Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par mel93 le Lun 12 Déc 2011 - 12:23

Sujet : Nord de la France : un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne.
http://egalitedesdroits.yagg.com/2011/12/11/un-enseignant-choque-oute-une-eleve-lesbienne-sur-son-blog/

Prof Story : c’est le nom de l’un des blogs administrés par un enseignant de Picardie, Emmanuel Mousset, qui jouit d’une notoriété assez importante dans le Nord de la France.

Cette personnalité de province, ancien secrétaire de section PS, président d’associations et enseignant de philosophie au lycée Henri-Martin, est également l’animateur de nombreuses rencontres dédiés à la philosophie, sous la forme de cafés-philo, de cinés-philo ou d’ateliers philo – que ce soit en Province ou à Paris, par exemple au prestigieux café des Phares (4e).

Début décembre, l’enseignant se rend dans un collège de campagne afin d’animer un atelier philo sur le thème « Différence et tolérance » avec quatre classes de troisième qu’il accueille successivement. Pour lancer le débat, il distribue à chaque élève une feuille de questions telles que : « Vous sentez-vous différent des autres ? », « Est-il gênant d’être différent des autres ? », « Y a-t-il des différences qu’on ne remarque pas ? », « Y a-t-il des différences anormales ? », etc.

Cependant, l’atelier ne se déroule pas comme prévu : « Il y a des moments comme ça, écrit Emmanuel Mousset, où je me sens, lors d’une animation philosophique, alpiniste gravissant une paroi sans fin ou galérien ramant au milieu de l’océan. » Pour justifier ses difficultés, il explique qu’il n’a pas en face de lui des élèves tels qu’il les voudrait. Il décrit ainsi, avec un peu de mépris agacé, les élèves auxquels il s’adresse : « quatre classes successives d’élèves de Troisième, genre ados en crise, muets comme des carpes ou bien gloussant comme des poules ». Ce sont là des termes assez étonnants de la part d’un pédagogue, qui portent atteinte tout à la fois à la réputation de l’ établissement scolaire nommément cité dans l’article, au professionnalisme des enseignants qui étaient chargés de veiller sur leurs élèves, et bien sûr à l’image des élèves eux-mêmes. Il y a tout de même de quoi s’étonner lorsqu’un enseignant ne voit, dans quatre classes différentes, rien d’autre que des élèves « muets » ou « gloussants ».

Mais ce n’est pas l’ambiance générale qui marque le plus l’enseignant : il est surtout choqué par un fait soudain, qui le « scotche » sur place. Poursuivant l’image de l’alpiniste ou du galérien, il précise : « Un moment fort cependant, où je suis resté scotché à ma paroi et immobile au milieu de l’océan : quand une fille a avoué être « lesbienne » (c’est le mot qu’elle a employé) et toutes les difficultés que ça pouvait entraîner. »

Oui, vous avez bien lu : ce qui a « scotché » l’enseignant, c’est qu’une fille ait « avoué être « lesbienne »". Pour cet enseignant, on avoue son homosexualité comme on avoue un crime. Bien sûr, plusieurs messages lui ont été envoyés dans la soirée et les jours suivants pour lui signaler que le terme était choquant : il les a effacés et il n’a pas modifié sa phrase. Il assume donc totalement l’emploi du terme « avouer » pour parler de l’homosexualité comme d’une faute.

En outre, le commentaire qui suit est étonnant. Après avoir mis le mot « lesbienne » entre guillemets, M. Mousset s’empresse d’ajouter : « c’est le mot qu’elle a employé », comme pour s’excuser d’avoir dit un gros mot. Mais quel autre mot aurait-elle donc pu et dû employer pour parler d’elle ?! D’autre part, si la jeune fille a déclaré rencontrer « des difficultés », ce n’est certainement pas à son homosexualité qu’elle doit ces problèmes, mais bien sûr à l’homophobie, très fréquente au collège ! Il est donc assez étrange d’écrire tout de go, en un raccourci saisissant, que cette jeune fille « avoue être lesbienne [...] et toutes les difficultés que ça peut entraîner » ! En est-on encore au temps de « l’homosexualité, ce douloureux problème » ?

Enfin, on pourrait penser, au bénéfice du doute, que l’enseignant a été choqué par le courage de la jeune fille, qui déclare devant d’autres élèves qu’elle est lesbienne. Pas du tout ! L’auteur s’empresse d’ajouter : « Les ados sont comme ça : soit ils se taisent, soit ils lâchent tout et ce sont les adultes qui en sont presque gênés. » D’où vient cette gêne de l’enseignant ? Simplement de la déclaration d’une collégienne qui, au cours d’un débat sur la différence et la tolérance, dit qu’elle est lesbienne. Le thème de l’homosexualité n a pourtant rien d’imprévisible dans un atelier sur la différence et la tolérance. Cette émotion déplacée et excessive est absolument incompréhensible de la part d’un pédagogue qui a l’habitude de parler philosophie.

Mais le problème ne s’arrête pas là : le plus grave, c’est sans doute qu’un enseignant se soit cru autorisé à divulguer sur son blog, à portée nationale, les confidences d’une jeune fille dans le cadre de sa classe. Cette jeune fille, en réagissant spontanément dans le cadre d’une réflexion sur la tolérance, s’attendait-elle à ce que l’enseignant, en qui elle a sans doute confiance, se précipite sur son blog pour y raconter qu’une jeune fille, dont il indique précisément le niveau et le nom du collège, a « avoué » (!) être lesbienne ? Est-ce une démarche déontologique et responsable de la part d’un pédagogue, que de s’émouvoir des propos d’une collégienne qui dit tout simplement qu’elle est lesbienne, et d’en rendre compte à l’ensemble des lecteurs son blog ?

Car si la jeune fille dit « rencontrer » des difficultés dans sa vie quotidienne, ce n’est certainement pas cette révélation sur le blog d’un enseignant qui lui facilitera la vie. Que feront les parents de la jeune fille s’ils lisent ce blog ? Comment réagiront les camarades de la collégienne s’ils voient que celle-ci est l’objet de telles réactions de la part de l’enseignant ? Que pensera la jeune élève elle-même, si elle voit que ses déclarations lui valent d’être l’objet de gêne et de stupeur de la part d’un enseignant en qui elle avait confiance ? Ces questions, M. Mousset ne se les est apparemment pas posées avant d’écrire son message.

Dans l’Education nationale, l’acceptation des LGBT est encore loin d’être un fait acquis, y compris de la part de ceux qui se présentent comme des défenseurs de la tolérance et du respect des différences…
A lire ici : http://egalitedesdroits.yagg.com/2011/12/11/un-enseignant-choque-oute-une-eleve-lesbienne-sur-son-blog/

mel93
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par Pluiedetoiles le Lun 12 Déc 2011 - 12:27

Je ne comprends pas pourquoi ce monsieur anime de tels ateliers s'il n'a pas plus d'ouverture d'esprit ... Suspect

_________________
Mon blog : Les Etoiles de Pluie

Pluiedetoiles
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par Pseudo le Lun 12 Déc 2011 - 12:46

On a pas idée, aussi, d'aller voler la vedette à un philosophe égo-centré. Aller faire des déclarations fracassantes pendant une de ses interventions, c'est d'un mauvais goût...


Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par Clarinette le Lun 12 Déc 2011 - 13:08

@Pluiedetoiles a écrit:Je ne comprends pas pourquoi ce monsieur anime de tels ateliers s'il n'a pas plus d'ouverture d'esprit ... Suspect
La réaction de ce "philosophe" est scandaleuse et proprement ahurissante ! Shocked J'espère que la direction de ces ateliers lui sera désormais interdite.:colere:

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par JPhMM le Lun 12 Déc 2011 - 13:14

Pauvre petite... pale placer sa confiance en une personne ainsi institutionnellement établie et être à ce point trahie.
*colère et tristesse*

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par Madame_Prof le Lun 12 Déc 2011 - 13:29

L'article présente les choses un peu différemment de ce qu'elles sont réellement sur le blog en question, je trouve. Au final, il interprète les propos de l'auteur comme il l'entend, alors que ce n'est pas si clair que ça. Il dit que les faire parler est parfois compliqué, mais que les élèves sont capables de rester muets comme de se lancer de grandes révélations bouleversantes. Nul part il n'est question d'homophobie de sa part. Son style d'écriture peut laisser à penser que... mais les autres articles sont écrits de la même façon.


_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par Madame_Prof le Lun 12 Déc 2011 - 13:31

D'autre part, le terme d'aveu peut être synonyme de témoignage, tout simplement.

_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par liliepingouin le Lun 12 Déc 2011 - 13:31

@Pseudo a écrit:On a pas idée, aussi, d'aller voler la vedette à un philosophe égo-centré. Aller faire des déclarations fracassantes pendant une de ses interventions, c'est d'un mauvais goût...


+1

J'ai surtout l'impression que l'intervenant aurait voulu que tout se passe comme IL l'avait prévu!!

Quant au "choqué", je n'ai pas l'impression que ce soit que la fille soit lesbienne qui l'ai choqué (ce que peut laisser entendre le titre) mais qu'elle ait eu le mauvais goût de faire un coming-out qu'il n'avait pas prévu... Very Happy

edit: je viens aussi de lire le billet du blog et effectivement on peut contester l'interprétation qui en est faite dans l'article. Il dit que la déclaration de la fille l'a "scotché", mais je le comprends au sens où, personne n'ayant rien à dire, cette brusque déclaration l'a étonné car elle contrastait avec tout ce qui précédait.
Ensuite, effectivement, le verbe "avouer" est maladroit.
Pour trouver le billet: http://profstory.blogspot.com/2011/12/lalpiniste-et-le-galerien.html


Dernière édition par liliepingouin le Lun 12 Déc 2011 - 13:45, édité 1 fois

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.

liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par Marie Laetitia le Lun 12 Déc 2011 - 13:36

@Madame_Prof a écrit:L'article présente les choses un peu différemment de ce qu'elles sont réellement sur le blog en question, je trouve. Au final, il interprète les propos de l'auteur comme il l'entend, alors que ce n'est pas si clair que ça. Il dit que les faire parler est parfois compliqué, mais que les élèves sont capables de rester muets comme de se lancer de grandes révélations bouleversantes. Nul part il n'est question d'homophobie de sa part. Son style d'écriture peut laisser à penser que... mais les autres articles sont écrits de la même façon.

topela
je suis allée voir le texte du blog, et ce n'est pas aussi tranché que le dit l'auteur de l'article que tu cites, Mel.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par Madame_Prof le Lun 12 Déc 2011 - 13:37

@Marie Laetitia a écrit:
@Madame_Prof a écrit:L'article présente les choses un peu différemment de ce qu'elles sont réellement sur le blog en question, je trouve. Au final, il interprète les propos de l'auteur comme il l'entend, alors que ce n'est pas si clair que ça. Il dit que les faire parler est parfois compliqué, mais que les élèves sont capables de rester muets comme de se lancer de grandes révélations bouleversantes. Nul part il n'est question d'homophobie de sa part. Son style d'écriture peut laisser à penser que... mais les autres articles sont écrits de la même façon.

topela
je suis allée voir le texte du blog, et ce n'est pas aussi tranché que le dit l'auteur de l'article que tu cites, Mel.

Contente que tu le constates aussi! topela

_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par roxanne le Lun 12 Déc 2011 - 13:59

De toute façon, ça me gêne un peu ces interventions psychologisantes (qui ont sûrement mieu à la place de cours) collectives.C'est marrant que les parents si prompts à réagir pour la moindre punition laissent faire ça ..

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par Pseudo le Lun 12 Déc 2011 - 14:02

Il n'en reste pas moins que c'est "l'aveu" qui gêne le philosophe. Il le dit à la fin : "ce sont les adultes qui sont presque gênés". Le "presque est de trop, semble-t-il !

Or, en lançant un débat avec une classe, on ne sait effectivement jamais où l'on arrivera, c'est aussi ce qui nous fait les éviter parfois. Et parler de "différences" et ne pas imaginer que le thème de l'homosexualité sortira, cela me semble étrange.

De même que parler de tolérance est être gêné par une révélation de ce type, au point d'en être "scotché"...

Au demeurant, être choqué, pourquoi pas. C'est une émotion, on y peut rien, c'est ainsi. Mais le philosophe était justement au cœur de son sujet et il ne l'exploite pas. Il ne voit pas qu'il est lui même en train d'être intolérant parce qu'il prend la différence en pleine face.

J'aurais trouvé intéressant qu'il fasse de son effarement le point de départ d'une réflexion sur la tolérance et les différences. Ainsi, on aurait pu se rendre compte d'une évidence : nous sommes tous intolérants, accepter les différences est un apprentissage, un effort renouvelé, pas une qualité innée.




Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par Marie Laetitia le Lun 12 Déc 2011 - 14:17

@Pseudo a écrit:Il n'en reste pas moins que c'est "l'aveu" qui gêne le philosophe. Il le dit à la fin : "ce sont les adultes qui sont presque gênés". Le "presque est de trop, semble-t-il !

Or, en lançant un débat avec une classe, on ne sait effectivement jamais où l'on arrivera, c'est aussi ce qui nous fait les éviter parfois. Et parler de "différences" et ne pas imaginer que le thème de l'homosexualité sortira, cela me semble étrange.

De même que parler de tolérance est être gêné par une révélation de ce type, au point d'en être "scotché"...

Au demeurant, être choqué, pourquoi pas. C'est une émotion, on y peut rien, c'est ainsi. Mais le philosophe était justement au cœur de son sujet et il ne l'exploite pas. Il ne voit pas qu'il est lui même en train d'être intolérant parce qu'il prend la différence en pleine face.

J'aurais trouvé intéressant qu'il fasse de son effarement le point de départ d'une réflexion sur la tolérance et les différences. Ainsi, on aurait pu se rendre compte d'une évidence : nous sommes tous intolérants, accepter les différences est un apprentissage, un effort renouvelé, pas une qualité innée.





en fait on ne sait pas comment la discussion s'est passée, on peut penser qu'il a incliné la discussion dans le sens, c'était un peu le but de la soirée si j'ai compris.
Son billet est d'un ton neutre, il relate plus - enfin c'est ce que j'ai compris - les réactions des participants que les siennes, que la manière dont il a conduit le débat. Quand il dit qu'elle "avoue" je le comprends dans le sens où c'est elle qui ressent de la gêne, de la crainte de réactions hostiles qu'elle sait hélas devoir redouter, mais en prend le risque, et cette gêne se communique, pour de mauvaises raisons sans doute, aux autres participants, qui ne savent pas comment réagir à cette déclaration. Je crois que si l'on vient à un débat sur la différence et la tolérance, c'est parce que l'on est déjà un peu sensible à la question des différences en bute à l'intolérance. Le contraste ici mis en évidence c'est le mutisme/gêne et la franche déclaration.

Je suis peut-être indulgente mais je ne vois pas trop comment ça a pu donner l'article ci-dessus sans un sérieux partis pris, à la limite du procès d'intention.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par Pseudo le Lun 12 Déc 2011 - 15:06

Mais Marie-Leaticia, je parlais de son billet sur son blog. Plutôt que de finir sur ces ados qui ne disent rien ou tout, une phrase sur la difficulté d'être tolérant aurait été mieux venue.
Quand aux hypothèses que tu fais concernant la gêne qui se communique et suites, ce ne sont qu'hypothèses... Encore plus gratuites que de prêter à ce monsieur une réaction bien peu tolérante dont le lexique qu'il utilise laisse peu de doute, à mon sens.

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par Marie Laetitia le Lun 12 Déc 2011 - 16:30

Disons qu'il nous laisse mouliner sur ce que l'on veut.
Encore plus gratuites, je ne sais pas. Je fais un peu comme Richelieu, quand tout jeune évêque, il a été présenté au roi pour faire un exposé visant à prouver la présence réelle (ou la Trinité? Sais plus...). Exposé, brillant au demeurant, qui provoque les applaudissements du public. L'ennui c'est après il a embrayé sur un exposé inverse avec des arguments aussi solides. Le roi n'a pas ri. Razz
Avec ce genre de billet, à la limite, on peut prouver ce que l'on veut.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par Reine Margot le Lun 12 Déc 2011 - 17:01

je n'ai pas compris, le prof a donné le nom de cette élève?

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par Marie Laetitia le Lun 12 Déc 2011 - 17:20

@Reine Margot a écrit:je n'ai pas compris, le prof a donné le nom de cette élève?

non il y a la ville du collège et l'indication "une fille".

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par John le Lun 12 Déc 2011 - 17:22

@Marie Laetitia a écrit:
@Reine Margot a écrit:je n'ai pas compris, le prof a donné le nom de cette élève?
non il y a la ville du collège et l'indication "une fille".
Il dit aussi qu'elle est en troisième dans ce petit collège, non ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par Reine Margot le Lun 12 Déc 2011 - 17:23

ce n'est pas vraiment un outing alors...le truc qui ne va pas c'est qu'il se montre choqué qu'on parle d'homosexualité, ou qu'une de ses élèves soit homo.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par Marie Laetitia le Lun 12 Déc 2011 - 17:36

@Reine Margot a écrit:ce n'est pas vraiment un outing alors...le truc qui ne va pas c'est qu'il se montre choqué qu'on parle d'homosexualité, ou qu'une de ses élèves soit homo.

pour l'élève, si. Assumé, j'imagine, elle savait très bien les risques qu'elle prenait face à ses camarades ou à des élèves qui ne brillent pas forcément par leur grande tolérance.

Mais euh. Juste pour savoir, où voyez-vous qu'il se montre choqué? scratch

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par Madame_Prof le Lun 12 Déc 2011 - 17:37

@Reine Margot a écrit:ce n'est pas vraiment un outing alors...le truc qui ne va pas c'est qu'il se montre choqué qu'on parle d'homosexualité, ou qu'une de ses élèves soit homo.

Je ne le comprends pas comme ça. Il se dit scotché de cette révélation subite alors qu'à priori tous étaient muets et peu ouverts à discuter!
C'est tout, il ne dit pas qu'il est choqué par cette révélation, ni par son contenu, gêné oui car il faut ensuite y répondre et en discuter. Mais justement nous ne connaissons pas la suite!


_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par Madame_Prof le Lun 12 Déc 2011 - 17:38

@Marie Laetitia a écrit:
@Reine Margot a écrit:ce n'est pas vraiment un outing alors...le truc qui ne va pas c'est qu'il se montre choqué qu'on parle d'homosexualité, ou qu'une de ses élèves soit homo.

pour l'élève, si. Assumé, j'imagine, elle savait très bien les risques qu'elle prenait face à ses camarades ou à des élèves qui ne brillent pas forcément par leur grande tolérance.

Mais euh. Juste pour savoir, où voyez-vous qu'il se montre choqué? scratch

Dans l'article publié ici Suspect


_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par Madame_Prof le Lun 12 Déc 2011 - 17:39

Quant au outing... l'élève a pris la parole devant tous ses camarades pour dire ça, c'est elle qui l'a fait son outing!

_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par Tristana le Lun 12 Déc 2011 - 17:45

Je ne vois surtout pas pourquoi il se déclare gêné : justement, il aurait dû rebondir sur cet aveu pour montrer la difficulté de s'assumer, le courage de cette demoiselle, et montrer qu'elle était, surtout, comme tout le monde.

_________________
« C’est tout de même épatant, et pour le moins moderne, un dominant qui vient chialer que le dominé n’y met pas assez du sien. »
Virginie Despentes

Tristana
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par Tristana le Lun 12 Déc 2011 - 17:46

@Madame_Prof a écrit:Quant au outing... l'élève a pris la parole devant tous ses camarades pour dire ça, c'est elle qui l'a fait son outing!
Elle n'avait probablement pas pensé qu'il allait en parler sur Internet, sur un blog où elle pouvait éventuellement devenir identifiable, pour peu qu'on connaisse l'établissement.

_________________
« C’est tout de même épatant, et pour le moins moderne, un dominant qui vient chialer que le dominé n’y met pas assez du sien. »
Virginie Despentes

Tristana
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum