tutrice informelle...l'arnaque?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

tutrice informelle...l'arnaque?

Message par yseult le Ven 19 Déc 2008 - 17:37

Bonjour,
J'ai besoin de vos lumières pour éclaircir, durant les vacances, la situation qui se présente à moi.
Un de nos collègues est absent et est remplacé par...un jeune homme qui a bac +3 dans un autre domaine. L'important étant qu'un adulte soit devant les élèves, n'est-ce pas? Le chef d'établissement me convoque (sur le mot il est noté "mission coordo"), il m'apprend que l'inspectrice souhaite que quelqu'un aide le remplaçant dans la préparation des cours. Je sens le poids de cette tâche tomber sur mes épaules et j'ai fort heureusement le réflexe de dire : "je vais être tutrice?" Du coup, il est possible que je sois rémunérée...ben oui, cela ne fait pas partie de mon rôle de coordo! Je précise quand même que je n'ai jamais été inspectée...et il me rassure quant à mes compétences...
Voilà la situation maintenant j'ai besoin de vos conseils éclairés:
-ne serait-ce pas normal que je signe ou que j'obtienne un papier précisant cette mission et donc la rémunération? car j'ai l'impression que c'est une obligation venant des inspecteurs mais que c'est très informel!
-d'ailleurs quelle est la rémunération?
-enfin, si je deviens tutrice même informelle, cela veut dire que logiquement je devrais être inspectée et bien notée! Sinon ça n'a pas de sens de me demander de donner des conseils à quelqu'un si on estime que je suis nulle!
C'est complètement fou cette histoire. merci de me dire ce que vous en pensez.
Bien sûr, je ne vous parle pas de la position délicate dans laquelle je risque d'être vis-à-vis des collègues...

yseult
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: tutrice informelle...l'arnaque?

Message par Poups le Ven 19 Déc 2008 - 17:41

Il y a un truc qui me chiffonne ...;Ce jeune homme va enseigner le français avec quelle licence ? Je tombe des nues. affraid
Sans vouloir créer de polémique.

Poups
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: tutrice informelle...l'arnaque?

Message par zabou le Ven 19 Déc 2008 - 18:00

Moi il y a deux choses que je n'ai pas très bien compris:
- ce jeune homme a-t-il le capes frçs ou autre?
- s'il n'a pas le capes il est vacataire alors pourquoi tu deviendrais sa tutrice?

zabou
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: tutrice informelle...l'arnaque?

Message par Invité le Ven 19 Déc 2008 - 18:22

je crains que cela ne soit pas vraiment rétribué sauf si ton établissement possède des heures de réserve. Quant au fait qu'il ne soit pas titulaire d'une licence de lettres c'est monnaie courante. Il y a deux ans j'ai été remplacée par une étudiante en anglais.... mais les parents étaient contents, il y avait quelqu'un pour surveiller les enfants....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: tutrice informelle...l'arnaque?

Message par Poups le Ven 19 Déc 2008 - 18:28

nebisa a écrit:je crains que cela ne soit pas vraiment rétribué sauf si ton établissement possède des heures de réserve. Quant au fait qu'il ne soit pas titulaire d'une licence de lettres c'est monnaie courante. Il y a deux ans j'ai été remplacée par une étudiante en anglais.... mais les parents étaient contents, il y avait quelqu'un pour surveiller les enfants....
Je tombe encore plus des nues ! c'est la première fois que je vois cela....Est- ce que l'on peut relier le sujet au problème soulevé par la bivalence?


Dernière édition par Poups le Ven 19 Déc 2008 - 23:26, édité 1 fois

Poups
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: tutrice informelle...l'arnaque?

Message par yseult le Ven 19 Déc 2008 - 19:09

Poups tu vas halluuuciiiiiner:
Je confirme : licence dans une toute autre matière que celle qu'il enseigne et le rectorat n'ayant plus personne sous la main...il a été trouvé car il a répondu à une annonce ANPE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Il n'a aucun concours mais n'importe quel bac +3 suffit pour être prof visiblement.

yseult
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: tutrice informelle...l'arnaque?

Message par Herrelis le Ven 19 Déc 2008 - 19:13

Oo c'est un vacataire alors? Il va pas pouvoir faire plus de 200h s'il a répondu à une annonce ANPE, en tout cas il n'a pas le statut de titulaire c'est sûr. Je sais plus si les MA existent encore (comme il était question d'y mettre fin y'a quelques années).

En tout cas, tutrice ça ne vaudrait que s'il avait le CAPES et était en stage non? Du coup, tu risques de ne pas toucher grand chose compte tenu du boulot en plus, et surtout, si c'est un vacataire, ça sera de courte durée... c'bizarre quand même cette histoire. Oo

Herrelis
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: tutrice informelle...l'arnaque?

Message par Poups le Ven 19 Déc 2008 - 19:13

@yseult a écrit:Poups tu vas halluuuciiiiiner:
Je confirme : licence dans une toute autre matière que celle qu'il enseigne et le rectorat n'ayant plus personne sous la main...il a été trouvé car il a répondu à une annonce ANPE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Il n'a aucun concours mais n'importe quel bac +3 suffit pour être prof visiblement.
Je crois qu'on peut commencer à enseigner avec une licence pour la matière que l'on a étudié en fac....
Quelle est cette matière par curiosité ? Tu as raison : j'hallucine complètement!

Poups
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: tutrice informelle...l'arnaque?

Message par roxanne le Ven 19 Déc 2008 - 19:17

Quand j'étais contractuelle , j'ai eu un "titeur" ( il n'est jamais venu dans mes cours pour ne pas me géner) il me donnait quelques conseils et m'a aidée (moralement ) à avoir mon capes .Je crois qu'il a été payé en HSE ou HSA .

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: tutrice informelle...l'arnaque?

Message par Invité le Ven 19 Déc 2008 - 21:17

@Poups a écrit:
nebisa a écrit:je crains que cela ne soit pas vraiment rétribué sauf si ton établissement possède des heures de réserve. Quant au fait qu'il ne soit pas titulaire d'une licence de lettres c'est monnaie courante. Il y a deux ans j'ai été remplacée par une étudiante en anglais.... mais les parents étaient contents, il y avait quelqu'un pour surveiller les enfants....
Je tombe encore plus des nues ! c'est la première fois que je vois cela....Est- ce que l'on peut relier le sujet au problème soulevé par l'ambivalence?

Ben j'ai été contrainte un jour de faire des maths sous prétexte que c'était dans une classe de CPA...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: tutrice informelle...l'arnaque?

Message par zabou le Ven 19 Déc 2008 - 21:49

Oui mais peut-être que lui n'a aucune intention de passer ou préparer le capes et cette petite annonce tombe à pic pour lui...toutefois, j'ai du mal à croire qu'on n'a pas trouvé un tzr quelque part pour ce remplacement et qu'on en soit au point d'engager qqu'un sans qualification.

zabou
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: tutrice informelle...l'arnaque?

Message par nad' le Ven 19 Déc 2008 - 22:01

@zabou a écrit: j'ai du mal à croire qu'on n'a pas trouvé un tzr quelque part pour ce remplacement et qu'on en soit au point d'engager qqu'un sans qualification.

Tout à fait d'accord avec toi !

nad'
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: tutrice informelle...l'arnaque?

Message par Anna de Noailles le Ven 19 Déc 2008 - 22:04

c'est grave!C'est dire le peu de considération de l'administration pour ses profs, interchangeables, remplaçables à souhait et méprisés parfois.

Anna de Noailles
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: tutrice informelle...l'arnaque?

Message par yseult le Ven 19 Déc 2008 - 22:34

"""toutefois, j'ai du mal à croire qu'on n'a pas trouvé un tzr quelque part pour ce remplacement et qu'on en soit au point d'engager qqu'un sans qualification."""""


Ben désolée...mais je n'invente pas quand même.
Non, il n'y a plus aucun TZR et deux autres collègues vont s'absenter pour congé maternité, le rectorat a trouvé quelqu'un qui va venir d'une autre académie (en fait le frère d'un collègue, qui lui a le diplome adéquat, n'est pas prof et n'a pas de travail en ce moment, donc c'est grâce au bouche à oreille qu'il y aura un remplaçant), l'autre collègue n'a pour l'instant pas de remplaçante! Un prof de langues est en arrêt, il n'y a personne pour le remplacer. Je peux vous assurer que depuis le début de l'année j'ai vu trois fois une annonce mise par le chef : "connaissez-vous quelqu'un détenant une licence de Y ou X pour remplacer un tel?" D'ailleurs, la chef adjointe est même allée jusqu'à faire passer l'annonce aux parents d'élève en conseil de classe. Peut-être devrais-je préciser que je suis dans un collège au fin fond des campagnes, bien loin d'une grand ville...

Bref, oui je trouve que ça craint d'où mon message plein d'interrogations...mais je suis inquiète du fait qu'on doute de ma parole. Je ne suis pas là pour faire passer un message, j'ai juste posé des questions face à ma situation. Ceci dit, je constate en effet que la "défonctionnarisation" des enseignants commencent...

Bon, en tous les cas je vous remercie pour vos messages, j'ai trouvé des réponses à mes questions.

yseult
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: tutrice informelle...l'arnaque?

Message par nad' le Ven 19 Déc 2008 - 23:15

@yseult a écrit: je suis inquiète du fait qu'on doute de ma parole. Je ne suis pas là pour faire passer un message, j'ai juste posé des questions face à ma situation.

Je n'ai, pour ma part, absolument pas mais alors absolument pas remis en doute ta parole yseult ! Mais c'est juste que cela me choque. Il est vrai que c'est bien pour le jeune homme en question dans la mesure où il peut trouver du travail. Mais encore une fois, je disais (et je ne pense pas être la seule) mon étonnement - mon dégoût presque - face à cette situation.

J'espère que tu seras payée pour ton travail et que ce ne sera pas du bénévolat. Ma tutrice l'an dernier a, je crois, touché entre 800 et 1000 euros pour toute l'année de mon stage.

nad'
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: tutrice informelle...l'arnaque?

Message par John le Ven 19 Déc 2008 - 23:28

Yseult, je pense que ta parole n'a pas été mise en doute : les messages ont simplement montré qu'il est incroyable qu'il y ait une pénurie de TZR en Lettres, et qu'on embauche qq'un qui n'a pas fait d'études de lettres !

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: tutrice informelle...l'arnaque?

Message par Pseudo le Sam 20 Déc 2008 - 9:07

Je suis les anonces de l'ANPE et je peux vous assurer que je vois presque tous les jours de nouvelles annonces lancées par le rectorat d'Orléans-Tours pour recruter des vacataires. Au début c'était surtout en math, puis techno. Maintenant c'est pour toutes les disciplines y compris les lettres.

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: tutrice informelle...l'arnaque?

Message par igs le Sam 20 Déc 2008 - 15:13

Je suis tutrice cette année, et je vais toucher maxi 700 € (mais je suis dans le privé, c'est peut-être un peu plus dans le public).

Par ailleurs, une de nos remplaçantes n'a pas non plus fait d'études de lettres (je n'en ai moi-même pas faits puisque je viens de philo !) mais des sciences de l'éducation. Je ne trouve pas que ça pose de pb particulier.

igs
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: tutrice informelle...l'arnaque?

Message par Invité le Sam 20 Déc 2008 - 16:38

ben non évidemment chacun sait que n'importe quelle formation vaut pour les lettres, on se demande d'ailleurs pourquoi on s'obstine à faire des études de lettres.
Mon propos est ironique bien sûr... faudrait peut-être cesser de croire que le fait de partager la langue suffit!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: tutrice informelle...l'arnaque?

Message par Pseudo le Sam 20 Déc 2008 - 16:53

En même temps, cela fait trois ans que je m'acharne à "juste" changer de discipline : je suis retournée à la fac, j'ai obtenu un congé formation pour passer le capes interne, J'ai demandé trois fois une procédure de changement de discipline (avec proposition de me former à tout ce qu'on voudra en sus) tout ça pour rempiler cette année après avoir raté le concours de 2 points et voir des "licenciés" divers et variés obtenir des postes en lettres... Je ne vais pas dire que je les envie, ce serait très exagéré, mais il y a des logiques administratives qui m'échappent. Ou plutôt, qui m'échappent de moins en moins : il faut un pion dans chaque case, et c'est tout. Peu importe que le pion ait les compétences ou souhaite changer de case. Vos gueules, les pions !


Dernière édition par Pseudo le Sam 20 Déc 2008 - 16:54, édité 1 fois

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: tutrice informelle...l'arnaque?

Message par Ruthven le Sam 20 Déc 2008 - 16:54

@igs a écrit:Par ailleurs, une de nos remplaçantes n'a pas non plus fait d'études de lettres (je n'en ai moi-même pas faits puisque je viens de philo !) mais des sciences de l'éducation. Je ne trouve pas que ça pose de pb particulier.

Mais tu as eu un concours qui indiquait que tu maîtrisais la discipline.
Ce qui est choquant, c'est d'employer un contractuel sans qualification (les contractuels devraient avoir une licence dans la discipline qu'ils enseignent); c'est la négation même de notre métier qui ne repose que sur notre savoir.

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: tutrice informelle...l'arnaque?

Message par Cacouette le Sam 20 Déc 2008 - 16:57

Pour la question de la rémunération, je ne veux pas te faire peur, mais j'ai été "tutrice" d'une collègue pour qui son inspection s'était très mal passé. L'inspecteur m'a donc demandée (obligée?) à l'être sous couvert de rémunération mais je n'en ai jamais vu la couleur...

J'étais très mal à l'aise face à ma collègue et aux autres et finalement, elle a accepté mon aide morale mais jamais matérielle (prep de cours, échange, idées...) donc au bout d'un mois, je ne préparais plus rien et elle venait me voir quand elle voulait. C'est peut-être ce qui t'attend?

_________________
Heureuse Maman de Margaux, née en Novembre 2007.
Deux 5èmes, deux 3èmes (nouveau niveau) en 2009-2010.

Cacouette
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: tutrice informelle...l'arnaque?

Message par zabou le Sam 20 Déc 2008 - 17:15

Yseult, je ne remettais pas en cause ta parole et je ne t'accuse de rien surtout d'inventer quoique ce soit! C'est vrai que d'une académie sur l'autre le nombre de tzr diffèrent...Mais lorsque Pseudo dit qu'elle voit des annonces anpe du rectorat Orleans-Tours pour recruter des vacataires y compris en lettres!!! je tombe des nuées car j'appartiens à cette académie et je sais qu'il y a des tzr lettres modernes disponibles....

zabou
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: tutrice informelle...l'arnaque?

Message par Pseudo le Sam 20 Déc 2008 - 17:53

@zabou a écrit:...Mais lorsque Pseudo dit qu'elle voit des annonces anpe du rectorat Orleans-Tours pour recruter des vacataires y compris en lettres!!! je tombe des nuées car j'appartiens à cette académie et je sais qu'il y a des tzr lettres modernes disponibles....

Ben que veux-tu, ma pauvre Lucette... L'académie est grande, les coins paumés, les services tarabiscotés (j'ai vu un poste, en techno je crois, sur trois établissements, avec 3 ou 4h00 à 50 bornes des deux autres bahuts, des remplacements en pointillés en francais, genre 15 jours en décembre, 15 jours en février, 1 semaine en mars...)

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: tutrice informelle...l'arnaque?

Message par igs le Sam 20 Déc 2008 - 17:56

Lorsque je suis arrivée dans mon établissement, la prof d'Histoire géo complétait ses heures en enseignant du Français : elle détestait ça et n'y connaissait pas grand-chose.
Son collègue, prof de techno, complétait son emploi du temps en enseignant l'histoire géo ...
Quant à moi, en Français, n'ayant pas assez d'heures, je complétais en enseignant le Latin dans lequel j'étais loin de briller.

J'ai même connu un collègue, maintenant à la retraite, ancien PEGC, qui avait enseigné, successivement : l'Anglais, l'EPS, l'EMT (ça remonte !), l'histoire géo, le dessin (comme il disait) et le Français.

Partant de là, plus rien ne m'étonne.

igs
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum