Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par Frisouille le Sam 7 Jan 2012 - 23:37

@Rikki a écrit:Faut dire que "Le mariage de Figaro", en Première, c'est super dur !

Il vaudrait mieux les faire lire des trucs sympas, des romans policiers à vocabulaire adapté, des mangas...

C'est pas non plus comme s'ils avaient le bac français à la fin de l'année, hein !

Faut leur faire lire du club des cinq nouvelle formule à ces pauvres malheureux, aussi, Beaumarchais, quelle idée... Rolling Eyes Twisted Evil

Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par Condorcet le Dim 8 Jan 2012 - 0:35

Ce manque d'exigence culturelle est le corollaire de l'étiolement de l'édition scientifique (difficulté d'édition des thèses, de traduction d'oeuvres majeures en français, faibles ventes des ouvrages rescapés qui paraissent malgré toutes les difficultés pré-citées). Lire des classiques ou des ouvrages de fiction contemporains français ou étrangers témoigne déjà d'une ouverture d'esprit mais d'où vient ce naufrage des sciences humaines et sociales ?

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par Sandyrina le Dim 8 Jan 2012 - 0:43

affraid Horreur, enfer et damnation !!!!!!!

Je suis peut-être la méchante madame dont on parle !!!!

J'ai donné LE MARIAGE DE FIGARO à lire pendant les congés à mes élèves !!!!!!!!!

J'ai osé !!!!!

Promis, la prochaine fois...ils auront le choix entre "Twilight" et le magazine "Biba" s'il existe encore celui-là !

Sandyrina
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par frankenstein le Dim 8 Jan 2012 - 2:45

J'ai donné LE MARIAGE DE FIGARO à lire pendant les congés à mes élèves !!!!!!!!!
A une époque, c'était un énorme privilège, pour les non-bourgeois, de pouvoir l'entendre à l'opéra ! Laughing

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par frankenstein le Dim 8 Jan 2012 - 2:48

« Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur »
« L’usage est souvent un abus »
« Médiocre et rampant l’on arrive à tout »
« En fait d'amour, vois-tu, trop n'est pas même assez. »
« Vous vous êtes donné la peine de naître, et rien de plus. »
« Prouver que j’ai raison serait accorder que je puis avoir tort »
« Figaro s’approche : Y a-t-il longtemps que monsieur n’a vu la figure d’un fou ? — Bazile : Monsieur, en ce moment même. — Figaro : Puisque mes yeux vous servent si bien de miroir, étudiez-y l’effet de ma prédiction. »
« Recevoir, prendre et demander, voilà le secret en trois mots. »

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par Nemuyoake le Dim 8 Jan 2012 - 8:07

Je n'ai jamais su apprécier (comprendre : je trouvais ça C.H.I.A.N.T comme la lune) dans ma jeunesse les livres du patrimoine que mes profs me donnaient au collège et au lycée... Trop de descriptions. Et pourtant j'avais TOUTES les grandes oeuvres à la maison grâce à mon père qui les avait achetées pour moi (mais qui ne les avait jamais lues vu qu'il n'aime pas lire Razz )Maintenant, j'ai toujours beaucoup de mal à lire une oeuvre contemporaine mais j'apprécie un Maupassant ou un Zola de temps en temps. La différence, c'est que j'ai pris conscience de l'importance de ce genre d'oeuvre dans la culture française, en tant qu'oeuvre du patrimoine, de littérature. En fait, à part la SF, je n'aime pas la fiction. Je lis par contre beaucoup de ''non fiction''.

Nemuyoake
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par Aloysius le Dim 8 Jan 2012 - 10:00

Pour moucher ce genre de parents, le parallèle avec l'histoire est bon: "vous pensez qu'ils ne faut plus étudier la Révolution parce que ça les ennuie? En français on a la même ambition qu'en histoire: leur donner un minimum culturel, et étudier Beaumarchais est aussi important que l'histoire de la Révolution". En fait il faut leur montrer que le but n'est pas le "plaisir" (même s'il est souhaitable) et à ce moment-là ça passe souvent mieux.

Aloysius
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par User5899 le Dim 8 Jan 2012 - 10:28

@frankenstein a écrit:« Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur »
« L’usage est souvent un abus »
« Médiocre et rampant l’on arrive à tout »
« En fait d'amour, vois-tu, trop n'est pas même assez. »
« Vous vous êtes donné la peine de naître, et rien de plus. »
« Prouver que j’ai raison serait accorder que je puis avoir tort »
« Figaro s’approche : Y a-t-il longtemps que monsieur n’a vu la figure d’un fou ? — Bazile : Monsieur, en ce moment même. — Figaro : Puisque mes yeux vous servent si bien de miroir, étudiez-y l’effet de ma prédiction. »
« Recevoir, prendre et demander, voilà le secret en trois mots. »
Sans oublier le fameux : "Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin... Elle s'emplit"... Bien vu, non ? Regardez Nadine.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par User5899 le Dim 8 Jan 2012 - 10:29

yoaken a écrit:Je n'ai jamais su apprécier (comprendre : je trouvais ça C.H.I.A.N.T comme la lune) dans ma jeunesse les livres du patrimoine que mes profs me donnaient au collège et au lycée... Trop de descriptions. Et pourtant j'avais TOUTES les grandes oeuvres à la maison grâce à mon père qui les avait achetées pour moi (mais qui ne les avait jamais lues vu qu'il n'aime pas lire Razz )Maintenant, j'ai toujours beaucoup de mal à lire une oeuvre contemporaine mais j'apprécie un Maupassant ou un Zola de temps en temps. La différence, c'est que j'ai pris conscience de l'importance de ce genre d'oeuvre dans la culture française, en tant qu'oeuvre du patrimoine, de littérature. En fait, à part la SF, je n'aime pas la fiction. Je lis par contre beaucoup de ''non fiction''.
Le plus important ne me semble pas qu'ils les apprécient nécessairement, mais bien qu'ils les rencontrent.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par Nemuyoake le Dim 8 Jan 2012 - 10:30

Cripure a écrit:
yoaken a écrit:Je n'ai jamais su apprécier (comprendre : je trouvais ça C.H.I.A.N.T comme la lune) dans ma jeunesse les livres du patrimoine que mes profs me donnaient au collège et au lycée... Trop de descriptions. Et pourtant j'avais TOUTES les grandes oeuvres à la maison grâce à mon père qui les avait achetées pour moi (mais qui ne les avait jamais lues vu qu'il n'aime pas lire Razz )Maintenant, j'ai toujours beaucoup de mal à lire une oeuvre contemporaine mais j'apprécie un Maupassant ou un Zola de temps en temps. La différence, c'est que j'ai pris conscience de l'importance de ce genre d'oeuvre dans la culture française, en tant qu'oeuvre du patrimoine, de littérature. En fait, à part la SF, je n'aime pas la fiction. Je lis par contre beaucoup de ''non fiction''.
Le plus important ne me semble pas qu'ils les apprécient nécessairement, mais bien qu'ils les rencontrent.

Tout à fait d'accord.

Nemuyoake
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par Sandyrina le Dim 8 Jan 2012 - 10:36

yoaken a écrit:
Cripure a écrit:
yoaken a écrit:Je n'ai jamais su apprécier (comprendre : je trouvais ça C.H.I.A.N.T comme la lune) dans ma jeunesse les livres du patrimoine que mes profs me donnaient au collège et au lycée... Trop de descriptions. Et pourtant j'avais TOUTES les grandes oeuvres à la maison grâce à mon père qui les avait achetées pour moi (mais qui ne les avait jamais lues vu qu'il n'aime pas lire Razz )Maintenant, j'ai toujours beaucoup de mal à lire une oeuvre contemporaine mais j'apprécie un Maupassant ou un Zola de temps en temps. La différence, c'est que j'ai pris conscience de l'importance de ce genre d'oeuvre dans la culture française, en tant qu'oeuvre du patrimoine, de littérature. En fait, à part la SF, je n'aime pas la fiction. Je lis par contre beaucoup de ''non fiction''.
Le plus important ne me semble pas qu'ils les apprécient nécessairement, mais bien qu'ils les rencontrent.

Tout à fait d'accord.

Exact !!!

Sandyrina
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par eliam le Dim 8 Jan 2012 - 11:07

@Sandyrina a écrit: affraid Horreur, enfer et damnation !!!!!!!

Je suis peut-être la méchante madame dont on parle !!!!

J'ai donné LE MARIAGE DE FIGARO à lire pendant les congés à mes élèves !!!!!!!!!

J'ai osé !!!!!

Promis, la prochaine fois...ils auront le choix entre "Twilight" et le magazine "Biba" s'il existe encore celui-là !

Ou bien moi car je l'ai donné à lire à mes deux classes de 1S.

eliam
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par Ramoneur le Dim 8 Jan 2012 - 11:09

Tiens donc ce post me donne une idée. Je vais arrêter d'enquiquiner mes 4e avec la Passion selon Saint-Jean.


(Je préfère la version d'Herreweghe, mais elle est accompagnée d'images violentes du film de Mel Gibson sur youtube).

Je vais leur faire travailler ce chef d'œuvre issue de vingt ans d'arriération scolaire et culturelle la diversité.


_________________
Si ton ennemi te sodomise, ne bouge surtout pas. Tu risquerais de le faire jouir...
San Antonio

Ramoneur
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par Thalia de G le Dim 8 Jan 2012 - 11:18

@Aloysius a écrit:Pour moucher ce genre de parents, le parallèle avec l'histoire est bon: "vous pensez qu'ils ne faut plus étudier la Révolution parce que ça les ennuie? En français on a la même ambition qu'en histoire: leur donner un minimum culturel, et étudier Beaumarchais est aussi important que l'histoire de la Révolution". En fait il faut leur montrer que le but n'est pas le "plaisir" (même s'il est souhaitable) et à ce moment-là ça passe souvent mieux.
En ce qui me concerne, je n'ai pas forcément apprécié certaines œuvres au lycée. Je n'ai même pas réussi à lire Jacques le fataliste en 1e. Plus tard, j'y suis revenue et quel bonheur.
Je crois qu'il faut effectivement provoquer la rencontre et espérer que plus tard éventuellement elle aura été féconde.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par M'dameFlo le Dim 8 Jan 2012 - 11:26

Idem... Noël en famille. J'ai eu le droit à "Avant c'était plus simple. C'était sujet verbe. Maintenant il y a groupe nominal, groupe machin..."
Shocked J'ai essayé de lui expliquer qu'au contraire, tout avait été simplifié par rapport à son "époque". En vain.
A quoi bon, de toute façon.

M'dameFlo
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par doublecasquette le Dim 8 Jan 2012 - 11:32

@M'dameFlo a écrit:Idem... Noël en famille. J'ai eu le droit à "Avant c'était plus simple. C'était sujet verbe. Maintenant il y a groupe nominal, groupe machin..."
Shocked J'ai essayé de lui expliquer qu'au contraire, tout avait été simplifié par rapport à son "époque". En vain.
A quoi bon, de toute façon.

Depuis que mes élèves apprennent de nouveau "nature, genre, nombre, fonction" pour chacun des mots de la phrase et qu'ils n'ont plus à se torturer les méninges avec groupe nominal, groupe machin, ils sont comme les membres de ta famille : ils trouvent que c'est beaucoup plus simple ainsi. fleurs

Mais ils sont tout petits, les miens, ça me fait une bonne excuse... topela

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par Duplay le Dim 8 Jan 2012 - 12:12

@Ramoneur a écrit:

Je vais leur faire travailler ce chef d'œuvre issue de vingt ans d'arriération scolaire et culturelle la diversité.


affraid affraid affraid

T'es fou,


















il y a beaucoup trop de mots dans le titre ! diable

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par User5899 le Dim 8 Jan 2012 - 12:15

@M'dameFlo a écrit:Idem... Noël en famille. J'ai eu le droit à "Avant c'était plus simple. C'était sujet verbe. Maintenant il y a groupe nominal, groupe machin..."
Shocked J'ai essayé de lui expliquer qu'au contraire, tout avait été simplifié par rapport à son "époque". En vain.
A quoi bon, de toute façon.
C'est même devenu tellement simple que chacun a sa simplicité...
Sérieusement, il coexiste en ce moment dans les collèges français au moins 5 écoles grammaticales qui se recoupent partiellement ou pas du tout. On peut difficilement parler de simplicité.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par Saloum le Dim 8 Jan 2012 - 12:18

C'est vrai, c'est ironique que ce soit justement cette œuvre dont il est question, qui met en scène un personnage qui doit compter sur son seul mérite intellectuel pour s'élever dans une société où le savoir et la culture étaient réservés à une élite !

Saloum
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par Sapotille le Dim 8 Jan 2012 - 12:26

@doublecasquette a écrit:
@M'dameFlo a écrit:Idem... Noël en famille. J'ai eu le droit à "Avant c'était plus simple. C'était sujet verbe. Maintenant il y a groupe nominal, groupe machin..."
Shocked J'ai essayé de lui expliquer qu'au contraire, tout avait été simplifié par rapport à son "époque". En vain.
A quoi bon, de toute façon.

Depuis que mes élèves apprennent de nouveau "nature, genre, nombre, fonction" pour chacun des mots de la phrase et qu'ils n'ont plus à se torturer les méninges avec groupe nominal, groupe machin, ils sont comme les membres de ta famille : ils trouvent que c'est beaucoup plus simple ainsi. fleurs

Mais ils sont tout petits, les miens, ça me fait une bonne excuse... topela

Et de cette façon, s'ils ont oublié une partie de la leçon, il trouveront dans l'entourage familial, des gens qui pourront leur rafraîchir la mémoire.

Excellent pour l'entente entre générations !

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par M'dameFlo le Dim 8 Jan 2012 - 12:28

Vous n'avez pas bien compris... le "groupe nominal" c'était un exemple. Ma tante ne sait pas la différence entre sujet et nom. J'imagine que vous continuez à apprendre à vos élèves que ce n'est pas tout à fait la même chose.
Je voulais juste dire que cette manie de vouloir donner des leçons aux enseignants quand on ne maîtrise pas le sujet ni la discipline, ça me débecte. On ne donne pas des leçons aux médecins, aux mécaniciens, aux boulangers....

M'dameFlo
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par Ramoneur le Dim 8 Jan 2012 - 12:59

@M'dameFlo a écrit:Je voulais juste dire que cette manie de vouloir donner des leçons aux enseignants quand on ne maîtrise pas le sujet ni la discipline, ça me débecte. On ne donne pas des leçons aux médecins, aux mécaniciens, aux boulangers....

C'est justement un reproche que j'ai entendu souvent adressé aux enseignants. Une amie infirmière m'a dit qu'elle nous appelait les MGEN au boulot (avec ses collègues), et que bosser avec (ou sur) nous était souvent pénible.

_________________
Si ton ennemi te sodomise, ne bouge surtout pas. Tu risquerais de le faire jouir...
San Antonio

Ramoneur
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par Pryneia le Dim 8 Jan 2012 - 13:38

@Saloum a écrit:C'est vrai, c'est ironique que ce soit justement cette œuvre dont il est question, qui met en scène un personnage qui doit compter sur son seul mérite intellectuel pour s'élever dans une société où le savoir et la culture étaient réservés à une élite !

Quelle ironie en effet Smile

_________________
"Leave me alone and let me go to hell by my own route." Calamity Jane

« Nicht ein Wolf ist der Mensch dem Menschen. Er ist ihm Produkt, die totale Ware ist er ihm. » E. Palmetshofer
(« L’homme n’est pas un loup pour l’homme. Il est un produit pour lui, une marchandise, rien de plus. »)

Pryneia
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par Pryneia le Dim 8 Jan 2012 - 13:39

@Ramoneur a écrit:
@M'dameFlo a écrit:Je voulais juste dire que cette manie de vouloir donner des leçons aux enseignants quand on ne maîtrise pas le sujet ni la discipline, ça me débecte. On ne donne pas des leçons aux médecins, aux mécaniciens, aux boulangers....

C'est justement un reproche que j'ai entendu souvent adressé aux enseignants. Une amie infirmière m'a dit qu'elle nous appelait les MGEN au boulot (avec ses collègues), et que bosser avec (ou sur) nous était souvent pénible.

Parce qu'on se pose des questions et qu'on ne prend pas tout pour argent comptant ? Smile Oui, et je m'en félicite d'ailleurs ! Very Happy

_________________
"Leave me alone and let me go to hell by my own route." Calamity Jane

« Nicht ein Wolf ist der Mensch dem Menschen. Er ist ihm Produkt, die totale Ware ist er ihm. » E. Palmetshofer
(« L’homme n’est pas un loup pour l’homme. Il est un produit pour lui, une marchandise, rien de plus. »)

Pryneia
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par Pryneia le Dim 8 Jan 2012 - 13:43

Je me rappelle de ce dentiste qui voulait m'arracher une dent de sagesse soi-disant cariée. Ça me paraissait un peu bizarre, quand même. Je n'ai rien dit devant lui, mais j'ai demandé un second avis. Et il s'est avéré que ma dent était parfaitement saine !

_________________
"Leave me alone and let me go to hell by my own route." Calamity Jane

« Nicht ein Wolf ist der Mensch dem Menschen. Er ist ihm Produkt, die totale Ware ist er ihm. » E. Palmetshofer
(« L’homme n’est pas un loup pour l’homme. Il est un produit pour lui, une marchandise, rien de plus. »)

Pryneia
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les classiques sont-ils trop difficiles pour les faire lire à nos élèves ?

Message par M'dameFlo le Dim 8 Jan 2012 - 13:48

Bien joué !
Moi c'est le contraire. N'importe qui peut m'arnaquer, j'ai tendance à faire confiance et à croire les spécialistes.

M'dameFlo
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum