Collègue agressé physiquement : mon principal annonce que l'élève ne sera pas forcément exclu lors du conseil de discipline.

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Collègue agressé physiquement : mon principal annonce que l'élève ne sera pas forcément exclu lors du conseil de discipline.

Message par fanette le Dim 17 Fév - 9:56

J'imagine que les CDE ont le même type de réflexions que celles que nous pouvons avoir nous-mêmes : trop d'exclusions (de cours pour nous, de l'établissement pour les CDE), vous ne tenez donc pas bien vos élèves ?
Je pense surtout qu'ils sont formés à toujours penser qu'il faut "sauver" ces élèves décrocheurs, voire pré-délinquants. Du coup, ils en oublient les autres élèves, et bien sûr les profs qui doivent les supporter. Mais le fait de demander la tenue d'un conseil de discipline par écrit est quand même souvent efficace : le refus devant être motivé par écrit, cela fait réfléchir (et si l'élève en question pête un câble et met ses menaces à exécution? le CDE aura fort à faire pour se justifier ...)

fanette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collègue agressé physiquement : mon principal annonce que l'élève ne sera pas forcément exclu lors du conseil de discipline.

Message par Nita le Dim 17 Fév - 10:15

@Métabaron a écrit:Bonjour,

commentaire d'un chef d'établissement (oui, je connais les risques qu'il peut y avoir en postant ici en tant que chef d’établissement...) :

NON, le CE ne perd ni points (quels points ?) ni prime en "faisant des conseils de discipline".
J'en ai personnellement instruit jusqu'à 25 en une année dans un clg particulièrement agité que je dirigeais alors... Je suis toujours en vie !

Je trouve par ailleurs assez inquiétant que ce type de légende puisse se véhiculer sur un site fréquenté par des enseignants....
Voilà, je n'intervenais que pour ce point, mais ça me semblait essentiel.

Vous changer en statue de sel ?
Périr foudroyé ?

Il y a d'autres CdE ici, ils ne s'en sortent pas forcément mal. Wink
En attendant, si vous aviez l'obligeance d'aller vous présenter dans la section idoine du forum, ce serait bien !

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collègue agressé physiquement : mon principal annonce que l'élève ne sera pas forcément exclu lors du conseil de discipline.

Message par Métabaron le Dim 17 Fév - 10:32

Non, simplement déchaîner les passions de collègues qui voudront régler avec moi ce qu'ils ne règlent pas avec leur propre CDE. Déjà arrivé ailleurs, ce n'est pas très grave. Les PERDIR gardent quand même un peu une image de "sociaux-traîtres" basculés du côté obscur, non ? C'est souvent amusant, parfois lourd.
Je précise donc que je n'ai aucunement la prétention de représenter ici l'ensemble de ma profession, ni même de m'en faire l'avocat. Au-dessus de mes forces. Juste corriger certaines approximations quand j'ai lu sur ce forum qu'on "perdait des points en cas de CD" (!)

Et pour la présentation, je pensais l'avoir fait mais si j'ai manqué quelque chose, faites le moi savoir.

Métabaron
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collègue agressé physiquement : mon principal annonce que l'élève ne sera pas forcément exclu lors du conseil de discipline.

Message par Reine Margot le Dim 17 Fév - 10:35

la question posée plus haut était "pourquoi certains chefs d'établissement refusent d'exclure des élèves perturbateurs?" s'il n'y a pas de risques de mauvaise notation, etc. alors quelle est l'explication?

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collègue agressé physiquement : mon principal annonce que l'élève ne sera pas forcément exclu lors du conseil de discipline.

Message par Madame_Prof le Dim 17 Fév - 10:39

La réponse a été donnée.

Une amie bosse dans un collège ZEP (ou zoo Suspect )... La CDE a été clairement mise en cause par le rectorat pour avoir organisé trop de conseils de discipline l'an dernier, désormais le rectorat lui "impose" un quota maximal, et lui demande clairement de garder les élèves. Quelles conséquences si le CDE ne respecte pas ça? J'en sais rien. Mais en gros, c'est comme nous profs, si l'IPR faire pression, on cède facilement.

_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collègue agressé physiquement : mon principal annonce que l'élève ne sera pas forcément exclu lors du conseil de discipline.

Message par Métabaron le Dim 17 Fév - 10:41

J'avais répondu collectivement mais apparemment ce n'est pas passé...

Je ne sais pas répondre à cette question. Il m'est personnellement arrivé, peut-être 2 ou 3 fois, de refuser de réunir un CD : pour répétition de faits bénins, pour faits de violence s'étant déroulés hors l'établissement ou ses abords et donc "hors ma juridiction"...

Peut-être certains collègues rechignent-ils à la (lourde) tâche qui consiste à monter le dossier du CD ? Pensent-ils que "ça la fout mal" pour leur établissement ? (dans les deux cas, mauvais calcul...)

Considèrent-ils la gravité des faits insuffisants ?

A mon sens, plusieurs réponses sont possibles...

Métabaron
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collègue agressé physiquement : mon principal annonce que l'élève ne sera pas forcément exclu lors du conseil de discipline.

Message par Nita le Dim 17 Fév - 10:45

@Métabaron a écrit:Non, simplement déchaîner les passions de collègues qui voudront régler avec moi ce qu'ils ne règlent pas avec leur propre CDE. Déjà arrivé ailleurs, ce n'est pas très grave. Les PERDIR gardent quand même un peu une image de "sociaux-traîtres" basculés du côté obscur, non ? C'est souvent amusant, parfois lourd.
Je précise donc que je n'ai aucunement la prétention de représenter ici l'ensemble de ma profession, ni même de m'en faire l'avocat. Au-dessus de mes forces. Juste corriger certaines approximations quand j'ai lu sur ce forum qu'on "perdait des points en cas de CD" (!)

Et pour la présentation, je pensais l'avoir fait mais si j'ai manqué quelque chose, faites le moi savoir.

Je ne sais pas si nous réglerons avec vous des comptes en souffrance avec notre CdE - c'est possible - qui peut le dire, mais
je pense plutôt que vous risquez de vous faire voler dans les plumes pour vos propres prises de position, et rassurez-vous, cela arrive tous les jours à nos membres qui ne sont pas PERDIR Smile .
Quant à dire que les PERDIR ont basculé du côté obscur, ici, je ne crois pas que cela se produise si souvent. Il nous arrive d'être interloqués par nos CdE, dépités, et même excédés, mais nous partageons tous, je crois, la certitude qu'il y en a qui sont efficaces et respectueux de leurs personnels. Il y en a même ici, qui préparent / ont préparé le concours.
Vous ne pouvez représenter que vous-même, cela me paraît évident - comme chacun d'entre nous, d'ailleurs, à titre personnel, avoir le point de vue d'un PERDIR me paraît intéressant a priori.

Et, sans cela, il est d'usage, quant on vient de s'inscrire ici de poster un message (plus où moins long) dans la section de présentation du forum : http://www.neoprofs.org/f26-votre-presentation.

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collègue agressé physiquement : mon principal annonce que l'élève ne sera pas forcément exclu lors du conseil de discipline.

Message par LadyC le Dim 17 Fév - 10:46

@Métabaron a écrit:Non, simplement déchaîner les passions de collègues qui voudront régler avec moi ce qu'ils ne règlent pas avec leur propre CDE. Déjà arrivé ailleurs, ce n'est pas très grave. Les PERDIR gardent quand même un peu une image de "sociaux-traîtres" basculés du côté obscur, non ? C'est souvent amusant, parfois lourd.
Je précise donc que je n'ai aucunement la prétention de représenter ici l'ensemble de ma profession, ni même de m'en faire l'avocat. Au-dessus de mes forces. Juste corriger certaines approximations quand j'ai lu sur ce forum qu'on "perdait des points en cas de CD" (!)

Et pour la présentation, je pensais l'avoir fait mais si j'ai manqué quelque chose, faites le moi savoir.

Nita faisait allusion à cette section, dédiée à la présentation des membres (afin que l'on puisse facilement (1) retrouver la présentation d'un membre, (2) souhaiter la bienvenue aux nouveaux) : http://www.neoprofs.org/f26-votre-presentation

EDIT : message recoupé avec la réponse de Nita...


Nous serons ravis d'avoir un CDE de plus ici, c'est rare, et précieux pour les informations qui, en effet, ne circulent guère au niveau des enseignants.

Par contre, tant que vous n'êtes pas identifié par vos collègues, vous ne courez aucun risque, tout de même ! Very Happy

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collègue agressé physiquement : mon principal annonce que l'élève ne sera pas forcément exclu lors du conseil de discipline.

Message par Métabaron le Dim 17 Fév - 11:05

@LadyC a écrit:
@Métabaron a écrit:Non, simplement déchaîner les passions de collègues qui voudront régler avec moi ce qu'ils ne règlent pas avec leur propre CDE. Déjà arrivé ailleurs, ce n'est pas très grave. Les PERDIR gardent quand même un peu une image de "sociaux-traîtres" basculés du côté obscur, non ? C'est souvent amusant, parfois lourd.
Je précise donc que je n'ai aucunement la prétention de représenter ici l'ensemble de ma profession, ni même de m'en faire l'avocat. Au-dessus de mes forces. Juste corriger certaines approximations quand j'ai lu sur ce forum qu'on "perdait des points en cas de CD" (!)

Et pour la présentation, je pensais l'avoir fait mais si j'ai manqué quelque chose, faites le moi savoir.

Nita faisait allusion à cette section, dédiée à la présentation des membres (afin que l'on puisse facilement (1) retrouver la présentation d'un membre, (2) souhaiter la bienvenue aux nouveaux) : http://www.neoprofs.org/f26-votre-presentation

EDIT : message recoupé avec la réponse de Nita...


Nous serons ravis d'avoir un CDE de plus ici, c'est rare, et précieux pour les informations qui, en effet, ne circulent guère au niveau des enseignants.

Par contre, tant que vous n'êtes pas identifié par vos collègues, vous ne courez aucun risque, tout de même ! Very Happy

Si je devais être ici agressé verbalement, je demanderais la tenue d'un conseil de discipline, m'appuyant sur le décret de 2011 Laughing

Métabaron
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collègue agressé physiquement : mon principal annonce que l'élève ne sera pas forcément exclu lors du conseil de discipline.

Message par John le Dim 17 Fév - 11:08

@Métabaron a écrit:Voilà, je n'intervenais que pour ce point, mais ça me semblait essentiel.
Metabaron, merci beaucoup d'avoir apporté cette information Smile

Si je devais être ici agressé verbalement, je demanderais la tenue d'un conseil de discipline, m'appuyant sur le décret de 2011
Mais avant cela, nous nous inspirons du grand Hervé Mariton à l'Assemblée : nous faisons des rappels au règlement ! professeur Very Happy

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collègue agressé physiquement : mon principal annonce que l'élève ne sera pas forcément exclu lors du conseil de discipline.

Message par User5899 le Dim 17 Fév - 11:17

@Métabaron a écrit:Bonjour,

commentaire d'un chef d'établissement (oui, je connais les risques qu'il peut y avoir en postant ici en tant que chef d’établissement...) :

NON, le CE ne perd ni points (quels points ?) ni prime en "faisant des conseils de discipline".

J'en ai personnellement instruit jusqu'à 25 en une année dans un clg particulièrement agité que je dirigeais alors... Je suis toujours en vie !

Je trouve par ailleurs assez inquiétant que ce type de légende puisse se véhiculer sur un site fréquenté par des enseignants...
Voilà, je n'intervenais que pour ce point, mais ça me semblait essentiel.
Bonjour. Vous avez raison de pointer le danger des rumeurs. Ceci dit, vous ne pouvez pas nier que lors d'une mutation, vous pouvez être désavantagé par rapport à un autre collègue plus souple qui fait moins de vagues. En outre, mais là, ce ne sont pas les personnels qui en sont la cause, il y a eu une suspicion généralisée au moment où sous le gouvernement Fillon, il a été question (cela a-t-il été réalisé ?) de vous attribuer une prime de, comment dire... de bonne volontitude ? de soupleté extrême ?
Je vous rejoins toutefois, ayant toujours travaillé avec des chefs qui convoquaient des CD quand nécessaire, y compris sur demande des enseignants.

John, tu as raison de citer Mariton, il faut de solides références morales dans la vie Rolling Eyes Very Happy

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collègue agressé physiquement : mon principal annonce que l'élève ne sera pas forcément exclu lors du conseil de discipline.

Message par SVT62 le Dim 17 Fév - 16:48

Je suis membre du conseil de discipline.
Le cde ne propose pas toujours l'exclusion définitive.

Parfois, la décision est l'exclusion définitive avec sursis; cela devient un réel problème si le conseil de discipline n'est pas réuni au premier "écart"...

SVT62
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collègue agressé physiquement : mon principal annonce que l'élève ne sera pas forcément exclu lors du conseil de discipline.

Message par fanette le Dim 17 Fév - 17:23

NathSVT a écrit:Je suis membre du conseil de discipline.
Le cde ne propose pas toujours l'exclusion définitive.

Parfois, la décision est l'exclusion définitive avec sursis; cela devient un réel problème si le conseil de discipline n'est pas réuni au premier "écart"...
Il est important, lorsque l'on est membre du conseil de discipline, si le CDE ne propose pas la sanction souhaitée, de rappeler aux différents membres qu'en cas de vote "non" à la proposition , le CDE est tenu de proposer une autre sanction. L'exclusion avec sursis n'est à mon avis valable que pour un gentil qui a fait une grosse bêtise mais qui est terrorisé par le conseil de discipline. Pour les autres, c'est vu comme une impunité totale. En effet, on ne pourra pas réunir un nouveau conseil de discipline pour cet élève pour un manquement "mineur" (s'est fait exclure d'un cours pour bavardages répétés, par exemple). Il faut toujours une faute grave. Conclusion : on remet les compteurs à zéro ! Seul avantage : à la prochaine grosse c.... bêtise, on ne passera pas longtemps à délibérer !

fanette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collègue agressé physiquement : mon principal annonce que l'élève ne sera pas forcément exclu lors du conseil de discipline.

Message par Métabaron le Dim 17 Fév - 18:46

professeur
Il faut faire très attention aux procédures. Il est hélas trop fréquent, lorsqu'il y a recours sur la forme, que le conseil de discipline se voie désavoué (et ça fait aussi très mauvais effet ) :

Non, le CDE n'est pas réuni uniquement pour l’exclusion définitive. Je rappelle qu'il doit y être présenté (et lu) le rapport du CDE, pièce centrale du dossier. Doit y apparaître clairement en conclusion la nature de la sanction demandée : exclusion > 8 jours, durée, définitive, sursis or not sursis, aménagements éventuels, et depuis 2011 en cas d'exclusion provisoire les moyens mis en œuvre au sein de l'établissement pour éviter la rupture des apprentissages
Eh oui...

Attention aussi à " la prochaine fois on passera moins de temps à délibérer" ou plus haut dans cette discussion "le CDE qui va clamant que l'élève ne sera peut-être pas exclu"...
Ce serait encore une faute que de préjuger, surtout en tant que CDE, de ce que sera la décision finale du CD...
Cela pourrait laisser à penser que "tout est décidé à l'avance" (sentiment fréquent chez certains parents) et serait à nouveau un solide motif de récusation, hiérarchique ou judiciaire...

Tout cela pourrait être un début d'explication au fait que certains collègues hésitent avant de réunir un CD ?

Métabaron
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collègue agressé physiquement : mon principal annonce que l'élève ne sera pas forcément exclu lors du conseil de discipline.

Message par fanette le Dim 17 Fév - 19:23

Sauf erreur de ma part, il me semble que dorénavant une exclusion provisoire ne peut pas être supérieure à 8 jours. Or, sans réunir le conseil de discipline, le CDE peut proposer une exclusion d'une semaine. Il semble donc totalement inutile de monter une procédure aussi lourde pour ce type de sanctions. Il y a aussi les nouvelles mesures de responsabilisation (qui doivent se faire hors temps scolaire, en partenariat avec des associations locales par exemple, encore faut-il en trouver de volontaires ...). La plupart du temps, le conseil de discipline va tout de même statuer sur exclusion définitive ou pas, avec sursis ou pas. Mon expérience est que l'attitude du CDE est très importante dans ces cas-là, et peut faire pencher la balance ...

fanette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collègue agressé physiquement : mon principal annonce que l'élève ne sera pas forcément exclu lors du conseil de discipline.

Message par Métabaron le Dim 17 Fév - 19:44

Oui, effectivement, et il faut le rappeler : > 8 jours = désormais définitive... Mais elle peut être assortie de sursis total ou partiel (là ça devient compliqué)

Alors question : dans la mesure où le CDE a droit, "sur son quota personnel", à exclure jusqu'à 8 jours, peut-on pour autant en déduire que le CD ne prononcera plus que des exclusions définitives ?

Non, car rien ne lui interdit par exemple de prononcer une peine de 3 jours. Et qui plus est, nul ne peut se prévaloir de ce que sera la décision du CD (s'il refuse l'exclusion définitive, on fait quoi ? Rien ? )

En fait, on réunit le CD aussitôt que la faute paraît en justifier, quitte à demander une exclusion non-définitive, au vu des éléments du dossier...

Le côté officiel de cette instance peut aussi en ramener certains à la raison (ça dépend beaucoup du contexte de l'établissement)

Et... Oui : l'attitude du CDE est déterminante...

Et ce n'est pas simple... Je ne me suis jamais retiré d'un CD où j'avais énoncé une exclusion définitive le cœur serein...

Métabaron
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collègue agressé physiquement : mon principal annonce que l'élève ne sera pas forcément exclu lors du conseil de discipline.

Message par albertine02 le Dim 17 Fév - 19:49

@Métabaron a écrit:Oui, effectivement, et il faut le rappeler : > 8 jours = désormais définitive... Mais elle peut être assortie de sursis total ou partiel (là ça devient compliqué)

Alors question : dans la mesure où le CDE a droit, "sur son quota personnel", à exclure jusqu'à 8 jours, peut-on pour autant en déduire que le CD ne prononcera plus que des exclusions définitives ?

Non, car rien ne lui interdit par exemple de prononcer une peine de 3 jours. Et qui plus est, nul ne peut se prévaloir de ce que sera la décision du CD (s'il refuse l'exclusion définitive, on fait quoi ? Rien ? )

En fait, on réunit le CD aussitôt que la faute paraît en justifier, quitte à demander une exclusion non-définitive, au vu des éléments du dossier...

Le côté officiel de cette instance peut aussi en ramener certains à la raison (ça dépend beaucoup du contexte de l'établissement)

Et... Oui : l'attitude du CDE est déterminante...

Et ce n'est pas simple... Je ne me suis jamais retiré d'un CD où j'avais énoncé une exclusion définitive le cœur serein...



ça, je veux bien le croire. Je faisais partie du CD l'an dernier, on a voté pour une exclusion définitive pour deux élèves, dont un 6ème....on en part avec un sentiment de malaise franchement pénible.

albertine02
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collègue agressé physiquement : mon principal annonce que l'élève ne sera pas forcément exclu lors du conseil de discipline.

Message par fanette le Dim 17 Fév - 19:58

Je suis aussi membre du conseil de discipline. Je n'ai pas d'état d'âme sur l'exclusion définitive, l'élève tentera sa chance ailleurs et pourra repartir à zéro. Par contre, les situations personnelles de ces gamins sont souvent très dures, et on souffre, pour eux ou pour leurs parents. Leurs difficultés ne relèvent pas de nos compétences, nous ne sommes ni assistants sociaux, ni psy, ni éducateurs ... On espère que d'autres prendront le relais, mais on sait bien que ce n'est pas toujours le cas, ou pas toujours efficace ... Crying or Very sad

fanette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collègue agressé physiquement : mon principal annonce que l'élève ne sera pas forcément exclu lors du conseil de discipline.

Message par Lefteris le Dim 17 Fév - 21:15

@fanette a écrit:Je suis aussi membre du conseil de discipline. Je n'ai pas d'état d'âme sur l'exclusion définitive, l'élève tentera sa chance ailleurs et pourra repartir à zéro. Par contre, les situations personnelles de ces gamins sont souvent très dures, et on souffre, pour eux ou pour leurs parents. Leurs difficultés ne relèvent pas de nos compétences, nous ne sommes ni assistants sociaux, ni psy, ni éducateurs ... On espère que d'autres prendront le relais, mais on sait bien que ce n'est pas toujours le cas, ou pas toujours efficace ... Crying or Very sad
D'accord avec ça. Moi non plus, pas d'états d'âme, surtout quand un type a frappé une collègue, j'y siégeais à cette époque (j'y suis revenu cette année). C'est s'il n'avait pas été exclu , que je n'aurais pas été serein.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collègue agressé physiquement : mon principal annonce que l'élève ne sera pas forcément exclu lors du conseil de discipline.

Message par Jacq le Lun 18 Fév - 15:35

Je suis un peu ennuyé avec ces nouvelles mesures. Il nous est arrivé d'exclure des élèves un mois pour des faits qui auraient pu mériter l'exclusion définitive (pas des menaces ou des agressions mais, par exemple, pour une élève ayant volé en magasin). Mais nous voulions donner une seconde chance en donnant une sanction lourde . Que ferait-on alors maintenant pour ces élèves ? Huit jours ou l'exclusion définitive ?

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collègue agressé physiquement : mon principal annonce que l'élève ne sera pas forcément exclu lors du conseil de discipline.

Message par Métabaron le Lun 18 Fév - 19:38

Un mois d'exclusion c'est bien long, en terme de "continuité des apprentissages" (obligation rappelée à établissement dans le décret de 2011)

Est-ce bien éducatif par ailleurs, car c'est quand même le but de la sanction, hormis son aspect de rappel de réparation ?

D'autre part, mais c'est anecdotique, je ne vois pas ce que le CD vient faire au milieu d'un vol dans un magasin, sauf ci celui-ci est situé dans l'enceinte de l'établissement ?

Et encore une fois, il n'y a pas de "tarif" préétabli : pour les mêmes faits commis par des élèves et dans des circonstances différents, le CD pourra statuer de façon elle aussi différente, simplement en appréciant les faits.

Métabaron
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collègue agressé physiquement : mon principal annonce que l'élève ne sera pas forcément exclu lors du conseil de discipline.

Message par InvitéO le Lun 18 Fév - 19:42

@Métabaron a écrit:Un mois d'exclusion c'est bien long, en terme de "continuité des apprentissages" (obligation rappelée à établissement dans le décret de 2011)

Est-ce bien éducatif par ailleurs, car c'est quand même le but de la sanction, hormis son aspect de rappel de réparation ?

D'autre part, mais c'est anecdotique, je ne vois pas ce que le CD vient faire au milieu d'un vol dans un magasin, sauf ci celui-ci est situé dans l'enceinte de l'établissement ?

Et encore une fois, il n'y a pas de "tarif" préétabli : pour les mêmes faits commis par des élèves et dans des circonstances différents, le CD pourra statuer de façon elle aussi différente, simplement en appréciant les faits.

D'un autre côté, ça favorise la "continuité des apprentissages" pour les autres élèves.
Qu'est-ce que c'est le CD? Le CDE?
Ne vous inquiétez pas, pour contrebalancer le cas de l'élève sanctionné pour avoir volé à l'extérieur de l'établissement, notre CDE ne sanctionne pas (ou si peu) certains élèves qui dealent à l'intérieur du lycée...

_________________
Il n'est pas de vent favorable pour qui ne connait pas son port.
Faut qu'ça s'sache! professeur[center]

InvitéO
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collègue agressé physiquement : mon principal annonce que l'élève ne sera pas forcément exclu lors du conseil de discipline.

Message par Métabaron le Lun 18 Fév - 19:56

En notre jargon, "CD" = conseil de discipline. Le CDE serait plutôt "CE" (on zappe le "d" ) = chef d'établissement.
Suffit juste de se mettre d'accord...

Et pour votre dernière phrase... Ben si, je m'inquiète un peu, là...

Métabaron
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collègue agressé physiquement : mon principal annonce que l'élève ne sera pas forcément exclu lors du conseil de discipline.

Message par InvitéO le Lun 18 Fév - 20:01

Oh, et il y a aussi celui qui a essayé d'étrangler un camarade, et qui ne voulait plus le lâcher à tel point que des élèves ont dû prêter main forte aux deux collègues qui essayait de lui faire lâcher prise. Ce serait beaucoup dire que notre CDE l'a défendu bec et ongles en CD, mais d'après les collègues présents, elle a tenté de lui éviter une exclusion définitive...

_________________
Il n'est pas de vent favorable pour qui ne connait pas son port.
Faut qu'ça s'sache! professeur[center]

InvitéO
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collègue agressé physiquement : mon principal annonce que l'élève ne sera pas forcément exclu lors du conseil de discipline.

Message par doubledecker le Lun 18 Fév - 20:56

@Jacq a écrit:Je suis un peu ennuyé avec ces nouvelles mesures. Il nous est arrivé d'exclure des élèves un mois pour des faits qui auraient pu mériter l'exclusion définitive (pas des menaces ou des agressions mais, par exemple, pour une élève ayant volé en magasin). Mais nous voulions donner une seconde chance en donnant une sanction lourde . Que ferait-on alors maintenant pour ces élèves ? Huit jours ou l'exclusion définitive ?

confused
pourquoi un CD dans ce cas????

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)

Le blog pour découvrir les nouvelles petites bricoles :
Loladragibus


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊

doubledecker
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Collègue agressé physiquement : mon principal annonce que l'élève ne sera pas forcément exclu lors du conseil de discipline.

Message par zigotine le Lun 18 Fév - 21:11

@doubledecker a écrit:
@Jacq a écrit:Je suis un peu ennuyé avec ces nouvelles mesures. Il nous est arrivé d'exclure des élèves un mois pour des faits qui auraient pu mériter l'exclusion définitive (pas des menaces ou des agressions mais, par exemple, pour une élève ayant volé en magasin). Mais nous voulions donner une seconde chance en donnant une sanction lourde . Que ferait-on alors maintenant pour ces élèves ? Huit jours ou l'exclusion définitive ?

confused
pourquoi un CD dans ce cas????

Je m'avance peut-être mais je pense que "en magasin" = en stage dans le cadre d'un bac pro

zigotine
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum