Fin du jour de carence des fonctionnaires ?!

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Fin du jour de carence des fonctionnaires ?!

Message par mel93 le Jeu 8 Déc 2011 - 23:32

Où as-tu lu que j'insinuais que tu votais à l'extrême droite ? Je persiste à dire que ton discours est inutile d'un point de vue politique : dès que quelqu'un défend un candidat, tu le démontes, personne ne trouve grâce à tes yeux, alors on fait quoi ?
J'avais oublié dans ma petite liste des ficelles de ton discours quand on n'est pas d'accord avec toi, c'est forcément irraisonné, merci de me le rappeler.

mel93
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin du jour de carence des fonctionnaires ?!

Message par Aurore le Jeu 8 Déc 2011 - 23:45

@mel93 a écrit:Où as-tu lu que j'insinuais que tu votais à l'extrême droite ? Plus haut, lorsque tu évoquais celles ou ceux qui, en démontant systématiquement le PS, ne proposaient rien en échange, ce qui selon toi s'apparenterait à rouler pour la Marine...
D'ailleurs, je te cite : "je sais que le vote est secret, mais je commence quand même à me
demander pour qui comptent voter ceux qui renvoient Sarko et Hollande
dos à dos, ne défendent pas Bayrou, et ne soutiennent pas Mélenchon...
Chevènement ? Vraiment ? A un moment, c'est pas mal d'assumer pour qui
on roule quand on renvoie le vote affiché des ses contradicteurs
systématiquement dans leur figures". Voilà qui est on ne peut plus clair...

Je persiste à dire que ton discours est inutile d'un point de vue politique : dès que quelqu'un défend un candidat, tu le démontes, personne ne trouve grâce à tes yeux, alors on fait quoi ? Je persiste quant à moi dans l'idée que 1. les partis actuels ne sont pas à la hauteur et ne détiennent pas les solutions aux problèmes posés - pourquoi en auraient-ils d'ailleurs le monopole ? 2. Dans le cas de l'EN, la défense d'un enseignement de qualité dépasse les petites querelles d'appareils. Or, les partis actuels sont incapables de nous entendre en tant que professionnels de la question, et d'accéder à un minimum d'objectivité (élaborer des programmes de qualité, maintenir des moyens suffisants, etc.).
J'avais oublié dans ma petite liste des ficelles de ton discours : que quand on n'est pas d'accord avec toi, c'est forcément irraisonné, merci de me le rappeler. Je venais pourtant de te faire une réponse argumentée...


Dernière édition par Aurore le Jeu 8 Déc 2011 - 23:52, édité 2 fois

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin du jour de carence des fonctionnaires ?!

Message par Aurore le Jeu 8 Déc 2011 - 23:49

Autrement, et très sérieusement, si tu estimes qu'un politique se détache pour 2012 quant à la qualité de ses propositions, n'hésite pas à nous en faire part. Parce que pour le moment, nous sommes plusieurs ici à être dans l'expectative...

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin du jour de carence des fonctionnaires ?!

Message par mel93 le Jeu 8 Déc 2011 - 23:54

Dans mon seul et unique post plus haut, je ne mentionnais même pas l'extrême droite ! Tu es parano ma parole ! J'n'ai mentionné que Chevènement, il est avec Marine ? J'ai dû loupé un truc dans les actualités...
Merci, j'ai compris, les partis politiques c'est de la merde, c'est caca boudin, je repose mon unique question à laquelle tu ne réponds jamais malgré tes puissants arguments : que fait-on ?
On s'abstient ? On vote blanc ? Je m'y refuse, ça me fait le même effet que de jeter de la nourriture.

mel93
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin du jour de carence des fonctionnaires ?!

Message par mel93 le Jeu 8 Déc 2011 - 23:58

C'est ridicule, tu édites et tu cites toi même le post où j'aurais insinué que tu votais pour Marine sans même t'aperçevoir que je ne cite même pas l'extrême droite. lus tard j'ai même dit qu'on avait bien compris qu'il ne fallait regarder ni à gauche ni à l'extrême droite.... alors tes procès d'intention tu peux les remballer...
Mais tu me lis, ou tu fais semblant ? Je me pose exactement la même question, pour qui voter ? Je ne fais que poser cette question !

mel93
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin du jour de carence des fonctionnaires ?!

Message par Aurore le Ven 9 Déc 2011 - 0:02

@mel93 a écrit:Dans mon seul et unique post plus haut, je ne mentionnais même pas l'extrême droite ! Tu es parano ma parole ! Je ne suis pourtant pas la seule à avoir compris de travers. Mais si tel est bien le cas, au temps pour moi.

Merci, j'ai compris, les partis politiques c'est de la merde, c'est caca boudin, je repose mon unique question à laquelle tu ne réponds jamais malgré tes puissants arguments : que fait-on ? Ai-je le droit à un joker ? Smile
On s'abstient ? On vote blanc ? Je m'y refuse, ça me fait le même effet que de jeter de la nourriture. Voter contre mon gré pour des politiciens indignes ne m'enchante pas davantage, crois-moi...

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin du jour de carence des fonctionnaires ?!

Message par mel93 le Ven 9 Déc 2011 - 0:09

Si on fait les comptes : Marcorèle a compris comme toi, Condorcet et Reine ont réellement répondu à la question, la majorité est claire, tu omets aussi qu'entre temps, il y a eu un post qui levait toute ambiguité. Pendant que tu m'accuses d'atteindre le point Godwin, ça t'évite soigneusement de répondre à ma seule question : on fait quoi ?
Tu fais valoir un joker à la seule question qui vaille d'être posée, parce que lire des cacas boudins à longueur de fil, merci bien, mais ça ne me fait pas avancer d'un pouce, ça te soulage, c'est déjà ça, fais-toi plaisir.

mel93
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin du jour de carence des fonctionnaires ?!

Message par Aurore le Ven 9 Déc 2011 - 0:16

@mel93 a écrit:Si on fait les comptes : Marcorèle a compris comme toi, Condorcet et Reine ont réellement répondu à la question, la majorité est claire, tu omets aussi qu'entre temps, il y a eu un post qui levait toute ambiguité. Pendant que tu m'accuses d'atteindre le point Godwin, ça t'évite soigneusement de répondre à ma seule question : on fait quoi ?
Tu fais valoir un joker à la seule question qui vaille d'être posée, parce que lire des cacas boudins à longueur de fil, merci bien, mais ça ne me fait pas avancer d'un pouce, ça te soulage, c'est déjà ça, fais-toi plaisir.

Je ne vois pas en quoi ma réponse diffère de celles de Condorcet et de Reine.

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin du jour de carence des fonctionnaires ?!

Message par mel93 le Ven 9 Déc 2011 - 0:18

Marcorèle a cru que je demandais si des profs votaient pour Marine, il avait donc compris comme toi que je sous entendais cela dans ma question.
Condorcet a répondu qu'il ne savait pas pour qui voter et reine a répondu qu'il y aurait surement de l'abstention, donc eux, n'ont pas vu d'allusion à l'extrême droite , contrairement à toi, dans mon premier post.

mel93
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin du jour de carence des fonctionnaires ?!

Message par Condorcet le Ven 9 Déc 2011 - 0:36

@Marcorèle a écrit:
@mel93 a écrit:
@lene75 a écrit:
@Reine Margot a écrit:rappelons quand même que ceux qui ont instauré l'austérité en Grèce et en Espagne sont bien des "socialistes"..

Ce sont aussi eux qui détruisent l'école et nos salaires depuis 30 ans.

Ils ne sont plus au pouvoir depuis 10 ans. scratch

Je sais que le vote est secret, mais je commence quand même à me demander pour qui comptent voter ceux qui renvoient Sarko et Hollande dos à dos, ne défendent pas Bayrou, et ne soutiennent pas Mélenchon... Chevènement ? Vraiment ? A un moment, c'est pas mal d'assumer pour qui on roule quand on renvoie le vote affiché des ses contradicteurs systématiquement dans leur figures.
Dit plus directement, on pourrait demander : "Y aura-t-il des enseignants qui vont voter Marine ?" affraid

Marcorèle a évoqué l'éventualité d'un vote - au pire résiduel selon moi - FN. Je ne crois que Mel93 t'ait taxée, Aurore, de rouler pour le FN, mais simplement (et je me suis senti visé aussi) de détruire les candidatures sans chercher à proposer une alternative politique. Ce à quoi je répondrai de la façon la plus simple et la plus franche : à mon pays, j'ai sacrifié quelques années pour évoquer sa politique culturelle télévisuelle et ce, sans rien recevoir ou si peu ; j'entends donc rester libre de mon vote et pouvoir récuser tous les candidats s'ils/si elles ne correspondent pas à l'idée que je me fais de l'Etat de droit en France, de l'Etat-providence, de la place de la France dans le monde ou même plus simplement de la vie dans la Cité. Si tel n'était pas le cas, je ne vois pas de raison de choisir par défaut des programmes remplies de scories, de raccourcis, non financés. Je précise que j'ai milité et milite dans des associations d'enseignants-chercheurs et d'historiens qui interpellent régulièrement le personnel politique et lui ont adressé/sont sur le point de lui adresser un texte récapitulant leurs demandes. En ce sens, en tant qu'historien, citoyen, militant, j'estime de mon devoir, de ne donner ma voix qu'à celle ou celui que j'estimerai capable d'incarner, d'exercer, de pérenniser la fonction présidentielle voire au-delà tant celle-ci invite à prolonger le mythe très puissant de l'homme ou de la femme providentiel(le) ou à défaut, de voter blanc.

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin du jour de carence des fonctionnaires ?!

Message par mel93 le Ven 9 Déc 2011 - 0:46

Voter blanc est une alternative tout à fait recevable, je comprends les raisons qui te poussent à l'envisager, même si je ne m'y résous pas personnellement. Tu as bien saisi le sens de ma question condorcet, je lis ici à longueur de fil que tous les partis/ candidats sont nuls/incapables/dangereux/manipulés (rayer...), ok, admettons, une fois qu'on a signé ce constat, on fait quoi ?
Tu as le mérites de donner un début de réponse : militer dans des associations et envisager de voter blanc...
J'attends toujours qu'Aurore nous présente le quart de la moitié de ce que tu proposes...

mel93
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin du jour de carence des fonctionnaires ?!

Message par Condorcet le Ven 9 Déc 2011 - 0:53

Le fait est que l'interpellation des élus locaux (UMP comme PS) de ma circonscription ne s'est guère révélé guère encourageante : en ce sens, Aurore frappe juste. Les modalités de passation des marchés publics dans ma ville font frémir pour qui les examine avec un oeil juridique. Tout ceci nourrit un discours anti-politique qui n'est pas le mien. En historien, je fais confiance au temps pour retrouver une autre France, plus fraternelle et solidaire. Dans l'attente de ce moment, je continue à me nourrir intellectuellement et à dispenser une partie de mon savoir comme vous le faites de votre côté. Ce geste participe en lui-même de la pérennité de la Cité. Maintenir le navire à flots en attendant mieux. S'accrocher et lutter pied à pied pour reconstruire. Espérer.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin du jour de carence des fonctionnaires ?!

Message par mel93 le Ven 9 Déc 2011 - 1:11

Je ne nie pas le constat, je le partage même en grande partie, c'est pour ça que je suis en recherche d'actions pour essayer de faire bouger les choses, même si les actions que tu as mené jusque là n'ont pas eu l'effet escompté, au moins, tu as essayé, et peut être qu'un jour vous vous ferez entendre, en tous cas, il y a plus de chance d'être entendu par la voie que tu proposes qu'en criant caca boudin ici dès que l'occasion se présente.

mel93
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin du jour de carence des fonctionnaires ?!

Message par Condorcet le Ven 9 Déc 2011 - 1:17

Cela implique un sens du compromis lol! car les débats qui ont lieu ici avec vigueur se retrouvent en puissance mille dans les associations !

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin du jour de carence des fonctionnaires ?!

Message par mel93 le Ven 9 Déc 2011 - 1:23

C'est vrai, c'est le souvenir que j'en ai.

mel93
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin du jour de carence des fonctionnaires ?!

Message par Leclochard le Ven 9 Déc 2011 - 7:44

@Reine Margot a écrit:Dans le genre "vrais cours sérieux", il y a les livres de Jacques Généreux, aussi, et d'autres encore, critiques envers le capitalisme financier...

Avant de critiquer, il faut comprendre, connaître les concepts et quelques chiffres accessoirement (même si l'économie n'est pas une science: le bouquin oppose des théories par ex). Sinon le risque d'être manipulé ou de plaquer des préjugés sur la réalité est grand.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin du jour de carence des fonctionnaires ?!

Message par Leclochard le Ven 9 Déc 2011 - 8:01

@Aurore a écrit:
@Leclochard a écrit: Je lui conseille l'équivalent d'un vrai cours avec tout le sérieux et les définitions utiles...

http://www.amazon.fr/Comprendre-Dette-Didier/dp/2729865934/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1323373817&sr=8-1

Leclochard, aurais-tu des critiques à apporter à la démonstration du lien fourni par Reine Margot ?

Il faudrait que je la revoie mais certaines simplifications ont été soulevées dans un fil. De mémoire, il propose que les Etats empruntent directement à la BCE en minorant les risques (l'inflation si les Etats se montrent irresponsables) et en oubliant que même si on emprunte à 1% un million d'euros, on n'est pas millionnaire car on doit rembourser (voir l'exemple des Etats-Unis hyperendettés). La bonne gestion consiste à limiter l'endettement, pas à espérer une baisse des taux.

http://www.neoprofs.org/t39958-une-petite-video-tres-vulgarisee-pour-comprendre-la-dette-en-10-minutes

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin du jour de carence des fonctionnaires ?!

Message par Leclochard le Ven 9 Déc 2011 - 8:08

@Instructeurpublic a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Instructeurpublic a écrit:Sur la question de la dette qui est au coeur de tous nos problèmes, il faut bien comprendre qu'il s'agit du point nodal d'un pur système de domination au même titre que le prélèvement seigneurial dans le féodalisme. Savez-vous par exemple que l'intégralité de vos impôts servent quasiment en circuit direct les intérêts de la dette publique, c'est à dire, pour parler clairement, remplissent les poches de l'oligarchie financière et de leurs sbires ? Pourtant, nous avons tous été éduqué dans l'idée que les impôts financent des services publics (?). Ce qui se passe, c'est qu'un groupe restreint de prédateurs, après avoir tout volé aux jeunes nations du tiers monde, est en train de se tourner vers nous, vieux peuples occidentaux encore solvables, pour nous dépouiller de tous nos biens. Tant que chaque citoyen n'aura pas établi le bon diagnostique dans sa tête (et ce n'est pas chose facile vu le déferlement de propagande au quotidien) il n'y aura pas de prise de conscience possible et les braves gens continuerons de croire qu'un Etat, une nation, peut fonctionner à l'instar d'un ménage gérant son budget familial.

Quel lyrisme !
Attention, à ne pas te laisser emporter à dire des contre-vérités: d'abord ce sont ces pays en plein développement qui nous prêtent maintenant, tu sais ceux qui appartenaient autrefois au tiers-monde. Ensuite, l'oligarchie, c'est aussi et surtout ceux qui ont de l'argent: bien souvent des particuliers épargants... Mme Michu sera contente d'apprendre qu'avec son assurance-vie à fonds en euros ouverte chez Axa, elle fait partie des riches prêteurs. Smile
Bien sûr qu'on ne gère pas un budget familial comme on gère un budget d'Etat. Une famille n'a pas besoin d'investir ou de planifier sur le long terme ses dépenses (une année, c'est suffisant). Mais ce n'est pas parce qu'on a une dette importante qu'on se porte mieux, surtout quand on sait qu'elle n'a pas forcément servi à investir et qu'on pourrait avec une meilleure gestion dépenser autrement tout l'argent des intérêts.

Brièvement :

- Pour la Chine, comme tu le soulignes toi même c'est une relative nouveauté et l'accumulation de la dette depuis 40 ans n'a strictement rien à voire avec eux. Mais je t'accorde que lorsque je disais "tiers monde" je pensais davantage à l'Afrique et à l'Amérique latine (qui s'est réveillée politiquement suite au pillage) qu'à la Chine.

- Pour Mme Michu, son épargne n'existe pas, c'est de la fausse monnaie. Et c'est précisément là que se situe l'arnaque bancaire.
Ah bon ? Tu es un amateur d'or ? Wink
- Enfin quand je dis qu'un Etat n'est pas un ménage, je fais surtout référence au pouvoir de battre monnaie.
Attends, tu ne penses pas qu'on rembourse une dette en imprimant plus de billets ? Shocked
Je dis des contre-vérités ? Soit, penses ce que tu veux, je m'en fous, je ne suis pas ton tuteur. Tu vas bientôt morfler comme moi et comme les autres... libre à toi de penser que c'est de la faute à pas de chance.

Je n'ai pas dit ça.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin du jour de carence des fonctionnaires ?!

Message par Aurore le Ven 9 Déc 2011 - 13:41

Merci Leclochard pour l'explication et la référence bibliographique.
Deux questions cependant : comment se fait-il que la dette publique se soit retrouvée à ce niveau sans précédent alors que l'État n'a cessé dans le même temps depuis bientôt 30 ans de privatiser, de "déléguer", de "déconcentrer", de vendre ses biens en pagaille, etc...
Et à quoi ces financements supplémentaires ont-ils servi ? On a tout de même l'impression paradoxale que plus l'Etat se désengage et se serre la ceinture, plus il est endetté...

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin du jour de carence des fonctionnaires ?!

Message par Pierre_au_carré le Ven 9 Déc 2011 - 13:56

@Aurore a écrit:Merci Leclochard pour l'explication et la référence bibliographique.
Deux questions cependant : comment se fait-il que la dette publique se soit retrouvée à ce niveau sans précédent alors que l'État n'a cessé dans le même temps depuis bientôt 30 ans de privatiser, de "déléguer", de "déconcentrer", de vendre ses biens en pagaille, etc...
Et à quoi ces financements supplémentaires ont-ils servi ? On a tout de même l'impression paradoxale que plus l'Etat se désengage et se serre la ceinture, plus il est endetté...

Quelques pourcentages de dépense en trop, c'est très peu...
ça a dû permettre d'avoir une croissance artificielle à crédit : aide aux entreprises pour créer de l'emploi, moins d'impôts pour les particuliers pour qu'ils consomment plus et que ça crée de l'emploi, etc.
Mais au bout d'un moment les intérêts deviennent non négligeable.

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin du jour de carence des fonctionnaires ?!

Message par Aurore le Ven 9 Déc 2011 - 14:02

@condorcet a écrit:Le fait est que l'interpellation des élus locaux (UMP comme PS) de ma circonscription ne s'est guère révélé guère encourageante : en ce sens, Aurore frappe juste. Les modalités de passation des marchés publics dans ma ville font frémir pour qui les examine avec un oeil juridique. Tout ceci nourrit un discours anti-politique qui n'est pas le mien. En historien, je fais confiance au temps pour retrouver une autre France, plus fraternelle et solidaire. Dans l'attente de ce moment, je continue à me nourrir intellectuellement et à dispenser une partie de mon savoir comme vous le faites de votre côté. Ce geste participe en lui-même de la pérennité de la Cité. Maintenir le navire à flots en attendant mieux. S'accrocher et lutter pied à pied pour reconstruire. Espérer.
+1
J'ajouterais cependant qu'en guise de préalable à toute proposition, il me semble indispensable d'établir un "droit d'inventaire" (comme a pu le dire Jospin à propos de Tonton...) et de faire le tour des questions qui fâchent avec toute la rigueur nécessaire et sans complaisance. Il faudrait également que nos politiques (mais pas uniquement eux, suivez mon regard Wink cessent de prendre la croyance au sens voltairien du terme et l'argument d'autorité pour l'exercice de la raison, et s'essaient davantage à l'argumentation construite et au débat d'idées en lieu et place de l'attaque personnelle gratuite.

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin du jour de carence des fonctionnaires ?!

Message par Condorcet le Ven 9 Déc 2011 - 14:11

@Aurore a écrit:
@condorcet a écrit:Le fait est que l'interpellation des élus locaux (UMP comme PS) de ma circonscription ne s'est guère révélé guère encourageante : en ce sens, Aurore frappe juste. Les modalités de passation des marchés publics dans ma ville font frémir pour qui les examine avec un oeil juridique. Tout ceci nourrit un discours anti-politique qui n'est pas le mien. En historien, je fais confiance au temps pour retrouver une autre France, plus fraternelle et solidaire. Dans l'attente de ce moment, je continue à me nourrir intellectuellement et à dispenser une partie de mon savoir comme vous le faites de votre côté. Ce geste participe en lui-même de la pérennité de la Cité. Maintenir le navire à flots en attendant mieux. S'accrocher et lutter pied à pied pour reconstruire. Espérer.
+1
J'ajouterais cependant qu'en guise de préalable à toute proposition, il me semble indispensable d'établir un "droit d'inventaire" (comme a pu le dire Jospin à propos de Tonton...) et de faire le tour des questions qui fâchent avec toute la rigueur nécessaire et sans complaisance. Il faudrait également que nos politiques (mais pas uniquement eux, suivez mon regard Wink cessent de prendre la croyance au sens voltairien du terme et l'argument d'autorité pour l'exercice de la raison, et s'essaient davantage à l'argumentation construite et au débat d'idées en lieu et place de l'attaque personnelle gratuite.

Petite digression : il y a quand même quelque chose de bizarre avec l'exercice contemporain de l'esprit critique et du débat contradictoire à tout crin tant et si bien que les strates de l'Etat-Providence se délitent et que la République pourrait voter sa propre fin (non pas directement mais en adoptant des mesures qui rendraient impossibles le fonctionnement régulier, plein et entier des institutions républicaines). Ou pour revenir au sujet du topic, qu'un Etat souverain puisse renoncer librement à sa souveraineté budgétaire (donc à sa prérogative essentielle) : étrange perversion de la démocratie qui porte en elle-même les germes de sa propre fin et de sa fragilité. L'article 89 de la Constitution ("La forme républicaine du Gouvernement ne peut faire l'objet d'une révision") se révèle ainsi bien insuffisant. Cette pusillanimité du suffrage universel (partiel qui porte Napoléon Bonaparte à la Présidence de la République, complet qui ratifie a posteriori le coup d'état gaulliste - les historiens du forum vont fustiger cette expression mais j'en suis en mon for intérieur convaincu même si la preuve absolue ne peut en être apportée, il y a un faisceau concordant d'indices -...) laisse songeur quant au réel désir démocratique en France.

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin du jour de carence des fonctionnaires ?!

Message par Aurore le Ven 9 Déc 2011 - 14:39

@condorcet a écrit:

Petite digression : il y a quand même quelque chose de bizarre avec l'exercice contemporain de l'esprit critique et du débat contradictoire à tout crin tant et si bien que les strates de l'Etat-Providence se délitent et que la République pourrait voter sa propre fin (non pas directement mais en adoptant des mesures qui rendraient impossibles le fonctionnement régulier, plein et entier des institutions républicaines). Ou pour revenir au sujet du topic, qu'un Etat souverain puisse renoncer librement à sa souveraineté budgétaire (donc à sa prérogative essentielle) : étrange perversion de la démocratie qui porte en elle-même les germes de sa propre fin et de sa fragilité. L'article 89 de la Constitution ("La forme républicaine du Gouvernement ne peut faire l'objet d'une révision") se révèle ainsi bien insuffisant. Cette pusillanimité du suffrage universel (partiel qui porte Napoléon Bonaparte à la Présidence de la République, complet qui ratifie a posteriori le coup d'état gaulliste - les historiens du forum vont fustiger cette expression mais j'en suis en mon for intérieur convaincu même si la preuve absolue ne peut en être apportée, il y a un faisceau concordant d'indices -...) laisse songeur quant au réel désir démocratique en France.
La loi de 73 (et sa transposition dans les textes européens) ?
Que se passerait-il si l'on décidait de l'abroger ?

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin du jour de carence des fonctionnaires ?!

Message par Dani le Ven 9 Déc 2011 - 14:44

"on fait quoi" demande mel.

Personne en France n'est obligé de voter.

Les véritables conquêtes sociales ne procèdent pas de la "démocratie", mais de luttes sociales massives avec grève générale : congés payés de 1936, acquis de 1968.

Sans une prise de conscience collective, il ne reste plus qu'à attendre que le Capital relâche de lui-même son oeuvre de spoliation des peuples.
Suspense insurmontable...


Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin du jour de carence des fonctionnaires ?!

Message par Instructeurpublic le Ven 9 Déc 2011 - 14:45

@Leclochard a écrit:
@Instructeurpublic a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Instructeurpublic a écrit:Sur la question de la dette qui est au coeur de tous nos problèmes, il faut bien comprendre qu'il s'agit du point nodal d'un pur système de domination au même titre que le prélèvement seigneurial dans le féodalisme. Savez-vous par exemple que l'intégralité de vos impôts servent quasiment en circuit direct les intérêts de la dette publique, c'est à dire, pour parler clairement, remplissent les poches de l'oligarchie financière et de leurs sbires ? Pourtant, nous avons tous été éduqué dans l'idée que les impôts financent des services publics (?). Ce qui se passe, c'est qu'un groupe restreint de prédateurs, après avoir tout volé aux jeunes nations du tiers monde, est en train de se tourner vers nous, vieux peuples occidentaux encore solvables, pour nous dépouiller de tous nos biens. Tant que chaque citoyen n'aura pas établi le bon diagnostique dans sa tête (et ce n'est pas chose facile vu le déferlement de propagande au quotidien) il n'y aura pas de prise de conscience possible et les braves gens continuerons de croire qu'un Etat, une nation, peut fonctionner à l'instar d'un ménage gérant son budget familial.

Quel lyrisme !
Attention, à ne pas te laisser emporter à dire des contre-vérités: d'abord ce sont ces pays en plein développement qui nous prêtent maintenant, tu sais ceux qui appartenaient autrefois au tiers-monde. Ensuite, l'oligarchie, c'est aussi et surtout ceux qui ont de l'argent: bien souvent des particuliers épargants... Mme Michu sera contente d'apprendre qu'avec son assurance-vie à fonds en euros ouverte chez Axa, elle fait partie des riches prêteurs. Smile
Bien sûr qu'on ne gère pas un budget familial comme on gère un budget d'Etat. Une famille n'a pas besoin d'investir ou de planifier sur le long terme ses dépenses (une année, c'est suffisant). Mais ce n'est pas parce qu'on a une dette importante qu'on se porte mieux, surtout quand on sait qu'elle n'a pas forcément servi à investir et qu'on pourrait avec une meilleure gestion dépenser autrement tout l'argent des intérêts.

Brièvement :

- Pour la Chine, comme tu le soulignes toi même c'est une relative nouveauté et l'accumulation de la dette depuis 40 ans n'a strictement rien à voire avec eux. Mais je t'accorde que lorsque je disais "tiers monde" je pensais davantage à l'Afrique et à l'Amérique latine (qui s'est réveillée politiquement suite au pillage) qu'à la Chine.

- Pour Mme Michu, son épargne n'existe pas, c'est de la fausse monnaie. Et c'est précisément là que se situe l'arnaque bancaire.
Ah bon ? Tu es un amateur d'or ? Wink
Oui je pense qu'un retour à l'étalon-or/argent serait un début de réponse sérieuse à la crise que l'on traverse. Ce serait en tous cas toujours mieux que de rajouter perpétuellement de la dette à la dette.
- Enfin quand je dis qu'un Etat n'est pas un ménage, je fais surtout référence au pouvoir de battre monnaie.
Attends, tu ne penses pas qu'on rembourse une dette en imprimant plus de billets ? Shocked Et tu crois qu'ils font quoi en ce moment ? La seule différence c'est qu'on paye des intérêts.
Je dis des contre-vérités ? Soit, penses ce que tu veux, je m'en fous, je ne suis pas ton tuteur. Tu vas bientôt morfler comme moi et comme les autres... libre à toi de penser que c'est de la faute à pas de chance.

Je n'ai pas dit ça.

Instructeurpublic
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin du jour de carence des fonctionnaires ?!

Message par Dani le Ven 9 Déc 2011 - 14:50

"En historien, je fais confiance au temps pour retrouver une autre France, plus fraternelle et solidaire."

Exerçant la même discipline que toi, je considère que cette confiance-là est presque aussi intéressante que la vérité selon laquelle après la pluie vient le beau temps. Smile

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum