Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par Carabas le Dim 4 Déc 2011 - 17:25

Ah oui, ok. Oui, tu as évoqué ta fille au sujet d'une dissert de philo, je me souviens. (Au fait, ça a été quand même?) Et ton fils est déjà intervenu une ou deux fois.

Héhé, Camille a mon âge!

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par doublecasquette le Dim 4 Déc 2011 - 17:30

@olivier-np30 a écrit:
@Carabas a écrit:Mais je n'avais pas la maturité nécessaire pour me bouger pour un truc que je ne pensais pas faire et je n'envisageais rien d'autre que prof, alors...

Le problème de l'Ecole est qu'elle laisse croire aux jeunes que les choses viendront naturellement après les diplômes, alors que c'est faux, bien se connaitre soi est la base de l'édifice.

Or cette ouverture ne peut venir que par des activités extra-scolaires dont la portée est souvent minorée à tort par le système.

C'est un bien pauvre argument car il ne concerne que l'infime frange d'étudiants qui font des études strictement généralistes. Toutes les études professionnalisantes, dans tout leur éventail, du boucher au vétérinaire en passant par l'ingénieur et le maréchal-ferrant, donnent une large part à la pratique et aux stages. Il n'existe guère d'école diplômante, hormis celles qui mènent aux professorats, qui ne soient ouvertes sur le monde du travail et souvent de façon intensive.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par mathmax le Dim 4 Déc 2011 - 17:31

@olivier-np30 a écrit:

Le problème de l'Ecole est qu'elle laisse croire aux jeunes que les choses viendront naturellement après les diplômes, alors que c'est faux, bien se connaitre soi est la base de l'édifice.

Or cette ouverture ne peut venir que par des activités extra-scolaires dont la portée est souvent minorée à tort par le système.

Mais pourquoi diable l'école devrait-elle prendre en charge les activités extra-scolaires? Comme son nom semble l'indiquer, l'école cherche à promouvoir une culture scolaire, à travers des activités scolaires, dans un cadre scolaire. Cela ne veut pas dire que les enseignants ignorent ou méprisent les autres domaines d'activités, mais simplement que ces derniers ne relèvent pas de leur domaine de compétences.

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein

mathmax
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par doublecasquette le Dim 4 Déc 2011 - 17:32

@Carabas a écrit:Ah oui, ok. Oui, tu as évoqué ta fille au sujet d'une dissert de philo, je me souviens. (Au fait, ça a été quand même?) Et ton fils est déjà intervenu une ou deux fois.

Héhé, Camille a mon âge!
On n'a pas encore la note de la dissert de philo.
quant à fiston, il s'est fort bien accommodé du bouquin de grammaire conseillé ici.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par doublecasquette le Dim 4 Déc 2011 - 17:34

@mathmax a écrit:
@olivier-np30 a écrit:

Le problème de l'Ecole est qu'elle laisse croire aux jeunes que les choses viendront naturellement après les diplômes, alors que c'est faux, bien se connaitre soi est la base de l'édifice.

Or cette ouverture ne peut venir que par des activités extra-scolaires dont la portée est souvent minorée à tort par le système.

Mais pourquoi diable l'école devrait-elle prendre en charge les activités extra-scolaires? Comme son nom semble l'indiquer, l'école cherche à promouvoir une culture scolaire, à travers des activités scolaires, dans un cadre scolaire. Cela ne veut pas dire que les enseignants ignorent ou méprisent les autres domaines d'activités, mais simplement que ces derniers ne relèvent pas de leur domaine de compétences.
+1

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par Moonchild le Dim 4 Déc 2011 - 17:36

@mathmax a écrit:
@olivier-np30 a écrit:

Le problème de l'Ecole est qu'elle laisse croire aux jeunes que les choses viendront naturellement après les diplômes, alors que c'est faux, bien se connaitre soi est la base de l'édifice.

Or cette ouverture ne peut venir que par des activités extra-scolaires dont la portée est souvent minorée à tort par le système.

Mais pourquoi diable l'école devrait-elle prendre en charge les activités extra-scolaires? Comme son nom semble l'indiquer, l'école cherche à promouvoir une culture scolaire, à travers des activités scolaires, dans un cadre scolaire. Cela ne veut pas dire que les enseignants ignorent ou méprisent les autres domaines d'activités, mais simplement que ces derniers ne relèvent pas de leur domaine de compétences.
Mais tu n'as donc pas compris que l'un des objectifs des réformes actuelles est de transformer l'école en une sorte d'église de scientologie pour pauvres ?

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par User5899 le Dim 4 Déc 2011 - 17:37

Deux casquettes n'en font pas une double Laughing

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par doublecasquette le Dim 4 Déc 2011 - 17:39

Cripure a écrit:Deux casquettes n'en font pas une double Laughing

Au fait, Cripure, vous vous y connaissez bien en stratégie SNCF moderne ? J'aurais une question à poser en MP, le cas échéant.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par Marcorèle le Dim 4 Déc 2011 - 17:46

Je n'ai pas lu tout le fil mais le premier message montre bien que les "inégalités sociales" (est-ce le bon terme ?) se reproduisent bien en dehors de l'école . Et les chantres du rapprochement école/entreprise pour donner de "nouvelles chances" ou apprendre "la vraie vie" pourraient méditer ce phénomène.


Dernière édition par Marcorèle le Dim 4 Déc 2011 - 17:59, édité 1 fois

Marcorèle
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par doublecasquette le Dim 4 Déc 2011 - 17:55

Au sujet de l'entreprise dans l'école et de l'école dans l'entreprise, je peux éventuellement vous raconter la vaste fumisterie du stage de troisième année de Licence Lettres Modernes-Arts du spectacle.
Une espèce de truc lamentable, beaucoup trop court, qui ne permet guère de faire un vrai stage intéressant.
Fiston, qui avait trouvé un stage super intéressant au Théâtre de Lenche à Marseille, a dû se rabattre sur un stage à proximité de la ville où il étudie car il n'était pas prévu dans leur programme de cours de libérer ne serait-ce que trois semaines d'affilée ou même deux jours ouvrables consécutifs par semaine. Encore a-t-il trouvé un stage dans sa branche et dans un théâtre mais il était libre de faire ce truc n'importe où, dans une banque ou une assurance ou une cuisine de restaurant.
Quand on voit comment, par comparaison, sont organisés les stages d'IUT, on se pose des questions sur l'Université.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par John le Dim 4 Déc 2011 - 17:58

Mais tu n'as donc pas compris que l'un des objectifs des réformes actuelles est de transformer l'école en une sorte d'église de scientologie pour pauvres ?
C'est une phrase censée être crédible, ou c'est une suite de mots assemblée au hasard par un ordinateur ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par User5899 le Dim 4 Déc 2011 - 18:16

@doublecasquette a écrit:
Cripure a écrit:Deux casquettes n'en font pas une double Laughing

Au fait, Cripure, vous vous y connaissez bien en stratégie SNCF moderne ? J'aurais une question à poser en MP, le cas échéant.
J'ai bien peur que la SNCF moderne et la stratégie ne fassent deux, mais posez toujours Smile

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par John le Dim 4 Déc 2011 - 18:20

Oui, mais par MP ou en ouvrant un autre fil. Sinon on s'y perd.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par doublecasquette le Dim 4 Déc 2011 - 18:21

@John a écrit:Oui, mais par MP ou en ouvrant un autre fil. Sinon on s'y perd.
C'était écrit ! MP j'avais marqué ...

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par ysabel le Dim 4 Déc 2011 - 18:33

@doublecasquette a écrit:
@Carabas a écrit:
@doublecasquette a écrit: Or, ne venaient chez moi que des enfants à peine sevrés qui voulaient faire vétérinaire parce qu'ils aimaient les animaux et dont la seule occupation était de caresser les chiens et les chats. Tous se foutaient largement de l'organisation de l'entreprise et leur expliquer ne serait-ce que le taux de TVA ou la différence entre salaire brut et salaire net, encore faisable en 1988 ou 1990, est chaque année moins possible ou c'est moi qui n'ai plus de patience.

Je n'ai obtenu d'aucun qu'il fasse un plan des locaux avec la répartition des postes de travail. Apparemment, ils n'en voient pas l'intérêt et n'ont pas la moindre idée de comment réaliser une telle tâche.

Oui alors ça, ça ne m'étonne pas non plus. C'est le genre de trucs qu'ils apprendraont, paradoxalement, plus facilement à l'école. Dans uen entreprise, ils veulent voir "la vraie vie" et pour eux, la "vraie vie", ce n'est pas le taux de TVA ni l'organisation du travail, mais être en contact avec des animaux ou avec des clients... Je crois qu'ils ne sont pas mûrs pour que le stage leur apporte qqch.
Un bon stage, à si jeune âge, ne peut se faire à mon avis qu'en productions agricoles, si possible avec atelier élevage. J'ai envoyé ma fille une semaine en élevage bovin laitier et là, elle a appris une tonne de choses: planter des piquets pour faire une clôture, traire, affourager, faire téter les veaux, fabriquer beurre et fromages. le top !
Je me suis inspirée pour ce choix de ce qui se pratique en école Waldorf où le premier stage, situé à peu près au même âge, se fait en exploitation agricole. Dans la mesure du possible, ils essaient de répartir le stage sur trois saisons.
L'année suivante, le stage se fait en milieu artisanal et a pour but la création d'un "chef d'œuvre" ( qui prend une année scolaire à réaliser) avec expo en fin d'année.
Si ça vous intéresse de voir, allez un jour à une journée portes ouvertes, c'est édifiant !

tout à fait d'accord avec toi... Cela leur ferait du bien d'aller faire les box le matin à ces gamins fainéants... Et puis, si le cheval tu n'es pas poli avec tu le paie cash...

Il n'en mène jamais large le gamin de 15 ans quand il doit mettre un licol et sortir un cheval au paddock.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par John le Dim 4 Déc 2011 - 18:40

L'année suivante, le stage se fait en milieu artisanal et a pour but la création d'un "chef d'œuvre" ( qui prend une année scolaire à réaliser) avec expo en fin d'année.
Il paraît que c'est de là que Philippe Meirieu a tiré l'idée des TPE.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par Thalia de G le Dim 4 Déc 2011 - 19:17

Cripure, je me permets de vous expliquer comment ça marche et quel bonheur c'est pour les pp de 3e.
Les élèves doivent effectuer ce qu'on appelle officiellement une "Séquence d'observation en entreprise" d'une semaine de 35 h maximum. C'est la loi.
Ceux qui vivent dans un milieu socio-professionnel favorisé trouvent facilement dans des labos prestigieux (cnrs, minatec...), chez des avocats, architectes, éditeurs. Le top pour certains, c'est le magasin de sports. D'autres échoueront dans la jardinerie du coin à pousser un balai.
En amont, le prof principal récupère des conventions de stage en triple exemplaire, ce qui pendant plusieurs jours permet à tous les débuts de cours de perdre du temps à vérifier que tout est rempli et signé correctement.
Ensuite les petits partent en stage, reviennent ravis de constater que le monde du travail c'est vachement plus cool que le collège, ils n'ont pas les profs sur le dos qui les oblige à apprendre et à faire des devoirs.
Ils doivent rédiger un rapport écrit, selon des normes strictes, cela leur prend du temps, au détriment du travail scolaire (combien vont me dire qu'ils n'ont pas lu le roman qui va faire l'objet d'un contrôle ?)
Les rapports sont répartis entre les membres de l'équipe pédagogique et cette année, j'aurai à les corriger pendant les vacances de Noël. Passionnant ! Twisted Evil
Les miens doivent aussi présenter un rapport oral, un mercredi matin, banalisé pour les 3e, et auquel je suis censée les préparer.
Tout cela dans le cadre d'un mot magique : l'orientation

Pour être honnête, ce stage est bénéfique à certains, mais pas à tous, loin de là.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par doublecasquette le Dim 4 Déc 2011 - 19:26

@John a écrit:
L'année suivante, le stage se fait en milieu artisanal et a pour but la création d'un "chef d'œuvre" ( qui prend une année scolaire à réaliser) avec expo en fin d'année.
Il paraît que c'est de là que Philippe Meirieu a tiré l'idée des TPE.
Si tel est le cas, il n'a rien compris ! Il s'agit essentiellement de travaux manuels, et en général de belle faction, pour ceux que j'ai pu voir, accompagné d'un rapport écrit sur la façon dont il a été réalisé, de la conception au produit fini.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par doublecasquette le Dim 4 Déc 2011 - 19:48

@ysabel a écrit:
@doublecasquette a écrit:
@Carabas a écrit:
@doublecasquette a écrit: Or, ne venaient chez moi que des enfants à peine sevrés qui voulaient faire vétérinaire parce qu'ils aimaient les animaux et dont la seule occupation était de caresser les chiens et les chats. Tous se foutaient largement de l'organisation de l'entreprise et leur expliquer ne serait-ce que le taux de TVA ou la différence entre salaire brut et salaire net, encore faisable en 1988 ou 1990, est chaque année moins possible ou c'est moi qui n'ai plus de patience.

Je n'ai obtenu d'aucun qu'il fasse un plan des locaux avec la répartition des postes de travail. Apparemment, ils n'en voient pas l'intérêt et n'ont pas la moindre idée de comment réaliser une telle tâche.

Oui alors ça, ça ne m'étonne pas non plus. C'est le genre de trucs qu'ils apprendraont, paradoxalement, plus facilement à l'école. Dans uen entreprise, ils veulent voir "la vraie vie" et pour eux, la "vraie vie", ce n'est pas le taux de TVA ni l'organisation du travail, mais être en contact avec des animaux ou avec des clients... Je crois qu'ils ne sont pas mûrs pour que le stage leur apporte qqch.
Un bon stage, à si jeune âge, ne peut se faire à mon avis qu'en productions agricoles, si possible avec atelier élevage. J'ai envoyé ma fille une semaine en élevage bovin laitier et là, elle a appris une tonne de choses: planter des piquets pour faire une clôture, traire, affourager, faire téter les veaux, fabriquer beurre et fromages. le top !
Je me suis inspirée pour ce choix de ce qui se pratique en école Waldorf où le premier stage, situé à peu près au même âge, se fait en exploitation agricole. Dans la mesure du possible, ils essaient de répartir le stage sur trois saisons.
L'année suivante, le stage se fait en milieu artisanal et a pour but la création d'un "chef d'œuvre" ( qui prend une année scolaire à réaliser) avec expo en fin d'année.
Si ça vous intéresse de voir, allez un jour à une journée portes ouvertes, c'est édifiant !

tout à fait d'accord avec toi... Cela leur ferait du bien d'aller faire les box le matin à ces gamins fainéants... Et puis, si le cheval tu n'es pas poli avec tu le paie cash...

Il n'en mène jamais large le gamin de 15 ans quand il doit mettre un licol et sortir un cheval au paddock.

Sauf que t'as intérêt à méchamment le surveiller.
J'ai un souvenir atroce de PSA en coliques pendant quatre jours, sur le flanc. On a pigé quand les graviers de la cour sont arrivés dans le rectum de la jument ... pale pale
Le gosse, pourtant élève lad en CFA, chargé de faire le box avait rentré plein de graviers avec la paille et la jument avait tout avalé, paille et graviers: au moins un kilo de graviers !

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par olivier-np30 le Dim 4 Déc 2011 - 19:55

@Thalia de G a écrit:
Ceux qui vivent dans un milieu socio-professionnel favorisé trouvent facilement dans des labos prestigieux (cnrs, minatec...), chez des avocats, architectes, éditeurs. Le top pour certains, c'est le magasin de sports. D'autres échoueront dans la jardinerie du coin à pousser un balai.

D'un autre côté ce n'est pas parce que Papa est au cnrs, que le fils fera carrière.

On peut aussi être chef d'entreprise et avoir un fils pompier.

Moi je continue à penser que pour des gens qui jouent le jeu, ça peut être intéressant : voir un agent immobilier, ça m'aurait plu et je trouve dommage de vouloir trouver un stage d'obs en lien avec le statut social surtout que lorsqu'on demande aux gens, en général ce genre de stage passe facilement vu que qu'il s'agit juste d'une observation, les contraintes sont faibles.

A+


_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain

olivier-np30
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par roxanne le Dim 4 Déc 2011 - 19:56

Et l'élève qui toute l'année vous a répété qu'elle voulait faire coiffeuse par apprentissage (le truc facile à trouver), qui va donc faire son stage chez la coiffeuse du coin et dont la mère appelle le premier jour à midi parce que sa fille a passé le balais ...et que curieusement, non, on ne l'a pas laissé faire une coupe ou une couleur !!!!! terminée la carrière de coiffeuse..

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par Reine Margot le Dim 4 Déc 2011 - 20:17

@doublecasquette a écrit: Pffff! Le stage en entreprise ....
J'ai assumé vingt ans de suite la fonction de maître de stage auprès de un à deux collégiens par an. Vaste rigolade et truc notoirement inefficace. A quelques gosses près, très matures et très impliquées (accord féminin parce que les garçons, à part tourner de l'œil sur une castration de matou n'ont jamais rien fait), c'est chou blanc.
De toute façon, le rôle de ce stage, tel que j'ai pu en prendre la température d'après tous les plans imposés de rapport de stage (6 ou 7 collèges différents), a pour but de faire découvrir le monde de l'entreprise et non tel ou tel métier: répartition des postes de travail, grille de rémunérations, conventions collectives, syndicats, comités d'entreprises, accidents du travail et risques inhérents à l'activité de l'entreprise etc
Or, ne venaient chez moi que des enfants à peine sevrés qui voulaient faire vétérinaire parce qu'ils aimaient les animaux et dont la seule occupation était de caresser les chiens et les chats. Tous se foutaient largement de l'organisation de l'entreprise et leur expliquer ne serait-ce que le taux de TVA ou la différence entre salaire brut et salaire net, encore faisable en 1988 ou 1990, est chaque année moins possible ou c'est moi qui n'ai plus de patience.

Je n'ai obtenu d'aucun qu'il fasse un plan des locaux avec la répartition des postes de travail. Apparemment, ils n'en voient pas l'intérêt et n'ont pas la moindre idée de comment réaliser une telle tâche.

Spoiler:
Voilà quatre ans que je refuse les stagiaires, et ce d'autant plus que le seul intérêt potentiel est de récupérer leurs parents comme clients, ce qui ne fonctionne pas. Soit ils sont déjà clients et refuser le stage ne les fâche pas, soit ils ne sont pas clients et ne le sont pas plus après, même si j'ai eu 19/20 au rapport de stage et que le gosse est parti ravi. Ils deviennent d'autant moins clients que pas un de ces aspirants vétos n'a été foutu d'entrer en Première S ...

même son de cloche chez mon père journaliste qui en accueilli des dizaines...peu s'intéressent vraiment et font vraiment quelque chose.

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par Moonchild le Dim 4 Déc 2011 - 20:55

@John a écrit:
Mais tu n'as donc pas compris que l'un des objectifs des réformes actuelles est de transformer l'école en une sorte d'église de scientologie pour pauvres ?
C'est une phrase censée être crédible, ou c'est une suite de mots assemblée au hasard par un ordinateur ?
J'explique ? J'explique pas ?

Bah, allez, j'explique...

La phrase "bien se connaitre soi est la base de l'édifice" lue dans une intervention d'olivier-np30 a fait ressortir des tréfonds de mon cerveau - forcément malade - le souvenir de quelques imbécillités que j'avais pu entendre ça et là sur le développement personnel et je n'ai pas pu m'empêcher de faire le parallèle avec certaines lubies pédagogiques actuelles comme le slogan "lycée lieu de vie", l'attention quasi obsessionnelle qui est accordée à l'épanouissement des élèves, la mise en place de l'accompagnement personnalisé où nous serions censés avoir des entretiens individuels avec les élèves ou de certains dispositifs de type tutorat qui finissent par ressembler à des réunions des cancres anonymes. Tout cela me fait de plus en plus penser à du coaching et je pense qu'il ne reste que quelques pas à franchir pour que nous nous retrouvions transformés en animateurs de groupe new-age. Après je me suis juste un peu amusé à forcer le trait ; mais j'avais parfaitement compris que tu n'apprécies pas que je fasse ça, me le rappeler était superflu. Wink

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par ysabel le Dim 4 Déc 2011 - 22:55

@doublecasquette a écrit:
@ysabel a écrit:
@doublecasquette a écrit:
@Carabas a écrit:
@doublecasquette a écrit: Or, ne venaient chez moi que des enfants à peine sevrés qui voulaient faire vétérinaire parce qu'ils aimaient les animaux et dont la seule occupation était de caresser les chiens et les chats. Tous se foutaient largement de l'organisation de l'entreprise et leur expliquer ne serait-ce que le taux de TVA ou la différence entre salaire brut et salaire net, encore faisable en 1988 ou 1990, est chaque année moins possible ou c'est moi qui n'ai plus de patience.

Je n'ai obtenu d'aucun qu'il fasse un plan des locaux avec la répartition des postes de travail. Apparemment, ils n'en voient pas l'intérêt et n'ont pas la moindre idée de comment réaliser une telle tâche.

Oui alors ça, ça ne m'étonne pas non plus. C'est le genre de trucs qu'ils apprendraont, paradoxalement, plus facilement à l'école. Dans uen entreprise, ils veulent voir "la vraie vie" et pour eux, la "vraie vie", ce n'est pas le taux de TVA ni l'organisation du travail, mais être en contact avec des animaux ou avec des clients... Je crois qu'ils ne sont pas mûrs pour que le stage leur apporte qqch.
Un bon stage, à si jeune âge, ne peut se faire à mon avis qu'en productions agricoles, si possible avec atelier élevage. J'ai envoyé ma fille une semaine en élevage bovin laitier et là, elle a appris une tonne de choses: planter des piquets pour faire une clôture, traire, affourager, faire téter les veaux, fabriquer beurre et fromages. le top !
Je me suis inspirée pour ce choix de ce qui se pratique en école Waldorf où le premier stage, situé à peu près au même âge, se fait en exploitation agricole. Dans la mesure du possible, ils essaient de répartir le stage sur trois saisons.
L'année suivante, le stage se fait en milieu artisanal et a pour but la création d'un "chef d'œuvre" ( qui prend une année scolaire à réaliser) avec expo en fin d'année.
Si ça vous intéresse de voir, allez un jour à une journée portes ouvertes, c'est édifiant !

tout à fait d'accord avec toi... Cela leur ferait du bien d'aller faire les box le matin à ces gamins fainéants... Et puis, si le cheval tu n'es pas poli avec tu le paie cash...

Il n'en mène jamais large le gamin de 15 ans quand il doit mettre un licol et sortir un cheval au paddock.

Sauf que t'as intérêt à méchamment le surveiller.
J'ai un souvenir atroce de PSA en coliques pendant quatre jours, sur le flanc. On a pigé quand les graviers de la cour sont arrivés dans le rectum de la jument ... pale pale
Le gosse, pourtant élève lad en CFA, chargé de faire le box avait rentré plein de graviers avec la paille et la jument avait tout avalé, paille et graviers: au moins un kilo de graviers !

l'apprenti de mon ami, j'ai mis deux mois au moins pour qu'il apprenne à mettre correctement un licol... Rolling Eyes

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par llaima le Lun 5 Déc 2011 - 0:19

Quand je pense qu'on veut réduire les vacances de 15jours et qu'on envoie encore les gamins faire ce genre de truc! Je rêve... C'est ridicule et inutile sur le fond et c'est en plus aux parents de chercher un stage! On halucine et on ose appeler ça l'école de la République alors qu'on invente des pseudo-stages privés au collège pour faire découvrir le monde du travail. Encore un truc pour faire plaisir aux poujadistes qui pensnet qu'à l'école on apprend rien et que la vraie vie c'est dans les boites pas dans le service public! Bravo...
En tous cas bien heureux d'habiter dans un hameau où il n'y a aucune entreprise comme ça on ne pourra jamais obliger mon gamin à faire ce genre de comédie!

llaima
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par Thalia de G le Lun 5 Déc 2011 - 6:18

@olivier-np30 a écrit:
@Thalia de G a écrit:
Ceux qui vivent dans un milieu socio-professionnel favorisé trouvent facilement dans des labos prestigieux (cnrs, minatec...), chez des avocats, architectes, éditeurs. Le top pour certains, c'est le magasin de sports. D'autres échoueront dans la jardinerie du coin à pousser un balai.

D'un autre côté ce n'est pas parce que Papa est au cnrs, que le fils fera carrière.
On peut aussi être chef d'entreprise et avoir un fils pompier.

Moi je continue à penser que pour des gens qui jouent le jeu, ça peut être intéressant : voir un agent immobilier, ça m'aurait plu et je trouve dommage de vouloir trouver un stage d'obs en lien avec le statut social surtout que lorsqu'on demande aux gens, en général ce genre de stage passe facilement vu que qu'il s'agit juste d'une observation, les contraintes sont faibles.
Je n'ai jamais affirmé le contraire, je répète qu'il est plus facile d'avoir un choix plus ouvert et plus "intéressant" quand les parents ont des relations. Je vois bien la différence entre les élèves que j'avais en zep et ceux que j'ai maintenant.
Et je préfère en tout état de cause que tel élève brillant, dont les parents sont ingénieurs, ait choisi son stage chez un garagiste plutôt que dans un labo de recherche.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum