Ketamine : Highway to Hell - 2

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ketamine : Highway to Hell - 2

Message par Avatar des Abysses le Mar 6 Déc 2011 - 12:17

J'avais un prof qui ne supportait pas les retards ... il nous enfermait à clef dans sa salle avec lui du coup il n'y avait pas beaucoup de retard et peu de perturbateurs. ( je crois/suis presque sur que cela est interdit mais bon ça a son petit effet )

En tout cas ce qui est sur c'est que, dès que tu déplaces un élève puis un autre cela n'est qu'un jeu de plus pour eux, ils testent les limites... je pense qu'il vaut mieux couper court en avertissant que le prochain, même si c'est la première fois qu'il parle, sera exclu. Ça refroidit surtout quand tu t’exécutes vraiment.


Avatar des Abysses
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ketamine : Highway to Hell - 2

Message par pitchounette le Mar 6 Déc 2011 - 13:04

Ketamine : prend soin de toi. Comme me dit ma maman quand ca ne va pas, tu ne feras pas bouger le monde. Ca va te servir à quoi d'y laisser la santé....Donc arrête toi letemps dont tu as besoin et si c'est plus longtemps, tu prends et tu ne culpabilises pas! Smile

Quelque soit les niveaux les types d'établissements je suis affolée de lire les commentaires qu'on peut poster. On est beaucoup quelque soit la fonction a en avoir ras le bol, a être au fond...Et rien ne bouge
l'appréhension de retrouver certaines classes m'a ammené à bloquer mes cervicales, mon proviseur adjoint réclame l'arrêt maladie et mon toubib est malade aujourdhui (j'aurais que larret demain)

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ketamine : Highway to Hell - 2

Message par LisaZenide le Mar 6 Déc 2011 - 13:35

@Avatar des Abysses a écrit:En tout cas ce qui est sur c'est que, dès que tu déplaces un élève puis un autre cela n'est qu'un jeu de plus pour eux, ils testent les limites... je pense qu'il vaut mieux couper court en avertissant que le prochain, même si c'est la première fois qu'il parle, sera exclu. Ça refroidit surtout quand tu t’exécutes vraiment.
Chez moi, si je fais ça j'ai une gentille discussion avec la CPE dans la foulée où elle me remonte les bretelles (si elle ne me renvoie pas l'élève en cours, accompagnée d'un surveillant, donc dur de refuser)... C'est d'ailleurs ce qu'elle a fait (me renvoyer l'élève exclue) hier...
A part ça, toujours pas de suite pour l'élève qui m'a gentiment donné du "grosse p*te"... le frère n'est toujours pas venu aux rendez-vous demandés... (deux déjà, et pas de news pour la troisième date, ce soir... le mot n'était pas signé...)

LisaZenide
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ketamine : Highway to Hell - 2

Message par Thalia de G le Mar 6 Déc 2011 - 13:41

@Ketamine a écrit:je suis toujours pas au collège, je dois y passer cet aprem pour le conseil de classe et les bulletins.
Et là ce matin j'apprends que Copain-CPE s'est fait agresser par un élève et qu'il est à 2 doigts de démissionner.
Dans quel monde vis-tu, vivons-nous ? Shocked Crying or Very sad
J'ai appris hier que mon cpe de collège qui fut tranquille naguère ne peut plus gérer la violence qui règne actuellement.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ketamine : Highway to Hell - 2

Message par Ketamine le Mar 6 Déc 2011 - 21:09

voilà : http://ketamine.over-blog.com/article-prenez-du-recul-91504239.html

maintenant, pff...se tirer une balle...


Edit : Ah oui, j'ai bien ri quand j'ai lu un truc genre "fermer la porte c'est la solution pour les retardataires" et "menacer d'exclusion ça les calme, ça jette un froid". Hahaha...

Mais pardon, je deviens affreusement cynique... boulot de merde...

Ketamine
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ketamine : Highway to Hell - 2

Message par Invité le Mar 6 Déc 2011 - 21:15

affraid

Tu fais bien d'aller voir un médecin Ketamine. Tu ne peux pas continuer comme ça. fleurs2

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ketamine : Highway to Hell - 2

Message par pk le Mar 6 Déc 2011 - 21:15

@Ketamine a écrit:voilà : http://ketamine.over-blog.com/article-prenez-du-recul-91504239.html
maintenant, pff...se tirer une balle...
Edit : Ah oui, j'ai bien ri quand j'ai lu un truc genre "fermer la porte c'est la solution pour les retardataires" et "menacer d'exclusion ça les calme, ça jette un froid". Hahaha...
Mais pardon, je deviens affreusement cynique... boulot de merde...
Ce nouvel article est un peu sexagéré.

pk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ketamine : Highway to Hell - 2

Message par Igniatius le Mar 6 Déc 2011 - 21:18

Il est clair que certains ne se rendent pas compte que certains établissements ne sont plus des écoles mais... autre chose, où l'objectif n'est pas d'enseigner mais de survivre sans faire trop de vagues.



_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ketamine : Highway to Hell - 2

Message par Ketamine le Mar 6 Déc 2011 - 21:19

pk, je ne comprends pas.


Ketamine
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ketamine : Highway to Hell - 2

Message par pk le Mar 6 Déc 2011 - 21:22

@Igniatius a écrit:Il est clair que certains ne se rendent pas compte que certains établissements ne sont plus des écoles mais... autre chose, où l'objectif n'est pas d'enseigner mais de survivre sans faire trop de vagues.
Igniatius, disons que je le prends pour moi. La complaisance est mauvaise conseillère.

pk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ketamine : Highway to Hell - 2

Message par sand le Mar 6 Déc 2011 - 21:26

Kétamine, quel enfer ! J'espère que ton médecin va t'accorder un peu de repos.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ketamine : Highway to Hell - 2

Message par pk le Mar 6 Déc 2011 - 21:26

@Ketamine a écrit:pk, je ne comprends pas.
La conclusion de l'article est outrancière. Il faut rester factuel et froidement analytique.

pk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ketamine : Highway to Hell - 2

Message par pk le Mar 6 Déc 2011 - 21:27

@sand a écrit:Kétamine, quel enfer ! J'espère que ton médecin va t'accorder un peu de repos.
+1
@Ketamine: fleurs fleurs2 fleurs

pk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ketamine : Highway to Hell - 2

Message par Ketamine le Mar 6 Déc 2011 - 21:30

@pk a écrit:
@Ketamine a écrit:pk, je ne comprends pas.
La conclusion de l'article est outrancière. Il faut rester factuel et froidement analytique.

Ah oui, tu as raison, ça me ressemble tellement "factuel" et "froidement analytique" Wink


Ketamine
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ketamine : Highway to Hell - 2

Message par invitéW le Mar 6 Déc 2011 - 21:30

@pk a écrit:
@Ketamine a écrit:pk, je ne comprends pas.
La conclusion de l'article est outrancière. Il faut rester factuel et froidement analytique.

facile à dire quand on regarde ça de très loin...

Elle raconte un vécu malheureusement très factuel et a plutôt besoin de se changer les idées plutôt que de recevoir ce genre de remarques !

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ketamine : Highway to Hell - 2

Message par Moonchild le Mar 6 Déc 2011 - 21:34

@Ketamine a écrit:voilà : http://ketamine.over-blog.com/article-prenez-du-recul-91504239.html

maintenant, pff...se tirer une balle...
Non, mais maintenant il y a deux options : soit tes collègues réagissent en bloc à cette agression et font valoir leur droit de retrait, soit il ne se passe rien de plus que d'habitude et, là, toi tu sauves ta peau en te faisant arrêter par un médecin le temps de te requinquer - d'ailleurs ce collège aura peut-être implosé d'ici ton retour.

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ketamine : Highway to Hell - 2

Message par Igniatius le Mar 6 Déc 2011 - 21:35

@pk a écrit:
@Igniatius a écrit:Il est clair que certains ne se rendent pas compte que certains établissements ne sont plus des écoles mais... autre chose, où l'objectif n'est pas d'enseigner mais de survivre sans faire trop de vagues.
Igniatius, disons que je le prends pour moi. La complaisance est mauvaise conseillère.

Je ne visais personne en particulier, d'autant que je ne suis pas moi-même avare de conseils pour ceux qui travaillent dans de "vrais" établissements scolaires : la situation s'y dégrade aussi mais on peut éviter des erreurs avec l'expérience.
En revanche, je n'oublie pas les trois années que j'ai passées dans un lycée du 93 de 1999 à 2003 dans lequel la situation était effectivement apocalyptique (et je ne parle pas du collège et du LP à proximité) : mes conseils, et tous ceux que j'ai pu lire ici, y sont complètement inopérants et ça, je le sais encore, ce n'est pas de la complaisance, seulement du vécu.
Je me souviens de mes vieux collègues, les seuls qui se faisaient à peu près respecter, certains en n'hésitant pas à gifler violemment des gamins (vu de mes yeux), bcp en tenant des propos dignes de frontistes à propos des gamins un peu bronzés.
La nation a abandonné certains quartiers, c'est une réalité, et on y envoie de jeunes profs mais pas pour qu'ils leur apprennent quelque chose : c'est en effet minoritaire en France, mais il ne faut pas non plus se voiler la face sous couvert d'être pondéré.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ketamine : Highway to Hell - 2

Message par pk le Mar 6 Déc 2011 - 21:36

Will.T a écrit:
@pk a écrit:
@Ketamine a écrit:pk, je ne comprends pas.
La conclusion de l'article est outrancière. Il faut rester factuel et froidement analytique.
facile à dire quand on regarde ça de très loin...
Elle raconte un vécu malheureusement très factuel et a plutôt besoin de se changer les idées plutôt que de recevoir ce genre de remarques !
Je reviens du front, et toi? Ton avis, je m'en cogne.

pk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ketamine : Highway to Hell - 2

Message par Igniatius le Mar 6 Déc 2011 - 21:39

@pk a écrit:
Will.T a écrit:
@pk a écrit:
@Ketamine a écrit:pk, je ne comprends pas.
La conclusion de l'article est outrancière. Il faut rester factuel et froidement analytique.
facile à dire quand on regarde ça de très loin...
Elle raconte un vécu malheureusement très factuel et a plutôt besoin de se changer les idées plutôt que de recevoir ce genre de remarques !
Je reviens du front, et toi? Ton avis, je m'en cogne.

Donc c'est bien ça : tu n'as pas vécu ce qui est ici décrit avec le même degré, donc cela ne peut pas exister ?
Je ne te suis pas.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ketamine : Highway to Hell - 2

Message par Ketamine le Mar 6 Déc 2011 - 21:42

Je crois que pk fait de l'humour.

Et même si c'est pas le cas. je préfère le croire. J'exagère peut-être, mais je suis de plus en plus convaincue que ca va finir par arriver.


Ketamine
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ketamine : Highway to Hell - 2

Message par pk le Mar 6 Déc 2011 - 21:43

@Igniatius a écrit:
@pk a écrit:
@Igniatius a écrit:Il est clair que certains ne se rendent pas compte que certains établissements ne sont plus des écoles mais... autre chose, où l'objectif n'est pas d'enseigner mais de survivre sans faire trop de vagues.
Igniatius, disons que je le prends pour moi. La complaisance est mauvaise conseillère.
Je ne visais personne en particulier, d'autant que je ne suis pas moi-même avare de conseils pour ceux qui travaillent dans de "vrais" établissements scolaires : la situation s'y dégrade aussi mais on peut éviter des erreurs avec l'expérience.
En revanche, je n'oublie pas les trois années que j'ai passées dans un lycée du 93 de 1999 à 2003 dans lequel la situation était effectivement apocalyptique (et je ne parle pas du collège et du LP à proximité) : mes conseils, et tous ceux que j'ai pu lire ici, y sont complètement inopérants et ça, je le sais encore, ce n'est pas de la complaisance, seulement du vécu.
Je me souviens de mes vieux collègues, les seuls qui se faisaient à peu près respecter, certains en n'hésitant pas à gifler violemment des gamins (vu de mes yeux), bcp en tenant des propos dignes de frontistes à propos des gamins un peu bronzés.
La nation a abandonné certains quartiers, c'est une réalité, et on y envoie de jeunes profs mais pas pour qu'ils leur apprennent quelque chose : c'est en effet minoritaire en France, mais il ne faut pas non plus se voiler la face sous couvert d'être pondéré.
Ok. Juste un mot ce n'est pas réellement un abandon. C'est plutôt une désertion. La bataille est perdue faute de combattant! Il convient de payer comme il se doit les fers de lance de la République. Il reste après un goût amer de s'être fait arnaquer pendant de trop nombreuses années. Il est clair qu'ailleurs, en général, ce n'est plus le même travail.

pk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ketamine : Highway to Hell - 2

Message par Igniatius le Mar 6 Déc 2011 - 21:48

JE ne suis pas d'accord : les enseignants y sont envoyés pour combattre, pas pour la transmission de connaissances ou l'instruction, mais pour le maintien d'un relatif calme social. Les quartiers ne sont pas complètement abandonnés.
Le vrai pb, c'est que l'Etat a changé unilatéralement la définition du métier : il envoie des gens qui veulent enseigner faire un métier d'éducateurs musclés.
D'où la gueule de bois légitime et violente.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ketamine : Highway to Hell - 2

Message par Invité le Mar 6 Déc 2011 - 21:59

@Igniatius a écrit:JE ne suis pas d'accord : les enseignants y sont envoyés pour combattre, pas pour la transmission de connaissances ou l'instruction, mais pour le maintien d'un relatif calme social. Les quartiers ne sont pas complètement abandonnés.
Le vrai pb, c'est que l'Etat a changé unilatéralement la définition du métier : il envoie des gens qui veulent enseigner faire un métier d'éducateurs musclés.
D'où la gueule de bois légitime et violente.

Combattre, je n'en suis pas certaine! Faire garderie et subir sans broncher, plutôt...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ketamine : Highway to Hell - 2

Message par Ketamine le Mar 6 Déc 2011 - 22:07

@Al a écrit:

Combattre, je n'en suis pas certaine! Faire garderie et subir sans broncher, plutôt...

Je suis un peu - très - d'accord avec ça. Faire le moins de bruit possible. Et que ça reste bien au sein des établissements.

Ketamine
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ketamine : Highway to Hell - 2

Message par Igniatius le Mar 6 Déc 2011 - 22:16

@Al a écrit:
@Igniatius a écrit:JE ne suis pas d'accord : les enseignants y sont envoyés pour combattre, pas pour la transmission de connaissances ou l'instruction, mais pour le maintien d'un relatif calme social. Les quartiers ne sont pas complètement abandonnés.
Le vrai pb, c'est que l'Etat a changé unilatéralement la définition du métier : il envoie des gens qui veulent enseigner faire un métier d'éducateurs musclés.
D'où la gueule de bois légitime et violente.

Combattre, je n'en suis pas certaine! Faire garderie et subir sans broncher, plutôt...

MAis c'est ce que je voulais dire.
Les enseignants mènent un combat que d'autres ont défini mais qui n'est pas celui auquel ils se sont préparés.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ketamine : Highway to Hell - 2

Message par Hermiony le Mar 6 Déc 2011 - 22:17

@Al a écrit:
@Igniatius a écrit:JE ne suis pas d'accord : les enseignants y sont envoyés pour combattre, pas pour la transmission de connaissances ou l'instruction, mais pour le maintien d'un relatif calme social. Les quartiers ne sont pas complètement abandonnés.
Le vrai pb, c'est que l'Etat a changé unilatéralement la définition du métier : il envoie des gens qui veulent enseigner faire un métier d'éducateurs musclés.
D'où la gueule de bois légitime et violente.

Combattre, je n'en suis pas certaine! Faire garderie et subir sans broncher, plutôt...
Oui, tout à fait. Garder des ingérables qui n'ont plus leur place dans le système scolaire et faire le moins de bruit possible. Surtout pas enseigner : dans ces bahuts-là ce n'est plus possible.

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum