Evaluation : grève et manif nationale à Paris mardi 31 janvier !

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Evaluation : grève et manif nationale à Paris mardi 31 janvier !

Message par User5899 le Lun 26 Déc 2011 - 11:56

@JLB a écrit:
Le seul acte concret, c'est de voter pour autre chose que PS/UMP.
Oui, ou encore écrire au Père Noël santa succes
Sérieusement qui peut croire que voter hors UMP-PS suffirait à stopper le rouleau compresseur ??
Suffire ? Non. Commencer ? Sûrement.
Mais sinon, on peut défiler en criant : "Nous exigeons que c'est inadmissible", histoire de bien rendre l'inadmissible normal, puisque c'est ce qui sera appliqué.
Moi je veux bien faire grève, je les ai toutes faites en 24 ans sauf la toute dernière. Pour la beauté du geste... Alors les leçons de solidarité et d'"action" syndicale, vaut mieux éviter furieux

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : grève et manif nationale à Paris mardi 31 janvier !

Message par JLB le Lun 26 Déc 2011 - 13:20

Ouh là, je m'en voudrais de susciter ton courroux, Cripure - question de carrure ;-).
Le danger que je ressens actuellement (mais je ne pense pas spécialement à toi en disant cela), c'est que les collègues se contentent de se défouler dans les urnes, alors que tout sera déjà passé (réformes, et dégâts occasionnés par les suppressions de postes...) de façon irréversible.
En fait je pense qu'il ne faut pas opposer les modes d'action mais tous les concilier si on veut s'en sortir :
- actions syndicales classiques : grèves, manifs...
- actions décidées localement comme proposées par neo (mais plein d'autres possibles)
- action plus politique, dont le vote - mais pas seulement : pression sur les candidats, sur les élus, etc..

JLB
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : grève et manif nationale à Paris mardi 31 janvier !

Message par User5899 le Lun 26 Déc 2011 - 14:13

@JLB a écrit:Ouh là, je m'en voudrais de susciter ton courroux, Cripure - question de carrure ;-).
Le danger que je ressens actuellement (mais je ne pense pas spécialement à toi en disant cela), c'est que les collègues se contentent de se défouler dans les urnes, alors que tout sera déjà passé (réformes, et dégâts occasionnés par les suppressions de postes...) de façon irréversible.
En fait je pense qu'il ne faut pas opposer les modes d'action mais tous les concilier si on veut s'en sortir :
- actions syndicales classiques : grèves, manifs...
- actions décidées localement comme proposées par neo (mais plein d'autres possibles)
- action plus politique, dont le vote - mais pas seulement : pression sur les candidats, sur les élus, etc..
Pour la carrure, pas de crainte, je suis civilisé Smile
Pour le vote, pas de défoulement, si possible, mais la mise au pouvoir d'un autre que l'un des deux qui ont mal fait, font mal ou feront mal quoi qu'il arrive, puisque ça fait partie de leurs fondamentaux. je trouve irritant qu'en démocratie, ce soient les médias qui nous montrent chaque fois les deux pires en nous disant : voilà, le vrai choix est là. Non, c'est faux.
Pour les actions, OK. Mais je sais déjà que je vais être un des trois ou quatre sur 120 qui va faire quelque chose...

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : grève et manif nationale à Paris mardi 31 janvier !

Message par John le Lun 26 Déc 2011 - 14:23

Je ne pensais pas rire autant en lisant ce fil !

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : grève et manif nationale à Paris mardi 31 janvier !

Message par User5899 le Lun 26 Déc 2011 - 17:29

@John a écrit:Je ne pensais pas rire autant en lisant ce fil !
Ah, mais gardez en un peu pour le 31 au soir, vers 20h.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : grève et manif nationale à Paris mardi 31 janvier !

Message par John le Lun 26 Déc 2011 - 17:37

J'ai ri pour les jeux de mots sur les noms des syndicats, hein, pas pour vos propos Embarassed

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : grève et manif nationale à Paris mardi 31 janvier !

Message par neo le Lun 26 Déc 2011 - 17:46

Cripure a écrit:
@JLB a écrit:
ils ont décidé collectivement de suspendre leur participation à des activités ne relevant pas de leurs obligations de service définies par des statuts nationaux auxquels ils sont profondément attachés :
– suspension de la saisie des notes sur Pronotes Oui, mais si l'établissement travaille avec un logiciel de notes, c'est assimilé à une grève.
– refus collectif des professeurs principaux d'intervenir dans la note de vie scolaire et de porter une appréciation générale sur les bulletins.
– boycott des réunions hors temps de service ne relevant pas de nos obligations.
– validation systématique pour tous les élèves du livret de compétences en fin de troisième et refus de répartition des items entre disciplines et niveaux. Là, je crois que vous ferez grand plaisir aux concepteurs du lpc.
– menace de boycott des examens blancs et de grève du baccalauréat.
Pour les bacs blancs, nous en avons fait sauter je ne sais combien sans résultat.Grève du Bac : oui, mais totale. Vous y croyez ? 18 ou 20 jours de grève avec mobilisation maximale, sinon totale ? "Mais-euh-ça-pénaliseuh-les-zenfannnnnts !!"... On a déjà vécu ça en 2003.
Merci neo, ça c'est du concret et des actions que nous pouvons tous envisager dans nos bahuts, en arrêtant le sempiternel débat sur l'impossibilité d'agir autrement que par les grèves bla bla bla !!
Grèves, manifs nationales ET actions tous azimuts localement, c'est la seule façon d'arrêter le rouleau compresseur.
Et c'est d'autant plus réalisable qu'on est en période pré-électorale !
Le seul acte concret, c'est de voter pour autre chose que PS/UMP.
Voter utile (donc hors PS-UMP) , certes, mais je doute sincèrement de l'efficacité de la voie politique aujourd'hui. La seule chose serait de faie pression sur les candidats, pour qu'ils s'engagent à retirer\abroger le décret une fois élus, comme en 2007 (nous avons ainsi obtenu l'abrogation des décrets e Robien sur la bivalence, abrogation par... Sarkozy !). Je crois plus en l'action syndicale qu'en l'action "politique", vu ce qu'est devenue la politique aujourd'hui...

Sur la suspension de l'entrée des notes sur Pronotes : Non, ce n'est pas assimilé à une grève. L'établissement fonctionne avec Pronotes si il veut, cela n'empêche que rien dans nos obligations statutaires ne nous oblige à communiquer nos notes à l'administration en dehors de la moyenne en fin de trimestre. Nous rendons aux élèves les copies notées, donc le service est fait, et le refus de reporter chaque note sur Pronotes ne peut donc pqs ëtre assimilé à une grève. La direction ne nous a d'ailleurs rien dit sur cette action (et si elle nous avait menacé de retrait sur salaire, on lui aurait tout simplement demandé de nous fournir le texte réglementaire (national) stipulant que nous sommes obligés de saisir chaque note sur Pronotes.

Boycott du bac blanc : pas de résultat, dis-tu. Le but premier, pour nous, est simplement de nous épargner toujours plus de travail gratuit, alors que notre employeur nous méprise et dégrade maintenant nos carrières. Mépris pour nos métiers et attaque frontale contre nos carrières (donc nos salaires) = stop au travail gratuit, point.

Grève du bac : oui j'y crois, sur le réseau AEFE en Espagne, le SNES a appelé l'an dernier et il y a deux ans à une grève de plusieurs jours consécutifs pendant le bac (sur des revendications salariales), la grève a été bien suivie (des épreuves de sciences ont été reportées, des collègues du Portugal ont été convoqués en urgence, etc.). Ces actions ont marché auprès des collègues parce qu'elles s'inscrivaient dans un ensemble d'actions fortes à l'appel d'un syndicat qui a su faire preuve de fermeté, relayant ainsi la forte détermination des collègues : autres journées de grève isolées mais fortement suivies, refus collectif des enseignants de payer une partie des frais de scolarité, jusqu'à la saisie sur salaire, etc. Résultat : l'AEFE a annoncé au dernier Comité Technique une rallonge de 2,4 millions d'euros pour les indemnités des profs résidents (alors que pendant des années elle a répété que les évolutions ne pouvaient se faire qu'à "enveloppe constante"), et des mesures d'urgence pour les réseaux AEFE d'Espagne et de Madagascar (les deux pays les plus mobilisés, et tous les deux engagés dans la grève du bac l'an dernier). Pour l'Espagne, nous avons déjà eu une augmentation de 30 euros mensuels depuis octobre, et suite au dernier CT, on devrait avoir une nouvelle augmentaton d'environ 100 euros mensuels à partir de janvier (donc 130 euros mensuels au total).
Bref, l'action syndicale, si elle sait se montrer ferme, peut finir par payer, mais cela implique aussi une réelle détermination de la part des collègues (le SNES Espagne n'aurait pas appelé deux ans de suite à une grève de plusieurs jours consécutifs pendant le bac si les collègues n'avaient pas, entre temps, massivement suivi des grèves de 24h, arrêté de payer une partie des frais de scolarité, etc).
Reste à savoir si nous sommes vraiment déterminés à obtenir le retrait du projet, ou pas.


Dernière édition par neo le Lun 26 Déc 2011 - 17:50, édité 3 fois

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : grève et manif nationale à Paris mardi 31 janvier !

Message par User5899 le Lun 26 Déc 2011 - 17:48

@John a écrit:J'ai ri pour les jeux de mots sur les noms des syndicats, hein, pas pour vos propos Embarassed
Je l'entendais bien ainsi Smile

La grève du Bac, j'y crois et je suis prêt à la faire, mais à 2, je doute... Suspect Disons qu'aujourd'hui, il y a un précédent...

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : grève et manif nationale à Paris mardi 31 janvier !

Message par JLB le Lun 26 Déc 2011 - 18:46

Je crois beaucoup au "c'est réel, donc c'est possible" :
Grève du bac, je l'ai faite en 2003 (le snes - entre autres - maintenait ses préavis), mais on ne peut pas dire que ce fut massif. Et je serai prêt à le refaire... si j'étais en lycée ! ;-)
Les autres types d'action (boycotts divers...) aussi en 2007 (entre autres) : l'important est d'arriver à se mettre d'accord entre collègues sur les actions collectives qui font consensus, bahut par bahut, tout en se coordonnant avec les autres bahuts du secteur, puis plus largement, etc... Ce qui n'empêche pas les actions individuelles plus radicales (par exemple : 2007 - consensus pour ne pas remplir les bulletins ; occupation du bahut par un groupe plus réduit mais bien motivé).

Pour le politique, neo, je pense vraiment pour ma part, outre le vote, au pouvoir d'une vraie pression sur les candidats et les élus. J'ai vu les réactions de députés (ump ou proche) l'an dernier devant des collectifs de parents qui protestaient contre les fermetures de classes (pas nous autres sales enseignants gauchistes, évidemment...), et c'était assez édifiant...
Autre expérience : présence physique lors d'instances d'élus (conseil de communauté de commune, séance du conseil général), et là aussi, effet immédiat garanti !

Il faut qu'on parvienne à sortir de la résignation qui est en train de gagner notre profession (qui reste pourtant l'une des plus combattives, en témoigne les taux de grévistes qui restent bien plus élevés que dans la plupart des autres secteurs).

JLB
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : grève et manif nationale à Paris mardi 31 janvier !

Message par Thalia de G le Lun 26 Déc 2011 - 19:13

Très intéressant l'article de mediapart, dans la mesure où il est utopique. mais tendre vers l'utopie n'est pas forcément renoncer au réel.

En ce qui concerne la grève du 31, je la ferai sans doute, comme j'ai suivi celle du 15 décembre, tout en râlant contre le véritable black out opéré et par le ministère et par les média.

Et c'est pour vous, mes chers collègues, je n'ai plus rien à gagner ni à y perdre, sinon l'honneur du métier.
Mes propos peuvent paraître grandiloquents mais depuis le temps que je suis sur une estrade (c'est une image), j'en ai vu… Et sans vouloir revenir nécessairement à un passé idéalisé, je me refuse à certaines dérives.
Je suis en colère, et la colère, ce n'est pas bon pour mon teint.

Quant à l'action plus politique, j'y suis bien sûr favorable, mais le seul bulletin dans l'urne ne saurait suffire.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : grève et manif nationale à Paris mardi 31 janvier !

Message par User5899 le Lun 26 Déc 2011 - 19:36

@JLB a écrit:Je crois beaucoup au "c'est réel, donc c'est possible"
Moi aussi, bien obligé : on a beau se frotter les yeux, l'UMP est réelle Shocked Shocked Shocked

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : grève et manif nationale à Paris mardi 31 janvier !

Message par neo le Lun 26 Déc 2011 - 23:25

@JLB a écrit:
Pour le politique, neo, je pense vraiment pour ma part, outre le vote, au pouvoir d'une vraie pression sur les candidats et les élus.
Oui, là-dessus (faire pression en période d'élections), je suis d'accord. Cf 2007 et l'abrogation des décrets de Robien ! Parce qu'on a fait pression sur les candidats, mais aussi parce qu'en amont il y avait eu des grèves de 24h bien suivies, et d'autres types d'actions locales. Difficile de faire pression s'il n'y a pas, derrière, une détermination réelle de la part des collègues; Donc encore une fois, nécessité de la grève, même de 24h, et d'actions locales fortes pour faire pression.

Au sujet de la pression sur les candidats, très bonne initiative du SNES de Lille en octobre ; j'espère que les syndicats, au niveau national, en feront autant, et exigeront une réponse claire des candidats en particulier sur l'évaluation des personnels.
A l’occasion de rencontres publiques avec le PS mardi 4 octobre, le SNES-FSU de l'académie de Lille a fait remettre ce courrier à M. Aubry (en tant que secrétaire générale du PS).
Un courrier similaire sera envoyé aux élus des principaux partis de la Région afin de faire entendre notre voix dans la campagne politique qui s’annonce.
http://www.lille.snes.edu/IMG/pdf/lettre_Martine_Aubry.pdf
topela

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : grève et manif nationale à Paris mardi 31 janvier !

Message par Jim Thompson le Mar 27 Déc 2011 - 13:43

le 31/1 y'aura manifs locales et 1 manif' à Paname ou seulemnt à Paname????

_________________
CAPA/CAPN: SNES CTA/CTM: FSU

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : grève et manif nationale à Paris mardi 31 janvier !

Message par neo le Mar 27 Déc 2011 - 14:00

Le but est de faire monter le maximum de monde à Paris, et cela en semaine avec journée de grève, ce qui permet d'avoir plus de manifestants qu'un samedi ou dimanche. Cela avait été efficace sous Claude Allègre, qui avait fini par démissionner !
Depuis, nous avons déjà eu des manifs nationales à Paris, mais toujours ou presque un samedi ou dimanche, donc sans grève, bof.... Là, en semaine avec grève, c'est beaucoup mieux, bien plus mobilisateur et cela montre aussi la détermination des syndicats qui appellent à cette action : les petits rassemblements gentils du mercredi aprem ou du samedi, c'est bien gentil, mais justement, trop gentil pour ëtre efficace !

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : grève et manif nationale à Paris mardi 31 janvier !

Message par Dani le Mar 27 Déc 2011 - 15:37

Cripure a écrit:
@JLB a écrit:
Le seul acte concret, c'est de voter pour autre chose que PS/UMP.
Oui, ou encore écrire au Père Noël santa succes
Sérieusement qui peut croire que voter hors UMP-PS suffirait à stopper le rouleau compresseur ??
Suffire ? Non. Commencer ? Sûrement.
Mais sinon, on peut défiler en criant : "Nous exigeons que c'est inadmissible", histoire de bien rendre l'inadmissible normal, puisque c'est ce qui sera appliqué.
Moi je veux bien faire grève, je les ai toutes faites en 24 ans sauf la toute dernière. Pour la beauté du geste... Alors les leçons de solidarité et d'"action" syndicale, vaut mieux éviter furieux

Voter "hors UMPS" est le point de départ de la reconquête des droits des travailleurs. Nécessaire. Mais pas suffisant.

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : grève et manif nationale à Paris mardi 31 janvier !

Message par Dani le Mar 27 Déc 2011 - 15:40

@Thalia de G a écrit:Très intéressant l'article de mediapart, dans la mesure où il est utopique. mais tendre vers l'utopie n'est pas forcément renoncer au réel.

En ce qui concerne la grève du 31, je la ferai sans doute, comme j'ai suivi celle du 15 décembre, tout en râlant contre le véritable black out opéré et par le ministère et par les média.

Et c'est pour vous, mes chers collègues, je n'ai plus rien à gagner ni à y perdre, sinon l'honneur du métier.
Mes propos peuvent paraître grandiloquents mais depuis le temps que je suis sur une estrade (c'est une image), j'en ai vu… Et sans vouloir revenir nécessairement à un passé idéalisé, je me refuse à certaines dérives.
Je suis en colère, et la colère, ce n'est pas bon pour mon teint.

Quant à l'action plus politique, j'y suis bien sûr favorable, mais le seul bulletin dans l'urne ne saurait suffire.

Une photo en noir et blanc, en quelque sorte.
A votre avis, pourquoi n'y-a-t-il plus d'estrade ?

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : grève et manif nationale à Paris mardi 31 janvier !

Message par llaima le Mer 28 Déc 2011 - 14:55

Pour avoir une chance de vaincre il faudrait que la grève du 31 soit reconductible et ne pas reprendre le travail avant satisfaction de revendications minimales :
- arrêt des réformes de l'évaluation, du lycée, du livret de compétence.
- gel des suppressions de postes.
- rattrapage de la perte de pouvoir d'achat depuis 10ans soit au moins 15% d'augmentation de salaire.
-année de formation en 1/3 temps pour les stagiaires.

Ceci serait le minimum à avoir mais nous ne l'obtiendrons qu'avec un bras de fer contre le gouvernement. Si nous nous en donnons les moyens nous en avons la force car sans nous le système est bloqué... En plus nous ne pourrons à la différence des agents de sécurité aérienne être remplacés par les flics!!!

Donc grève illimitée jusqu'à aboutissement des revendications, proposer autre chose c'est finalement consentir à ce que les salaires restent les plus bas de l'OCDE, les élèves 35 par classe et que toutes les (contre-)réformes passent!

llaima
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : grève et manif nationale à Paris mardi 31 janvier !

Message par Jim Thompson le Mer 28 Déc 2011 - 23:10

@llaima a écrit:Pour avoir une chance de vaincre il faudrait que la grève du 31 soit reconductible et ne pas reprendre le travail avant satisfaction de revendications minimales :
- arrêt des réformes de l'évaluation, du lycée, du livret de compétence.
- gel des suppressions de postes.
- rattrapage de la perte de pouvoir d'achat depuis 10ans soit au moins 15% d'augmentation de salaire.
-année de formation en 1/3 temps pour les stagiaires.

Ceci serait le minimum à avoir mais nous ne l'obtiendrons qu'avec un bras de fer contre le gouvernement. Si nous nous en donnons les moyens nous en avons la force car sans nous le système est bloqué... En plus nous ne pourrons à la différence des agents de sécurité aérienne être remplacés par les flics!!!

Donc grève illimitée jusqu'à aboutissement des revendications, proposer autre chose c'est finalement consentir à ce que les salaires restent les plus bas de l'OCDE, les élèves 35 par classe et que toutes les (contre-)réformes passent!
ça c'est pas certain!

_________________
CAPA/CAPN: SNES CTA/CTM: FSU

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : grève et manif nationale à Paris mardi 31 janvier !

Message par Daphné le Jeu 29 Déc 2011 - 8:22

@Jim Thompson a écrit:
@llaima a écrit:Pour avoir une chance de vaincre il faudrait que la grève du 31 soit reconductible et ne pas reprendre le travail avant satisfaction de revendications minimales :
- arrêt des réformes de l'évaluation, du lycée, du livret de compétence.
- gel des suppressions de postes.
- rattrapage de la perte de pouvoir d'achat depuis 10ans soit au moins 15% d'augmentation de salaire.
-année de formation en 1/3 temps pour les stagiaires.

Ceci serait le minimum à avoir mais nous ne l'obtiendrons qu'avec un bras de fer contre le gouvernement. Si nous nous en donnons les moyens nous en avons la force car sans nous le système est bloqué... En plus nous ne pourrons à la différence des agents de sécurité aérienne être remplacés par les flics!!!

Donc grève illimitée jusqu'à aboutissement des revendications, proposer autre chose c'est finalement consentir à ce que les salaires restent les plus bas de l'OCDE, les élèves 35 par classe et que toutes les (contre-)réformes passent!
ça c'est pas certain!

J'y ai pensé quand la décision a été prise, et là franchement j'attends de voir ce que ça donnerait lol! lol!

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : grève et manif nationale à Paris mardi 31 janvier !

Message par neo le Sam 31 Déc 2011 - 16:32

@neo a écrit:
Grève du bac : oui j'y crois, sur le réseau AEFE en Espagne, le SNES a appelé l'an dernier et il y a deux ans à une grève de plusieurs jours consécutifs pendant le bac (sur des revendications salariales), la grève a été bien suivie (des épreuves de sciences ont été reportées, des collègues du Portugal ont été convoqués en urgence, etc.). Ces actions ont marché auprès des collègues parce qu'elles s'inscrivaient dans un ensemble d'actions fortes à l'appel d'un syndicat qui a su faire preuve de fermeté, relayant ainsi la forte détermination des collègues : autres journées de grève isolées mais fortement suivies, refus collectif des enseignants de payer une partie des frais de scolarité, jusqu'à la saisie sur salaire, etc. Résultat : l'AEFE a annoncé au dernier Comité Technique une rallonge de 2,4 millions d'euros pour les indemnités des profs résidents (alors que pendant des années elle a répété que les évolutions ne pouvaient se faire qu'à "enveloppe constante"), et des mesures d'urgence pour les réseaux AEFE d'Espagne et de Madagascar (les deux pays les plus mobilisés, et tous les deux engagés dans la grève du bac l'an dernier). Pour l'Espagne, nous avons déjà eu une augmentation de 30 euros mensuels depuis octobre, et suite au dernier CT, on devrait avoir une nouvelle augmentaton d'environ 100 euros mensuels à partir de janvier (donc 130 euros mensuels au total).
Bref, l'action syndicale, si elle sait se montrer ferme, peut finir par payer, mais cela implique aussi une réelle détermination de la part des collègues (le SNES Espagne n'aurait pas appelé deux ans de suite à une grève de plusieurs jours consécutifs pendant le bac si les collègues n'avaient pas, entre temps, massivement suivi des grèves de 24h, arrêté de payer une partie des frais de scolarité, etc).
Reste à savoir si nous sommes vraiment déterminés à obtenir le retrait du projet, ou pas.

La mise à jour de l'ISVL (indemnité des profs résidents AEFE) à compter du 1er janvier 2012 est parue au Journal Officiel de ce jour (31 décembre).
Pour les résidents AEFE en Espagne, l'augmentation est de 122 euros mensuels à 146 euros mensuels selon la ville et l'échelon (cumul des augmentations d'octobre et de janvier) !

L'ISVL Espagne augmente donc de 45 % au total, résultat de la détermination des collègues ces dernières années à l'appel du SNES et du SNUipp sur ces revendications salariales(multiples grèves fortement suivies, y compris grèves de plusieurs jours consécutifs pendant le bac ces deux dernières années, refus de paiement d'une partie des frais de scolarité, etc).
Moralité : l'action syndicale peut finir par payer, quand elle sait se montrer ferme et quand les collègues font la preuve de leur détermination (les deux étant liés) !

...................................................................................................

Dernier numéro du SNES HDF (publié le 14 décembre), extrait de l'édito : http://www.hdf.snes.edu/circulaires/2012/hdfinfos5site.pdf



La mobilisation sur le baccalauréat et au premier trimstre rapporte 2,4 millions d'euros !

Le résultat sera concrétisé sur l’évolution de l’ISVL de janvier. L’enveloppe
augmente de 2,4 millions d’euros déjouant tous les pronostics des Cassandre !
Cela va se traduire par des augmentations mensuelles conséquentes pour les
collègues des pays qui se sont les plus mobilisés. Les chiffres définitifs ne sont
pas encore connus mais les collègues d’Espagne et de Madagascar peuvent
tabler sur des augmentations mensuelles de plus de 100 euros.
Par contre quelques baisses importantes sont programmées. Le SNES a
demandé qu’elles soient annulées.
Il s’agit de mesures d’urgence qui sont le résultat des actions de grève menées
par les personnels et particulièrement celles sur le baccalauréat. La direction de
l’AEFE suggère d’ailleurs presque ouvertement de troquer ces mesures contre
la paix sociale en 2012 !

Pour autant, le SNES continue de maintenir la pression sur les autres dossiers
chauds à l’AEFE : avantage familial, congé maladie, IE des expatriés,
suppressions de postes et réduction de la précarité au siège et dans les
établissements, situation des recrutés locaux et respect du droit syndical pour
tous.

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : grève et manif nationale à Paris mardi 31 janvier !

Message par neo le Jeu 5 Jan 2012 - 14:40

@neo a écrit:
http://www.snes.edu/Evaluation-des-enseignants-le,22379,22379,22379,22379,22379,22379,22379,22379,22379,22379,22379,22379.html

Evaluation des enseignants : le ministre doit retirer son projet
22 décembre 2011

Communiqué commun du SNES-FSU, SNEP-FSU et SNUEP-FSU

Les 70 000 signatures électroniques (sans compter les signatures « papier ») de la pétition ainsi que le succès de la grève du 15 décembre qui portait sur ce sujet montrent à quel point le projet de modification de l’évaluation des enseignants exaspère les personnels d’enseignement, d’éducation et d’orientation. Les enseignants rejettent particulièrement le rôle nouveau dévolu au chef d’établissement qui deviendrait l’unique évaluateur. Cette situation avait conduit l’ensemble des organisations syndicales (à l’exception du SGEN-CFDT) à demander le retrait de ce projet et l’ouverture de discussions sur d’autres bases.

Certes, le ministre et la direction générale des ressources humaines indiquent que des discussions sont ouvertes. Mais en fait tout cela n’est qu’apparence puisque dans le même temps toutes les déclarations du ministre et des plus hauts responsables du ministère vont dans le même sens : le refus de remettre en cause le rôle donné au chef d’établissement dans les projets de textes, faisant bien comprendre que ce point n’est pas négociable. C’est donc bien l’entêtement du ministre qui est à l’origine du blocage actuel.

Le SNES-FSU, le SNEP-FSU et le SNUEP-FSU appellent les collègues à développer dans les établissements les actions visant à exprimer leur refus du projet ministériel en limitant leur activité aux strictes obligations réglementaires. Ils les appellent à prendre contact avec les associations de parents d’élèves afin d’échanger avec eux sur les conséquences qu’aurait sur l’enseignement une évaluation essentiellement fondée sur ce qui se passe en dehors de la classe, le chef d’établissement n’ayant pas les compétences pour évaluer l’activité dans la classe, centrée sur la transmission de connaissances et de compétences disciplinaires.

Face à l’intransigeance du ministre, face à la conception de nos métiers que ce projet sous-tend, face à l’attaque contre le statut d’enseignant - fonctionnaire concepteur - qu’il engage, face aux difficultés sans cesse plus importantes rencontrées par les personnels d’enseignement, d’éducation et d’orientation pour exercer leur métier, face aux nouvelles dégradations des conditions de travail des personnels et d’études des élèves que les suppressions de postes pour 2012 vont entraîner, le SNES-FSU, le SNEP-FSU, et le SNUEP-FSU ont appelé à une rencontre l’ensemble des syndicats du second degré et leur proposent d’appeler le 31 janvier, avec eux, à une journée de grève avec une manifestation nationale à Paris.

Tract national d'appel à la grève et à la manif nationale le 31 janvier :
http://www.lille.snes.edu/IMG/pdf/tract_31-01-12_DEF.pdf



La pétition pour le retrait du projet de décret a déjà recueilli plus de 70.000 signatures ! On continue ! http://retraitduprojetevaluation.net/

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : grève et manif nationale à Paris mardi 31 janvier !

Message par artaxerxes le Dim 22 Jan 2012 - 11:30

C'est mardi en huit. Qui monte à Paris?

_________________
Et les fruits passeront la promesse des fleurs

artaxerxes
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : grève et manif nationale à Paris mardi 31 janvier !

Message par Karine B. le Dim 22 Jan 2012 - 11:35

@artaxerxes a écrit:C'est mardi en huit. Qui monte à Paris?

moi

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : grève et manif nationale à Paris mardi 31 janvier !

Message par Daphné le Dim 22 Jan 2012 - 13:54

@artaxerxes a écrit:C'est mardi en huit. Qui monte à Paris?

J'y serai aau

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : grève et manif nationale à Paris mardi 31 janvier !

Message par JLB le Dim 22 Jan 2012 - 22:23

Moi itou !

JLB
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation : grève et manif nationale à Paris mardi 31 janvier !

Message par septime le Mar 24 Jan 2012 - 20:40

Petite question: je compte faire grève, j'imagine que le principal ne peut pas me chercher des noises pour une réunion parents profs non faite? Very Happy (j'ai la réunion le soir du 31)

septime
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum