[Sondage] Etes-vous pour ou contre la suppression des inspections ?

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Etes-vous pour ou contre la suppression des inspections ?

20% 20% 
[ 167 ]
64% 64% 
[ 522 ]
13% 13% 
[ 105 ]
3% 3% 
[ 26 ]
 
Total des votes : 820

Re: [Sondage] Etes-vous pour ou contre la suppression des inspections ?

Message par olivier-np30 le Mer 14 Déc 2011 - 19:24

Pour le maintien mais sous une autre forme:

1. Le contrôle : oui mais pour tous

2. Le contrôle : oui mais plus par une seule personne

ça va être dur Laughing

olivier-np30
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sondage] Etes-vous pour ou contre la suppression des inspections ?

Message par John le Mer 14 Déc 2011 - 20:08

Quelques précisions :
http://www.la-croix.com/Actualite/S-informer/France/Enseignants-comment-passer-de-l-inspection-a-l-evaluation-_EG_-2011-12-14-746999

Dévoilés en novembre par un site Internet, « Le Café pédagogique », un projet d’arrêté et un projet de décret ont provoqué la colère des enseignants. En un mois, plus de 62 000 personnes ont signé la pétition en ligne lancée par les syndicats.

Et beaucoup de professeurs devraient aujourd’hui débrayer pour protester contre un projet qui reviendrait à supprimer les inspections. L’évaluation interviendrait plus fréquemment, tous les trois ans, dans le cadre d’un « entretien professionnel » conduit par le chef d’établissement, dans les collèges et lycées, et par l’inspecteur, dans le primaire.

Quatre critères seraient pris en compte : la capacité à faire progresser chaque élève, les compétences dans la discipline, la pratique professionnelle « dans l’action collective de l’établissement », ainsi que la qualité du cadre de travail.

« On n’aurait donc plus le double regard de l’inspecteur et du chef d’établissement, garantie d’une notation équilibrée », regrette Claire Mazeron, la vice-présidente du Syndicat national des collèges et lycées (Snalc).

« Vu la méfiance qui caractérise souvent les relations entre professeurs et chefs d’établissement, il y a peu de chance de voir ces derniers passer de classe en classe pour observer le déroulement des cours. Du coup, le risque, c’est de voir l’évaluation porter essentiellement sur le “rayonnement” de l’enseignant, sa capacité à faire parler de lui en organisant des activités ou des sorties qui, à mon sens, ne constituent pas le cœur du métier », redoute-t-elle.

« Même sans rentrer dans la salle de cours, on sait très bien ce qui s’y passe », tempère un proviseur, en évoquant les dires des élèves et de leurs parents ou encore le comportement de l’enseignant lors des conseils de classe…

Il n’empêche, souligne Christian Chevalier, le secrétaire général du SE-Unsa, « le professeur serait évalué sur ses compétences pédagogiques par un proviseur ou par un principal qui, la plupart du temps, ne serait pas compétent dans sa discipline ». Pour ce faire, le chef d’établissement se baserait sur une « autoévaluation » réalisée par l’enseignant lui-même, avec l’aide, le cas échéant, d’un inspecteur.

Le ministre de l’éducation, Luc Chatel, ne s’en cache pas : il s’agit de placer un vrai « patron » à la tête de chaque établissement. Seul le Sgen-CFDT a renoncé à la grève et préfère jouer la carte de la concertation. Mais le ministère ne semble pas avoir renoncé aux principes qui sous-tendent son projet : le renforcement de l’autonomie des établissements et l’application de méthodes managériales empruntées au monde de l’entreprise.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sondage] Etes-vous pour ou contre la suppression des inspections ?

Message par Leclochard le Mer 14 Déc 2011 - 20:42

Lorica a écrit:
@Leclochard a écrit:
Lorica a écrit:même en B, on peut facilement se faire 1000 euros de primes/mois.

Reine Margot doit être à la fête alors.

mais elle est dans ce ministère de miséreux qui s'appelle le MEN...
et pour info, je suis désormais B aussi, mais je dépends de Bercy et je ne suis pas loin de la somme sus-donnée. Je pourrais l'atteindre en passant un examen d'informatique qui permet d'avoir une prime mensuelle de 300 euros.

C'est ce que je voulais te faire dire: il faut choisir un bon ministère. Tu as généralisé un peu vite. Sinon je confirme tes propos sur la générosité de Bercy. Mon copain Franck m'a dit: "Dans ce ministère, ça se voit sur la fiche de paye que tu es près du pognon". Very Happy

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sondage] Etes-vous pour ou contre la suppression des inspections ?

Message par John le Mer 14 Déc 2011 - 20:45

Sinon je confirme tes propos sur la générosité de Bercy. Mon copain Franck m'a dit: "Dans ce ministère, ça se voit sur la fiche de paye que tu es près du pognon"
A tel point qu'une inspectrice des impôts m'avait dit que son revenu imposable était inférieur à son salaire net.
Mais une membre du forum m'avait dit que cela était faux, et que j'avais blessé sa tante, une femme honnête qui travaille à Bercy et qui se battait contre ce genre de rumeurs infondées.
Je pense donc avoir été dupé par l'inspectrice des impôts sur le point précis du revenu imposable, mais qu'il y a bien des avantages généreux à Bercy (?)

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sondage] Etes-vous pour ou contre la suppression des inspections ?

Message par Leclochard le Mer 14 Déc 2011 - 20:52

@John a écrit:
Sinon je confirme tes propos sur la générosité de Bercy. Mon copain Franck m'a dit: "Dans ce ministère, ça se voit sur la fiche de paye que tu es près du pognon"
A tel point qu'une inspectrice des impôts m'avait dit que son revenu imposable était inférieur à son salaire net.
Mais une membre du forum m'avait dit que cela était faux, et que j'avais blessé sa tante, une femme honnête qui travaille à Bercy et qui se battait contre ce genre de rumeurs infondées.
Je pense donc avoir été dupé par l'inspectrice des impôts sur le point précis du revenu imposable, mais qu'il y a bien des avantages généreux à Bercy (?)

On devrait chercher les chiffres exacts. Je ne crois pas qu'on puisse se fier aux lamentations car il suffit de se comparer à la catégorie supérieure pour crier à l'injustice. Le contractuel envie le certifié; le certifié se plaint quand il voit ce que gagne l'agrégé; l'agrégé dit qu'il gagne peu par rapport à un inspecteur; l'inspecteur.. etc..

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sondage] Etes-vous pour ou contre la suppression des inspections ?

Message par Condorcet le Jeu 15 Déc 2011 - 2:52

@Leclochard a écrit:
Lorica a écrit:
@Leclochard a écrit:
Lorica a écrit:même en B, on peut facilement se faire 1000 euros de primes/mois.

Reine Margot doit être à la fête alors.

mais elle est dans ce ministère de miséreux qui s'appelle le MEN...
et pour info, je suis désormais B aussi, mais je dépends de Bercy et je ne suis pas loin de la somme sus-donnée. Je pourrais l'atteindre en passant un examen d'informatique qui permet d'avoir une prime mensuelle de 300 euros.

C'est ce que je voulais te faire dire: il faut choisir un bon ministère. Tu as généralisé un peu vite. Sinon je confirme tes propos sur la générosité de Bercy. Mon copain Franck m'a dit: "Dans ce ministère, ça se voit sur la fiche de paye que tu es près du pognon". Very Happy

Mon père a travaillé pour une direction déconcentrée dépendant de Bercy, était cadre A et en fin de carrière, son salaire équivalait peu ou prou à celui du 11ème échelon d'un professeur certifié.

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sondage] Etes-vous pour ou contre la suppression des inspections ?

Message par frankenstein le Jeu 15 Déc 2011 - 3:11

@Leclochard a écrit:
@John a écrit:
Sinon je confirme tes propos sur la générosité de Bercy. Mon copain Franck m'a dit: "Dans ce ministère, ça se voit sur la fiche de paye que tu es près du pognon"
A tel point qu'une inspectrice des impôts m'avait dit que son revenu imposable était inférieur à son salaire net.
Mais une membre du forum m'avait dit que cela était faux, et que j'avais blessé sa tante, une femme honnête qui travaille à Bercy et qui se battait contre ce genre de rumeurs infondées.
Je pense donc avoir été dupé par l'inspectrice des impôts sur le point précis du revenu imposable, mais qu'il y a bien des avantages généreux à Bercy (?)

On devrait chercher les chiffres exacts. Je ne crois pas qu'on puisse se fier aux lamentations car il suffit de se comparer à la catégorie supérieure pour crier à l'injustice. Le contractuel envie le certifié; le certifié se plaint quand il voit ce que gagne l'agrégé; l'agrégé dit qu'il gagne peu par rapport à un inspecteur; l'inspecteur.. etc..
Oui, on peut faire à ta façon (pas sûr qu'on soit rassuré) ou utiliser les comparaisons internationales sur le salaire des enseignants (là, c'est certain, on aurait dû se mettre en colère depuis longtemps !!!!)
Pour moi, c'est l'énorme erreur de nos syndicats et des partis de gauche d'avoir minimisé cette question !
Et ils vont peut-être en prendre conscience bientôt.

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sondage] Etes-vous pour ou contre la suppression des inspections ?

Message par Invité le Jeu 15 Déc 2011 - 4:24

@frankenstein a écrit:
@Leclochard a écrit:
@John a écrit:
Sinon je confirme tes propos sur la générosité de Bercy. Mon copain Franck m'a dit: "Dans ce ministère, ça se voit sur la fiche de paye que tu es près du pognon"
A tel point qu'une inspectrice des impôts m'avait dit que son revenu imposable était inférieur à son salaire net.
Mais une membre du forum m'avait dit que cela était faux, et que j'avais blessé sa tante, une femme honnête qui travaille à Bercy et qui se battait contre ce genre de rumeurs infondées.
Je pense donc avoir été dupé par l'inspectrice des impôts sur le point précis du revenu imposable, mais qu'il y a bien des avantages généreux à Bercy (?)

On devrait chercher les chiffres exacts. Je ne crois pas qu'on puisse se fier aux lamentations car il suffit de se comparer à la catégorie supérieure pour crier à l'injustice. Le contractuel envie le certifié; le certifié se plaint quand il voit ce que gagne l'agrégé; l'agrégé dit qu'il gagne peu par rapport à un inspecteur; l'inspecteur.. etc..
Oui, on peut faire à ta façon (pas sûr qu'on soit rassuré) ou utiliser les comparaisons internationales sur le salaire des enseignants (là, c'est certain, on aurait dû se mettre en colère depuis longtemps !!!!)
Pour moi, c'est l'énorme erreur de nos syndicats et des partis de gauche d'avoir minimisé cette question !
Et ils vont peut-être en prendre conscience bientôt.

comme je disais, je suis près du pognon, je ne suis "que" B et je ne me plains pas du tout de mes primes Smile et il paraîtrait que plus près du pognon encore, ils en ont davantage (les B des impôts)
En ce qui concerne le "salaire": si on raisonne en terme d'indice, bah oui, celui d'un inspecteur des impôts sera le même que celui d'un certifié: ils sont cadres A tous les deux! pas de catégorie supérieure dans ce cas précis... donc c'est tout à fait comparable, sauf au niveau des primes.

je ne comprends pas comment un montant imposable peut être inférieur au revenu net. Avec la CSG non déductible, il est forcément supérieur? heu

Sinon, pour revenir aux primes, pour des choses comparables:
prime de PRI à l'Educ Nat: 1 ou 2 heures de décharge, pour 10 heures supp/semaine. Zéro euro.
prime informatique des B dans mon administration (comme c'est lié au poste, pas de travail supplémentaire): 300 euros/mois.

Cherchez l'erreur.



Dernière édition par Lorica le Dim 1 Jan 2012 - 12:07, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sondage] Etes-vous pour ou contre la suppression des inspections ?

Message par menerve le Jeu 15 Déc 2011 - 6:59

Dans mon cas ça pourrait être bénéfique: 18 ans sans être inspectée!!!
Et comme tous ici, être jugée sur une heure de cours, trembler devant la venue de l'inspecteur si rare que l'on s'en fait des montagnes, je trouve ça débile et infantilisant!!!!!



menerve
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sondage] Etes-vous pour ou contre la suppression des inspections ?

Message par Iphigénie le Jeu 15 Déc 2011 - 7:10

@Thalia de G a écrit:
@Carabas a écrit:Pour.
Parce qu'on ne juge pas de la qualité d'un prof sur une séance.
Parce qu'il y a des modes et qu'on est bien noté si on cède à la mode, mal noté quand on n'y cède pas.
Parce que c'est infantilisant.
Parce que beaucoup d'IPR sont avant tout des carriéristes qui ne savent plus ce que c'est qu'un élève.
Parce qu'ils ont le pouvoir de ralentir la carrière d'un prof qu'ils ont dans le pif.
J'ai voté pour le maintien d'un inspection rénovée, mais ce sondage me renvoie au cas de Véronique (V Marchais), à qui beaucoup voudraient ressembler, mais que son ipr n'a pas appréciée.

Mais cela n'empêche pas Véronique de poursuivre sa carrière: avec le nouveau système oui.
L'inspection avec tous ses défauts et ses injustices reste très encadrée par le statut protecteur de notre carrière: si ce n'est par le choix, tu avances à l'ancienneté: tu y perds en argent ,certes, mais tu y gagnes en liberté. Avec le nouveau système proposé c'est pire: t'es pas sûre d'avancer du tout et tu peux même reculer! et tu n'as plus aucune liberté.
Et ça va faire fleurir le zèle chez bien des collègues: les projets, ça va y aller!!!!!
Alors sans hésiter: pour l'inspection.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sondage] Etes-vous pour ou contre la suppression des inspections ?

Message par Leclochard le Jeu 15 Déc 2011 - 7:31

@condorcet a écrit:
@Leclochard a écrit:
Lorica a écrit:
@Leclochard a écrit:
Lorica a écrit:même en B, on peut facilement se faire 1000 euros de primes/mois.

Reine Margot doit être à la fête alors.

mais elle est dans ce ministère de miséreux qui s'appelle le MEN...
et pour info, je suis désormais B aussi, mais je dépends de Bercy et je ne suis pas loin de la somme sus-donnée. Je pourrais l'atteindre en passant un examen d'informatique qui permet d'avoir une prime mensuelle de 300 euros.

C'est ce que je voulais te faire dire: il faut choisir un bon ministère. Tu as généralisé un peu vite. Sinon je confirme tes propos sur la générosité de Bercy. Mon copain Franck m'a dit: "Dans ce ministère, ça se voit sur la fiche de paye que tu es près du pognon". Very Happy

Mon père a travaillé pour une direction déconcentrée dépendant de Bercy, était cadre A et en fin de carrière, son salaire équivalait peu ou prou à celui du 11ème échelon d'un professeur certifié.

Lorica a bien répondu: ce sont les primes qui changent tout.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sondage] Etes-vous pour ou contre la suppression des inspections ?

Message par Leclochard le Jeu 15 Déc 2011 - 7:34

@menerve a écrit:Dans mon cas ça pourrait être bénéfique: 18 ans sans être inspectée!!!
Et comme tous ici, être jugée sur une heure de cours, trembler devant la venue de l'inspecteur si rare que l'on s'en fait des montagnes, je trouve ça débile et infantilisant!!!!!



Tu confirmes ce que je pense: réclamer un changement de la nature de l'inspection, c'est vain, tant qu'elles seront aussi rares.
J'ai connu un prof de techno qui n'avait jamais été inspecté ! L'année de son départ à la retraite, il s'est pointé et le collègue a refusé de le recevoir.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sondage] Etes-vous pour ou contre la suppression des inspections ?

Message par Nuits le Jeu 15 Déc 2011 - 7:40

@iphigénie a écrit:
@Thalia de G a écrit:
@Carabas a écrit:Pour.
Parce qu'on ne juge pas de la qualité d'un prof sur une séance.
Parce qu'il y a des modes et qu'on est bien noté si on cède à la mode, mal noté quand on n'y cède pas.
Parce que c'est infantilisant.
Parce que beaucoup d'IPR sont avant tout des carriéristes qui ne savent plus ce que c'est qu'un élève.
Parce qu'ils ont le pouvoir de ralentir la carrière d'un prof qu'ils ont dans le pif.

Tous les problèmes que tu soulignes Carabas peuvent se retrouver chez un CDE. Il y a bien des CDE carriéristes, qui instaurent des rapports infantilisants aux enseignants et imposent des "modes". Il suffit de lire les nombreux témoignages sur ce forum pour s'en convaincre. Quant aux pouvoir de ralentir la carrière d'un prof qu'ils ont dans le pif, le CDE l'a aussi, mais lui peut en plus pourrir la vie au quotidien.


J'ai voté pour le maintien d'un inspection rénovée, mais ce sondage me renvoie au cas de Véronique (V Marchais), à qui beaucoup voudraient ressembler, mais que son ipr n'a pas appréciée.

Mais cela n'empêche pas Véronique de poursuivre sa carrière: avec le nouveau système oui.
L'inspection avec tous ses défauts et ses injustices reste très encadrée par le statut protecteur de notre carrière: si ce n'est par le choix, tu avances à l'ancienneté: tu y perds en argent ,certes, mais tu y gagnes en liberté. Avec le nouveau système proposé c'est pire: t'es pas sûre d'avancer du tout et tu peux même reculer! et tu n'as plus aucune liberté.
Et ça va faire fleurir le zèle chez bien des collègues: les projets, ça va y aller!!!!!
Alors sans hésiter: pour l'inspection.

Voilà... Et on voit bien que faire des projets pour le plaisir de faire des projets est vain. C'est un peu, je trouve, ces réunions qui débouchent sur la décision de faire une réunion (en l'occurrence, il faut beaucoup de réunions pour monter un projet).

Autre question: admettons que le travail en équipe et/ou par projets soit la panacée, quid des TZR, quid services partagés ? Comment faire des projets en équipe quand on change d'etb tous les mois, quand on passe son temps à passer d'un etb à l'autre ?


_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy

Nuits
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sondage] Etes-vous pour ou contre la suppression des inspections ?

Message par Aurore le Jeu 15 Déc 2011 - 7:41

@Carabas a écrit:Pour.
Parce qu'on ne juge pas de la qualité d'un prof sur une séance.
Parce qu'il y a des modes et qu'on est bien noté si on cède à la mode, mal noté quand on n'y cède pas.
Parce que c'est infantilisant.
Parce que beaucoup d'IPR sont avant tout des carriéristes qui ne savent plus ce que c'est qu'un élève.
Parce qu'ils ont le pouvoir de ralentir la carrière d'un prof qu'ils ont dans le pif.
On juge encore moins de la qualité d'un prof sur des bruits de couloir.
On suit les "modes" débiles d'autant plus facilement qu'on est incompétent dans la matière enseignée (c'est le cas des CDE).
Se faire évaluer par un CDE incompétent que l'on voit tous les jours ou presque est non seulement tout aussi infantilisant, mais aussi plus usant psychologiquement qu'une inspection tous les x ans.
@Thalia de G a écrit:J'ai voté pour le maintien d'un inspection rénovée, mais ce sondage me renvoie au cas de Véronique (V Marchais), à qui beaucoup voudraient ressembler, mais que son ipr n'a pas appréciée.
Avec les affreux Jojos (le cas de le dire) qu'on a au Ministère, c'est malheureusement une douce utopie. Pour eux, les termes de réforme et de recul sont synonymes...

@iphigénie a écrit:Mais cela n'empêche pas Véronique de poursuivre sa carrière: avec le nouveau système oui.
L'inspection avec tous ses défauts et ses injustices reste très encadrée par le statut protecteur de notre carrière: si ce n'est par le choix, tu avances à l'ancienneté: tu y perds en argent ,certes, mais tu y gagnes en liberté. Avec le nouveau système proposé c'est pire: t'es pas sûre d'avancer du tout et tu peux même reculer! et tu n'as plus aucune liberté.
Et ça va faire fleurir le zèle chez bien des collègues: les projets, ça va y aller!!!!!
Alors sans hésiter: pour l'inspection.
Là, rien à ajouter.
Il faut tout de même que les partisans de la réforme intègrent une petite chose : le but de la manoeuvre est avant tout de se rapprocher du système en vigueur dans la Territoriale, afin d'y reverser les profs le jour propice. Et qui dit Fonction publique territoriale dit fin de la sécurité de l'emploi et fin des concours nationaux : il faudra passer un concours jugé par des élus qui vous jugeront au nombre de projets démago à la minute. Alors que pour le moment, vous pouvez toujours dire m... à votre inspecteur.
Avis aux amateurs...

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sondage] Etes-vous pour ou contre la suppression des inspections ?

Message par Aurore le Jeu 15 Déc 2011 - 7:44

@Leclochard a écrit:
@menerve a écrit:Dans mon cas ça pourrait être bénéfique: 18 ans sans être inspectée!!!
Et comme tous ici, être jugée sur une heure de cours, trembler devant la venue de l'inspecteur si rare que l'on s'en fait des montagnes, je trouve ça débile et infantilisant!!!!!



Tu confirmes ce que je pense: réclamer un changement de la nature de l'inspection, c'est vain, tant qu'elles seront aussi rares.
J'ai connu un prof de techno qui n'avait jamais été inspecté ! L'année de son départ à la retraite, il s'est pointé et le collègue a refusé de le recevoir.
Vous vous plaignez des inspections rares ? Franchement, vous voulez qu'on vienne vous emm... plus souvent avec les projets et les gadgets pédagos, juste pour quelques petits euros de plus ?
Bref, vous tenez donc si peu à votre liberté pédagogique ?


Dernière édition par Aurore le Jeu 15 Déc 2011 - 8:10, édité 1 fois

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sondage] Etes-vous pour ou contre la suppression des inspections ?

Message par Aurore le Jeu 15 Déc 2011 - 8:09

Je précise aussi que cette réforme vise également à préparer l'autonomie totale des établissements et la fin du système national des mutations.
Et pour enfoncer le clou, je remonte ceci :
http://www.neoprofs.org/t40854-rue89-notation-des-profs-par-le-proviseur-mon-auto-devaluation
@Ulrich a écrit:
Je sais pas vous, mais moi auto évaluation me fait penser à l'auto-critique de sinistre mémoire

C'est pas encore l'Aveu de Costa-Gavras, mais on s'en approche.

Je
travaille dans un conservatoire de musique, et ça fait des années que
nous sommes notés par le DE. Lors de l'entretien d'évaluation, vous avez
le choix entre avouer humblement que vous êtes déjà au top ("ne peut
pas mieux faire" Very Happy ), ou alors vous lancer dans une auto-critique, histoire d'avoir l'air de bonne volonté.

Le
DE (ou le DRH) vous fixe alors les objectifs à atteindre pour votre
prochaine évaluation. Et comme le plus souvent, c'est un "manager" et
non un musicien, il est incapable de vous donner des conseils précis et
pertinents.
Évidemment, sa "bienveillance" varie beaucoup en
fonction des profs (grandes gueules, profs syndiqués, concertistes
reconnus), et des matières enseignées.
@Ulrich a écrit:
Elle te jugera sur autre chose : sur tes "pratiques innovantes"
oui...
participation à des projets "transversaux et pluridisciplinaires",
organisation de sorties scolaires, capacité à travailler en équipe,
participation aux stages de formation continue, pédagogie de projet,
pédagogie de groupe etc...

@Ulrich a écrit:
Et si je dis "je vous emmerde", il se passe quoi?
Dans
le cadre d'un système décentralisé (avec "projet d'établissement" et
directeur qui recrute directement son personnel) c'est très simple : si
tu n'es pas titulaire de ton poste, tu dégages...

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sondage] Etes-vous pour ou contre la suppression des inspections ?

Message par Leclochard le Jeu 15 Déc 2011 - 8:13

@Aurore a écrit:
@Leclochard a écrit:
@menerve a écrit:Dans mon cas ça pourrait être bénéfique: 18 ans sans être inspectée!!!
Et comme tous ici, être jugée sur une heure de cours, trembler devant la venue de l'inspecteur si rare que l'on s'en fait des montagnes, je trouve ça débile et infantilisant!!!!!



Tu confirmes ce que je pense: réclamer un changement de la nature de l'inspection, c'est vain, tant qu'elles seront aussi rares.
J'ai connu un prof de techno qui n'avait jamais été inspecté ! L'année de son départ à la retraite, il s'est pointé et le collègue a refusé de le recevoir.
Vous vous plaignez des inspections rares ? Franchement, vous voulez qu'on vienne vous emm... plus souvent avec les projets et les gadgets pédagos, juste pour quelques petits euros de plus ?
Bref, vous tenez donc si peu à votre liberté pédagogique ?

Je ne comprends pas: je croyais que tu étais favorable aux inspections. heu

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sondage] Etes-vous pour ou contre la suppression des inspections ?

Message par Aurore le Jeu 15 Déc 2011 - 8:14

@Leclochard a écrit:
@Aurore a écrit:
@Leclochard a écrit:
@menerve a écrit:Dans mon cas ça pourrait être bénéfique: 18 ans sans être inspectée!!!
Et comme tous ici, être jugée sur une heure de cours, trembler devant la venue de l'inspecteur si rare que l'on s'en fait des montagnes, je trouve ça débile et infantilisant!!!!!



Tu confirmes ce que je pense: réclamer un changement de la nature de l'inspection, c'est vain, tant qu'elles seront aussi rares.
J'ai connu un prof de techno qui n'avait jamais été inspecté ! L'année de son départ à la retraite, il s'est pointé et le collègue a refusé de le recevoir.
Vous vous plaignez des inspections rares ? Franchement, vous voulez qu'on vienne vous emm... plus souvent avec les projets et les gadgets pédagos, juste pour quelques petits euros de plus ?
Bref, vous tenez donc si peu à votre liberté pédagogique ?

Je ne comprends pas: je croyais que tu étais favorable aux inspections... rares, oui ! Razz .

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sondage] Etes-vous pour ou contre la suppression des inspections ?

Message par Leclochard le Jeu 15 Déc 2011 - 8:19

@Aurore a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Aurore a écrit:
@Leclochard a écrit:
@menerve a écrit:Dans mon cas ça pourrait être bénéfique: 18 ans sans être inspectée!!!
Et comme tous ici, être jugée sur une heure de cours, trembler devant la venue de l'inspecteur si rare que l'on s'en fait des montagnes, je trouve ça débile et infantilisant!!!!!



Tu confirmes ce que je pense: réclamer un changement de la nature de l'inspection, c'est vain, tant qu'elles seront aussi rares.
J'ai connu un prof de techno qui n'avait jamais été inspecté ! L'année de son départ à la retraite, il s'est pointé et le collègue a refusé de le recevoir.
Vous vous plaignez des inspections rares ? Franchement, vous voulez qu'on vienne vous emm... plus souvent avec les projets et les gadgets pédagos, juste pour quelques petits euros de plus ?
Bref, vous tenez donc si peu à votre liberté pédagogique ?

Je ne comprends pas: je croyais que tu étais favorable aux inspections... rares, oui ! Razz .

Tous les dix ans ? Elles servent à quoi alors ?

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sondage] Etes-vous pour ou contre la suppression des inspections ?

Message par Nuits le Jeu 15 Déc 2011 - 8:33

Je vous soumets une petite réaction d'un lecteur du monde, histoire de se mettre de bonne humeur...

07h30
Chacun sait que la notation actuelle est automatique et en aucun cas ne récompense ceux qui travaillent. Comment se fait-il que certains s'opposent encore à une réforme qui donnerait un peu plus d'importance au chef d'établissement, seul capable d'évaluer l'enseignement dans son entreprise?

Non seulement cette personne a pleinement assimilé l'idée que "école = entreprise", mais l'entreprise en question appartient au CDE....

J'en peux plus de ces gens anti-profs par principe, qui se réjouissent qu'on mette au pas ces "fainéants privilégiés etc". Certains veulent que l'E.N fonctionne comme une entreprise, et se comportent eux-mêmes comme des consommateurs. Ils se réjouissent de tout ce qui la rapproche de la privatisation, parce que ça fera les pieds à ces réacs de profs

Ont-ils bien compris ce qui se joue ? On dirait un gamin qui rit aux éclats en cassant son jouet.
Quand on en sera arrivé aux systèmes anglo-saxons, ils seront encore plus contents. Ben oui, le prof sera devenu un pauvre bougre corvéable à merci comme eux, il sera enfin précaire, comme eux. On sera enfin dans un système plus juste parce que "tout le monde il sera égalitaire par le bas".

Et puis quand il faudra s'inquiéter d'offrir une scolarité à peine potable à leurs gamins, là...


_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy

Nuits
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sondage] Etes-vous pour ou contre la suppression des inspections ?

Message par Aurore le Jeu 15 Déc 2011 - 8:37

@Leclochard a écrit:
@Aurore a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Aurore a écrit:
@Leclochard a écrit:
@menerve a écrit:Dans mon cas ça pourrait être bénéfique: 18 ans sans être inspectée!!!
Et comme tous ici, être jugée sur une heure de cours, trembler devant la venue de l'inspecteur si rare que l'on s'en fait des montagnes, je trouve ça débile et infantilisant!!!!!



Tu confirmes ce que je pense: réclamer un changement de la nature de l'inspection, c'est vain, tant qu'elles seront aussi rares.
J'ai connu un prof de techno qui n'avait jamais été inspecté ! L'année de son départ à la retraite, il s'est pointé et le collègue a refusé de le recevoir.
Vous vous plaignez des inspections rares ? Franchement, vous voulez qu'on vienne vous emm... plus souvent avec les projets et les gadgets pédagos, juste pour quelques petits euros de plus ?
Bref, vous tenez donc si peu à votre liberté pédagogique ?

Je ne comprends pas: je croyais que tu étais favorable aux inspections... rares, oui ! Razz .

Tous les dix ans ? Elles servent à quoi alors ?
Et dans l'absolu, elles servent à quoi ? Very Happy A une seule chose : nous préserver de l'omnipotence (et de l'incompétence crasse !) du CDE manager, le "patron" selon Châtel (qui, cette fois, a joué franc jeu ).


Dernière édition par Aurore le Jeu 15 Déc 2011 - 8:39, édité 1 fois

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sondage] Etes-vous pour ou contre la suppression des inspections ?

Message par Aurore le Jeu 15 Déc 2011 - 8:38

@Nuits a écrit:Je vous soumets une petite réaction d'un lecteur du monde, histoire de se mettre de bonne humeur...

07h30
Chacun sait que la notation actuelle est automatique et en aucun cas ne récompense ceux qui travaillent. Comment se fait-il que certains s'opposent encore à une réforme qui donnerait un peu plus d'importance au chef d'établissement, seul capable d'évaluer l'enseignement dans son entreprise?

Non seulement cette personne a pleinement assimilé l'idée que "école = entreprise", mais l'entreprise en question appartient au CDE....

J'en peux plus de ces gens anti-profs par principe, qui se réjouissent qu'on mette au pas ces "fainéants privilégiés etc". Certains veulent que l'E.N fonctionne comme une entreprise, et se comportent eux-mêmes comme des consommateurs. Ils se réjouissent de tout ce qui la rapproche de la privatisation, parce que ça fera les pieds à ces réacs de profs

Ont-ils bien compris ce qui se joue ? On dirait un gamin qui rit aux éclats en cassant son jouet.
Quand on en sera arrivé aux systèmes anglo-saxons, ils seront encore plus contents. Ben oui, le prof sera devenu un pauvre bougre corvéable à merci comme eux, il sera enfin précaire, comme eux. On sera enfin dans un système plus juste parce que "tout le monde il sera égalitaire par le bas".

Et puis quand il faudra s'inquiéter d'offrir une scolarité à peine potable à leurs gamins, là...


Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sondage] Etes-vous pour ou contre la suppression des inspections ?

Message par Malaga le Jeu 15 Déc 2011 - 10:11

J'ai été inspectée ma première année en tant que titulaire. L'inspection s'est bien passée car je suis tombée sur un IPR intelligent qui m'a donné de bons conseils et car l'inspection s'est déroulée pendant une heure de cours avec une adorable classe de 6e. La même inspection avec les affreux 3e que j'avais la même année aurait été bien différente.
Il y a donc tout de même une part de chance dans une inspection, ce qui est anormal.


Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sondage] Etes-vous pour ou contre la suppression des inspections ?

Message par Schéhérazade le Jeu 15 Déc 2011 - 10:42

@Nuits a écrit:Je vous soumets une petite réaction d'un lecteur du monde, histoire de se mettre de bonne humeur...

07h30
Chacun sait que la notation actuelle est automatique et en aucun cas ne récompense ceux qui travaillent. Comment se fait-il que certains s'opposent encore à une réforme qui donnerait un peu plus d'importance au chef d'établissement, seul capable d'évaluer l'enseignement dans son entreprise?

Non seulement cette personne a pleinement assimilé l'idée que "école = entreprise", mais l'entreprise en question appartient au CDE....

J'en peux plus de ces gens anti-profs par principe, qui se réjouissent qu'on mette au pas ces "fainéants privilégiés etc". Certains veulent que l'E.N fonctionne comme une entreprise, et se comportent eux-mêmes comme des consommateurs. Ils se réjouissent de tout ce qui la rapproche de la privatisation, parce que ça fera les pieds à ces réacs de profs

Ont-ils bien compris ce qui se joue ? On dirait un gamin qui rit aux éclats en cassant son jouet.
Quand on en sera arrivé aux systèmes anglo-saxons, ils seront encore plus contents. Ben oui, le prof sera devenu un pauvre bougre corvéable à merci comme eux, il sera enfin précaire, comme eux. On sera enfin dans un système plus juste parce que "tout le monde il sera égalitaire par le bas".

Et puis quand il faudra s'inquiéter d'offrir une scolarité à peine potable à leurs gamins, là...


Je pense que c'est encore pire que ça: la connaissance n'a plus aucun prestige auprès de qui que ce soit: les professeurs censés la transmettre ont perdu leur légitimité. Par ailleurs, plus personne ne croit que l'école et les connaissances académiques permettent une ascension sociale. Il n'y a qu'à voir comment sont traités les chercheurs, de toute façon, et comment sont mis sur le même plan le chercheur en mathématiques et le "chercheur en sciences de l'éducation". Alors qu'est-ce que l'école?
Pour les parents précarisés, juste une contrainte inutile pour leurs enfants et pour eux-mêmes: ils veulent bien d' une garderie maternante qui rende les enfants heureux, du moins qui leur procure un bonheur analogue aux joies de macdo, de disneyland et de la télévision, mais pas d'une institution qui exige des efforts. Pour les parents riches, qui ont des relations, l'école est une gêne: qui sont les professeurs, les membres de jury, sinon des pelés, des galeux qui ont l'outrecuidance d'accorder ou de refuser un diplôme à leur progéniture sur des critères auxquels ils n'accordent aucune légitimité? Le carnet d'adresse et l'argent sont les seuls critères qui peuvent les satisfaire.
Ce que nous vivons est parfaitement logique dans un pays qui se désindustrialise, qui a renoncé à donner ses chances à une classe moyenne qualifiée, où ne vivront à terme que des ilotes précaires aux emplois non qualifiés et une minorité de très riches incultes, qui seront au pouvoir pour des décennies, qui bazarderont le Louvre, et tout notre patrimoine, pour augmenter leur petite fortune et la gaspiller en niaiseries comme des jets privés, des spa, des piscines... et des oeuvres de Jeff Koons.

Schéhérazade
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sondage] Etes-vous pour ou contre la suppression des inspections ?

Message par Daphné le Jeu 15 Déc 2011 - 11:13

@Schéhérazade a écrit:
@Nuits a écrit:Je vous soumets une petite réaction d'un lecteur du monde, histoire de se mettre de bonne humeur...

07h30
Chacun sait que la notation actuelle est automatique et en aucun cas ne récompense ceux qui travaillent. Comment se fait-il que certains s'opposent encore à une réforme qui donnerait un peu plus d'importance au chef d'établissement, seul capable d'évaluer l'enseignement dans son entreprise?

Non seulement cette personne a pleinement assimilé l'idée que "école = entreprise", mais l'entreprise en question appartient au CDE....

J'en peux plus de ces gens anti-profs par principe, qui se réjouissent qu'on mette au pas ces "fainéants privilégiés etc". Certains veulent que l'E.N fonctionne comme une entreprise, et se comportent eux-mêmes comme des consommateurs. Ils se réjouissent de tout ce qui la rapproche de la privatisation, parce que ça fera les pieds à ces réacs de profs

Ont-ils bien compris ce qui se joue ? On dirait un gamin qui rit aux éclats en cassant son jouet.
Quand on en sera arrivé aux systèmes anglo-saxons, ils seront encore plus contents. Ben oui, le prof sera devenu un pauvre bougre corvéable à merci comme eux, il sera enfin précaire, comme eux. On sera enfin dans un système plus juste parce que "tout le monde il sera égalitaire par le bas".

Et puis quand il faudra s'inquiéter d'offrir une scolarité à peine potable à leurs gamins, là...


Je pense que c'est encore pire que ça: la connaissance n'a plus aucun prestige auprès de qui que ce soit: les professeurs censés la transmettre ont perdu leur légitimité. Par ailleurs, plus personne ne croit que l'école et les connaissances académiques permettent une ascension sociale. Il n'y a qu'à voir comment sont traités les chercheurs, de toute façon, et comment sont mis sur le même plan le chercheur en mathématiques et le "chercheur en sciences de l'éducation". Alors qu'est-ce que l'école?
Pour les parents précarisés, juste une contrainte inutile pour leurs enfants et pour eux-mêmes: ils veulent bien d' une garderie maternante qui rende les enfants heureux, du moins qui leur procure un bonheur analogue aux joies de macdo, de disneyland et de la télévision, mais pas d'une institution qui exige des efforts. Pour les parents riches, qui ont des relations, l'école est une gêne: qui sont les professeurs, les membres de jury, sinon des pelés, des galeux qui ont l'outrecuidance d'accorder ou de refuser un diplôme à leur progéniture sur des critères auxquels ils n'accordent aucune légitimité? Le carnet d'adresse et l'argent sont les seuls critères qui peuvent les satisfaire.
Ce que nous vivons est parfaitement logique dans un pays qui se désindustrialise, qui a renoncé à donner ses chances à une classe moyenne qualifiée, où ne vivront à terme que des ilotes précaires aux emplois non qualifiés et une minorité de très riches incultes, qui seront au pouvoir pour des décennies, qui bazarderont le Louvre, et tout notre patrimoine, pour augmenter leur petite fortune et la gaspiller en niaiseries comme des jets privés, des spa, des piscines... et des oeuvres de Jeff Koons.

C'est tout à fait exact, et ce qui les gêne c'est qu'on est capable d'analyser la situation ! On les dérange et on les em

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sondage] Etes-vous pour ou contre la suppression des inspections ?

Message par Condorcet le Jeu 15 Déc 2011 - 11:19

@Daphné a écrit:
@Schéhérazade a écrit:
@Nuits a écrit:Je vous soumets une petite réaction d'un lecteur du monde, histoire de se mettre de bonne humeur...

07h30
Chacun sait que la notation actuelle est automatique et en aucun cas ne récompense ceux qui travaillent. Comment se fait-il que certains s'opposent encore à une réforme qui donnerait un peu plus d'importance au chef d'établissement, seul capable d'évaluer l'enseignement dans son entreprise?

Non seulement cette personne a pleinement assimilé l'idée que "école = entreprise", mais l'entreprise en question appartient au CDE....

J'en peux plus de ces gens anti-profs par principe, qui se réjouissent qu'on mette au pas ces "fainéants privilégiés etc". Certains veulent que l'E.N fonctionne comme une entreprise, et se comportent eux-mêmes comme des consommateurs. Ils se réjouissent de tout ce qui la rapproche de la privatisation, parce que ça fera les pieds à ces réacs de profs

Ont-ils bien compris ce qui se joue ? On dirait un gamin qui rit aux éclats en cassant son jouet.
Quand on en sera arrivé aux systèmes anglo-saxons, ils seront encore plus contents. Ben oui, le prof sera devenu un pauvre bougre corvéable à merci comme eux, il sera enfin précaire, comme eux. On sera enfin dans un système plus juste parce que "tout le monde il sera égalitaire par le bas".

Et puis quand il faudra s'inquiéter d'offrir une scolarité à peine potable à leurs gamins, là...


Je pense que c'est encore pire que ça: la connaissance n'a plus aucun prestige auprès de qui que ce soit: les professeurs censés la transmettre ont perdu leur légitimité. Par ailleurs, plus personne ne croit que l'école et les connaissances académiques permettent une ascension sociale. Il n'y a qu'à voir comment sont traités les chercheurs, de toute façon, et comment sont mis sur le même plan le chercheur en mathématiques et le "chercheur en sciences de l'éducation". Alors qu'est-ce que l'école?
Pour les parents précarisés, juste une contrainte inutile pour leurs enfants et pour eux-mêmes: ils veulent bien d' une garderie maternante qui rende les enfants heureux, du moins qui leur procure un bonheur analogue aux joies de macdo, de disneyland et de la télévision, mais pas d'une institution qui exige des efforts. Pour les parents riches, qui ont des relations, l'école est une gêne: qui sont les professeurs, les membres de jury, sinon des pelés, des galeux qui ont l'outrecuidance d'accorder ou de refuser un diplôme à leur progéniture sur des critères auxquels ils n'accordent aucune légitimité? Le carnet d'adresse et l'argent sont les seuls critères qui peuvent les satisfaire.
Ce que nous vivons est parfaitement logique dans un pays qui se désindustrialise, qui a renoncé à donner ses chances à une classe moyenne qualifiée, où ne vivront à terme que des ilotes précaires aux emplois non qualifiés et une minorité de très riches incultes, qui seront au pouvoir pour des décennies, qui bazarderont le Louvre, et tout notre patrimoine, pour augmenter leur petite fortune et la gaspiller en niaiseries comme des jets privés, des spa, des piscines... et des oeuvres de Jeff Koons.

C'est tout à fait exact, et ce qui les gêne c'est qu'on est capable d'analyser la situation ! On les dérange et on les em

+ 1000.

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum