Devoirs scolaires, le châtiment familial

Page 2 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par Celadon le Sam 7 Jan 2012 - 17:29

Si la prochaine fois tu veux écrire plus petit, surtout ne te prive pas ! Suspect

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par ADRIANA le Sam 7 Jan 2012 - 17:42

@mimile a écrit:oui, mais c'est incompatible avec le plan de rigueur.

et organiser des études au collège, encadrées par des assistants pédagogiques, ça serait pas mal pour les élèves dont les parents sont démunis pour les aider à la maison...

Il y en a dans mon collège. Eh bien, très, très peu d'élèves acceptent de s'y inscrire...

ADRIANA
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par Mama le Sam 7 Jan 2012 - 18:02

Eh oui, pareil chez moi, car c'est la campagne, donc pas de bus, et la plupart des parents ne peuvent pas venir les chercher à 17H45 ou 18H, ils sont encore au travail. Difficile, difficile... Sans compter que ceux qui ne font pas leurs devoirs sont rarement volontaires pour rester une heure de plus au collège.
Personnellement j'en donne fort peu, uniquement de l'application sans difficulté trop grande, sans nouveauté, + les révisions, et pendant les vacances une lecture de temps à autre. Et pour assurer l'accompagnement, je suis effarée par le nombre de collègues qui donnent des rédactions entières à faire à la maison, avec un sujet fort peu détaillé qui plus est ! Ou des exos, en sciences, qui n'ont rien à voir avec la leçon que je vois dans le cahier.

Mama
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par Mama le Sam 7 Jan 2012 - 18:03

En tout cas, l'article se garde bien de mentionner que les devoirs en excès sont peut-être dûs à des programmes trop chargés ou des horaires insuffisants...

Mama
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par Celeborn le Sam 7 Jan 2012 - 18:42

mamamanette a écrit:Et pour assurer l'accompagnement, je suis effarée par le nombre de collègues qui donnent des rédactions entières à faire à la maison,

Je suis un de ces collègues, bonsoir Very Happy.
C'est clair que les faire écrire en français, c'est effarant.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par Celeborn le Sam 7 Jan 2012 - 18:44

@lapetitemu a écrit:
Mais pour les matières où les enseignants ne voient les gamins qu'une ou deux heures par semaine, s'ils ne donnent qu'un mini-exercice à chaque fois, à la fin de l'année, ça ne fait pas lourd comme somme de travail pour l'élève...

En même temps, y'a-t-il besoin de faire autant d'exercices en éducation musicale ou en technologie qu'en français ?

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par Hermiony le Sam 7 Jan 2012 - 18:47

@Celeborn a écrit:
mamamanette a écrit:Et pour assurer l'accompagnement, je suis effarée par le nombre de collègues qui donnent des rédactions entières à faire à la maison,

Je suis un de ces collègues, bonsoir Very Happy.
C'est clair que les faire écrire en français, c'est effarant.

+1
Et franchement, quand on voit l'état de 3/4 des rédacs, on se dit que ça va, les parents n'ont pas eu beaucoup de travail de surveillance ou simple relecture.
Et je donne 15 jours pour ce genre de travail....Et là, j'en ai une qui m'a recopié un fabliau vu en cours, un qui ne m'a rien rendu et une qui m'a fait du copié-lègèrement-modifié d'un texte sur Wikipédia.

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par Artémis le Sam 7 Jan 2012 - 18:58

@Celeborn a écrit:
mamamanette a écrit:Et pour assurer l'accompagnement, je suis effarée par le nombre de collègues qui donnent des rédactions entières à faire à la maison,

Je suis un de ces collègues, bonsoir Very Happy.
+1
Nous sommes des monstres...

Artémis
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par Vudici le Sam 7 Jan 2012 - 19:02

@Celadon a écrit:Ben si, c'est efficace, Littlemary, puisque tu es une "ancienne" bavarde... le problème est donc réglé ! Wink
Elle a réglé le problème à sa façon: elle est payée pour parler... yesyes

Vudici
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par Provence le Sam 7 Jan 2012 - 19:08

@Celadon a écrit: Même en s'avançant, c'est beaucoup trop. Surtout quand les élèves sortent d'une classe de CM2 où le choix du maître est de ne donner aucun devoir... le choc est trop rude.

Le problème est là aussi. On croule plus sous le travail lorsqu'on n'a pas l'habitude de travailler. Le moindre exercice devient une montagne.

mamamanette a écrit:
Et pour assurer l'accompagnement, je suis effarée par le nombre de collègues qui donnent des rédactions entières à faire à la maison, avec un sujet fort peu détaillé qui plus est !

Où est le problème? scratch

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par MelanieSLB le Sam 7 Jan 2012 - 19:09

En langue, interro de cours toutes lees semaines et un exo par semaine, peu d'élèves font ce peu de devoirs pourtant.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par Nasopi le Sam 7 Jan 2012 - 20:20

C'est marrant, moi j'ai eu la réaction inverse de celle des parents dont il est question ici : quand mon fils est rentré en 6e, il bossait tout au plus un quart d'heure chaque soir et il avait plus de 18 de moyenne générale ; du coup, je me suis vachement durcie par rapport aux parents qui se plaignaient du temps que passaient leurs enfants à faire leurs devoirs.
Aujourd'hui, en 4e, mon fils a toujours la même moyenne et bosse toujours aussi rapidement, mais j'ai davantage pris conscience que ça dépend vraiment des enfants. J'ai des copines qui font, effectivement, travailler leur gamin deux ou trois heures par jour depuis qu'il est au collège. Il n'y a pas si longtemps, j'étais dans la rue et j'ai entendu (à travers les fenêtres fermées, donc) une mère hurler sur son enfant en pleurs, qui n'arrivait pas à faire ses devoirs ; quand ce genre de scène se reproduit tous les jours, multipliée par le nombre d'enfants, ça doit vite devenir un enfer...

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par Mama le Sam 7 Jan 2012 - 20:39

En réponse concernant les rédactions (je m'attendais un peu à ces réactions Wink ) autant il me semble normal de demander de terminer la rédac' à la maison, autant il me semble profondément inégalitaire de donner une rédac sans la moindre consigne détaillée à faire entièrement tout seul pour les 6e-5e. Vous le dites vous-mêmes : le résultat est mauvais, sauf pour ceux qui saisissent tout l'implicite des sujets, les liens avec les lectures, ou les quelques "chanceux" dont les parents vont (trop) les aider. Alors que si la rédac est lancée en classe, on peut les accompagner dans la méthode, vérifier qu'ils partent sur la bonne voie et utilisent le brouillon. à bon escient. En tout cas je fais comme ça et n'ai pas le type de problèmes que vous mentionnez (textes "pompés", vides ou faits par les parents). Je dis "effarée" parce qu'en accompagenement, j'ai plusieurs 6e/5e qui sont sérieux mais pas très forts et qui se trouvent découragés, ne sachant par où commencer. et cela se reproduit toutes les trois semaines. Je crois sincèrement que l'écriture, même si elle prend du temps, doit trouver sa place en cours. Ce n'est que mon avis, navrée si l'adjectif "effarée" en a choqué certain(e)s.

Mama
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par littlemary le Sam 7 Jan 2012 - 20:40

@Vudici a écrit:
@Celadon a écrit:Ben si, c'est efficace, Littlemary, puisque tu es une "ancienne" bavarde... le problème est donc réglé ! Wink
Elle a réglé le problème à sa façon: elle est payée pour parler... yesyes

lol!

littlemary
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par littlemary le Sam 7 Jan 2012 - 20:43

Plus de rédactions données à la maison pour ma part...notamment pour certains points évoqués par mamamanette.
Un temps limité pour tous en classe, c'est chronophage certes, mais plus "égalitaire" je trouve...

littlemary
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par Provence le Sam 7 Jan 2012 - 20:44

mamamanette a écrit:En réponse concernant les rédactions (je m'attendais un peu à ces réactions Wink ) autant il me semble normal de demander de terminer la rédac' à la maison, autant il me semble profondément inégalitaire de donner une rédac sans la moindre consigne détaillée à faire entièrement tout seul Les élèves n'ayant ni la même intelligence, ni la même culture, l'exercice sera inégalitaire quoi qu'on fasse. pour les 6e-5e. Vous le dites vous-mêmes Ah bon, j'ai dit ça? : le résultat est mauvais, sauf pour ceux qui saisissent tout l'implicite des sujets, les liens avec les lectures, ou les quelques "chanceux" dont les parents vont (trop) les aider. Alors que si la rédac est lancée en classe, on peut les accompagner dans la méthode, vérifier qu'ils partent sur la bonne voie et utilisent le brouillon. à bon escient. En tout cas je fais comme ça et n'ai pas le type de problèmes que vous mentionnez (textes "pompés", vides ou faits par les parents). Je dis "effarée" parce qu'en accompagenement, j'ai plusieurs 6e/5e qui sont sérieux mais pas très forts et qui se trouvent découragés, ne sachant par où commencer. et cela se reproduit toutes les trois semaines. Je crois sincèrement que l'écriture, même si elle prend du temps, doit trouver sa place en cours Elle la trouve aussi en cours.. Ce n'est que mon avis, navrée si l'adjectif "effarée" en a choqué certain(e)s.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par Mama le Sam 7 Jan 2012 - 20:45

Sinon, le pb est le même qu'en cours : certains mettent 5' là où d'autres en mettent 20 (le plus flagrant est sans doute pour le par coeur). Certains 6e/5e mettent, sans se déconcentrer, l'heure d'accompagnement pour faire trois exos de maths (qui ont été donnés d'un jour pour l'autre), alors même que je réponds à leurs questions. A la maison... ce serait sans doute pire, et ceux qui viennent à l'accompagnement sont une minorité.


Dernière édition par mamamanette le Sam 7 Jan 2012 - 20:47, édité 1 fois

Mama
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par Mama le Sam 7 Jan 2012 - 20:47

@Provence a écrit:
mamamanette a écrit:En réponse concernant les rédactions (je m'attendais un peu à ces réactions Wink ) autant il me semble normal de demander de terminer la rédac' à la maison, autant il me semble profondément inégalitaire de donner une rédac sans la moindre consigne détaillée à faire entièrement tout seul Les élèves n'ayant ni la même intelligence, ni la même culture, l'exercice sera inégalitaire quoi qu'on fasse. Justement, inutile d'en rajouter ! pour les 6e-5e. Vous le dites vous-mêmes Ah bon, j'ai dit ça? Je faisais référence au post d'Hermiony : le résultat est mauvais, sauf pour ceux qui saisissent tout l'implicite des sujets, les liens avec les lectures, ou les quelques "chanceux" dont les parents vont (trop) les aider. Alors que si la rédac est lancée en classe, on peut les accompagner dans la méthode, vérifier qu'ils partent sur la bonne voie et utilisent le brouillon. à bon escient. En tout cas je fais comme ça et n'ai pas le type de problèmes que vous mentionnez (textes "pompés", vides ou faits par les parents). Je dis "effarée" parce qu'en accompagenement, j'ai plusieurs 6e/5e qui sont sérieux mais pas très forts et qui se trouvent découragés, ne sachant par où commencer. et cela se reproduit toutes les trois semaines. Je crois sincèrement que l'écriture, même si elle prend du temps, doit trouver sa place en cours Elle la trouve aussi en cours. C'est bien mon propos!. Ce n'est que mon avis, navrée si l'adjectif "effarée" en a choqué certain(e)s.

Mama
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par Hermione0908 le Sam 7 Jan 2012 - 20:53

@littlemary a écrit:Plus de rédactions données à la maison pour ma part...notamment pour certains points évoqués par mamamanette.
Un temps limité pour tous en classe, c'est chronophage certes, mais plus "égalitaire" je trouve...

+1
D'autant que rien ne m'énerve plus que de corriger Papa, Maman, Tonton Jeannot ou Tata Gertrude, ou encore Google, plutôt que le Kevin ou la Kevina que je vois tous les jours.

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par Mama le Sam 7 Jan 2012 - 20:57

@Hermione0908 a écrit:
@littlemary a écrit:Plus de rédactions données à la maison pour ma part...notamment pour certains points évoqués par mamamanette.
Un temps limité pour tous en classe, c'est chronophage certes, mais plus "égalitaire" je trouve...

+1
D'autant que rien ne m'énerve plus que de corriger Papa, Maman, Tonton Jeannot ou Tata Gertrude, ou encore Google, plutôt que le Kevin ou la Kevina que je vois tous les jours.

topela

Mama
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par Nuits le Sam 7 Jan 2012 - 21:16

Moi aussi je suis pour plus "d'égalitaire" entre les élèves : "Vive l'illettrisme pour tous, vive le nivellement par le bas!" (sauf pour mes propres enfants qui eux pourront vraiment apprendre à lire / écrire/ compter/ parler).

Moi aussi je suis pour des devoirs uniquement en classe. C'est chronophage... pour les élèves. Pour moi, cela représente moins de copies à corriger et moins de cours à préparer. Bref, c'est tout bénef' et en plus ça permet d'être gentille (compétence 1 de notre référentiel "agir en fonctionnaire blabla")

Et en plus, si je ne donne aucun devoir à la maison, je participe un peu moins à l'essor d'Acadomia and Cie.

Du coup, j'ai trouvé ma bonne résolution de l'année 2012: plus aucun devoir à la maison, de la 6° à la terminale.

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy

Nuits
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par Thalia de G le Sam 7 Jan 2012 - 21:17

@Hermione0908 a écrit:
@littlemary a écrit:Plus de rédactions données à la maison pour ma part...notamment pour certains points évoqués par mamamanette.
Un temps limité pour tous en classe, c'est chronophage certes, mais plus "égalitaire" je trouve...

+1
D'autant que rien ne m'énerve plus que de corriger Papa, Maman, Tonton Jeannot ou Tata Gertrude, ou encore Google, plutôt que le Kevin ou la Kevina que je vois tous les jours.
Il m'arrive quand même de faire recopier ou terminer de recopier à la maison, parce que les tits sixièmes, ce qu'ils sont lents ! (je signe le brouillon et je récupère le brouillon dans la copie définitive Wink)

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par Celeborn le Sam 7 Jan 2012 - 21:22

La différence, peut-être, mamamanette, c'est que je donne des sujets extrêmement précis, avec des contraintes nombreuses. Je n'ai jamais eu de souci pour les rédactions à la maison de ce point de vue, sans pour autant corriger toute la famille dans la majeure partie des cas. J'ai des élèves faibles en maîtrise de la langue ; j'ai peu d'heures : il m'est impossible de tout faire en cours : ça ne rentre pas. Alors soit je ne fais pas (et là, je n'apporte pas ce que je dois apporter aux élèves, et c'est plus grave qu'une inégalité qui de toute manière existera toujours à un niveau ou à un autre), soit je sacrifie autre chose de tout aussi essentiel pour le faire (chez un certain nombre de mes collègues, disons-le : c'est la grammaire qui passe un sale quart d'heure), soit, effectivement, je fais faire certains exercices à la maison.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par Carabas le Sam 7 Jan 2012 - 21:25

On pourrait réduire les devoir si le volume horaire était satisfaisant.
Mais ce n'est pas à l'ordre du jour.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par Mama le Sam 7 Jan 2012 - 21:57

Je suis bien d'accord avec toi, Celeborn, et avec Thalia aussi : je parlais seulement d'au minimum amorcer la rédac en cours. Je trouve que beaucoup de personnes (pas vous), sur ce forum, sont promptes à déformer/caricaturer les propos au lieu de prêter attention aux mots précis employés (elle est peut-être là, la résolution à prendre?) : je n'ai jamais parlé de faire les "devoirs" "uniquement" en classe (cela dit, je ne vois pas en quoi cela ferait moins de copies à corriger, au contraire, mieux c'est réussi, plus il y en a à corriger !) , je m'inquiétais d'une situation précise, à savoir des rédactions entièrement à la maison sans consigne détaillée. Je disais que cela me semblait mauvais, et apparemment je ne suis pas la seule à le penser.

Mama
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devoirs scolaires, le châtiment familial

Message par Dinaaa le Sam 7 Jan 2012 - 23:00

Tout est dans la mesure, c'est évident.

Mais j'approuve ce qui a été dit plus haut : plus on prend l'habitude de travailler jeune et régulièrement, plus c'est facile. Ce n'est pas en confortant les enfants dans l'idée qu'ils sont des petits êtres fragiles qu'on les aide à grandir. Si les parents en ont assez de faire travailler leurs enfants... qu'ils les laissent travailler par eux-même, en vérifiant juste que le travail est fait (si le travail n'est pas fait, il est facile de confisquer la console de jeux pour motiver sa progéniture). Si l'enfant n'y arrive vraiment pas, c'est qu'il a besoin de l'explication de l'enseignant, et ce sera fait le lendemain en correction : ce n'est effectivement pas le boulot du parent d'expliquer !

Une leçon, un exercice de grammaire et de math tous les soirs au primaire, ça ne me semble pas la mer à boire.
La difficulté du collège, c'est que le prof de Français ne sait pas si le prof de math a déjà donné 3 exo et le prof d'anglais 40 verbes irréguliers. Et certains soirs, ça peut faire beaucoup, objectivement. Mais on sait tous que les élèves sont très forts pour hurler en choeur "On a déjà un contrôle de Math pour demain, M'dame !!!" quand on annonce 3 exercices de grammaire...

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum