Devoirs scolaires, le châtiment familial

Page 5 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par Jane le Dim 8 Jan 2012 - 11:15

mamamanette a écrit:Peut-être qu'en tant que parent et prof, tu n'as pas trop envie de critiquer ou d'attaquer une collègue, mais là cela s'impose, et tu ne seras pas a seule !

je pense que la plupart des parents l'acceptent. Il y en a bien quelques-unes qui râlent dans leur coin et qui ruminent (dont moi). En même temps, elle fait faire des trucs très sympas aux gosses mais à la maison c'est vraiment trop.

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par frimoussette77 le Dim 8 Jan 2012 - 11:16

et la moyenne de classe est bonne ?

frimoussette77
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par Jane le Dim 8 Jan 2012 - 11:17

@frimoussette77 a écrit:
@Jane a écrit:
@Celeborn a écrit:
@Jane a écrit:
mamamanette a écrit:Jane affraid Les parents ne peuvent-ils se concerter pour agir ?

ils ont déjà fait remonter. La quantité a diminué pendant une quinzaine de jours pour remonter doucement à son point de départ (si ce n'est pour le dépasser)

OK, avec cette info, déjà, on voit que quelque chose a été fait.
Contacter la hiérarchie ?

Fait; réponse: on le lui dira. Ils le lui ont dit. On voit le résultat.
Ne plus faire les devoirs Rolling Eyes

Les gamins n'y sont pour rien; puis des parents continueront à jouer le jeu et les enfants des "révolutionnaires" seront pénalisés. On n'a pas tellement de marge de manoeuvre.

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par Jane le Dim 8 Jan 2012 - 11:18

@frimoussette77 a écrit:et la moyenne de classe est bonne ?

Déplorable pour une classe de 6°; tout juste 11.
Pour les vacances de Noël, en plus de la charge habituelle, ils ont eu 2 livres à lire. La mienne qui est bonne lectrice, n'a eu aucun problème et s'est même régalée. Les gosses pour qui c'est fastidieux ont du vraiment ramer Evil or Very Mad

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par carolette le Dim 8 Jan 2012 - 11:19

@Celeborn a écrit:
@carolette a écrit:
On ne devrait pas faire exécuter plus d'un exercice d'application à la maison, sur une leçon déjà vue en classe.

C'est une vérité gravée dans le marbre, ça ? Moi j'en fais deux, j'en fais trois, qui ont parfois la même consigne, qui n'ont parfois pas la même consigne. La répétition est une des bases de la pédagogie.

Ce n'est gravé nulle part. Evidemment que répéter contribue à apprendre et à automatiser. Mais n'est-ce pas à l'école, au collège ou au lycée que cela devrait être fait, plutôt que chez soi ? Les bons élèves vont réussir leurs exercices sans trop de difficultés, dans un temps raisonnable, mais quid de ceux qui sont moins à l'aise, ou qui n'ont pas très bien compris la leçon faite en classe ? Est-ce qu'ils vont vraiment apprendre, ceux-là ?
Je n'ai pas encore d'enfant scolarisé au collège, mais les parents concernés que je connais disent tous la même chose, depuis plusieurs années : l'accumulation des devoirs dans chacune des matières, sans concertation, et/ou sans anticipation (donner une leçon à apprendre en vue d'un contrôle 15 jours à l'avance par exemple) complique l'exécution des devoirs à la maison... et la vie de famille.
Je ne trouve pas normal qu'après une journée de cours, un enfant de 11 ou 12 ans (et même plus âgé) doive travailler encore 2, 3 ou 4 heures. Il a le droit, et le besoin de souffler.
Le fossé entre le CM2 et la 6ème est énorme, et on peut comprendre aisément que, dans de telles conditions, certains élèves perdent pied, et confiance en eux.

carolette
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par Thalia de G le Dim 8 Jan 2012 - 11:24

@carolette a écrit:
@Celeborn a écrit:
@carolette a écrit:
On ne devrait pas faire exécuter plus d'un exercice d'application à la maison, sur une leçon déjà vue en classe.

C'est une vérité gravée dans le marbre, ça ? Moi j'en fais deux, j'en fais trois, qui ont parfois la même consigne, qui n'ont parfois pas la même consigne. La répétition est une des bases de la pédagogie.
C'est de cet ordre-là aussi.

Ce n'est gravé nulle part. Evidemment que répéter contribue à apprendre et à automatiser. Mais n'est-ce pas à l'école, au collège ou au lycée que cela devrait être fait, plutôt que chez soi ? Les bons élèves vont réussir leurs exercices sans trop de difficultés, dans un temps raisonnable, mais quid de ceux qui sont moins à l'aise, ou qui n'ont pas très bien compris la leçon faite en classe ? Est-ce qu'ils vont vraiment apprendre, ceux-là ?
Je n'ai pas encore d'enfant scolarisé au collège, mais les parents concernés que je connais disent tous la même chose, depuis plusieurs années : l'accumulation des devoirs dans chacune des matières, sans concertation, et/ou sans anticipation (donner une leçon à apprendre en vue d'un contrôle 15 jours à l'avance par exemple) complique l'exécution des devoirs à la maison... et la vie de famille.
Je ne trouve pas normal qu'après une journée de cours, un enfant de 11 ou 12 ans (et même plus âgé) doive travailler encore 2, 3 ou 4 heures. Il a le droit, et le besoin de souffler.
Le fossé entre le CM2 et la 6ème est énorme, et on peut comprendre aisément que, dans de telles conditions, certains élèves perdent pied, et confiance en eux.
Carolette, nous n'avons pas assez d'heures !

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par doublecasquette le Dim 8 Jan 2012 - 11:25

@carolette a écrit:
@Celeborn a écrit:
@carolette a écrit:
On ne devrait pas faire exécuter plus d'un exercice d'application à la maison, sur une leçon déjà vue en classe.

C'est une vérité gravée dans le marbre, ça ? Moi j'en fais deux, j'en fais trois, qui ont parfois la même consigne, qui n'ont parfois pas la même consigne. La répétition est une des bases de la pédagogie.

Ce n'est gravé nulle part. Evidemment que répéter contribue à apprendre et à automatiser. Mais n'est-ce pas à l'école, au collège ou au lycée que cela devrait être fait, plutôt que chez soi ? Les bons élèves vont réussir leurs exercices sans trop de difficultés, dans un temps raisonnable, mais quid de ceux qui sont moins à l'aise, ou qui n'ont pas très bien compris la leçon faite en classe ? Est-ce qu'ils vont vraiment apprendre, ceux-là ?
Je n'ai pas encore d'enfant scolarisé au collège, mais les parents concernés que je connais disent tous la même chose, depuis plusieurs années : l'accumulation des devoirs dans chacune des matières, sans concertation, et/ou sans anticipation (donner une leçon à apprendre en vue d'un contrôle 15 jours à l'avance par exemple) complique l'exécution des devoirs à la maison... et la vie de famille.
Je ne trouve pas normal qu'après une journée de cours, un enfant de 11 ou 12 ans (et même plus âgé) doive travailler encore 2, 3 ou 4 heures. Il a le droit, et le besoin de souffler.
Le fossé entre le CM2 et la 6ème est énorme, et on peut comprendre aisément que, dans de telles conditions, certains élèves perdent pied, et confiance en eux.

Ne vous battez pas fleurs !
De toute façon, un ou trois, ça ne veut rien dire, tout dépend de la longueur de l'exercice...
Un exercice du BLED avec dix phrases à trous à compléter par des homophones grammaticaux, ça va beaucoup plus vite que l'analyse grammaticale complète d'une seule phrase d'une quinzaine de mots...

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par Duplay le Dim 8 Jan 2012 - 11:31

@Vudici a écrit:
@Celadon a écrit:Ben si, c'est efficace, Littlemary, puisque tu es une "ancienne" bavarde... le problème est donc réglé ! Wink
Elle a réglé le problème à sa façon: elle est payée pour parler... yesyes

Euh... pas si sûr : par les temps qui courent, ça devient de plus en plus difficile pour l'enseignant d'arriver à en placer une, non ? Razz

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par Thalia de G le Dim 8 Jan 2012 - 11:33

Mais dc, si je me sens d'humeur belliqueuse, c'est mon droit Razz
Le bled c'est super, mais je leur fais écrire, recpier une partie des phrases (par exemple sujet + verbe), sinon l'exercice perd de son sens.


Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par Celadon le Dim 8 Jan 2012 - 11:35

Entre parents, élèves et administration, la parole n'est plus guère à l'enseignant, sans doute...

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par Provence le Dim 8 Jan 2012 - 11:37

@Jane a écrit:
@frimoussette77 a écrit:et la moyenne de classe est bonne ?

Déplorable pour une classe de 6°; tout juste 11.

C'est déplorable, 11? scratch


@carolette a écrit:
On ne devrait pas faire exécuter plus d'un exercice d'application à la maison, sur une leçon déjà vue en classe.

Zut, je suis un monstre. J'en donne trois ou quatre.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par Jane le Dim 8 Jan 2012 - 11:38

je ne donne jamais de travail à la maison Embarassed en dehors des leçons et de la lecture. Ils ont juste à finir les exercices commencés en classes (le cas échéant). Et surtout pas de travaux écrits type rédaction ou fiche de lecture car ce sont trop souvent les parents qui s'y collent (ou alors ils ont recours à internet et copient servilement ce qui s'affiche sur leur écran).
C'est peut-être pour ça que je suis autant horrifiée par la charge de travail imposée à ma fille humhum

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par Jane le Dim 8 Jan 2012 - 11:40

@Provence a écrit:
@Jane a écrit:
@frimoussette77 a écrit:et la moyenne de classe est bonne ?

Déplorable pour une classe de 6°; tout juste 11.

C'est déplorable, 11? scratch


@carolette a écrit:
On ne devrait pas faire exécuter plus d'un exercice d'application à la maison, sur une leçon déjà vue en classe.

Zut, je suis un monstre. J'en donne trois ou quatre.

pour une classe de 6°, oui, je trouve, surtout si l'on considère que la moins bonne moyenne de classe est 6 et la meilleure 13. Au fameux contrôle auquel ma fille a eu 3, la meilleure note a été 4,5. confused

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par doublecasquette le Dim 8 Jan 2012 - 11:41

@Thalia de G a écrit:Mais dc, si je me sens d'humeur belliqueuse, c'est mon droit Razz
Le bled c'est super, mais je leur fais écrire, recpier une partie des phrases (par exemple sujet + verbe), sinon l'exercice perd de son sens.


Ah vi vi vi... Moi aussi. Seulement, ça n'empêche que recopier des phrases, c'est moins long que d'en faire l'analyse grammaticale.
Enfin, chez mes CE2, en classe, c'est comme ça. Rien que d'écrire à chaque fois (et j'y tiens, parce que Cécile Revéret m'a dit que c'était primordial) nature, genre, nombre, fonction, bien alignés l'un en dessous de l'autre, ça leur prend un temps considérable et les jours où il y a un exercice de ce type au milieu des quatre qu'ils font quotidiennement, je sais que mes trois lambins y passeront forcément une partie de leur récré !

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par carolette le Dim 8 Jan 2012 - 11:41

Je sais bien qu'il manque des heures ! Je vous lis Wink
OK, un ou trois exercices, peu importe, mais ça ne devrait pas être trop long, quand on sait que dans les autre matières, il y a la même quantité de travail ; mais j'ai l'impression que cela n'est pas trop pris en compte dans le secondaire, alors que c'est l'avantage du primaire : on module, puisqu'on a une vue d'ensemble (et qu'en théorie, les devoirs écrits sont interdits pour nos élèves... de primaire ou tous niveaux confondus d'ailleurs ?).
Et puis ce n'est pas en surchargeant les élèves de devoirs à la maison que ça compensera les heures perdues.
Et je crois que de toute façon, heures manquantes ou non, ça a toujours été comme ça.
Quand j'étais au collège et au lycée, plutôt bonne élève, voire très bonne selon les années, je me souviens de mercredis et de dimanches entiers passés à travailler... et de l'impuissance et du désarroi de ma maman, qui n'avait pas toujours toutes les compétences pour m'aider, notamment en français (grammaire, étude de textes). Heureusement, elle assurait en maths-physique-chimie.

Franchement, en tant que parent, l'entrée en 6ème de ma fille aînée, dans 3 ans, me stresse à l'avance... Pourtant, sa prof de CE2 est super, parce qu'elle leur apprend à s'organiser, leur donnant les devoirs une semaine à l'avance, faisant apprendre les leçons morceau par morceau au lieu d'asséner "contrôle lundi prochain" ; je sais qu'en CM1 et en CM2 les enseignants de l'école font de même.
Mais mon collègue de CM1 me raconte les devoirs de sa fille entrée en 6ème, tout comme mes amies qui ont des enfants plus grands, et affraid

carolette
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par carolette le Dim 8 Jan 2012 - 11:43

@Jane a écrit:je ne donne jamais de travail à la maison Embarassed en dehors des leçons et de la lecture. Ils ont juste à finir les exercices commencés en classes (le cas échéant). Et surtout pas de travaux écrits type rédaction ou fiche de lecture car ce sont trop souvent les parents qui s'y collent (ou alors ils ont recours à internet et copient servilement ce qui s'affiche sur leur écran).
C'est peut-être pour ça que je suis autant horrifiée par la charge de travail imposée à ma fille humhum

topela
Cela me semble être du bon sens, pour que les devoirs soient faits, et relativement bien faits, par l'enfant, sans aide majeure.

carolette
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par Jane le Dim 8 Jan 2012 - 11:45

merci, ça me rassure, parce que j'ai parfois l'impression d'être un alien !
Fiston, en 3°, a moins de boulot que Fille Grande (bon en français, c'est normal, c'est moi, la prof lol! mais c'est idem dans les autres matières)

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par doublecasquette le Dim 8 Jan 2012 - 11:47

@carolette a écrit:Je sais bien qu'il manque des heures ! Je vous lis Wink
OK, un ou trois exercices, peu importe, mais ça ne devrait pas être trop long, quand on sait que dans les autre matières, il y a la même quantité de travail ; mais j'ai l'impression que cela n'est pas trop pris en compte dans le secondaire, alors que c'est l'avantage du primaire : on module, puisqu'on a une vue d'ensemble (et qu'en théorie, les devoirs écrits sont interdits pour nos élèves... de primaire ou tous niveaux confondus d'ailleurs ?).
Et puis ce n'est pas en surchargeant les élèves de devoirs à la maison que ça compensera les heures perdues.
Et je crois que de toute façon, heures manquantes ou non, ça a toujours été comme ça.
Quand j'étais au collège et au lycée, plutôt bonne élève, voire très bonne selon les années, je me souviens de mercredis et de dimanches entiers passés à travailler... et de l'impuissance et du désarroi de ma maman, qui n'avait pas toujours toutes les compétences pour m'aider, notamment en français (grammaire, étude de textes). Heureusement, elle assurait en maths-physique-chimie.

Franchement, en tant que parent, l'entrée en 6ème de ma fille aînée, dans 3 ans, me stresse à l'avance... Pourtant, sa prof de CE2 est super, parce qu'elle leur apprend à s'organiser, leur donnant les devoirs une semaine à l'avance, faisant apprendre les leçons morceau par morceau au lieu d'asséner "contrôle lundi prochain" ; je sais qu'en CM1 et en CM2 les enseignants de l'école font de même.
Mais mon collègue de CM1 me raconte les devoirs de sa fille entrée en 6ème, tout comme mes amies qui ont des enfants plus grands, et affraid

Non, non, Carolette, dans les années 67 à 71, quand j'étais au collège, ce n'était pas comme ça. Nous n'avions que très peu de travail écrit à la maison.
Mais les profs de français, maths et langues disposaient tous d'heures en demi-groupes pendant lesquelles nous alignions les exercices les uns derrière les autres qu'ils corrigeaient immédiatement soit au tableau, soit en nous faisant venir un par un à leur bureau.
En revanche, les grandioses projets du type de celui qu'a eu à faire seule la fille de Jane, ça, c'était fait en classe, en cours magistral.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par Jane le Dim 8 Jan 2012 - 11:48

Quand j'étais en 6° en 82, nous avions des heures dédoublées également qui nous servaient à faire des exercices comme tu le décris DC.

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par Mufab le Dim 8 Jan 2012 - 11:54

@Jane a écrit:Quand j'étais en 6° en 82, nous avions des heures dédoublées également qui nous servaient à faire des exercices comme tu le décris DC.

Sensiblement à la même époque, je n'ai pas connu ça - qui dépendait peut-être des établissements.

Mais je ne me suis jamais sentie submergée de devoirs avant le BTS (où on avait 8 heures de cours par jour même le mercredi...).

Je les trouvais au contraire fort utiles à la systématisation, au calme, de ce qui avait été fait en classe.

D'un autre côté, nous disposions au collège de la possibilité d'aller en "étude" matin et/ou soir.

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par Celeborn le Dim 8 Jan 2012 - 12:01

@Jane a écrit:je ne donne jamais de travail à la maison Embarassed

C'est peut-être un problème, là aussi, non ?

Au fait, j'ai vu que ta fille en 6e avait de l'anglais ET de l'allemand : elle est en section bilangue ?

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par Jane le Dim 8 Jan 2012 - 12:02

@Mufab a écrit:
@Jane a écrit:Quand j'étais en 6° en 82, nous avions des heures dédoublées également qui nous servaient à faire des exercices comme tu le décris DC.

Sensiblement à la même époque, je n'ai pas connu ça - qui dépendait peut-être des établissements.

Mais je ne me suis jamais sentie submergée de devoirs avant le BTS (où on avait 8 heures de cours par jour même le mercredi...).

Je les trouvais au contraire fort utiles à la systématisation, au calme, de ce qui avait été fait en classe.

D'un autre côté, nous disposions au collège de la possibilité d'aller en "étude" matin et/ou soir.

Certainement ! ça m'a d'autant plus marquée que la prof qui nous faisait faire les séances en demi-groupe n'était pas notre prof de français (mais une autre prof du collège). Nous avions 2h de français tous les jours (nous n'avions pas cours le mercredi mais le samedi, consacré à l'EPS musique et arts plastiques) et le vendredi après-midi l'heure de 1/2groupe en français suivie de l'heure en 1/2 groupe de maths (ce dont je me souviens car mon amie n'était pas dans les mêmes groupes que moi pour des raisons d'ordre alphabétique). Ca nous faisait rire car les parents venaient nous chercher "par demi-groupe" le vendredi: une fois ses parents, une fois les miens Laughing


Dernière édition par Jane le Dim 8 Jan 2012 - 12:06, édité 1 fois

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par Jane le Dim 8 Jan 2012 - 12:05

@Celeborn a écrit:
@Jane a écrit:je ne donne jamais de travail à la maison Embarassed

C'est peut-être un problème, là aussi, non ?

Au fait, j'ai vu que ta fille en 6e avait de l'anglais ET de l'allemand : elle est en section bilangue ?

oui Smile
Je ne sais pas si c'est un problème de ne pas donner de travail à la maison. Ils lisent un livre toutes les 3 semaines (ça en fait tout de même un paquet dans l'année), et ont une petite recherche à faire sur l'auteur. Ils ont les exercices à finir et les leçons à apprendre. Ca ne fait pas rien au sens strict du terme, non ?? pale

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par menerve le Dim 8 Jan 2012 - 12:06

@carolette a écrit:
@Jane a écrit:je ne donne jamais de travail à la maison Embarassed en dehors des leçons et de la lecture. Ils ont juste à finir les exercices commencés en classes (le cas échéant). Et surtout pas de travaux écrits type rédaction ou fiche de lecture car ce sont trop souvent les parents qui s'y collent (ou alors ils ont recours à internet et copient servilement ce qui s'affiche sur leur écran).
C'est peut-être pour ça que je suis autant horrifiée par la charge de travail imposée à ma fille humhum

topela
Cela me semble être du bon sens, pour que les devoirs soient faits, et relativement bien faits, par l'enfant, sans aide majeure.

Idem pour moi: je n'ai jamais donné de rédaction à la maison et les exercices type "fiche de lecture" était plutôt des créations artistiques ex: dessiner les personnages du roman et expliquez en une ou deux phrases qui ils sont et leur rôle dans l'histoire. Et les exercices étaient toujours commencés en classe!

Je pars du principe que si c'est trop long, les élèves ne vont pas le foire ou alors ça sera bâclé! Je préfère un exo correctement fait que 4 à moitié faits! Pour les punitions je pars du même principe: je donne un verbe à conjuguer aux temps simples de l'indicatif par exemple... c'est peut-être vite fait mais au moins c'est fait!!! et surtout je ne perds pas la face devant un élève qui ne rend jamais ses punitions! Ils ont vite compris qu'il vaut mieux conjuguer un verbe à 2 ou 3 temps que de venir une heure en retenue!

Et maintenant que je suis parent....je vois aussi le revers de la médaille et les crises que peuvent engendrer les devoirs!!!! et pourtant ma fille est une très bonne élève, je n'ose imaginer ce que cela donne dans certaines familles!!!! Heureusement que dans 80% des cas, c'est mon ex-mari qui gère les devoirs: quand je récupère cocotte à 17h30/17h45, en général tout est fini!!!! Moi je m'en occupe le week-end et les vacances!! Bref quand les deux parents travaillent et doivent en rentrant gérer le bain, les lessives, les courses, la bouffe et en plus les devoirs: :colere:

menerve
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par thrasybule le Dim 8 Jan 2012 - 12:06

@Jane a écrit:
@frimoussette77 a écrit:et la moyenne de classe est bonne ?

Déplorable pour une classe de 6°; tout juste 11.
Pour les vacances de Noël, en plus de la charge habituelle, ils ont eu 2 livres à lire. La mienne qui est bonne lectrice, n'a eu aucun problème et s'est même régalée. Les gosses pour qui c'est fastidieux ont du vraiment ramer Evil or Very Mad
heu heu heu heu

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par carolette le Dim 8 Jan 2012 - 12:07

Menerve et Jane, vous enseignez où ?! Dans 3 ans, j'arrive avec ma fille sous le bras (ou presque !) !

carolette
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum