Ras le bol ce soir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ras le bol ce soir

Message par Hamlette le Lun 15 Déc 2008 - 19:05

Je ne supporte plus une de mes deux classes de seconde... et je culpabilise (oh bah c'est étonnant) parce que ce ne sont même pas d'horribles énergumènes à l'esprit mauvais, ils sont très curieux et très volontaires pour la plupart...

mais ce sont des bébés. Ils posent des questions sans arrêt, même si ça n'a pas grand chose à voir avec ce que je dis, n'attendent pas que je finisse ce que j'ai à dire pour lever la main (dans le but de poser une question qui porte sur autre chose), posent la question à laquelle on vient de répondre il y a cinq minutes, persistent à vouloir donner LEUR réponse même si on est passé à la question suivante (au bout de 15 propositions, il faut bien...), et sont tout perdus dans leur cours (on écrit ça madame ? on écrit en rouge madame ?). En général, les secondes gardent un peu leur mentalité de collégiens pendant deux semaines en septembre, mais là, ça perdure.

Anecdote représentative :
Moi : "donc nous allons étudier le thème de l'altérité dans ce roman - explication du terme "altérité"
Elève A : "Madame, ça a quelque chose à voir avec "haltérophilie" ? (bon, admettons la légitimité de la question)
Moi : "non, d'ailleurs ce n'est pas la même étymologie, ça ne s'écrit pas de la même façon au début"
Elève B (du tac au tac) : "Madame, on dit "muscu" ou "muscul" ?

...

Et bien sûr, beaucoup de bavardages (ils sont 33), avec nécessité d'un plan de classe, et là certains se mettent à râler parce que soit disant la tête de machin les empêche de voir le tableau, moi j'ai fait l'erreur de les prendre au sérieux, aujourd'hui je commence des réajustements, et voilà que ça râle à nouveau....

Rajoutez à ça la présence d'un élève très problématique qui joue le rôle de l'idiot du village pour exister, que les autres ne supportent pas... mais ont élu délégué pour se f* de lui.

Aujourd'hui, au bout de dix minutes de cours, je leur hurlais déjà dessus (j'ai eu droit à "encore un livre à acheter ?" "étudier des livres, on fait que ça...")

Au final, ils sont peut-être gentils au départ, mais le résultat est le même qu'avec une classe d'élèves mauvais esprit : on n'avance pas, c'est n'importe quoi.
Je crois que ça contribue beaucoup à mon dégoût pour le niveau seconde : j'ai l'impression de perdre de vue la littérature, mes cours sont d'une nullité sans nom.

Je sais très bien que je dois prendre du recul, que les prendre en grippe n'arrangera rien, et qu'en plus tous ne participent pas à cette mascarade, mais là, je fais une fixette. D'autant plus que je suis assez désarçonnée ; j'ai des collègues qui ont des classes beaucoup plus difficiles, avec incivilités à la pelle, je ne suis donc pas à plaindre objectivement !

Merci de m'avoir lue, ça fait toujours du bien de poser les choses par écrit comme vous le savez.

Hamlette
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ras le bol ce soir

Message par Reine Margot le Lun 15 Déc 2008 - 19:23

je dirais que c'est assez symptomatique des élèves (et enfants) d'aujourd'hui: le bavardage à tort et à travers, interrompre ladulte à tout bout de champ.
ce sont des enfants à qui on n'a jamais appris à se taire et à attendre son tour avant de parler, que les parents ont écoutés sans jamais les arrêter dans leur flux.
Rousseau disait déja dans l'Emile qu'il ne fallait pas laisser les enfants jeunes parler à tort et à travers, sinon on a du babillage vide et sans intérêt mais les amener à réfléchir par eux-mêmes en leur posant des questions...bon je sais il a abandonné ses enfants, mais il'navait pas tort!

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ras le bol ce soir

Message par Hamlette le Lun 15 Déc 2008 - 19:26

marquisedemerteuil a écrit:bon je sais il a abandonné ses enfants, mais il'navait pas tort!

d'abandonner ses enfants ? lol!

Hamlette
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ras le bol ce soir

Message par Invité le Lun 15 Déc 2008 - 19:28

C'est difficile pour moi de répondre, car là où je retrouve le comportement de mes 6e (sont-ils seulement déstabilisée par un nouveau système alors ? - mais comme tu dis, ça devrait leur passer !), au collège je peux sanctionner plus facilement. En tout cas, ça les calme. Au lycée, on est censé leur parler comme à des "presque adultes", non ? Même en 6e, je peux aussi dire des choses basiques, comme "non, c'est moi qui parle, tu ne m'interrompts pas", ça marche. Mais de quoi aurais-je l'air à leur parler comme ça en seconde ?
Je me retrouve complètement quand tu écris "j'ai l'impression de perdre de vue la littérature, mes cours sont d'une nullité sans nom" : il m'arrive de ressentir cela périodiquement, et à tous les niveaux. Peut-être cela découle-t-il d'un trop grand perfectionnisme, d'un décalage entre ce que nous faisons et ce que nous pensons devoir faire, ou ce que nous pensons que d'autres profs plus "doués" que nous font.
Dis-toi en tout cas qu'ils ont été très guidés au collège, qu'on leur écrit encore les cours au tableau, avec les mots à souligner en rouge. Pour ma part, c'est ce que je fais encore. Embarassed Même si je les essaie à rédiger un paragraphe de synthèse de la leçon. Cela explique peut-être le côté "en rouge ou en bleu". Cela dit, ils me paraissent quand même avoir mauvais esprit (élection du délégué, par exemple), ne culpabilise pas trop !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ras le bol ce soir

Message par Pseudo le Lun 15 Déc 2008 - 19:31

Oui, ils raisonnent comme des tambours. Ils s'accrochent à un mot, une sonorité, pour rebondir comme des balles qui rendent fou. Il faut leur couper le sifflet et refuser de répondre à leurs questions à la con. Avec certaines classes, j'exige un temps d'écoute sans questions. Puis j'autorise officiellement les questions. En général il n'y en a plus !

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ras le bol ce soir

Message par Hamlette le Lun 15 Déc 2008 - 19:37

@lulamae a écrit: Même en 6e, je peux aussi dire des choses basiques, comme "non, c'est moi qui parle, tu ne m'interrompts pas", ça marche. Mais de quoi aurais-je l'air à leur parler comme ça en seconde ?

Bah figure toi que je leur ai distribué "les règles de prise de parole en cours de français" : ça commence par :
1) Je lève la main et j’attends que le professeur me donne la parole.
Et ils n'ont pas bronché ! Pour le guidage en collège, c'est plus ou moins "normal" (moi même je sais que je ne les forme pas parfaitement pour aller en première... mea culpa). Et puis pour le mauvais esprit, tu as sans doute raison... Je crois que j'ai été aveuglée au tout début de l'année, où j'étais éblouie par tant de doigts levés !

Hamlette
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ras le bol ce soir

Message par igs le Lun 15 Déc 2008 - 19:59

C'est peut-être une idée idiote (j'assume !) :
Tu prends une heure pour discuter de ce problème avec eux. Tu expliques clairement tes exigences (vous n'avez pas le droit de m'interrompre ; vous n'avez pas le droit poser une question à laquelle j'ai déjà répondu ; vous devez attendre que je vous donne la parole, etc.).
Tu annonces également que tu prendras des mesures infantilisantes (est-ce correct ???) pour des comportements infantiles : tu écriras leur prénom au tableau à chaque infraction de la "charte", avec des bâtons (totalement ridicule). Et sanction au bout de ... disons 3 bâtons !

Bon, sinon : tu en as parlé à des collègues qui ont la même classe ?

igs
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ras le bol ce soir

Message par minnie le Lun 15 Déc 2008 - 20:05

Mushroom pas de solution mais je compatis. Je suis dans le même état de doute et de remise en cause, sauf que ce sont mes BTS qui me mettent dans cet état. Pourtant ce sont les meilleurs que j'ai jamais eu, mais impossible de suivre le fil avec eux.
Au bout d'un semestre je sais tout de leurs vies, de leurs relations avec les filles, etc.

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ras le bol ce soir

Message par Hamlette le Lun 15 Déc 2008 - 23:11

@igs a écrit:C'est peut-être une idée idiote (j'assume !) :
Tu prends une heure pour discuter de ce problème avec eux. Tu expliques clairement tes exigences (vous n'avez pas le droit de m'interrompre ; vous n'avez pas le droit poser une question à laquelle j'ai déjà répondu ; vous devez attendre que je vous donne la parole, etc.).
Tu annonces également que tu prendras des mesures infantilisantes (est-ce correct ???) pour des comportements infantiles : tu écriras leur prénom au tableau à chaque infraction de la "charte", avec des bâtons (totalement ridicule). Et sanction au bout de ... disons 3 bâtons !

Bon, sinon : tu en as parlé à des collègues qui ont la même classe ?

Oui oui les collègues ont exactement le même sentiment, on a tous eu le même discours en conseil de classe, et j'ai déjà pris le temps d'en discuter avec eux. J'estime que c'est assez, que maintenant il faut passer aux punitions du type de celles que tu décris.

C'est marrant je viens de regarder une émission sur la trois qui parlait d'une classe de BEP en hôtellerie je crois. J'ai eu l'impression de reconnaître mes élèves :
Un élève, au prof de cuisine : "Monsieur monsieur vous avez déjà été au MacDo ?"
Le prof (qui tient à répondre sérieusement) commence à raconter qu'il a vécu aux USA...
Un élève : "Ouais il y a été avec ses petits enfants !!!"
Le prof (qui continue tout de même) ajoute qu'il n'y va pas avec plaisir, qu'à 150m des MacDo, il y a une mauvaise odeur...
Un élève : "Mais non M'sieur ça c'est autour des Quick !"

Ils n'écoutent pas, ils coupent la parole, ils parlent spontanément sans prendre la peine de se demander si ce qu'ils disent est intéressant, ils ne sont pas à leur place, et ils n'ont même pas conscience de leur insolence, comme le décrivait Marquise.
Il faut les éduquer, en clair. C'est un peu usant.

Hamlette
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ras le bol ce soir

Message par Daphné le Mar 16 Déc 2008 - 8:11

Allez, ce sont bientôt les vacances, tout le monde fatigue.................

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ras le bol ce soir

Message par Kan-gourou le Mar 16 Déc 2008 - 20:36

Tiens c'est marrant bizarre, j'aurais pu écrire ce topic ! J'ai exactement la même classe !
La meilleure façon d'éviter qu'ils parlent à tord et à travers, c'est de faire comme s'ils n'existaient pas quand ils ne lèvent pas le doigt. Ca les fait rire mais ça les vexe en même temps. Du coup ils font ensuite l'effort.
Quand une question dérive sur un autre sujet, je demande à l'élève s'il y a un rapport avec le cours. "Non? Et bien alors tais-toi!".
Quand ils posent une question dont j'ai déjà donné la réponse deux fois, je leur dis qu'ils n'avaient qu'à suivre et que je ne suis pas un perroquet. Sinon une fois j'ai expérimenté un truc qui a bien marché et qui m'a aussi fait rire. Alors que je me plains qu'ils ne s'écoutent pas entre eux et donc que ça m'oblige à répéter encore et encore, Kévina me dit: "Mais je ne comprends pas en quoi ça vous gêne!?" Je lui ai dit qu'elle allait vite comprendre et pendant toute l'heure, dès qu'un élève posait la même question pour la 15e fois je me tournais vers Kévina et je lui disais "Alors Kévina? Peux-tu répéter pour ton camarade qui n'écoutait pas?" Elle a finit par les envoyer balader et m'a dit en baissant les yeux "C'est bon Madame, j'ai compris". Les autres ont été étonnés que les reproches viennent d'un des leurs et non du prof. Ils se disent toujours qu'ils n'ont rien à se reprocher et que ce sont les profs qui affabulent. Pour une fois ils ont entendu quelqu'un d'"objectif".
Je ne sais pas si ça t'aide beaucoup, mais ça peut te donner des idées.
En tout cas bon courage et pense aux vacances qui arrivent à grands pas !

Kan-gourou
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ras le bol ce soir

Message par Invité le Mar 16 Déc 2008 - 21:36

Ils se disent toujours qu'ils n'ont rien à se reprocher et que ce sont les profs qui affabulent. Pour une fois ils ont entendu quelqu'un d'"objectif".

Génial ! C'est exactement ça avec mes 3e ! Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ras le bol ce soir

Message par Hamlette le Mer 17 Déc 2008 - 10:21

PFC a écrit:
Je ne sais pas si ça t'aide beaucoup, mais ça peut te donner des idées.
En tout cas bon courage et pense aux vacances qui arrivent à grands pas !

Oui ça donne des pistes en effet ! Je les "zappe" de plus en plus, notamment quand ils sont complètement hors sujet, ou quand (ils me font ça aussi) ils sont persuadés d'avoir raison malgré mes explications ("mais si madame, "voilage de face", ça existe".............). Je finis par dire "ok", et passer à la suite, les autres se marrent, tant pis.

Je les ai dans moins d'une heure, j'espère garder mon calme... J'ai un peu plus bossé mon cours, en me disant que plus je leur donnerai du grain à moudre plus ils me laisseraient tranquille. C'est vrai que j'avais perdu de vue l'essentiel : ce que je leur apprends ! (et puis je regrette teeeeellement d'avoir pris "grâce et dénuement" comme OI... C'est tellement peu consistant finalement).

Hamlette
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum