Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
mimile
Grand sage

Re: Une classe de 1ère S sans prof de maths depuis la Toussaint

par mimile le Sam 24 Déc 2011 - 12:42
@Nuits a écrit:
@olivier-np30 a écrit:Vu le travail de sape sur les programmes et les exigences de recrutement devenues trop élevées (master) par rapport à la réalité du métier, le réservoir de profs de mathématiques sonnera de plus en plus creux.


Si c'est comme en L.M, le nombre d'années d'étude ne garantit en rien la qualité.

J'illustre par mon cas personnel.

Ayant présenté le CAPES juste avant de la réforme, j'ai en parallèle passé un master par mesure de précaution.
Pour valider le U.E de master, on pouvait passer une épreuve de concours blanc, notée selon les exigences du CAPES. Par une péréquation, cette note était ensuite ramenée au "niveau" master.
C'est ainsi qu'un 8 en dissertation CAPES (oui, j'ai honte) est devenu un 14 pour le master; un 11,5 en langue française post 1500 est devenu un 18 pour le master.

Ce n'est qu'un petit constat de rien du tout qui ne saurait faire loi, mais tout de même... quand on me dit que le passage de bac + 3 à bac + 5 pour le recrutement signifie "élévation du niveau", je doute sérieusement. C'est simplement une manière honteuse d'accroître encore un peu plus la sélection sociale.
C'est le concours, et lui seul qui permet de poser des exigences.

je plussoie ! j'ai fait un master2 et les étudiants n'étaient pas tous brillants (moi même, je bossais sans plus jusqu'au bac +5). Par contre, en préparation au CAPET, j'ai rencontré des personnes brillantes qui n'avaient pourtant pas poursuivi au delà de la licence.
avatar
Leclochard
Guide spirituel

Re: Une classe de 1ère S sans prof de maths depuis la Toussaint

par Leclochard le Sam 24 Déc 2011 - 13:31
@Nuits a écrit:
@olivier-np30 a écrit:Vu le travail de sape sur les programmes et les exigences de recrutement devenues trop élevées (master) par rapport à la réalité du métier, le réservoir de profs de mathématiques sonnera de plus en plus creux.


Si c'est comme en L.M, le nombre d'années d'étude ne garantit en rien la qualité.

J'illustre par mon cas personnel.

Ayant présenté le CAPES juste avant de la réforme, j'ai en parallèle passé un master par mesure de précaution.
Pour valider le U.E de master, on pouvait passer une épreuve de concours blanc, notée selon les exigences du CAPES. Par une péréquation, cette note était ensuite ramenée au "niveau" master.
C'est ainsi qu'un 8 en dissertation CAPES (oui, j'ai honte) est devenu un 14 pour le master; un 11,5 en langue française post 1500 est devenu un 18 pour le master.

Ce n'est qu'un petit constat de rien du tout qui ne saurait faire loi, mais tout de même... quand on me dit que le passage de bac + 3 à bac + 5 pour le recrutement signifie "élévation du niveau", je doute sérieusement. C'est simplement une manière honteuse d'accroître encore un peu plus la sélection sociale.
C'est le concours, et lui seul qui permet de poser des exigences.

Totalement d'accord avec toi. C'est dommage que les syndicats n'aient pas compris cela. Pour eux, faire plus d'études signifie avoir un meilleur niveau.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
olivier-np30
Habitué du forum

Re: Une classe de 1ère S sans prof de maths depuis la Toussaint

par olivier-np30 le Sam 24 Déc 2011 - 14:22
@mimile a écrit:
j'ai fait un master2 et les étudiants n'étaient pas tous brillants (moi même, je bossais sans plus jusqu'au bac +5). Par contre, en préparation au CAPET, j'ai rencontré des personnes brillantes qui n'avaient pourtant pas poursuivi au delà de la licence.

Ce n'est pas l'aspect auquel je pense : des gens brillants on en rencontre partout et je ne pense pas que le capes de maths ait cet objectif vu l'aspect bachotage à l'oral avec "les leçons".

Plus tu vas loin dans les études de Maths et plus tu vas développer un goût pour la résolution des problèmes et de la modélisation, dans ce contexte il semble plus judicieux de viser un métier où il y a un minimum d'investigation.


_________________
Quadra aujourd'hui, quinqua demain
minnie
Esprit éclairé

Re: Une classe de 1ère S sans prof de maths depuis la Toussaint

par minnie le Sam 24 Déc 2011 - 17:08
Rahhh les replacements.
Dans mon coin, dans un rayon de 15km :
Ma collègue de maths, partie en congé mat la 11/11 a été remplacée 2semaines et demi par une nana n'ayant jamais enseigné "à des petits" selon ses dires est partie quand on lui a proposé autre chose "parce qu'elle en avait une proposition de travail plus intéressante que d'essayer de faire travailler des gosses qui ne le voulaient pas"

Dans l'autre collège de la ville, pas de prof de math jusqu'à la Toussaint, il ont trouvé une vacataire (très bien, je la connais) qui pour compenser les heures perdues fait 2h tous les mercredis AM.

Dans le bahut de mon homme, pas de prof de français, une remplaçante qui n'a jamais enseigné en longue durée et qui n'a fait qu'un contrôle dans le trimestre, et d'après les parents d'élèves, pas de cours, rien ou presque dans les cahiers. Le chef l'a convoquée pour lui dire que des parents se plaignaient, elle s'est mise en AM, le chef n'a pas renouvelé son contrat.
Là, il y a une remplaçante, recrutée sur entretien par la chef. Elle a eu un contrat la semaine avant Noël. Mais son contrat s'arrêtait pendant les vacances (pour ne pas avoir à la payer sans doute) Sera-t-elle renouvelée pour la rentrée? Les gamins ont déjà perdu un trimestre.

Je suis enceinte, il y a une collègue de français enceinte au même terme que moi dans le bahut de mon homme : je crains légitimement de n'être pas remplacée.

Il n'y a plus de remplaçant titulaires après la rentrée.
Ceux qu'on trouve sont recrutés à Pôle Emploi et tiennent plus ou moins la route.

Ca va durer encore longtemps cette casse programmée du service public d'enseignement? (Ne répondez pas, je connais la réponse)
avatar
Hermione0908
Modérateur

Re: Une classe de 1ère S sans prof de maths depuis la Toussaint

par Hermione0908 le Dim 25 Déc 2011 - 4:39
Comme tu dis minnie, les remplacements... Chez nous, on a propulsé une contractuelle de 20 ans devant 4 classes en français, qui plus est PP de sixième, et titulaire d'une... licence de sciences du langage (le rapport avec la choucroute ? Bah, sciences du langage, français, ça doit pouvoir se faire, non ?). Inutile de dire qu'à 20 piges, c'est sa première expérience d'enseignement. Et qu'elle a de la chance, les sixièmes sont gentils, et elle a écopé des meilleures troisièmes. Mais dans d'autres classes, elle se ferait bouffer toute crue.

_________________
Certaines rubriques de Neoprofs.org sont en accès restreint.
Pour en savoir plus, c'est par ici : http://www.neoprofs.org/t48247-topics-en-acces-restreint-forum-accessible-uniquement-sur-demande-edition-2018
Cath
Esprit sacré

Re: Une classe de 1ère S sans prof de maths depuis la Toussaint

par Cath le Dim 25 Déc 2011 - 10:39
Qu'est-ce que c'est, les sciences du langage?
Invité
Invité

Re: Une classe de 1ère S sans prof de maths depuis la Toussaint

par Invité le Dim 25 Déc 2011 - 12:01
linguistique?
avatar
Hermione0908
Modérateur

Re: Une classe de 1ère S sans prof de maths depuis la Toussaint

par Hermione0908 le Dim 25 Déc 2011 - 14:02
cath5660 a écrit:Qu'est-ce que c'est, les sciences du langage?

Voilà ce qu'on peut trouver sur le site d'une université : cliquer ici

_________________
Certaines rubriques de Neoprofs.org sont en accès restreint.
Pour en savoir plus, c'est par ici : http://www.neoprofs.org/t48247-topics-en-acces-restreint-forum-accessible-uniquement-sur-demande-edition-2018
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum