles, mobilisés eux aussi dans son soutien.

Le métier d’enseignant nous soumet à une forte exposition. Ce geste, malheureux et regrettable, n’est pas sans lien avec une pression de plus en plus forte et un stress omniprésent. Nous sommes les garants de la réussite de tous nos élèves mais nos conditions de travail qui se dégradent rendent cette mission de plus en plus difficile. D’année en année il y a de moins en moins de candidats pour l’exercer….L’école reste le lieu de la coopération entre les enseignants et les familles; les situations conflictuelles sont exceptionnelles grâce à l’investissement des enseignants et au soutien des familles.

On peut se demander si c’est l’évènement tel qu’il s’est déroulé et le contexte dans lequel il a eu lieu qui fonderont le jugement ou si c’est l’ampleur de la médiatisation ?

Cette « affaire » n’aurait jamais dû aller aussi loin !
Nous vous appelons à exprimer votre solidarité avec Laurent S.et à témoigner collectivement de nos difficultés à exercer sereinement notre métier, dans des conditions de travail de plus en plus difficiles.
Redonnons de la sérénité à notre métier.
Signons , signez , je signe l’appel au soutien de notre collègue Laurent !

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Soutien à un collègue coupable d'un "geste malheureux et regrettable".

Message par John le Dim 27 Nov 2011 - 18:48

C'est dur de juger : on ne sait rien sur le "geste malheureux et regrettable".

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Soutien à un collègue coupable d'un "geste malheureux et regrettable".

Message par pk le Dim 27 Nov 2011 - 18:49

Les faits se sont déroulés en décembre dernier. Ca sent le fake, non?

pk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Soutien à un collègue coupable d'un "geste malheureux et regrettable".

Message par liliepingouin le Dim 27 Nov 2011 - 18:51

Je ne demande qu'à soutenir les collègues, mais je n'arrive pas à trouver une présentation des faits qui lui sont reprochés.

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.

liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Soutien à un collègue coupable d'un "geste malheureux et regrettable".

Message par Clarinette le Dim 27 Nov 2011 - 18:51

Moi, je ne soutiens pas ce que je ne comprends pas. Des détails, des détails !

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Soutien à un collègue coupable d'un "geste malheureux et regrettable".

Message par gelsomina31 le Dim 27 Nov 2011 - 18:55

@Clarinette a écrit:Moi, je ne soutiens pas ce que je ne comprends pas. Des détails, des détails !
Pareil...

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Soutien à un collègue coupable d'un "geste malheureux et regrettable".

Message par ysabel le Dim 27 Nov 2011 - 18:58

Un fake, je doute, c'est envoyé par le snes...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Soutien à un collègue coupable d'un "geste malheureux et regrettable".

Message par Audrey le Dim 27 Nov 2011 - 18:58


_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Soutien à un collègue coupable d'un "geste malheureux et regrettable".

Message par Palombella Rossa le Dim 27 Nov 2011 - 18:58

"Bousculer un élève", c'est un peu vague.
Cela dit, manifestement, comme dit Jack Lang, "Y'a pas mort d'homme"...
diable
OK, OK, je sors 5 mn.

Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Soutien à un collègue coupable d'un "geste malheureux et regrettable".

Message par Palombella Rossa le Dim 27 Nov 2011 - 19:00


Ooops, effectivement ! Le collègue est mal, sur ce coup-là (si j'ose dire)

Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Soutien à un collègue coupable d'un "geste malheureux et regrettable".

Message par pk le Dim 27 Nov 2011 - 19:04

@ysabel a écrit:Un fake, je doute, c'est envoyé par le snes...
Effectivement, je viens de vérifier.

pk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Soutien à un collègue coupable d'un "geste malheureux et regrettable".

Message par gelsomina31 le Dim 27 Nov 2011 - 19:18

@Palombella Rossa a écrit:

Ooops, effectivement ! Le collègue est mal, sur ce coup-là (si j'ose dire)

Le 9 décembre 2010 notre collègue a poussé un élève qui s'est cogné contre une table ; l'enfant perturbait la classe et Laurent lui avait demandé à plusieurs reprises de se mettre au travail. L’élève est blessé au menton, il pleure. L’AVS de l’école, à la demande de Laurent, applique un pansement sur une blessure au menton qui ne saigne pas selon l'AVS.
(...)
Au moment des faits, la mère refuse toute communication avec notre collègue qui essaie de la voir puis de la joindre le jour même et le lendemain.
Quelques jours plus tard, les tentatives de médiation de l’IEN (rencontres entre la maman et les deux enseignants de la classe), échouent pour des raisons complexes… La mère n'apprécie pas les remarques concernant le comportement de son fils dans le bulletin scolaire (remarques faites par la collègue de Laurent).
Notre collègue, qui avait immédiatement informé son IEN, reconnaît les faits et déclare à la mère, lors de la rencontre organisée par l’inspectrice départementale que c’est une erreur de sa part et qu’évidemment il la regrette.
(...)
Notre collègue est directeur, cela signifie bien sûr tout un ensemble de tâches éducatives et de responsabilités administratives.
Cela signifie aussi un rôle de représentant de l’autorité et de l‘institution scolaire. Ce rôle est encore plus important dans un quartier aussi difficile que celui de la Grange-aux-Bois.
Examinons ce que cela signifie concrètement.
A chaque fois qu’un enfant est en crise dans une classe ou pendant la récréation, le directeur représente le dernier recours. Les collègues
ont fait leur possible, ils ne peuvent plus supporter le comportement de cet(te) élève, ils estiment que l’enfant perturbe trop le travail
des autres ou qu’il présente un danger, s’il se montre violent, et ils le confient au directeur. Celui-ci parle avec l’enfant, rappelle les
règles de vie de l’école, tente de raisonner l’enfant à chaque fois que c’est possible. Cette situation est quotidienne.
Parfois l’enfant n’est pas en état de raisonner, il peut avoir l’impression d’être victime d’une injustice ou être en « état de crise » : il refuse d’entrer ou de sortir de la classe, il refuse de suivre l’enseignante ou l’enseignant, il refuse de parler et de réfléchir à ses actes ou à son comportement. Ces situations que toutes les écoles et tous les collègues connaissent se produisent régulièrement. Nous devons assurer le règlement positif , éducatif
d’un conflit tout en assurant le fonctionnement de notre classe et la sécurité de tous nos élèves en permanence. C’est une tâche difficile qui demande à la fois du professionnalisme, du calme, de l’expérience, de la clairvoyance, des formations de qualité et des adultes suffisamment nombreux dans tous les établissements scolaires.
Chaque professionnel(le) garde le souvenir de moments, de situations au cours desquels il ou elle n'a pas eu la bonne parole, la bonne attitude voire le bon geste.

Dans ce cas précis, je pense que le collègue a besoin de tout notre soutien.

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Soutien à un collègue coupable d'un "geste malheureux et regrettable".

Message par doublecasquette le Dim 27 Nov 2011 - 19:28

Moi aussi...

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Soutien à un collègue coupable d'un "geste malheureux et regrettable".

Message par Clarinette le Dim 27 Nov 2011 - 19:29

Toi aussi, tu as besoin de tout notre soutien ? heu

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Soutien à un collègue coupable d'un "geste malheureux et regrettable".

Message par gelsomina31 le Dim 27 Nov 2011 - 19:32

@Clarinette a écrit:Toi aussi, tu as besoin de tout notre soutien ? heu
j'avais pas lu ça comme ça...

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Soutien à un collègue coupable d'un "geste malheureux et regrettable".

Message par Dhaiphi le Dim 27 Nov 2011 - 19:35

@gelsomina31 a écrit:
@Clarinette a écrit:Toi aussi, tu as besoin de tout notre soutien ? heu
j'avais pas lu ça comme ça...
Je crois que Clarinette a avalé un clown aujourd'hui. Razz Laughing
C'est comme ça que je l'ai compris perso.

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Soutien à un collègue coupable d'un "geste malheureux et regrettable".

Message par doublecasquette le Dim 27 Nov 2011 - 19:36

@Clarinette a écrit:Toi aussi, tu as besoin de tout notre soutien ? heu

Meuh non ! Enfin pas pour le moment, mais demain soir, peut-être... pale
S'il suffit de pousser malencontreusement un élève qui heurte un coin de table et s'ouvre le menton pour se retrouver en garde à vue, je crois qu'aucun de nous n'est à l'abri...

Je disais que je pensais comme Gelsomina que ce collègue avait besoin de notre soutien.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Soutien à un collègue coupable d'un "geste malheureux et regrettable".

Message par Clarinette le Dim 27 Nov 2011 - 19:37

C'est la culpabilité de ne pas avoir assez travaillé aujourd'hui qui me ronge et me fait perdre l'entendement... Wink
Et la faute à qui ? A Néoprofs !!!

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Soutien à un collègue coupable d'un "geste malheureux et regrettable".

Message par Clarinette le Dim 27 Nov 2011 - 19:38

Mais revenons à nos moutons !

@ysabel a écrit:je viens de recevoir à l'instant d'une collègue :

http://57.snuipp.fr/formulaires/appel_a_soutien_l/appel_a_soutien.html

SOUTENONS NOTRE COLLEGUE Laurent S. de METZ (Grange aux Bois) !

Mise à jour: 25 nov 2011

Rappel des faits :
Laurent S, directeur d’une école élémentaire messine a été placé en garde à vue, puis a dû comparaître au tribunal après avoir bousculé un élève. Les faits se sont déroulés en décembre dernier.
Ils ont pris une tournure importante suite à une forte médiatisation (un premier article à charge contre notre collègue dans le Républicain Lorrain). Le procès avait été reporté.
Lors de la comparution, en octobre dernier, notre collègue a dû faire face à une nouvelle audition à charge avant le plaidoyer de son avocat.
Comme l’a dit Laurent, il ne peut que regretter son geste.

Cependant, tout cela a pris une ampleur inconsidérée :

Suite à la plainte de la famille, un article dans le Républicain Lorrain met le feu aux poudres ! S'en suivent une garde à vue, une première convocation au tribunal puis une deuxième. Le procureur a préconisé 3 mois de prison avec sursis, l'avocat de la famille a demandé plus de 6000€ de dommages et intérêts, compensation de la douleur et préjudice esthétique ! Le même journal a publié un second article à charge à l'issue de la comparution.
Le 15 novembre, un jugement condamne Laurent S. à 3 mois de prison avec sursis et près de 3000 euros de dommages et intérêts. C'est inadmissible et disproportionné. Une sanction administrative risque de suivre…

Il s’agit sans doute, pour certains de faire le procès de l’enseignant plus que de l’institution, pour d’autres de profiter de cet évènement pour vendre du papier. Les tentatives de conciliation qui ont eu lieu sont ainsi reléguées au second plan tout comme l’intérêt de l’enfant, de l’enseignant, et de l’école. Or c’est bien de cela qu’il s’agit !
Ce procès donne une image de la profession et de l’Ecole qui ne correspond pas à la réalité. Il frise l’acharnement contre un collègue qui a exprimé ses regrets et dont les pratiques, régulièrement observées et évaluées, n’avaient jamais posé problème. Son engagement au sein de l’école, l’exercice de la direction de l’école lui ont valu la reconnaissance de ses collègues et des familles, mobilisés eux aussi dans son soutien.

Le métier d’enseignant nous soumet à une forte exposition. Ce geste, malheureux et regrettable, n’est pas sans lien avec une pression de plus en plus forte et un stress omniprésent. Nous sommes les garants de la réussite de tous nos élèves mais nos conditions de travail qui se dégradent rendent cette mission de plus en plus difficile. D’année en année il y a de moins en moins de candidats pour l’exercer….L’école reste le lieu de la coopération entre les enseignants et les familles; les situations conflictuelles sont exceptionnelles grâce à l’investissement des enseignants et au soutien des familles.

On peut se demander si c’est l’évènement tel qu’il s’est déroulé et le contexte dans lequel il a eu lieu qui fonderont le jugement ou si c’est l’ampleur de la médiatisation ?

Cette « affaire » n’aurait jamais dû aller aussi loin !
Nous vous appelons à exprimer votre solidarité avec Laurent S.et à témoigner collectivement de nos difficultés à exercer sereinement notre métier, dans des conditions de travail de plus en plus difficiles.
Redonnons de la sérénité à notre métier.
Signons , signez , je signe l’appel au soutien de notre collègue Laurent !

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Soutien à un collègue coupable d'un "geste malheureux et regrettable".

Message par Docteur OX le Dim 27 Nov 2011 - 19:46

Hallucinant ! Pauvre collègue.

Bientôt il y aura une vitre en plexiglas entre les élèves et nous au milieu de la classe. Les choses seront claires et il n'y aura plus de """""""""risques"""""""""". Peut-être faudra-t-il aussi nous mettre un bracelet électronique, un prof, maintenant on le sait, ça peut être dangereux pour les enfants.

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Soutien à un collègue coupable d'un "geste malheureux et regrettable".

Message par Clarinette le Dim 27 Nov 2011 - 19:49

Mais oui, ils le savent bien, en haut lieu, qu'un prof, c'est dangereux pour les enfants : il peut leur apprendre à penser !

La raison du démantèlement accéléré de l'Educ Nat est toute trouvée !

Sinon, je vais aller pétitionner, parce que, c'est vrai, que celui qui n'a jamais eu de geste ou parole déplacé envers un petit monstre me jette la première pierre !

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Soutien à un collègue coupable d'un "geste malheureux et regrettable".

Message par Docteur OX le Dim 27 Nov 2011 - 20:17

Appel au soutien signé !

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Soutien à un collègue coupable d'un "geste malheureux et regrettable".

Message par pitchounette le Dim 27 Nov 2011 - 20:33

et dire qu'à une époque l'instituteur de mes grands-parents pouvaient mettre une claque à un élève, lui faire mettre les mains jointes en "pyramide" pour taper un bon coup avec la règle...Je crois même que mon grand père a vu ses petits camarades recevoir une fessée par son horrible institutrice....
L'enfant a été poussé d'accord, j'ainoté. Il s'est ouvert le menton : là que la mère crise je peux comprendre ca ne fait pas plaisir de retrouver son gamin avec 3 points de suture. Mais d'envoyer le collègue en garde à vue pour ce geste surement non voulu...je me sens bizarre

Mais bon encore une fois on ne va pas s'attarder sur les réels problèmes de l'education nationale

Appel au soutien signé

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Soutien à un collègue coupable d'un "geste malheureux et regrettable".

Message par John le Dim 27 Nov 2011 - 20:56

On voit ce qui est toléré de la part des élèves et ce qui est toléré de la part de l'enseignant. D'un côté, quasiment tout est toléré par l'administration ; de l'autre, quasiment rien n'est toléré par l'administration et la justice.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Soutien à un collègue coupable d'un "geste malheureux et regrettable".

Message par Lornet le Dim 27 Nov 2011 - 20:59

On peut toujours réaliser un film portant le titre les Risques du métier version 2001 dans lequel on verrait un brave enseignant non pas accusé de pédophilie...mais d'avoir bousculé Brandon qui obstruait le couloir et lui avait dit "Connard !" quand il lui avait gentiment demandé de se pousser.
On y verrait la vindicte populaire, l'acharnement des journalistes, le père disant "Je vais le buter, ce fumer, y a fait chialer ma femme !", l'enseignant condamné...

Mais que font donc les réalisateurs ?

_________________
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum