Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Page 1 sur 13 1, 2, 3 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par John le Jeu 29 Déc 2011 - 4:03

https://docs.google.com/gview?url=http://media.lejdd.fr/original/media/files/politique/etude-catholiques-pratiquants-pdf.pdf&pli=1&chrome=true

Sondage page 10 :
Pour chacun des sujets suivants, diriez-vous que les prises de positions des candidats à l’élection présidentielle joueront un rôle déterminant, un rôle notable ou un faible rôle sur votre choix électoral ?
Pour la liberté de choisir son école :
Ensemble des Français : 23% Primordial
Ensemble des catholiques pratiquants : 46% primordial.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par frankenstein le Jeu 29 Déc 2011 - 4:18

@John a écrit:https://docs.google.com/gview?url=http://media.lejdd.fr/original/media/files/politique/etude-catholiques-pratiquants-pdf.pdf&pli=1&chrome=true

Sondage page 10 :
Pour chacun des sujets suivants, diriez-vous que les prises de positions des candidats à l’élection présidentielle joueront un rôle déterminant, un rôle notable ou un faible rôle sur votre choix électoral ?
Pour la liberté de choisir son école :
Ensemble des Français : 23% Primordial
Ensemble des catholiques pratiquants : 46% primordial.
Tu espérais l'inverse ? scratch
Pour moi, rien de nouveau sous les chaumières ! Et absolument rien d'étonnant. Rolling Eyes

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par Palombella Rossa le Jeu 29 Déc 2011 - 8:08

Mais qu'ils choisissent leur école tant qu'ils veulent ! C'est, effectivement, leur droit.

Une seule réserve : pas avec l'argent de mes impôts.
A l'école publique fonds publics, à l'école privée (confessionnelle ou pas ) fonds privés!

Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par Celadon le Jeu 29 Déc 2011 - 8:10

Ah ben faudra dire ça aux candidats. Y en a un qui soit pour ?

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par Thalia de G le Jeu 29 Déc 2011 - 8:40

@Palombella Rossa a écrit:
Mais qu'ils choisissent leur école tant qu'ils veulent ! C'est, effectivement, leur droit.

Une seule réserve : pas avec l'argent de mes impôts.
A l'école publique fonds publics, à l'école privée (confessionnelle ou pas ) fonds privés!
Je ne suis pas persuadée que la majorité des Français le sache.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par John le Jeu 29 Déc 2011 - 11:53

Tu espérais l'inverse ?
Surtout pas.
Mais ça montre que le privé, sous contrat et hors contrat, reste une question confessionnelle, et non pas un moyen laïc de remédier aux problèmes rencontrés par l'école publique.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par doublecasquette le Jeu 29 Déc 2011 - 12:59

@Thalia de G a écrit:
@Palombella Rossa a écrit:
Mais qu'ils choisissent leur école tant qu'ils veulent ! C'est, effectivement, leur droit.

Une seule réserve : pas avec l'argent de mes impôts.
A l'école publique fonds publics, à l'école privée (confessionnelle ou pas ) fonds privés!
Je ne suis pas persuadée que la majorité des Français le sache.

S'ils ne le savent pas, c'est qu'ils sont sourds ou qu'ils s'en désintéressent totalement! Avec le boucan que ça a fait en 1982, il en serait persisté quelque chose, même si ça date d'il y a trente ans.
De toute façon, les catholiques ne sont pas les seuls à vouloir une école à la carte et un chèque-éducation. On parle d'eux parce que ce sont les plus fortement implantés en France et qu'ils ont déjà des structures très solides et des appuis politiques de taille, dont certains bien antérieurs à l'école laïque, mais d'autres, chez les militants et sympathisants d'EELV par exemple, aimeraient bien disposer d'un maillage suffisant d'écoles alternatives à accès gratuit (Waldorf, Montessori ou délire pédago).
Donc, de toute façon, on va droit au chèque-éducation, à la suppression des programmes nationaux et à l'autonomie des établissements, peut-être un peu plus lentement (de façon plus insidieuse et non plus lentement ) avec le PS, mais on y va puisque c'est le vœu majoritaire ou tout au moins le vœu majoritaire de ceux qui s'impliquent sur le sujet scolaire.



DC Véto

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par doublecasquette le Jeu 29 Déc 2011 - 13:07

D'où le fait qu'on a atomisé, pulvérisé, le corps professoral qui était le seul empêcheur, avec sa doctrine passéiste.
Ça ne va pas "se faire", c'est fait.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par Raoul Volfoni le Jeu 29 Déc 2011 - 13:08

Sans oublier les écoles type calandreta, sous statut associatif, laïques et gratuites, qui pratiquent parfois un "marketing" féroce pour attirer le client : dans le village à côté du mien, la calandreta a annoncé qu'elle prenait les petits de 2 ans que la maternelle publique refuse désormais (la classe a fermé). Les gamins qui ne sont pas encore propres sont acceptés. Evidemment, au bout de l'année des 2 ans, la plupart des gosses poursuivent leur scolarité à la calandreta...
Bien entendu, ma commune doit financer cette école, puisque des enfants résidant dans la commune y sont scolarisés.
Ici, point de choix religieux, mais un choix linguistique pour les plus convaincus... et une simple commodité pour d'autres.

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par User5899 le Jeu 29 Déc 2011 - 13:30

@Palombella Rossa a écrit:
Mais qu'ils choisissent leur école tant qu'ils veulent ! C'est, effectivement, leur droit.

Une seule réserve : pas avec l'argent de mes impôts.
A l'école publique fonds publics, à l'école privée (confessionnelle ou pas ) fonds privés!
+1
acc acc acc

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par doublecasquette le Jeu 29 Déc 2011 - 13:39

Cripure a écrit:
@Palombella Rossa a écrit:
Mais qu'ils choisissent leur école tant qu'ils veulent ! C'est, effectivement, leur droit.

Une seule réserve : pas avec l'argent de mes impôts.
A l'école publique fonds publics, à l'école privée (confessionnelle ou pas ) fonds privés!
+1
acc acc acc

On bien manifesté, en 1982. J'avais un chouette autocollant sur ma voiture "la seule école libre, c'est l'école laïque". C'est fini ! Si ça avait dû marché, ça aurait marché, en pleine vague rose.
J'ai cherché n vain l'image de mon autocollant sur Google, mais j'ai trouvé ça:


_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par Thalia de G le Jeu 29 Déc 2011 - 14:00

@doublecasquette a écrit:

On bien manifesté, en 1982. J'avais un chouette autocollant sur ma voiture "la seule école libre, c'est l'école laïque". C'est fini ! Si ça avait dû marché, ça aurait marché, en pleine vague rose.
J'ai cherché n vain l'image de mon autocollant sur Google, mais j'ai trouvé ça:
Je me rappelle fort bien ce formidable slogan.

D'ailleurs, il existe une regrettable confusion entre les deux : école libre et école privée.
Mon mari, par choix idéologique de ses parents a suivi toute sa scolarité en dans le privé catholique, ce qui au passage, l'a rendu anti-clérical.
Et quand nous venons à parler des problèmes d'éducation, il ne peut s'empêcher de dire "école libre". Non, chéri, pas libre, privée. Oui chérie, pardon chérie.

Anecdote perso mise à part, je trouve le privé gonflé de s'arroger le droit de se dire libre.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par doublecasquette le Jeu 29 Déc 2011 - 14:05

@Thalia de G a écrit:[
Anecdote perso mise à part, je trouve le privé gonflé de s'arroger le droit de se dire libre.

C'est en référence au texte de Charles Maurras ?

http://maurras.net/textes/93.html
Un texte qui n'a pas pris une ride ... pale pale No

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par doublecasquette le Jeu 29 Déc 2011 - 14:16

Ce sont les auteurs de la loi du 15 mars 1850 qui ont imaginé d'appeler « écoles libres » les « écoles primaires ou secondaires fondées et entretenues par des particuliers ou des associations » (art. 17). Auparavant, le législateur désignait sous le nom d'« écoles privées », dans l'enseignement primaire, les écoles qui n'étaient pas des établissements publics ; dans l'enseignement secondaire ces écoles s'appelaient « établissements particuliers ». Le projet de loi sur l'organisation de l'enseignement primaire élaboré par la commission parlementaire dont Paul Bert fut le rapporteur, projet que la Chambre des députés adopta le 18 mars 1884 et qui est devenu la loi du 30 octobre 1886, employa de nouveau, comme l'avait fait la loi du 28 juin 1833, la dénomination d'écoles privées. L'évêque d'Angers, Freppel, ayant vivement insisté, dans le débat à la Chambre, pour le maintien de la qualification d'écoles libres, Paul Bert répondit :

http://www.inrp.fr/edition-electronique/lodel/dictionnaire-ferdinand-buisson/document.php?id=3060

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par llaima le Jeu 29 Déc 2011 - 14:23

@Palombella Rossa a écrit:
Mais qu'ils choisissent leur école tant qu'ils veulent ! C'est, effectivement, leur droit.

Une seule réserve : pas avec l'argent de mes impôts.
A l'école publique fonds publics, à l'école privée (confessionnelle ou pas ) fonds privés!

+10000000000000

llaima
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par Thalia de G le Jeu 29 Déc 2011 - 14:25

Merci de tes explications, dc.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par Joe le Jeu 29 Déc 2011 - 14:26

@John a écrit:
Mais ça montre que le privé, sous contrat et hors contrat, reste une question confessionnelle, et non pas un moyen laïc de remédier aux problèmes rencontrés par l'école publique.
Non, parce que les parents qui nous confient leurs enfants ne sont pas majoritairement pratiquants contrairement à ceux qui ont été interrogés dans cette enquête. C'est le cas dans mon collège. Mais rassurez-vous, nous fermons définitivement.

Joe
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par linotte le Jeu 29 Déc 2011 - 14:44

Mais ça montre que le privé, sous contrat et hors contrat, reste une question confessionnelle, et non pas un moyen laïc de remédier aux problèmes rencontrés par l'école publique

Pour moi ce sera uniquement une solution pour ne pas placer mes enfants dans mon collège de secteur, et dans mon village je peux assurer que c'est la très grande majorité des parents..
Je ne suis ni croyante ni pratiquante, je suis mariée civilement, mes enfants ne sont pas baptisées , mais s'il faut qu'elles fassent 1h de religion - catho- ( d'ailleurs en Moselle c'est inscrit dans l'edt mais heureusement on peut refuser), eh bien elles le feront (il s'agirait d'un établissement sous contrat , et ça ça me semble primordial)...

Alors bien sûr il y a le débat idéologique avec lequel je suis d'accord , et puis il y a la réalité de proximité Crying or Very sad ....Ca me rend quelque peu schizophrène, car "bien sûr" ça m'agace de voir les élèves du collège de secteur où je bosse déserter ce collège pour le privé (enfin, de moins en moins depuis qu'ils ont la possibilité d'aller dans le collège voisin "de bonne réputation).

linotte
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par eliam le Jeu 29 Déc 2011 - 15:48

@John a écrit:
Mais ça montre que le privé, sous contrat et hors contrat, reste une question confessionnelle, et non pas un moyen laïc de remédier aux problèmes rencontrés par l'école publique.
Je ne le crois pas. Mais je pense, toutefois, qu'une bonne partie des parents s'imaginent qu'en payant ils font des efforts pour l'éducation de leurs enfants. Ils ont le sentiment de faire plus que les autres pour leurs enfants. C'est triste mais c'est comme ça.Alors oui, ils inscrivent leurs enfants dans des écoles catholiques mais pour des raisons qui dépassent à la fois les considérations confessionnelles et les problèmes simplement liés à l'EN.

eliam
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par Celadon le Jeu 29 Déc 2011 - 15:57

C'est tellement vrai, Eliam, que nombre de familles musulmanes mettent leurs enfants dans les écoles cathos.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par llaima le Jeu 29 Déc 2011 - 16:40

@linotte a écrit:
Mais ça montre que le privé, sous contrat et hors contrat, reste une question confessionnelle, et non pas un moyen laïc de remédier aux problèmes rencontrés par l'école publique

Pour moi ce sera uniquement une solution pour ne pas placer mes enfants dans mon collège de secteur, et dans mon village je peux assurer que c'est la très grande majorité des parents..
Je ne suis ni croyante ni pratiquante, je suis mariée civilement, mes enfants ne sont pas baptisées , mais s'il faut qu'elles fassent 1h de religion - catho- ( d'ailleurs en Moselle c'est inscrit dans l'edt mais heureusement on peut refuser), eh bien elles le feront (il s'agirait d'un établissement sous contrat , et ça ça me semble primordial)...

Alors bien sûr il y a le débat idéologique avec lequel je suis d'accord , et puis il y a la réalité de proximité Crying or Very sad ....Ca me rend quelque peu schizophrène, car "bien sûr" ça m'agace de voir les élèves du collège de secteur où je bosse déserter ce collège pour le privé (enfin, de moins en moins depuis qu'ils ont la possibilité d'aller dans le collège voisin "de bonne réputation).

Ces problèmes de schizophrénie comme tu dis n'existeraient pas si l'argent public allait à l'école publique. Avec les moyens donnés au privé on aurait de quoi avoir des établissements propres et bien entrenus, des effectifs par classe gérables même avec des gamains un peu turbulents... Si les choses fonctionnaient normalement je ne donnerai pas cher de la peau du privé : Qui irait mettre ses enfants dans des écoles payantes très chères et de mauvaise qualité s'il y avait à coté de belles écoles publiques gratuites qui fonctionneraient bien? Il n'y aurait plus dans ce cas que des écoles privées dans les ghettos pour riches qui pourraient payer quelques dizaines de milliers d'euros par an pour inscrire leurs progénitures dans le privé. L'aide de l'Etat au privé ne participe absolument pas à un fonctionnement de service public mais au contraire participe à sa destruction et ne permet finalement qu'à baisser les frais de scolarisation des riches et à permettre à ceux qui ne veulent pas que leurs enfants aillent où il y a des enfants d'ouvriers, d'immigrés, de pauvres d'aller ailleurs! Ah j'oubliais quand nos amis intégristes religieux qui ne veulent pas mettre leurs enfants dans des écoles publiques de débauche !!!Tout celà est la seule raison d'exister du privé, c-à-d une mauvaise car n'oublions pas que sans l'argent donné par l'Etat(pour les salaires des enseignants), les collectivités(pour les locaux et le personnel non enseignant), le trésor public(via les dégrévements fiscaux sur la facture des parents) donné au privé le service public d'éducation fonctionnerait !

llaima
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par Schéhérazade le Jeu 29 Déc 2011 - 16:56

@John a écrit:
Tu espérais l'inverse ?
Surtout pas.
Mais ça montre que le privé, sous contrat et hors contrat, reste une question confessionnelle, et non pas un moyen laïc de remédier aux problèmes rencontrés par l'école publique.

Ce sondage compare l'avis des catholiques pratiquants et l'avis de l'ensemble des français.
Or les catholiques pratiquants sont très minoritaires dans la population.
Ce sondage n'est nullement incompatible avec le fait que l'écrasante majorité des parents qui choisissent le sous-contrat ont des motivations autres que les convictions religieuses (et font sans doute partie des 23 pourcent précédemment cités)
Pour avoir une vue plus exacte des motivations des parents de l'enseignement sous-contrat et hors-contrat, il faudrait faire un sondage auprès des parents d'élèves fréquentant ces écoles.
Pour le débat sur l'existence même du sous contrat, la question a déjà été évoquée dans d'autres fils. Je ne dirai que ceci: ceux qui veulent la fin du sous contrat condamnent en pratique les familles des classes moyennes au collège de secteur, quelle que soit la violence qui puisse y régner. Les très riches auront toujours le hors contrat pour s'en sortir. Et il se porte bien.


Dernière édition par Schéhérazade le Jeu 29 Déc 2011 - 17:02, édité 1 fois

Schéhérazade
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par Celadon le Jeu 29 Déc 2011 - 16:58

Et ce n'est pas un Bayrou qui y mettra un terme !

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par Aurore le Jeu 29 Déc 2011 - 17:12

@Schéhérazade a écrit:
@John a écrit:
Tu espérais l'inverse ?
Surtout pas.
Mais ça montre que le privé, sous contrat et hors contrat, reste une question confessionnelle, et non pas un moyen laïc de remédier aux problèmes rencontrés par l'école publique.

Ce sondage compare l'avis des catholiques pratiquants et l'avis de l'ensemble des français.
Or les catholiques pratiquants sont très minoritaires dans la population.
Ce sondage n'est nullement incompatible avec le fait que l'écrasante majorité des parents qui choisissent le sous-contrat ont des motivations autres que les convictions religieuses (et font sans doute partie des 23 pourcent précédemment cités)
Pour avoir une vue plus exacte des motivations des parents de l'enseignement sous-contrat et hors-contrat, il faudrait faire un sondage auprès des parents d'élèves fréquentant ces écoles.
Pour le débat sur l'existence même du sous contrat, la question a déjà été évoquée dans d'autres fils. Je ne dirai que ceci: ceux qui veulent la fin du sous contrat condamnent en pratique les familles des classes moyennes au collège de secteur, quelle que soit la violence qui puisse y régner. Les très riches auront toujours le hors contrat pour s'en sortir. Et il se porte bien.
topela Ce qui signifie qu'il ne faut pas se tromper de combat. Ce n'est pas en se contentant de tirer à vue sur le privé comme le fait l'extrême gauche qu'on va juguler son essor, bien au contraire. Car le vrai problème réside à mon sens dans la baisse de qualité de l'enseignement public. Et cette érosion constante est tout sauf fortuite, puisqu'elle résulte d'un ensemble de choix politiques cohérents opérés depuis des décennies.
La question confessionnelle est donc à mon sens marginale si l'on excepte les départements de l'Ouest et quelques ghettos de riches.

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par Dani le Jeu 29 Déc 2011 - 18:26

@Aurore a écrit:
@Schéhérazade a écrit:
@John a écrit:
Tu espérais l'inverse ?
Surtout pas.
Mais ça montre que le privé, sous contrat et hors contrat, reste une question confessionnelle, et non pas un moyen laïc de remédier aux problèmes rencontrés par l'école publique.

Ce sondage compare l'avis des catholiques pratiquants et l'avis de l'ensemble des français.
Or les catholiques pratiquants sont très minoritaires dans la population.
Ce sondage n'est nullement incompatible avec le fait que l'écrasante majorité des parents qui choisissent le sous-contrat ont des motivations autres que les convictions religieuses (et font sans doute partie des 23 pourcent précédemment cités)
Pour avoir une vue plus exacte des motivations des parents de l'enseignement sous-contrat et hors-contrat, il faudrait faire un sondage auprès des parents d'élèves fréquentant ces écoles.
Pour le débat sur l'existence même du sous contrat, la question a déjà été évoquée dans d'autres fils. Je ne dirai que ceci: ceux qui veulent la fin du sous contrat condamnent en pratique les familles des classes moyennes au collège de secteur, quelle que soit la violence qui puisse y régner. Les très riches auront toujours le hors contrat pour s'en sortir. Et il se porte bien.
topela Ce qui signifie qu'il ne faut pas se tromper de combat. Ce n'est pas en se contentant de tirer à vue sur le privé comme le fait l'extrême gauche qu'on va juguler son essor, bien au contraire. Car le vrai problème réside à mon sens dans la baisse de qualité de l'enseignement public. Elle est avérée, mais en quoi cela empêcherait-il de refuser le financement par le contribuable de l'enseignement confessionnel et marchand, interdiction d'ailleurs inscrite dans la version initiale de la loi du 9 décembre 1905 ? Et cette érosion constante est tout sauf fortuite, puisqu'elle résulte d'un ensemble de choix politiques cohérents opérés depuis des décennies.
La question confessionnelle est donc à mon sens marginale si l'on excepte les départements de l'Ouest et quelques ghettos de riches.

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 13 1, 2, 3 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum