Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
varia
Habitué du forum

figure de style : abstraction?

par varia le Ven 2 Déc 2011 - 19:11
Je recherche le nom d'une figure de style qui substitue un nom abstrait de qualité à un adjectif, type: la grêle tombe sur "la propreté des vitres" (pour : les vitres propres).
Pour l'instant je ne trouve que "abstraction", mais il me semble qu'il existe une autre désignation plus complexe (genre avec tout plein de racines grecques et latines et qu'on mélange avec toutes les autres après qq années d'oubli de l'époque des concours...).
Je me fais des idées ou ça vous dit quelque chose ?
Merci !


Dernière édition par varia le Ven 2 Déc 2011 - 19:38, édité 1 fois
avatar
Provence
Enchanteur

Re: figure de style : abstraction?

par Provence le Ven 2 Déc 2011 - 19:24
est-ce ça:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hendiadys
avatar
varia
Habitué du forum

Re: figure de style : abstraction?

par varia le Ven 2 Déc 2011 - 19:39
Non, je ne crois pas que ce soit ça car il n'y a pas de coordination...
Mais merci quand même, Provence, en plus ça m'a encore rappelé des souvenirs !
avatar
LadyC
Empereur

Re: figure de style : abstraction?

par LadyC le Ven 2 Déc 2011 - 21:01
Apparemment, c'est un exemple d'hypallage, "transfert de catégorie d'éléments caractérisants, surtout d'adjectifs" : quand un adjectif est transformé en substantif, ça donne "C'était pendant l'horreur d'une profonde nuit" pour "pendant une nuit profonde et horrible" ; quand on fait (comme ici) un échange, dans un groupe nominal, entre l'adjectif et le substantif, ça donne "Il ira calme et passera/ Dans la férocité des villes" pour "dans les villes féroces".
(Science toute récente - pareil, tout ça date des concours... et c'est fou comme ça part plus vite que c'est rentré, je ne comprends pas... Wink -, pompée sans vergogne sur le si pratique "Les figures de style" de C. Fromilhague chez 128.)

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._  Smile
avatar
Azad
Habitué du forum

Re: figure de style : abstraction?

par Azad le Ven 2 Déc 2011 - 22:42
On m'a devancé, j'allais dire aussi Hypallage.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: figure de style : abstraction?

par User5899 le Ven 2 Déc 2011 - 23:49
C'est une abstraction, en effet. Un hypallage n'est pas un changement de catégorie grammaticale, c'est un glissement d'accord d'un mot sur un autre.
En latin, d'ailleurs, langue qui n'aime pas l'abstraction, on trouve fréquemment un nom + adjectif au lieu d'un abstrait avec complément du nom. L'exemple bien connu est "la Sicile perdue" au lieu de "la perte de la Sicile", abstraction.
avatar
Invité31
Grand sage

Re: figure de style : abstraction?

par Invité31 le Sam 3 Déc 2011 - 7:56
Enallage pour moi.
avatar
LadyC
Empereur

Re: figure de style : abstraction?

par LadyC le Sam 3 Déc 2011 - 10:45
Cripure a écrit:C'est une abstraction, en effet. Un hypallage n'est pas un changement de catégorie grammaticale, c'est un glissement d'accord d'un mot sur un autre.
En latin, d'ailleurs, langue qui n'aime pas l'abstraction, on trouve fréquemment un nom + adjectif au lieu d'un abstrait avec complément du nom. L'exemple bien connu est "la Sicile perdue" au lieu de "la perte de la Sicile", abstraction.

Alors je dois jeter mon Fromilhague ? Je le trouvais bien commode pourtant. C'est vrai que c'est la seule source que je trouve à proposer pour "hypallage" à la fois une sorte "déplacement syntaxique" (=où l'adjectif glisse d'un substantif à un autre, type "les habitants de l'orgueilleuse Rome"), et une sorte "transfert de catégorie"... Mais ça ne me semble pas illogique, non ? Rolling Eyes
Et je ne trouve nulle part de définition d'une figure de style "abstraction", où est-ce qu'on peut trouver ça ? (ça m'intéresse aussi de pouvoir mettre les bons mots sur les choses...) :study:
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: figure de style : abstraction?

par User5899 le Sam 3 Déc 2011 - 12:19
@LadyC a écrit:
Cripure a écrit:C'est une abstraction, en effet. Un hypallage n'est pas un changement de catégorie grammaticale, c'est un glissement d'accord d'un mot sur un autre.
En latin, d'ailleurs, langue qui n'aime pas l'abstraction, on trouve fréquemment un nom + adjectif au lieu d'un abstrait avec complément du nom. L'exemple bien connu est "la Sicile perdue" au lieu de "la perte de la Sicile", abstraction.

Alors je dois jeter mon Fromilhague ? Je le trouvais bien commode pourtant. C'est vrai que c'est la seule source que je trouve à proposer pour "hypallage" à la fois une sorte "déplacement syntaxique" (=où l'adjectif glisse d'un substantif à un autre, type "les habitants de l'orgueilleuse Rome"), et une sorte "transfert de catégorie"... Mais ça ne me semble pas illogique, non ? Rolling Eyes
Et je ne trouve nulle part de définition d'une figure de style "abstraction", où est-ce qu'on peut trouver ça ? (ça m'intéresse aussi de pouvoir mettre les bons mots sur les choses...) :study:
Dans le Gradus, tout simplement Smile
L'énallage est tout autre chose : c'est aussi un glissement, mais d'un temps sur un autre (le présent de narration qui fait irruption dans un récit au passé), une personne sur une autre (Phèdre qui passe du "vous" au "tu" face à Hippolyte, ou même le seul fait de voussoyer, le "tu" au sens de "on"), voire d'une principale sur une subordonnée (quand c'est cette dernière qui porte le sens principal : il était déjà tard lorsqu'ils arrivèrent).
avatar
varia
Habitué du forum

Re: figure de style : abstraction?

par varia le Sam 3 Déc 2011 - 13:52
LadyC, le Gradus donne pour "abstraction" la définition que j'ai placée plus haut (en plus long). C'est dommage car l'hypallage, auquel j'avais pensé tout d'abord, est un trait caractéristique du mouvement qui m'intéresse donc j'espérais que qqn me démontrerait par A+B que c'en était un...
Mais va pour l'abstraction qui est en effet ce qui correspond le mieux à ce cas de figure, et merci à tous ceux qui ont participé à la prise de chou rhétorique ! fleurs
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: figure de style : abstraction?

par Thalia de G le Sam 3 Déc 2011 - 14:36
@varia a écrit:LadyC, le Gradus donne pour "abstraction" la définition que j'ai placée plus haut (en plus long). C'est dommage car l'hypallage, auquel j'avais pensé tout d'abord, est un trait caractéristique du mouvement qui m'intéresse donc j'espérais que qqn me démontrerait par A+B que c'en était un...
Mais va pour l'abstraction qui est en effet ce qui correspond le mieux à ce cas de figure, et merci à tous ceux qui ont participé à la prise de chou rhétorique !
Il est des prises de chou rhétorique sympathiques. Ainsi ai-je appris que l'emploi du présent de narration était un énallage.

Et pour raviver quelques souvenirs, j'ai recherché "ibant obscuri sola sub nocte" de Virgile, littéralement : "ils allaient obscurs dans la nuit solitaire". Si ce n'est pas de la poésie, je veux bien manger mon chapeau.

PS : j'ai cité un hypallage.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: figure de style : abstraction?

par Celeborn le Sam 3 Déc 2011 - 14:39
@varia a écrit:la grêle tombe sur "la propreté des vitres" (pour : les vitres propres).

C'est même l'exemple donné dans le Gradus pour l'abstraction.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: figure de style : abstraction?

par User5899 le Sam 3 Déc 2011 - 14:51
@Thalia de G a écrit:
@varia a écrit:LadyC, le Gradus donne pour "abstraction" la définition que j'ai placée plus haut (en plus long). C'est dommage car l'hypallage, auquel j'avais pensé tout d'abord, est un trait caractéristique du mouvement qui m'intéresse donc j'espérais que qqn me démontrerait par A+B que c'en était un...
Mais va pour l'abstraction qui est en effet ce qui correspond le mieux à ce cas de figure, et merci à tous ceux qui ont participé à la prise de chou rhétorique !
Il est des prises de chou rhétorique sympathiques. Ainsi ai-je appris que l'emploi du présent de narration était un énallage.

Et pour raviver quelques souvenirs, j'ai recherché "ibant obscuri sola sub nocte" de Virgile, littéralement : "ils allaient obscurs dans la nuit solitaire". Si ce n'est pas de la poésie, je veux bien manger mon chapeau.

PS : j'ai cité un hypallage.
Double, en l'espèce.
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: figure de style : abstraction?

par Thalia de G le Sam 3 Déc 2011 - 14:53
Oui, Cripure. J'ai oublié de le mentionner.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
LadyC
Empereur

Re: figure de style : abstraction?

par LadyC le Sam 3 Déc 2011 - 17:19
Cripure a écrit:
@LadyC a écrit:
Cripure a écrit:C'est une abstraction, en effet. Un hypallage n'est pas un changement de catégorie grammaticale, c'est un glissement d'accord d'un mot sur un autre.


Et je ne trouve nulle part de définition d'une figure de style "abstraction", où est-ce qu'on peut trouver ça ? (ça m'intéresse aussi de pouvoir mettre les bons mots sur les choses...) :study:
Dans le Gradus, tout simplement Smile

Cripure, merci de la référence (le hasard étant ce qu'il est, je venais d'entendre parler de cet ouvrage à une toute autre occasion)... Le Gradus (ad Parnassum ? joli nom en tout cas) va donc incessamment rejoindre ma collection (qui n'avait pas poussé depuis le concours Embarassed ).
Loi de Murphy oblige, je sors de chez Gibert pour découvrir votre réponse... Smile

P.S. : pour une fois qu'on peut utiliser un mot simple pour une figure de style... yesyes
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: figure de style : abstraction?

par User5899 le Sam 3 Déc 2011 - 20:27
@LadyC a écrit:Le Gradus (ad Parnassum ? joli nom en tout cas) va donc incessamment rejoindre ma collection (qui n'avait pas poussé depuis le concours Embarassed ).
C'est un ouvrage plus accessible que la bible en la matière, les Figures du discours de Fontanier.
avatar
varia
Habitué du forum

Re: figure de style : abstraction?

par varia le Dim 4 Déc 2011 - 15:15
Fontanier est quand même un peu daté, non ?
C'est une référence incontournable pour une réflexion historique sur la perception des figures de rhétorique, mais ça ne me semble pas toujours très adapté dans une démarche plus pragmatique (cf. par exemple son idéal très classique de la comparaison...)
Sinon j'utilise bcp le Dictionnaire de poétique de Michèle Aquien, mais l'abstraction n'y est pas, par exemple...
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: figure de style : abstraction?

par Thalia de G le Dim 4 Déc 2011 - 15:22
L'inconvénient du Gradus, qui est la Bible je n'en disconviens pas, est qu'il faut savoir ce que l'on cherche. En l'occurrence, il faut déjà avoir avoir identifié une catachrèse, par exemple et par hasard, pour aller en chercher l'explication.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: figure de style : abstraction?

par User5899 le Dim 4 Déc 2011 - 16:27
@Thalia de G a écrit:L'inconvénient du Gradus, qui est la Bible je n'en disconviens pas, est qu'il faut savoir ce que l'on cherche. En l'occurrence, il faut déjà avoir avoir identifié une catachrèse, par exemple et par hasard, pour aller en chercher l'explication.
Oui, mais quel est l'ouvrage qui, lorsqu'on entre ou cherche une citation, nous sortirait la figure ? Rolling Eyes heu
avatar
LadyC
Empereur

Re: figure de style : abstraction?

par LadyC le Dim 4 Déc 2011 - 16:45
Cripure a écrit:
@Thalia de G a écrit:L'inconvénient du Gradus, qui est la Bible je n'en disconviens pas, est qu'il faut savoir ce que l'on cherche. En l'occurrence, il faut déjà avoir avoir identifié une catachrèse, par exemple et par hasard, pour aller en chercher l'explication.
Oui, mais quel est l'ouvrage qui, lorsqu'on entre ou cherche une citation, nous sortirait la figure ? Rolling Eyes heu

Peut-être un ouvrage (hypothétique ?) qui proposerait un index avec nom de figure par ordre alphabétique... suivi d'un exemple (mais pas d'une définition ni d'une explication, choses qui se trouveraient dans le paragraphe approprié), ce qui permettrait de lire uniquement l'index jusqu'à tomber sur qqch qui ressemble à ce qu'on cherche... idee A votre avis, possible ? existant ?

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._  Smile
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: figure de style : abstraction?

par Thalia de G le Dim 4 Déc 2011 - 18:04
Cripure a écrit:
@Thalia de G a écrit:L'inconvénient du Gradus, qui est la Bible je n'en disconviens pas, est qu'il faut savoir ce que l'on cherche. En l'occurrence, il faut déjà avoir avoir identifié une catachrèse, par exemple et par hasard, pour aller en chercher l'explication.
Oui, mais quel est l'ouvrage qui, lorsqu'on entre ou cherche une citation, nous sortirait la figure ? Rolling Eyes
C'est Noël dans moins d'un mois, alors je m'autorise les plus absurdes.
(d'ailleurs, je cherche un bel ouvrage à me faire offrir par mes enfants, et celui dont je rêve est trop volumineux pour mes valises Rolling Eyes)

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
Contenu sponsorisé

Re: figure de style : abstraction?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum