Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Serge G
Serge G
Niveau 5

Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN... Empty Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN...

par Serge G le Jeu 8 Déc 2011 - 11:21
Voilà je ne veux pas faire ma pleureuse, d'autant que je sais qu'il y a beaucoup de situations difficiles dans le métier, mais j'aimerais vous exposer ce qui tracasse mon esprit inlassablement.
Après avoir quitté mon académie d'origine, lieu où je suis né, ai fait mes études et eu mon Capes, je me suis retrouvé (faute de points suffisants) dans la banlieue parisienne, affectation que j'avais choisie, pensant qu'il valait mieux choisir que subir. j'étais alors avec mon amie du moment que j'avais rencontrée lors de mon année de stage mais après les fameuses mutations. Elle ne voulait surtout pas aller en banlieue parisienne et avait choisi l'est de la France par défaut. Bref, nous passâmes une année d'aller/retour et je la rejoignis au bout d'un an. Heureux de quitter un climat de travail délétère, je me retrouvai à 600 kms de chez nous. Tzr, je fus alors envoyé hors zone en LP dans des endroits qui me firent regretter mes moments les plus difficiles en banlieue mais, vaille que vaille, je tins le coup malgré les heures de voitures (un accident de la route dont je sortis indemne). Cependant, ces affectations et puis également la vie me sépara de ma bien aimée d'alors et, pacsés, nous décidâmes d'une mutation conjointe basée sur un consentement mutuel avant de nous dépacser...
Arrivé dans la nouvelle académie, je fus de nouveau TZR rattaché en ZEP et j'enchainai les affectations diverses et variées au gré des dépressions des collègues que je ne blâme aucunement. En effet, d'un naturel assez fragile, je me mis progressivement à sombrer moi-même dans des dépressions à répétition. Cela fait donc 7 ans que je suis TZR et suis nommé en dernière minute à la rentrée sinon j'attends la sonnerie du téléphone en restant au CDI de mon établissement de rattachement... Mes affectations en début de carrière font que mon niveau a sensiblement baissé et j'ai de plus en plus de mal à m'adapter sans compter les difficultés inhérentes à notre métier qu'il faut affronter surtout dans les endroits dits difficiles. Je vois un psy depuis 4 ans, je consomme des médicaments de toutes sortes pour manger, dormir, être calme, réguler mon humeur. Je suis tout de même allé voir le médecin conseil afin de trouver une solution et pouvoir obtenir enfin un poste fixe, sa réponse m'a laissé circonspect. Elle m'a tendu des feuilles afin que je fasse une reconnaissance comme personne handicapée (1000 points de bonification sur une zone), mais il est hors de question que je fasse un tel type de demande surtout que je compte ne pas faire de vieux os dans ce métier, passionnant mais dans mon cas destructeur. Je suis actuellement en arrêt maladie depuis plus d'un mois et je ne supporte plus d'être inactif d'autant que ma nouvelle compagne et moi attendons un bébé pour mai. J'envisage toutes les solutions : enseigner me plait mais ma situation me détruit. En m'excusant pour ce long message, qui me fait du bien...
JEMS
JEMS
Modérateur

Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN... Empty Re: Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN...

par JEMS le Jeu 8 Déc 2011 - 11:33
Bonjour Serge,

Effectivement ta situation est difficile à vivre, tu survis plus que tu ne vis, comme beaucoup d'entre-nous malheureusement.
Je n'ai pas de conseils particuliers à te donner, ton parcours a été jalonné de multiples péripéties qui ont peu à peu érodé ta patience et ton envie. Le statut des TZR n'arrange en rien ta situation. Certaines personnes ici ont choisi de quitter le métier, elles sont épanouies désormais.
Je sais que notre amour à enseigner est fort, nous aimons nos jeunes, nous aimons transmettre, mais l'administration ne nous considère en rien comme humain, nous sommes des pions face à des flux.
L'essentiel est la santé, il faut se reposer, même si l'inactivité est pesante. Dis-toi que tu n'as qu'une seule santé, un métier, quel qu'il soit ne doit pas nous détruire. Il faut profiter également de ta petite famille, elle seule compte. Elle va être un vrai booster.
Courage à toi Serge, tu trouveras ici des personnes ouvertes qui pourront t'apporter certains renseignements dans les voies de reconversion possibles.
Et aussi ne pas t'excuser Wink, le partage c'est important.
Serge G
Serge G
Niveau 5

Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN... Empty Re: Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN...

par Serge G le Jeu 8 Déc 2011 - 11:38
Bonjour à toi Jems,
le plus dur dans tout ça c'est que j'ai vraiment l'impression d'être une nullité... Je te remercie pour ton message...
JEMS
JEMS
Modérateur

Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN... Empty Re: Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN...

par JEMS le Jeu 8 Déc 2011 - 11:47
@Serge G a écrit:Bonjour à toi Jems,
le plus dur dans tout ça c'est que j'ai vraiment l'impression d'être une nullité... Je te remercie pour ton message...
Non, l'adaptation à de nombreux postes à ses limites ! Tu ne peux sans cesse produire un travail de qualité si tu es nommé en catastrophe. Il faut partir de l'idée que tu fais avec les moyens que l'on te donne, basta ! Very Happy
Pluiedetoiles
Pluiedetoiles
Expert

Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN... Empty Re: Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN...

par Pluiedetoiles le Jeu 8 Déc 2011 - 12:00
Bonjour Serge,

Ne t'excuse surtout pas : on a quand même le droit de dire ce qu'on a sur le coeur et de partager ses doutes et ses craintes ...

J'imagine que tu te sens à bout, et en effet, ta situation professionnelle doit être difficile à gérer. Mais tu ne dois pas te sentir "nul". il y a parfois des passages de notre vie plus difficiles à supporter que d'autres, mais la vie n'est pas noire pour autant. La preuve, tu vas bientôt être papa : je suis certaine que ce nouveau rôle t'aidera à relativiser et à (re)prendre confiance en toi ...

Toutes mes pensées les plus douces fleurs2

_________________
Mon blog :La légèreté des lettres
Saraswati
Saraswati
Neoprof expérimenté

Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN... Empty Re: Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN...

par Saraswati le Jeu 8 Déc 2011 - 12:02
Bonjour Serge,
Si financièrement tu peux te le permettre, je te conseille de prendre un mi-temps annualisé.

J'ai une amie qui a fait ça, elle a été enchantée.
Elle a bossé à temps-plein de septembre à janvier ou février, puis plus du tout jusqu'à la rentrée suivante (tu es payé à mi-temps toute l'année du coup).
Ça lui a permis de prendre du recul, de voyager beaucoup à l'aventure (car elle était célibataire), mais aussi d'affiner ses envies professionnelles.
Elle est beaucoup + sereine aujourd'hui et "détachée" des tracas du boulot.
Elle assure cette année un poste à une autre fonction dans l'établissement et cela lui plaît.

Cela peut être une solution pour toi : tu as 6 mois pour éventuellement faire un stage dans une boîte, chercher une autre voie, faire le point.
Tu ne resteras pas 6 mois à t'ennuyer chez toi.

Bon courage !
Serge G
Serge G
Niveau 5

Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN... Empty Re: Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN...

par Serge G le Jeu 8 Déc 2011 - 12:20
Cette année, ils ont fait fort... J'ai réussi à être renommé sur un poste à l'année sur un remplacement que j'avais effectué en fin d'année dernière (une collègue en arrêt longue maladie pour dépression, tiens étrange). J'avais pris la suite d'un autre TZR en fin de carrière et posant problème, je n'en ai pas su davantage, me méfiant des bruits de couloir. Bref, le principal, content de mon travail, avait adressé, à ma demande, un courrier afin que je prenne le mi temps de la collègue en question qui revenait en mi temps thérapeutique l'année suivante.... Pas de nouvelle du rectorat en juillet, mais j'ai l'habitude et ça me pourrit bien les vacances. A la prérentrée, coup de fil à 12h dans mon établissement de rattachement, je suis renommé à l'année pour 18h sur ce même poste... Cela m'intrigue, peut-être que la collègue en question a eu un prolongement ? Arrivant en début d'après-midi dans l'établissement, je constate que ma collègue est là et, qu'en fait, je n'effectuerai que 9h dans cet établissement. Le rectorat s'est trompé, du coup mon pv n'est pas correct et je ne peux le signer, il faudra 2 semaines pour qu'un valide arrive enfin et que je le signe. Entre temps, n'ayant que 9 h, j'accepte deux heures et passe à 11h préférant enseigner que me retrouver au CDI dans mon établissement de rattachement. Certains penseront que c'est cool de n'avoir que 9h, pour ma part, ça me déplait fortement car je sais que je vais devoir attendre un complément sous peu avec ce que cela implique en terme de stress. Un premier remplacement arrive, une collègue en dépression (encore!!!) qui a un service de 18h mais qu'on m'a compressé en 9h (c'est un remplacement à priori court et y a plus de TZR). Pas de cahier de textes et puis le cahier de textes informatique est en cours de mise en place... J'effectue ce remplacement qui n'a duré qu'une semaine avec ce goût désagréable d'être un bouche trou. Entre temps, avant même la fin de ce remplacement, nouvelle nomination pour 9h sur un autre établissement (une collègue qui a des problèmes de santé physique mais qui, au téléphone, ne me cache pas qu'elle fera trainer car c'est sa dernière année et qu'elle en a marre)... Et là, je craque (arrêt maladie), je tente de repartir et après une semaine et demi recraque (arrêt maladie dans lequel je suis encore). Bref je passe pour un guignol auprès de l'autre établissement, la principale et son adjointe me l'ont bien fait sentir.... Je me retrouve à 20 heures sur deux établissements avec une classe de troisième que je vois trois heures dans la même journée, heureusement qu'ils sont sympas. En bref, je n'ai pas de problèmes de discipline mais ça me bouffe...

cahier de textE


Dernière édition par Serge G le Jeu 8 Déc 2011 - 12:29, édité 1 fois
Serge G
Serge G
Niveau 5

Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN... Empty Re: Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN...

par Serge G le Jeu 8 Déc 2011 - 12:22
Merci les collègues, ça fait plaisir un peu de compréhension...
avatar
Invité
Invité

Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN... Empty Re: Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN...

par Invité le Jeu 8 Déc 2011 - 12:49
ce qui est vraiment dommage dans ton cas, c'est que ton ras-le bol provient juste de la façon dont les mutations sont organisées. Et avec les suppressions de postes, ça ne va pas s'arranger. les compléments de service se multiplient. Même si tu arriverais à obtenir un poste à temps plein l'an prochain, qui sait combien de temps tu le garderas? Tu seras le dernier arrivé, donc le premier à voir ses heures diminuer.
Serge G
Serge G
Niveau 5

Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN... Empty Re: Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN...

par Serge G le Jeu 8 Déc 2011 - 12:56
Je le sais bien, Lorica, même si parfois je me dis que les départs à la retraite qui devraient être massifs pourraient compenser. On se rassure comme on peut... Mais moi ce qui m'a surtout déplu c'est qu'on me dise de me faire reconnaître handicapé pour avoir une bonification. Je n'ai rien contre les handicapés, loin de là, mais ça développe ma paranoïa du système. Et puis super d'être catalogué handicapé pour problème psy si je suis amené à chercher du travail...
avatar
pitchounette
Esprit éclairé

Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN... Empty Re: Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN...

par pitchounette le Jeu 8 Déc 2011 - 16:10
@Serge G a écrit:Bonjour à toi Jems,
le plus dur dans tout ça c'est que j'ai vraiment l'impression d'être une nullité... Je te remercie pour ton message...
Une nullité, de quel droit tu te portes un tel jugement???? Non tu nes pas nul !!
Les choses le plus importantes à mon avis :
-toccuper de ta santé
-toccuper de l'arrivée de votre petit ange pour le mois de mai Smile
-trouver un changement de public: je ne vois pas de quel droit, puisque tu aimes enseigner, tu quitterais une voie qui te plait!! tu aimes enseigner alors continues



Je compatis par contre...7 ans de TZR j'en suis qu'à ma 3eme et j'en ai déjà ras le bol ca me porte beaucoup sur le moral
Serge G
Serge G
Niveau 5

Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN... Empty Re: Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN...

par Serge G le Jeu 8 Déc 2011 - 16:40
C'est gentil, Lenou... Mais à force de faire des cours adaptés et de faire des remplacements de-ci delà, en fait je n'ai pas abordé tous les sujets dans mes classes... De plus, j'ai peu d'esprit de synthèse et j'ai tendance à faire de longues séquences qui s'éternisent un peu. Je n'arrive pas à aborder un thème sans le traiter en profondeur. Je n'ai d'ailleurs, quand j'ai eu des classes à l'année, pas abordé des thèmes entiers du programme à cause de cela. Quant à ma petite Charlotte aux pommes ou mon petit Lulu, j'y pense et j'espère qu'elle/il n'héritera pas de la sinistrose paternelle (dépression au dessus du jardin)...
Condorcet
Condorcet
Oracle

Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN... Empty Re: Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN...

par Condorcet le Jeu 8 Déc 2011 - 16:57
Ce que je lis de toi me révèle au contraire beaucoup de conscience professionnelle fleurs2 fleurs2 fleurs2 fleurs

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
Serge G
Serge G
Niveau 5

Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN... Empty Re: Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN...

par Serge G le Jeu 8 Déc 2011 - 17:13
Merci Condorcet pour toutes ces fleurs... j'essaye de bosser en ce moment pour pouvoir envoyer du lourd quand je reprendrai mais je passe mon temps à scanner une multitude de textes sur les thèmes au programme, pas très productif en somme. Rien de pire que les psychotropes pour réduire à néant toutes réflexions constructives. Résultat je me fais une banque de textes pléthorique sans véritable but sinon d'encombrer mon disque dur. Ensuite je les archive en les imprimant dans des classeurs par thème, j'ai l'obsession du classement, du rangement, des dossiers, des sous-dossiers... Heureusement que les Mac sont des supers bécanes aca
Serge G
Serge G
Niveau 5

Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN... Empty Re: Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN...

par Serge G le Jeu 8 Déc 2011 - 17:23
Mais que pensez-vous de l'alternative que me propose le médecin conseil de l'IA de faire une demande à la MDPH pour une RQTH et tout ça pour être bonifié afin enfin de me poser et être plus serein ?
J'ai trouvé ça suspect, chercherait-on à m'évincer? Je ne suis qu'un TZR pale ...
En plus je n'ai jamais été inspecté depuis ma validation et ça me stresse affraid
micaschiste
micaschiste
Vénérable

Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN... Empty Re: Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN...

par micaschiste le Jeu 8 Déc 2011 - 17:37
@Serge G a écrit:Mais que pensez-vous de l'alternative que me propose le médecin conseil de l'IA de faire une demande à la MDPH pour une RQTH et tout ça pour être bonifié afin enfin de me poser et être plus serein ?
J'ai trouvé ça suspect, chercherait-on à m'évincer? Je ne suis qu'un TZR pale ...
En plus je n'ai jamais été inspecté depuis ma validation et ça me stresse affraid

je ne comprends pas tout ces cycles et les conséquences de ceux-ci...mais renseigne-toi bien (je dirais même : ''demande confirmation des infos que l'on te donne par plusieurs sources'') avant d'accepter/refuser.
Courage à toi.
Serge G
Serge G
Niveau 5

Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN... Empty Re: Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN...

par Serge G le Jeu 8 Déc 2011 - 17:51
MDPH=Maison Départementale des Personnes Handicapées
RQTH= Reconnaissance en Qualité de Travailleur Handicapé

Mais je ne suis pas handicapé, je suis juste dans un cercle de dépressions chroniques car j'arrive au bout de mon seuil de tolérance comme Titulaire sur Zone de Remplacement. On va me proposer quoi après un camp de restructuration mentale ou la porte ....


Dernière édition par Serge G le Jeu 8 Déc 2011 - 21:21, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité

Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN... Empty Re: Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN...

par Invité le Jeu 8 Déc 2011 - 17:56
moi aussi je trouve ça rude... Va falloir être catalogué "handicapé" pour échapper aux ZR??
Est-ce que tu as déjà parlé de tout ça à un syndicat?
Serge G
Serge G
Niveau 5

Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN... Empty Re: Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN...

par Serge G le Jeu 8 Déc 2011 - 18:01
Oui Lorica et on m'a dit que c'était banal, c'est comme ça qu'il décide des bonifications en capa... Apparemment une lettre explicative et détaillée de mon psy ne suffirait pas. Mais va chercher du boulot avec ça ! Mon psy m'a dit que c'était être comme marqué au fer rouge et il a 35 ans de carrière, ses patients sont en grande majorité des profs, bizarre non? Je ne me laisserai pas faire, hors de question d'entrer chez Big Brother. Evil or Very Mad
micaschiste
micaschiste
Vénérable

Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN... Empty Re: Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN...

par micaschiste le Jeu 8 Déc 2011 - 18:11
Pourquoi ne prends-tu pas à temps partiel dès la naissance de ton petit ?
Cela te soulagera.
je pense que ce que tu as le plus besoin en ce moment est de temps et du repos pour te retaper. Vu ce que tu as traversé, cela n'a rien t'étonnant.

Un arrêt maladie est dur à supporter quand on a l'habitude d'être actif et que notre état le justifie. Accepte-le du mieux possible et retapes toi. Pense à toi et à ta famille.

Je metterais de côté de que te propose le médecin conseil pour l'instant.
Qu'en penses-ton docteur personnel?

loup des steppes
loup des steppes
Neoprof expérimenté

Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN... Empty Re: Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN...

par loup des steppes le Jeu 8 Déc 2011 - 18:18
Oui moi je me méfierais... aucune confiance dans la plupart des médecins du rectorat, et on ne sait rien de leurs consignes surtout....
Le but ultime de la grand majorité des décisions actuelles étant de faire fuir les bons profs qui veulent transmettre du savoir....
Un mi-temps me parait être une bonne solution d'attente.. Courage fleurs

_________________
[i] "Là où sont mes pieds, je suis à ma place." prov. Amérindien
"Choose the words you use with care: they create the world around you"
Serge G
Serge G
Niveau 5

Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN... Empty Re: Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN...

par Serge G le Jeu 8 Déc 2011 - 18:25
Pour mon médecin psychiatre, c'est très risqué voire dangereux pour mon avenir. Quant au temps partiel pour la naissance du petit, ma chère et tendre va peut être le faire et je doute qu'on puisse le faire tous les deux (elle est institutrice)... Et si ce n'est pas possible je préfère que ce soit elle. Je vais au CIO pour voir ce qui peut se présenter à moi, tout en regrettant de quitter un travail pour lequel je me suis battu (j'ai passé le capes externe en étant maitre d'internat) : angedemon . J'ai l'impression d'être en plein Orange mécanique là.
micaschiste
micaschiste
Vénérable

Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN... Empty Re: Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN...

par micaschiste le Jeu 8 Déc 2011 - 19:00
Les deux parents prof du secondaire peuvent prendre un TP en même temps. je ne sais pas pour le PE/prof du secondaire.
trefle
Serge G
Serge G
Niveau 5

Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN... Empty Re: Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN...

par Serge G le Jeu 8 Déc 2011 - 19:04
c'est sûr ça ? Et pour cause de naissance, c'est à dire jusqu'à l'age de trois ans de l'enfant et de droit? Ca serait génial...
henriette
henriette
Médiateur

Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN... Empty Re: Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN...

par henriette le Jeu 8 Déc 2011 - 19:05
Serge, bon courage ! Surtout, ne te remets pas en cause toi, c'est le système qui marche sur la tête !
Contenu sponsorisé

Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN... Empty Re: Je suis venu vous dire que je pense sérieusement à quitter l'EN...

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum