Arguments du ministre contre les objections concernant la nouvelle notation des profs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Arguments du ministre contre les objections concernant la nouvelle notation des profs

Message par Invité le Jeu 8 Déc 2011 - 13:30

http://blogs.rue89.com/le-mammouthologue/2011/12/08/reforme-de-levaluation-des-enseignants-le-double-jeu-de-luc-chatel-0

"
Eléments de réponse aux objections

1. “ C'est une réforme précipitée ”

La réforme de l'évaluation des enseignants est l'un des éléments du pacte de carrière proposé par le Ministre en octobre 2009. Le projet présenté aujourd'hui est le fruit d'un processus de consultation non seulement avec les organisations syndicales mais aussi avec les personnels intéressés. Les organisations représentatives ont été tenues informées de ce processus. Ainsi à l'issue de la consultation réalisée au printemps dernier, durant laquelle plusieurs milliers d'enseignants se sont exprimés, le Ministre a présidé en personne la présentation des résultats aux organisations syndicales. A la demande de ces dernières, la période des élections professionnelles a été neutralisée.

2. “ Tout est bouclé ”

Conformément au calendrier fixé par le Ministre, après la consultation en ligne au printemps dernier, le projet élaboré est désormais proposé à la concertation avec les organisations représentatives. A l'issue de cette phase de concertation, il sera soumis au vote du [Comité technique ministériel, CTM].

3. “ L'inspection disparaît ”

Le regard croisé entre chef d'établissement et inspection est maintenu, notamment à travers la construction et la validation de la méthode d'auto-évaluation, ainsi que la validation du résultat de l'auto-évaluation.

Les corps d'inspection continuent à intervenir dans les moments clés du parcours RH de l'enseignant (titularisation, affectation en [classes préparatoires aux grandes écoles, CPGE] ou [sections de techniciens supérieurs, STS], avis pour les promotions de grade ou de corps).

4. “ Il y a un changement du métier ”

Oui, et les enseignants souhaitent que les nouvelles missions soient reconnues et prises en compte. Le système de notation actuelle ne le permet pas.

5. “ Ce sont des méthodes du privé ”

La réforme proposée s'inscrit dans le cadre de la mise en place de l'entretien professionnel dans la fonction publique d'Etat, prévue par un décret de juillet 2010. A compter du 1er janvier 2012, l'évaluation de tous les fonctionnaires devra reposer sur un entretien professionnel mené par le supérieur hiérarchique, c'est-à-dire celui en proximité de qui il travaille chaque jour.

6. “ Les syndicats sont opposés à ce projet ”

La quasi-totalité des organisations syndicales porte un regard très critique sur le système actuel. Plusieurs demandent officiellement la disparition de la notation.

7. “ Le supérieur hiérarchique n'est pas compétent pour évaluer dans la discipline ”

Dans le second degré, le système de notation actuel sépare les compétences didactiques des autres composantes du métier d'enseignant. Le projet proposé permet d'évaluer globalement l'ensemble des composantes du métier d'enseignant, sans renoncer à la dimension didactique, notamment à travers le maintien du regard de l'inspection, croisé avec celui du chef d'établissement. »
"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arguments du ministre contre les objections concernant la nouvelle notation des profs

Message par Cath le Jeu 8 Déc 2011 - 16:54

Super.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arguments du ministre contre les objections concernant la nouvelle notation des profs

Message par Jane le Jeu 8 Déc 2011 - 17:03

La réforme de l'évaluation des enseignants est l'un des éléments du pacte de carrière proposé par le Ministre en octobre 2009. Le projet présenté aujourd'hui est le fruit d'un processus de consultation non seulement avec les organisations syndicales mais aussi avec les personnels intéressés. Les organisations représentatives ont été tenues informées de ce processus. Ainsi à l'issue de la consultation réalisée au printemps dernier, durant laquelle plusieurs milliers d'enseignants se sont exprimés, le Ministre a présidé en personne la présentation des résultats aux organisations syndicales. A la demande de ces dernières, la période des élections professionnelles a été neutralisée.

heu scratch

Pour TOUT le reste... No

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arguments du ministre contre les objections concernant la nouvelle notation des profs

Message par barèges le Jeu 8 Déc 2011 - 18:01

C'est vrai ça, quelqu'un se souvient d'une consultation quelconque ?
Je remarque aussi que toute mention de compétences "dans la discipline enseignée" a définitivement disparu du discours sur l'évaluation. Seule sera évaluée la didactique. Nuance...

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arguments du ministre contre les objections concernant la nouvelle notation des profs

Message par Schéhérazade le Jeu 8 Déc 2011 - 18:13

Ce type est évidemment inculte, mais il aurait fait merveille au politburo il y a quelques années. Les termes de concertation, d'information et de consultation sont aussi crédibles dans sa bouche que les mots démocratie et liberté en URSS.
Je ne parle même pas de la perversité intrinsèque de "l'autoévaluation", déjà bien évoquée sur un autre fil.

Schéhérazade
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arguments du ministre contre les objections concernant la nouvelle notation des profs

Message par Nell le Jeu 8 Déc 2011 - 18:15

Il ne répond à aucune question sur le fond tout en ayant réponse à tout... à côté!
Sidérant!

_________________
Impose ta chance, sers ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront. (R. Char)

Nell
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arguments du ministre contre les objections concernant la nouvelle notation des profs

Message par A Tuin le Jeu 8 Déc 2011 - 18:30

En gros maintenant peu importera de faire des cours de daube, pourvu qu'on fasse garderie, avec cette nouvelle forme de notation. C'est un "changement du métier" qui ne correspond pas à ma vision des choses.
A un moment donné si l'école n'est plus un lieu où on apprend des savoirs, des connaissances, je ne vois pas à quoi ça peut servir. C'est tout de même la mission première me semble-t-il. J'ai dû me fourvoyer à un moment....

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arguments du ministre contre les objections concernant la nouvelle notation des profs

Message par micaschiste le Jeu 8 Déc 2011 - 18:31

combien d'entre nous ont l'impression d'être atteint d'alzheimer concernant le point 1 ?? furieux

micaschiste
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arguments du ministre contre les objections concernant la nouvelle notation des profs

Message par Schéhérazade le Jeu 8 Déc 2011 - 18:45

@micaschiste a écrit:combien d'entre nous ont l'impression d'être atteint d'alzheimer concernant le point 1 ?? furieux

Non, à réception de ce torchon je savais que c'était potentiellement une bombe.
Je me souviens très bien de l'excellente chronique de Taillandier à ce sujet, dans l'Humanité, il avait tout compris (le texte du 21 octobre 2010):

http://www.humanite.fr/20_10_2010-accompagnement-456115

La France sarkozyienne
Accompagnement

par François Taillandier

La lettre que le ministre de l’Éducation vient d’envoyer aux professeurs, intitulée le Pacte de carrière, est un joyau de langue de bois, peut-être faut-il dire de langue de com’ ; elle témoigne d’une dégradation du langage qui, provenant d’une telle instance, est déjà en soi préoccupante. La rentrée est ainsi « un moment privilégié », où, « face à des exigences toujours plus complexes », chacun « s’investit avec compétence », pour amener l’élève « au maximum d
e son potentiel ». (Dire qu’il y a des gens qui sont payés pour écrire comme ça ! 
En tant qu’écrivain, je vous assure, 
ça me rend malade.)

Or, « vous trouvez parfois que l’institution vous laisse trop seul », et c’est pourquoi, « dans un métier vécu comme plus difficile », elle se propose de « mieux vous accompagner ».

Aïe ! Dès ce moment, le sentiment 
d’une menace se fait jour, et en effet, dans le dernier paragraphe, la langue 
de bois commence à se délier. 
« Votre métier évolue. De nouvelles missions apparaissent (comme c’est beau, une mission ! C’est autre chose qu’une charge !) : le tutorat des élèves, 
les remises à niveau, la vie scolaire, l’accueil des nouveaux professeurs. » (Parce qu’avant, les élèves, le niveau, tout le monde s’en foutait, c’est bien connu, et les nouveaux collègues, on leur tirait la gueule pendant six mois.) Au fait, d’où sort, par exemple, la « mission » de s’occuper de la vie scolaire ? On ne sait pas. D’un décret des puissances divines, sans doute. En tout cas, « être enseignant, ce n’est plus exclusivement faire classe ». Qu’on se le dise. Moyennant quoi, il va falloir « modifier les modalités d’évaluation de la valeur professionnelle ». (Évaluer la valeur. Encore bravo.) Oh, bien sûr, cette « nouvelle politique de ressources humaines personnalisées » sera établie « sur la base de critères transparents 
et partagés, dans une large concertation avec tous les acteurs concernés ». 
(Vous devriez nous remercier, ça ne sera pas despotique et incompréhensible.)

Et là, je ne sais pas pourquoi, il y a en moi un loup solitaire qui se réveille. 
Il me semble que si j’étais professeur, 
je prendrais ma plus belle plume et 
je lui écrirais, à Luc Chatel : « Monsieur le ministre, je ne suis pas une ressource humaine, je suis juste un être humain, 
et je refuse qu’on se concerte entre acteurs pour venir m’emmerder de plus près, 
et de façon personnalisée, à coups 
de critères partagés ! Je ne veux pas ! 
Je ne veux pas ! »

François Taillandier

Schéhérazade
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arguments du ministre contre les objections concernant la nouvelle notation des profs

Message par Ramoneur le Jeu 8 Déc 2011 - 18:50

Quand je vois ces éléments de langage, deux choses me viennent à l'idée : voler en avion en écoutant Beethoven, et ce sketch.


_________________
Si ton ennemi te sodomise, ne bouge surtout pas. Tu risquerais de le faire jouir...
San Antonio

Ramoneur
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arguments du ministre contre les objections concernant la nouvelle notation des profs

Message par Palombella Rossa le Jeu 8 Déc 2011 - 18:57

Page officielle de défense et illustration de la langue xyloglotte :

http://www.cledut.net/xylo.htm

Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arguments du ministre contre les objections concernant la nouvelle notation des profs

Message par Albator le Jeu 8 Déc 2011 - 20:30

Quand je vois ces éléments de langage, deux choses me viennent à l'idée : voler en avion en écoutant Beethoven, et ce sketch.

Génial ce sketch, je ne connaissais pas merci beaucoup de m'avoir fait découvrir ce comique

Albator
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arguments du ministre contre les objections concernant la nouvelle notation des profs

Message par Thalia de G le Jeu 8 Déc 2011 - 22:15

@micaschiste a écrit:combien d'entre nous ont l'impression d'être atteint d'alzheimer concernant le point 1 ??
Étant donné que je suis une des plus âgées du forum (n'ayons pas peur des mots), ce doit bien être ça : Alzheimer.
Ou alors on nous aurait menti.

Je penche personnellement et quant à moi pour la seconde hypothèse.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arguments du ministre contre les objections concernant la nouvelle notation des profs

Message par User5899 le Jeu 8 Déc 2011 - 22:39

@Schéhérazade a écrit:Ce type est évidemment inculte, mais il aurait fait merveille au politburo il y a quelques années.
C'est vrai que si on cherche aujourd'hui à savoir ce qu'a pu être la bureaucratie soviétique des années folles de l'URSS, c'est vers les discours actuels de l'UMP ou du PS qu'il faut se tourner. Cette gangue bureaucratique sur le vide conceptuel est remarquable :colere:

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arguments du ministre contre les objections concernant la nouvelle notation des profs

Message par Instructeurpublic le Jeu 8 Déc 2011 - 22:51

Et ces médias actuels... un arrière goût de Pravda non ?

Instructeurpublic
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arguments du ministre contre les objections concernant la nouvelle notation des profs

Message par Aurore le Jeu 8 Déc 2011 - 23:55

Cripure a écrit:
@Schéhérazade a écrit:Ce type est évidemment inculte, mais il aurait fait merveille au politburo il y a quelques années.
C'est vrai que si on cherche aujourd'hui à savoir ce qu'a pu être la bureaucratie soviétique des années folles de l'URSS, c'est vers les discours actuels de l'UMP ou du PS qu'il faut se tourner. Cette gangue bureaucratique sur le vide conceptuel est remarquable

La ressemblance est bien réelle, et troublante, en effet...

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arguments du ministre contre les objections concernant la nouvelle notation des profs

Message par Condorcet le Ven 9 Déc 2011 - 0:56

@Aurore a écrit:
Cripure a écrit:
@Schéhérazade a écrit:Ce type est évidemment inculte, mais il aurait fait merveille au politburo il y a quelques années.
C'est vrai que si on cherche aujourd'hui à savoir ce qu'a pu être la bureaucratie soviétique des années folles de l'URSS, c'est vers les discours actuels de l'UMP ou du PS qu'il faut se tourner. Cette gangue bureaucratique sur le vide conceptuel est remarquable

La ressemblance est bien réelle, et troublante, en effet...

+ 1. Jusque dans la déconnexon du réel, l'économétrie mal comprise ressemble fort à la planification marxiste (et les conséquences économiques ne se font pas attendre...).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum