Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par Frisouille le Dim 4 Déc 2011 - 15:20

@doublecasquette a écrit:
@Frisouille a écrit:Vous n'avez pas conscience, je crois, des loups que sont les gérants de mag de jouets dans les dernières semaines avant Noël. Twisted Evil

Cela dit je ne défends pas les stages de 3èmes, je trouve aussi que c'est totalement inutile.
Faut mettre le stage en période de Carême ...
Eviter Noël, Pâques, Saint Valentin, Toussaint.

On est d'accord. Wink

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par Moonchild le Dim 4 Déc 2011 - 15:20

@Carabas a écrit:tandis que savoir que non, un lapin, ça ne pond pas d'oeufs
On m'aurait menti ? affraid

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par ADRIANA le Dim 4 Déc 2011 - 15:22

@minnie a écrit:
@lisette83 a écrit:C'est évident que les réseaux ne sont pas les mêmes , maintenant aller à 14 ans faire un stage dans un cabinet d'avocats n'apporte pas grand chose car trop jeune pour prendre en charge des tâches intéressantes(il y a comme ça des stages miroirs aux alouettes dans lesquels les élèves s'ennuient) maintenant il est sûr qu'il est un peu dommage que le brassage ne soit pas plus fort.

Détrompe-toi : ma cousine a fait un stage avec un avocat qui l'a emmené à divers procès, l'a fait assister à des entretiens avec des clients....comme observation c'est bien plus intéressant que de regarder le vendeur boucherie servir 3 steack hachés à la voisine.


Moi ce qui me fait HURLER c'est que les stages ont lieu la semaine prochaine et que JOUET CL** et autres magasins (bijouterie fantaisie par ex) EXPLOITENT nos élèves : ils font les paquets cadeaux par exemple.

Je trouve cette réflexion sur le boucher assez négative.
Pourquoi y aurait-il plus d 'intérêt pour un élève de 14 ans à écouter une audition, souvent glauque, en compagnie d'un avocat?
Participer aux activités quotidiennes d'un artisan peut être tout à fait digne d'intérêt.
Quant à l'éventuelle exploitation de nos pauvres élèves, je trouve cela assez drôle. Quel courage il faut au patron pour leur apprendre à faire un paquet! yesyes

ADRIANA
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par doublecasquette le Dim 4 Déc 2011 - 15:25

Autre avantage du stage en exploitation agricole, c'est qu'on peut vraiment confier des travaux au stagiaire et qu'il se sent utile; Quand ma fille donnait le bib aux veaux, non seulement elle découvrait que ces bestioles se descendaient trois litres, mais en plus, elle faisait gagner du temps à l'éleveur.
Quant aux piquets de clôture, elle assumait à elle seule un poste de travail. Même chose pour le retournement des fromages dans les faisselles d'égouttage.
Aussi, quant des parents me demandent à présent un stage, je leur explique qu'ils doivent chercher en élevage, centre équestre, animaleries ou élevage canin et leur donne des adresses. Là, le gosse apprend et se rend utile.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par doublecasquette le Dim 4 Déc 2011 - 15:28

OK aussi pour le boucher ! Y'a la découpe des carcasses, les morceaux de première et deuxième catégorie, le ficelage des rôtis, beaucoup de nettoyage et d'initiation à la propreté.
et si le type fait en plus la charcuterie, alors là, c'est le top !
Il faut trouver des métiers où les gosses puissent toucher, agir, et comprendrent ce qu'ils font.
Boucher, c'est parfait.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par doublecasquette le Dim 4 Déc 2011 - 15:34

@ADRIANA a écrit:[q
Quant à l'éventuelle exploitation de nos pauvres élèves, je trouve cela assez drôle. Quel courage il faut au patron pour leur apprendre à faire un paquet! yesyes
Et là, pas d'accord ! Car le stagiaire n'a pas à être utilisé en lieu et place d'un salarié précaire dont il prend la place pour une semaine.
En outre, passer cinq jours à emballer des paquets n'est nullement formateur. Une demi-journée suffit amplement puis on le fait tourner à un autre poste, toujours sous surveillance d'un adulte référent.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par lisette83 le Dim 4 Déc 2011 - 15:37

@Frisouille a écrit:
@doublecasquette a écrit:
@Frisouille a écrit:Vous n'avez pas conscience, je crois, des loups que sont les gérants de mag de jouets dans les dernières semaines avant Noël. Twisted Evil

Cela dit je ne défends pas les stages de 3èmes, je trouve aussi que c'est totalement inutile.
Faut mettre le stage en période de Carême ...
Eviter Noël, Pâques, Saint Valentin, Toussaint.

On est d'accord. Wink
Mais alors ils trouvent moins de stages sauf en période de soldes! C'est un cercle vicieux.

lisette83
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par doublecasquette le Dim 4 Déc 2011 - 15:49

A mon humble avis, le plus simple serait de décider d'un stage de trois jours, à faire entre le début de la classe de Quatrième et la fin du deuxième trimestre de Troisième, en laissant liberté pour les dates.
a l'époque où ma fille avait son stage (décembre), seul l'éleveur bovin avait vraiment du travail, avec des animaux en lactation et un atelier fromagerie en fonctionnement. Ovins et caprins étaient taris et au repos. Rien à faire à part les alimenter matin et soir.
Perdre trois jours de classe n'a vraiment rien de catastrophique et ça permettrait de mieux cibler les stages car balancer toutes les Quatrième ou toutes les Troisièmes d'un collège d'un coup sur un choix somme toute limité conduit à des stages de merde, la demande étant supérieure à l'offre intéressante.
Par ailleurs, prétendre les laisser se débrouiller seuls fait partie du charmant mensonge de l'école égalitaire. on en revient là à l'article de départ ...
C'est aux collèges à cibler les maîtres de stages, si on veut qu'ils soient utiles. Si on laisse ce rôle aux gosses, donc à leurs parents, ce sront encore les mêmes qui vont trinquer et se morfondre à faire des paquets cadeaux pendant 5 jours, tandis que leurs petits camarades auront découvert la mécanique, la maréchalerie, la menuiserie ou les analyses de labo.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par ADRIANA le Dim 4 Déc 2011 - 15:52

@doublecasquette a écrit:
@ADRIANA a écrit:[q
Quant à l'éventuelle exploitation de nos pauvres élèves, je trouve cela assez drôle. Quel courage il faut au patron pour leur apprendre à faire un paquet! yesyes
Et là, pas d'accord ! Car le stagiaire n'a pas à être utilisé en lieu et place d'un salarié précaire dont il prend la place pour une semaine.
En outre, passer cinq jours à emballer des paquets n'est nullement formateur. Une demi-journée suffit amplement puis on le fait tourner à un autre poste, toujours sous surveillance d'un adulte référent.

Mais si, cela est très formateur. S'il ne veut pas emballer des cadeaux , une seule solution: bosser en classe!
Hélas! généralement, les élèves sont satisfaits et trouvent que l'école c'est bien ch...! Very Happy

ADRIANA
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par User5899 le Dim 4 Déc 2011 - 16:22

@Moonchild a écrit:Ce stage, c'est pas un peu de la poudre aux yeux tout simplement ?
J'ai l'impression que pour la plupart des élèves qui sont à leur place dans le système scolaire ce n'est qu'une formalité et une perte de temps et pour ceux qui n'y sont pas à leur place cela n'apporte aucune véritable solution ; d'autant plus qu'on ne leur demande pas grand chose, à part de regarder d'un oeil distrait... comme en classe finalement.
A vrai dire, je ne savais pas que ce stage existait. Et je ne comprends pas bien à quoi il sert. On a créé l'école pour que l'enfant soit protégé du monde du travail le plus longtemps possible, et on l'y envoie ? Pourquoi ? L'entreprise, c'est la vraie vie ? Quelle honte.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par mathmax le Dim 4 Déc 2011 - 16:32

Mais oui, c'est la vraie vie, vous l'ignoriez donc? Vite, un stage en entreprise pendant vos vacances pour vous rééduquer !

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein

mathmax
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par doublecasquette le Dim 4 Déc 2011 - 16:34

Cripure, vous vivez où ?
J'ai reçu mon premier stagiaire en 1989 puis tous les ans depuis.
Le fait est que c'est vraiment peu intéressant mais les mômes adorent, même les bons élèves. Ça leur fait une semaine de vacances.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par doublecasquette le Dim 4 Déc 2011 - 16:37

Je tiens à vous dire qu'ils sont en général extrêmement sages et polis durant ce stage, sauf celle de la Nintendo DS, mais je pense que c'est parce qu'elle me connaissait depuis sa naissance, en tant qu'amie de sa mère et mère de son amie.


Dernière édition par doublecasquette le Dim 4 Déc 2011 - 16:37, édité 1 fois

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par Ergo le Dim 4 Déc 2011 - 16:37

Une question, à ce propos: moi, je n'en avais pas fait (pourtant, j'aurais pu, à l'école). J'étais déjà malade à l'idée d'aller en cours, alors l'idée de voir des inconnus dans le monde du travail, ça ne me branchait pas.

C'est obligatoire? (Parce que manifestement, au début des années 2000, ça ne l'était pas...ou en tout cas, on ne m'a pas forcée...)

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par olivier-np30 le Dim 4 Déc 2011 - 16:37

Bonjour à tous,

Plus que le statut des parents c'est leurs relations qui feront la différence : j'ai un collègue qui connait un agent immobilier et qui a accepté de prendre sa fille, et il pense que c'est certainement plus intéressant à son âge de voir ça qu'un métier de bureau.

Mon père, prof, avait des relations: avocat, menuisier, etc ... mais pour la plupart rencontrés sur des stades ou au bistrot.

Les enfants, aussi, se font des relations et un parent d'un copain ou une copine peut jouer un rôle.

Pour le reste, difficile de dire si c'est utile ou pas : je pense que si c'est bien fait, cela peut être utile.

A cet âge, cela va s'entendre que ça doit rester un stage d'observation.

A+




Dernière édition par olivier-np30 le Dim 4 Déc 2011 - 16:39, édité 1 fois

_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain

olivier-np30
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par doublecasquette le Dim 4 Déc 2011 - 16:39

T'as dû avoir un zéro en rapport de stage, ou tes parents ont produit un certificat médical et tu ne t'en souviens plus.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par Moonchild le Dim 4 Déc 2011 - 16:39

Le problème c'est que le principe du stage d'observation est une imbécillité à un âge où les gamins n'ont pas tous la maturité pour savoir observer. Le seul intérêt est de les faire un peu travailler dans un domaine "pratique", mais là on entre en conflit avec la législation du travail.

En réalité, pour les bons élèves, ce stage est une formalité souvent inutile puisque l'entrée dans le monde professionnel est pour eux bien lointaine. Le but inavoué de ce dispositif est sans doute de tenter de montrer la porte de sortie à ceux qui décrochent ; mais pour avoir bonne conscience et chasser cette vilaine impression de participer à leur exclusion du système, on impose ce simulacre à tous et on l'enrobe dans un discours égalitaire pour ensuite faire semblant de découvrir un phénomène de déterminisme social dans le profil des stages. Tout cela est d'une incroyable hypocrisie.

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par olivier-np30 le Dim 4 Déc 2011 - 16:42

Je ne pense pas que la maturité soit le critère qui importe.

Beaucoup d'adultes sont immatures : la crise actuelle en est un exemple flagrant.

Ce n'est pas en infantilisant qu'on aide à la construction des individus.

Un petit stage, ça ne mange pas de pain, et l'idée en soi me semble bonne mais encore faut-il pouvoir montrer des choses aux collégiens : tous les métiers ne s'y prêtent pas.

Moi j'ai vécu das un univers cloisonné : parents profs et ce n'est qu'à 30 ans que j'ai découvert ma vraie voie.

Un environnement familial, même moyennement intellectuel, n'est pas la panacée non plus.


Dernière édition par olivier-np30 le Dim 4 Déc 2011 - 16:47, édité 1 fois

_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain

olivier-np30
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par Clarinette le Dim 4 Déc 2011 - 16:46

Moi aussi, je reçois régulièrement d'anciens élèves en stage dans ma classe, mais comme j'ai souvent plusieurs demandes, je sélectionne ceux qui pensent réellement faire carrière dans l'enseignement.
Généralement, c'est observation (et retranscription de ce qu'ils ont vu) pendant quelques jours, puis je leur demande de monter une séance pour le dernier jour.
C'est très intéressant de les voir procéder, dans ce statut particulier de presque-pair : on a eu droit à un cours de dessin type manga, une séance de kung-fu, bref, des choses que je ne suis pas à même d'enseigner moi-même, et pour lesquelles je me suis coulée dans le rôle d'élève : très amusant ! (mais je suis plus douée en kung-fu qu'en manga... Crying or Very sad)

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par Carabas le Dim 4 Déc 2011 - 16:49

Ben moi je voulais être prof et on ne pouvait pas faire de stage au collège avec un prof.

Donc je suis allée dans la maison de retraite où bossait mon père.
Passionnant (c'est ironique, hein. Cela dit, ça peut plaire, mais bon...). Cela dit, ce serait aujourd'hui, je me bougerais pour essayer de trouver un stage en bibliothèque. Mais je n'avais pas la maturité nécessaire pour me bouger pour un truc que je ne pensais pas faire et je n'envisageais rien d'autre que prof, alors...

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par User5899 le Dim 4 Déc 2011 - 16:54

@doublecasquette a écrit: Cripure, vous vivez où ?
Ben, apparemment dans un autre monde. Jamais entendu parler de ce truc. Et je n'en comprends pas la finalité, d'ailleurs, à la lecture des différents messages, si ce n'est que ça mange une semaine de cours.
Mais je ne sais pas nom plus ce que vous faites comme métier, DC. Un coup vous êtes instit, un coup vous semblez patronne... Pas clair, tout ça.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par olivier-np30 le Dim 4 Déc 2011 - 16:55

@Carabas a écrit:Mais je n'avais pas la maturité nécessaire pour me bouger pour un truc que je ne pensais pas faire et je n'envisageais rien d'autre que prof, alors...

Le problème de l'Ecole est qu'elle laisse croire aux jeunes que les choses viendront naturellement après les diplômes, alors que c'est faux, bien se connaitre soi est la base de l'édifice.

Or cette ouverture ne peut venir que par des activités extra-scolaires dont la portée est souvent minorée à tort par le système.

_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain

olivier-np30
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par Gryphe le Dim 4 Déc 2011 - 16:58

Cripure a écrit:Mais je ne sais pas nom plus ce que vous faites comme métier, DC. Un coup vous êtes instit, un coup vous semblez patronne...
Un indice : doublecasquette. Very Happy

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par Carabas le Dim 4 Déc 2011 - 17:00

Avec les diplômes, peut-être pas, avec l'âge, c'est déjà plus sûr, même si, tu l'as dit, certains adultes sont immatures. Mais on ne fait rien pour les faire mûrir. Quand on voit qu'ils ont besoin d'être guidés à la fac... normalement, l'apprentissage de l'autonomie s'apprend tout seul. Là, ils on constamment besoin d'une béquille. Mais à vrai dire, je ne vois pas le rapport avec le stage, ni même avec les activités extrascolaires.

Cripure, Doublecasquette est le pseudo de deux soeurs, une instit, une véto. Je ne crois pas dévoiler un secret d'Etat... Ici, c'est la véto qui parle. Là où je suis paumée, c'est quand elles parlent de leurs enfants...

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par doublecasquette le Dim 4 Déc 2011 - 17:21

@Carabas a écrit:Avec les diplômes, peut-être pas, avec l'âge, c'est déjà plus sûr, même si, tu l'as dit, certains adultes sont immatures. Mais on ne fait rien pour les faire mûrir. Quand on voit qu'ils ont besoin d'être guidés à la fac... normalement, l'apprentissage de l'autonomie s'apprend tout seul. Là, ils on constamment besoin d'une béquille. Mais à vrai dire, je ne vois pas le rapport avec le stage, ni même avec les activités extrascolaires.

Cripure, Doublecasquette est le pseudo de deux soeurs, une instit, une véto. Je ne crois pas dévoiler un secret d'Etat... Ici, c'est la véto qui parle. Là où je suis paumée, c'est quand elles parlent de leurs enfants...
Fastoche !
Ceux de l'instit sont des adultes de 33 et 30 ans (hier d'ailleurs ! Bon anniversaire Camille ! succes fleurs ) alors que ceux de la véto ont vingt ans (3° année de licence Lettres Modernes Arts du spectacle) et 17 ans (TS option math), donc on ne peut pas confondre. Quand il y a des commentaires sur les TP de Physique ou SVT, c'est la casquette véto, d'une part du fait de sa formation qui lui donne un goût prononcé pour ces matières et leur enseignement, et d'autre part de son expérience de parent d'élèves face aux tâches complexes qu'opn finit en famille à la maison.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par Carabas le Dim 4 Déc 2011 - 17:25

Ah oui, ok. Oui, tu as évoqué ta fille au sujet d'une dissert de philo, je me souviens. (Au fait, ça a été quand même?) Et ton fils est déjà intervenu une ou deux fois.

Héhé, Camille a mon âge!

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum