Conseils pour élève violent passant en commission: que dire? que faire en cas d'absence de sanction?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Conseils pour élève violent passant en commission: que dire? que faire en cas d'absence de sanction?

Message par Séréna le Dim 4 Déc - 16:48

Bonsoir,

J'aurais besoin de conseils sur une situation pénible.
Il y a a quelques semaines, j'avais posté pour savoir comment gérer un élève très difficile, menaçant et potentiellement violent, sachant que ma hiérarchie minimisait. (en résumé : élève en refus total d'obéir, refus de sortir les affaires, de s'asseoir, très agressif, dans la provocation, capable de se mettre à hurler des trucs à mon intention en plein cours, et qui un jour s'était levé et approché de moi sans raison. Je ne peux pas faire cours quand il est là.). J'ai fini par déposer une main courante, et miraculeusement cet élève a intégré l'atelier relais pendant mes heures de cours, alors que rien ne bougeait jusque là.

Bref, tout allait bien, sauf qu'il s'est mis à se conduire de la même façon dans d'autres cours ; du coup, le CPE a demandé une commission éducative (notre CDE refusant les conseils de discipline en 6ème). Cette commission aura lieu vendredi, j'y suis « conviée ». En attendant, l'élève réintègre ma classe, et mon CDE m'a donné pour consigne de l'exclure dès que ça dérape, et si possible d'accumuler les rapports (sauf que j'en ai déjà fait...14 depuis le début de l'année rien que pour lui, je ne vois pas ce que ça va ajouter ni ce que mon CDE attend : que je me fasse frapper?)

J'en ai parlé avec la PP et le CPE. Ils pensent tous les deux qu'il faudrait soit un changement de classe, avec une équipe plus masculine, soit une demande de conseil de discipline.
Nous nous sommes donc déplacés jusque dans le bureau du CDE pour lui en parler, et en résumé, il pense que les deux sont une mauvaise idée (parce que changer de classe ou de collège, c'est ce que veut le gamin). Donc, je ne m'attends pas à grand-chose pour cette commission (en gros, il nous a dit qu'on allait probablement faire signer un contrat de bonne conduite à l'élève, et que s'il ne le respectait pas, attention, il allait se fâcher tout rouge).

Alors, quatre questions :

-Comment se passe une commission éducative ? Est-ce qu'il y a un vote pour décider du sort de l'élève ? Qui en décide ?
-Qu'est-ce que je peux mettre en avant lors de cette commission pour qu'il y ait au minimum un changement de classe ? (le fait que son attitude pénalise les autres élèves, que son refus d'obéir est inadmissible, qu'il est très menaçant... comment je peux formuler tout ça pour que ça ait plus de poids?)
-Si aucune mesure satisfaisante n'est prise, qu'est-ce qu'il me reste pour agir ? Exclusions systématiques, nouvelle main courante avec cette fois une copie au Rectorat ? Est-ce que j'ai le droit de refuser un élève en cours ?
-Qu'est-ce que vous pensez de la décision de mon CDE de le réintégrer dans ma classe alors qu'il sait qu'avec moi c'est à couteaux tirés et que dans l'atelier relais ça se passait bien ? Mon CDE dit vouloir montrer en commission que la situation dégénère, mais c'est déjà le cas ; je lui ai demandé s'il attendait qu'il y ait un incident plus grave...


Bref, merci à ceux qui voudront bien me donner leur avis !

Séréna
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour élève violent passant en commission: que dire? que faire en cas d'absence de sanction?

Message par Ergo le Dim 4 Déc - 17:04

Tess. a écrit:
-Comment se passe une commission éducative ? Est-ce qu'il y a un vote pour décider du sort de l'élève ? Qui en décide ?
Pour ce que j'ai d'approchant la commission éducative, il y avait la famille, les enseignants de la classe, le principal, la CPE responsable du niveau, l'assistante sociale et quelqu'un d'autre (je ne sais pas qui elle était, je n'ai pas vu le début car j'avais rendez-vous avec un parent d'élève). Nous avons fait un tour de table évoquant les difficultés de l'élève, dans chaque cours et en-dehors des cours au niveau du comportement, de l'absence de travail et de l'attention qu'il accaparait. Ensuite le chef a fait une proposition, on a chacun donné notre avis, il a amendé la proposition et demandé qui acceptait de reprendre l'élève en cours (en l'excluant d'office de deux cours). Et il a rappelé qu'au moindre problème, l'élève était retiré du cours où le problème s'était passé.

-Qu'est-ce que je peux mettre en avant lors de cette commission pour qu'il y ait au minimum un changement de classe ? (le fait que son attitude pénalise les autres élèves, que son refus d'obéir est inadmissible, qu'il est très menaçant... comment je peux formuler tout ça pour que ça ait plus de poids?)
Pas tellement d'avis à te donner là-dessus, tes 14 rapports devraient parler d'eux-mêmes, apporte les copies...tu expliques qu'il y a n élèves dans ta classe et que l'attitude de X t'oblige à te focaliser sur lui, au détriment des autres élèves - et que par ailleurs, compte tenu de ce que tu as pu décrire dans les 14 rapports (oui, oui, insiste), son attitude pourrit la classe et met en danger la sérénité et la sécurité des autres élèves. Et tu donnes des exemples.

-Si aucune mesure satisfaisante n'est prise, qu'est-ce qu'il me reste pour agir ? Exclusions systématiques, nouvelle main courante avec cette fois une copie au Rectorat ? Est-ce que j'ai le droit de refuser un élève en cours ?
Tu exclus...pour le reste, je ne sais pas.

-Qu'est-ce que vous pensez de la décision de mon CDE de le réintégrer dans ma classe alors qu'il sait qu'avec moi c'est à couteaux tirés et que dans l'atelier relais ça se passait bien ? Mon CDE dit vouloir montrer en commission que la situation dégénère, mais c'est déjà le cas ; je lui ai demandé s'il attendait qu'il y ait un incident plus grave...
Il a passé combien de temps en atelier relais? 6 semaines? Les échos que j'ai des élèves que j'avais en classe relais (pas en atelier) sont catastrophiques une fois leur division d'origine réintégrée... humhum

Pour le reste, je ne peux que constater que ton CDE fonctionne à l'inverse du mien qui a retiré l'élève des matières où des problèmes s'étaient posés et qui me l'a retiré également quand j'ai dit que je ne pouvais plus gérer ("alors on arrête immédiatement" I love you)...Comme quoi, c'est possible.

Qu'en pensent tes collègues? Ils ont déjà eu ce type de cas?

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour élève violent passant en commission: que dire? que faire en cas d'absence de sanction?

Message par User5899 le Dim 4 Déc - 17:12

Cette commission a été créée en juin dernier, elle est conçue comme une alternative au conseil de discipline et je ne pense pas qu'elle puisse prononcer des sanctions.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour élève violent passant en commission: que dire? que faire en cas d'absence de sanction?

Message par Séréna le Dim 4 Déc - 17:13

Tout d'abord merci pour ta réponse détaillée.

En atelier relais, il a passé un peu moins de trois semaines ; je sens que ça va être la catastrophe. J'ajoute que le CPE avait décidé de retirer cet élève de mon cours, mais que mon CDE s'y est opposé, en arguant du fait que les parents peuvent contester et être procéduriers (la bonne blague, vu la mère du gamin ; on ne sait même pas si elle viendra à la commission...), et qu'il nous faut du concret (c'est vrai que 14 rapports, c'est pas grand-chose).

Le CPE m'a dit lui-même qu'en 14 ans de ZEP, il n'avait jamais vu un cas pareil.

Séréna
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour élève violent passant en commission: que dire? que faire en cas d'absence de sanction?

Message par Séréna le Dim 4 Déc - 17:13

Cripure a écrit:Cette commission a été créée en juin dernier, elle est conçue comme une alternative au conseil de discipline et je ne pense pas qu'elle puisse prononcer des sanctions.

Aïe...

Séréna
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour élève violent passant en commission: que dire? que faire en cas d'absence de sanction?

Message par Ergo le Dim 4 Déc - 17:15

Il ne peut pas retourner en relais? Chez nous, les sessions de classe relais durent 6 semaines...mais peut-être est-ce différent pour l'atelier relais (je n'ai toujours pas bien compris où il était, il faut dire...).

Autre chose: est-ce que cet élève va à l'accompagnement éducatif ou truc équivalent?
Si le CPE est à la commission, ça appuiera ce que tu as à dire.

Edit (pour grosse faute de français et:): pas de sanction, peut-être mais des propositions...

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour élève violent passant en commission: que dire? que faire en cas d'absence de sanction?

Message par Celeborn le Dim 4 Déc - 17:19

2 - Missions
La commission éducative a pour mission d'examiner la situation d'un élève dont le comportement est inadapté aux règles de vie dans l'établissement ou qui ne répond pas à ses obligations scolaires. Elle doit favoriser la recherche d'une réponse éducative personnalisée. Elle doit amener les élèves, dans une optique pédagogique et éducative, à s'interroger sur le sens de leur conduite, les conséquences de leurs actes pour eux-mêmes et autrui. Le dialogue avec les parents ou le représentant légal de l'élève mineur doit s'engager de manière précoce. Il s'agit de les aider à mieux appréhender le sens des règles de la vie collective au sein de l'établissement. Elle est également consultée lorsque surviennent des incidents graves ou récurrents. À ce titre, elle peut participer, en lien avec les personnels de santé et sociaux de l'établissement, à la mise en place d'une politique claire de prévention, d'intervention et de sanctions pour lutter contre le harcèlement en milieu scolaire et toutes les discriminations. Parce qu'elle permet également d'écouter, d'échanger entre toutes les parties, elle peut être le lieu pour trouver une solution constructive et durable en cas de harcèlement ou de discrimination.
Ses compétences sont notamment les suivantes :
- La commission éducative a pour objet d'élaborer des réponses éducatives afin d'éviter, autant que faire se peut, que l'élève se voie infliger une sanction. Il peut notamment s'avérer utile d'obtenir de sa part un engagement fixant des objectifs précis et évaluables en termes de comportement et de travail scolaire. Cet engagement peut revêtir une forme orale ou écrite, être signé ou non. Il n'entraîne, en tout état de cause, aucune obligation soumise à sanction au plan juridique. Il doit s'accompagner de la mise en place d'un suivi de l'élève par un référent. Le représentant légal de l'élève doit en être informé et, s'il le demande, pouvoir rencontrer un responsable de l'établissement.
- Elle assure le suivi de l'application des mesures de prévention, d'accompagnement et des mesures de responsabilisation ainsi que des mesures alternatives aux sanctions.
Le représentant légal est informé de la tenue de la commission, entendu et associé.
Le règlement intérieur de l'établissement peut reconnaître à la commission éducative des compétences complémentaires.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour élève violent passant en commission: que dire? que faire en cas d'absence de sanction?

Message par Séréna le Dim 4 Déc - 17:19

Les classes relais ont un nombre de places limité, et c'est seulement pour quelques semaines, donc cette option a été exclue d'emblée, malheureusement.

Le CDE ne sera pas à la commission, comment ça se passe dans ces cas-là?

Edit: oui, il est en accompagnement éducatif.


Dernière édition par Tess. le Dim 4 Déc - 17:22, édité 2 fois

Séréna
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour élève violent passant en commission: que dire? que faire en cas d'absence de sanction?

Message par ysabel le Dim 4 Déc - 17:20

Tess. a écrit:Bonsoir,

J'aurais besoin de conseils sur une situation pénible.
Il y a a quelques semaines, j'avais posté pour savoir comment gérer un élève très difficile, menaçant et potentiellement violent, sachant que ma hiérarchie minimisait. (en résumé : élève en refus total d'obéir, refus de sortir les affaires, de s'asseoir, très agressif, dans la provocation, capable de se mettre à hurler des trucs à mon intention en plein cours, et qui un jour s'était levé et approché de moi sans raison. Je ne peux pas faire cours quand il est là.). J'ai fini par déposer une main courante, et miraculeusement cet élève a intégré l'atelier relais pendant mes heures de cours, alors que rien ne bougeait jusque là.

Bref, tout allait bien, sauf qu'il s'est mis à se conduire de la même façon dans d'autres cours ; du coup, le CPE a demandé une commission éducative (notre CDE refusant les conseils de discipline en 6ème). Cette commission aura lieu vendredi, j'y suis « conviée ». En attendant, l'élève réintègre ma classe, et mon CDE m'a donné pour consigne de l'exclure dès que ça dérape, et si possible d'accumuler les rapports (sauf que j'en ai déjà fait...14 depuis le début de l'année rien que pour lui, je ne vois pas ce que ça va ajouter ni ce que mon CDE attend : que je me fasse frapper?)

J'en ai parlé avec la PP et le CPE. Ils pensent tous les deux qu'il faudrait soit un changement de classe, avec une équipe plus masculine, Alors cela, ça me fait hurler ! C'est explicitement renvoyer l'autorité du côté du masculin et c'est écoeurant ! le CPE il m'aurait entendu avec une telle remarque !

soit une demande de conseil de discipline.
Nous nous sommes donc déplacés jusque dans le bureau du CDE pour lui en parler, et en résumé, il pense que les deux sont une mauvaise idée (parce que changer de classe ou de collège, c'est ce que veut le gamin). Donc, je ne m'attends pas à grand-chose pour cette commission (en gros, il nous a dit qu'on allait probablement faire signer un contrat de bonne conduite à l'élève, et que s'il ne le respectait pas, attention, il allait se fâcher tout rouge).

Alors, quatre questions :

-Comment se passe une commission éducative ? Est-ce qu'il y a un vote pour décider du sort de l'élève ? Qui en décide ?
-Qu'est-ce que je peux mettre en avant lors de cette commission pour qu'il y ait au minimum un changement de classe ? (le fait que son attitude pénalise les autres élèves, que son refus d'obéir est inadmissible, qu'il est très menaçant... comment je peux formuler tout ça pour que ça ait plus de poids?)
-Si aucune mesure satisfaisante n'est prise, qu'est-ce qu'il me reste pour agir ? Exclusions systématiques, nouvelle main courante avec cette fois une copie au Rectorat ? Est-ce que j'ai le droit de refuser un élève en cours ?
-Qu'est-ce que vous pensez de la décision de mon CDE de le réintégrer dans ma classe alors qu'il sait qu'avec moi c'est à couteaux tirés et que dans l'atelier relais ça se passait bien ? Mon CDE dit vouloir montrer en commission que la situation dégénère, mais c'est déjà le cas ; je lui ai demandé s'il attendait qu'il y ait un incident plus grave...


Bref, merci à ceux qui voudront bien me donner leur avis !

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour élève violent passant en commission: que dire? que faire en cas d'absence de sanction?

Message par Séréna le Dim 4 Déc - 17:21

Ysabel, dans le fond, oui, je suis d'accord avec toi. mais c'est un énième gamin qui a un problème avec la mère, et là je t'avoue que je suis à bout et que je ne gère plus du tout.

Séréna
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour élève violent passant en commission: que dire? que faire en cas d'absence de sanction?

Message par ysabel le Dim 4 Déc - 17:23

Tess. a écrit:Ysabel, dans le fond, oui, je suis d'accord avec toi. mais c'est un énième gamin qui a un problème avec la mère, et là je t'avoue que je suis à bout et que je ne gère plus du tout.



sauf que quand le gamin a un pb avec son père on n'envisage pas de le mettre dans une équipe féminine...

Qu'on dise : on le change de classe pour diminuer les tensions, OK, mais mettre une histoire de sexe derrière je ne supporte pas.


Dernière édition par ysabel le Dim 4 Déc - 17:41, édité 1 fois

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour élève violent passant en commission: que dire? que faire en cas d'absence de sanction?

Message par Séréna le Dim 4 Déc - 17:39

Certes. Bon, je suis un peu dépitée, j'espérais que cette commission ferait bouger les choses, mais si même une santion ne peut pas être prononcée...

Séréna
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour élève violent passant en commission: que dire? que faire en cas d'absence de sanction?

Message par pk le Dim 4 Déc - 18:24

Tess. a écrit:Certes. Bon, je suis un peu dépitée, j'espérais que cette commission ferait bouger les choses, mais si même une santion ne peut pas être prononcée...
En fait, si les faits, qui sont la cause de cette commission, n'ont pas été sanctionnés, le cde peut contourner cela jusqu'à une exclusion temporaire de moins de huit jours.
Bref, tout allait bien, sauf qu'il s'est mis à se conduire de la même façon dans d'autres cours
On va encore dire que je fais des plans sur la comète mais je n'y crois toujours pas. Les langues se délient, c'est tout! Maintenant, tes collègues doivent faire des rapports. Car si le "contrat" fixé ce jour n'est pas rempli, il faut des traces écrites. La prochaine étape est le conseil de discipline.
Cet élève a - t - il reçu une sanction pour son/ses comportement(s) passé(s). Si il y a des menaces physiques, des sanctions doivent être automatiquement appliquées par le cde. Sinon, c'est une situation qui serait pour le moins étonnante.
Entrée en vigueur de la réforme
Depuis le 1er septembre 2011, sont applicables dans les établissements d'enseignement du 2nd degré :
* l'automaticité des procédures disciplinaires prévues dans certaines hypothèses ;
L'engagement de la procédure disciplinaire sera automatique dans les cas suivants :
1. lorsque l'élève est l'auteur de violence verbale à l'égard d'un membre du personnel de l'établissement ;
2. lorsque l'élève commet un acte grave à l'égard d'un membre du personnel ou d'un élève ;
3. lorsqu'un membre du personnel de l'établissement a été victime de violence physique. Dans ce cas, le chef d'établissement sera tenu de saisir le conseil de discipline.
http://eduscol.education.fr/cid48593/reforme-des-procedures-disciplinaires.html

pk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour élève violent passant en commission: que dire? que faire en cas d'absence de sanction?

Message par Thalia de G le Dim 4 Déc - 18:59

Cripure a écrit:Cette commission a été créée en juin dernier, elle est conçue comme une alternative au conseil de discipline et je ne pense pas qu'elle puisse prononcer des sanctions.
Elle existait sous le nom de "Commission de vie scolaire" et ce depuis un certain temps, du moins en collège.

Tess, il faut aussi, je ne sais pas si cela a été dit que la commission ait en sa possession un rapport de chacun des enseignants. A charge ou à décharge.
Pas de sanction, effectivement, on va lui proposer un contrat (pour quoi faire, mais c'est un autre problème). L'ennui dans ce que tu nous exposes, c'est qu'il n'y aura pas de conseil de discipline, alors qu'il le mérite.
Je ne sais que te conseiller sinon de ne pas t'user et de l'exclure dès qu'il bouge le petit doigt, pour que tu puisses faire cours dans des conditions décentes. La loi autorise aussi des exclusions d'une semaine, ce n'est pas éducatif, mais cela permet à la classe de respirer.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour élève violent passant en commission: que dire? que faire en cas d'absence de sanction?

Message par Séréna le Lun 5 Déc - 8:11

Pk: Non, il n'y a pas eu de violence physique, et pas de vraie sanction, hormis une journée d'exclusion en octobre. les sanctions sont difficiles à appliquer avec ce gamin: il ne fait pas les punitions, ne vient pas aux heures de colle, sèche les journées d'exclusion-inclusion... ce qui rend les choses compliquées. Cela dit, j'ai des papiers de la vie scolaire attestant qu'il n'a pas fait plusieurs retenues que je lui ai données. je peux peut-être les apporter en commission pour demander une vraie sanction?

Thalia, je me doute que ça va être un contrat complètement inutile qu'on va lui faire signer. C'est pour ça que j'aurais voulu entendre vos avis sur l'après, parce qu'à mon sens ce n'est pas viable de virer le gamin de cours systématiquement (il n'aura plus cours de français et au bout d'un nombre n d'exclusions, il faut bien que l'administration régaisse par une sanction appropriée).

J'ai aussi la très désagréable impression que mon problème est nié, minimisé par mon CDE et son adjoint, alors que je leur ai dit à plusieurs reprises que je me sentais menacée et que j'ai même déposé une main courante dont ils on eu la copie! Je me demande comment aller plus loin si ensuite la situation continue de même. J'ai l'impression d'être dans une impasse.

Séréna
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour élève violent passant en commission: que dire? que faire en cas d'absence de sanction?

Message par Thalia de G le Lun 5 Déc - 8:31

Tess. a écrit:
J'ai aussi la très désagréable impression que mon problème est nié, minimisé par mon CDE et son adjoint, alors que je leur ai dit à plusieurs reprises que je me sentais menacée et que j'ai même déposé une main courante dont ils on eu la copie! Je me demande comment aller plus loin si ensuite la situation continue de même. J'ai l'impression d'être dans une impasse.
Je comprends. mp

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour élève violent passant en commission: que dire? que faire en cas d'absence de sanction?

Message par Ketamine le Lun 5 Déc - 13:15

Je suis toujours étonnée, on peut, avec Monsieur Chef, aller déposer une main courante. Mais il n'y a pas de conseil de discipline...

L'an dernier on usait de "Conseils d'avertissement", où chacun exposait ses problèmes avec l'élève, on lui faisait prononcer des engagements et signer un contrat, qui dans les 3 jours était évidemment oublié.

Pas de sanction, c'était pas le but, dans des cas très difficile je trouvais ça un peu vain. Un peu inutile.

Je me souviens notamment du gamin qui avait dit "oui je ferais des efforts... sauf en français et en anglais".
Le CDE et les profs présents n'avaient pas relevé le "sauf" et l'ont félicité pour son engagement à faire des efforts.La prof de français n'était pas présente, et moi j'ai pris en pleine tronche le regard de défi que m'a lançé l'élève lorsqu'ils l'ont justement "félicité".

Après ça j'ai fait attention à amener tous les rapports sur l'élève, et à dire tout ce que j'avais à dire, même si je me faisais couper par Madame ChefAdjointe ou Monsieur Chef, le but n'était pas d'accabler l'élève, mais que les chefs, les parents et les collègues prennent bien conscience de l'ampleur du comportement de l'élève et des difficultés qu'on avait à le garder normalement en classe. Dans le calme et la retenue, pour rester crédible.

Parce que comme d'hab', les profs ont tendance à minimiser lors de ces réunions. A prendre tellement de recul, que tout ce qui a été subi est comme par enchantement oublié. Moi la première.

Je n'ai pas beaucoup d'expérience de commissions et truc dans le genre, je te conseille juste de ne pas faire l'impasse sur tous les problèmes vécus avec cet élève.


Ketamine
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour élève violent passant en commission: que dire? que faire en cas d'absence de sanction?

Message par Pryneia le Lun 5 Déc - 13:17

@ysabel a écrit:
Tess. a écrit:Bonsoir,

J'aurais besoin de conseils sur une situation pénible.
Il y a a quelques semaines, j'avais posté pour savoir comment gérer un élève très difficile, menaçant et potentiellement violent, sachant que ma hiérarchie minimisait. (en résumé : élève en refus total d'obéir, refus de sortir les affaires, de s'asseoir, très agressif, dans la provocation, capable de se mettre à hurler des trucs à mon intention en plein cours, et qui un jour s'était levé et approché de moi sans raison. Je ne peux pas faire cours quand il est là.). J'ai fini par déposer une main courante, et miraculeusement cet élève a intégré l'atelier relais pendant mes heures de cours, alors que rien ne bougeait jusque là.

Bref, tout allait bien, sauf qu'il s'est mis à se conduire de la même façon dans d'autres cours ; du coup, le CPE a demandé une commission éducative (notre CDE refusant les conseils de discipline en 6ème). Cette commission aura lieu vendredi, j'y suis « conviée ». En attendant, l'élève réintègre ma classe, et mon CDE m'a donné pour consigne de l'exclure dès que ça dérape, et si possible d'accumuler les rapports (sauf que j'en ai déjà fait...14 depuis le début de l'année rien que pour lui, je ne vois pas ce que ça va ajouter ni ce que mon CDE attend : que je me fasse frapper?)

J'en ai parlé avec la PP et le CPE. Ils pensent tous les deux qu'il faudrait soit un changement de classe, avec une équipe plus masculine, Alors cela, ça me fait hurler ! C'est explicitement renvoyer l'autorité du côté du masculin et c'est écoeurant ! le CPE il m'aurait entendu avec une telle remarque !

soit une demande de conseil de discipline.
Nous nous sommes donc déplacés jusque dans le bureau du CDE pour lui en parler, et en résumé, il pense que les deux sont une mauvaise idée (parce que changer de classe ou de collège, c'est ce que veut le gamin). Donc, je ne m'attends pas à grand-chose pour cette commission (en gros, il nous a dit qu'on allait probablement faire signer un contrat de bonne conduite à l'élève, et que s'il ne le respectait pas, attention, il allait se fâcher tout rouge).

Alors, quatre questions :

-Comment se passe une commission éducative ? Est-ce qu'il y a un vote pour décider du sort de l'élève ? Qui en décide ?
-Qu'est-ce que je peux mettre en avant lors de cette commission pour qu'il y ait au minimum un changement de classe ? (le fait que son attitude pénalise les autres élèves, que son refus d'obéir est inadmissible, qu'il est très menaçant... comment je peux formuler tout ça pour que ça ait plus de poids?)
-Si aucune mesure satisfaisante n'est prise, qu'est-ce qu'il me reste pour agir ? Exclusions systématiques, nouvelle main courante avec cette fois une copie au Rectorat ? Est-ce que j'ai le droit de refuser un élève en cours ?
-Qu'est-ce que vous pensez de la décision de mon CDE de le réintégrer dans ma classe alors qu'il sait qu'avec moi c'est à couteaux tirés et que dans l'atelier relais ça se passait bien ? Mon CDE dit vouloir montrer en commission que la situation dégénère, mais c'est déjà le cas ; je lui ai demandé s'il attendait qu'il y ait un incident plus grave...


Bref, merci à ceux qui voudront bien me donner leur avis !

+1000. Merci, Ysabel, de relever cette phrase. Je suis choquée également. C'est du sexisme primaire.

_________________
"Leave me alone and let me go to hell by my own route." Calamity Jane

« Nicht ein Wolf ist der Mensch dem Menschen. Er ist ihm Produkt, die totale Ware ist er ihm. » E. Palmetshofer
(« L’homme n’est pas un loup pour l’homme. Il est un produit pour lui, une marchandise, rien de plus. »)

Pryneia
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour élève violent passant en commission: que dire? que faire en cas d'absence de sanction?

Message par Ketamine le Lun 5 Déc - 13:19

OUI ptain, je voulais en parler aussi, et j'ai oublié au fur et à mesure que j'écrivais mon commentaire.

une équipe plus masculine.

Non mais... Shocked

Ketamine
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour élève violent passant en commission: que dire? que faire en cas d'absence de sanction?

Message par pk le Lun 5 Déc - 14:48

Tess. a écrit:Pk: Non, il n'y a pas eu de violence physique, et pas de vraie sanction, hormis une journée d'exclusion en octobre. les sanctions sont difficiles à appliquer avec ce gamin: il ne fait pas les punitions, ne vient pas aux heures de colle, sèche les journées d'exclusion-inclusion... ce qui rend les choses compliquées. Cela dit, j'ai des papiers de la vie scolaire attestant qu'il n'a pas fait plusieurs retenues que je lui ai données. je peux peut-être les apporter en commission pour demander une vraie sanction?
Les violences physiques à l'encontre d'un personnel, c'est directement le conseil de discipline. Maintenant les violences verbales et les actes graves - comme ceux conduisant un personnel à aller déposer une plainte, par exemple - relève aussi de l'automaticité de la sanction. Les *vraies* sanctions sont variées, cela va de l'avertissement à une exclusion définitive. Mais ces dernières ne peuvent être contournées ou non réalisées. Elles doivent être appliquées. C'est cela qui doit être mis en avant.
1. lorsque l'élève est l'auteur de violence verbale à l'égard d'un membre du personnel de l'établissement ;
2. lorsque l'élève commet un acte grave à l'égard d'un membre du personnel ou d'un élève ;
Les sanctions applicables dans cette procédure automatique sont disponible ici: http://legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000020743424&cidTexte=LEGITEXT000006071191&dateTexte=20110701&oldAction=rechCodeArticle A ce titre un avertissement est une vraie sanction.

Pour revenir sur tes craintes, il y a déjà une trace écrite au commissariat. Un nouvel incident et, compte tenu de la main courante, les policiers prendront sûrement la plainte en tant que telle. De ce point de vue, tu as fais ce que tu devais faire. Si l'élève ne comprends pas, les suites pour lui seront plus claires. Cela minimise donc le risque. Pour ce qui est des réactions internes possibles, Thalia s'en charge en MP si j'ai bien compris. Bon courage Tess, on est avec toi. Pour l'instant, tu as déjà marqué des points. fleurs fleurs2 fleurs fleurs2

pk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour élève violent passant en commission: que dire? que faire en cas d'absence de sanction?

Message par Hermione0908 le Lun 5 Déc - 22:13

Commission de vie scolaire mercredi dernier avec mon élève ingérable, sa famille, moi, la cpe et cheffe et chef adjoint. On lui explique que c'est la fin de la fin, que c'est sa dernière chance, et qu'on lui laisse encore jusqu'aux vacances pour rectifier le tir une bonne fois pour toute, sinon, c'est conseil de dis et exclusion. Le résultat a été plus que probant... Mercredi, deux rapports en plus, jeudi matin, un festival de conneries en tout genre, résultats, virée dès jeudi aprèm, mesure conservatoire, et conseil de dis à la rentrée. On peut dire que la commission de vie scolaire a eu un impact incomparable... Descartes

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour élève violent passant en commission: que dire? que faire en cas d'absence de sanction?

Message par pk le Lun 5 Déc - 22:30

@Hermione0908 a écrit:Commission de vie scolaire mercredi dernier avec mon élève ingérable, sa famille, moi, la cpe et cheffe et chef adjoint. On lui explique que c'est la fin de la fin, que c'est sa dernière chance, et qu'on lui laisse encore jusqu'aux vacances pour rectifier le tir une bonne fois pour toute, sinon, c'est conseil de dis et exclusion. Le résultat a été plus que probant... Mercredi, deux rapports en plus, jeudi matin, un festival de conneries en tout genre, résultats, virée dès jeudi aprèm, mesure conservatoire, et conseil de dis à la rentrée. On peut dire que la commission de vie scolaire a eu un impact incomparable... Descartes
D'une certaine façon si, cela a marqué la zone de non retour. Certes, cet élève a dû déjà entendre cela, là il aurait dû écouter.

pk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour élève violent passant en commission: que dire? que faire en cas d'absence de sanction?

Message par Hermione0908 le Lun 5 Déc - 22:50

C'est à croire qu'on lui a donné l'autorisation de continuer ses conneries pour qu'elle obtienne enfin ce qu'elle voulait, se faire virer. Cheffe-cheffe avait été très claire, elle lui a dit que si elle convoquait le conseil de dis, c'était pour l'exclure.

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour élève violent passant en commission: que dire? que faire en cas d'absence de sanction?

Message par pk le Lun 5 Déc - 22:54

@Hermione0908 a écrit:C'est à croire qu'on lui a donné l'autorisation de continuer ses conneries pour qu'elle obtienne enfin ce qu'elle voulait, se faire virer. Cheffe-cheffe avait été très claire, elle lui a dit que si elle convoquait le conseil de dis, c'était pour l'exclure.
Ce serait mieux, a priori, pour tout le monde. :helico:

pk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils pour élève violent passant en commission: que dire? que faire en cas d'absence de sanction?

Message par Hermione0908 le Lun 5 Déc - 23:42

On est bien d'accord, l'ambiance est apaisée en classe depuis jeudi. Cependant, on ne fait que déplacer le problème ailleurs. Il y a du niveau aussi dans les rapports faits sur cette élève. Un collège lambda ne changera rien à son comportement. Il manque des structures adaptées.

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum