Un stagiaire débordé, des parents révoltés et une directrice retenue en otage...

Page 4 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un stagiaire débordé, des parents révoltés et une directrice retenue en otage...

Message par Marcorèle le Mer 7 Déc 2011 - 16:07

@Clarianz a écrit:Non, mais quand même! :colere:
On peut tout de même dire que certains enseignants ne pas à leur place devant une classe? ou ce n'est plus possible?

Ce n'est pas parce qu'il y a de réelle difficultés qu'il faut excuser tout et n'importe quoi! 4 mois de classes et des cahiers vides, des enfants qui pleurent, qui crient... c'est donc un trimestre de travail gaché!

Des enfants de 8 ans, dans une école privé, ingérables? vraiment?
Je me dis que cette personne n'a juste rien à faire devant une classe, tout le monde ne peut pas être enseignant.
Peut-être. Tu as vu leurs cahiers ?

Marcorèle
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un stagiaire débordé, des parents révoltés et une directrice retenue en otage...

Message par Marie Laetitia le Mer 7 Déc 2011 - 16:10

@Clarianz a écrit:Non, mais quand même! :colere:
On peut tout de même dire que certains enseignants ne pas à leur place devant une classe? ou ce n'est plus possible?

Ce n'est pas parce qu'il y a de réelle difficultés qu'il faut excuser tout et n'importe quoi! 4 mois de classes et des cahiers vides, des enfants qui pleurent, qui crient... c'est donc un trimestre de travail gaché!

Des enfants de 8 ans, dans une école privé, ingérables? vraiment?
Je me dis que cette personne n'a juste rien à faire devant une classe, tout le monde ne peut pas être enseignant.

Je dis pour ma part que je n'en sais rigoureusement RIEN. Je suis incapable de juger n'ayant pas les pièces en main. Je suis d'accord avec toi sur les risques de corporatisme. Mais ce n'est pas du corporatisme que de se montrer prudent, tant que l'on ne sait pas ce qui s'est réellement passé.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un stagiaire débordé, des parents révoltés et une directrice retenue en otage...

Message par Nielsen Rika Bell le Mer 7 Déc 2011 - 16:19

@Clarianz a écrit:Non, mais quand même! :colere:
On peut tout de même dire que certains enseignants ne pas à leur place devant une classe? ou ce n'est plus possible?

Ce n'est pas parce qu'il y a de réelle difficultés qu'il faut excuser tout et n'importe quoi! 4 mois de classes et des cahiers vides, des enfants qui pleurent, qui crient... c'est donc un trimestre de travail gaché!

Des enfants de 8 ans, dans une école privé, ingérables? vraiment?
Je me dis que cette personne n'a juste rien à faire devant une classe, tout le monde ne peut pas être enseignant.

Il n'est pas juste d'être aussi catégorique.

Quand on choisit de mettre son enfant dans une école privée, on choisit de faire confiance à ses enseignants.

Le droit de regard des parents doit leur permettre d'aider ces derniers à s'adapter à la méthode de l'enseignant, fut-elle déplorable.

_________________
Parlons éducation... il me vient encore quelques élèves normaux... certes!... jamais vous pouvez vous vanter d'être absolument sans normaux!... non! un de temps à autre... bon!... je les instruis... pas plus mal que les autres professeurs... pas mieux... pédagogue, je suis! oh! très pédagogue! et très scrupuleux!... jamais une séance de chic!... jamais un cours fantaisiste!... depuis trente et cinq années, jamais une pédagogie drôlette!... pas que je me tienne pas au courant!... que si! que si!... je lis à fond tous les cahiers pédagogiques, les sciences de l'éducation... deux, trois kilos par semaine!... au feu! au feu le tout! c'est pas moi qui serai inquiété pour "instruction à la légère"!...

Nielsen Rika Bell
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un stagiaire débordé, des parents révoltés et une directrice retenue en otage...

Message par christophevan le Mer 7 Déc 2011 - 16:20

Non, mais quand même!
On peut tout de même dire que certains enseignants ne pas à leur place devant une classe? ou ce n'est plus possible?

Ce n'est pas parce qu'il y a de réelle difficultés qu'il faut excuser tout et n'importe quoi! 4 mois de classes et des cahiers vides, des enfants qui pleurent, qui crient... c'est donc un trimestre de travail gaché!

Avant de juger un collègue, es-tu sûre que les personnes qui l'accusent disent la vérité? Si oui, comment?

De plus, même si il se vérifie que celui-ci a commis des imprudences, il me semble qu'il est en formation, ce qui veut dire :
- qu'il est idiot de le foutre à plein temps d'entrée devant les élèves,
- qu'il est censé avoir un tuteur? Qu'en est-il?

J'ai du mal à savoir si ce professeur, même s'il est en difficulté, est vraiment responsable de la situation... Le ton péremptoire ("il n'est pas capable d'enseigner") est déplacé alors qu'on ne connaît rien des conditions d'enseignement et de l'organisation de l'école.

Je tiens aussi à signaler que le nom de ce professeur est déjà en train de circuler, étant donné qu'il apparaît sur le site de l'école, et que je ne suis pas sûr que cette action soit sans conséquence sur la vie professionnelle mais aussi sur la vie personnelle de cette personne.

christophevan
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un stagiaire débordé, des parents révoltés et une directrice retenue en otage...

Message par ann le Mer 7 Déc 2011 - 16:27

Pourquoi ne peut-on pas dire que certaines personnes sont des mauvais professeurs ???

ann
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un stagiaire débordé, des parents révoltés et une directrice retenue en otage...

Message par Cath le Mer 7 Déc 2011 - 16:34

@Clarianz a écrit:
Ce n'est pas parce qu'il y a de réelle difficultés qu'il faut excuser tout et n'importe quoi! 4 mois de classes et des cahiers vides, des enfants qui pleurent, qui crient... c'est donc un trimestre de travail gaché!

Trois mois, inutile d'en rajouter.
Pour ma part je n'ai pas vu les cahiers.
Cet enseignant n'est peut-être pas à sa place.
Mais il a une hiérarchie sur place (on est dans le privé) dans la personne de la directrice. Si les enfants étaient réellement en danger, elle n'aurait pas risqué le tribunal sans intervenir, j'imagine. Et j'ai du mal à comprendre qu'elle ne soit pas intervenue dans la classe pour calmer les élèves, vu qu'ils ne sont que 16 (et qu'elle n'ait pas sermonnée sévèrement le stagiaire...) Quid de son tuteur, d’ailleurs?

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un stagiaire débordé, des parents révoltés et une directrice retenue en otage...

Message par Stered le Mer 7 Déc 2011 - 16:35

@ann a écrit:Pourquoi ne peut-on pas dire que certaines personnes sont des mauvais professeurs ???

On ne peut pas dire d'une personne dont on ne connait rien à part les rumeurs qui circulent sur son compte qu'il/elle est un mauvais professeur. Ça me semble évident... Mais sans doute ai-je moins d'omniscience que d'autres ici Razz


Dernière édition par Stered le Mer 7 Déc 2011 - 16:36, édité 1 fois

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un stagiaire débordé, des parents révoltés et une directrice retenue en otage...

Message par lalilala le Mer 7 Déc 2011 - 16:36

@christophevan a écrit:
Non, mais quand même!
On peut tout de même dire que certains enseignants ne pas à leur place devant une classe? ou ce n'est plus possible?

Ce n'est pas parce qu'il y a de réelle difficultés qu'il faut excuser tout et n'importe quoi! 4 mois de classes et des cahiers vides, des enfants qui pleurent, qui crient... c'est donc un trimestre de travail gaché!

Avant de juger un collègue, es-tu sûre que les personnes qui l'accusent disent la vérité? Si oui, comment?

De plus, même si il se vérifie que celui-ci a commis des imprudences, il me semble qu'il est en formation, ce qui veut dire :
- qu'il est idiot de le foutre à plein temps d'entrée devant les élèves,
- qu'il est censé avoir un tuteur? Qu'en est-il?

J'ai du mal à savoir si ce professeur, même s'il est en difficulté, est vraiment responsable de la situation... Le ton péremptoire ("il n'est pas capable d'enseigner") est déplacé alors qu'on ne connaît rien des conditions d'enseignement et de l'organisation de l'école.

Je tiens aussi à signaler que le nom de ce professeur est déjà en train de circuler, étant donné qu'il apparaît sur le site de l'école, et que je ne suis pas sûr que cette action soit sans conséquence sur la vie professionnelle mais aussi sur la vie personnelle de cette personne.

il était peut-être incompétent, on ne sait pas, mais je pense qu'il se serait bien passé d'une telle publicité.... une pensée pour lui avant tout tiens.

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un stagiaire débordé, des parents révoltés et une directrice retenue en otage...

Message par Nielsen Rika Bell le Mer 7 Déc 2011 - 16:36

@ann a écrit:Pourquoi ne peut-on pas dire que certaines personnes sont des mauvais professeurs ???

Déjà parce que c'est très difficile à vérifier, ensuite parce qu'il s'agit ici d'un stagiaire (débutant donc, avec un temps plein et tout ce qu'on sait), enfin et surtout parce que ça ne veut rien dire :

Est-ce un mauvais pédagogue ?
Est-ce un mauvais spécialiste de son domaine ?
Est-il mauvais en communication ?
Est-il mauvais en gestion de classe ?
A-t-il du mal à s'adapter à certains élèves ?
A-t-il du mal à s'adapter à un certain public ?
Est-il stressé ?
A-t-il mangé de la choucroute au fruits de mer et son estomac en souffre terriblement ?
Est-il louche ?
A-t-il un casier judiciaire ?
Est-il moche ?
Fait-il peur aux élèves ?
Donne-t-il des notes trop basses ?
Donne-t-il des notes trop hautes ?
Enseigne-t-il par compétences ?
N'enseigne-t-il pas par compétences ?
Est-il grossier ?
Utilise-t-il un vocabulaire trop évolué pour ses élèves ?
Ses explications sont-elles peu claires ?
Est-il détesté des élèves ?
Est-il trop aimé des élèves qui ne font plus rien ?
Est-il un lecteur assidu des cahiers pédagogiques ?
Possède-t-il tous les Brighelli ?
Est-il trop sévère ?
Est-il trop laxiste ?
Fait-il trop confiance aux élèves ?


Un professeur désastreux un an peut être excellent l'année d'après, j'en suis persuadé.

_________________
Parlons éducation... il me vient encore quelques élèves normaux... certes!... jamais vous pouvez vous vanter d'être absolument sans normaux!... non! un de temps à autre... bon!... je les instruis... pas plus mal que les autres professeurs... pas mieux... pédagogue, je suis! oh! très pédagogue! et très scrupuleux!... jamais une séance de chic!... jamais un cours fantaisiste!... depuis trente et cinq années, jamais une pédagogie drôlette!... pas que je me tienne pas au courant!... que si! que si!... je lis à fond tous les cahiers pédagogiques, les sciences de l'éducation... deux, trois kilos par semaine!... au feu! au feu le tout! c'est pas moi qui serai inquiété pour "instruction à la légère"!...

Nielsen Rika Bell
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un stagiaire débordé, des parents révoltés et une directrice retenue en otage...

Message par User5899 le Mer 7 Déc 2011 - 16:40

@victor44 a écrit:
@Jane a écrit:Désolant... il est désolant qu'un stagiaire se retrouve dans une telle situation et il est désolant qu'une telle situation perdure depuis plus de 3 mois. Il est désolant que les parents d'élèves aient un tel pouvoir. Il est désolant que des enfants aient en face d'eux des adultes non formés au métier d'enseignant. humhum

Cette situation n'est pas nouvelle, les PE qui étaient pris sur liste complémentaire n'avaient pas de formation non plus.
La démarche des parents est violente, mais moi qui suis aussi parent je comprend l'exaspération devant une situation qui n'avance pas (certains collègues stagiaires ou non ne sont pas ou plus en mesure d'enseigner). Je doute que dans cet établissement privé les élèves soient si ingérables que celà. Maintenant si vous soutenez qu'il faut des moyens pour baisser les effectifs dans le privé alors qu'ils ont déjà la possibilité de trier....
Une séquestration, ça se règle avec le RAID et deux balles dans la tête. Ca leur mettra quelque chose dedans à ces cons. J'en ai vu deux à la télé à 13h, laisser des gamins avec ça tout un we, c'est quand même aussi drôlement dangereux, fussent-ils les parents légitimes. Ca sentait le 12,5° jusque dans ma télé.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un stagiaire débordé, des parents révoltés et une directrice retenue en otage...

Message par Marie Laetitia le Mer 7 Déc 2011 - 16:44

@ann a écrit:Pourquoi ne peut-on pas dire que certaines personnes sont des mauvais professeurs ???

qui a dit que c'était impossible ? Rolling Eyes

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un stagiaire débordé, des parents révoltés et une directrice retenue en otage...

Message par Nielsen Rika Bell le Mer 7 Déc 2011 - 16:47

@Marie Laetitia a écrit:
@ann a écrit:Pourquoi ne peut-on pas dire que certaines personnes sont des mauvais professeurs ???

qui a dit que c'était impossible ? Rolling Eyes

Je dis que c'est difficile d'être catégorique.

_________________
Parlons éducation... il me vient encore quelques élèves normaux... certes!... jamais vous pouvez vous vanter d'être absolument sans normaux!... non! un de temps à autre... bon!... je les instruis... pas plus mal que les autres professeurs... pas mieux... pédagogue, je suis! oh! très pédagogue! et très scrupuleux!... jamais une séance de chic!... jamais un cours fantaisiste!... depuis trente et cinq années, jamais une pédagogie drôlette!... pas que je me tienne pas au courant!... que si! que si!... je lis à fond tous les cahiers pédagogiques, les sciences de l'éducation... deux, trois kilos par semaine!... au feu! au feu le tout! c'est pas moi qui serai inquiété pour "instruction à la légère"!...

Nielsen Rika Bell
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un stagiaire débordé, des parents révoltés et une directrice retenue en otage...

Message par Clarianz le Mer 7 Déc 2011 - 17:01

Mais vous pensez sincèrement que des parents peuvent se liguer contre un enseignant, sans aucun motif?

La grande empathie que vous ressentez pour notre collègue ne peut-elle s'étendre aux parents? Au vue de ce que l'on a lu -mise en danger, enfants sans surveillance dans les couloirs, élèves de 8 ans d'école privée, est-il totalement impossible de penser que cette personne a de réelles difficultés?
Que dites-vous, sans langue de bois, d'un collègue qui n'arrive pas à tenir une classe sans problème?

_________________
Mama's Rock

Clarianz
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un stagiaire débordé, des parents révoltés et une directrice retenue en otage...

Message par Botentoush le Mer 7 Déc 2011 - 17:01

@ann a écrit:Pourquoi ne peut-on pas dire que certaines personnes sont des mauvais professeurs ???

Quand j'étais à l'iufm, sur 25 stagiaires, il y avait au moins 15 mauvais profs (moi compris), les autres ne parlaient pas de leurs soucis!!
Et j'en suis sûr que 5 ans après ces 15 mauvais profs sont devenus très majoritairement bons voire très bons.

_________________
Faites gaffe au bottage en touche!!
docco est toujours en moi!

Botentoush
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un stagiaire débordé, des parents révoltés et une directrice retenue en otage...

Message par lalilala le Mer 7 Déc 2011 - 17:08

@Clarianz a écrit:Mais vous pensez sincèrement que des parents peuvent se liguer contre un enseignant, sans aucun motif?

La grande empathie que vous ressentez pour notre collègue ne peut-elle s'étendre aux parents? Au vue de ce que l'on a lu -mise en danger, enfants sans surveillance dans les couloirs, élèves de 8 ans d'école privée, est-il totalement impossible de penser que cette personne a de réelles difficultés?
Que dites-vous, sans langue de bois, d'un collègue qui n'arrive pas à tenir une classe sans problème?

Oui mais est-ce une raison pour organiser une prise d'otage? Si ça devient un moyen courant d'éjecter les gens qui posent problème, on pourra bientôt faire de même avec les gamins ingérables dont on doit supporter la violence verbale et parfois physique chaque jour alors que l'administration refuse d'organiser un conseil de discipline ou de les virer définitivement. Jouons nous aussi au maillon faible à coup de prises d'otage Twisted Evil

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un stagiaire débordé, des parents révoltés et une directrice retenue en otage...

Message par Cath le Mer 7 Déc 2011 - 17:08

@Clarianz a écrit:Mais vous pensez sincèrement que des parents peuvent se liguer contre un enseignant, sans aucun motif? oui, hélas la nature humaine est ainsi faite:le prétexte peut être totalement futile.

La grande empathie que vous ressentez pour notre collègue ne peut-elle s'étendre aux parents? Au vue de ce que l'on a lu -mise en danger, enfants sans surveillance dans les couloirs, élèves de 8 ans d'école privée, est-il totalement impossible de penser que cette personne a de réelles difficultés? Mais justement, on n'a pas lu grand chose, seulement des témoignages indirects de parents qui n'assistent pas aux cours et d'une hiérarchie qui n'est pas intervenue - à tort si c'était si grave....
Que dites-vous, sans langue de bois, d'un collègue qui n'arrive pas à tenir une classe sans problème?
Que c'est un stagiaire?

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un stagiaire débordé, des parents révoltés et une directrice retenue en otage...

Message par liliepingouin le Mer 7 Déc 2011 - 17:10

Je comprends tout à fait que des parents soient très en colère s'ils ont le sentiment que ça se passe mal à l'école et que leur enfant ne progresse pas.

Je comprends qu'ils tentent des actions pour faire changer les choses.

Mais la prise d'otage, au sein de l'éducation nationale, je trouve que c'est extrêmement ennuyeux. Les parents nous reprochent tellement de "prendre les enfants en otage" quand on fait une grève dans l'intérêt du service et voilà qu'ils utilisent la force pour faire aboutir leurs revendications????
Quel exemple pour leurs enfants?

Franchement, n'était-il pas possible plutôt qu'ils changent leur enfant d'école? Je me doute que ça puisse poser de gros soucis d'organisation, mais je pense que cela aurait très vite fait réagir la hiérarchie, et en tout cas, on n'en serait pas venu à de telles extrémités.

Ce n'est vraiment vraiment vraiment pas normal d'en arriver là dans l'éducation nationale. Nous ne sommes pas dans une guerre économique, mais au sein de l'institution qui doit instruire, éduquer, apprendre le respect de l'autre, les valeurs humanistes... ça me choque.

La violence des parents me choque, me révolte même. De même que me révolte la rigidité de la hiérarchie, et son incapacité à trouver des solutions aux problèmes qui se posent.

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.

liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un stagiaire débordé, des parents révoltés et une directrice retenue en otage...

Message par Clarianz le Mer 7 Déc 2011 - 17:11

@lalilala a écrit:
@Clarianz a écrit:Mais vous pensez sincèrement que des parents peuvent se liguer contre un enseignant, sans aucun motif?

La grande empathie que vous ressentez pour notre collègue ne peut-elle s'étendre aux parents? Au vue de ce que l'on a lu -mise en danger, enfants sans surveillance dans les couloirs, élèves de 8 ans d'école privée, est-il totalement impossible de penser que cette personne a de réelles difficultés?
Que dites-vous, sans langue de bois, d'un collègue qui n'arrive pas à tenir une classe sans problème?

Oui mais est-ce une raison pour organiser une prise d'otage? Si ça devient un moyen courant d'éjecter les gens qui posent problème, on pourra bientôt faire de même avec les gamins ingérables dont on doit supporter la violence verbale et parfois physique chaque jour alors que l'administration refuse d'organiser un conseil de discipline ou de les virer définitivement. Jouons nous aussi au maillon faible à coup de prises d'otage Twisted Evil


mais je trouve que c'est une très bonne idée, qui devrait être appliquée plus souvent! Twisted Evil

_________________
Mama's Rock

Clarianz
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un stagiaire débordé, des parents révoltés et une directrice retenue en otage...

Message par Nielsen Rika Bell le Mer 7 Déc 2011 - 17:12

@Clarianz a écrit:Mais vous pensez sincèrement que des parents peuvent se liguer contre un enseignant, sans aucun motif?

J'ai vu assez de parents stupides ou pour être capable de penser qu'une poignée peut se liguer sans un motif valable, oui.

@Clarianz a écrit:La grande empathie que vous ressentez pour notre collègue ne peut-elle s'étendre aux parents? Au vue de ce que l'on a lu -mise en danger, enfants sans surveillance dans les couloirs, élèves de 8 ans d'école privée, est-il totalement impossible de penser que cette personne a de réelles difficultés?
Que dites-vous, sans langue de bois, d'un collègue qui n'arrive pas à tenir une classe sans problème?

Si, elle peut. Eh bien jamais, au grand jamais je n'aurais songé à faire autre chose que passer des coups de téléphone ou prendre des rendez-vous. Et si je suis parfaitement exaspéré, changer d'école (dans le privé ça se fait très bien).

_________________
Parlons éducation... il me vient encore quelques élèves normaux... certes!... jamais vous pouvez vous vanter d'être absolument sans normaux!... non! un de temps à autre... bon!... je les instruis... pas plus mal que les autres professeurs... pas mieux... pédagogue, je suis! oh! très pédagogue! et très scrupuleux!... jamais une séance de chic!... jamais un cours fantaisiste!... depuis trente et cinq années, jamais une pédagogie drôlette!... pas que je me tienne pas au courant!... que si! que si!... je lis à fond tous les cahiers pédagogiques, les sciences de l'éducation... deux, trois kilos par semaine!... au feu! au feu le tout! c'est pas moi qui serai inquiété pour "instruction à la légère"!...

Nielsen Rika Bell
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un stagiaire débordé, des parents révoltés et une directrice retenue en otage...

Message par liliepingouin le Mer 7 Déc 2011 - 17:13

@Clarianz a écrit:
Que dites-vous, sans langue de bois, d'un collègue qui n'arrive pas à tenir une classe sans problème?

J'en dis que peut-être qu'un jour, ce sera moi.

Et aussi qu'une classe sans problème, ça ne veut rien dire.


_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.

liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un stagiaire débordé, des parents révoltés et une directrice retenue en otage...

Message par Nielsen Rika Bell le Mer 7 Déc 2011 - 17:14

@Clarianz a écrit:
@lalilala a écrit:
@Clarianz a écrit:Mais vous pensez sincèrement que des parents peuvent se liguer contre un enseignant, sans aucun motif?

La grande empathie que vous ressentez pour notre collègue ne peut-elle s'étendre aux parents? Au vue de ce que l'on a lu -mise en danger, enfants sans surveillance dans les couloirs, élèves de 8 ans d'école privée, est-il totalement impossible de penser que cette personne a de réelles difficultés?
Que dites-vous, sans langue de bois, d'un collègue qui n'arrive pas à tenir une classe sans problème?

Oui mais est-ce une raison pour organiser une prise d'otage? Si ça devient un moyen courant d'éjecter les gens qui posent problème, on pourra bientôt faire de même avec les gamins ingérables dont on doit supporter la violence verbale et parfois physique chaque jour alors que l'administration refuse d'organiser un conseil de discipline ou de les virer définitivement. Jouons nous aussi au maillon faible à coup de prises d'otage Twisted Evil


mais je trouve que c'est une très bonne idée, qui devrait être appliquée plus souvent! Twisted Evil

Hélas ! Nous ne sommes pas clients. No

_________________
Parlons éducation... il me vient encore quelques élèves normaux... certes!... jamais vous pouvez vous vanter d'être absolument sans normaux!... non! un de temps à autre... bon!... je les instruis... pas plus mal que les autres professeurs... pas mieux... pédagogue, je suis! oh! très pédagogue! et très scrupuleux!... jamais une séance de chic!... jamais un cours fantaisiste!... depuis trente et cinq années, jamais une pédagogie drôlette!... pas que je me tienne pas au courant!... que si! que si!... je lis à fond tous les cahiers pédagogiques, les sciences de l'éducation... deux, trois kilos par semaine!... au feu! au feu le tout! c'est pas moi qui serai inquiété pour "instruction à la légère"!...

Nielsen Rika Bell
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un stagiaire débordé, des parents révoltés et une directrice retenue en otage...

Message par Dani le Mer 7 Déc 2011 - 17:16

@LadyC a écrit:
@Clarianz a écrit:mais l'instit' était pê aussi un fou furieux... on ne sait pas... si j'estimais mon enfant en danger (ce sont les mots employés, on peut donc imaginer les coups/les insultes/les humiliations) je n'hésiterais pas.

S'il y avait coups/insultes/humiliations, les parents le diraient explicitement, je pense bien ! ils n'ont pas l'air timide...

Et je rejoins ce qui a été dit plus haut :
- soit le stagiaire en question est franchement un incapable (? en même temps, sans formation, comment juger...) et dans ce cas c'est le reconvertir qu'il faut, pas le déplacer
- soit le déplacer = la solution miracle... ce qui signifie que le pb n'est pas le stagiaire, mais l'éducation des gamins...

Dans tous les cas, je ne sais plus qui l'a dit (pardon), mais je plussoie : n'entendre la voix que d'une partie, ça sent le coup fumeux...

Bien sûr, ils ne louperaient pas l'occasion.

Et on commence à savoir, petit à petit, mais ça demande des efforts à la plupart des collègues, car cela les met en porte à faux avec leur conscience, (notion bien désuète de solidarité... Neutral ) qu'il n'est pas rare qu'ils inventent, collectivement, mais avec le soutien des CPE et des chefaillons, les insultes, coups et humiliations.

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un stagiaire débordé, des parents révoltés et une directrice retenue en otage...

Message par Clarianz le Mer 7 Déc 2011 - 17:23

De quoi parles-tu Dani? Il s'agit réellement d'un coup monté?


- une classe sans pb oui, ça arrive, je vais même vous parler d'un cas précis: dans mon collège Bisounours j'ai des classes en communs avec ma collègue d'allemand, évidemment elle n'a pas des classes entières, seulement des groupes de moins de 10 élèves, sa salle est à côté de la mienne.
Et clairement, elle rencontre des difficultés avec des élèves qui n'en posent pas. Elle a sans doute des tas d’inquiétudes extérieures, des problèmes perso. divers et variés, mais qui ne justifient pas sont comportement.

_________________
Mama's Rock

Clarianz
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un stagiaire débordé, des parents révoltés et une directrice retenue en otage...

Message par liliepingouin le Mer 7 Déc 2011 - 17:27

En quoi consiste son comportement?

On peut lui reprocher son comportement si effectivement elle se conduit mal, fait des erreurs énormes, ne remplit pas sa mission.

Si en revanche, le seul problème est que les élèves se tiennent mal, mais qu'elle même ne commet pas de faute, je ne vois pas ce qu'on peut lui reprocher.
Des élèves qui sont doux comme des agneaux dans la plupart des cours, mais qui se lâchent dans celui d'un collègue, ça existe, et ça ne signifie pas que ce collègue soit nécessairement incompétent. En revanche, si les autres adultes laissent entendre devant les élèves que le problème vient du collègue, il n'arrivera jamais à rétablir la situation.
Et peut se retrouver plongé dans une très grande souffrance.

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.

liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un stagiaire débordé, des parents révoltés et une directrice retenue en otage...

Message par Dani le Mer 7 Déc 2011 - 17:28

@Clarianz a écrit:De quoi parles-tu Dani? Il s'agit réellement d'un coup monté?


- une classe sans pb oui, ça arrive, je vais même vous parler d'un cas précis: dans mon collège Bisounours j'ai des classes en communs avec ma collègue d'allemand, évidemment elle n'a pas des classes entières, seulement des groupes de moins de 10 élèves, sa salle est à côté de la mienne.
Et clairement, elle rencontre des difficultés avec des élèves qui n'en posent pas. Elle a sans doute des tas d’inquiétudes extérieures, des problèmes perso. divers et variés, mais qui ne justifient pas sont comportement.

Je parle du principe de la cabale contre ceux d'entre nous qui essaient encore de faire leur métier.
Ne pas falsifier les notes, punir ceux qui sabotent le cours. les parents ne supportent plus ce type d'enseignants quand leur progéniture se voit notifier le fruit de son comportement.
La cabale est devenue une méthode de gestion des personnels de ce type. Car ce type d'enseignants pose problème à une hiérarchie d'une effroyable lâcheté.

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un stagiaire débordé, des parents révoltés et une directrice retenue en otage...

Message par Dani le Mer 7 Déc 2011 - 17:33

@Marie Laetitia a écrit:
@Leclochard a écrit:
Tu regrettes qu'on ne condamne pas les ouvriers qui ont retenu leur patron ? Shocked

Bon. Tu n'as pas l'air de comprendre mon raisonnement. Si un ouvrier, excédé par le comportement ignoble de son patron, l'attend à la sortie et le tue. L'ouvrier sera condamné pour homicide, même s'il bénéficie de circonstances atténuantes. Mais un acte illégal reste illégal, on est bien d'accord? Dura lex sed lex, dit la formule...

Que tu soutiennes le contraire m'inquiéterait parce que cela veut dire que l'on n'a même plus à être en droit égaux devant la loi. Rolling Eyes

ce que je regrette c'est que d'une part oui, ceux qui séquestrent ne soient pas punis et que l'État n'assure pas sa mission qui est de protéger les individus des abus commis par des patrons. Il faut envisager le problème en entier.

Npus ne serions plus égaux devant la loi ? On m'aurait menti ?

O rage ! O désespoir !

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum