Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par InvitéMA le Mar 13 Déc 2011 - 11:01

Reine Margot a écrit:

mais est-ce le rôle de l'école? n'a-t-on pas autre chose à faire en classe que de de la psychothérapie de groupe? cours par exemple? moi c'est cette "activité" qui m'étonne...

+1

InvitéMA
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par sorceress le Mar 13 Déc 2011 - 11:11

John a écrit:
Il semble normal à tout le monde qu'un adulte, enseignant, philosophe, aille dans des bahuts parler de différence et de tolérance et qu'il soit "gêné" par une ado qui déclare être homo ?
J'ajoute qu'il n'aurait pas été gêné ni choqué si la jeune fille avait dit qu'elle aimait les garçons.
Il faut voir aussi ce qu'on entend par "aimer les garçons". J'avoue que j'ai été choquée par une fille qui faisait pour le plaisir des fellations à qui le voulait dans notre collège (en quatrième quand même) et qui un jour en plein cours masturbait sous mes yeux son voisin de classe. J'ai tellement été déstabilisée que je n'ai pas su quoi faire à part la regarder de façon insistante pour qu'elle arrête. Elle aurait fait la même chose avec une fille, j'aurais été "choquée " de la même façon.


Dernière édition par sorceress le Mar 13 Déc 2011 - 11:16, édité 1 fois (Raison : faute)

sorceress
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par Pseudo le Mar 13 Déc 2011 - 11:27

sorceress a écrit:
John a écrit:
Il semble normal à tout le monde qu'un adulte, enseignant, philosophe, aille dans des bahuts parler de différence et de tolérance et qu'il soit "gêné" par une ado qui déclare être homo ?
J'ajoute qu'il n'aurait pas été gêné ni choqué si la jeune fille avait dit qu'elle aimait les garçons.
Il faut voir aussi ce qu'on entend par "aimer les garçons". J'avoue que j'ai été choquée par une fille qui faisait pour le plaisir des fellations à qui le voulait dans notre collège (en quatrième quand même) et qui un jour en plein cours masturbait sous mes yeux son voisin de classe. J'ai tellement été déstabilisée que je n'ai pas su quoi faire à part la regarder de façon insistante pour qu'elle arrête. Elle aurait fait la même chose avec une fille, j'aurais été "choquée " de la même façon.

Mais ca n'a quand même rien à voir avec l'orientation sexuelle là. C'est de l'exhibitionnisme, normal que cela soit choquant ! Mais là, il n'y a rien de tel !

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par lalilala le Mar 13 Déc 2011 - 12:02

je ne suis pas particulièrement choquée moi là, mais bon....par contre je ne comprends pas le titre de la discussion...

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par Tristana le Mar 13 Déc 2011 - 18:50

Pseudo a écrit:
sorceress a écrit:
John a écrit:
Il semble normal à tout le monde qu'un adulte, enseignant, philosophe, aille dans des bahuts parler de différence et de tolérance et qu'il soit "gêné" par une ado qui déclare être homo ?
J'ajoute qu'il n'aurait pas été gêné ni choqué si la jeune fille avait dit qu'elle aimait les garçons.
Il faut voir aussi ce qu'on entend par "aimer les garçons". J'avoue que j'ai été choquée par une fille qui faisait pour le plaisir des fellations à qui le voulait dans notre collège (en quatrième quand même) et qui un jour en plein cours masturbait sous mes yeux son voisin de classe. J'ai tellement été déstabilisée que je n'ai pas su quoi faire à part la regarder de façon insistante pour qu'elle arrête. Elle aurait fait la même chose avec une fille, j'aurais été "choquée " de la même façon.

Mais ca n'a quand même rien à voir avec l'orientation sexuelle là. C'est de l'exhibitionnisme, normal que cela soit choquant ! Mais là, il n'y a rien de tel !
Voilà : entre exprimer une préférence sexuelle, et s'adonner à des actes sexuels en public, il y a une grande différence.

_________________
« C’est tout de même épatant, et pour le moins moderne, un dominant qui vient chialer que le dominé n’y met pas assez du sien. »
Virginie Despentes

Tristana
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par User5899 le Mar 13 Déc 2011 - 19:39

sorceress a écrit:Il faut voir aussi ce qu'on entend par "aimer les garçons". J'avoue que j'ai été choquée par une fille qui faisait pour le plaisir des fellations à qui le voulait dans notre collège (en quatrième quand même) et qui un jour en plein cours masturbait sous mes yeux son voisin de classe. J'ai tellement été déstabilisée que je n'ai pas su quoi faire à part la regarder de façon insistante pour qu'elle arrête. Elle aurait fait la même chose avec une fille, j'aurais été "choquée " de la même façon.
Euh... L'exhibitionnisme n'est pas la même chose que l'énoncé de ses goûts ou de son orientation sexuelle ! Si une telle scène se passe sous mes yeux en classe, je ne lui proposerai pas mon aide ! Et ça chauffera très légèrement, dans une toute autre direction.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par Reine Margot le Mar 13 Déc 2011 - 19:45

Pseudo a écrit:
Reine Margot a écrit:
Pseudo a écrit:C'est un peu le monde à l'envers quand même !

Il semble normal à tout le monde qu'un adulte, enseignant, philosophe, aille dans des bahuts parler de différence et de tolérance et qu'il soit "gêné" par un ado qui déclare être homo ?

Et il semble pertinent de prétendre qu'une gamine de 14 ou 15 ans savait bien ce qu'elle faisait, elle. On lui reproche d'ailleurs presque d'avoir parler d'elle, de sa vie ! C'est bientôt de sa faute, quoi, si un philosophe de mes deux vient dans sa classe débattre d'un sujet qui touche tout le monde. C'est bientôt sa faute si elle illustre avec son cas le thème du jour.

Bref, l'adulte ne savait pas où il mettait les pieds mais on l'excuse, lors que la gamine est tenue pour totalement rationnelle et responsable de sa déclaration mal venue.

Alors que le type, avec ses théories sur la tolérance n'est pas capable de gérer une intervention d'une ado complètement dans le thème.

Etre pédagogue, c'est avoir une longueur d'avance ! Visiblement, le monsieur avait ce jour là un train de retard !

mais est-ce le rôle de l'école? n'a-t-on pas autre chose à faire en classe que de de la psychothérapie de groupe? cours par exemple? moi c'est cette "activité" qui m'étonne...

Ah, ca, c'est un autre débat. Ce n'est d'ailleurs pas de la psychothérapie (et heureusement, je ne vois pas ce qu'il y aurait de thérapeutique là-dedans) mais de la philosophie.

Ca ne me gênerait pas s'il s'agissait vraiment d'apprendre à penser. Mais je ne crois malheureusement pas non plus que cela soit le cas.

Je ne vois pas non plus pourquoi il était nécessaire de faire venir quelqu'un d'extérieur pour un débat de ce genre. Surtout si c'est pour s'offusquer quand un ado prends la parole "en vrai", pas seulement pour servir les niaiseries attendues sur le tolérance et les différences. Surtout si son intervention est payante.



hmm...en collège? avec les connaissances d'un élève moyen? je parlerais plutôt de discussion, d'échange...le terme de philosophie est un peu trop souvent utilisé, je trouve...

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par Abraxas le Mar 13 Déc 2011 - 20:31

Quelqu'un m'explique ce que tout ça a à voir avec la philosophie ?
Et ce que la philosophie vient faire en Troisième ? Ils n'ont rien d'autre à faire, en Troisième ? Ils maîtrisent déjà le français, les langues, l'HG, les maths, et le reste ? C'est de la connerie en branches.

Quant à la gamine qui se dit lesbienne, il faudrait peser la part de provocation, d'exhibition, et d'un sentiment d'obligation d'outing dont je me demande s'il est bienvenu. Bon sang, personne (si, John… Laughing ) ne connaît exactement mes petites manies, et je ne vais pas les raconter — pas en public en tout cas (sinon, où serait la surprise… Very Happy ). Qu'est-ce que c'est que cette obligation de dire à tout prix ?

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par Nielsen Rika Bell le Mar 13 Déc 2011 - 23:22

Abraxas a écrit:Quelqu'un m'explique ce que tout ça a à voir avec la philosophie ?
Et ce que la philosophie vient faire en Troisième ? Ils n'ont rien d'autre à faire, en Troisième ? Ils maîtrisent déjà le français, les langues, l'HG, les maths, et le reste ? C'est de la connerie en branches.

Quant à la gamine qui se dit lesbienne, il faudrait peser la part de provocation, d'exhibition, et d'un sentiment d'obligation d'outing dont je me demande s'il est bienvenu. Bon sang, personne (si, John… Laughing ) ne connaît exactement mes petites manies, et je ne vais pas les raconter — pas en public en tout cas (sinon, où serait la surprise… Very Happy ). Qu'est-ce que c'est que cette obligation de dire à tout prix ?

Ah ! Enfin un peu d'oxygène dans ce topic étouffant.

J'ajoute que je comprends toujours pas bien ce sentiment d'obligation de blogging de certains. Écrire plutôt que lire, sans doute.

_________________
Parlons éducation... il me vient encore quelques élèves normaux... certes!... jamais vous pouvez vous vanter d'être absolument sans normaux!... non! un de temps à autre... bon!... je les instruis... pas plus mal que les autres professeurs... pas mieux... pédagogue, je suis! oh! très pédagogue! et très scrupuleux!... jamais une séance de chic!... jamais un cours fantaisiste!... depuis trente et cinq années, jamais une pédagogie drôlette!... pas que je me tienne pas au courant!... que si! que si!... je lis à fond tous les cahiers pédagogiques, les sciences de l'éducation... deux, trois kilos par semaine!... au feu! au feu le tout! c'est pas moi qui serai inquiété pour "instruction à la légère"!...

Nielsen Rika Bell
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par Moonchild le Mer 14 Déc 2011 - 1:35

Abraxas a écrit:Quelqu'un m'explique ce que tout ça a à voir avec la philosophie ?
Il semblerait que, dans les sociétés modernes, les prêtres puis ensuite les psychanalystes aient plus ou moins échoué à garantir l'épanouissement des individus ; donc dans cette quête du bien-être on se tourne désormais vers les philosophes pour leur demander de faire du coaching - et comme certains d'entre eux semblent commencer à se complaire dans ce rôle sur les plateaux TV, il n'est pas étonnant que le phénomène fasse tâche d'huile...

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par Hannibal le Mer 14 Déc 2011 - 1:48

Abraxas a écrit:Qu'est-ce que c'est que cette obligation de dire à tout prix ?

Ben en troisième, ils en sont au comment dire, ils n'ont pas encore appris le comment taire.

Cela dit, à quoi s'attendre d'autre quand on pose des questions pareilles en public ?

Hannibal
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par Pseudo le Mer 14 Déc 2011 - 7:00

En même temps, que quelqu'un parle de son expérience quand on parle de tolérance et de différences, ca me semble plutôt normal. C'est même, à mon sens, la seule façon d'être un peu vrai. Sinon on en reste aux déclarations de bonnes intentions, à l'étalage d'à priori et aux portes ouvertes enfoncées.
La question est plutôt de savoir pourquoi on a le réflexe mal sain d'aller triturer des 3eme, sous la forme d'un débat, avec ces questions, sans s'attendre à ce genre de chose (que cela soit par provocation ou pas).
Au demeurant, l'homosexualité ne me semble pas une "petite manie".

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par sorceress le Mer 14 Déc 2011 - 9:07

Je ne pense pas qu'Abraxas parlait d'homosexualité sous ce terme, enfin j'interprète.. peut -être des relations épisodiques avec des personnes du même sexe que lui, mais comme je le dis j'interprète.
Effectivement, je reviens sur mon post précédent avec ma gamine exhibo, j'ai répondu à côté. Le but très détourné était de prouver que l'on peut être autant choquée par l'hétérosexualité que par l'homosexualité, mais le cas était très limite. Surtout que cela me dépasse, l'orientation sexuelle des gens , je m'en fiche tellement (chacun vit comme il l'entend) que je ne comprends pas le débat en fait. Donc je m'en retire sur la pointe des pieds Wink
Ah, si j'édite pour répondre à Cripure.
Effectivement, je n'ai pas réagi parce que je n'ai pas su quoi faire, j'ai été tellement stupéfaite.Comme par ailleurs la gamine était vraiment très sympa même si nympho , je n'ai pas voulu en rajouter, le regard méchant ayant suffi.


Dernière édition par sorceress le Mer 14 Déc 2011 - 9:09, édité 1 fois (Raison : ajout)

sorceress
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par Nielsen Rika Bell le Mer 14 Déc 2011 - 9:23

Hannibal a écrit:
Abraxas a écrit:Qu'est-ce que c'est que cette obligation de dire à tout prix ?

Ben en troisième, ils en sont au comment dire, ils n'ont pas encore appris le comment taire.

Cela dit, à quoi s'attendre d'autre quand on pose des questions pareilles en public ?

Les questions du type sont sottes.

L'intervention n'est pas très fine.

Le fait d'en parler dans un blog quand on ne cache pas son propre nom est honteux.

Quant à l'article du blog de yagg, était-il bien nécessaire (outre le fait qu'il soit peu soucieux d'objectivité) ?

_________________
Parlons éducation... il me vient encore quelques élèves normaux... certes!... jamais vous pouvez vous vanter d'être absolument sans normaux!... non! un de temps à autre... bon!... je les instruis... pas plus mal que les autres professeurs... pas mieux... pédagogue, je suis! oh! très pédagogue! et très scrupuleux!... jamais une séance de chic!... jamais un cours fantaisiste!... depuis trente et cinq années, jamais une pédagogie drôlette!... pas que je me tienne pas au courant!... que si! que si!... je lis à fond tous les cahiers pédagogiques, les sciences de l'éducation... deux, trois kilos par semaine!... au feu! au feu le tout! c'est pas moi qui serai inquiété pour "instruction à la légère"!...

Nielsen Rika Bell
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par C'est pas faux le Mer 14 Déc 2011 - 9:40

Abraxas a écrit:Quelqu'un m'explique ce que tout ça a à voir avec la philosophie ?
Et ce que la philosophie vient faire en Troisième ? Ils n'ont rien d'autre à faire, en Troisième ? Ils maîtrisent déjà le français, les langues, l'HG, les maths, et le reste ? C'est de la connerie en branches.

Quant à la gamine qui se dit lesbienne, il faudrait peser la part de provocation, d'exhibition, et d'un sentiment d'obligation d'outing dont je me demande s'il est bienvenu. Bon sang, personne (si, John… Laughing ) ne connaît exactement mes petites manies, et je ne vais pas les raconter — pas en public en tout cas (sinon, où serait la surprise… Very Happy ). Qu'est-ce que c'est que cette obligation de dire à tout prix ?

Ben quoi ? Il y en a bien en maternelle, comme il y a aussi des sciences et de la technologie, avec mise en oeuvre d'une démarche expérimentale. Very Happy
Plus c'est vide de sens, plus les titres sont ronflants, c'est classique. Je sévis moi-même au sein d'un dispositif Ecoles, Collèges, Lycées pour l'Ambition, l'Initiative et la Réussite, dans la zone, quoi.

C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par User5899 le Mer 14 Déc 2011 - 15:08

Hannibal a écrit:
Abraxas a écrit:Qu'est-ce que c'est que cette obligation de dire à tout prix ?

Ben en troisième, ils en sont au comment dire, ils n'ont pas encore appris le comment taire.

Cela dit, à quoi s'attendre d'autre quand on pose des questions pareilles en public ?
Ne serait-ce pas plutôt la pratique du blog que vise Abraxas ?

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par Hannibal le Mer 14 Déc 2011 - 16:04

Peut-être bien en fait.

Là-dessus, je rejoindrais en gros le jugement de Nielsen Rika Bell et de Pseudo.

Il est déjà un peu obscène à mon sens d'en appeler aux témoignages personnels dans un cadre pareil et de pareille manière. Pure maladresse, admettons.

En revanche en publier le récit précis sur un blog, apparemment sans l'accord de personne et sans précautions suffisantes pour garantir l'anonymat de la collégienne en question, ce n'est plus de la maladresse, cela m'a tout l'air de la dernière des goujateries. Si des adolescents, par provocation, par désir de reconnaissance, par fierté ou par je ne sais quoi en viennent à exposer de la sorte des choses qui sont de l'ordre de l'intime, on peut bien être "scotché" après tout, mais on n'est pas obligé d'en conclure qu'ils ont définitivement renoncé à toute pudeur et qu'on peut disposer n'importe comment de leur vie intime. Au contraire, même.

Hannibal
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par Pseudo le Mer 14 Déc 2011 - 16:49

Cripure a écrit:
Hannibal a écrit:
Abraxas a écrit:Qu'est-ce que c'est que cette obligation de dire à tout prix ?

Ben en troisième, ils en sont au comment dire, ils n'ont pas encore appris le comment taire.

Cela dit, à quoi s'attendre d'autre quand on pose des questions pareilles en public ?
Ne serait-ce pas plutôt la pratique du blog que vise Abraxas ?

Ah, oui, peut-être. J'aurais mal compris.

Mais moi aussi alors je la connais la manie d'Abraxas (et rien à voir avec le sexe) !


Dernière édition par Pseudo le Mer 14 Déc 2011 - 20:08, édité 1 fois

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par sorceress le Mer 14 Déc 2011 - 17:12

Au temps pour moi (oups je ne devais plus revenir), j'ai les idées très mal placées (disons en dessous de la ceinture).

sorceress
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par Pseudo le Mer 14 Déc 2011 - 18:33

sorceress a écrit:Au temps pour moi (oups je ne devais plus revenir), j'ai les idées très mal placées (disons en dessous de la ceinture).

Je suis certaine qu'il a également des manies sexuelles Twisted Evil

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par Abraxas le Mer 14 Déc 2011 - 19:48

Pseudo a écrit:

Je suis certaine qu'il a également des manies sexuelles Twisted Evil


Pourquoi tant de haine ? scratch

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant choqué oute sur son blog une collégienne lesbienne

Message par Pseudo le Mer 14 Déc 2011 - 20:09

Abraxas a écrit:
Pseudo a écrit:

Je suis certaine qu'il a également des manies sexuelles Twisted Evil


Pourquoi tant de haine ? scratch

Venant de moi, "manies sexuelles" ne peut être une critique, encore moins de la haine.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum