[Témoignage] "Bâtir ensemble un savoir, une culture commune, avec un objectif double : obtenir le bac et construire sa vie d’adulte."

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Témoignage] "Bâtir ensemble un savoir, une culture commune, avec un objectif double : obtenir le bac et construire sa vie d’adulte."

Message par Invité le Sam 10 Déc 2011 - 11:00

Une collègue de français du Val de Marne témoigne de ce qu'est l'enseignement pour elle :
http://www.la-croix.com/Actualite/S-informer/France/Pour-Francoise-Cahen-professeur-de-francais-chaque-classe-est-une-aventure-humaine-_EP_-2011-12-09-745571

Extraits :
"Je crois au projet pédagogique monté à plusieurs. C’est un travail collectif avec d’autres professeurs, des partenaires. Être professeur n’est pas un métier solitaire. On ne peut pas être passionné tout seul. Il faut se sentir appartenir à un établissement, à une équipe pour mettre en pratique des activités innovantes. Être soutenu par l’administration. Dans mon lycée, nous sommes nombreux à ne pas compter nos efforts. Il y a une dizaine d’années, j’ai ainsi contribué à créer avec la documentaliste un prix littéraire, « le prix Alfort », inspiré du Goncourt des lycéens, pour les classes de seconde"

"Je tutoie mes élèves parce que cela sied au rapport que j’entretiens avec eux. L’important, c’est d’être soi-même. Il n’y a pas de frontière entre ma vie et mon travail. Mon métier donne un sens à mon existence. Être passionnée ne veut pas dire qu’on réussit forcément. Dans la passion, il y a une part de souffrance. Je peux être déçue d’un manque d’attention. En revanche, je reçois la qualité de certains travaux comme un cadeau.
Je me sens concernée par ce que vivent mes lycéens. Nous ne sommes pas leurs parents, mais nous pouvons être à l’écoute, partager leurs bonheurs, leurs larmes, les aider dans leurs choix d’orientation. Ce métier appelle une forme de générosité naturelle. Chaque classe est une aventure humaine. Il s’agit de bâtir ensemble un savoir, une culture commune, avec un objectif double : obtenir le bac et construire sa vie d’adulte. "
.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] "Bâtir ensemble un savoir, une culture commune, avec un objectif double : obtenir le bac et construire sa vie d’adulte."

Message par doublecasquette le Sam 10 Déc 2011 - 11:11

Le titre est superbe ! Ça en jette vraiment ! Elle n'a jamais pensé à l'adoption plénière, cette collègue ?

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] "Bâtir ensemble un savoir, une culture commune, avec un objectif double : obtenir le bac et construire sa vie d’adulte."

Message par Thalia de G le Sam 10 Déc 2011 - 11:14

Nous vivons une époque formidable !

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] "Bâtir ensemble un savoir, une culture commune, avec un objectif double : obtenir le bac et construire sa vie d’adulte."

Message par Clarinette le Sam 10 Déc 2011 - 11:21

Shocked Un peu "too much", ou c'est moi ? Rolling Eyes

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] "Bâtir ensemble un savoir, une culture commune, avec un objectif double : obtenir le bac et construire sa vie d’adulte."

Message par MelanieSLB le Sam 10 Déc 2011 - 11:50

Il n’y a pas de frontière entre ma vie et mon travail.

Eh beh, heureusement qu'on n'est pas [encore] tous obligés d'en passer par là! affraid Elle ne serait pas un petit peu folle? heu

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] "Bâtir ensemble un savoir, une culture commune, avec un objectif double : obtenir le bac et construire sa vie d’adulte."

Message par JPhMM le Sam 10 Déc 2011 - 12:17

Précisément, je ne trouve cela pas beau du tout.
Enseigner demande une distanciation nécessaire à la didactique (plutôt que la pédagogie, d'ailleurs), et nécessaire à la préservation de l'individu qui enseigne et aux individus qui apprennent. Et cette distance me semble difficile à trouver, tout du moins pour les enseignants qui débutent. Je trouve donc les propos de cette dame dangereux, voulant faire croire que l'enseignement est un don de soi, plutôt qu'une transmission de savoirs et de valeurs.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] "Bâtir ensemble un savoir, une culture commune, avec un objectif double : obtenir le bac et construire sa vie d’adulte."

Message par Clarinette le Sam 10 Déc 2011 - 12:18

Tout à fait d'accord.
Spoiler:
Tiens, ça me rappelle un autre topic...

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] "Bâtir ensemble un savoir, une culture commune, avec un objectif double : obtenir le bac et construire sa vie d’adulte."

Message par Provence le Sam 10 Déc 2011 - 12:22

Que d'abnégation! Je vais pleurer d'émotion!

Spoiler:
Et aussi me demander pourquoi ceux qui acceptent de faire n'importe quoi de leur vie voudraient toujours qu'on suive leur exemple.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] "Bâtir ensemble un savoir, une culture commune, avec un objectif double : obtenir le bac et construire sa vie d’adulte."

Message par Schéhérazade le Sam 10 Déc 2011 - 13:21

milasaintanne a écrit:Une collègue de français du Val de Marne témoigne de ce qu'est l'enseignement pour elle :
http://www.la-croix.com/Actualite/S-informer/France/Pour-Francoise-Cahen-professeur-de-francais-chaque-classe-est-une-aventure-humaine-_EP_-2011-12-09-745571

Extraits :
"Je crois au projet pédagogique monté à plusieurs. C’est un travail collectif avec d’autres professeurs, des partenaires. Être professeur n’est pas un métier solitaire. On ne peut pas être passionné tout seul. Il faut se sentir appartenir à un établissement, à une équipe pour mettre en pratique des activités innovantes. Être soutenu par l’administration. Dans mon lycée, nous sommes nombreux à ne pas compter nos efforts. Il y a une dizaine d’années, j’ai ainsi contribué à créer avec la documentaliste un prix littéraire, « le prix Alfort », inspiré du Goncourt des lycéens, pour les classes de seconde"

"Je tutoie mes élèves parce que cela sied au rapport que j’entretiens avec eux. L’important, c’est d’être soi-même. Il n’y a pas de frontière entre ma vie et mon travail. Mon métier donne un sens à mon existence. Être passionnée ne veut pas dire qu’on réussit forcément. Dans la passion, il y a une part de souffrance. Je peux être déçue d’un manque d’attention. En revanche, je reçois la qualité de certains travaux comme un cadeau.
Je me sens concernée par ce que vivent mes lycéens. Nous ne sommes pas leurs parents, mais nous pouvons être à l’écoute, partager leurs bonheurs, leurs larmes, les aider dans leurs choix d’orientation. Ce métier appelle une forme de générosité naturelle. Chaque classe est une aventure humaine. Il s’agit de bâtir ensemble un savoir, une culture commune, avec un objectif double : obtenir le bac et construire sa vie d’adulte. "
.

ça fait peine de lire ça. Je ne doute pas qu'elle soit très engagée, notre collègue, très dévouée, mais je pense qu'elle se fourvoie et que sa manière d'exercer son métier peut à terme considérablement la fragiliser. On n'aidera jamais les élèves à devenir adultes si on leur laisse imaginer même un instant qu'on "reçoit la qualité de certains travaux comme un cadeau": leur travail ne nous appartient pas, il ne nous est pas offert. les élèves travaillent pour s'élever eux-mêmes. Nous ne sommes jamais, fondamentalement, que leurs moyens d'y parvenir, et nous devons avoir la modestie de rester à notre place. C'est le respect de soi, dont la conséquence est le travail bien fait, que nous devons apprendre aux élèves. Pas le chantage affectif "si vous êtes inattentifs vous me décevrez, si vous travaillez bien vous me ferez plaisir", qui les enferme dans la puérilité. Qui nous place dans une position qui n'est pas la nôtre, de mère qui demande qu'on agisse bien par affection, et qui de ce fait ne peut pas expliquer qu'il faut bien agir parce que c'est la règle, qu'on grandit et qu'on ne peut que s'élever en acceptant de s'y plier.

Je ne partage pas les "bonheurs, les larmes" de mes collégiens. Je peux éprouver de la compassion, notamment pour tel qui a perdu son père, pour tel qui souffre d'un conflit terrible entre ses parents. Mais je ne peux pas être leur thérapeute et je le sais, et je ne peux prétendre partager une souffrance qui malheureusement est d'abord la leur. Ce que je peux faire de mieux, en enseignant, c'est leur ouvrir d' autres horizons que leur ciel bas et lourd, susciter leur curiosité, les faire rire malgré la souffrance si nous étudions une scène drôle, les aider à ne pas rester enfermés dans leur souffrance s'ils parviennent à fixer leur attention sur la leçon de grammaire. C'est très peu, mais c'est mieux que rien.

Schéhérazade
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] "Bâtir ensemble un savoir, une culture commune, avec un objectif double : obtenir le bac et construire sa vie d’adulte."

Message par Thalia de G le Sam 10 Déc 2011 - 13:52

@ JPh, le message de Jane était ironique, mais je pense que tu l'as perçu ainsi.

@ Schéhérazade. Va savoir pourquoi, je pensais tout à l'heure à une conversation avec un principal-adjoint à qui j'expliquais que l'affectif, très peu pour moi, et que le seul moyen de les aider vraiment c'était d'enseigner au mieux ma discipline.
Ce qui n'exclut pas, bien sûr de compatir.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] "Bâtir ensemble un savoir, une culture commune, avec un objectif double : obtenir le bac et construire sa vie d’adulte."

Message par liliepingouin le Sam 10 Déc 2011 - 13:58

Entièrement d'accord avec Schéhérazade.

milasaintanne a écrit: L’important, c’est d’être soi-même. Il n’y a pas de frontière entre ma vie et mon travail. Mon métier donne un sens à mon existence. Être passionnée ne veut pas dire qu’on réussit forcément. Dans la passion, il y a une part de souffrance. Je peux être déçue d’un manque d’attention. En revanche, je reçois la qualité de certains travaux comme un cadeau.

Ce passage-là en particulier m'a fait tiquer, car cela me semble dangereux. Car sans frontière entre vie et travail, un échec professionnel devient un échec personnel, et risque de conduire à la dépression .
Notre métier fait partie de notre vie, mais il ne faut pas trop donner, car si l'on donne tout ce qu'on a mais sans retour, on se détruit.

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.

liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] "Bâtir ensemble un savoir, une culture commune, avec un objectif double : obtenir le bac et construire sa vie d’adulte."

Message par JPhMM le Sam 10 Déc 2011 - 14:00

@Thalia de G a écrit:@ JPh, le message de Jane était ironique, mais je pense que tu l'as perçu ainsi.
Oui.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] "Bâtir ensemble un savoir, une culture commune, avec un objectif double : obtenir le bac et construire sa vie d’adulte."

Message par Clarinette le Sam 10 Déc 2011 - 14:01

@liliepingouin a écrit:Entièrement d'accord avec Schéhérazade.

milasaintanne a écrit: L’important, c’est d’être soi-même. Il n’y a pas de frontière entre ma vie et mon travail. Mon métier donne un sens à mon existence. Être passionnée ne veut pas dire qu’on réussit forcément. Dans la passion, il y a une part de souffrance. Je peux être déçue d’un manque d’attention. En revanche, je reçois la qualité de certains travaux comme un cadeau.

Ce passage-là en particulier m'a fait tiquer, car cela me semble dangereux. Car sans frontière entre vie et travail, un échec professionnel devient un échec personnel, et risque de conduire à la dépression .
Notre métier fait partie de notre vie, mais il ne faut pas trop donner, car si l'on donne tout ce qu'on a mais sans retour, on se détruit.
Oui, c'est un risque qui se vérifie malheureusement tous les jours autour de nous.

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] "Bâtir ensemble un savoir, une culture commune, avec un objectif double : obtenir le bac et construire sa vie d’adulte."

Message par thrasybule le Sam 10 Déc 2011 - 14:06

Vous vous en doutiez sans doute, mais Cripure m'a avoué en MP qu'il aurait pu être l'auteur de tels propos: mais il est si plein de pudeur qu'il n'osera jamais l'avouer ici...

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] "Bâtir ensemble un savoir, une culture commune, avec un objectif double : obtenir le bac et construire sa vie d’adulte."

Message par Provence le Sam 10 Déc 2011 - 14:08

@thrasybule a écrit:Vous vous en doutiez sans doute, mais Cripure m'a avoué en MP qu'il aurait pu être l'auteur de tels propos: mais il est si plein de pudeur qu'il n'osera jamais l'avouer ici...

Laughing

Ça fait plaisir de te lire de nouveau! yesyes

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] "Bâtir ensemble un savoir, une culture commune, avec un objectif double : obtenir le bac et construire sa vie d’adulte."

Message par doublecasquette le Sam 10 Déc 2011 - 14:13

@thrasybule a écrit:Vous vous en doutiez sans doute, mais Cripure m'a avoué en MP qu'il aurait pu être l'auteur de tels propos: mais il est si plein de pudeur qu'il n'osera jamais l'avouer ici...

lol!

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] "Bâtir ensemble un savoir, une culture commune, avec un objectif double : obtenir le bac et construire sa vie d’adulte."

Message par thrasybule le Sam 10 Déc 2011 - 14:17

@Provence a écrit:
@thrasybule a écrit:Vous vous en doutiez sans doute, mais Cripure m'a avoué en MP qu'il aurait pu être l'auteur de tels propos: mais il est si plein de pudeur qu'il n'osera jamais l'avouer ici...

Laughing

Ça fait plaisir de te lire de nouveau! yesyes
De même!! Mais je suis comme la dame dont les propos inspirés par le Très-Haut devraient tous vous transfigurer de sa grâce ineffable, je mène plein de projets à plusieurs: j'adore ça! Embarassed Du coup, je suis overbooké!

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] "Bâtir ensemble un savoir, une culture commune, avec un objectif double : obtenir le bac et construire sa vie d’adulte."

Message par John le Sam 10 Déc 2011 - 15:05

je mène plein de projets à plusieurs: j'adore ça!
Gourmand ! Very Happy

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] "Bâtir ensemble un savoir, une culture commune, avec un objectif double : obtenir le bac et construire sa vie d’adulte."

Message par User5899 le Sam 10 Déc 2011 - 15:09

milasaintanne a écrit:Une collègue de français du Val de Marne témoigne de ce qu'est l'enseignement pour elle :
http://www.la-croix.com/Actualite/S-informer/France/Pour-Francoise-Cahen-professeur-de-francais-chaque-classe-est-une-aventure-humaine-_EP_-2011-12-09-745571

Extraits :
"[i]Je crois au projet pédagogique monté à plusieurs. C’est un travail collectif avec d’autres professeurs, des partenaires. Être professeur n’est pas un métier solitaire. On ne peut pas être passionné tout seul. Il faut se sentir appartenir à un établissement, à une équipe pour mettre en pratique des activités innovantes.
Dans la série "Moi, je suis démocrate, c'est pour ça que mon rêve secret est d'imposer à tous ce qui me plait à moi".
Seul commentaire de ma part, à propos des actions innovantes. Depuis vingt ans que les errements sgenunsiens en tous sens ont conduit l'enseignement au fond du gouffre où il pourrit aujourd'hui, une action innovante pourrait consister à refaire des cours. Normaux. Avec des contenus. Et à revendre le matériel informatique qui nous obnubile pour s'intéresser à ce qui apporte aux élèves autre chose qu'un préconditionnement à l'entreprise.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] "Bâtir ensemble un savoir, une culture commune, avec un objectif double : obtenir le bac et construire sa vie d’adulte."

Message par User5899 le Sam 10 Déc 2011 - 15:15

@thrasybule a écrit:Vous vous en doutiez sans doute, mais Cripure m'a avoué en MP qu'il aurait pu être l'auteur de tels propos: mais il est si plein de pudeur qu'il n'osera jamais l'avouer ici...
Ah ! Cruel ! Tu m'as trop entendu !

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] "Bâtir ensemble un savoir, une culture commune, avec un objectif double : obtenir le bac et construire sa vie d’adulte."

Message par User5899 le Sam 10 Déc 2011 - 15:16

@John a écrit:
je mène plein de projets à plusieurs: j'adore ça!
Gourmand ! Very Happy
Et il ne nous a même pas invités !! :colere:

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] "Bâtir ensemble un savoir, une culture commune, avec un objectif double : obtenir le bac et construire sa vie d’adulte."

Message par John le Sam 10 Déc 2011 - 15:23

On ne peut pas être passionné tout seul.
C'est un sujet de dissertation en soi.

Ce qui m'interroge, c'est la publication de cet article précisément dans La Croix. J'y vois là une définition de l'enseignement tel qu'il est rêvé par les catholiques de toutes obédiences politiques, et très inspiré de l'engagement religieux. Surtout quand je lis : "Il n’y a pas de frontière entre ma vie et mon travail. Mon métier donne un sens à mon existence.", "Dans la passion, il y a une part de souffrance.", "partager leurs bonheurs, leurs larmes, les aider [...] Ce métier appelle une forme de générosité naturelle".

Parmi les enseignants les plus malheureux, et parmi les enseignants les plus méchants que j'ai connus (car il y en a), il y en avait justement beaucoup qui disaient, ou qui auraient voulu dire : "Mon métier donne un sens à mon existence". C'est terrible, comme conception de la vie, non ?

Ca ne veut pas dire que la collègue est méchante ou malheureuse, évidemment ! Mais "Mon métier donne un sens à mon existence", c'est une conception de la profession qui me semble dangereuse, à titre individuel pour l'enseignant, et à titre collectif pour ses collègues et pour ses classes.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] "Bâtir ensemble un savoir, une culture commune, avec un objectif double : obtenir le bac et construire sa vie d’adulte."

Message par Thalia de G le Sam 10 Déc 2011 - 15:25

Elle vit un véritable sacerdoce, alors que, comme plusieurs l'ont dit ici, il faut savoir introduire de la distance.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Témoignage] "Bâtir ensemble un savoir, une culture commune, avec un objectif double : obtenir le bac et construire sa vie d’adulte."

Message par John le Sam 10 Déc 2011 - 15:38

@Thalia de G a écrit:Elle vit un véritable sacerdoce, alors que, comme plusieurs l'ont dit ici, il faut savoir introduire de la distance.
Mais il y en a à qui ça convient tout à fait de s'investir à 100%. Il y a bien des moines, des soeurs et des prêtres.
La similitude son engagement à elle et des vocations ecclésiastiques ou religieuses me semble si flagrant que c'en est vraiment étonnant Shocked

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum