grèviste: je l'annonce ou pas?

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

grèviste: j'annonce ou pas?

13% 13% 
[ 9 ]
46% 46% 
[ 32 ]
13% 13% 
[ 9 ]
3% 3% 
[ 2 ]
25% 25% 
[ 17 ]
 
Total des votes : 69

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par Clarinette le Mer 14 Déc 2011 - 23:05

thrasybule a écrit:
neo a écrit:
Presse-purée a écrit:
Pour une grève, un des assistants éducation a demandé aux profs de s'inscrire sur le tableau en salle des profs. Il voulait arranger les emplois du temps

Je commence à avoir des remontées au sujet de collègues qui prennent en heure de remplacement les heures des grévistes.

Il aurait fallu arracher ce tableau, il n'est pas légal ! furieux
N'empêche que tout cela n'arriverait pas si les gens ne disaient mot au sujet de leurs intentions de faire grève. C'est bien joli d'être arrangeant, pragmatique, compréhensifs mais si la grève ne doit devenir qu'un rituel dont les effets sont anticipés et gérés par le ministère, je le répéte: autant gémir de concert et attendre d'être bien profond. Bref ça m'énerve.
Je crains que ce ne soit déjà le cas...

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par Duplay le Mer 14 Déc 2011 - 23:11

Clarinette a écrit:
Donc pour moi, le côté co-gestion policée avec l'administration, puis on siffle les moutons pour qu'ils descendent dans la rue.. berk et grrrr... (ceci sans vouloir froisser les syndicalistes honnêtes qui mouillent la chemise pour les collègues... mais ils ne sont pas tous comme ça...)

Les moutons qui seront en grève demain ont l'honneur de saluer votre Altesse bien bas. diable

avatar
Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par Clarinette le Mer 14 Déc 2011 - 23:12

C'est après les siffleurs, que j'en ai ! Wink

_________________
avatar
Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par frankenstein le Mer 14 Déc 2011 - 23:13

thrasybule a écrit:
neo a écrit:
Presse-purée a écrit:
Pour une grève, un des assistants éducation a demandé aux profs de s'inscrire sur le tableau en salle des profs. Il voulait arranger les emplois du temps

Je commence à avoir des remontées au sujet de collègues qui prennent en heure de remplacement les heures des grévistes.

Il aurait fallu arracher ce tableau, il n'est pas légal ! furieux
N'empêche que tout cela n'arriverait pas si les gens ne disaient mot au sujet de leurs intentions de faire grève. C'est bien joli d'être arrangeant, pragmatique, compréhensifs mais si la grève ne doit devenir qu'un rituel dont les effets sont anticipés et gérés par le ministère, je le répéte: autant gémir de concert et attendre d'être bien profond. Bref ça m'énerve.
Les enseignants du primaire ont obligation de déclarer leur intention de faire grève 48h à l'avance...Je ne comprends toujours pas comment une telle décision a pu passer sans qu'il n'y ait ...au moins une grève ! lol!

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par thrasybule le Mer 14 Déc 2011 - 23:13

Clarinette a écrit:
thrasybule a écrit:
neo a écrit:
Presse-purée a écrit:
Pour une grève, un des assistants éducation a demandé aux profs de s'inscrire sur le tableau en salle des profs. Il voulait arranger les emplois du temps

Je commence à avoir des remontées au sujet de collègues qui prennent en heure de remplacement les heures des grévistes.

Il aurait fallu arracher ce tableau, il n'est pas légal ! furieux
N'empêche que tout cela n'arriverait pas si les gens ne disaient mot au sujet de leurs intentions de faire grève. C'est bien joli d'être arrangeant, pragmatique, compréhensifs mais si la grève ne doit devenir qu'un rituel dont les effets sont anticipés et gérés par le ministère, je le répéte: autant gémir de concert et attendre d'être bien profond. Bref ça m'énerve.
Je crains que ce ne soit déjà le cas...
je suis désolé mais ça m'énerve ce fatalisme tellement facile qui fait l'économie d'une stratégie à adopter face à la situation: on ne fait plus grève, ça sert à rien, autant éviter de perdre du fric, et surtout d'autres feront grève à notre place, c'est surtout ça! Mais pour combien de temps: quand tout le monde tiendra ce type de raisonnement, on sera mal barré, vraiment!

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par thrasybule le Mer 14 Déc 2011 - 23:15

frankenstein a écrit:
thrasybule a écrit:
neo a écrit:
Presse-purée a écrit:
Pour une grève, un des assistants éducation a demandé aux profs de s'inscrire sur le tableau en salle des profs. Il voulait arranger les emplois du temps

Je commence à avoir des remontées au sujet de collègues qui prennent en heure de remplacement les heures des grévistes.

Il aurait fallu arracher ce tableau, il n'est pas légal ! furieux
N'empêche que tout cela n'arriverait pas si les gens ne disaient mot au sujet de leurs intentions de faire grève. C'est bien joli d'être arrangeant, pragmatique, compréhensifs mais si la grève ne doit devenir qu'un rituel dont les effets sont anticipés et gérés par le ministère, je le répéte: autant gémir de concert et attendre d'être bien profond. Bref ça m'énerve.
Les enseignants du primaire ont obligation de déclarer leur intention de faire grève 48h à l'avance...Je ne comprends toujours pas comment une telle décision a pu passer sans qu'il n'y ait ...au moins une grève ! lol!
Je n'étais pas au courant- et j'ai honte de mon ignorance...C'est scandaleux!

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par Clarinette le Mer 14 Déc 2011 - 23:15

frankenstein a écrit:
Les enseignants du primaire ont obligation de déclarer leur intention de faire grève 48h à l'avance...Je ne comprends toujours pas comment une telle décision a pu passer sans qu'il n'y ait ...au moins une grève ! lol!
lol!

_________________
avatar
Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par Duplay le Mer 14 Déc 2011 - 23:18

Clarinette a écrit:C'est après les siffleurs, que j'en ai ! Wink

Dans mon syndicat, les siffleurs sont les moutons et inversement.

Les moutons-siffleurs et les siffleurs-moutons ont donc l'honneur de présenter leurs indignes hommages du soir à votre Altesse. diable
avatar
Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par Clarinette le Mer 14 Déc 2011 - 23:20

thrasybule a écrit:
Clarinette a écrit:
thrasybule a écrit:
neo a écrit:
Presse-purée a écrit:
Pour une grève, un des assistants éducation a demandé aux profs de s'inscrire sur le tableau en salle des profs. Il voulait arranger les emplois du temps

Je commence à avoir des remontées au sujet de collègues qui prennent en heure de remplacement les heures des grévistes.

Il aurait fallu arracher ce tableau, il n'est pas légal ! furieux
N'empêche que tout cela n'arriverait pas si les gens ne disaient mot au sujet de leurs intentions de faire grève. C'est bien joli d'être arrangeant, pragmatique, compréhensifs mais si la grève ne doit devenir qu'un rituel dont les effets sont anticipés et gérés par le ministère, je le répéte: autant gémir de concert et attendre d'être bien profond. Bref ça m'énerve.
Je crains que ce ne soit déjà le cas...
je suis désolé mais ça m'énerve ce fatalisme tellement facile qui fait l'économie d'une stratégie à adopter face à la situation: on ne fait plus grève, ça sert à rien, autant éviter de perdre du fric, et surtout d'autres feront grève à notre place, c'est surtout ça! Mais pour combien de temps: quand tout le monde tiendra ce type de raisonnement, on sera mal barré, vraiment!
Ce n'est pas du fatalisme facile : si tu m'as lue plus haut, c'est plutôt un lent cheminement... Et quand tout le monde tiendra ce raisonnement, les têtes pensantes de nos syndicats seront peut-être obligées de se triturer un peu les méninges pour s'opposer plus efficacement à la destruction massive programmée de l'éducation nationale......

_________________
avatar
Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par Clarinette le Mer 14 Déc 2011 - 23:21

Mowgli a écrit:
Clarinette a écrit:C'est après les siffleurs, que j'en ai ! Wink

Dans mon syndicat, les siffleurs sont les moutons et inversement.

Les moutons-siffleurs et les siffleurs-moutons ont donc l'honneur de présenter leurs indignes hommages du soir à votre Altesse. diable
Tu me donnes des envies de méchoui ! diable

_________________
avatar
Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par thrasybule le Mer 14 Déc 2011 - 23:22

Clarinette a écrit:
thrasybule a écrit:
Clarinette a écrit:
thrasybule a écrit:
neo a écrit:
Presse-purée a écrit:
Pour une grève, un des assistants éducation a demandé aux profs de s'inscrire sur le tableau en salle des profs. Il voulait arranger les emplois du temps

Je commence à avoir des remontées au sujet de collègues qui prennent en heure de remplacement les heures des grévistes.

Il aurait fallu arracher ce tableau, il n'est pas légal ! furieux
N'empêche que tout cela n'arriverait pas si les gens ne disaient mot au sujet de leurs intentions de faire grève. C'est bien joli d'être arrangeant, pragmatique, compréhensifs mais si la grève ne doit devenir qu'un rituel dont les effets sont anticipés et gérés par le ministère, je le répéte: autant gémir de concert et attendre d'être bien profond. Bref ça m'énerve.
Je crains que ce ne soit déjà le cas...
je suis désolé mais ça m'énerve ce fatalisme tellement facile qui fait l'économie d'une stratégie à adopter face à la situation: on ne fait plus grève, ça sert à rien, autant éviter de perdre du fric, et surtout d'autres feront grève à notre place, c'est surtout ça! Mais pour combien de temps: quand tout le monde tiendra ce type de raisonnement, on sera mal barré, vraiment!
Ce n'est pas du fatalisme facile : si tu m'as lue plus haut, c'est plutôt un lent cheminement... Et quand tout le monde tiendra ce raisonnement, les têtes pensantes de nos syndicats seront peut-être obligées de se triturer un peu les méninges pour s'opposer plus efficacement à la destruction massive programmée de l'éducation nationale......
Et tu proposes quoi?

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par Duplay le Mer 14 Déc 2011 - 23:25

Clarinette a écrit:
Ce n'est pas du fatalisme facile : si tu m'as lue plus haut, c'est plutôt un lent cheminement... Et quand tout le monde tiendra ce raisonnement, les têtes pensantes de nos syndicats seront peut-être obligées de se triturer un peu les méninges pour s'opposer plus efficacement à la destruction massive programmée de l'éducation nationale......

"Un lent cheminement"... Ben voyons ! :Lool:
avatar
Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par grandesvacances le Mer 14 Déc 2011 - 23:26

Cripure a écrit:La grève est un droit constitutionnel, je trouve l'arrangement des EdT dégueulasse et les RCD inadmissibles. Bravo au CE qui consent à cela, mais surtout, bravo aux "chers collègues", qui par ailleurs peuvent bien se targuer de citoyenneté. C'est la 1re fois que j'entends parler de cela, c'est écoeurant.
Sans avoir été systématiquement gréviste, je suis bien d'accord.
Les patrons ont bien changé ! Je me souviens d'un jour où, ne faisant pas grève et n'ayant aucun élève présent en dernière heure, je m'apprêtais à rentrer chez moi : le chef m'a remonté les bretelles sur le ton "Tu travailles, tu fais ta journée jusqu'au bout !". Mais il appartenait à une espèce depuis longtemps éteinte...
Quant aux RCD, je n'en avais jamais entendu parler, c'est ahurissant !
avatar
grandesvacances
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par Clarinette le Mer 14 Déc 2011 - 23:28

Mowgli a écrit:
Clarinette a écrit:
Ce n'est pas du fatalisme facile : si tu m'as lue plus haut, c'est plutôt un lent cheminement... Et quand tout le monde tiendra ce raisonnement, les têtes pensantes de nos syndicats seront peut-être obligées de se triturer un peu les méninges pour s'opposer plus efficacement à la destruction massive programmée de l'éducation nationale......

"Un lent cheminement"... Ben voyons ! :Lool:
Ben quoi ? heu

_________________
avatar
Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par Clarinette le Mer 14 Déc 2011 - 23:31

thrasybule a écrit:
Clarinette a écrit:
thrasybule a écrit:
Clarinette a écrit:
thrasybule a écrit:
neo a écrit:
Presse-purée a écrit:
Pour une grève, un des assistants éducation a demandé aux profs de s'inscrire sur le tableau en salle des profs. Il voulait arranger les emplois du temps

Je commence à avoir des remontées au sujet de collègues qui prennent en heure de remplacement les heures des grévistes.

Il aurait fallu arracher ce tableau, il n'est pas légal ! furieux
N'empêche que tout cela n'arriverait pas si les gens ne disaient mot au sujet de leurs intentions de faire grève. C'est bien joli d'être arrangeant, pragmatique, compréhensifs mais si la grève ne doit devenir qu'un rituel dont les effets sont anticipés et gérés par le ministère, je le répéte: autant gémir de concert et attendre d'être bien profond. Bref ça m'énerve.
Je crains que ce ne soit déjà le cas...
je suis désolé mais ça m'énerve ce fatalisme tellement facile qui fait l'économie d'une stratégie à adopter face à la situation: on ne fait plus grève, ça sert à rien, autant éviter de perdre du fric, et surtout d'autres feront grève à notre place, c'est surtout ça! Mais pour combien de temps: quand tout le monde tiendra ce type de raisonnement, on sera mal barré, vraiment!
Ce n'est pas du fatalisme facile : si tu m'as lue plus haut, c'est plutôt un lent cheminement... Et quand tout le monde tiendra ce raisonnement, les têtes pensantes de nos syndicats seront peut-être obligées de se triturer un peu les méninges pour s'opposer plus efficacement à la destruction massive programmée de l'éducation nationale......
Et tu proposes quoi?
J'ai proposé, avec d'autres, des actions plus radicales quand j'étais syndiquée, mais nous n'avons pas été suivis, donc je me suis retirée du jeu syndical.
Mais bon, on ne va pas ferrailler toute la nuit là-dessus, hein. On n'est pas d'accord, mais ce n'est pas la fin du monde. Smile

_________________
avatar
Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par frankenstein le Mer 14 Déc 2011 - 23:34

Moi aussi, je pense qu'il faut des actions plus dures...En parlant de moutons, les agriculteurs se font entendre bien plus que nous par exemple. Rolling Eyes

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par Clarinette le Mer 14 Déc 2011 - 23:35

C'est kessque j'disais plus haut.

_________________
avatar
Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par frankenstein le Mer 14 Déc 2011 - 23:40

Clarinette a écrit:C'est kessque j'disais plus haut.
Je sais . Wink
Mais par exemple, pourquoi s'interdit-on des mouvements durant les congés avec blocage de trains, d'autoroutes ou autre ? En plus, beaucoup de gens se disent que la situation des enseignants ne doit pas être si mauvaise puisqu'ils ne se manifestent pas pendant leurs vacances...pfff... Rolling Eyes


Dernière édition par frankenstein le Mer 14 Déc 2011 - 23:54, édité 1 fois

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par User5899 le Mer 14 Déc 2011 - 23:42

Presse-purée a écrit:
Pour une grève, un des assistants éducation a demandé aux profs de s'inscrire sur le tableau en salle des profs. Il voulait arranger les emplois du temps

Je commence à avoir des remontées au sujet de collègues qui prennent en heure de remplacement les heures des grévistes.
Jadis, on appelait ça des "jaunes"

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par Clarinette le Mer 14 Déc 2011 - 23:43

Parce que ça ne marche pas, elle t'a dit, la dame ! professeur
La majorité des enseignants sont prêts à faire sauter des heures de classe pour défendre l'éducation, mais pas des heures de vacances... scratch

_________________
avatar
Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par frankenstein le Mer 14 Déc 2011 - 23:44

Cripure a écrit:
Presse-purée a écrit:
Pour une grève, un des assistants éducation a demandé aux profs de s'inscrire sur le tableau en salle des profs. Il voulait arranger les emplois du temps

Je commence à avoir des remontées au sujet de collègues qui prennent en heure de remplacement les heures des grévistes.
Jadis, on appelait ça des "jaunes"
...et depuis longtemps on se fait avoir comme des bleus... furieux

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par Clarinette le Mer 14 Déc 2011 - 23:44

Cripure a écrit:
Presse-purée a écrit:
Pour une grève, un des assistants éducation a demandé aux profs de s'inscrire sur le tableau en salle des profs. Il voulait arranger les emplois du temps

Je commence à avoir des remontées au sujet de collègues qui prennent en heure de remplacement les heures des grévistes.
Jadis, on appelait ça des "jaunes"
Et on les passait par le fil de l'épée ? Rolling Eyes

_________________
avatar
Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par Clarinette le Mer 14 Déc 2011 - 23:45

frankenstein a écrit:
Cripure a écrit:
Presse-purée a écrit:
Pour une grève, un des assistants éducation a demandé aux profs de s'inscrire sur le tableau en salle des profs. Il voulait arranger les emplois du temps

Je commence à avoir des remontées au sujet de collègues qui prennent en heure de remplacement les heures des grévistes.
Jadis, on appelait ça des "jaunes"
...et depuis longtemps on se fait avoir comme des bleus... furieux
Tu vois rouge ? Very Happy

_________________
avatar
Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par User5899 le Jeu 15 Déc 2011 - 0:58

Clarinette a écrit:
Cripure a écrit:
Presse-purée a écrit:
Pour une grève, un des assistants éducation a demandé aux profs de s'inscrire sur le tableau en salle des profs. Il voulait arranger les emplois du temps

Je commence à avoir des remontées au sujet de collègues qui prennent en heure de remplacement les heures des grévistes.
Jadis, on appelait ça des "jaunes"
Et on les passait par le fil de l'épée ? Rolling Eyes
On leur crachait à la gueule.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par frankenstein le Jeu 15 Déc 2011 - 1:08

Cripure a écrit:
Clarinette a écrit:
Cripure a écrit:
Presse-purée a écrit:
Pour une grève, un des assistants éducation a demandé aux profs de s'inscrire sur le tableau en salle des profs. Il voulait arranger les emplois du temps

Je commence à avoir des remontées au sujet de collègues qui prennent en heure de remplacement les heures des grévistes.
Jadis, on appelait ça des "jaunes"
Et on les passait par le fil de l'épée ? Rolling Eyes
On leur crachait à la gueule.
Bah , tu leur pisses au Q...Dans le primaire, je ne l'ai pas encore vu (je suis remplaçant) mais je sais déjà ce que je répondrais si on me le propose !

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: grèviste: je l'annonce ou pas?

Message par sorceress le Jeu 15 Déc 2011 - 7:35

Et la grève des examens ?
J'ai un collègue qui m'a dit -alors légende urbaine ou pas- que nous pouvions être réquisitionnés dans ce cas. Mais je pense que cela créerait un sacré bins.

Il y a eu une année une grève de trois semaines très suivie dans mon ex- établissement avec les parents qui pour alléger la facture niveau salaire pour les profs empêchaient l'entrée dans le collège, la grève n'a rien donné, par contre les bulletins de paie ont pleuré misère.
avatar
sorceress
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum