"après quelques fantaisies sexuelles avec sa douce compagne ..."

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: "après quelques fantaisies sexuelles avec sa douce compagne ..."

Message par paffutella le Lun 22 Déc 2008 - 9:54

@igs a écrit:S'cusez ma naïveté, mais je ne vois pas en quoi "fantaisies" appartient déjà au domaine érotique ... (étymologiquement ???).

moi non plus, je ne vois pas vraiment... j'imagine que c'est sa parenté étymologique avec fantasme qui émoustille les commentaires.

paffutella
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: "après quelques fantaisies sexuelles avec sa douce compagne ..."

Message par Hervé Hervé le Lun 22 Déc 2008 - 10:24

Tu pourrais mettre: "Ce genre d'allusion est à éviter dans un devoir scolaire".

Bon d'accord sur ce point je suis un peu vieux jeu mais je crains les dérapages si on part dans cette direction.

Hervé Hervé
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "après quelques fantaisies sexuelles avec sa douce compagne ..."

Message par Libé-Ration le Lun 22 Déc 2008 - 10:29

J'ai eu le cas une fois d'un élève de 3e clairement perturbé par ses hormones (il se caressait le torse devant moi en me demandant s'il me plaisait ...! Si !) et qui m'a rendu des devoirs, complètement hors-sujet, où un lion agitait sa queue pour exciter sa femelle la chatte...
(et autres termes que ma mère m'interdit de citer ici...)
La réaction avait été : convocation chez le CPE, envoi de la copie aux parents et intervention de l'infirmière. Trois mois plus tad, le loustic passait en conseil de discipline pour avoir touché des camarades de classe...

Dans ce cas, tout dépend du reste de la copie et de l'attitude habituelle de l'élève. Tu n'es pas obligée d'inscrire un commentaire dans la marge mais tu peux faire une petite remarque à l'oral.

Libé-Ration
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "après quelques fantaisies sexuelles avec sa douce compagne ..."

Message par Ornella le Lun 22 Déc 2008 - 12:04

moi je ne mettrais rien... ils sont pas nés de la dernière pluie nos élèves, et y'a rien de choquant pour moi là-dedans. Ne pourrait-on pas trouver ce genre de phrase dans un sujet brevet? pourquoi pas!

Ornella
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: "après quelques fantaisies sexuelles avec sa douce compagne ..."

Message par ysabel le Lun 22 Déc 2008 - 13:08

@Hervé Hervé a écrit:Tu pourrais mettre: "Ce genre d'allusion est à éviter dans un devoir scolaire".

Bon d'accord sur ce point je suis un peu vieux jeu mais je crains les dérapages si on part dans cette direction.

Je ne vois pas pourquoi mettre une telle remarque. Ce qu'il a écrit n'a rien de choquant, vulgaire et mettre une remarque sur le contenu même sous-entend finalement que le sexe est qqch de tabou et de sale ; très judéo-chrétien, quoi !

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "après quelques fantaisies sexuelles avec sa douce compagne ..."

Message par Hervé Hervé le Lun 22 Déc 2008 - 17:54

"
Hervé Hervé a écrit:Tu pourrais mettre: "Ce genre d'allusion est à éviter dans un devoir scolaire".

Bon d'accord sur ce point je suis un peu vieux jeu mais je crains les dérapages si on part dans cette direction.

Je
ne vois pas pourquoi mettre une telle remarque. Ce qu'il a écrit n'a
rien de choquant, vulgaire et mettre une remarque sur le contenu même
sous-entend finalement que le sexe est qqch de tabou et de sale ; très
judéo-chrétien, quoi !"



Sale non, mais tabou à l'école en partie oui. Mais je crains les dérapages si on part dans cette direction.

Ca me rappelle le prof qui s'était fait sanctionner pour avoir étudié en classe un poème de Rimbaud et Verlaine décrivant la sodomie.

L'Idole


Sonnet du Trou du Cul









Obscur et froncé
comme un œillet violet
Il respire, humblement tapi parmi la mousse
Humide encor d'amour qui suit la fuite douce
Des Fesses blanches jusqu'au cœur de son ourlet.

Des filaments pareils à des larmes de lait
Ont pleuré, sous le vent cruel qui les repousse,
À travers de petits caillots de marne rousse
Pour s'aller perdre où la pente les appelait.

Mon Rêve s'aboucha souvent à sa ventouse ;
Mon âme, du coït matériel jalouse,
En fit son larmier fauve et son nid de sanglots.

C'est l'olive pâmée, et la flûte caline ;
C'est le tube où descend la céleste praline :
Chanaan féminin dans les moiteurs enclos !


Albert Mérat
P.V - A.R.





En
forme de parodie d'un volume d'Albert Mérat, intitulé l'Idole,
où sont détaillées toutes les beautés d'une dame :
"Sonnet du front, Sonnet des yeux, Sonnet des fesses,
sonnet du ... dernier sonnet .



Paul
Verlaine
fecit.
P.V.
{ Obscur et froncé
comme un œillet violet
Il respire, humblement tapi parmi la mousse
Humide encor d'amour qui suit la pente douce
Des fesses blanches jusqu'au bord de son ourlet.

Des filaments pareils à des larmes de lait
Ont pleuré, sous l'autan cruel qui les repousse,
À travers de petits caillots de marne rousse,
Pour s'en aller où la pente les appelait.
Rimbaud
invenit.
{
Ma bouche s'accoupla souvent à sa ventouse [;]
Mon âme, du coït matériel jalouse,
En fit son larmier fauve et son nid de sanglots.

C'est l'olive pâmée, et la flûte caline ;
C'est le tube où descend la céleste praline :
Chanaan féminin dans les moiteurs éclos !


Paul
Verlaine

Sources: http://abardel.free.fr/tout_rimbaud/poemes_zutiques.htm

Mais je l'ai dit je suis un peu vieux jeu.

Hervé Hervé
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "après quelques fantaisies sexuelles avec sa douce compagne ..."

Message par ysabel le Lun 22 Déc 2008 - 20:25

Tiens, ça me fait penser qu'avec les collègues, on avait réfléchi à un GT sur le trou de balle... Twisted Evil On avait bien ri Laughing

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "après quelques fantaisies sexuelles avec sa douce compagne ..."

Message par Pierre_au_carré le Lun 22 Déc 2008 - 22:28

@Hervé Hervé a écrit:"Mais je l'ai dit je suis un peu vieux jeu.
[/size][/font]

ça me parait osé aussi et surtout de la provoc'.
Bien écrit, mais pour un élève de 3° affraid

C'est à se faire emm*** par les parents de laisser leur fils écrire ça humhum

Après tout dépend de l'élève, du rapport à la classe...

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "après quelques fantaisies sexuelles avec sa douce compagne ..."

Message par John le Mar 23 Déc 2008 - 1:42

Ca me rappelle le prof qui s'était fait sanctionner pour avoir étudié en classe un poème de Rimbaud et Verlaine décrivant la sodomie.

Hein ???

L'idée n'est pas maligne, mais la sanction est encore plus insensée !

Bon sinon je suis de l'avis d'Henriette : il faut rayer "sexuelles" et indiquer "inutilement trivial" (Henriette a les mots justes). L'expression aurait été tellement plus jolie s'il avait écrit : "après quelques fantaisies avec sa douce compagne" !

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "après quelques fantaisies sexuelles avec sa douce compagne ..."

Message par Abraxas le Mar 23 Déc 2008 - 7:02

J'avais donné comme sujet à mes prépas, en novembre, un commentaire composé d'un sonnet de leur choix, entre 1520 et 1930 (après deux mois sur les Amours de Ronsard). L'un d'eux a pris le sonnet du trou du cul cité ci-dessus — et a pondu, ma foi, une explication tout à fait sérieuse. Peut-être un peu pompée ça et là, mais après tout, avant le Net, n'allions-nous pas chercher notre inspiration dans des ouvrages adéquats ?
Je lui ai mis une assez bonne note (11, je crois), en remarquant, à l'oral, qu'il avait oublié tel ou tel aspect très spécifique — et je me suis montré aussi technique que lui. Plus une ou deux vannes du genre "notre ami X*** vient d'inventer la sodomie, reprenons l'histoire depuis les mésaventures de l'ange envoyé à Loth, et que ses concitoyens voulaient "connaître""… vous voyez le genre. Effet garanti, notes frénétiques des condisciples, récupération de l'ensemble — et au passage, j'ai collationné sur Word la totalité des textes qu'ils avaient choisi, je leur ai envoyé le fichier par mail (je fais souvent ça pour économiser le papier, et j'ai expliqué une fois pour toutes en début d'année qu'il était impensable de faire des études sans ordinateur ni connexion Internet) comme matrice d'une anthologie que nous enrichirons au fur et à mesure.
Et croyez-moi, dans l'atmosphère confinée (joli mot, tiens…) d'une HKH, ça pue les phéromones presque autant qu'en Quatrième/Troisième.

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: "après quelques fantaisies sexuelles avec sa douce compagne ..."

Message par roxanne le Mar 23 Déc 2008 - 9:34

certes ..mais j'imagine qu'ils en font plus d'usage ..
Un jour exposé en BTS info , un groupe présente son travail sur la condition féminine (on ne rit pas ) et parle de circoncision , un élève en demande la définition et ils l'expliquent trés techniquement en employant le mot "clitoris " et bien sûr , histoire de gêner les copains , un rigolard du fond de demander ce qu'est un clitoris ...j'ai alors pris la parole pour lui dire q'à son âge , il était urgent de se renseigner et qu'être au point sur le sujet lui rendrait bien des services ....blanc et plus de questions ....

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "après quelques fantaisies sexuelles avec sa douce compagne ..."

Message par Abraxas le Mar 23 Déc 2008 - 10:13

Une mienne collègue commit un jour (et pourtant, elle était loin d'être débutante) la fatale erreur de demander à ses BTS Productique (des tout bons…) de quoi ils voulaient qu'elle cause au prochain cours (elle consacrait une bonne part de ses cours de Français à traiter les "grandes questions" qui tombent dans ce genre d'examen — drogue, justice, pollution — nocturne —, etc.). "De sexe, M'dam', s'entendit-elle répondre.
Fatal.
A la récré, elle arrive affolée à la salle des profs. "Comment faire ?" "Demande à Abraxas, suggère un collègue, mi-figue mi raisin. C'est son hobby…"
Bref, on en cause, je lui promets de venir le mercredi suivant de 8 à 9 animer la classe.
"Mais tu sais, ils sont très chahuteurs, et puis ils sont âgés" (la plupart avait plus de 20 ans en première année BTS). "On verra bien…"

J'ai ramassé de la doc (vases grecs, fresques pompéïennes, estampes perses et japonaises, bas-reliefs indiens, illustrations de Sade, etc., puis citations de la Bible, des Kama-Soutra, un sonnet de l'Arétin, etc. aussi), et j'ai fait un exposé ultra-sérieux (les élèves adorent l'érudition — enfin, ce qu'ils prennent pour de l'érudition —, et le sérieux). Pas un murmure, pas une question. Plus une théorie de mon cru (un mot qui ne manque pas d'air, tiens…) sur les trois âges de l'humanité, en architecture, en cuisine — et en sexualité. Schémas au tableau, tonnes de notes.
"Tu sais quoi ?" m'a-t-elle dit à 10 heures. "Eh bien, l'heure suivante, ils ont été gentils tout plein."
Le sérieux et l'érudition, les filles… Rien d'autre.

Au passage, je ne comprendrais jamais qu'on confie aux profs de SVT l'initiation à la sexualité. Ça donne aux gosses une idée de la sexualité réduite à la reproduction et aux MST. Et l'amour, dans tout ça ?
Ce sont les profs de Lettres les mieux placés pour en causer, non ?

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: "après quelques fantaisies sexuelles avec sa douce compagne ..."

Message par ysabel le Mar 23 Déc 2008 - 13:06

@Abraxas a écrit:
Au passage, je ne comprendrais jamais qu'on confie aux profs de SVT l'initiation à la sexualité. Ça donne aux gosses une idée de la sexualité réduite à la reproduction et aux MST. Et l'amour, dans tout ça ?
Ce sont les profs de Lettres les mieux placés pour en causer, non ?

ça c'est sûr ! Very Happy

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "après quelques fantaisies sexuelles avec sa douce compagne ..."

Message par Grisemine le Mar 23 Déc 2008 - 13:36

Il m'est arrivé, la première année, de lire un charmant poème poème d'un de mes meilleurs élèves. Il décrivait comment, toute sa vie l'avaitr mené à me connaître. Il n'y a que vers la fin que j'ai compris la déclaration: elle ne pouvait pas être plus claire, elle se terminait par un tutoiement... Je rends les copies comme si de rien n'était et essaie d'être un peu moins souriante avec lui.
Finalement, une ou deux semaine plus tard, je me suis retrouvée, je ne sais pas comment, à animer un débat sur les relations profs élèves. Bien sûr je tenais la position du non, ce n'est pas possible, ce n'est pas étique, et ce fameux élève me soutenait que si, qu'aux états unis c'était déjà arrivé...

Alors bonne chance

Grisemine
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: "après quelques fantaisies sexuelles avec sa douce compagne ..."

Message par igs le Mar 23 Déc 2008 - 14:23

C'est vrai que c'est compliqué, parfois ... Il y a 2 ans, un élève latiniste de 3è (absolument nul mais adorable) m'a offert un bouquet de roses rouges. J'ai ricané bêtement, je n'ai pas vraiment su comment réagir. Heureusement qu'il est parti à la fin de l'année.

Plus compliqué : j'avais la fâcheuse manie, lorsque j'allais aider des élèves, de m'accouder au bureau de l'élève à aider, torse penché en avant (non, non, vous n'y êtes pas, j'ai le torse de J. Birkin), fesses en arrière. Les gars rigolaient niaisement en se poussant du coude et en matant délibérément mon postérieur ...

Le plus dignement du monde, j'ai demandé : "Vous avez un problème avec les fesses ?".
Depuis, j'évite ce genre de position (de même que j'ai laissé tomber depuis bien longtemps les jupes courtes). Pfffff ... dur la vie de prof !

igs
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: "après quelques fantaisies sexuelles avec sa douce compagne ..."

Message par Abraxas le Mar 23 Déc 2008 - 14:50

Heureusement que les mecs n'ont pas ce genre de problèmes… On ne se fait jamais draguer, nous autres… injuste

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: "après quelques fantaisies sexuelles avec sa douce compagne ..."

Message par Invité23 le Mar 23 Déc 2008 - 15:01

Cher Abraxas,

Pourriez-vous développer votre théorie sur les trois âges de l'humanité ?

Le lien entre littérature, cuisine et érotisme est très intéressant à creuser (j'ai d'ailleurs souvenir d'un très intéressant exposé fait à St Pierre des Cuisines, ça ne s'invente pas) à ce sujet.

Invité23
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: "après quelques fantaisies sexuelles avec sa douce compagne ..."

Message par Circé le Mar 23 Déc 2008 - 15:02

J'osais pas le demander mais je serai preneuse d'un cours moi aussi!

Circé
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: "après quelques fantaisies sexuelles avec sa douce compagne ..."

Message par igs le Mar 23 Déc 2008 - 15:08

@Abraxas a écrit: j'ai fait un exposé ultra-sérieux
Le sérieux et l'érudition, les filles… Rien d'autre.

J'aurais aimée être là. Laughing

igs
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: "après quelques fantaisies sexuelles avec sa douce compagne ..."

Message par Abraxas le Mar 23 Déc 2008 - 15:25

Très vite.
Trois âges, que par convention nus appellerons "primitif", "bourgeois" et "moderne" — ce dernier se subdivisant en "standardisé" et "esthétique".

Pour l'architecture : "l'abri sous roche" (variante : la caverne), puis "la maison", enfin l'HLM d'un côté (ou l'une de ses variantes : l'insula latine, par exemple), le palais, l'hôtel particulier ou la maison d'architecte de l'autre.
Pour l'alimentaire : "Chasse et cueillette", puis "cuisine bourgeoise" (le "pot", qui commence à l'ère néolithique et se continue encore aujourd'hui dans la plupart des familles), et enfin "le fast food" d'un côté, la "haute cuisine" de l'autre.
Le cul ? "Reproduction", puis "l'amour à la papa", comme chantait Gainsbourg (qui dépasse tout de même un peu le pur missionnaire), et enfin "pornographie" d'un côté (la mécanique du sexe), et "érotisme" de l'autre — le moment où chaque geste est connecté à une intention, connectée à une parole, connectée à un sentiment.

Mon système permet de faire enfin comprendre aux élèves la différence entre érotisme et pornographie — serpent de mer de tout débat sur le sujet. Et d'expliquer pourquoi les geishas, qui étaient des professionnelles de l'érotisme, n'étaient pas de simples putes.

A remarquer que certains pays, dans un domaine ou l'autre, se sont retrouvés à certains moment de l'Histoire très en avance sur d'autres — l'évolution, comme chez Darwin, n'est pas linéaire ni simultanée, mais dépend des conditions de vie. En architecture, l'Acropole est contemporaine de constructions brutes en bois en Gaule — pour ne pas parler de l'Egypte, ou plus simplement de la Crète du XIIème siècle av. J.C. (ah, Cnossos — quel choc !). Idem dans la bouffe : voir le sublime livre de recettes d'Apicius (Ier siècle) — et penser à ce qui se consommait dans des régions plus barbares — et chez le Kebab du coin. Pareil dans l'érotisme : les Kama-Soutra sont écrit il y a quinze siècles, et correspondent à un enseignement qui avait déjà près de 500 ans. Les Romains eux-mêmes (voir les fresques du bordel de Pompéi) n'en étaient pas là. Quant à Vercingétorix… Et on peut régresser : l'Islam interdit les images que les Perses islamisés adoraient, et nous sommes aujourd'hui assez loin des sonnets de l'Arétin, écrits au milieu du XVIème siècle, et qui ont servi de manuel pratique à des générations de jeunes aristocrates des deux sexes.

Alors, convaincu(e)(s) ? Et merci qui ?

Bien entendu, on peut étendre le schéma à d'autres domaines n(le discours, par exemple), mais vous pouvez très bien inventer (ou réaménager) cela tous seuls.

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: "après quelques fantaisies sexuelles avec sa douce compagne ..."

Message par Circé le Mar 23 Déc 2008 - 15:33

Suis convaincue! Merci ! Wink
C'est enfin l'occasion d'être érudit en parlant cul, quelle aubaine!

Circé
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: "après quelques fantaisies sexuelles avec sa douce compagne ..."

Message par Pierre_au_carré le Mar 23 Déc 2008 - 16:06

@Abraxas a écrit:Heureusement que les mecs n'ont pas ce genre de problèmes… On ne se fait jamais draguer, nous autres… injuste

Oh... Des histoires profs hommes-élèves filles, ça arrive quand même !! (avec les profs de philo ?)
Après les filles sont plus fines et ne passent pas par une copie.

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "après quelques fantaisies sexuelles avec sa douce compagne ..."

Message par Abraxas le Mar 23 Déc 2008 - 16:08

Une amie, aujourd'hui enseignante, mariée et mère de famille, a connu — quand elle était élève — sa plus grande histoire d'amour avec sa prof de Lettres. Avec plainte de la famille, quasi révocation de l'enseignante, etc. Elle m'en a parlé avec des larmes dans la voix.
Quant à mon message, il était complètement au second degré.

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: "après quelques fantaisies sexuelles avec sa douce compagne ..."

Message par Abraxas le Mar 23 Déc 2008 - 16:09

Merci à Circé qui apprécie les belles théories quand elle les rencontre !

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: "après quelques fantaisies sexuelles avec sa douce compagne ..."

Message par Reine Margot le Mar 23 Déc 2008 - 16:28

@Abraxas a écrit:pour ne pas parler de l'Egypte, ou plus simplement de la Crète du XIIème siècle av. J.C. (ah, Cnossos — quel choc !). Idem dans la bouffe : voir le sublime livre de recettes d'Apicius (Ier siècle) —
Bien entendu, on peut étendre le schéma à d'autres domaines n(le discours, par exemple), mais vous pouvez très bien inventer (ou réaménager) cela tous seuls.

tiens apicius me rappelle une recette de lui étudiée avec dese latinistes. la patina de cervelle aux roses...un élève l'avait faite chez lui et était tombé malade! boulet

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "après quelques fantaisies sexuelles avec sa douce compagne ..."

Message par Pierre_au_carré le Mar 23 Déc 2008 - 16:47

@Abraxas a écrit:
Quant à mon message, il était complètement au second degré.

Oui j'imagine, mais ça existe au ... premier degré Wink
Pas Luc Ferry d'ailleurs ?

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum