Courrier du SNES Lille à Martine Aubry

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Courrier du SNES Lille à Martine Aubry

Message par neo le Mar 6 Déc 2011 - 22:25

A l’occasion de rencontres publiques avec le PS mardi 4 octobre, le SNES-FSU de l'académie de Lille a fait remettre ce courrier à M. Aubry (en tant que secrétaire générale du PS).
Un courrier similaire sera envoyé aux élus des principaux partis de la Région afin de faire entendre notre voix dans la campagne politique qui s’annonce.
http://www.lille.snes.edu/IMG/pdf/lettre_Martine_Aubry.pdf
topela

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Courrier du SNES Lille à Martine Aubry

Message par Palombella Rossa le Mar 6 Déc 2011 - 23:03

@neo a écrit:A l’occasion de rencontres publiques avec le PS mardi 4 octobre, le SNES-FSU de l'académie de Lille a fait remettre ce courrier à M. Aubry (en tant que secrétaire générale du PS).
Un courrier similaire sera envoyé aux élus des principaux partis de la Région afin de faire entendre notre voix dans la campagne politique qui s’annonce.
http://www.lille.snes.edu/IMG/pdf/lettre_Martine_Aubry.pdf

Excellent ! veneration
On attend avec intérêt la réponse des socialos, conseillés, on le sait, par les pédagonigologistes de l'UNSA-FEN, genre Frackowiack

Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Courrier du SNES Lille à Martine Aubry

Message par Aurore le Mar 6 Déc 2011 - 23:04

@Palombella Rossa a écrit:
@neo a écrit:A l’occasion de rencontres publiques avec le PS mardi 4 octobre, le SNES-FSU de l'académie de Lille a fait remettre ce courrier à M. Aubry (en tant que secrétaire générale du PS).
Un courrier similaire sera envoyé aux élus des principaux partis de la Région afin de faire entendre notre voix dans la campagne politique qui s’annonce.
http://www.lille.snes.edu/IMG/pdf/lettre_Martine_Aubry.pdf

Excellent !
On attend avec intérêt la réponse des socialos, conseillés, on le sait, par les pédagonigologistes de l'UNSA-FEN, genre Frackowiack
+1 très bonne initiative, bravo !
Petit bémol tout de même : il manque la question des programmes, que le PS veut alléger toujours plus alors qu'il faudrait au contraire les enrichir...

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Courrier du SNES Lille à Martine Aubry

Message par Daphné le Mar 6 Déc 2011 - 23:08

@neo a écrit:A l’occasion de rencontres publiques avec le PS mardi 4 octobre, le SNES-FSU de l'académie de Lille a fait remettre ce courrier à M. Aubry (en tant que secrétaire générale du PS).
Un courrier similaire sera envoyé aux élus des principaux partis de la Région afin de faire entendre notre voix dans la campagne politique qui s’annonce.
http://www.lille.snes.edu/IMG/pdf/lettre_Martine_Aubry.pdf
topela

Je n'arrive pas à ouvrir le lien humhum

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Courrier du SNES Lille à Martine Aubry

Message par neo le Mar 6 Déc 2011 - 23:24

@Daphné a écrit:Je n'arrive pas à ouvrir le lien humhum
Le secrétariat académique du SNES-FSU
209, rue Nationale
59 000 Lille

à
Martine Aubry
Secrétaire Générale du Parti Socialiste

C'est à la secrétaire générale du Parti Socialiste et non à la candidate aux primaires que la section
académique du SNES-FSU souhaite s'adresser.

En tant que syndicat majoritaire dans le second degré, nous portons les aspirations de la majeure
partie d'une profession qui ne trouvent pourtant pas écho dans les programmes des partis
politiques, en particulier celui du PS, contrairement aux revendications émises par des syndicats qui
ne recueillent que 10 % aux élections professionnelles. Le PS peut-il continuer à creuser le fossé
avec les personnels de l'Education nationale en restant sourd à nos propositions ?

Nous souhaitons par le biais de ce courrier solliciter une rencontre, mais aussi vous faire part de
plusieurs points sur lesquels nous souhaitons un engagement clair de votre organisation politique.
Ce courrier, ainsi que la réponse (ou l'absence de réponse) seront publiés sur notre site et
envoyés à nos syndiqués (3800 pour la seule académie de Lille).

Nous serons certainement d'accord sur les constats désastreux concernant les effectifs par classe,
les suppressions de postes, la dégringolade du pouvoir d'achat ou encore la mise sur le terrain des
stagiaires sans formation, même si nous n'aurons pas forcément les mêmes solutions à proposer.

A la lecture du programme du PS, d'autres points, aussi importants, nous inquiètent :

- Décentralisation et autonomie des établissements : le SNES-FSU réaffirme avec force son
opposition à toute mise en cause du caractère national du service public d'Education, il s'oppose
donc à tout nouveau transfert de compétences aux régions et académies, à la régionalisation du
recrutement, comme il s'oppose à l'autonomie des établissements. Les dégâts causés par loi LRU
sur les universités avec leur mise en concurrence, comme les effets de la décentralisation sur les
collèges et lycées qui ont abouti à rompre l'égalité de traitement entre les élèves sur l'ensemble du
territoire, puis les conséquences de la déconcentration sur la gestion des personnels, nous
confortent dans notre analyse, tout comme les libertés prises par notre rectrice par rapport aux
textes nationaux régissant nos statuts pour nous imposer des heures de cours non rémunérés.

- Rythmes scolaires et temps de travail des enseignants : les rythmes scolaires sont une de
nos préoccupations, nous militons pour un découpage qui ne repose pas sur des critères
économiques mais bien sur les besoins de l'élève. Les propositions du rapport sur les rythmes
scolaires n'obéissent pas à cet objectif, en particulier la diminution prévue de 15 jours de vacances
permettant de supprimer quelques milliers de postes supplémentaires, sans pour autant améliorer
la situation des élèves et de leurs familles (cette mesure accentuera l'absentéisme, mettra en
difficulté les regroupements familiaux et les parents qui se voient imposer leurs dates de congés
par l'entreprise). Cette proposition est également inacceptable pour le corps professoral dont le
temps de service n'a pas été revu depuis 1950 (horaires calculés sur une base de 40 h/semaine),
alors que l'ensemble des salariés passait progressivement à 35 h et gagnait 3 semaines de
congés payés. La diminution de 15 jours de vacances et la mise en place d'un zonage serait aussi
l'occasion de faire disparaître le baccalauréat comme examen terminal, national et anonyme,
premier grade universitaire.

- Baccalauréat : au nom de l'égalité de traitement des élèves sur l'ensemble du territoire national,
le SNES-FSU s'oppose à toute tentative de le faire passer en contrôle continu et local, ce qui le
décrédibiliserait et entraînerait de facto une sélection à l'entrée dans le supérieur.

- Service des enseignants et revalorisation des métiers : le SNES-FSU revendique une baisse
du temps de service des personnels pour les raisons déjà évoquées, mais aussi pour rendre
attractives des professions qui ne le sont plus (la revalorisation devant se faire conjointement à
l'amélioration des conditions de travail pour cela). Il s'oppose à toute forme d'annualisation, le
service devant rester défini hebdomadairement. Les enseignants du second degré, très attachés à
la discipline qu'ils ont choisi d'enseigner, n'envisagent pas d'être bivalents. Chaque enseignant
du premier ou du second degré doit garder sa spécificité. Le SNES-FSU réclame également un
rattrapage salarial pour tous les échelons, à la hauteur des responsabilités qui nous sont confiées
et du niveau de recrutement et de qualification nécessaire pour accéder à nos statuts.

- La mise en place des compétences et de leur évaluation par un livret en fin de cycle du
primaire et du collège aboutit à la dévalorisation des disciplines et à une école à deux vitesses où
les enfants des milieux défavorisés sont cantonnés au socle commun, ce qui n'est pas acceptable.

- Le SNES-FSU est favorable au maintien de 3 voies de réussite post-collège (générale,
technologique et professionnelle). La voie professionnelle en particulier doit être revalorisée au
détriment de l'apprentissage précoce pour lequel les études récentes montrent toutes les limites.

- Enfin, la FSU revendique la création de services d'orientation distincts pour la formation des
élèves et étudiants d'une part et des adultes d'autres part, afin que l'orientation scolaire ne soit pas
confondue avec l'orientation professionnelle.

Nous restons à votre disposition pour une rencontre ou tout complément.

A Lille, le 3 octobre 2011

Pour le SNES académique
Karine BOULONNE

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Courrier du SNES Lille à Martine Aubry

Message par pandora51 le Mar 6 Déc 2011 - 23:26

"le SNES-FSU revendique une baisse du temps de service des personnels pour les raisons déjà évoquées, mais aussi pour rendre attractives des professions qui ne le sont plus (la revalorisation devant se faire conjointement à l'amélioration des conditions de travail pour cela)."

Qu'entendent ils par là?

pandora51
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Courrier du SNES Lille à Martine Aubry

Message par Palombella Rossa le Mar 6 Déc 2011 - 23:28

@pandora51 a écrit:"le SNES-FSU revendique une baisse du temps de service des personnels pour les raisons déjà évoquées, mais aussi pour rendre attractives des professions qui ne le sont plus (la revalorisation devant se faire conjointement à l'amélioration des conditions de travail pour cela)."

Qu'entendent ils par là?

Que 18 heures (ou même 15) dans un collège de fous furieux genre Saint-Trululu-du-neuf-trois, c'est beaucoup trop !

Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Courrier du SNES Lille à Martine Aubry

Message par Karine B. le Mar 6 Déc 2011 - 23:29

@pandora51 a écrit:"le SNES-FSU revendique une baisse du temps de service des personnels pour les raisons déjà évoquées, mais aussi pour rendre attractives des professions qui ne le sont plus (la revalorisation devant se faire conjointement à l'amélioration des conditions de travail pour cela)."

Qu'entendent ils par là?

nos horaires ont été définis en 1950 et n'ont jamais baissé depuis au contraire des autres professions, au contraire, notre charge de travail a été alourdie (augmentation du nombre de classes en charge suite aux baisses des horaires disciplinaires)

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Courrier du SNES Lille à Martine Aubry

Message par pandora51 le Mar 6 Déc 2011 - 23:33

Je serai étonnée qu'un parti envisage de baisser notre temps de service, ce serai très mal perçu.

pandora51
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Courrier du SNES Lille à Martine Aubry

Message par Karine B. le Mar 6 Déc 2011 - 23:36

@pandora51 a écrit:Je serai étonnée qu'un parti envisage de baisser notre temps de service, ce serai très mal perçu.

pas s'il veut qu'on vote pour lui (et on est 800 000 à 1 million + éventuellement la famille)

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Courrier du SNES Lille à Martine Aubry

Message par Karine B. le Mar 6 Déc 2011 - 23:37

@Karine B. a écrit:
@pandora51 a écrit:Je serai étonnée qu'un parti envisage de baisser notre temps de service, ce serai très mal perçu.

pas s'il veut qu'on vote pour lui (et on est 800 000 à 1 million + éventuellement la famille)

et on ne définit pas nos mandats de congrès en fonction des autres, mais de ce que l'on souhaite (il est donc bon de rappeler quelques faits historiques)

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Courrier du SNES Lille à Martine Aubry

Message par Madame_Prof le Mar 6 Déc 2011 - 23:45

@Aurore a écrit:
Petit bémol tout de même : il manque la question des programmes, que le PS veut alléger toujours plus alors qu'il faudrait au contraire les enrichir...

C'est à dire? Suspect

_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Courrier du SNES Lille à Martine Aubry

Message par Jacq le Mer 7 Déc 2011 - 0:41

Il m'est arrivé de critiquer le SNES en raison de l'absence de mention du lycée professionnel (je déteste cette expression de "voie professionnelle" qui n'a pour but que de faire oublier le LYCEE professionnel).

Alors là je souligne un extrait avec lequel je suis 100% d'accord :

"La voie professionnelle en particulier doit être revalorisée au
détriment de l'apprentissage précoce pour lequel les études récentes montrent toutes les limites."

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Courrier du SNES Lille à Martine Aubry

Message par Marcorèle le Mer 7 Déc 2011 - 1:05

@Madame_Prof a écrit:
@Aurore a écrit:
Petit bémol tout de même : il manque la question des programmes, que le PS veut alléger toujours plus alors qu'il faudrait au contraire les enrichir...

C'est à dire? Suspect
C'est une grande question. Par exemple, un prof de LC doit-il faire du FLE ? Ou, au contraire, le FLE (Français Langue Etrangère) est-il fait pour aborder les LC ?
Puis c'est un peu timide à propos des salaires.

Marcorèle
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Courrier du SNES Lille à Martine Aubry

Message par Aurore le Mer 7 Déc 2011 - 7:43

@Madame_Prof a écrit:
@Aurore a écrit:
Petit bémol tout de même : il manque la question des programmes, que le PS veut alléger toujours plus alors qu'il faudrait au contraire les enrichir...

C'est à dire? Suspect

C'est à dire qu'il est urgent d'arrêter une bonne fois pour toutes avec le mythe pédagogologique de la sempiternelle remise à plus tard de l'acquisition de connaissances solides (notamment en primaire), avec le remplacement de ces dernières par des "savoirs-être" fumeux (ex. le "développement durable") ou bien la "formation tout au long de la vie" qui n'est qu'une manière de livrer au monde de l'entreprise des salariés formatables et corvéables à merci.
Or, tout cela est plus que jamais "au cœur" du projet éducatif du PS qui se situe toujours dans la lignée de la stupide loi Jospin de 89...
Donc il faut rebâtir des programmes qui ont été méthodiquement vidés de leur contenu depuis les années 70 et en particulier lorsque les "curés de gauche" ont pris possession de la techno-structure de l'EN.

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Courrier du SNES Lille à Martine Aubry

Message par Pierre_au_carré le Mer 7 Déc 2011 - 8:07

@Jacq a écrit:

Alors là je souligne un extrait avec lequel je suis 100% d'accord :

"La voie professionnelle en particulier doit être revalorisée au
détriment de l'apprentissage précoce pour lequel les études récentes montrent toutes les limites."

Je suis d'accord aussi, mais il ne faut pas que ça serve à discréditer l'apprentissage qui va être très utile dans les années à venir, crise ou pas.

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Courrier du SNES Lille à Martine Aubry

Message par Jane le Mer 7 Déc 2011 - 8:14

@neo a écrit:A l’occasion de rencontres publiques avec le PS mardi 4 octobre, le SNES-FSU de l'académie de Lille a fait remettre ce courrier à M. Aubry (en tant que secrétaire générale du PS).
Un courrier similaire sera envoyé aux élus des principaux partis de la Région afin de faire entendre notre voix dans la campagne politique qui s’annonce.
http://www.lille.snes.edu/IMG/pdf/lettre_Martine_Aubry.pdf
topela

question peut-être stupide de ma part: pourquoi qu'aux élus de la région ? Pourquoi ne pas diffuser à TOUS les élus PS par l'intermédiaire des différentes sections académiques ?
(ceci étant une revendication plus ferme sur les traitements m'aurait mieux convenu)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Courrier du SNES Lille à Martine Aubry

Message par Abraxas le Mer 7 Déc 2011 - 9:11

Ce que je remarque, en dehors du fait que les positions des (rares) syndicats encore responsables (donc, hors SGEN et UNSA) se rapprochent sensiblement, c'est que SNES va se trouver rapidement, en particulier sur la question des programmes (un peu contournés dans la lettre de Karine B., elle a ses raisons) et de la primauté des disciplines et des savoirs, en porte-à-faux avec le SNUIPP.
Mais tout cela va dans le bon sens. Si on n'exige pas en période électorale, on ne pourra plus rien exiger après les élections. Il faut rencontrer Peillon et faire monter la pression.

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Courrier du SNES Lille à Martine Aubry

Message par Palombella Rossa le Mer 7 Déc 2011 - 9:22

@Abraxas a écrit:(...) tout cela va dans le bon sens. Si on n'exige pas en période électorale, on ne pourra plus rien exiger après les élections. Il faut rencontrer Peillon et faire monter la pression.

Très bien vu.
Cette initiative des Lillois -- tout comme le récent clash, à Aix, entre l'horrificque Pierre Frackowiack et des militants de la FSU (SNES et même SNUIPP), qui l'ont littéralement conspué --, montre que la majorité des enseignants, les professeurs en particulier, ne se sent représentée ni par l'UNSA-FEN (le syndicat des chefs d'établissement) ni par le SGEN-CFDT,le "seul syndicat qui réclame l'abaissement matériel et moral de ses membres" comme disait J.-Cl. Milner.
C'est ce qu'il faut impérativement faire comprendre aux socialos en général, et à Peillon en particulier -- pour Julliard, je crois qu'il n'y a plus d'espoir.

Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Courrier du SNES Lille à Martine Aubry

Message par Jim Thompson le Mer 7 Déc 2011 - 9:56

@neo a écrit:A l’occasion de rencontres publiques avec le PS mardi 4 octobre, le SNES-FSU de l'académie de Lille a fait remettre ce courrier à M. Aubry (en tant que secrétaire générale du PS).
Un courrier similaire sera envoyé aux élus des principaux partis de la Région afin de faire entendre notre voix dans la campagne politique qui s’annonce.
http://www.lille.snes.edu/IMG/pdf/lettre_Martine_Aubry.pdf
topela
+1

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Courrier du SNES Lille à Martine Aubry

Message par Karine B. le Sam 17 Mar 2012 - 22:31

http://www.lille.snes.edu/spip.php?article2260

Texte action adopté par les (nombreux) participants au congrès académique de Lille, apporté le soir même à V.Peillon de passage dans l'académie et porté par la délégation lilloise au congrès national du 2 au 6 avril

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Courrier du SNES Lille à Martine Aubry

Message par User5899 le Dim 18 Mar 2012 - 12:13

@pandora51 a écrit:Je serai étonnée qu'un parti envisage de baisser notre temps de service, ce serai très mal perçu.
La durée légale du travail a pourtant baissé depuis 1950, mais pas pour nous. Je ne sache pourtant pas que nous ne soyons pas des citoyens.
Excellente initiative du SNES, je trouve. Bravo.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Courrier du SNES Lille à Martine Aubry

Message par Iphigénie le Dim 18 Mar 2012 - 12:29

@Karine B. a écrit:http://www.lille.snes.edu/spip.php?article2260

Texte action adopté par les (nombreux) participants au congrès académique de Lille, apporté le soir même à V.Peillon de passage dans l'académie et porté par la délégation lilloise au congrès national du 2 au 6 avril

Bravo.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Courrier du SNES Lille à Martine Aubry

Message par Héliandre le Dim 18 Mar 2012 - 12:43

Cripure a écrit:
@pandora51 a écrit:
La durée légale du travail a pourtant baissé depuis 1950, mais pas pour nous. Je ne sache pourtant pas que nous ne soyons pas des citoyens.
Excellente initiative du SNES, je trouve. Bravo.

+1
Pour une fois que c'est clairement dit, bravo ! Je voudrais voir cela en mot d'ordre au moins au même rang que les revendications salariales. Que ce soit mal perçu ? De toutes façons beaucoup ont des œillères et demeurent persuadés que nous sommes des planqués favorisés, alors un peu plus, un peu moins. Si on veut que la vérité soit sur notre réel temps de travail, il faut commencer par l'exprimer sans complexe. Nous on sait ce qu'on travaille, et nos proches aussi.

Héliandre
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Courrier du SNES Lille à Martine Aubry

Message par Jim Thompson le Dim 18 Mar 2012 - 16:34

Cripure a écrit:
@pandora51 a écrit:Je serai étonnée qu'un parti envisage de baisser notre temps de service, ce serai très mal perçu.
La durée légale du travail a pourtant baissé depuis 1950, mais pas pour nous. Je ne sache pourtant pas que nous ne soyons pas des citoyens.
Excellente initiative du SNES, je trouve. Bravo.
+1

_________________
CAPA/CAPN: SNES CTA/CTM: FSU

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum