Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par Thalia de G le Lun 5 Déc 2011 - 6:18

@olivier-np30 a écrit:
@Thalia de G a écrit:
Ceux qui vivent dans un milieu socio-professionnel favorisé trouvent facilement dans des labos prestigieux (cnrs, minatec...), chez des avocats, architectes, éditeurs. Le top pour certains, c'est le magasin de sports. D'autres échoueront dans la jardinerie du coin à pousser un balai.

D'un autre côté ce n'est pas parce que Papa est au cnrs, que le fils fera carrière.
On peut aussi être chef d'entreprise et avoir un fils pompier.

Moi je continue à penser que pour des gens qui jouent le jeu, ça peut être intéressant : voir un agent immobilier, ça m'aurait plu et je trouve dommage de vouloir trouver un stage d'obs en lien avec le statut social surtout que lorsqu'on demande aux gens, en général ce genre de stage passe facilement vu que qu'il s'agit juste d'une observation, les contraintes sont faibles.
Je n'ai jamais affirmé le contraire, je répète qu'il est plus facile d'avoir un choix plus ouvert et plus "intéressant" quand les parents ont des relations. Je vois bien la différence entre les élèves que j'avais en zep et ceux que j'ai maintenant.
Et je préfère en tout état de cause que tel élève brillant, dont les parents sont ingénieurs, ait choisi son stage chez un garagiste plutôt que dans un labo de recherche.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par Leclochard le Lun 5 Déc 2011 - 8:08

@Thalia de G a écrit:
@olivier-np30 a écrit:
@Thalia de G a écrit:
Ceux qui vivent dans un milieu socio-professionnel favorisé trouvent facilement dans des labos prestigieux (cnrs, minatec...), chez des avocats, architectes, éditeurs. Le top pour certains, c'est le magasin de sports. D'autres échoueront dans la jardinerie du coin à pousser un balai.

D'un autre côté ce n'est pas parce que Papa est au cnrs, que le fils fera carrière.
On peut aussi être chef d'entreprise et avoir un fils pompier.

Moi je continue à penser que pour des gens qui jouent le jeu, ça peut être intéressant : voir un agent immobilier, ça m'aurait plu et je trouve dommage de vouloir trouver un stage d'obs en lien avec le statut social surtout que lorsqu'on demande aux gens, en général ce genre de stage passe facilement vu que qu'il s'agit juste d'une observation, les contraintes sont faibles.
Je n'ai jamais affirmé le contraire, je répète qu'il est plus facile d'avoir un choix plus ouvert et plus "intéressant" quand les parents ont des relations. Je vois bien la différence entre les élèves que j'avais en zep et ceux que j'ai maintenant.
Et je préfère en tout état de cause que tel élève brillant, dont les parents sont ingénieurs, ait choisi son stage chez un garagiste plutôt que dans un labo de recherche.

+1. A titre personnel, j'ai trouvé très intéressant de bosser à l'usine. C'est le genre d'expérience qui fait réfléchir sur les rapports humains, le sens du travail et sa place dans notre vie.
La direction semblait l'avoir compris car elle obligeait les ingénieurs à faire quelques mois derrière les chaînes avant d'aller dans leur bureau.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stages de troisième : l’égalité des chances s’arrête à la supérette

Message par doublecasquette le Lun 5 Déc 2011 - 12:20

D'où le fait que quand on me demande un stage pour un gosse de treize ans qui veut travailler avec les animaux, je conseille un stage en élevage.
D'ailleurs, le stage en première année d'école véto ainsi qu'en première année ingénieur agro est un stage d'un mois en entreprise agricole option élevage.
Ça procède de l'évidence qu'il faut connaître le secteur primaire, ensuite le secondaire, puis le tertiaire auquel on se destine.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum