Enseignement du fait religieux en école primaire

Page 2 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Enseignement du fait religieux en école primaire

Message par Duplay le Dim 11 Déc 2011 - 19:07

@Rikki a écrit:
Cela dit, je ne vois pas de raison de subordonner l'étude des trois religions du livre à une vision plus vaste : de même qu'on commence par étudier en géo la France avant de parler du vaste monde, ça ne me semble pas idiot de commencer par parler de ce qui est le plus présent dans notre environnement immédiat.

Je ne suis pas d'accord !
A partir du moment où l'on parle de religions et qu'on se limite à ces trois-là en excluant les autres, cela revient à délivrer un message implicite : les religions du Livre sont de vraies religions, le reste c'est du folklore.

Par ailleurs, si tu définis le contenu de cet enseignement par rapport à notre environnement immédiat et à nos "racines", on ne peut faire l'impasse sur les religions gréco-latines ni sur les cultes pratiqués en France dans l'Antiquité (ce n'est pas un hasard si la figure de Marie a constitué un véritable fer de lance pour l'implantation du christianisme dans certaines régions).

Enfin, dans la même logique, l'histoire de la libre pensée et de l'athéisme doit avoir toute sa place compte tenu de son importance dans notre histoire nationale, au même titre que tes trois fameuses religions.
Twisted Evil

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement du fait religieux en école primaire

Message par Thalia de G le Dim 11 Déc 2011 - 19:08

Je peux me tromper Rikki, mais je ne te vois pas évoquer les agnostiques, différents des athées.
Sans doute est-ce trop compliqué pour eux ?

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement du fait religieux en école primaire

Message par Rikki le Dim 11 Déc 2011 - 19:12

@Thalia de G a écrit:Je peux me tromper Rikki, mais je ne te vois pas évoquer les agnostiques, différents des athées.
Sans doute est-ce trop compliqué pour eux ?

Oui.

Je ne cherche pas à être exhaustive.

J'indique qu'on peut croire, ne pas croire, changer, avoir des doutes.

Par ailleurs, ces questions peuvent être abordées avec le programme d'histoire, en particulier autour de la Révolution française et du culte de l'Être Suprême, par exemple...

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement du fait religieux en école primaire

Message par JPhMM le Dim 11 Déc 2011 - 19:12

Ni le déisme.
Ni le panthéisme.
Ni les religions sans dieu.

diable

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement du fait religieux en école primaire

Message par JPhMM le Dim 11 Déc 2011 - 19:13

@Rikki a écrit:Tu as raison d'être plus précis.

Et d'ailleurs, il serait totalement stupide de faire croire aux enfants qu'il y a UN islam, UN christianisme, UN judaïsme.

Je simplifie certainement beaucoup quand je parle de ces choses-là (surtout quand, comme depuis 2 ans, je suis en CP !!!).

Je dis "Les Chrétiens pensent que Jésus était le fils de Dieu". Je raconte qu'en Alsace, on fête Saint Nicolas, qui était un évêque chrétien. Je ne précise pas que c'est un saint très important pour les orthodoxes, mais que les protestants ne reconnaissent aucun saint. Ca, c'est bon pour du CM1...
Oui, je m'en doute. Je ne formulais pas une critique, mais simplement une remarque.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement du fait religieux en école primaire

Message par Thalia de G le Dim 11 Déc 2011 - 19:16

En tout cas, c'est une chouette initiative. Je pense que tu vas leur apporter beaucoup sur le plan des connaissances, la tolérance, l'esprit critique.

Quand je pense que lorsque j'étudie des textes sur la mythologie, il en est pour me demander si j'y crois...

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement du fait religieux en école primaire

Message par Rikki le Dim 11 Déc 2011 - 19:16

Mowgli a écrit:
@Rikki a écrit:
Cela dit, je ne vois pas de raison de subordonner l'étude des trois religions du livre à une vision plus vaste : de même qu'on commence par étudier en géo la France avant de parler du vaste monde, ça ne me semble pas idiot de commencer par parler de ce qui est le plus présent dans notre environnement immédiat.

Je ne suis pas d'accord !
A partir du moment où l'on parle de religions et qu'on se limite à ces trois-là en excluant les autres, cela revient à délivrer un message implicite : les religions du Livre sont de vraies religions, le reste c'est du folklore.

Par ailleurs, si tu définis le contenu de cet enseignement par rapport à notre environnement immédiat et à nos "racines", on ne peut faire l'impasse sur les religions gréco-latines ni sur les cultes pratiqués en France dans l'Antiquité (ce n'est pas un hasard si la figure de Marie a constitué un véritable fer de lance pour l'implantation du christianisme dans certaines régions).

Enfin, dans la même logique, l'histoire de la libre pensée et de l'athéisme doit avoir toute sa place compte tenu de son importance dans notre histoire nationale, au même titre que tes trois fameuses religions.
Twisted Evil

Bien sûr, qu'on parle des religions des Egyptiens et des Grecs anciens. Et parfois, on évoque les religions africaines (mais c'est compliqué, parce que l'Afrique est vraiment la terre des syncrétismes ! J'ai eu plusieurs fois des enfants de marabouts...)

Je rappelle qu'il ne s'agit aucunement de faire un "cours sur l'histoire des religions", ce qui serait délirant avec des petits.

Il s'agit d'avoir ou d'acquérir soi-même des connaissances, le plus vastes possibles, sur les faits religieux, afin d'être en mesure d'expliquer les phénomènes quand on les rencontre au cours de la pratique de classe. On reçoit un Saint Nicolas ? Hop, on explique ce qu'est un évêque. Il y a des absents pour un Aïd ? Hop, on explique la fête en question le lendemain ou la veille. On va au musée, on voit une dame avec un bébé dans les bras en statue ? Hop, on explique qui c'est. Il ne s'agit pas de faire un "cours des religions", mais de ne pas s'interdire d'en parler à toutes les occasions qui se présentent.


Dernière édition par Rikki le Dim 11 Déc 2011 - 19:18, édité 1 fois

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement du fait religieux en école primaire

Message par Rikki le Dim 11 Déc 2011 - 19:18

@Thalia de G a écrit:En tout cas, c'est une chouette initiative. Je pense que tu vas leur apporter beaucoup sur le plan des connaissances, la tolérance, l'esprit critique.

Quand je pense que lorsque j'étudie des textes sur la mythologie, il en est pour me demander si j'y crois...

Ma fille m'a annoncé quand elle avait 11 ans qu'elle, elle croyait aux dieux grecs ! Very Happy C'était une manière sympathique d'affirmer sa liberté de conscience, je crois... ça m'a fait penser au roman de Neil Gaiman, "American Gods".

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement du fait religieux en école primaire

Message par Nita le Dim 11 Déc 2011 - 19:57

@Rikki a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Rikki a écrit:Pour l'athéisme, je vois deux "entrées" possibles : historique (naissance de l'athéisme), et tout simplement factuelle (il y a aussi des gens qui ne croient en aucun Dieu, et qui pensent que l'Univers s'est créé par hasard).
Ce n'est pas tout à fait la même chose. D'ailleurs un athée parlera plus volontiers de la naissance de l'univers que de sa création, puisqu'il est incréé.
D'autre part, il y a eu des athées qui pensaient que l'Univers était éternel, donc sans naissance.

Au passage, je rappelle qu'il y a une subtile différence entre : "des gens qui ne croient en aucun Dieu" et "des gens qui croient qu'aucun Dieu n'existe". De même qu'il y a des personnes athées, et des pensées athéistes.

Les pensées athéistes sont sans doute aussi anciennes que les religions non polythéistes (cf. Inde, Grèce Antique, etc). Mais qui sait depuis quand il y a des personnes qui ne croient en aucun Dieu ? sans doute depuis l'existence de la religion elle-même.

Tu as raison d'être plus précis.

Et d'ailleurs, il serait totalement stupide de faire croire aux enfants qu'il y a UN islam, UN christianisme, UN judaïsme.

Je simplifie certainement beaucoup quand je parle de ces choses-là (surtout quand, comme depuis 2 ans, je suis en CP !!!).

Je dis "Les Chrétiens pensent que Jésus était le fils de Dieu". Je raconte qu'en Alsace, on fête Saint Nicolas, qui était un évêque chrétien. Je ne précise pas que c'est un saint très important pour les orthodoxes, mais que les protestants ne reconnaissent aucun saint. Ca, c'est bon pour du CM1...


Dire qu'il y a un christianisme serait une erreur dans les faits et dans les époques bien sûr, (l'amalgame christianisme = catholicisme dans sa version intégriste étant l'une des choses qui m'agacent le plus sur le forum).
Par ailleurs, le protestantisme étant multiple, et très variable idéologiquement, et les orthodoxes devenant hétérodoxes Very Happy tout ça se complique diablement...

Enfin, les créationnistes ne sont qu'une poignée (même si on les dénonce à la télé, pour se gausser des Américains) et souvent issus de mouvements sectaires.

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement du fait religieux en école primaire

Message par Gryphe le Dim 11 Déc 2011 - 20:04

@Nita a écrit:mouvements sectaires.
A ce propos, dans le cadre d'un enseignement de ce type, il me paraît important aussi de réserver une place à "qu'est-ce qu'une secte", avec le risque de voir débouler des parents d'élèves mécontents...
En tout cas, dire qu'à partir du moment où des gens vous soutirent des sommes d'argent importantes, vous demandent des choses bizarres, vous éloignent de vos proches, il y a un problème potentiel. Suspect

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement du fait religieux en école primaire

Message par Nasopi le Dim 11 Déc 2011 - 20:41

@Rikki a écrit:
je leur dis que moi, je ne crois pas en Dieu, que je suis athée.

Je trouve que tu sors de ton rôle en disant ça : en tant qu'institutrice, il me semble que tu n'as pas à prendre position par rapport à toutes ces questions, qui sont par ailleurs fort intéressantes. Quand j'étudie la Bible avec mes élèves de 6e, je ne leur dis jamais que je suis chrétienne, et je me débrouille pour qu'ils n'aient aucun moyen de le deviner.

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement du fait religieux en école primaire

Message par John le Dim 11 Déc 2011 - 20:46

Quand j'étudie la Bible avec mes élèves de 6e, je ne leur dis jamais que je suis chrétienne, et je me débrouille pour qu'ils n'aient aucun moyen de le deviner.
Et quand tu étudies avec eux les autres livres à l'origine d'autres religions ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement du fait religieux en école primaire

Message par Nasopi le Dim 11 Déc 2011 - 20:47

Ben pareil, évidemment Laughing ; mais il se trouve que dans leur manuel, il y a surtout des extraits de la Bible, donc on étudie surtout la Bible.

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement du fait religieux en école primaire

Message par llaima le Dim 11 Déc 2011 - 21:55

Apprenons à lire, écrire, compter à l'école primaire publique et laissons la religion à la sphère privée. Il y en a assez des tentatives de retour de la religion qui tente de passer par la fenêtre de la laïcité avec l'étude de textes "sacrés" de "faits" religieux" et d'histoire des religions... Les religions ne sont qu'un tas de croyances infondées même si elles sont partagées par beaucoup de monde ça n'en fait pas un sujet d'étude en primaire... Laissons les basses couches de l'ésprit aux psychiatres et aux universitaires!

llaima
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement du fait religieux en école primaire

Message par Tinsel le Dim 11 Déc 2011 - 21:59

@llaima a écrit:Apprenons à lire, écrire, compter à l'école primaire publique et laissons la religion à la sphère privée. Il y en a assez des tentatives de retour de la religion qui tente de passer par la fenêtre de la laïcité avec l'étude de textes "sacrés" de "faits" religieux" et d'histoire des religions... Les religions ne sont qu'un tas de croyances infondées même si elles sont partagées par beaucoup de monde ça n'en fait pas un sujet d'étude en primaire... Laissons les basses couches de l'ésprit aux psychiatres et aux universitaires!
Les contes traditionnels s'apparentent à ça, et on les étudie avec bonheur, tu ne crois pas?

Tinsel
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement du fait religieux en école primaire

Message par Rikki le Dim 11 Déc 2011 - 22:01

@Nasopi a écrit:
@Rikki a écrit:
je leur dis que moi, je ne crois pas en Dieu, que je suis athée.

Je trouve que tu sors de ton rôle en disant ça : en tant qu'institutrice, il me semble que tu n'as pas à prendre position par rapport à toutes ces questions, qui sont par ailleurs fort intéressantes. Quand j'étudie la Bible avec mes élèves de 6e, je ne leur dis jamais que je suis chrétienne, et je me débrouille pour qu'ils n'aient aucun moyen de le deviner.

Je sais, j'ai beaucoup hésité. Le problème auquel je suis confrontée, c'est que j'ai en face de moi des enfants qui voient le bien et le mal en fonction de la religion. Pour dire "c'est mal", on dit "c'est haram"... quand on a une bonne note, on remercie facilement Dieu, et pas son propre travail ! Je me suis dit — mais je suis prête à entendre que c'est une erreur, je n'ai juste pas trouvé mieux — que leur faire savoir qu'un adulte a priori digne de confiance (la maîtresse) peut ne pas croire en Dieu mais être tout de même au fait du bien et du mal.

Je trouve qu'il n'est pas tout à fait pareil, d'ailleurs, d'annoncer qu'on est athée, c'est-à-dire quelque part "en dehors" des religions, avec un regard extérieur, que d'annoncer qu'on est chrétienne, c'est-à-dire qu'on serait susceptible de parler de l'intérieur.

Quand j'avais des grands, je ne disais pas quelle était ma religion. Je me souviens qu'un jour, les gamins m'ont "piégée" à un pique-nique : ils ont vu qu'il y avait du jambon dans mon sandwich, et m'ont dit : "Alors, tu n'es pas juive, et pas musulmane". J'ai répondu : "Vous n'en savez rien, je suis peut-être juive ou musulmane, mais non pratiquante !" Very Happy Very Happy Very Happy

Evidemment, plus les enfants sont grands, et plus on peut entrer dans les nuances... avec les petits, ça reste quand même assez basique.

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement du fait religieux en école primaire

Message par Rikki le Dim 11 Déc 2011 - 22:03

@llaima a écrit:Apprenons à lire, écrire, compter à l'école primaire publique et laissons la religion à la sphère privée. Il y en a assez des tentatives de retour de la religion qui tente de passer par la fenêtre de la laïcité avec l'étude de textes "sacrés" de "faits" religieux" et d'histoire des religions... Les religions ne sont qu'un tas de croyances infondées même si elles sont partagées par beaucoup de monde ça n'en fait pas un sujet d'étude en primaire... Laissons les basses couches de l'ésprit aux psychiatres et aux universitaires!

Nous n'avons pas en tant qu'enseignants à juger du bien ou du mal fondé des croyances.

Autant je peux, après hésitation, dire à mes élèves que personnellement je ne crois pas en Dieu, autant j'estimerais une faute professionnelle grave de leur dire que leurs croyances — ou celles de qui que ce soit, d'ailleurs — sont infondées et ne sont pas dignes d'étude.

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement du fait religieux en école primaire

Message par Dhaiphi le Dim 11 Déc 2011 - 22:09

@Rikki a écrit: Le problème auquel je suis confrontée, c'est que j'ai en face de moi des enfants qui voient le bien et le mal en fonction de la religion. Pour dire "c'est mal", on dit "c'est haram"... quand on a une bonne note, on remercie facilement Dieu, et pas son propre travail !
Ils ont déjà bien embrigadés ! furieux
Fort heureusement, je n'enseigne pas à l'étranger et ces problèmes me sont épargnés.

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement du fait religieux en école primaire

Message par Rikki le Dim 11 Déc 2011 - 22:15

@Dhaiphi a écrit:
@Rikki a écrit: Le problème auquel je suis confrontée, c'est que j'ai en face de moi des enfants qui voient le bien et le mal en fonction de la religion. Pour dire "c'est mal", on dit "c'est haram"... quand on a une bonne note, on remercie facilement Dieu, et pas son propre travail !
Ils ont déjà bien embrigadés ! furieux
Fort heureusement, je n'enseigne pas à l'étranger et ces problèmes me sont épargnés.

Je ne sais pas s'ils sont plus embrigadés que des petits cathos ou des petits quoi que ce soit. C'est plus exotique parce que les mots de la religion sont en arabe, mais bon, quand j'étais petite, j'avais des petits camarades à qui leurs parents disaient d'être sages pour ne pas attrister le petit Jésus, ça se valait bien... je me souviens que je trouvais ça drôlement cruche, mais ma maman m'avait dit qu'il ne faut jamais se moquer des religions des autres ! Very Happy

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement du fait religieux en école primaire

Message par Gryphe le Dim 11 Déc 2011 - 22:17

@Dhaiphi a écrit:je n'enseigne pas à l'étranger et ces problèmes me sont épargnés.
Sauf erreur, Rikki est en plein Paris.

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement du fait religieux en école primaire

Message par Rikki le Dim 11 Déc 2011 - 22:19

@Gryphe a écrit:
@Dhaiphi a écrit:je n'enseigne pas à l'étranger et ces problèmes me sont épargnés.
Sauf erreur, Rikki est en plein Paris.

Oui, Gryphe, Dhaiphi le sait très bien, et il fait ses petites blagounettes pour voir si je vais m'horrifier comme ça : affraid affraid affraid !

Tu penses bien que je ne vais pas monter sur mes grands chevaux pour si peu... j'en ai entendu d'autres ! Very Happy Very Happy Very Happy

Bisous, Dhaiphi, et j'entame un couplet anti-facho quand tu veux, y'a pas de souci. flower

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement du fait religieux en école primaire

Message par Dhaiphi le Dim 11 Déc 2011 - 22:26

@Rikki a écrit:Oui, Gryphe, Dhaiphi le sait très bien, et il fait ses petites blagounettes pour voir si je vais m'horrifier comme ça : affraid affraid affraid !
J'aime bien quand tu es horrifiée ! Laughing
Bisous aussi. fleurs2

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement du fait religieux en école primaire

Message par Mufab le Dim 11 Déc 2011 - 22:30

(Au fait, Dhaiphi, je suis reviendue ! Et tu ne m'as pas encore bisoutée, moi, que je sache !)

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement du fait religieux en école primaire

Message par Rikki le Dim 11 Déc 2011 - 22:31

T'as pas bisouté Mufab ! Je suis horrifiée ! affraid affraid affraid


_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement du fait religieux en école primaire

Message par Dhaiphi le Dim 11 Déc 2011 - 22:44

@Mufab a écrit:(Au fait, Dhaiphi, je suis reviendue ! Et tu ne m'as pas encore bisoutée, moi, que je sache !)
Je ne pensais pas que l'on pouvait "bisouter" une intervenante promue au titre glorieux de "banni" mais simplement lui présenter ses déférents hommages du soir.
fleurs2
@Rikki a écrit:T'as pas bisouté Mufab ! Je suis horrifiée ! affraid affraid affraid
Quelle réactivité ! Laughing Laughing Laughing


Dernière édition par Dhaiphi le Dim 11 Déc 2011 - 22:54, édité 1 fois

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignement du fait religieux en école primaire

Message par Nita le Dim 11 Déc 2011 - 22:52

Les ceusses qui ne bisoutent pas Mufab sont de vils mécréants, et ils brûleront quelque part.


(Qui marmonne "dérive sectaire", derrière mon dos ?)

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum