2012 : le ministère rétablit la subvention accordée au GRIP.

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

2012 : le ministère rétablit la subvention accordée au GRIP.

Message par John le Dim 1 Jan - 16:28

Le ministère a supprimé la subvention du Grip. Il économise ainsi 13 500€ par an.
Le Grip a publié des manuels destinés à améliorer l'apprentissage des fondamentaux au primaire. Son action permet de rechercher des moyens pédagogiques pour enseigner le français et les mathématiques.

LETTRE OUVERTE DU GRIP À MONSIEUR LE MINISTRE DE L’ÉDUCATION NATIONALE

Monsieur le Ministre,

Par lettre de votre chef de cabinet adressée à Jean-Pierre Demailly, membre de l’Académie de sciences et président du Groupe de Réflexion Interdisciplinaire sur les Programmes (GRIP), nous avons appris que la subvention accordée depuis 2005 à notre association porteuse de l’expérimentation SLECC, déjà réduite de deux-tiers l’an dernier, était supprimée.

Seule raison alléguée : « un contexte budgétaire restreint ».

Cette décision appelle de notre part deux remarques que nous estimons devoir rendre publiques parce qu’elles touchent à l’avenir de l’École.

La première vise l’erreur de gestion que vous commettez. Dans une nation organisée, quelle que soit la rigueur des temps, la dépense, en effet, ne se mesure pas en termes étroitement comptables mais en fonction de sa rentabilité.

De ce point de vue, les subventions consenties par vos prédécesseurs, François Fillon, Gilles de Robien et Xavier Darcos, à l’expérimentation SLECC ont produit des gains difficilement contestables. Il suffit de consulter les résultats des classes concernées aux évaluations nationales pour s’en convaincre. Qui plus est, s’appuyant sur la pratique des enseignants SLECC, le GRIP a pris l’initiative, afin d’étendre le bénéfice de l’expérience, de publier des manuels de classe (lecture, calcul, grammaire, observation) qui rencontrent dans la profession un intérêt croissant (1) et ont amené le CNES à solliciter les professeurs des écoles du GRIP pour une mission de formation, malheureusement différée, des instituteurs haïtiens.

C’est cette expérimentation en plein développement, si utile pour le redressement de l’école primaire et le rayonnement international de la pédagogie française que vous condamnez à péricliter pour économiser la somme exorbitante de 13 500 euros.

Au sein de votre ministère, pourtant, des dépenses moins productives, d’un tout autre ordre de grandeur, et dans lesquelles vous auriez pu trancher, ne semblent pas avoir été soumises, comme le notait récemment la Cour des comptes, à la même rigueur budgétaire (2).

Faut-il comprendre — ce sera notre deuxième remarque — que la réduction de l’échec à l’école primaire est passée, en dépit de tous les discours, au second plan de vos préoccupations ?

Cet objectif, auquel les membres du GRIP se sont entièrement consacrés, demeure pourtant la priorité des priorités.
L’INSEE vient de publier une étude des plus préoccupantes sur les élèves en difficulté de compréhension à l’issue du CM2 et leur parcours ultérieur. En voici le résumé : « Depuis dix ans, leur proportion a augmenté. Le phénomène concerne maintenant un élève sur cinq et il augmente particulièrement dans les collèges en zones d'éducation prioritaire (ZEP). À l'entrée en sixième, le pourcentage d'élèves en difficulté de lecture dans le secteur de l'éducation prioritaire est passé de 20,9% en 1997 à 31,3% en 2007. »

Conséquence : « En fin de collège, dans les collèges de ZEP, la proportion d'élèves dans les niveaux de performances les plus faibles est passée de 24,9% en 2003 à 32,6% en 2009". Et les difficultés des élèves les plus faibles s'aggravent. » (3)

Est-ce vraiment le moment de couper les vivres à une association qui, parmi d’autres, œuvre avec efficacité et de manière désintéressée à la réduction de cet échec ? En lecture, mais aussi en calcul, et du point de vue de la formation intellectuelle générale.

Assurer au primaire, de la maternelle au CM2, l’acquisition par tous et chacun des bases culturelles indispensables à la poursuite d’études, c’est le seul moyen, Monsieur le Ministre, d’éviter la mise en place de tardives et vaines remédiations, et de ne pas faire du collège le chaudron des déceptions et des violences.

C’est d’autant plus urgent que des voix s’élèvent pour suggérer le renoncement. Ainsi la Fondation pour l’innovation politique (Fondapol), qu’on a connue mieux inspirée, recommande une éducation spéciale, à programmes réduits (4), pour les enfants des quartiers défavorisés, programmes inférieurs en contenus à ceux consécutifs à la loi Falloux de 1850.

Le GRIP, au contraire, inscrit son action, avec l’expérimentation SLECC, dans la continuité avec le projet des fondateurs républicains de l’Instruction publique.

Ce projet, il convient d’en rappeler les termes :
« L'instruction primaire, telle que la définit la loi du 28 mars 1882, n'est plus cet enseignement rudimentaire de la lecture, de l'écriture et du calcul que la charité des classes privilégiées offrait aux classes déshéritées : c'est une instruction nationale embrassant l'ensemble des connaissances humaines, l'éducation tout entière, physique, morale et intellectuelle ; c'est la large base sur laquelle reposera désormais l'édifice tout entier de la culture humaine. » (Ferdinand Buisson, 1887)

Fournir aux éducateurs de ce pays, après les avoir expérimentés et confrontés au jugement des enseignants, les instruments de travail utiles pour avancer, avec d’autres, dans cette voie, la seule digne d’un pays moderne, c’est le but que le GRIP s’est fixé.

La suppression de la subvention plus que modique qui lui était accordée n’est pas une mesure d’économie. Elle ne peut être interprétée que comme un signe de plus d’une politique régressive en matière d’instruction.

Il ne tient qu’à vous, Monsieur le Ministre, de démentir ce signe et de rétablir cette subvention, voire d’oser la relever à son niveau de 2009.

Le Groupe de Réflexion Interdisciplinaire sur les Programmes.
01-01-2012

(1) http://www.slecc.fr/
(2) http://www.vousnousils.fr/2011/11/07/hausse-de-41-en-4-ans-des-depenses-de-communication-des-ministeres-de-leducation-516100
(3) http://www.insee.fr/fr/ffc/docs_ffc/ref/FPORSOC11l_D1_Eleves.pdf
(4) http://www.fondapol.org/etude/12-idees-pour-2012-3/


Dernière édition par John le Ven 5 Oct - 15:57, édité 2 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2012 : le ministère rétablit la subvention accordée au GRIP.

Message par Thalia de G le Dim 1 Jan - 16:33

Quand je lis la qualité des interventions de certains néos, appartenant au GRIP, cela me désole. Crying or Very sad

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2012 : le ministère rétablit la subvention accordée au GRIP.

Message par Avatar des Abysses le Dim 1 Jan - 17:24

Encore des économies de bouts de chandelles... furieux
Pour faire des économies ... pas de TBIs à la noix et redistribuons l'argent au GRIP. Ils pourraient même avec ces fonds doubler leurs effectifs.

_________________
Il y a 10 catégories de personnes ceux qui connaissent le binaire ... et les autres.
N'écoutez pas les bruits du monde, mais le silence de l'âme. ( JCVD )

Avatar des Abysses
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2012 : le ministère rétablit la subvention accordée au GRIP.

Message par User5899 le Dim 1 Jan - 18:35

@Avatar des Abysses a écrit:Encore des économies de bouts de chandelles... furieux
Pour faire des économies ... pas de TBIs à la noix et redistribuons l'argent au GRIP. Ils pourraient même avec ces fonds doubler leurs effectifs.
En même temps, 13500 €, ça fait quand même la moitié d'une nuit présidentielle en déplacement : ça vaut quand même le coup, moi je trouve furieux

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2012 : le ministère rétablit la subvention accordée au GRIP.

Message par yseult le Dim 1 Jan - 18:52

Dire que la guerre en Afganistan coûte à la France 1,5 million par jour...

yseult
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2012 : le ministère rétablit la subvention accordée au GRIP.

Message par Bussy le Dim 1 Jan - 18:53

Ecoeurant !

Bussy
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2012 : le ministère rétablit la subvention accordée au GRIP.

Message par Oudemia le Dim 1 Jan - 19:13

Consternant!

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2012 : le ministère rétablit la subvention accordée au GRIP.

Message par V.Marchais le Dim 1 Jan - 19:59

Tenez bon, les amis. J'espère que vous serez entendus.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2012 : le ministère rétablit la subvention accordée au GRIP.

Message par Rikki le Dim 1 Jan - 20:07

Tu es d'un optimisme qui m'impressionne, Véronique.


_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2012 : le ministère rétablit la subvention accordée au GRIP.

Message par V.Marchais le Dim 1 Jan - 20:09

Voui, d'ailleurs, je m'impressionne moi-même.
Je continue à exercer ce fichu métier. Si c'est pas d'un indécrottable optimisme...

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2012 : le ministère rétablit la subvention accordée au GRIP.

Message par Celeborn le Dim 1 Jan - 20:11

Je suis déprimé. Si un membre du GRIP veut utiliser mon blog comme caisse de résonance, qu'il n'hésite pas à me contacter en PM.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2012 : le ministère rétablit la subvention accordée au GRIP.

Message par sand le Dim 1 Jan - 20:15

Quelle honte !

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2012 : le ministère rétablit la subvention accordée au GRIP.

Message par Thalia de G le Dim 1 Jan - 20:23

Une goutte d'eau dans l'océan des 30 millions d'euros reversés à Liliane ex-patronne de kivousavé.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2012 : le ministère rétablit la subvention accordée au GRIP.

Message par Julie Pie le Dim 1 Jan - 20:41

@Celeborn a écrit:Je suis déprimé. Si un membre du GRIP veut utiliser mon blog comme caisse de résonance, qu'il n'hésite pas à me contacter en PM.

Merci.
Je transmets.

Julie Pie
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2012 : le ministère rétablit la subvention accordée au GRIP.

Message par Clarinette le Dim 1 Jan - 21:04

@Avatar des Abysses a écrit:Encore des économies de bouts de chandelles... furieux
Pour faire des économies ... pas de TBIs à la noix et redistribuons l'argent au GRIP. Ils pourraient même avec ces fonds doubler leurs effectifs.
Tout à fait d'accord, même si cela ne risque pas d'arriver.
Depuis 6 semaines que je fréquente ce forum, j'ai découvert avec bonheur le GRIP et les manuels du SLECC. Que sont 13 500 euros en regard des sommes folles dépensées pour les livrets de compétences et autres foutaises tape-à-l'oeil ? furieux

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2012 : le ministère rétablit la subvention accordée au GRIP.

Message par henriette le Dim 1 Jan - 21:09

C'est vraiment écœurant. Quelle honte.

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2012 : le ministère rétablit la subvention accordée au GRIP.

Message par Spinoza1670 le Dim 1 Jan - 21:22

Pourquoi ne pas demander 500 000 euros ou 5 000 000 euros ?
13 500 euros, peut-être qu'ils n'arrivent pas bien à comprendre à quoi ça va servir parce que c'est un trop petit montant.
Il faudrait demander à des gens fortunés genre stars du cinéma ou businessmen ou autres de participer.
Faire une sorte de fondation.
Ca permettrait de décharger les Huby, Venot, Dupré qui pourraient déjà finir leurs manuels plus vite, participer à des actions de formation, etc.

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2012 : le ministère rétablit la subvention accordée au GRIP.

Message par John le Dim 1 Jan - 21:36

Il faudrait demander à des gens fortunés genre stars du cinéma ou businessmen ou autres de participer.
Adjani ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2012 : le ministère rétablit la subvention accordée au GRIP.

Message par Spinoza1670 le Dim 1 Jan - 21:38

Je pensais à elle justement.

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2012 : le ministère rétablit la subvention accordée au GRIP.

Message par Sapotille le Dim 1 Jan - 21:40

@Spinoza1670 a écrit:Je pensais à elle justement.

Pourquoi elle?

Elle est sensible aux problèmes scolaires?

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2012 : le ministère rétablit la subvention accordée au GRIP.

Message par harry james le Dim 1 Jan - 21:42

Ouais, cette somme est tellement ridicule qu'il ne faut pas se leurrer...
Certains trouvent manifestement qu'il faut dégripper l'enseignement... pale

_________________
Merdre lachez tout! Partez sur les routes!


Out of sorrow entire worlds have been built
Out of longing great wonders have been willed
[...]
Outside my window, the world has gone to war
Are you the one that I've been waiting for?

harry james
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2012 : le ministère rétablit la subvention accordée au GRIP.

Message par John le Dim 1 Jan - 21:43

@Sapotille a écrit:
@Spinoza1670 a écrit:Je pensais à elle justement.

Pourquoi elle?

Elle est sensible aux problèmes scolaires?
Depuis la journée de la jupe, un film où elle prend en otage une classe qui fait le bazar au lieu de lire Molière en classe (pour résumer).

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2012 : le ministère rétablit la subvention accordée au GRIP.

Message par Sapotille le Dim 1 Jan - 21:46

@John a écrit:
@Sapotille a écrit:
@Spinoza1670 a écrit:Je pensais à elle justement.

Pourquoi elle?

Elle est sensible aux problèmes scolaires?
Depuis la journée de la jupe, un film où elle prend en otage une classe qui fait le bazar au lieu de lire Molière en classe (pour résumer).

Oui, bien sûr !!!
Mais dans ce film, elle joue un rôle...

Si elle se sentait personnellement impliquée, ce serait idéal.

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2012 : le ministère rétablit la subvention accordée au GRIP.

Message par Celeborn le Dim 1 Jan - 21:51

Isabelle Adjani parle de ce qui l'a séduite dans cette histoire : "Au-delà du personnage de cette prof qui pète les plombs, j'ai surtout été frappée en effet par la justesse du constat social. Qu'est-ce que l'éducation aujourd'hui ? Comment en est-on arrivé à cette impasse ? C'est quand même une des dernières institutions d'intégration, comment se fait-il qu'elle soit dans cet état-là ? Comment se fait-il que le système soit en pareil dysfonctionnement et qu'on soit dans un tel malentendu ? Qu'est-ce qu'on a fait à ces élèves ? Qu'est-ce qu'on a fait à ces professeurs ? Pourquoi et comment a-t-on abdiqué devant les exigences de l'enseignement ? J'ai vraiment apprécié que le film ne cherche pas à moraliser socialement, civiquement, qu'il ne cherche pas à donner des leçons, ni à apporter des solutions mais juste – si on peut dire ! - à poser toutes les questions, à mettre les spectateurs en face d'une dure réalité..."

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2012 : le ministère rétablit la subvention accordée au GRIP.

Message par Spinoza1670 le Dim 1 Jan - 21:54

Il y a beaucoup de gens ou de groupes (plus ou moins) riches qui ont un intérêt soit financier soit moral soit personnel à ce que le niveau intellectuel du plus grand nombre soit augmenté. Adjani en fait peut-être partie, mais si on creuse bien c'est 75 % voire plus de la population.

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum