Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Page 5 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par Cath le Ven 30 Déc 2011 - 11:21

Et sinon, je n'ai rien contre le privé et j'y aurai scolarisé mes enfants si cela avait été nécessaire. Je suis plutôt désolée par le fait que beaucoup d'enseignants font ce choix uniquement pour avoir l'assurance d'enseigner près de chez eux, ce qui remet en cause le côté "service public".

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par Thalia de G le Ven 30 Déc 2011 - 11:51

cath5660 a écrit:
astopia a écrit:
Egalité ? Liberté ?

Où est l'Egalité et la Liberté pour cet élève de 3e que l'on a accueilli cette année et qui était en échec scolaire parce que ses profs de l'année passée (école publique, peut importe laquelle, mais tous ses profs) n'acceptaient pas son handicap et le laissaient au fond de la classe ? Ce gamin est dyspraxique. Chez nous il a le droit de prendre ses cours sur ordinateur, il a un suivi particulier qui lui permettent de reprendre confiance en lui et de s'épanouir. Avec simplement un petit coup de pouce, ce gamin presque en dépression (le diagnostic était en phase d'être posé) revit aujourd'hui et est le premier à rire de ses étourderies.
Où est l'égalité pour cet autre élève à qui on a refusé l'entrée dans l'école parce qu'il nécessitait un suivi particulier ? On (un enseignant) lui avait dit qu'il ne pourrait jamais apprendre à lire et à écrire. Maintenant, cet élève est en troisième. Certes il a des difficultés, mais il se bat car il se sent soutenu par ses parents, mais également par nous.

Je ne dis pas que l'école privée est meilleure, je dis simplement que nous avons nos points forts.

Heu, là, si un peu quand même. On a tous des élèves à besoins particuliers (j'en ai 3 dans une même classe, en LP!) et à te lire, hors du privé pour eux, point de salut (sans jeu de mot).
Nous aussi on a nos dyspraxiques et autres élèves à besoins particuliers. Et mener une élève à syndrome autistique jusqu'en fin de 3e a nécessité de la part des équipes pédagogiques soutenues par la direction, beaucoup d'attention et même de dévouement.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par doublecasquette le Ven 30 Déc 2011 - 12:21

J'ai scolarisé mes enfants en école publique de la PPS à la Terminale et m'en félicite tous les jours et les en félicite tous les jours.
Dans mon secteur, tous les gamins de professions libérales sont tôt ou tard scolarisés avec les autres bourges à Saint Jo à Avignon ou à l'Immac à Carpentras.
Je ne voulais pas de ça pour mes gosses. La communale en béton, avec le tout venant, et qu'ils tirent leur épingle du jeu s'ils en sont capables. En faire des petites frappes bourgeoises gavées à la coco, merci bien !

Ils gardent du collège de S***, au pays de Giono, des souvenirs irremplaçables, avec des pleines classes de cagoles et de mini-chasseurs de sangliers.

Il faut bien garder présent à l'esprit qu'à l'heure actuelle, il n'y a plus de service militaire ni de guerres où se mêlent toutes les classes sociales et que seule l'école permet aux gosses de se frotter aux réalités de la vie sociale, de prendre des coups et d'en rendre.
Enfermer mes gamins dans un ghetto pour riches et en faire des inadaptés, alors que j'ignore quel sera leur avenir, me semble un comportement réactionnaire et inconscient des enjeux éducatifs.

Mon fils rêve de faire du théâtre selon la philosophie de Jean Vilar et ce n'est certainement pas en ne fréquentant que des bobos qu'il réalisera ses objectifs.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par lilith888 le Ven 30 Déc 2011 - 12:23

@doublecasquette a écrit:
Enfermer mes gamins dans un ghetto pour riches et en faire des inadaptés, alors que j'ignore quel sera leur avenir, me semble un comportement réactionnaire et inconscient des enjeux éducatifs.

Personnellement, entre le ghetto pour riches et l'école poubelle, mon choix est vite fait (je remarque qu'on est toujours autant dans la nuance ici)

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par doublecasquette le Ven 30 Déc 2011 - 12:25

Mes enfants furent victimes de violence et d'une en particulier, la pire à mon avis: l'enseignement du français en séquences merdiques et l'ORL. Cette violence-là sévissait aussi dans le privé sous contrat. No

Les autres violences, c'est l'école de la vie ...

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par doublecasquette le Ven 30 Déc 2011 - 12:26

@lilith888 a écrit:
@doublecasquette a écrit:
Enfermer mes gamins dans un ghetto pour riches et en faire des inadaptés, alors que j'ignore quel sera leur avenir, me semble un comportement réactionnaire et inconscient des enjeux éducatifs.

Personnellement, entre le ghetto pour riches et l'école poubelle, mon choix est vite fait (je remarque qu'on est toujours autant dans la nuance ici)

L'école publique n'est pas une école poubelle.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par Cath le Ven 30 Déc 2011 - 12:26

Dans beaucoup d'endroits (c'est le cas chez moi), le privé n'est pas un "ghetto de riches".
Les parents se mettent en tête que l'enseignement y est "mieux", les profs "mieux", l'enseignement "mieux", enfin bref y mettent leur enfant pour avoir l'esprit tranquille, quel que soit leur milieu et leur origine.
Il se trouve simplement que ce n'est pas vrai.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par doublecasquette le Ven 30 Déc 2011 - 12:27

cath5660 a écrit:Dans beaucoup d'endroits (c'est le cas chez moi), le privé n'est pas un "ghetto de riches".
Les parents se mettent en tête que l'enseignement y est "mieux", les profs "mieux", l'enseignement "mieux", enfin bref y mettent leur enfant pour avoir l'esprit tranquille, quel que soit leur milieu et leur origine.
Il se trouve simplement que ce n'est pas vrai.

Ce n'est pas vrai. topela

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par thrasybule le Ven 30 Déc 2011 - 12:30

@doublecasquette a écrit:
@lilith888 a écrit:
@doublecasquette a écrit: Enfermer mes gamins dans un ghetto pour riches et en faire des inadaptés, alors que j'ignore quel sera leur avenir, me semble un comportement réactionnaire et inconscient des enjeux éducatifs.
Personnellement, entre le ghetto pour riches et l'école poubelle, mon choix est vite fait (je remarque qu'on est toujours autant dans la nuance ici)
L'école publique n'est pas une école poubelle.
C'est très agréable pour les collègues du public en effet...

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par Celeborn le Ven 30 Déc 2011 - 12:30

Comme toujours, si chacun part de son cas particulier pour tenter de tirer une leçon générale, ce n'est pas gagné, cet échange. Moi aussi, je peux vous raconter ma scolarité dans le privé, mais bon, à quoi ça va nous avancer, franchement ?

Au passage, je pense que Lilith ne faisait que renvoyer le cliché inverse du cliché qu'on avait envoyé juste au-dessus.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par lilith888 le Ven 30 Déc 2011 - 12:32

@doublecasquette a écrit:
@lilith888 a écrit:
@doublecasquette a écrit:
Enfermer mes gamins dans un ghetto pour riches et en faire des inadaptés, alors que j'ignore quel sera leur avenir, me semble un comportement réactionnaire et inconscient des enjeux éducatifs.

Personnellement, entre le ghetto pour riches et l'école poubelle, mon choix est vite fait (je remarque qu'on est toujours autant dans la nuance ici)

L'école publique n'est pas une école poubelle.

L'école privée n'est pas un ghetto pour riches.

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par lilith888 le Ven 30 Déc 2011 - 12:33

@Celeborn a écrit:
Au passage, je pense que Lilith ne faisait que renvoyer le cliché inverse du cliché qu'on avait envoyé juste au-dessus.

Merci.

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par Cath le Ven 30 Déc 2011 - 12:35

@doublecasquette a écrit:
cath5660 a écrit:Dans beaucoup d'endroits (c'est le cas chez moi), le privé n'est pas un "ghetto de riches".
Les parents se mettent en tête que l'enseignement y est "mieux", les profs "mieux", l'enseignement "mieux", enfin bref y mettent leur enfant pour avoir l'esprit tranquille, quel que soit leur milieu et leur origine.
Il se trouve simplement que ce n'est pas vrai.

Ce n'est pas vrai. topela

Ça pourrait être vrai, mais ça ne l'est pas. Au collège public du coin, les élèves sont bien suivis et les quelques cas embryonnaires de "violence" qu'ont pu vivre mes enfants ont été très bien gérés par la vie scolaire. Ils ont fait pas mal de voyages scolaires, les locaux ont été rénovés et sont impeccables, leurs profs sont dévoués. Les options enseignés sont plus nombreuses qu'au collège privé. bref, aucune raison de mettre mes gosses au collège privé où ils sont plus de 30 par classe et ne sont pas des anges.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par doublecasquette le Ven 30 Déc 2011 - 12:36

[quote="lilith888"]
@doublecasquette a écrit:
L'école privée n'est pas un ghetto pour riches.

Je parlais de celles de mon secteur et non du cas général.
Saint *** est un ghetto pour riches, où des pauvres se saignent aux quatre veines pour mettre leurs enfants en croyant que c'est mieux, qu'ils y seront à l'abri des mauvaises fréquentations. Hélas ! No

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par Cath le Ven 30 Déc 2011 - 12:37

Donc, je n'ai rien contre le privé qui peut être un échappatoire dans bien des quartiers, je regrette juste -je me répète- que bon nombre d'enseignants le choisissent par confort, pour ne pas quitter leur coin. Ceux-là ne peuvent pas ensuite se réclamer d'un service public.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par doublecasquette le Ven 30 Déc 2011 - 12:40

@Celeborn a écrit:Comme toujours, si chacun part de son cas particulier pour tenter de tirer une leçon générale, ce n'est pas gagné, cet échange. Moi aussi, je peux vous raconter ma scolarité dans le privé, mais bon, à quoi ça va nous avancer, franchement ?

Au passage, je pense que Lilith ne faisait que renvoyer le cliché inverse du cliché qu'on avait envoyé juste au-dessus.
Et mon cliché n'était qu'une réponse provocatrice aux clichés d'au-dessus.

Ce que je pense, pour le cas général, c'est que les médias font sciemment du public une peinture délétère alors que la réalité est bien plus nuancée. Le but est, pour en revenir au fond du pb, la marchandisation de l'éducation.
le public n'est pas en si mauvais état et le privé, sous contrat ou hors contrat, la panacée et il suffit de demander aux professeurs du supérieur pour en avoir confirmation.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par lilith888 le Ven 30 Déc 2011 - 12:41

Eh, normalement, c'est chez nous la logique du sacerdoce ! Wink

Cette idée qu'il faut "en passer par là" (déménager dans des coins pas top pour bosser dans des bahuts pas top) ma foi, c'est un peu comme le bizutage : si on peut l'éviter, c'est mieux.

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par Aurore le Ven 30 Déc 2011 - 12:43

@doublecasquette a écrit: Mes enfants furent victimes de violence et d'une en particulier, la pire à mon avis: l'enseignement du français en séquences merdiques et l'ORL. Cette violence-là sévissait aussi dans le privé sous contrat. No

Les autres violences, c'est l'école de la vie ...
Autant le choix de Saint Bidule ou Trucmuche relève bien souvent du snobisme (surtout en province, car pas ou peu de phénomène d'évitement), autant je ne vois vraiment pas en quoi votre affirmation peut être utile à la cause de l'école publique.

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par Cath le Ven 30 Déc 2011 - 12:44

Lilith: C'est mieux...Sauf que si tout le monde le fait, il n'y a plus d'école dans ces coins là.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par Celeborn le Ven 30 Déc 2011 - 12:47

cath5660 a écrit:Lilith: C'est mieux...Sauf que si tout le monde le fait, il n'y a plus d'école dans ces coins là.

Sauf que si personne ne veut aller dans ces coins-là, c'est qu'il y a des raisons qui ne sont pas des raisons scolaires (mais des raisons politiques), et que personnellement je préfère égoïstement éviter la dépression nerveuse si je peux.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par User5899 le Ven 30 Déc 2011 - 12:52

@doublecasquette a écrit: Mes enfants furent victimes de violence et d'une en particulier, la pire à mon avis: l'enseignement du français en séquences merdiques et l'ORL. Cette violence-là sévissait aussi dans le privé sous contrat. No
Eh oui, voilà le point... La merdicité de l'enseignement.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par doublecasquette le Ven 30 Déc 2011 - 12:53

@Aurore a écrit:
@doublecasquette a écrit: Mes enfants furent victimes de violence et d'une en particulier, la pire à mon avis: l'enseignement du français en séquences merdiques et l'ORL. Cette violence-là sévissait aussi dans le privé sous contrat. No

Les autres violences, c'est l'école de la vie ...
Autant le choix de Saint Bidule ou Trucmuche relève bien souvent du snobisme (surtout en province, car pas ou peu de phénomène d'évitement), autant je ne vois vraiment pas en quoi votre affirmation peut être utile à la cause de l'école publique.

heu

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par doublecasquette le Ven 30 Déc 2011 - 12:54

Peut-être voulais-je dire que cette violence qu'on monte actuellement en épingle n'a rien de particulier à notre époque et à notre école publique actuelle ?

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par doublecasquette le Ven 30 Déc 2011 - 12:55

Cripure a écrit:
@doublecasquette a écrit: Mes enfants furent victimes de violence et d'une en particulier, la pire à mon avis: l'enseignement du français en séquences merdiques et l'ORL. Cette violence-là sévissait aussi dans le privé sous contrat. No
Eh oui, voilà le point... La merdicité de l'enseignement.
Et il est largement aussi merdique et parfois encore plus TPE-esque chez les curés.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par Jacq le Ven 30 Déc 2011 - 13:09

cath5660 a écrit:
astopia a écrit:
Egalité ? Liberté ?

Où est l'Egalité et la Liberté pour cet élève de 3e que l'on a accueilli cette année et qui était en échec scolaire parce que ses profs de l'année passée (école publique, peut importe laquelle, mais tous ses profs) n'acceptaient pas son handicap et le laissaient au fond de la classe ? Ce gamin est dyspraxique. Chez nous il a le droit de prendre ses cours sur ordinateur, il a un suivi particulier qui lui permettent de reprendre confiance en lui et de s'épanouir. Avec simplement un petit coup de pouce, ce gamin presque en dépression (le diagnostic était en phase d'être posé) revit aujourd'hui et est le premier à rire de ses étourderies.
Où est l'égalité pour cet autre élève à qui on a refusé l'entrée dans l'école parce qu'il nécessitait un suivi particulier ? On (un enseignant) lui avait dit qu'il ne pourrait jamais apprendre à lire et à écrire. Maintenant, cet élève est en troisième. Certes il a des difficultés, mais il se bat car il se sent soutenu par ses parents, mais également par nous.

Je ne dis pas que l'école privée est meilleure, je dis simplement que nous avons nos points forts.

Heu, là, si un peu quand même. On a tous des élèves à besoins particuliers (j'en ai 3 dans une même classe, en LP!) et à te lire, hors du privé pour eux, point de salut (sans jeu de mot).

Dans un coin de mon académie nous avons une situation classique : deux collèges proches.
L'un public l'autre privé.
Les deux accueillent avec joie tout le monde, sauf qu'entre la sixième et la cinquième tous les élèves en difficulté ou difficiles sont charitablement éjectés du collège privé en direction du collège public qui tient en conséquence le record des plus mauvais résultats au Brevet. ALors l 'accueil chaleureux de tous les publics dans le privé, cela fait doucement marrer ! Par contre, rassurons nous, les élèves du collège privé ont un beau taux de réussite. Je suppose que c'est en raison de la qualité de l'enseignement dispensé et de la foi en la réussite des élèves de l'équipe enseignante Razz !


Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les catholiques pratiquants, la liberté de choisir son école sera l'un des thèmes primordiaux de la campagne 2012

Message par Reine Margot le Ven 30 Déc 2011 - 13:21

astopia a écrit:

Où est l'Egalité et la Liberté pour cet élève de 3e que l'on a accueilli cette année et qui était en échec scolaire parce que ses profs de l'année passée (école publique, peut importe laquelle, mais tous ses profs) n'acceptaient pas son handicap et le laissaient au fond de la classe ? Ce gamin est dyspraxique. Chez nous il a le droit de prendre ses cours sur ordinateur, il a un suivi particulier qui lui permettent de reprendre confiance en lui et de s'épanouir. Avec simplement un petit coup de pouce, ce gamin presque en dépression (le diagnostic était en phase d'être posé) revit aujourd'hui et est le premier à rire de ses étourderies.
Où est l'égalité pour cet autre élève à qui on a refusé l'entrée dans l'école parce qu'il nécessitait un suivi particulier ? On (un enseignant) lui avait dit qu'il ne pourrait jamais apprendre à lire et à écrire. Maintenant, cet élève est en troisième. Certes il a des difficultés, mais il se bat car il se sent soutenu par ses parents, mais également par nous.

Je ne dis pas que l'école privée est meilleure, je dis simplement que nous avons nos points forts. Et que l'égalité est dans la diversité. Et je dis cela sans la main sur le coeur, mais simplement en m'appuyant sur des faits.
Et autre chose, j'ai fait toute ma scolarité dans le public et je ne voyais pas l'intérêt il y a quelques années encore de l'enseignement privé. Simplement, en comparant point par point et en les vivant, ces deux systèmes, eh bien, pour moi, les deux sont viables et les deux méritent de fonctionner.

Et tu parles d'Egalité et de Liberté. Je te réponds que tu oublies la Fraternité et donc le vivre ensemble. Donc vivons ensemble, public et privé et rivalisons pour inventer de bonnes choses plutôt que de perdre inutilement du temps en paroles stériles.

Sur ce, bonne nuit, je dois bientôt me lever.


honnêtement, j'ai connu au cours de ma carrière 22 étbs publics (sans compter ceux que j'ai fréquentés élève) et j'ai vu des élèves handicapés vraiment pris en charge. ce dyslexique, que j'ai pris une heure par semaine pour le faire lire à haute voix. cette petite précoce, que j'ai pris une heure par semaine pour lui faire rédiger un récit. ce handicapé avec ordinateur (qu'il n'amenait jamais, payé une fortune par le CG...), cette petite à la colonne vertébrale paralysée, qui avait une AVS...tous ces enfants étaient suivis, et dans le public. et j'ai travaillé en tant que PP avec le prof référent des élèves handicapés, c'était très prenant. donc non, les handicapés sont pris en charge dans le public.

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum