À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Page 8 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pour faire "monter le niveau"...

5% 5% 
[ 11 ]
23% 23% 
[ 48 ]
15% 15% 
[ 31 ]
4% 4% 
[ 8 ]
12% 12% 
[ 24 ]
5% 5% 
[ 11 ]
4% 4% 
[ 9 ]
24% 24% 
[ 49 ]
7% 7% 
[ 14 ]
 
Total des votes : 205

Re: À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Message par Celadon le Ven 23 Déc 2011 - 6:38

Si je vous dis que l'année dernière dans ma classe 100 % des petits Français savaient placer les principales villes du pays d'accueil et que 40 % seulement des petits "locaux" en étaient capables, vous me croyez ?
Il vaudrait mieux, parce que c'est vrai... Ils ont pourtant eu le même cours, la même carte mais pas le même intérêt sans doute. Paradoxal, non ?

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Message par arcenciel le Ven 23 Déc 2011 - 10:27

+ 1 000 Mowgli!
Et nous enlever la surveillance des récréations.... Je rêve, oui.
Pourtant ça ferait des emplois...

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Message par bellaciao le Ven 23 Déc 2011 - 11:32


Sympa comme jeu, mais pas évident !

bellaciao
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Message par doublecasquette le Ven 23 Déc 2011 - 11:40

Mowgli a écrit:Bon, revenons à nos moutons ! J'ai essayé de répondre à ton sondage, Double-Casquette, mais comme d'habitude, j'ai eu du mal à entrer dans les cases, surtout pour les horaires. Neutral

Oui, je sais, il n'est pas très bien fait... C'était juste une ébauche, pour voir. Tant pis. La prochaine fois, nous l'écrirons à plusieurs, cela nous permettra d'éviter les bourdes.

Pour ce qui est des contenus, je suis d'accord avec la plupart d'entre vous : français et maths avec des horaires importants bien sûr, tout en gardant les disciplines autrefois dites d'éveil, ainsi que la musique, le dessin et l'EPS. Elimination du mulot (temps rendu aux maths), élimination des pseudo-LVE (temps rendu au français), élimination des gadgets des dix dernières années (ceux avec des sigles à la noix).

Pour ce qui concerne les horaires hebdomadaires : définition de notre temps de service exclusivement en temps d'enseignement devant notre classe (suppression des heures annualisées de réunion et suppression de toutes les âneries qui ont "justifié" la multiplication de ces réunions : projets d'école, programmations et progressions de cycle, projets en tous genres...).

Entièrement d'accord, mais, si tu supprimes tout ça, ton temps de travail s'en trouve raccourci d'autant, et du plus chiant, qui plus est, donc du plus stressant et du plus fatigant ! Tu peux donc bien revenir aux vingt-sept heures, non ?

Des programmes nationaux sensés, définis pour chaque niveau de manière explicite, et basta.

Indispensable, en effet ! À intégrer obligatoirement au nouveau sondage ! Revenir à 27 heures de classe pour continuer à pédagoliser en rond, ce n'est vraiment pas la peine !

Pas touche au mercredi, indispensable pour faire au calme son boulot de préparation/correction et d'autoformation ainsi que pour souffler.

Pas touche au samedi non plus. En 24 heures, avec des méthodes efficaces, on peut déjà faire du bon boulot.

Pour les élèves qui ont un encadrement "sain" à la maison, d'accord.

Pour tous ceux qui sont livrés à eux-mêmes, dans la rue ou devant les nombreuses "nounous aux yeux carrés", non !

Pour eux, il faut que l'école les fasse coucher et lever à des heures à peu près raisonnables cinq jours sur sept et non quatre sinon le "combat" devient trop inégal.
Ils ont aussi besoin de vivre pour de vrai et non par le truchement d'une souris, d'un joy stike ou d'une télécommande.
Enfin, ils ont besoin d'une communication orale, d'interactions avec leurs pairs et avec l'autorité tutélaire d'un adulte qui essaie de tenir la route.


A condition bien sûr de pouvoir travailler, ce qui suppose de ne pas avoir dans sa classe plusieurs élèves avec de sérieux troubles comportementaux voire psychiatriques, qui monopolisent une partie de notre temps et de notre énergie. D'où l'urgence de revoir sérieusement ce dossier et la loi de 2005 entre autres.
OK

Si vous tenez vraiment aux 4 jours 1/2, on peut éventuellement trouver un compromis intéressant avec 1 samedi matin travaillé sur 3 ou quelque chose de ce type.

Oserai-je ajouter que tout cela ne peut mener bien loin sans le rétablissement d'une véritable formation initiale, digne de ce nom, comme ont pu la connaître nos anciens, antiquis temporibus, dans les écoles normales d'instituteurs ?

+ 1 000 000 ! topela


_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Message par arcenciel le Ven 23 Déc 2011 - 11:46

Super comme jeu!

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Message par Mufab le Ven 23 Déc 2011 - 11:51

@arcenciel a écrit:Super comme jeu!

Je connaissais, mais je suis nulle.

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Message par izbouchka le Ven 23 Déc 2011 - 12:08

[quote="Dhaiphi"]
@coquelicot a écrit:Clarinette yesyes veneration tu es vraiment une instit exemplaire, il n'y a pas à dire ! Tu gères tout de main de maître : histoire, anglais, français/maths, bien sûr, et même la dernière lubie de Chatel et ses petites phrases de morale ...
Mais je ne suis pas sûre qu'apprendre soit synonyme d'ingurgiter. Connaître les régions et les départements par coeur, soit. A priori, c'est de la mémorisation, ce n'est pas si difficile. Mais à quoi ça sert ? A faire bien entre la poire et le fromage ? De même, un programme d'histoire en accéléré parce que, je cite, les collègues ne foutent rien, c'est bien pour l'ego mais j'aimerais savoir ce qui reste au bout d'un an ou deux ...
topela

Je me sens proche de Clarinette par l'esprit et par les résultats obtenus par mes élèves. Coquelicot, c'est avec le ramassis de C... que tu écris que nous en sommes là. Prends par exemple une langue vivante ; vient un moment, si tu ne te fais pas des listes de mots par cœur et si tu n'apprends pas par cœur la grammaire... hé bien tu ne sauras pas parler la langue.
Tu connais le principe de "culture générale" ? A quoi ça sert ? Rien qu'à poser la question, tu me fais froid dans le dos. pale

izbouchka
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Message par Mufab le Ven 23 Déc 2011 - 12:33

@izbouchka a écrit:
@coquelicot a écrit:Clarinette yesyes veneration tu es vraiment une instit exemplaire, il n'y a pas à dire ! Tu gères tout de main de maître : histoire, anglais, français/maths, bien sûr, et même la dernière lubie de Chatel et ses petites phrases de morale ...
Mais je ne suis pas sûre qu'apprendre soit synonyme d'ingurgiter. Connaître les régions et les départements par coeur, soit. A priori, c'est de la mémorisation, ce n'est pas si difficile. Mais à quoi ça sert ? A faire bien entre la poire et le fromage ? De même, un programme d'histoire en accéléré parce que, je cite, les collègues ne foutent rien, c'est bien pour l'ego mais j'aimerais savoir ce qui reste au bout d'un an ou deux ...
topela

Je me sens proche de Clarinette par l'esprit et par les résultats obtenus par mes élèves. Coquelicot, c'est avec le ramassis de C... que tu écris que nous en sommes là. Prends par exemple une langue vivante ; vient un moment, si tu ne te fais pas des listes de mots par cœur et si tu n'apprends pas par cœur la grammaire... hé bien tu ne sauras pas parler la langue.
Tu connais le principe de "culture générale" ? A quoi ça sert ? Rien qu'à poser la question, tu me fais froid dans le dos. pale

Ce que veut dire Coquelicot, je crois, c'est qu'il ne sert à rien de gaver les élèves de connaissances encyclopédiques (d'autant quand il n'y a aucune aide à la maison, pas de répétiteur, comme pour certains élèves de ma classe, pour qui le cartable n'est jamais ouvert en dehors de la classe, ou de l'Aide aux Devoirs quand quelqu'un veut bien les y emmener) à toute vitesse, sans jamais approfondir parce que pas le temps, y'a le programme, marche ou crève, sous risque de saturer et de ne rien leur permettre de retenir sur le long terme.

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Message par izbouchka le Ven 23 Déc 2011 - 12:42

Ce qui veut dire qu'on apprend encore à lire au CE2 (b-a ba) ? Twisted Evil
On s'aligne sur les plus mauvais ?
C'est ça qu'on fait depuis les années 90. On voit le résultat. Ça ne marche pas et ça désespère tout le monde ! Evil or Very Mad

izbouchka
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Message par Mufab le Ven 23 Déc 2011 - 12:46

Et puis c'est vrai que quand on rame, comme moi, pour que les petites définitions basiques en EDL (qu'est-ce qu'un nom commun ? Conjugaison d'un verbe au présent...) soient comprises et retenues par tous (et que même ça c'est pas gagné), on se sent un peu écrasé par les réussites multi-disciplinaires de Clarinette.
C'est comme si un CPC me disait que - avec de la gnaque, des connaissances didactiques, et un peu d'organisation - si, c'est possible.

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Message par Mufab le Ven 23 Déc 2011 - 12:47

@izbouchka a écrit:Ce qui veut dire qu'on apprend encore à lire au CE2 (b-a ba) ? Twisted Evil
On s'aligne sur les plus mauvais ?

Voilà, on n'a qu'à dire ça.

Mais c'est une vraie question, je le reconnais, et qui me turlupine : sur qui/quoi s'aligner ? Et les programmes, sont-ils digestes pour tous ?
Sinon, tu peux lire ça si tu as le temps :

http://www.neoprofs.org/t33175-prendre-reellement-en-compte-l-heterogeneite-dans-sa-pratique?highlight=h%E9t%E9rog%E9n%E9it%E9



Dernière édition par Mufab le Ven 23 Déc 2011 - 13:03, édité 4 fois

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Message par coquelicot le Ven 23 Déc 2011 - 12:48

@Mufab a écrit:
@izbouchka a écrit:
@coquelicot a écrit:Clarinette yesyes veneration tu es vraiment une instit exemplaire, il n'y a pas à dire ! Tu gères tout de main de maître : histoire, anglais, français/maths, bien sûr, et même la dernière lubie de Chatel et ses petites phrases de morale ...
Mais je ne suis pas sûre qu'apprendre soit synonyme d'ingurgiter. Connaître les régions et les départements par coeur, soit. A priori, c'est de la mémorisation, ce n'est pas si difficile. Mais à quoi ça sert ? A faire bien entre la poire et le fromage ? De même, un programme d'histoire en accéléré parce que, je cite, les collègues ne foutent rien, c'est bien pour l'ego mais j'aimerais savoir ce qui reste au bout d'un an ou deux ...
topela

Je me sens proche de Clarinette par l'esprit et par les résultats obtenus par mes élèves. Coquelicot, c'est avec le ramassis de C... que tu écris que nous en sommes là. Prends par exemple une langue vivante ; vient un moment, si tu ne te fais pas des listes de mots par cœur et si tu n'apprends pas par cœur la grammaire... hé bien tu ne sauras pas parler la langue.
Tu connais le principe de "culture générale" ? A quoi ça sert ? Rien qu'à poser la question, tu me fais froid dans le dos. pale

Ce que veut dire Coquelicot, je crois, c'est qu'il ne sert à rien de gaver les élèves de connaissances encyclopédiques (d'autant quand il n'y a aucune aide à la maison, pas de répétiteur, comme pour certains élèves de ma classe, pour qui le cartable n'est jamais ouvert en dehors de la classe, ou de l'Aide aux Devoirs quand quelqu'un veut bien les y emmener) à toute vitesse, sans jamais approfondir parce que pas le temps, y'a le programme, marche ou crève, sous risque de saturer et de ne rien leur permettre de retenir sur le long terme.

Merci, Mufab ! topela Je parlais des listes de départements à connaître par coeur ... pas des listes de vocabulaire en langue ou des tables de multiplication ou règles de grammaire. pas la peine d'extrapoler.

coquelicot
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Message par izbouchka le Ven 23 Déc 2011 - 14:01

Merci Mufab pour ton lien sur l'hétérogénéité. Très intéressant. Je réponds dessus. Very Happy

izbouchka
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Message par Clarinette le Ven 23 Déc 2011 - 16:12

@izbouchka a écrit: Je me sens proche de Clarinette par l'esprit et par les résultats obtenus par mes élèves. Fais gaffe, je suis une dangereuse affabulatrice qui veut désespérer Boulogne-Billancourt ! diable Coquelicot, c'est avec le ramassis de C... que tu écris que nous en sommes là. Prends par exemple une langue vivante ; vient un moment, si tu ne te fais pas des listes de mots par cœur et si tu n'apprends pas par cœur la grammaire... hé bien tu ne sauras pas parler la langue.
Tu connais le principe de "culture générale" ? A quoi ça sert ? Rien qu'à poser la question, tu me fais froid dans le dos. pale

@Mufab a écrit:Et puis c'est vrai que quand on rame, comme moi, pour que les petites définitions basiques en EDL (qu'est-ce qu'un nom commun ? Conjugaison d'un verbe au présent...) soient comprises et retenues par tous (et que même ça c'est pas gagné), on se sent un peu écrasé par les réussites multi-disciplinaires de Clarinette. Je ne peux parler que de ce que je connais : j'ai fait du CM2 en début de carrière et depuis 6 ans cette année, les deux fois dans de petites villes semi-privilégiées, les deux fois avec autant d'exigences, mais la deuxième fois avec plus d'expertise et de moyens d'arriver à mes fins.
C'est comme si un CPC me disait que - avec de la gnaque, des connaissances didactiques, et un peu d'organisation - si, c'est possible.
Et oui, je crois que la conviction et le travail font beaucoup dans la réussite de nos élèves. Alors, bien sûr, cela dépend des endroits, mais toutes proportions gardées, si on a un projet clair, cohérent, rigoureux, les élèves ne peuvent qu'en bénéficier. Quand j'étais en ZEP, j'ai enseigné du CP au CE2, et la différence de niveau de lecture de mes CP en fin d'année comparé à celui des CP de l'autre classe, qui s'endormaient avec la maîtresse sur la méthode ringarde qu'elle avait choisie 20 ans auparavant, était flagrante. Bien sûr, on ne bossait pas le même nombre d'heures, elle et moi humhum, et je me contrefiche de savoir si ce que j'ai écrit passe pour de la suffisance : c'est juste vrai.
Quant à l'hétérogénéité, - j'ai vu, Mufab, que tu avais posté un sujet, mais je ne l'ai pas encore lu - comme je l'écrivais ailleurs, en 6 ans, j'aurai préparé trois élèves à la SEGPA, avec un programme complètement indépendant (avec 28 à 30 CM2...), dont un ENA à qui j'ai appris à lire en deux ans et donné les bases minimales du CE1-CE2. J'aurais pu le laisser dans son coin, mais c'était un pauvre môme balloté, alors, même si ça m'a demandé "un travail de Romain", j'ai estimé que je le lui devais.
Voilà, j'ai une haute idée des responsabilités que l'on nous confie en tant qu'enseignants, et ça me fait râler de voir autour de moi des collègues (je n'ai pas dit TOUS, ok ?) qui travaillent mal et/ou pas assez et qui se fichent un peu de la réussite de leurs élèves. Je comprends que ce que j'exprime ne soit pas du goût de tout le monde, ni très corporatiste ou politiquement correct, mais c'est ce que je pense.

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Message par Clarinette le Ven 23 Déc 2011 - 16:16

@arcenciel a écrit:Super comme jeu!
Quant au jeu, il est tiré du site "Jeux Géographiques", que mes "pauvres" élèves se régalent à fréquenter assidûment... http://www.jeux-geographiques.com/
Il y a aussi "jeuxhistoriques.com", mais il est moins utilisable pour des primaires.

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Message par Ronin le Ven 23 Déc 2011 - 16:17

+1 pour la prise de position.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Message par Mufab le Ven 23 Déc 2011 - 16:25

@Clarinette a écrit:
@izbouchka a écrit: Je me sens proche de Clarinette par l'esprit et par les résultats obtenus par mes élèves. Fais gaffe, je suis une dangereuse affabulatrice qui veut désespérer Boulogne-Billancourt ! diable Coquelicot, c'est avec le ramassis de C... que tu écris que nous en sommes là. Prends par exemple une langue vivante ; vient un moment, si tu ne te fais pas des listes de mots par cœur et si tu n'apprends pas par cœur la grammaire... hé bien tu ne sauras pas parler la langue.
Tu connais le principe de "culture générale" ? A quoi ça sert ? Rien qu'à poser la question, tu me fais froid dans le dos. pale

@Mufab a écrit:Et puis c'est vrai que quand on rame, comme moi, pour que les petites définitions basiques en EDL (qu'est-ce qu'un nom commun ? Conjugaison d'un verbe au présent...) soient comprises et retenues par tous (et que même ça c'est pas gagné), on se sent un peu écrasé par les réussites multi-disciplinaires de Clarinette. Je ne peux parler que de ce que je connais : j'ai fait du CM2 en début de carrière et depuis 6 ans cette année, les deux fois dans de petites villes semi-privilégiées, les deux fois avec autant d'exigences, mais la deuxième fois avec plus d'expertise et de moyens d'arriver à mes fins.
C'est comme si un CPC me disait que - avec de la gnaque, des connaissances didactiques, et un peu d'organisation - si, c'est possible.
Et oui, je crois que la conviction et le travail font beaucoup dans la réussite de nos élèves. Alors, bien sûr, cela dépend des endroits, mais toutes proportions gardées, si on a un projet clair, cohérent, rigoureux, les élèves ne peuvent qu'en bénéficier. Quand j'étais en ZEP, j'ai enseigné du CP au CE2, et la différence de niveau de lecture de mes CP en fin d'année comparé à celui des CP de l'autre classe, qui s'endormaient avec la maîtresse sur la méthode ringarde qu'elle avait choisie 20 ans auparavant, était flagrante. Bien sûr, on ne bossait pas le même nombre d'heures, elle et moi humhum, et je me contrefiche de savoir si ce que j'ai écrit passe pour de la suffisance : c'est juste vrai.
Quant à l'hétérogénéité, - j'ai vu, Mufab, que tu avais posté un sujet, mais je ne l'ai pas encore lu - comme je l'écrivais ailleurs, en 6 ans, j'aurai préparé trois élèves à la SEGPA, avec un programme complètement indépendant (avec 28 à 30 CM2...), dont un ENA à qui j'ai appris à lire en deux ans et donné les bases minimales du CE1-CE2. J'aurais pu le laisser dans son coin, mais c'était un pauvre môme balloté, alors, même si ça m'a demandé "un travail de Romain", j'ai estimé que je le lui devais.
Je n'ai jamais dit le contraire...
Voilà, j'ai une haute idée des responsabilités que l'on nous confie en tant qu'enseignants, Mais moi aussi, justement... Et c'est pourquoi je ne me sens pas toujours, partout, tout le temps, à la hauteur. et ça me fait râler de voir autour de moi des collègues (je n'ai pas dit TOUS, ok ?) qui travaillent mal et/ou pas assez et qui se fichent un peu de la réussite de leurs élèvesDésolée, je n'en connais pas.. Je comprends que ce que j'exprime ne soit pas du goût de tout le monde, ni très corporatiste ou politiquement correct, mais c'est ce que je pense.
Tu as dû lire ailleurs que ce que tu appelles "corporatisme" s'apparente pour moi, très clairement, à de l'humilité.
(Et quelles que soient nos réussites personnelles auprès de tel ou tel enfant.)

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Message par Clarinette le Ven 23 Déc 2011 - 16:27

Avec une pointe d'angélisme ou de bien-pensance, quand même, non ?
Tu n'as vraiment jamais rencontré de collègue dont tu penses qu'il ne fait pas travailler les élèves comme ils le mériteraient ?

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Message par Mufab le Ven 23 Déc 2011 - 16:31

Ben non, désolée. Même en réfléchissant.

(Ma phrase de morale préférée :
http://www.wat.tv/video/pub-gainsbourg-pentex-blanc-28ysv_2ey7h_.html )

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Message par Clarinette le Ven 23 Déc 2011 - 17:31

Nobody's perfect, indeed. I never pretended I was. I'm just doing my best.

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Message par Dhaiphi le Ven 23 Déc 2011 - 18:16

Mowgli a écrit:Il est craquant, ton nouveau volatile ! fleurs2
Il est vraiment sympa celui-là ! topela

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Message par Dhaiphi le Ven 23 Déc 2011 - 18:28

@Clarinette a écrit:Voilà, j'ai une haute idée des responsabilités que l'on nous confie en tant qu'enseignants, et ça me fait râler de voir autour de moi des collègues (je n'ai pas dit TOUS, ok ?) qui travaillent mal et/ou pas assez et qui se fichent un peu de la réussite de leurs élèves. Je comprends que ce que j'exprime ne soit pas du goût de tout le monde, ni très corporatiste ou politiquement correct, mais c'est ce que je pense.
Tu ferais un malheur comme CPC voire comme IEN.

Faut-il pleurer, faut-il en rire
Je n'ai pas le coeur à le dire.
Jean Ferrat

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Message par Mufab le Ven 23 Déc 2011 - 18:29

@Dhaiphi a écrit:
Mowgli a écrit:Il est craquant, ton nouveau volatile ! fleurs2
Il est vraiment sympa celui-là ! topela

C'est ce qui pétille dans son regard qui vous fait tous craquer !

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Message par Clarinette le Ven 23 Déc 2011 - 18:40

@Dhaiphi a écrit:
@Clarinette a écrit:Voilà, j'ai une haute idée des responsabilités que l'on nous confie en tant qu'enseignants, et ça me fait râler de voir autour de moi des collègues (je n'ai pas dit TOUS, ok ?) qui travaillent mal et/ou pas assez et qui se fichent un peu de la réussite de leurs élèves. Je comprends que ce que j'exprime ne soit pas du goût de tout le monde, ni très corporatiste ou politiquement correct, mais c'est ce que je pense.
Tu ferais un malheur comme CPC voire comme IEN.

Faut-il pleurer, faut-il en rire
Je n'ai pas le coeur à le dire.
Jean Ferrat
CPC : Complètement Présomptueuse et Cynique ?
IEN : Insupportablement Exaspérante et Navrante ? Razz

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: À l'École Primaire, doit-on n'enseigner que la lecture, l'écriture et le calcul ?

Message par profecoles le Ven 23 Déc 2011 - 18:40

@Scarabee15 a écrit:Mon école primaire idéale :
- 27h par semaine sur 4,5 jours (mercredi ou samedi, je ne sais pas)
- L'accent sur les fondamentaux, étudiés au cours des 5 matinées, de manière traditionnelle, sans expérimentations pédagogoles.
- Les autres matières (histoire-géo, "leçons de choses", anglais, sport, arts), pendant les 4 après-midi, et là il vaut mieux introduire des méthodes plus ludiques pour palier le manque d'attention (j'ai adoré apprendre l'histoire par le théatre, l'anglais en chansons, faire pousser des tulipes, élever des vers à soie...etc).
- Les gadgets en ponctuel uniquement, sur une demi-journée de temps en temps.

+ 1
C'est la mienne aussi à tous points de vue.

profecoles
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum