histoire d'en rire: les pires rumeurs à notre sujet

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

histoire d'en rire: les pires rumeurs à notre sujet

Message par Jane le Ven 9 Déc 2011 - 14:06

Le sujet de Komi, tout grave qu'il puisse être, ou plus exactement la réponse de DC à propos d'une collègue d'anglais soit disant enceinte d'un légionnaire m'amène à vous proposer ce topic. Recensons-donc les pires / les plus stupides âneries proférées à notre encontre par nos chers élèves. Histoire d'en rire... Twisted Evil

Je commence dans le style très gentillet;
Je suis très amie avec mon collègue de musique. Un élève nous voit ensemble une fin d'après-midi, un vendredi. Bref, nous apprenons le lundi matin que:
1) nous sommes mariés flower
2) nous prenons de cours de tango ensemble vache
3) qu'il était venu me filer un coup de main pour changer ma roue parce que j'avais crevé en rentrant chez moi. Descartes

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire d'en rire: les pires rumeurs à notre sujet

Message par stench le Ven 9 Déc 2011 - 14:10

Les élèves m'ont demandé un jour si c'est vrai que je vis dans une cabane au milieu de la forêt, sans eau et sans électricité Very Happy Comme quoi la rumeur peut reposer sur du vrai mais en l'exagérant énormément Razz

stench
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire d'en rire: les pires rumeurs à notre sujet

Message par V.Marchais le Ven 9 Déc 2011 - 14:33

Moi aussi j'ai été mariée par les élèves à un de mes collègues de maths.

Mais je dois dire que les pires ragots, je les ai entendus de la part de... collègues ! affraid

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire d'en rire: les pires rumeurs à notre sujet

Message par caribouc le Ven 9 Déc 2011 - 14:33

lol!

Une collègue de maths a été mariée successivement à à peu près tous les profs mâles du collège, même les plus vieux, bêtes ou repoussants...
De toute façon, même au lycée, ils ont du mal à imaginer qu'on ait une vie en dehors de nos collègues Razz

_________________
"J'adore parler de rien : c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances" (O. Wilde)

caribouc
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire d'en rire: les pires rumeurs à notre sujet

Message par John le Ven 9 Déc 2011 - 14:36

On a cru que j'avais été arrêté à une frontière et retenu le temps de l'enquête, parce que j'avais dit que j'allais dans le pays X et qu'on ne m'avait pas revu à la date prévue... Very Happy

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire d'en rire: les pires rumeurs à notre sujet

Message par doublecasquette le Ven 9 Déc 2011 - 14:38

@V.Marchais a écrit:
Mais je dois dire que les pires ragots, je les ai entendus de la part de... collègues ! affraid

Ça ne m'étonne pas !
Chez nous, où il n'y a pas d'élèves mais des clients, les pires ragots circulent entre confrères.
on notera d'ailleurs la prédilection des hommes pour les cancans, et ce particulièrement quand il s'agit de sexualité.
Ils accusent les femmes d'être à l'affût des ragots mais, entre eux, c'est épouvantable !
Pas une femme ne leur arrive à la cheville.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire d'en rire: les pires rumeurs à notre sujet

Message par titeprof le Ven 9 Déc 2011 - 15:04

je ne sais pas si on m'a mariée, mais il est bien connu que je tue moi même les bestioles qu'on dissèque au labo, monstre que je suis... Laughing Laughing Laughing

titeprof
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire d'en rire: les pires rumeurs à notre sujet

Message par Celadon le Ven 9 Déc 2011 - 15:07

"Pas une femme ne leur arrive à la cheville." DC
C'est mieux comme ça, sinon, qu'iraient-ils supposer ? Wink

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire d'en rire: les pires rumeurs à notre sujet

Message par doublecasquette le Ven 9 Déc 2011 - 15:56

@titeprof a écrit:je ne sais pas si on m'a mariée, mais il est bien connu que je tue moi même les bestioles qu'on dissèque au labo, monstre que je suis... Laughing Laughing Laughing
Note qu'il faut bien qu'il y ait quelqu'un qui s'y colle.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire d'en rire: les pires rumeurs à notre sujet

Message par hophophop le Ven 9 Déc 2011 - 16:06

Tous les hivers, j'y ai droit, et ça me fait fulminer :"Est-ce que c'ets vrai que vous êtes encore enceinte" ? (le "encore" me plaît tout particulièrement)


Sinon je suis scandalisée : au dernier conseil de classe une maman d'élève nous apprend que nous avons des surnoms, nous autres profs. Collègues gentiment condescendants :"Bah oui on a été élèves aussi c'est le contraire qui serait inquiétant". Et de fait, jusque là je suis assez d'accord (enfin mi-figue mi-raisin quoi mais je fais contre mauvaise fortune bon coeur). Et la maman déléguée ajoute "des surnoms d'animaux". Ah oui ? Ben j'ai fermé ma gueule mais j'étais verte intérieurement je pense. Vous trouvez ça normal ?

hophophop
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire d'en rire: les pires rumeurs à notre sujet

Message par pandora51 le Ven 9 Déc 2011 - 16:49

Une fois, un élève de 5° a dit qu'il a dit qu'il était convoqué par la principale parce qu'il m'avait frappé. Ce sont les élèves qui me l'ont raconté, un des élèves qui me l'a répété a rajouté que c'était n'importe quoi "parce que vous madame à la bagarre, hein....".
En gros, je suis une terreur quoi!
Bien sûr, quand j'ai attrapé l'élève pour lui demander "Alors comme ça tu m'a frappé", il a nié!

pandora51
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire d'en rire: les pires rumeurs à notre sujet

Message par JPhMM le Ven 9 Déc 2011 - 17:22

@doublecasquette a écrit:
@V.Marchais a écrit:
Mais je dois dire que les pires ragots, je les ai entendus de la part de... collègues ! affraid

Ça ne m'étonne pas !
Chez nous, où il n'y a pas d'élèves mais des clients, les pires ragots circulent entre confrères.
on notera d'ailleurs la prédilection des hommes pour les cancans, et ce particulièrement quand il s'agit de sexualité.
Ils accusent les femmes d'être à l'affût des ragots mais, entre eux, c'est épouvantable !
Pas une femme ne leur arrive à la cheville.
Le sexisme, quel fléau...

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire d'en rire: les pires rumeurs à notre sujet

Message par Marie Laetitia le Ven 9 Déc 2011 - 17:30

@hophophop a écrit:Tous les hivers, j'y ai droit, et ça me fait fulminer :"Est-ce que c'ets vrai que vous êtes encore enceinte" ? (le "encore" me plaît tout particulièrement)


Sinon je suis scandalisée : au dernier conseil de classe une maman d'élève nous apprend que nous avons des surnoms, nous autres profs. Collègues gentiment condescendants :"Bah oui on a été élèves aussi c'est le contraire qui serait inquiétant". Et de fait, jusque là je suis assez d'accord (enfin mi-figue mi-raisin quoi mais je fais contre mauvaise fortune bon coeur). Et la maman déléguée ajoute "des surnoms d'animaux". Ah oui ? Ben j'ai fermé ma gueule mais j'étais verte intérieurement je pense. Vous trouvez ça normal ?

ça ne me choque pas a priori. Pour les surnoms d'animaux, ça dépend si c'est nounours ou la grue... Les surnoms aux profs, ça s'est tjrs fait et pas nécessairement méchamment. Mon mari m'a raconté qu'en conseil de classe une mère d'élève avait parlé d'un prof (dans un lycée privée tenu par des marianistes) en utilisant son surnom, ignorant que ce n'était pas son vrai nom... Laughing

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire d'en rire: les pires rumeurs à notre sujet

Message par Nasopi le Ven 9 Déc 2011 - 17:33

Je sais qu'il y a quelques années les élèves me surnommaient "Harry Potter" (bon, c'est vrai que je lui ressemble peut-être un peu physiquement, surtout à cause des lunettes Embarassed ). C'est une collègue qui me l'avait dit. Sinon, il y a eu et il y a encore sûrement des tas de rumeurs sur mon compte, mais je ne suis pas au courant !

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire d'en rire: les pires rumeurs à notre sujet

Message par hophophop le Ven 9 Déc 2011 - 17:35

Ca c'est rigolo !
Bon , j'en conclus que j'ai pas d'humour ;-)
Le truc c'est que certains dans l'équipe de cette classe ont des particularités physiques qui se voient (l'une est handicapée d'une main, l''autre est obèse), et j'ai craint que nos surnoms touchent à notre physique ce qui m'agace tjs profondément, et ce qui m'a bcp gênée sur le coup je pense.

hophophop
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire d'en rire: les pires rumeurs à notre sujet

Message par Malaga le Ven 9 Déc 2011 - 17:35

Une année, je travaillais sur deux établissements. Un jour, je dis à un élève que je ne peux pas rester à la fin de l'heure (il avait besoin de je ne sais plus quoi) car je travaille ailleurs.

Et bien, deux jours plus tard, des élèves se venus me demander si c'était vrai que je bossais à Carrefour en même temps que j'étais prof!! Shocked


Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire d'en rire: les pires rumeurs à notre sujet

Message par roxanne le Ven 9 Déc 2011 - 17:35

Dans ma jeunesse, j'ai dû être mariée ou acoquinée à plusieurs collègues..

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire d'en rire: les pires rumeurs à notre sujet

Message par John le Ven 9 Déc 2011 - 17:38

Mon mari m'a raconté qu'en conseil de classe une mère d'élève avait parlé d'un prof (dans un lycée privée tenu par des marianistes) en utilisant son surnom, ignorant que ce n'était pas son vrai nom
Very Happy

Moi j'avais découvert que j'avais un surnom dans une classe, alors j'avais donné un sujet de devoir sur table ne comportant que des textes en lien avec ce surnom Very Happy

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire d'en rire: les pires rumeurs à notre sujet

Message par John le Ven 9 Déc 2011 - 17:39

Une année, je travaillais sur deux établissements. Un jour, je dis à un élève que je ne peux pas rester à la fin de l'heure (il avait besoin de je ne sais plus quoi) car je travaille ailleurs.

Et bien, deux jours plus tard, des élèves se venus me demander si c'était vrai que je bossais à Carrefour en même temps que j'étais prof!!
Very Happy

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire d'en rire: les pires rumeurs à notre sujet

Message par caribouc le Ven 9 Déc 2011 - 17:42

@Malaga a écrit:Une année, je travaillais sur deux établissements. Un jour, je dis à un élève que je ne peux pas rester à la fin de l'heure (il avait besoin de je ne sais plus quoi) car je travaille ailleurs.

Et bien, deux jours plus tard, des élèves se venus me demander si c'était vrai que je bossais à Carrefour en même temps que j'étais prof!! Shocked
mdr

_________________
"J'adore parler de rien : c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances" (O. Wilde)

caribouc
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire d'en rire: les pires rumeurs à notre sujet

Message par Hermiony le Ven 9 Déc 2011 - 17:48

J'ai appris cette année que j'étais juive, si, si. Tout ça parce que j'ai fait "Pauvre petit garçon" avec mes 3è, qu'on a parlé du contexte historique, etc, donc des juifs (mais aussi des homo et des tziganes).
Pas manqué, mon gros cassos arrive en retard, je le renvoie à l'administration et là, il leur sort que "Mmme Hermiony, la juive, elle veut un billet de retard".
Le surveillant, tout gêné est venu m'en parler quand l'élève est remonté. L'élève en question s'est donc pris une soufflante maison, je l'ai exclu du cours et j'ai fait un rapport...
Il m'aurait traitée d'homo ou de pétasse, que ça aurait été pareil. Je ne suis ni juive, ni homo, ni pétasse, mais ce genre de réflexions à la con...

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire d'en rire: les pires rumeurs à notre sujet

Message par Thalia de G le Ven 9 Déc 2011 - 17:50

Il y en a qui ont une vie riche, par ici ! Very Happy

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire d'en rire: les pires rumeurs à notre sujet

Message par Marie Laetitia le Ven 9 Déc 2011 - 17:57

Hermiony, moi j'ai bien soupçonné mon professeur de latin en collège d'être polythéiste... Laughing
Bon après l'appellation "la juive" évidemment, c'est sans commentaire... Suspect

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire d'en rire: les pires rumeurs à notre sujet

Message par Thalia de G le Ven 9 Déc 2011 - 18:03

@Hermiony a écrit:J'ai appris cette année que j'étais juive, si, si. Tout ça parce que j'ai fait "Pauvre petit garçon" avec mes 3è, qu'on a parlé du contexte historique, etc, donc des juifs (mais aussi des homo et des tziganes).
Pas manqué, mon gros cassos arrive en retard, je le renvoie à l'administration et là, il leur sort que "Mmme Hermiony, la juive, elle veut un billet de retard".
Le surveillant, tout gêné est venu m'en parler quand l'élève est remonté. L'élève en question s'est donc pris une soufflante maison, je l'ai exclu du cours et j'ai fait un rapport...
Il m'aurait traitée d'homo ou de pétasse, que ça aurait été pareil. Je ne suis ni juive, ni homo, ni pétasse, mais ce genre de réflexions à la con...
Tu as eu une bonne réaction, il ne faut pas laisser passer, ce n'est pas anodin.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: histoire d'en rire: les pires rumeurs à notre sujet

Message par Hermiony le Ven 9 Déc 2011 - 18:07

@Thalia de G a écrit:
@Hermiony a écrit:J'ai appris cette année que j'étais juive, si, si. Tout ça parce que j'ai fait "Pauvre petit garçon" avec mes 3è, qu'on a parlé du contexte historique, etc, donc des juifs (mais aussi des homo et des tziganes).
Pas manqué, mon gros cassos arrive en retard, je le renvoie à l'administration et là, il leur sort que "Mmme Hermiony, la juive, elle veut un billet de retard".
Le surveillant, tout gêné est venu m'en parler quand l'élève est remonté. L'élève en question s'est donc pris une soufflante maison, je l'ai exclu du cours et j'ai fait un rapport...
Il m'aurait traitée d'homo ou de pétasse, que ça aurait été pareil. Je ne suis ni juive, ni homo, ni pétasse, mais ce genre de réflexions à la con...
Tu as eu une bonne réaction, il ne faut pas laisser passer, ce n'est pas anodin.

Non. Le même jour, il a qualifié un surveillant de "connard". Bref. Son conseil de discipline, c'est jeudi...

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum