prof homo : comment faire face à une classe qui a deviné ?

Page 14 sur 16 Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: prof homo : comment faire face à une classe qui a deviné ?

Message par Clarinette le Sam 10 Déc 2011 - 12:48

Je répète que je ne fais que rapporter les propos de copains, mais que je les partage.

Et quand tu parles de diversité, on est d'accord, tu apportes de l'eau à mon moulin : je ne me sens pas plus proche de la "communauté" des homos que de celle des hétéros, des mangeurs d'épinards ou de quelque autre "communauté" que ce soit.
Je n'aime pas ce mot, que je trouve réducteur, généralisateur, clivant, dangereux.

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: prof homo : comment faire face à une classe qui a deviné ?

Message par John le Sam 10 Déc 2011 - 12:49

Créer une "communauté" gay, ça rassure, mais ça n'intègre pas.
Clarinette, c'est bien gentil de critiquer l'idéologie de "certains gays" méchants qui portent une plume dans le cul, mais commence par te poser des questions sur ta manière de penser si tu n'aimes pas qu'on parle d'idéologie.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: prof homo : comment faire face à une classe qui a deviné ?

Message par John le Sam 10 Déc 2011 - 12:50

Et quand tu parles de diversité, on est d'accord, tu apportes de l'eau à mon moulin : je ne me sens pas plus proche de la "communauté" des homos que de celle des hétéros, des mangeurs d'épinards ou de quelque autre "communauté" que ce soit.
Je n'aime pas ce mot, que je trouve réducteur, généralisateur, clivant, dangereux.
C'est tout ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: prof homo : comment faire face à une classe qui a deviné ?

Message par Clarinette le Sam 10 Déc 2011 - 13:04

@John a écrit:
Créer une "communauté" gay, ça rassure, mais ça n'intègre pas.
Clarinette, c'est bien gentil de critiquer l'idéologie de "certains gays" méchants qui portent une plume dans le cul, mais commence par te poser des questions sur ta manière de penser si tu n'aimes pas qu'on parle d'idéologie.
La plume dans le cul, ce n'est pas de moi, mais d'un copain qui vit depuis 14 ans avec son amoureux. Les "gays méchants", c'est de toi. Crying or Very sad
Quant à ma manière de penser, elle ne va peut-être pas dans le sens du vent, mais les slogans du type "Black is beautiful" ou "Gay is wonderful", je trouve ça communautariste.

Autant je pense que l'on doit combattre l'homophobie dès qu'elle se manifeste, sous quelque forme que cela soit, autant faire des cours "à vide", surtout chez les petits, comme on nous le demande en CM Shocked, je trouve que ça tourne au délire. C'est comme les cours de morale décontextualisés : au mieux, ça ne sert à rien ; au pire, ça en braque certains.

@John a écrit:
Et quand tu parles de diversité, on est d'accord, tu apportes de l'eau à mon moulin : je ne me sens pas plus proche de la "communauté" des homos que de celle des hétéros, des mangeurs d'épinards ou de quelque autre "communauté" que ce soit.
Je n'aime pas ce mot, que je trouve réducteur, généralisateur, clivant, dangereux.
C'est tout ?
Je crois que cela suffit pour comprendre mon message.

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: prof homo : comment faire face à une classe qui a deviné ?

Message par liliepingouin le Sam 10 Déc 2011 - 13:08

Le communautarisme est un fléau effectivement.
Toute forme de rejet de celui qui ne fait pas partie de la communauté est à combattre.

En revanche, se rapprocher de ceux qui nous ressemblent, surtout quand on n'est pas très accepté, ou simplement qu'on ne se sent pas très à l'aise dans la société me semble assez logique.
C'est quand la communauté se ferme que les problèmes se posent.

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.

liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: prof homo : comment faire face à une classe qui a deviné ?

Message par Clarinette le Sam 10 Déc 2011 - 13:10

@liliepingouin a écrit:Le communautarisme est un fléau effectivement.
Toute forme de rejet de celui qui ne fait pas partie de la communauté est à combattre.


En revanche, se rapprocher de ceux qui nous ressemblent, surtout quand on n'est pas très accepté, ou simplement qu'on ne se sent pas très à l'aise dans la société me semble assez logique.
C'est quand la communauté se ferme que les problèmes se posent.
Absolument d'accord.

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: prof homo : comment faire face à une classe qui a deviné ?

Message par JPhMM le Sam 10 Déc 2011 - 13:12

Peut-être est-ce du fait de la théorie des ensemble, mais je trouve le mot "communauté" nettement plus sain que le mot "identité", tellement à la mode.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: prof homo : comment faire face à une classe qui a deviné ?

Message par Clarinette le Sam 10 Déc 2011 - 13:16

Bah, ce rejet de "communauté", c'est sans doute ma tendance naturelle à m'écarter de tout troupeau humain. Une vraie rebelle, moi ! Wink
Et mon identité, à part "être humain", c'est trop compliqué à définir.

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: prof homo : comment faire face à une classe qui a deviné ?

Message par JPhMM le Sam 10 Déc 2011 - 13:22

Des individus peuvent se reconnaitre une appartenance commune, une communauté, une intersection signifiante de leurs existences (voire, à quasi contre-sens près, de leurs essences), leurs identités relèvent de leurs singularités individuelles.
Si j'appartiens sans doute à plusieurs communautés plus ou moins signifiantes (pour moi et pour autrui), mon identité n'est réductible à aucune d'entre elles, ni à la réunion de celles-ci.

[HS off]

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: prof homo : comment faire face à une classe qui a deviné ?

Message par John le Sam 10 Déc 2011 - 13:25

@Clarinette a écrit:
@liliepingouin a écrit:Le communautarisme est un fléau effectivement.
Toute forme de rejet de celui qui ne fait pas partie de la communauté est à combattre.


En revanche, se rapprocher de ceux qui nous ressemblent, surtout quand on n'est pas très accepté, ou simplement qu'on ne se sent pas très à l'aise dans la société me semble assez logique.
C'est quand la communauté se ferme que les problèmes se posent.
Absolument d'accord.
Et avec ce que tu as eu la délicatesse de ne pas mettre en gras ? abe

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: prof homo : comment faire face à une classe qui a deviné ?

Message par John le Sam 10 Déc 2011 - 13:29

Autant je pense que l'on doit combattre l'homophobie dès qu'elle se manifeste, sous quelque forme que cela soit, autant faire des cours "à vide", surtout chez les petits, comme on nous le demande en CM, je trouve que ça tourne au délire.
CM, CM... Le cycle où il a été formellement déconseillé de diffuser "Le baiser de la lune" ? Le cycle où l'on entend les gamins commencer à se traiter de pédé dans les cours à tout bout de champ ?
C'est bien que tu luttes contre le communautarisme : je trouve moi aussi qu'il y a des dangers gravissimes qui font le malheur des gens, et il faut lutter contre.

ce rejet de "communauté", c'est sans doute ma tendance naturelle à m'écarter de tout troupeau humain
Meuh. Après la plume dans le cul, la vache du troupeau.
Ce qui vient après, c'est généralement la référence au chien. Tu peux nous l'épargner, je pense Smile

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: prof homo : comment faire face à une classe qui a deviné ?

Message par Clarinette le Sam 10 Déc 2011 - 13:34

Bon, je crois qu'il est temps que j'arrête de participer à ce sujet. On ne se comprend pas. Dommage...

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: prof homo : comment faire face à une classe qui a deviné ?

Message par Hannibal le Sam 10 Déc 2011 - 14:02

Je ne sais pas si les comportements des élèves de Komi sont réellement une expression d'homophobie : cela paraît possible, mais pas certain non plus, à en juger par ce qu'il en dit.

Leurs intentions, pour l'instant douteuses, mises à part, ce qui est sûr, c'est que leur comportement est de toutes façons insolent et irrespectueux, et je commencerais déjà par le traiter comme tel, c'est-à-dire sèchement et sans plaisanter, avec punitions appropriées pour les élèves qui se feraient prendre. Et puisque doute il y a, je prendrais ceux-ci à part, éventuellement en présence du cpe, pour leur demander s'ils ont une explication à leur attitude : je ne crois pas que c'est moi qui serais le plus gêné en l'occurrence.

Ensuite, la fonction est un rempart : en sortir pour s'exposer comme personne ne me paraît pas une bonne idée. Plus les élèves cherchent à atteindre la personne au-delà du prof - par des moyens divers qui vont de la question gentiment indiscrète à la provocation insolente - plus il faut je crois rester à l'abri derrière sa fonction et refuser, même et surtout si c'est tentant, de se placer sur un terrain trop personnel où l'on est forcément plus vulnérable, et forcément moins crédible puisqu'on ne parle et n'agit plus qu'en son propre nom, quand bien même ce qu'on dirait serait en soi incontestable.


Maintenant, si des propos ou des attitudes clairement homophobes se déclarent, en tant que prof, qu'on soit homo ou pas et qu'on soit visé directement ou pas, on porte immédiatement l'affaire devant des tiers en haut lieu, avec rapport et tout le train.
Et comme il n'y a plus seulement indiscipline mais délit, on peut très bien porter plainte en plus, si l'on est personnellement visé et qu'on l'estime nécessaire.

Hannibal
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: prof homo : comment faire face à une classe qui a deviné ?

Message par Reine Margot le Sam 10 Déc 2011 - 14:13

@gelsomina31 a écrit:
@liliepingouin a écrit:(...)
L'assurance et la confiance en soi, encore faut-il les construire. Décidément je raconte ma vie ce soir, mais je suis entrée au collège pleine d'assurance et de confiance.
J'en suis ressortie discrète, effacée, "coincée", doutant qu'un jour un garçon s'intéresse à moi, mal à l'aise avec les autres.
Des années de remarques blessantes, avec quelques temps de harcèlement, parce que j'osais être différente, hors norme (trop bonne à l'école, trop cultivée, et en plus moche, apparemment, et m'habillant mal pour les goûts des ados) avaient sapé une grosse part de ma confiance en moi. (...)
Comme moi! Shocked

La gestion de classe, l'assurance en tant que prof, ce n'est vraiment pas mon fort, mais j'ai fait beaucoup de progrès.
Cependant je sais que reste en moi une fragilité.
Je suis extrêmement bienveillante avec moi-même, je m'aime bien Very Happy mais malgré tout, le regard des autres me touche. (...) certes, ceux qui vous accablent de leur mépris sont eux-mêmes méprisables, mais ça ne console pas totalement.
Non mais tu as fini de parler de MOI?!?




.

non, c'est moi! topela

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: prof homo : comment faire face à une classe qui a deviné ?

Message par User5899 le Sam 10 Déc 2011 - 15:18

@Clarinette a écrit:On a pourtant le droit de ne pas tous penser la même chose, quand même, sans pour autant se crêper le chignon.
Insinueriez-vous, Clarinette, que les gays portent des chignons ? !! En voilà une remarque homophobe et déplacée :colere:

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: prof homo : comment faire face à une classe qui a deviné ?

Message par olivier-np30 le Sam 10 Déc 2011 - 15:25

C'est du domaine de la vie privée, par ailleurs c'est plus complexe que ça, il y a des gens mariés qui divorcent pour vivre avec qqn du même sexe.

A+

_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain

olivier-np30
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: prof homo : comment faire face à une classe qui a deviné ?

Message par Clarinette le Sam 10 Déc 2011 - 15:26

Cripure a écrit:
@Clarinette a écrit:On a pourtant le droit de ne pas tous penser la même chose, quand même, sans pour autant se crêper le chignon.
Insinueriez-vous, Clarinette, que les gays portent des chignons ? !! En voilà une remarque homophobe et déplacée :colere:
Cripure, j'ai dit que je ne participais plus à la polémique, mais là, il n'y a pas polémique, juste une remarque humoristique dont je vous sais gré. cheers
Ma réponse, en toute affection : Razz Razz Razz

Spoiler:
Savez-vous que votre photo, que j'ai eu l'occasion de voir ici-même, vient en surimpression à chaque fois que je lis Cripure dans le Sang noir ? Laughing
C'est d'ailleurs un ouvrage remarquable, en tout cas dans ses 200 premières pages.

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: prof homo : comment faire face à une classe qui a deviné ?

Message par John le Sam 10 Déc 2011 - 15:26

Cripure Very Happy

Toi tu es bien au Front de gauche alors que tu vis dans un château.

Un Chateau-Chignon évidemment

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: prof homo : comment faire face à une classe qui a deviné ?

Message par User5899 le Sam 10 Déc 2011 - 17:23

@John a écrit:Cripure Very Happy

Toi tu es bien au Front de gauche alors que tu vis dans un château.

Un Chateau-Chignon évidemment
Of course Smile Et cela sied, de plus, à mes sympathies mitterandiennes Smile

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: prof homo : comment faire face à une classe qui a deviné ?

Message par Celeborn le Sam 10 Déc 2011 - 18:46

Ça me fait bizarre d'écrire ça, mais je suis d'accord avec Hannibal Razz

Je trouve qu'on est parti dans des montagnes, et, excuse-moi, John, mais je trouve que dès que ce sujet est abordé, tu rends le débat tout de suite extrêmement tendu.


_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: prof homo : comment faire face à une classe qui a deviné ?

Message par InvitéMA le Sam 10 Déc 2011 - 20:51

Bref, pour en revenir à la question posée au départ: en cas d'insinuation de la part d'un élève, 1/ si la blague est claire (=insinuation sur ta vie privée, très claire et non contestable), je lui mets une heure de colle pour "comportement déplacé et insolent: s'amuse à faire des hypothèses sur ma vie privée" 2/ si ce n'est pas clair, je lui demanderais clairement à quoi il joue et ce qu'il veut dire et s'il crache le morceau, on en revient à la punition 1; et sinon je lui balancerais que s'il n'a rien de clair et précis à dire, qu'il se taise (et la fois suivante: mot pour bavardages ou commentaires perturbant le cours; heure de retenue si ça se reproduit).

Bref, je ne parlerais pas de mon homosexualité aux élèves, si j'étais dans ta situation. Simplement, je punirais pour comportement déplacé, sans dire ce qu'il en est. En cas de blagues homophobes, alors un rapport pour "blagues homophobes" en plus du reste. Toujours sans donner ton orientation sexuelle!


Dernière édition par MarieAnne le Sam 10 Déc 2011 - 23:05, édité 1 fois

InvitéMA
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: prof homo : comment faire face à une classe qui a deviné ?

Message par thrasybule le Sam 10 Déc 2011 - 21:28

MarieAnne a écrit:Bref, pour en revenir à la question posée au départ: en cas d'insinuation de la part d'un élève, 1/ si la blague est claire (=insinuation sur ta vie privée, très claire et non contestable), je lui mets une heure de colle pour "comportement déplacé et insolent: s'amuse à faire des hypothèses sur ma vie privée" 2/ si ce n'est pas clair, je lui demanderais clairement à quoi il joue et ce qu'il veut dire et s'il crache le morceau, on en revient à la punition 1; et sinon je lui balancerais que s'il n'a rien de clair et précis à dire, qu'il se taise (et la fois suivante: mot pour bavardages ou commentaires perturbant le cours; heure de retenue si ça se reproduit).

Bref, je ne parlerais pas de mon homosexualité aux élèves, si j'étais dans ta situation. Simplement, je punirais pour comportement déplacé, sans dire ce qu'il en est. En cas de blague homophobes, alors un rapport pour "blagues homophobes" en plus du reste. Toujours sans donner ton orientation sexuelle!
Bon, nous sommes tous d'accord pour dire qu'il faut réagir de manière adéquate, que l'eau ça mouille et que le feu, ça brûle, soit mais, manifestement, tous les jeunes gays- profs de surcroît, nobody's perfect- n'ont pas le répondant et les mécanismes de protection pour s'en sortir. S'il s'était agi d'un injure raciste, tout le monde aurait poussé les hauts cris, à juste titre d'ailleurs: là, il n'en est rien... Pourquoi?

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: prof homo : comment faire face à une classe qui a deviné ?

Message par Violet le Sam 10 Déc 2011 - 21:30

D'accord à 100 % avec toi mon Thrasy !

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: prof homo : comment faire face à une classe qui a deviné ?

Message par Violet le Sam 10 Déc 2011 - 21:33

On sait bien que c'est puni par la loi et tout ça... Mais se présenter dans un commissariat pour porter plainte pour propos homophobes, ce ne doit pas être facile partout... Et on peut être serein et plein d'assurance sur qui on est, ce ne doit pas être toujours facile de gérer les regards en coin et les sourires goguenards.

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: prof homo : comment faire face à une classe qui a deviné ?

Message par Invité24 le Sam 10 Déc 2011 - 21:35

Enfin en l'occurence, il n'y a pas d'injures.
C'est ça qui rend le sujet difficile, pas le fait que ce soit un problème d'homophobie ou de racisme. C'est un truc latent, apparemment (j'ai relu les 2 premiers message de komi).

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: prof homo : comment faire face à une classe qui a deviné ?

Message par Violet le Sam 10 Déc 2011 - 21:38

Tu as raison Rose. Nous n'avons pas les détails. Mais je me demande aussi si Komi ne reste pas vague volontairement pour ne pas être reconnu, ou par pudeur, mais ce n'est qu'une interprétation personnelle et je peux me tromper.

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Page 14 sur 16 Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum