Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Lo
Enchanteur

Problématique sous forme de question?

par Lo le Lun 5 Déc 2011 - 12:08
C'est ce que j'ai dit à mes élèves en étant très sûre de moi.
Or l'un d'eux vient de me dire qu'il a demandé à des profs de français corrigeant le bac et que j'ai tort.
Je me suis plantée? C'est grave?
Que faire?
avatar
Nell
Empereur

Re: Problématique sous forme de question?

par Nell le Lun 5 Déc 2011 - 12:10
Tu leur dis que tu les obliges sous cette forme parce que c'est souvent plus facile pour eux à formuler sous cette forme. Ils ont déjà du mal avec l'expression et l'interrogative indirecte ne passe pas toujours.
de toutes façons, selon les nouveaux textes, la pbq deviendrait facultative alors bon :colere:

_________________
Impose ta chance, sers ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront. (R. Char)
avatar
Lo
Enchanteur

Re: Problématique sous forme de question?

par Lo le Lun 5 Déc 2011 - 12:16
Bref j'ai dit une connerie.., me sens incompétente
avatar
Nell
Empereur

Re: Problématique sous forme de question?

par Nell le Lun 5 Déc 2011 - 12:19
Lo, on se plante tous. Et ça, c'est vraiment une "erreur" mineure. Frachement, qu'est-ce que ça change pour eux? Si tu leur avais dit que y'en avait pas besoin, je dis pas. Mais une question... Moi, je les recadrais tes gnômes: aller voir un autre prof? Mais qu'ils se démerdent seuls à ce compte-là! et à la 1ère occas', je le leur ressortirais!

_________________
Impose ta chance, sers ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront. (R. Char)
avatar
Lo
Enchanteur

Re: Problématique sous forme de question?

par Lo le Lun 5 Déc 2011 - 12:21
En meme temps aucune instruction officielle ne le dit clairement...
avatar
Nell
Empereur

Re: Problématique sous forme de question?

par Nell le Lun 5 Déc 2011 - 12:25
@Lo a écrit:En meme temps aucune instruction officielle ne le dit clairement...

ben non. Il n'y a aucune obligation en matière de problématique, c'est une question de rédaction, c'est tout.
Les miens aimeraient la passer en indirecte mais n'y parviennent pas, je ne les pousse pas, ils gardent donc la question directe actuellement.

_________________
Impose ta chance, sers ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront. (R. Char)
avatar
Lo
Enchanteur

Re: Problématique sous forme de question?

par Lo le Lun 5 Déc 2011 - 12:33
Ben donc aucun souci.
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: Problématique sous forme de question?

par Marie Laetitia le Lun 5 Déc 2011 - 12:55
En Français, je ne sais pas ce qu'il en est. En HG j'ai fait des problC sous forme de question jusqu'à l'agrég et personne ne m'a dit que ce n'était pas à faire (au contraire). Mais Oiseau a une collègue timbrée qui lutte contre les pbC sous forme de question (elle n'a vraiment rien d'autre à faire).
Honnêtement, si le reste de la copie est bonne, je ne vois pas UN correcteur sanctionner ça sans se faire taper sur les doigts ! Ne t'inquiète vraiment pas.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
avatar
Hannibal
Habitué du forum

Re: Problématique sous forme de question?

par Hannibal le Lun 5 Déc 2011 - 16:53
C'est vraiment sans aucune importance, Lo, ne t'en fais pas pour si peu !
Je corrige le bac et je me fiche qu'il y ait ou non une problématique, et qu'elle soit formulée comme ci ou comme ça... Wink





avatar
cecile23
Niveau 10

Re: Problématique sous forme de question?

par cecile23 le Lun 5 Déc 2011 - 17:14
euh, je suis blonde mais je ne comprends pas sur quoi porte le problème. A-t-on le droit de dire, par exemple "comment l'auteur exprime-t-il ses sentiments à travers ce sonnet?"?Est-ce là-dessus que porte la question?
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Problématique sous forme de question?

par User5899 le Lun 5 Déc 2011 - 17:57
@Lo a écrit:C'est ce que j'ai dit à mes élèves en étant très sûre de moi.
Or l'un d'eux vient de me dire qu'il a demandé à des profs de français corrigeant le bac et que j'ai tort.
Je me suis plantée? C'est grave?
Que faire?
Ben non, vous avez raison à 100%. L'introduction pose une question à laquelle le devoir donne les éléments de réponse organisés et la conclusion la réponse. C'est ce qu'on appelle un devoir composé. Même que chaque fois qu'on peut, on a intérêt à formuler la problématique sous forme de question fermée, ce qui permet un examen plus facile dans le devoir et une vraie réponse tranchée à la fin.
Les anciens de Thiers auront reconnu Gourinat Smile Mais ça a toujours marché du feu de dieu aux examens, aux concours, etc. Sauf, apparemment, avec les nouveaux correcteurs du Bac... Suspect Suspect Dont je suis yesyes yesyes
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: Problématique sous forme de question?

par Marie Laetitia le Lun 5 Déc 2011 - 18:08
Votre réponse Cripure, pourrait sortir de la bouche de mon directeur, normalien, ou de la mienne (les chats ne font pas des chiens)... Donc de tout élève passé par une prépa ou entre les mains d'un professeur passé lui-même par là.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
avatar
Condorcet
Oracle

Re: Problématique sous forme de question?

par Condorcet le Lun 5 Déc 2011 - 18:26
En histoire-géo, une bonne problématique ne doit pas tomber comme un sac de pommes de terre et assommer le lecteur (et le texte) : qu'elle soit formulée comme une question ou au style indirect importe peu. En revanche, l'élégance avec laquelle elle est amenée peut séduire ou rebuter le lecteur.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Problématique sous forme de question?

par User5899 le Lun 5 Déc 2011 - 18:30
@condorcet a écrit:En histoire-géo, une bonne problématique ne doit pas tomber comme un sac de pommes de terre et assommer le lecteur (et le texte) : qu'elle soit formulée comme une question ou au style indirect importe peu. En revanche, l'élégance avec laquelle elle est amenée peut séduire ou rebuter le lecteur.
C'est en effet la moindre des choses.
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: Problématique sous forme de question?

par Marie Laetitia le Lun 5 Déc 2011 - 18:31
@condorcet a écrit:En histoire-géo, une bonne problématique ne doit pas tomber comme un sac de pommes de terre et assommer le lecteur (et le texte) : qu'elle soit formulée comme une question ou au style indirect importe peu. En revanche, l'élégance avec laquelle elle est amenée peut séduire ou rebuter le lecteur.

Laughing j'aime bcp l'expression!

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
avatar
Lo
Enchanteur

Re: Problématique sous forme de question?

par Lo le Lun 5 Déc 2011 - 18:36
Ben oui en prépa et au lycée c'est ce que j'ai appris...
Donc je ne m'inquiete plus alors.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Problématique sous forme de question?

par User5899 le Lun 5 Déc 2011 - 19:03
@Lo a écrit:Ben oui en prépa et au lycée c'est ce que j'ai appris...
Donc je ne m'inquiete plus alors.
Pourquoi vous inquiéter ? Ce n'est pas parce que quelqu'un vous dit le contraire de ce que vous avez appris que vous avez tort Laughing
Contenu sponsorisé

Re: Problématique sous forme de question?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum