Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par Saloum le Sam 7 Jan 2012 - 16:38

J'ai failli m'engrainer ces jours-ci avec un membre de ma chère famille... J'aurais peut être dû. Son fils est au lycée en Première S et elle m'entreprend tout naturellement au sujet des lectures peu adaptées que son prof de français lui donne, "trop difficile", "démodées", "et comment voulez-vous amener des gamins à lire avec des livres pareils..." L’œuvre fautive : Le Mariage de Figaro. Diplomate, j'essaye de défendre la position du professeur. Peine perdue, ma chère tata campe sur ses positions et me sort qu'il y aurait des tas d'autres livres susceptibles de plaire à des gamins de cet âge. Je veux savoir lesquels, et là, elle me cite Le Da Vinci code! J'avoue que je ne m'y attendais pas quand même. furieux J'ai sorti mon hiatus de prof-de-français mais sans beaucoup de succès. Et cette petite incartade m'a un peu déprimée. Non qu'elle m'ait vraiment étonnée, mais je vois tous les jours des petits signes de ce manque d'exigence intellectuelle autour de moi. Et je me demande si le combat n'est pas perdu d'avance...



Dernière édition par John le Mar 10 Jan 2012 - 13:22, édité 1 fois (Raison : Titre imprécis...)

Saloum
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par Clarinette le Sam 7 Jan 2012 - 16:42

J'ai parfois aussi tendance à penser que la médiocrité et le manque d'ambition intellectuelle que véhicule notre société d'hyper-consommation nous fait courir à notre perte.
Pour moi, nous sommes entrés en décadence, et je me vis comme une espèce de dinosaure, mais type tyrannosaure, quand même, alors je continue à lutter pied à pied ! diable

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par Rikki le Sam 7 Jan 2012 - 16:47

Faut dire que "Le mariage de Figaro", en Première, c'est super dur !

Il vaudrait mieux les faire lire des trucs sympas, des romans policiers à vocabulaire adapté, des mangas...

C'est pas non plus comme s'ils avaient le bac français à la fin de l'année, hein !

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par thrasybule le Sam 7 Jan 2012 - 16:51

@Saloum a écrit:J'ai failli m'engrainer ces jours-ci avec un membre de ma chère famille... J'aurais peut être dû. Son fils est au lycée en Première S et elle m'entreprend tout naturellement au sujet des lectures peu adaptées que son prof de français lui donne, "trop difficile", "démodées", "et comment voulez-vous amener des gamins à lire avec des livres pareils..." L’œuvre fautive : Le Mariage de Figaro. Diplomate, j'essaye de défendre la position du professeur. Peine perdue, ma chère tata campe sur ses positions et me sort qu'il y aurait des tas d'autres livres susceptibles de plaire à des gamins de cet âge. Je veux savoir lesquels, et là, elle me cite Le Da Vinci code! J'avoue que je ne m'y attendais pas quand même. furieux J'ai sorti mon hiatus de prof-de-français mais sans beaucoup de succès. Et cette petite incartade m'a un peu déprimée. Non qu'elle m'ait vraiment étonnée, mais je vois tous les jours des petits signes de ce manque d'exigence intellectuelle autour de moi. Et je me demande si le combat n'est pas perdu d'avance...

Pour qui te prends-tu pour juger des goûts littéraires des autres? c'est dingue quand même ses profs de français qui s'octroient une espèce d'autorité intellectuelle! Quel mépris! Razz Razz
Je trouve cela consternant également.

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par piesco le Sam 7 Jan 2012 - 16:54

Tu aurais pu lui dire ok, mais en anglais.... Twisted Evil

(Moi aussi je suis rétrograde et fière de l'être!)

piesco
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par Celadon le Sam 7 Jan 2012 - 16:55

C'est quoi un hiatus de prof de français, Saloum ? Le fossé entre tes exigences et les attentes de ta tante ?

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par thrasybule le Sam 7 Jan 2012 - 16:55

@piesco a écrit:Tu aurais pu lui dire ok, mais en anglais.... Twisted Evil

(Moi aussi je suis rétrograde et fière de l'être!)
De pire en pire, ces profs! pale Razz

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par piesco le Sam 7 Jan 2012 - 17:08

darkvador

piesco
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par stench le Sam 7 Jan 2012 - 17:11

C'est classique ces remarques. Une maman, lors d'un parent-prof, m'a dit qu'elle ne tenait pas compte de la note catastrophique de son fils parce qu'elle avait elle-même essayé de lire le livre au programme et qu'elle n'a rien compris. Si elle s'est arrêtée après 20 pages, comment son petit chéri aurait-il tenu plus longtemps? A partir de là, c'est la porte ouverte à l'enfant qui ne fout rien avec l'accord de sa maman...

stench
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par varia le Sam 7 Jan 2012 - 17:11

@Celadon a écrit:C'est quoi un hiatus de prof de français, Saloum ? Le fossé entre tes exigences et les attentes de ta tante ?


J'imagine que c'est un lapsus pour "laïus"...
Mais bon avec tous ces mots latins que on comprend rien à ce qu'y disent, vivement une bonne vieille réforme de la langue pour accompagner la réforme de l'orthographe ! Very Happy

varia
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par thrasybule le Sam 7 Jan 2012 - 17:13

Mais oui tout se vaut: Mary Higgins Clark et Homère, Bach et Lorie, boloss265 taggeur de mon quartier et Brueghel, mais pour qui vous prenez-vous bande d'intellos hautains réfugiés dans vos vieux machins archaïques... Vraiment! :boucherie:

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par doublecasquette le Sam 7 Jan 2012 - 17:14

@Rikki a écrit:Faut dire que "Le mariage de Figaro", en Première, c'est super dur !

Il vaudrait mieux les faire lire des trucs sympas, des romans policiers à vocabulaire adapté, des mangas...

C'est pas non plus comme s'ils avaient le bac français à la fin de l'année, hein !

C'est grosso modo ce que m'a expliqué doctement une ATSEM de ma connaissance, son pauvre bichounet s'ennuyant à cent sous de l'heure sur du Maupassant !
D'ailleurs, elle connaissait une PE qui elle-même lui avait confié que les profs de lycée étaient fous et s'amusaient à dégoûter les gamins de la lecture alors qu'en maternelle, ils adoraient qu'on leur lise des histoires !
Sad Sad Sad

Quant à l'histoire du bac, elle, elle l'avait solutionnée : il n'y avait qu'à demander aux élèves ce qu'ils avaient lu et s'adapter à ça ! Fastoche, non Twisted Evil ?

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par bebe le Sam 7 Jan 2012 - 17:21

@thrasybule a écrit:
@Saloum a écrit:J'ai failli m'engrainer ces jours-ci avec un membre de ma chère famille... J'aurais peut être dû. Son fils est au lycée en Première S et elle m'entreprend tout naturellement au sujet des lectures peu adaptées que son prof de français lui donne, "trop difficile", "démodées", "et comment voulez-vous amener des gamins à lire avec des livres pareils..." L’œuvre fautive : Le Mariage de Figaro. Diplomate, j'essaye de défendre la position du professeur. Peine perdue, ma chère tata campe sur ses positions et me sort qu'il y aurait des tas d'autres livres susceptibles de plaire à des gamins de cet âge. Je veux savoir lesquels, et là, elle me cite Le Da Vinci code! J'avoue que je ne m'y attendais pas quand même. furieux J'ai sorti mon hiatus de prof-de-français mais sans beaucoup de succès. Et cette petite incartade m'a un peu déprimée. Non qu'elle m'ait vraiment étonnée, mais je vois tous les jours des petits signes de ce manque d'exigence intellectuelle autour de moi. Et je me demande si le combat n'est pas perdu d'avance...

Pour qui te prends-tu pour juger des goûts littéraires des autres? c'est dingue quand même ses profs de français qui s'octroient une espèce d'autorité intellectuelle! Quel mépris! Razz Razz
Je trouve cela consternant également.

Ah ouais, quand même...

bebe
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par Li-Li le Sam 7 Jan 2012 - 17:31

Je suis aussi une horrible qui prof qui a osé mettre en garde une élève de seconde qui voulait aller en L lorsqu'elle m'a dit qu'elle s'ennuyait en français car rien ne l'intéressait, car en L elle ferait de la littérature française aussi. Après l'avoir questionné je me suis rendue compte que ses seules lectures étaient journal d'un vampire et l'école des loisirs.
Cela me fait aussi penser à mes premières qui lorsque je donne la liste des lectures cursives crient"Mmmme c'est lequel le plus court" lorsque je leur ai répondu combien il se sentirait fier et heureux d'avoir relever le défi de lire Crimes et Châtiments
je vous laisse imaginer leur tête affraid

folle la prof!!

Li-Li
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par Ellena le Sam 7 Jan 2012 - 17:39

@doublecasquette a écrit:
@Rikki a écrit:Faut dire que "Le mariage de Figaro", en Première, c'est super dur !

Il vaudrait mieux les faire lire des trucs sympas, des romans policiers à vocabulaire adapté, des mangas...

C'est pas non plus comme s'ils avaient le bac français à la fin de l'année, hein !

C'est grosso modo ce que m'a expliqué doctement une ATSEM de ma connaissance, son pauvre bichounet s'ennuyant à cent sous de l'heure sur du Maupassant !
D'ailleurs, elle connaissait une PE qui elle-même lui avait confié que les profs de lycée étaient fous et s'amusaient à dégoûter les gamins de la lecture alors qu'en maternelle, ils adoraient qu'on leur lise des histoires !
Sad Sad Sad

Quant à l'histoire du bac, elle, elle l'avait solutionnée : il n'y avait qu'à demander aux élèves ce qu'ils avaient lu et s'adapter à ça ! Fastoche, non Twisted Evil ?

Ah ? Et la lecture d'un gros catalogue de VPC, ça compte ? Bon, je sors... pingouin

Ellena
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par Daphné le Sam 7 Jan 2012 - 18:07

Bof il y en a un qui n'a jamais digéré la Princesse de Clèves et je suis sûre qu'il n'est pas le seul.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par Mélu le Sam 7 Jan 2012 - 18:13

@thrasybule a écrit:
@Saloum a écrit:J'ai failli m'engrainer ces jours-ci avec un membre de ma chère famille... J'aurais peut être dû. Son fils est au lycée en Première S et elle m'entreprend tout naturellement au sujet des lectures peu adaptées que son prof de français lui donne, "trop difficile", "démodées", "et comment voulez-vous amener des gamins à lire avec des livres pareils..." L’œuvre fautive : Le Mariage de Figaro. Diplomate, j'essaye de défendre la position du professeur. Peine perdue, ma chère tata campe sur ses positions et me sort qu'il y aurait des tas d'autres livres susceptibles de plaire à des gamins de cet âge. Je veux savoir lesquels, et là, elle me cite Le Da Vinci code! J'avoue que je ne m'y attendais pas quand même. furieux J'ai sorti mon hiatus de prof-de-français mais sans beaucoup de succès. Et cette petite incartade m'a un peu déprimée. Non qu'elle m'ait vraiment étonnée, mais je vois tous les jours des petits signes de ce manque d'exigence intellectuelle autour de moi. Et je me demande si le combat n'est pas perdu d'avance...

Pour qui te prends-tu pour juger des goûts littéraires des autres? c'est dingue quand même ses profs de français qui s'octroient une espèce d'autorité intellectuelle! Quel mépris! Razz Razz
Je trouve cela consternant également.
lol! Thrasy, je t'aime !
@Daphné a écrit: Bof il y en a un qui n'a jamais digéré la Princesse de Clèves et je suis sûre qu'il n'est pas le seul.
Oui, mais regarde comme il a mal tourné ! On ne peut souhaiter ça à personne. Evil or Very Mad

_________________
"Pourquoi sommes-nous au monde, sinon pour amuser nos voisins et rire d'eux à notre tour ?"
[ Jane Austen ] - Extrait de Orgueil et préjugés

Mélu
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par Saloum le Sam 7 Jan 2012 - 18:16

@varia a écrit:
@Celadon a écrit:C'est quoi un hiatus de prof de français, Saloum ? Le fossé entre tes exigences et les attentes de ta tante ?


J'imagine que c'est un lapsus pour "laïus"...
Mais bon avec tous ces mots latins que on comprend rien à ce qu'y disent, vivement une bonne vieille réforme de la langue pour accompagner la réforme de l'orthographe ! Very Happy

Effectivement, merci Varia ! Embarassed Le mot que je voulais employer est "laïus". Quoique, il paraît que l'étymologie ne me donne pas totalement tort : le hiatus (du latin « ouverture de la bouche = parole prononcée, parole » . Mea culpa !

Saloum
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par illizia le Sam 7 Jan 2012 - 18:23

@Daphné a écrit: Bof il y en a un qui n'a jamais digéré la Princesse de Clèves et je suis sûre qu'il n'est pas le seul.
Arf Razz

Paradoxalement, je reçois moins de protestations de la part des parents, voire des élèves, très zyvawesh de mon lycée pro-techno du 93, que j'en ai pu entendre lors de passages dans des établissements moins "durs": il y a chez eux un certain respect (un peu effaré, et non suivi de l'effort nécessaire pour se transformer en véritable lecture des dites oeuvres, je vous rassure) pour la culture "classique".

Les parents trouvent normal dans l'ensemble, de se procurer du Marivaux, du Voltaire, du Zola pour leurs enfants, et ceux-ci, tout en me disant combien mes "vieux livres" auxquels "on comprend rien" parce que, notamment c'est écrit "en vieux français du moyen-âge" et que "les gens à l'époque ne faisaient rien d'intéressant" (sic), admettent plus ou moins, et assez rapidement, que c'est mon rôle de leur faire lire ça.

C'est plus parmi les parents d 'élèves des camarades de mes enfants, socialement plus favorisés, que j'entends ce genre de commentaires, ou plutôt que j'entendais: depuis quelques années, j'ai l'impression qu'il y a eu une prise de conscience de la déconfiture culturelle vers laquelle nous filons, et qu'un enseignement plus tradi retrouve ses défenseurs...(d'ailleurs, il n'y a qu'à voir le virage littéro-cinéphile, annoncé à grands renforts de listes de lectures d'été et cycles de films engloutis au km, du quidam cité par Daphné Rolling Eyes )

Stench, c'était quoi le bouquin que ton parent d'élève n'avait pas réussi à lire?

illizia
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par stench le Sam 7 Jan 2012 - 18:26

@illizia a écrit:[

Stench, c'était quoi le bouquin que ton parent d'élève n'avait pas réussi à lire?

Un Homme qui dort de Perec. Y'a franchement plus compliqué Neutral

stench
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par Pryneia le Sam 7 Jan 2012 - 18:33

@thrasybule a écrit:Mais oui tout se vaut: Mary Higgins Clark et Homère, Bach et Lorie, boloss265 taggeur de mon quartier et Brueghel, mais pour qui vous prenez-vous bande d'intellos hautains réfugiés dans vos vieux machins archaïques... Vraiment! :boucherie:

MDR, j'ai éclaté de rire à la lecture de ce message, merci Thrasybule Laughing

Je me souviens encore de ma rencontre bouleversante avec Maupassant et Rimbaud au collège, et combien j'ai adoré "Tartuffe" en 2nde, "Le Mariage de Figaro" et les poèmes de Baudelaire en 1ère. Malheureusement, ce ne sont pas mes parents qui m'auraient proposé ces lectures, je suis donc bien contente que les profs aient joué leur rôle !

_________________
"Leave me alone and let me go to hell by my own route." Calamity Jane

« Nicht ein Wolf ist der Mensch dem Menschen. Er ist ihm Produkt, die totale Ware ist er ihm. » E. Palmetshofer
(« L’homme n’est pas un loup pour l’homme. Il est un produit pour lui, une marchandise, rien de plus. »)

Pryneia
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par Sapotille le Sam 7 Jan 2012 - 18:38

Fanfan11 a écrit:
@doublecasquette a écrit:
@Rikki a écrit:Faut dire que "Le mariage de Figaro", en Première, c'est super dur !

Il vaudrait mieux les faire lire des trucs sympas, des romans policiers à vocabulaire adapté, des mangas...

C'est pas non plus comme s'ils avaient le bac français à la fin de l'année, hein !

C'est grosso modo ce que m'a expliqué doctement une ATSEM de ma connaissance, son pauvre bichounet s'ennuyant à cent sous de l'heure sur du Maupassant !
D'ailleurs, elle connaissait une PE qui elle-même lui avait confié que les profs de lycée étaient fous et s'amusaient à dégoûter les gamins de la lecture alors qu'en maternelle, ils adoraient qu'on leur lise des histoires !
Sad Sad Sad

Quant à l'histoire du bac, elle, elle l'avait solutionnée : il n'y avait qu'à demander aux élèves ce qu'ils avaient lu et s'adapter à ça ! Fastoche, non Twisted Evil ?

Ah ? Et la lecture d'un gros catalogue de VPC, ça compte ? Bon, je sors... pingouin

J'ai été très malheureuse le jour où une de mes nièces, alors en 6ème, m'a annoncé que "La gloire de mon père" de Pagnol, c'était trop dur et qu'on n'y comprenait rien . Crying or Very sad

A 8 ans; mon fils aîné en récitait des passages entiers appris par coeur en me faisant le reproche de n'avoir mis qu'un seul livre dans son sac à dos.
Or, il allait camper à 1 800 m d'altitude dans une cabane de berger accessible à pieds après une heure de marche !
Je n'avais pas voulu le charger.

Il s'est vengé au retour en avalant les souvenirs complets, puis Jean de Florette et Manon des sources en disant à son papa étonné :

"Tu sais Papa, dans la vie, il y a 3 façons de se ruiner :
- le jeu
- les femmes
- et l'agriculture.
Et le moyen le plus sûr et le moins agréable, c'est l'agriculture !!!"


Dernière édition par Sapotille le Sam 7 Jan 2012 - 18:43, édité 1 fois

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par thrasybule le Sam 7 Jan 2012 - 18:40

@Mélu a écrit:
@thrasybule a écrit:
@Saloum a écrit:J'ai failli m'engrainer ces jours-ci avec un membre de ma chère famille... J'aurais peut être dû. Son fils est au lycée en Première S et elle m'entreprend tout naturellement au sujet des lectures peu adaptées que son prof de français lui donne, "trop difficile", "démodées", "et comment voulez-vous amener des gamins à lire avec des livres pareils..." L’œuvre fautive : Le Mariage de Figaro. Diplomate, j'essaye de défendre la position du professeur. Peine perdue, ma chère tata campe sur ses positions et me sort qu'il y aurait des tas d'autres livres susceptibles de plaire à des gamins de cet âge. Je veux savoir lesquels, et là, elle me cite Le Da Vinci code! J'avoue que je ne m'y attendais pas quand même. furieux J'ai sorti mon hiatus de prof-de-français mais sans beaucoup de succès. Et cette petite incartade m'a un peu déprimée. Non qu'elle m'ait vraiment étonnée, mais je vois tous les jours des petits signes de ce manque d'exigence intellectuelle autour de moi. Et je me demande si le combat n'est pas perdu d'avance...

Pour qui te prends-tu pour juger des goûts littéraires des autres? c'est dingue quand même ses profs de français qui s'octroient une espèce d'autorité intellectuelle! Quel mépris! Razz Razz
Je trouve cela consternant également.
lol! Thrasy, je t'aime !
@Daphné a écrit: Bof il y en a un qui n'a jamais digéré la Princesse de Clèves et je suis sûre qu'il n'est pas le seul.
Oui, mais regarde comme il a mal tourné ! On ne peut souhaiter ça à personne. Evil or Very Mad
Razz Wink

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par Saloum le Sam 7 Jan 2012 - 18:58

@illizia a écrit:

C'est plus parmi les parents d 'élèves des camarades de mes enfants, socialement plus favorisés, que j'entends ce genre de commentaires, ou plutôt que j'entendais: depuis quelques années, j'ai l'impression qu'il y a eu une prise de conscience de la déconfiture culturelle vers laquelle nous filons, et qu'un enseignement plus tradi retrouve ses défenseurs...(d'ailleurs, il n'y a qu'à voir le virage littéro-cinéphile, annoncé à grands renforts de listes de lectures d'été et cycles de films engloutis au km, du quidam cité par Daphné Rolling Eyes )

Stench, c'était quoi le bouquin que ton parent d'élève n'avait pas réussi à lire?

Tu me rassures un peu ! Je fais le constat inverse, non spécialement au sujet de l'enseignement, mais dans la suspicion que provoque toute posture un tant soit peu exigeante intellectuellement. Comme si c'était une tare.

Saloum
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par Thalia de G le Sam 7 Jan 2012 - 19:09

Rencontre parents-profs 6e. Un géniteur d'apprenant me demande pourquoi je ne fais pas lire des titres plus actuels qu'apprécie son fils (il m'a cité je ne sais plus quelle saga). Et moi, je lui ai répondu que mon rôle, mon devoir, c'était de faire lire des œuvres patrimoniales qu'il ne connaîtrait jamais sans moi. Et que si son fils voulait lire d'autres ouvrages, c'était en plus.
La maman opinait du chef pendant que je parlais et le papa a fini par convenir que j'avais raison.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum