Suspicion au sujet de mon absence : j'hallucine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Suspicion au sujet de mon absence : j'hallucine

Message par Ninfa le Ven 2 Déc 2011 - 20:37

Bonsoir,

J'écris sous énervement, mais là vraiment, j'hallucine !!!!!!!!!! Voilà, j'ai été malade la semaine dernière et j'ai eu vent (par deux/trois collègues) de la rumeur selon laquelle je m'étais octroyée un petit prolongement de mon weekend. Cette rumeur provient directement de Mme la secrétaire qui autour d'un bon café avec lesdits collègues a laissé entendre qu'elle ne croyait pas du tout que j'étais malade... Et le CPE en a ajouté une couche !
Je suis tellement choquée, que je n'ai pas réagis sur le coup mais il est clair que je vais leur dire ma façon de penser !
Et vous, que feriez-vous dans ma situation ?
J'ajoute que c'est la première fois depuis la rentrée de septembre que je suis arrêtée !

Ninfa
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suspicion au sujet de mon absence : j'hallucine

Message par pseudo-alison le Ven 2 Déc 2011 - 20:39

Bah laisse les parler ....

pseudo-alison
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suspicion au sujet de mon absence : j'hallucine

Message par Serge le Ven 2 Déc 2011 - 20:42

Tu as un arrêt médical à leur mettre son le nez ou c'était juste qu'un jour tu es restée chez toi sans consulter parce que tu sentais ton état aléatoire ?


Dernière édition par Serge le Ven 2 Déc 2011 - 20:44, édité 1 fois

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suspicion au sujet de mon absence : j'hallucine

Message par Ninfa le Ven 2 Déc 2011 - 20:42

Il s'agirait de collègues, je m'en ficherais complétement : mais là tout de même ce sont la secrétaire et Mme la Chef. Leur attitude, inappropriée, est bien peu professionnelle et cela est blessant.. Donc mardi (je ne travaille pas le lundi), j'irai les voir toutes les deux et leur dirai bien que je n'ai guère apprécié ! ça ne changera certes pas la face du monde, mais moi j'aurai vider mes nerfs!

Ninfa
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suspicion au sujet de mon absence : j'hallucine

Message par Ninfa le Ven 2 Déc 2011 - 20:43

Arrêt maladie : angine

Ninfa
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suspicion au sujet de mon absence : j'hallucine

Message par Serge le Ven 2 Déc 2011 - 20:45

Tu leur mets l'arrêt maladie sous le nez et tu leur dis qu'il serait correct de te présenter des excuses.

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suspicion au sujet de mon absence : j'hallucine

Message par Ninfa le Ven 2 Déc 2011 - 20:47

C'est clair ! Je compte même leur fournir un post-it- sur lequel sera indiqué le numéro de mon médecin... Qu'elle appelle, ainsi il n'y aura plus le moindre doute ! Ça ne devrait pas, mais cette histoire m'affecte vraiment... Je me sens blessée...

Ninfa
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suspicion au sujet de mon absence : j'hallucine

Message par Stered le Ven 2 Déc 2011 - 20:48

Je te comprends ! Shocked

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suspicion au sujet de mon absence : j'hallucine

Message par roxanne le Ven 2 Déc 2011 - 20:58

Ben, oui..ça fait un mois qu'on parle d'arrêts bidons, de fraudeurs sur tous les médias, donc forcément, si tu es malade, tu es coupable ...

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suspicion au sujet de mon absence : j'hallucine

Message par Marie Laetitia le Ven 2 Déc 2011 - 20:59

apporte-leur ta poubelle de mouchoirs... araignée (à leur balancer sur leur bureau, évidemment)

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suspicion au sujet de mon absence : j'hallucine

Message par julie3 le Ven 2 Déc 2011 - 21:01

Colle-leur ton arrêt maladie sous le nez et dis-leur que tu as eu vent de leurs cancans. Qu'ils aient un peu honte! Et ne te laisse pas démonter par cela. Tu étais malade, tu le sais, ce que pensent les autres il faut s'en détacher.

julie3
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suspicion au sujet de mon absence : j'hallucine

Message par Schéhérazade le Ven 2 Déc 2011 - 21:01

@Ninfa a écrit: Bonsoir,

J'écris sous énervement, mais là vraiment, j'hallucine !!!!!!!!!! Voilà, j'ai été malade la semaine dernière et j'ai eu vent (par deux/trois collègues) de la rumeur selon laquelle je m'étais octroyée un petit prolongement de mon weekend. Cette rumeur provient directement de Mme la secrétaire qui autour d'un bon café avec lesdits collègues a laissé entendre qu'elle ne croyait pas du tout que j'étais malade... Et le CPE en a ajouté une couche !
Je suis tellement choquée, que je n'ai pas réagis sur le coup mais il est clair que je vais leur dire ma façon de penser !
Et vous, que feriez-vous dans ma situation ?
J'ajoute que c'est la première fois depuis la rentrée de septembre que je suis arrêtée !

Euh...J' ai déjà eu le malheur de pratiquer ce genre de CDE. araignée
Soit tu laisses les ânes braire (ça repose, aussi, parfois), soit tu rues dans les brancards. On te dira que oh non, on n'a jamais dit ça, c'est un malentendu... et toi tu diras, mais j'espère bien, sinon c'est une diffamation inadmissible de mon travail, une mise en cause sans fondement aucun de ma conscience professionnelle et de celle de mon médecin...On comprendra que tu es une grande gueule et on te cherchera moins. Dis-toi bien en tout cas que les collègues ne sont pas mieux traités que toi.
Quant aux collègues qui te le rapportent, ils ont laissé dire sans réagir?
La secrétaire, communique le plus possible avec elle par mail, et sois aussi froide qu'un gardien du Kremlin avec elle quand tu ne peux l'éviter.
Et demande ta mutation si c'est possible.
Courage! fleurs

PS:
@Ninfa a écrit:C'est clair ! Je compte même leur fournir un post-it- sur lequel sera indiqué le numéro de mon médecin... Qu'elle appelle, ainsi il n'y aura plus le moindre doute ! Ça ne devrait pas, mais cette histoire m'affecte vraiment... Je me sens blessée...

Surtout ne te justifie pas comme ça, leurs insinuation n' ont rien de crédible et tu ne dois pas leur laisser penser qu'ils ont le moindre droit de regard sur ta vie personnelle...ne laisse pas à ces fouille-m... l'occasion en plus de violer le secret médical, ils ne demandent que ça.


Dernière édition par Schéhérazade le Sam 3 Déc 2011 - 20:30, édité 2 fois

Schéhérazade
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suspicion au sujet de mon absence : j'hallucine

Message par Ninfa le Ven 2 Déc 2011 - 21:06

Mutation déjà demandée lol ! Mais oui les collègues n'ont rien dit, choqués eux aussi...

Ninfa
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suspicion au sujet de mon absence : j'hallucine

Message par Schéhérazade le Ven 2 Déc 2011 - 21:10

Ouais...Quand je suis choquée je le dis...
Bon après j' ai dû assumer le conflit, mais au moins je peux me regarder dans une glace.
C'est peut être ce qui laisse à ta CDE la possibilité d' être odieuse, que tes collègues soient "choqués", donc muets à chaque amabilité de ce genre.

Schéhérazade
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suspicion au sujet de mon absence : j'hallucine

Message par Ninfa le Ven 2 Déc 2011 - 21:12

Bonne idée Marie Leatitia ! Wink

Ninfa
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suspicion au sujet de mon absence : j'hallucine

Message par Mehitabel le Ven 2 Déc 2011 - 21:19

Mon coordinateur de l'année dernière a eu à subir régulièrement ce genre de remarques désobligeantes de mon ex CDE.
Son médecin en personne a pris le téléphone pour demander à notre CDE si elle mettait en doute le fondement des arrêts médicaux qu'il prescrivait.
C'est marrant, elle a plus jamais rien dit aux sujets d'arrêts "douteux" (c'était ses mots)...

Mehitabel
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suspicion au sujet de mon absence : j'hallucine

Message par pitchounette le Sam 3 Déc 2011 - 19:11

johanne1980 a écrit:Mon coordinateur de l'année dernière a eu à subir régulièrement ce genre de remarques désobligeantes de mon ex CDE.
Son médecin en personne a pris le téléphone pour demander à notre CDE si elle mettait en doute le fondement des arrêts médicaux qu'il prescrivait.
C'est marrant, elle a plus jamais rien dit aux sujets d'arrêts "douteux" (c'était ses mots)...
ca cest bien de faire appeller et découter/voir la réaction

Ne te laisse pas faire!!!! ras le bol d'etre remis en cause par tout le monde. l'arrêt de maladie cest pas toi qui te le fais quand meme...Alors bon un peu de respect ca serait pas mal!!
Fonce Smile

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suspicion au sujet de mon absence : j'hallucine

Message par Hope le Sam 3 Déc 2011 - 20:05

Dans le même style, quand j'étais enceinte jusqu'aux dents, j'ai eu le malheur de manquer une réunion un midi où j'avais eu cours pendant 5h le matin et où j'avais cours encore deux heures l'après-midi. Je me suis excusée auprès des collègues qui ont très bien compris - j'avais du mal à me traîner et je boîtais dans la cour depuis quelques semaines. L'adjoint, qui est passé pendant la réunion (histoire de vérifier qui était là) s'est indigné de mon absence, a piqué une gueulante en insinuant en gros que j'étais une feignasse qui profitait de sa grossesse pour en faire le moins possible et bla et bla. Les collègues ne me l'ont raconté que 6 mois plus tard, je ne suis donc pas allée lui dire ma façon de penser (et ça vaut sans doute mieux).


_________________
Omnia mutantur nihil interit (Ovide)

Hope
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suspicion au sujet de mon absence : j'hallucine

Message par InvitéMA le Sam 3 Déc 2011 - 20:16

d'accord avec Schéhérazade.
Personnellement, je leur dirais simplement que tu as eu vent de leurs commentaires et que tu ne comprends pas qu'ils puissent remettre en cause ton sérieux et ton honnêteté. Et s'ils nient, tu clos la discussion calmement "très bien, dans ce cas, il n'y a aucun problème, n'est-ce pas?" et c'est tout.
Le coup du numéro du médecin, j'éviterais. Tu n'as pas à te justifier davantage, tu n'as pas à fournir des témoins en plus de ton arrêt maladie. Ne te mets pas dans cette position-là.

InvitéMA
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suspicion au sujet de mon absence : j'hallucine

Message par Ninfa le Sam 3 Déc 2011 - 21:04

Oui Wilse, pas faux... Je pense leur dire que cela m'a fait mal et point. Je vous remercie pour vos messages de soutien ! Et je ne manquerai pas de vous raconter comment ça s'est passé !

Ninfa
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suspicion au sujet de mon absence : j'hallucine

Message par loup des steppes le Sam 3 Déc 2011 - 23:54

wlise a écrit:d'accord avec Schéhérazade.
Personnellement, je leur dirais simplement que tu as eu vent de leurs commentaires et que tu ne comprends pas qu'ils puissent remettre en cause ton sérieux et ton honnêteté. Et s'ils nient, tu clos la discussion calmement "très bien, dans ce cas, il n'y a aucun problème, n'est-ce pas?" et c'est tout.
Le coup du numéro du médecin, j'éviterais. Tu n'as pas à te justifier davantage, tu n'as pas à fournir des témoins en plus de ton arrêt maladie. Ne te mets pas dans cette position-là.

Entièrement d'accord... et les rumeurs il ne faut pas trop y donner suite, sinon ça les amplifie. Et y accorder de l'importance est démoralisant. fleurs2

_________________
[i] "Là où sont mes pieds, je suis à ma place." prov. Amérindien
"Choose the words you use with care: they create the world around you"

loup des steppes
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suspicion au sujet de mon absence : j'hallucine

Message par User5899 le Dim 4 Déc 2011 - 0:05

@Hope a écrit:Dans le même style, quand j'étais enceinte jusqu'aux dents, j'ai eu le malheur de manquer une réunion un midi où j'avais eu cours pendant 5h le matin et où j'avais cours encore deux heures l'après-midi. Je me suis excusée auprès des collègues qui ont très bien compris - j'avais du mal à me traîner et je boîtais dans la cour depuis quelques semaines. L'adjoint, qui est passé pendant la réunion (histoire de vérifier qui était là) s'est indigné de mon absence, a piqué une gueulante en insinuant en gros que j'étais une feignasse qui profitait de sa grossesse pour en faire le moins possible et bla et bla. Les collègues ne me l'ont raconté que 6 mois plus tard, je ne suis donc pas allée lui dire ma façon de penser (et ça vaut sans doute mieux).
Oui, mais c'est tellement idiot, comme démarche de sa part, que ça ne vaut vraiment pas le coup d'y accorder quelque importance. L'important, c'est de ne pas se sentir coupable et de regarder les gens bien en face, après. Genre : ta réunion, je n'y suis pas allé parce que je n'en avais rien à faire, et si tu n'es pas content, c'est triste pour toi. Non mais... Les réunions semblent devenir un incontournable du métier. Or elles n'en sont pas un !
Idem pour les CM. C'est comme ça, point.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suspicion au sujet de mon absence : j'hallucine

Message par Hope le Dim 4 Déc 2011 - 0:23

Parfaitement d'accord !

_________________
Omnia mutantur nihil interit (Ovide)

Hope
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suspicion au sujet de mon absence : j'hallucine

Message par InvitéMA le Ven 16 Déc 2011 - 14:04

alors Ninfa, cette histoire s'est décantée? tu vas mieux?

InvitéMA
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suspicion au sujet de mon absence : j'hallucine

Message par Ninfa le Ven 16 Déc 2011 - 17:01

Oui Marie Anne ;-) J'ai suivi les conseils qu'on m'a donnée ! Et j'ai bien fait ! Je n'aime pas les histoires !

Ninfa
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum