[Syndicats] Le Snalc invente les "communautarismes sexuels" pour lutter contre l'inscription de la théorie du genre aux programmes de lycée.

Page 13 sur 15 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Syndicats] Le Snalc invente les "communautarismes sexuels" pour lutter contre l'inscription de la théorie du genre aux programmes de lycée.

Message par Marie Laetitia le Mer 14 Déc 2011 - 19:38

@Chocolat a écrit:

Est-ce que tu réalises que le fait d'exiger que tout le monde accepte un courant de pensée dont les postulats n'ont pas acquis de stabilité suffisante, peut être taxé d'aveuglement idéologique ?

Nous parlons de manuels, ici, et de contenus destinés à des ados.
J'ia vraiment l'impression que certains et certaines l'oublient un peu trop facilement, sur ce fil.

ce que j'aime bien, c'est que j'ai argumenté pour expliquer que l'on ne peut plus en parler comme d'un courant de pensée dont les postulats seraient fondamentalement fragiles... mais sans véritablement me sortir tes arguments sauf à recopier des extraits d'une tribune qui ne remettait pas en cause l'étude du genre mais la manière dont sont faites trop d'études sur le genre, tu persistes...

Qu'il s'agisse ici d'"ados" ou pas, il s'agit de savoir si ce sujet - le genre - peut apporter quelque chose. Et oui ça peut leur apporter beaucoup à ces adolescents à conditions de ne pas dire n'importe quoi.

J'ai envie de jetter l'éponge...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Syndicats] Le Snalc invente les "communautarismes sexuels" pour lutter contre l'inscription de la théorie du genre aux programmes de lycée.

Message par User5899 le Mer 14 Déc 2011 - 20:25

@John a écrit:
@JPhMM a écrit: Suspect
Je ne comprends plus rien à ce topic... parlez-vous tous de la même chose ?
Si oui, de quoi parlez-vous vraiment ?
Les uns parlent de l'article de départ.
Les autres parlent au choix de manuels publiés en diverse matières, de l'homoparentalité, de l'écriture des jeunes filles, des livres qu'ils se sont donné la peine de lire, de l'hygiène et du geste, de leur étonnement face aux gens dont ils pensaient qu'ils faisaient de la recherche, du déni de celles en qui ils se permettent de supputer "une blessure personnelle", de leurs enfants biologiques,...
Oui, John, mais l'écriture des jeunes filles avec les ronds sur les "i" est-elle une construction ? Il y a HS et HS ! professeur professeur

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Syndicats] Le Snalc invente les "communautarismes sexuels" pour lutter contre l'inscription de la théorie du genre aux programmes de lycée.

Message par MrBrightside le Mer 14 Déc 2011 - 21:48

Angliciste au rapport:

There are so many views and theories out there, some of them driven by independent research and others by personal experience and still others by a chatty blend of both
En gros, les théories sur ce retournement de "gender gap", sont au mieux instables, au pire partiales.

For starters, young women today — and not just in the United States — are moving quickly to close the pay gap, or in some cases have closed it already
ok, parfois les femmes rejoignent le salaire des hommes. Parfois.

Increasingly, if by no means yet the majority, women bring home the bacon while husbands or male partners take care of an ever greater share of the domestic front.
Effectivement, les femmes qui font bouillir la marmite sont loin d'être une majorité

She met high-achieving women who, afraid to put men off, devise strategies to play down their affluence One woman carries small bills to pay for tips, drinks, parking and other dating expenses rather than whipping out her high-limit credit card.
une femme qui gagne doit se sentir honteuse et faire semblant d'être pauvre pour séduire un homme.

Some of these women had learned the hard way that when they went to bars, they were better off lying about what they did — saying that they were a cosmetologist or music teacher rather than a software consultant or lawyer
certaines femmes préfèrent dire être dans l'esthétique que d'avour qu'elles sont avocates

Elles l'ont pas volé tout ça! Elles avaient qu'à pas vouloir l'égalité d'abord!

_________________

MrBrightside
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Syndicats] Le Snalc invente les "communautarismes sexuels" pour lutter contre l'inscription de la théorie du genre aux programmes de lycée.

Message par Chocolat le Mer 14 Déc 2011 - 22:59

@John a écrit:
[J'ai posé une question avec des mots simples, je n'ai pas élucubré sur des courants de pensée dont les postulats ne t'agréent pas.

Très bien; ma réponse est non.

Le sexe social et le sexe biologique ne sont pas deux choses complètement parallèles.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Syndicats] Le Snalc invente les "communautarismes sexuels" pour lutter contre l'inscription de la théorie du genre aux programmes de lycée.

Message par John le Mer 14 Déc 2011 - 23:01

Le sexe social et le sexe biologique ne sont pas deux choses complètement parallèles.
Le "sexe social" maintenant... Rolling Eyes

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Syndicats] Le Snalc invente les "communautarismes sexuels" pour lutter contre l'inscription de la théorie du genre aux programmes de lycée.

Message par MrBrightside le Mer 14 Déc 2011 - 23:02

@John a écrit:
Le "sexe social" maintenant... Rolling Eyes

C'est un autre nom pour les PQR? Laughing

_________________

MrBrightside
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Syndicats] Le Snalc invente les "communautarismes sexuels" pour lutter contre l'inscription de la théorie du genre aux programmes de lycée.

Message par Chocolat le Mer 14 Déc 2011 - 23:10

@John a écrit:
Le "sexe social" maintenant... Rolling Eyes

John, mets-toi à lire un peu, si le sujet te tient réellement à coeur, parce que j'ai très envie, moi aussi, de lever les yeux au ciel, lorsque je lis tes réactions...

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Syndicats] Le Snalc invente les "communautarismes sexuels" pour lutter contre l'inscription de la théorie du genre aux programmes de lycée.

Message par John le Mer 14 Déc 2011 - 23:12

Personne ne t'en empêche.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Syndicats] Le Snalc invente les "communautarismes sexuels" pour lutter contre l'inscription de la théorie du genre aux programmes de lycée.

Message par Chocolat le Mer 14 Déc 2011 - 23:13

Rolling Eyes

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Syndicats] Le Snalc invente les "communautarismes sexuels" pour lutter contre l'inscription de la théorie du genre aux programmes de lycée.

Message par Moonchild le Mer 14 Déc 2011 - 23:15

@liliepingouin a écrit:
@Moonchild a écrit:Je ne cherche pas à démolir tous tes arguments ; mais il y en a un sur lequel tu es d'une intransigeance totale et qui me paraît pourtant complètement erroné.
Lequel? Duquel de mes arguments parles-tu? Merci d'être plus précis. J'ai dit tellement de choses sur ce fil que je ne sais pas de quoi tu parles. Mais comme, apparemment, je fais figure d'intégriste sur un point précis, et qu'il serait donc bon que je me remette en question, merci de me l'indiquer.
Déjà il y a la phrase "les femmes ou les hommes ça n'existe pas", mais depuis tu as y apporté quelques nuances qui dissipent le malentendu.
Dans le même ordre d'idée tu affirmais que "l'orientation sexuelle ne se choisit pas, et que l'hétérosexualité est la forme la plus courante, mais n'est pas naturelle" et peut-être que là aussi nous nous sommes mal compris, mais la dernière partie de cette phrase me semble dans le meilleur des cas être formulée de manière ambigüe (j'ai essayé d'expliquer précédemment pourquoi je considère que l'hétérosexualité est "naturelle", sans que pour autant que l'homosexualité n'en devienne "contre-nature").
J'ai cru comprendre aussi que nous sommes en désaccord lorsque tu n'acceptes pas que je te réponde que l'hypothèse que les garçons soient naturellement meilleurs en maths que les filles est envisageable et n'est pas encore scientifique invalidée (de même que l'hypothèse que filles soient naturellement meilleurs que les garçons). Toi tu considères que "c'est complètement faux" et moi aussi je crois que c'est faux mais c'est une opinion et rien de plus ; ce qui me gêne c'est ton apparent refus d'envisager que tu puisses te tromper sur ce point. Et c'est en ce sens que j'évoquais un "déni de la réalité", car dans tes interventions, tu sembles décréter d'autorité une loi naturelle d'égalité entre les hommes et les femmes (concept que je trouve absurde comme je l'ai expliqué avant). En fait je trouve que cette démarche de référence à une loi naturelle supérieure est finalement assez similaire à celle des cathos intégristes, sauf qu'eux ils font dire à la nature le contraire de ce que tu tentes de lui faire avouer et qu'ils y voient la volonté de dieu (pour l'absence de majuscule qu'il me pardonne, s'il existe).

@liliepingouin a écrit:Moonchild, Je me demande ce que j'ai pu dire de si énorme, pour que tu me fasses passer pour une personne incapable de raisonner, aveuglée par de soi-disant "blessures personnelles", dans le "déni de réalité"...
Pour le "déni de réalité", je viens de tenter de le réexpliquer quant aux "blessures personnelles" disons que quand tu affimes :
@liliepingouin a écrit:"j'ai envie qu'on me considère comme un être humain, et pas comme une femme. Ce qui rapproche les êtres humains m'intéresse infiniment plus que leurs différences. "Les femmes", "les hommes", ça n'existe pas. Il y a avant tout des individus"
tu laisses croire qu'une partie de ton raisonnement est motivé par une quête de reconnaissance personnelle.
Après, le ton de ma remarque était, je l'admets volontiers, très indélicat et je suis désolé si elle t'a blessée. A vrai dire, j'ai un peu hésisté à la poster mais je me suis laissé emporter dans le feu de l'action ; c'est d'autant plus regrettable que, même si nous sommes en désaccord partiel, tu te montres ouverte au dialogue (sans doute plus que moi pour être honnête). D'ailleurs c'est sans doute cela qui explique que je me retrouve à répondre davantage à tes messages qu'aux autres et là malheureusement, l'ambiance générale de ce sujet étant plutôt à la rudesse, c'est toi qui en paies injustement les conséquences alors que tu manifestes nettement moins d'aggressivité que l'ensemble des intervenants.

@John a écrit:
@Moonchild a écrit:Ou quand une blessure personnelle pousse au déni.
Dans le genre prêt à toutes les bassesses...
Combien vous doit Lilie pour cette confession, mon père ?
Apparemment, on peut être républicain tout en étant jésuite : ça n'a pas l'air de poser de problème.
John, comment dire... tes leçons de morale, sur le forum public ou en MP, m'amusent beaucoup.
Je te rappelle pour mémoire que quand j'évoquais l'hypothèse de l'intervention de lobbies homosexuels dans ces histoires de programmes (hypothèse dont Abraxas a clairement confirmé la pertinence) tu n'as pas hésité à me transformer en conspirationniste maladif, à dénoncer mon "esprit étroit" et à me qualifier de "bien suspicieux". Tu t'es aussi à plusieurs reprises montré assez condescendant vis-à-vis de mon "incompréhension" de la situation (de même qu'avec d'autres, j'en déduis donc que ce n'est pas une affaire strictement personnelle) ; je ne te jette pas la pierre, je suis moi-même loin d'être irréprochable en la matière.
Que les choses soient bien claires, je n'attends ni ne demande aucune forme d'embryon d'excuse de ta part ; après tout, alors que rien ne m'y obligeait, je suis intervenu de mon plein gré sur un sujet polémique en rompant le consensus de bon aloi qui régnait entre quelques intervenants éclairés et si en retour je récolte une volée de bois vert, je l'aurais bien cherché et n'aurais à m'en prendre qu'à moi-même - tout cela fait partie du "jeu" des forums internet et dans le fond cela ne prête pas à conséquence.
Mais quand je te vois monter sur tes grands chevaux aah pour me sermonner ou te transformer en expert diagnostiqueur d'aveuglement idéologique, ça me fait doucement rigoler et, si j'avais le temps, je te raconterais cette vieille histoire avec une paille, une poutre, un oeil, un autre oeil et un voisin. Very Happy

Sinon, pour quitter la sphère des invectives personnelles et revenir vers le sujet inital, j'aimerais insister de nouveau sur le parallèle entre les "gender studies" et les sciences de l'éducation. Vu de l'extérieur, moi je j'ai l'impression que :
- ces deux domaines d'études trouvent leur origine dans une motivation idéologique ou politique et font l'objet d'une certaine forme de récupération ;
- l'approche constructiviste semble être dominante ;
- on y discerne une volonté de rompre avec le modèle dominant antérieur (la société patriarcale dans un cas, la transmission verticale des savoirs dans l'autre) au nom d'une quête quasi obsessionnelle de l'égalité et de l'indifférenciation ;
- la recherche universitaire en vase clos tend parfois à se déconnecter de la réalité et à se crisper sur des questions de principe (là, c'est une dérive courante dans bien d'autres domaines).
Alors quand on connaît les absurdités qu'ont engendrées les sciences de l'éducation, on peut se demander si avec les "gender studies", les mêmes causes ne vont pas produire les mêmes effets.


Dernière édition par Moonchild le Mer 14 Déc 2011 - 23:18, édité 2 fois

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Syndicats] Le Snalc invente les "communautarismes sexuels" pour lutter contre l'inscription de la théorie du genre aux programmes de lycée.

Message par John le Mer 14 Déc 2011 - 23:15

Chocolat, tu es donc en désaccord avec les deux phrases ci-dessous :
@John a écrit:Etudier Condorcet ou Laclos dans le texte, ce n'est pas possible en SVT.
Passer dix minutes pour rappeler que le genre est une donnée construite alors que le sexe est une description biologique, ça c'est possible en SVT.
Et comme explication, tu dis : "Le sexe social et le sexe biologique ne sont pas deux choses complètement parallèles".
C'est bien...

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Syndicats] Le Snalc invente les "communautarismes sexuels" pour lutter contre l'inscription de la théorie du genre aux programmes de lycée.

Message par John le Mer 14 Déc 2011 - 23:17

Vu de l'extérieur, moi je j'ai l'impression que
Tout ce discours pour en arriver là : autant livrer ton impression tout de suite.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Syndicats] Le Snalc invente les "communautarismes sexuels" pour lutter contre l'inscription de la théorie du genre aux programmes de lycée.

Message par frankenstein le Mer 14 Déc 2011 - 23:18

Y a t-il un sexe politique selon vous ? boulet

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Syndicats] Le Snalc invente les "communautarismes sexuels" pour lutter contre l'inscription de la théorie du genre aux programmes de lycée.

Message par User5899 le Mer 14 Déc 2011 - 23:19

@John a écrit:
Le sexe social et le sexe biologique ne sont pas deux choses complètement parallèles.
Le "sexe social" maintenant... Rolling Eyes
Bah oui, enfin, John, vous savez bien... Le... enfin les... Enfin, social, quoi Laughing

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Syndicats] Le Snalc invente les "communautarismes sexuels" pour lutter contre l'inscription de la théorie du genre aux programmes de lycée.

Message par User5899 le Mer 14 Déc 2011 - 23:20

@MrBrightside a écrit:
@John a écrit:
Le "sexe social" maintenant... Rolling Eyes

C'est un autre nom pour les PQR? Laughing
Non. Pour les PQDI.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Syndicats] Le Snalc invente les "communautarismes sexuels" pour lutter contre l'inscription de la théorie du genre aux programmes de lycée.

Message par John le Mer 14 Déc 2011 - 23:21

Y a t-il un sexe politique selon vous ?
C'est une perche tendue pour nous faire parler de DSK Very Happy

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Syndicats] Le Snalc invente les "communautarismes sexuels" pour lutter contre l'inscription de la théorie du genre aux programmes de lycée.

Message par JPhMM le Mer 14 Déc 2011 - 23:21

@frankenstein a écrit:Y a t-il un sexe politique selon vous ? boulet
La réponse me semble évidente... Razz

edit : diable, John fut plus rapide.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Syndicats] Le Snalc invente les "communautarismes sexuels" pour lutter contre l'inscription de la théorie du genre aux programmes de lycée.

Message par User5899 le Mer 14 Déc 2011 - 23:22

@Moonchild a écrit:je te raconterais cette vieille histoire avec une paille, une poutre, un oeil, un autre oeil et un voisin. Very Happy
Moi aussi, je connais une histoire avec un voisin et une poutre. Ce ne doit pas être la même, y'a pas de paille.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Syndicats] Le Snalc invente les "communautarismes sexuels" pour lutter contre l'inscription de la théorie du genre aux programmes de lycée.

Message par Chocolat le Mer 14 Déc 2011 - 23:23

@John a écrit:Chocolat, tu es donc en désaccord avec les deux phrases ci-dessous :
@John a écrit:Etudier Condorcet ou Laclos dans le texte, ce n'est pas possible en SVT.
Passer dix minutes pour rappeler que le genre est une donnée construite alors que le sexe est une description biologique, ça c'est possible en SVT.
Et comme explication, tu dis : "Le sexe social et le sexe biologique ne sont pas deux choses complètement parallèles".
C'est bien...

C'est avec ce que j'ai mis en gras que je suis en désaccord.

le genre = le sexe social
le sexe = le sexe biologique

Et au risque de me répéter, ce n'est certainement pas en SVT que la question du sexe social devrait être abordée.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Syndicats] Le Snalc invente les "communautarismes sexuels" pour lutter contre l'inscription de la théorie du genre aux programmes de lycée.

Message par User5899 le Mer 14 Déc 2011 - 23:24

@frankenstein a écrit:Y a t-il un sexe politique selon vous ? boulet
Quelqu'un va la faire...
@John a écrit:
Y a t-il un sexe politique selon vous ?
C'est une perche tendue pour nous faire parler de DSK Very Happy
Bingo ! cheers cheers cheers

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Syndicats] Le Snalc invente les "communautarismes sexuels" pour lutter contre l'inscription de la théorie du genre aux programmes de lycée.

Message par JPhMM le Mer 14 Déc 2011 - 23:24

Cripure a écrit:Moi aussi, je connais une histoire avec un voisin et une poutre. Ce ne doit pas être la même, y'a pas de paille.
MDR.
MQIEC... Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

PS : ça fait du bien de rire dans ce topic. Merci. Wink


Dernière édition par JPhMM le Mer 14 Déc 2011 - 23:25, édité 1 fois

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Syndicats] Le Snalc invente les "communautarismes sexuels" pour lutter contre l'inscription de la théorie du genre aux programmes de lycée.

Message par MrBrightside le Mer 14 Déc 2011 - 23:24

Cripure a écrit:
@Moonchild a écrit:je te raconterais cette vieille histoire avec une paille, une poutre, un oeil, un autre oeil et un voisin. Very Happy
Moi aussi, je connais une histoire avec un voisin et une poutre. Ce ne doit pas être la même, y'a pas de paille.

Cripure, la poutre de votre voisin a plus sa place dans le fil pop-corn qu'ici!

_________________

MrBrightside
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Syndicats] Le Snalc invente les "communautarismes sexuels" pour lutter contre l'inscription de la théorie du genre aux programmes de lycée.

Message par Chocolat le Mer 14 Déc 2011 - 23:25

Est-ce que vous réalisez que vous êtes exaspérants ?
On dirait des gosses de 12 ans... Rolling Eyes

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Syndicats] Le Snalc invente les "communautarismes sexuels" pour lutter contre l'inscription de la théorie du genre aux programmes de lycée.

Message par Clarinette le Mer 14 Déc 2011 - 23:25

Il a aussi été question de poutre, plus haut ! Embarassed Razz

EDIT : euh.... doublon, voire triplon ou quadruplon ! Laughing


Dernière édition par Clarinette le Mer 14 Déc 2011 - 23:26, édité 1 fois

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Syndicats] Le Snalc invente les "communautarismes sexuels" pour lutter contre l'inscription de la théorie du genre aux programmes de lycée.

Message par JPhMM le Mer 14 Déc 2011 - 23:26

@Chocolat
C'est ça qui est bon. professeur

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Syndicats] Le Snalc invente les "communautarismes sexuels" pour lutter contre l'inscription de la théorie du genre aux programmes de lycée.

Message par User5899 le Mer 14 Déc 2011 - 23:26

@Chocolat a écrit:le genre = le sexe social
le sexe = le sexe biologique
Et au risque de me répéter, ce n'est certainement pas en SVT que la question du sexe social devrait être abordée.
Même s'il s'agit de le distinguer du sexe biologique (pour reprendre vos termes) ? Il me semble intéressant, justement, qu'un enseignant de biologie marque, ici, les limites de sa discipline et, en quelques minutes, montre qu'une autre approche que biologique (donc innée) doit être envisagée. Bon sang, ce n'est quand même pas sorcier Smile

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Page 13 sur 15 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum