[Le Monde] Parents stressés cherchent soutien scolaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Le Monde] Parents stressés cherchent soutien scolaire

Message par John le Ven 23 Déc 2011 - 21:03

http://www.lemonde.fr/ecole-primaire-et-secondaire/article/2011/12/23/parents-stresses-cherchent-soutien-scolaire_1621634_1473688.html

Parents stressés cherchent soutien scolaire

EDUCATION | LEMONDE | 23.12.11

Trouver des cadeaux de dernière minute n'est pas le seul défi des vacances de Noël. L'arrivée des bulletins scolaires du premier trimestre peut plonger certains parents dans un "christmas-blues" avant même les lendemains de fêtes. Alors que les Français dépensent 2,2 milliards par an en soutien scolaire (deux fois plus par jeune que les Allemands, trois fois plus que les Espagnols), revue de Web pour connaître les offres en ligne qui connaissent ces jours-ci des pics de fréquentation.

Soutien pour élève studieux Le site Assistancescolaire.com est une aubaine pour les élèves autonomes : 200 000 y déjà sont inscrits ainsi que 100 000 professeurs qui utilisent le contenu en support de cours. Gratuit depuis la rentrée 2009, le site propose résumés de cours, exercices, annales... et même un tableau de bord pour vérifier l'assiduité en ligne. Le site est adossé à l'assureur historique de l'éducation nationale Maif ainsi qu'à l'éditeur Rue des écoles, connu notamment pour ses annales. "Nous avons constaté que la mise en ligne de contenu n'est pas préjudiciable à la vente de nos livres", explique Sandrine Girard, responsable éditoriale de Rue des écoles.

Face à cette concurrence, le site Maxicours, créé en 2000, vient de muscler son offre : le prix (10 euros par mois pour une famille) a été divisé par deux et le site propose des nouveautés "ludiques", comme un jeu pour mémoriser les cours. Depuis décembre également, le moteur de recherche permet une navigation par mots-clés et l'élève, Facebook oblige, peut désormais poser une question à la communauté pour se faire aider.

Cours particuliers encadrés Le site Wismi.fr, créé en décembre 2010, veut être "une alternative aux agences de soutien classique s", explique Grégoire Van Steenbrugghe, son fondateur, un ingénieur télécom de 38 ans. Le marché est actuellement dans les mains d'Acadomia, numéro un français devant Complétude et les cours Legendre, notamment. Wismi.fr s'est doté d'un "comité pédagogique", composé de psychopédagogues, d'un psychiatre et même d'un ancien directeur des études d'un lycée réputé, pour plancher sur la transmission des savoirs. "Nous proposons aux professeurs des e-cours de pédagogie, explique le créateur. Pour éviter par exemple les "vas-y, c'est facile", ou "on l'a déjà fait", phrases qui peuvent être ravageuses pour la confiance en soi." Environ mille professeurs d'une dizaine de villes - à 80 % des étudiants - ont rejoint le site. Pour 29 euros, le parent peut choisir dans la liste de professeurs. Pour 59 euros à l'inscription (puis 5 euros par mois), il est accompagné dans la durée : le site s'engage notamment à remplacer l'enseignant si cela ne fonctionne pas et gère un cahier de liaison...

Petites annonces tous azimuts Fini la quête sur le mur du boulanger d'une petite annonce donnant le numéro d'un professeur compétent, pédagogue, sympa, etc. Un nouveau site, Yokoro.fr, géolocalise les offres de service, ce qui permet, dès la page d'accueil, de voir s'afficher dans sa ville toutes les personnes qui proposent, près de chez soi, de l'aide. Les deux fondateurs, Edouard Saint-Geours et Joan Larroumec, copains d'HEC, ont galéré pour trouver des petits boulots. D'où un site très ergonomique, gratuit, où des visages en vignettes proposent soutien scolaire, aide aux devoirs mais aussi baby-sitting, cours d'épée médiévale ou de luth tibétain. Une sorte de "bon coin" du service à domicile sur lequel 15 000 personnes sont déjà référencées à Marseille, Lille, Bordeaux, Toulouse, etc. Principalement des étudiants.

Le site se rémunère en faisant payer les entreprises qui s'inscrivent et ambitionnent de devenir les Zaarly ou Taskrabbit français (deux plates-formes de services à succès outre-Atlantique). Autre option, Professeurparticulier.com, créé par une bande de serial entrepreneurs du Web gérant une douzaine de sites. Lancée en 2004, cette plate-forme permet aux élèves et professeurs de déposer gratuitement une annonce, avec coordonnées masquées. Pour les connaître, on paye au contact (1,8 € pour deux coordonnées). Mais de nombreux professeurs préfèrent régler un forfait de six mois (39,90 €) pour donner accès gratuitement à leurs numéros. "30 000 annonces sont en ligne", explique Bruno Verrier qui vient de créer un site d'aide à la correction de copies baptisé... Bonnenote.com.
Laure Belot
Article paru dans l'édition du 24.12.11

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum