A 11 ans, il tente d'étrangler sa maîtresse...

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: A 11 ans, il tente d'étrangler sa maîtresse...

Message par Thalia de G le Ven 13 Jan 2012 - 14:34

Je reviens sur un point
- Quelle doit être la réponse de l'institution face à un tel acte ?
A.Y. : L'enseignante a porté plainte et, pour notre part, nous ne pouvons nous substituer à la justice.
Et la protection du fonctionnaire par sa hiérarchie, il connaît, ce monsieur ?

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: A 11 ans, il tente d'étrangler sa maîtresse...

Message par Ergo le Ven 13 Jan 2012 - 14:51

@Thalia de G a écrit:Je reviens sur un point
- Quelle doit être la réponse de l'institution face à un tel acte ?
A.Y. : L'enseignante a porté plainte et, pour notre part, nous ne pouvons nous substituer à la justice.
Et la protection du fonctionnaire par sa hiérarchie, il connaît, ce monsieur ?
Nan, car des années d'IUFM ont appris à tout le monde que quand il y avait un conflit avec l'apprenant (i.e. le petit ange qui veut apprendre, c'est sa nature, c'est sa fonction et même son métier), c'est le messant messant prof qui est responsable et coupable. Car il n'a pas su gérer. Car sa pédagogie n'était pas adaptée. Car il stigmatise, opprime et répand l'injustice.
Conclusion: face à la stigmatisation, l'oppression et l'injustice, élèves de toute la France, unissez-vous...
Et les têtes pensantes de la hiérarchie, elles sont d'accord, c'est les didacticiens qui mènent la danse...

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: A 11 ans, il tente d'étrangler sa maîtresse...

Message par Nasopi le Ven 13 Jan 2012 - 15:22

affraid affraid

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: A 11 ans, il tente d'étrangler sa maîtresse...

Message par GD le Ven 13 Jan 2012 - 15:23

J'espère que les collègues vont demander des excuses à l'inspecteur académique adjoint. Ses propos dans La Provence sont hallucinants.



Hier matin, l'inspecteur d'académie adjoint, Alain Yaïche, s'est rendu à l'école La Viste-Bousquet pour rencontrer l'équipe enseignante.

- Qu'avez-vous dit aux enseignants ?
Alain Yaïche : Nous avons dit à ces très jeunes enseignants que si nous comprenions parfaitement leur émoi, il nous semblait que leur attitude n'était pas celle à adopter : au lieu de faire valoir leur droit de retrait, ils devraient être à leur poste, tenter de faire des parents leurs alliés. Il faut faire retomber la tension. L'école doit rouvrir ce vendredi matin. Ce n'est pas un site facile, mais ce n'est pas celui où nous avons le plus de problèmes.

- Quelle doit être la réponse de l'institution face à un tel acte ?
A.Y. : L'enseignante a porté plainte et, pour notre part, nous ne pouvons nous substituer à la justice. L'enfant qui a commis cet acte regrettable n'est pas renvoyé : l'exclure, pour qu'il se retrouve à la rue, livré à lui-même, serait inacceptable. Nous ne pouvons ignorer ce qui s'est passé mais il faut nous garder aussi de stigmatiser cet enfant, qui n'était pas connu pour des actes de violence. Les parents se sont déjà présentés à nous, je crois pouvoir dire qu'ils sont désolés et feront des excuses à l'enseignante.

- Le saccage du groupe scolaire Saint-Barthélémy, l'agression au couteau au Roy d'Espagne, celle de La Viste : n'êtes-vous pas alarmé par cette recrudescence de violence à l'école ?
A.Y. : Il y a en ce moment une très mauvaise ambiance dans les écoles marseillaises, il y a beaucoup de rumeurs... Je pense aussi que ce qui se passe dans les cités, malheureusement, ne peut pas ne pas arriver d'une certaine façon à l'école : elle n'est pas étanche ! Mais elle reste en ce moment la seule institution stable, et de loin, dans le paysage, un des seuls endroits où la règle existe, où il y a des repères, parfois, c'est vrai, mal vécus par les enfants qui par ailleurs, n'en ont pas.

GD
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: A 11 ans, il tente d'étrangler sa maîtresse...

Message par Bouletbille le Ven 13 Jan 2012 - 15:28

Ô tempora, ô mores !
Finissons en avec cette démagogie de m..... Que les élèves et leurs parents reculent de 300 mètres et que le professeur retrouve sa haute mission, celle de transmettre des connaissances. Point barre.

J'ai bien conscience cependant que sans un changement sociétal profond, peu de chances de renverser la vapeur... Il y a du nettoyage à faire en matière de valeurs, de morale (pourriture réactionnaire que je suis).

A bas l'idéologie libérale-libertaire !

_________________
"La franc-maçonnerie est la religion de la république. Amen. Hosanna au plus haut des cieux". Jules-Vincent Ferry-Peillon
"Faites ce que je dis pas c'que j'fais".
"Merci pour ce moment".  

Bouletbille
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: A 11 ans, il tente d'étrangler sa maîtresse...

Message par Dani le Ven 13 Jan 2012 - 16:02

@Bouletbille a écrit:Ô tempora, ô mores !
Finissons en avec cette démagogie de m..... Que les élèves et leurs parents reculent de 300 mètres et que le professeur retrouve sa haute mission, celle de transmettre des connaissances. Point barre.

J'ai bien conscience cependant que sans un changement sociétal profond, peu de chances de renverser la vapeur... Il y a du nettoyage à faire en matière de valeurs, de morale (pourriture réactionnaire que je suis).

A bas l'idéologie libérale-libertaire !

On peut souhaiter le changement sociétal pofond, dans le sens d'une société (de plus en plus policière) qui gagnerait à être beaucoup plus libertaire (ce qui n'a rien à voir avec le laxisme qui crée l'enfant-roi). Mais il n'est même pas nécessaire. Il suffirait que les enseignants, qui sont 800 000 ou 900 000,et bénéficient, pour le moment d'un emploi statutaire, recouvrent leur dignité et le sens de la solidarité face aux attaques qu'ils subissent, pour faire taire tous les Yaïches.
Mais ce n'est pas pour demain, au vu de ce que la profession accepte d'encaisser.


Dernière édition par Dani le Ven 13 Jan 2012 - 16:38, édité 1 fois

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: A 11 ans, il tente d'étrangler sa maîtresse...

Message par varia le Ven 13 Jan 2012 - 16:08

Rappelez-moi une chose... On a fait quoi (j'étais en congé à cette époque, donc je n'ai suivi les choses qu'ici, par la radio, internet, etc., mais il me semble qu'il ne s'est rien passé ou presque) quand Lise Bonnafous est morte ?
Je croyais qu'il ne fallait pas attendre que l'un d'entre nous y passe pour réagir?
Et si c'était enfin le moment, tout de suite ou dans qq temps, en tout cas avant les élections - puisque en plus c'est fait maintenant ?
On a quand même beau jeu de rejeter la faute sur l'idéologie régnante et les politiques diverses, je trouve...

J'édite car j'ai posté en même temps que Dani... Je vois que je ne suis pas la seule à m'interroger...

varia
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: A 11 ans, il tente d'étrangler sa maîtresse...

Message par Provence le Ven 13 Jan 2012 - 16:16

Un élève de CM2 du 15e arrondissement tente d'étrangler une institutrice

Un garçon de onze ans, scolarisé en CM2 dans une école du 15e arrondissement de Marseille, a tenté d'étrangler lundi dans un accès de colère l'une des institutrices de l'établissement.

L'enseignante, qui n'a pas été hospitalisée mais est toujours très choquée, est en arrêt maladie depuis l'incident. Elle a porté plainte au commissariat.

Le garçonnet était "extrêmement excité" ce lundi et, alors que l'étude en fin de journée avait débuté, l'une des enseignantes de l'école en charge de la surveillance lui a demandé de rentrer dans le rang, ce qu'il a refusé de faire.
"Il a alors piqué une colère noire, s'est débattu, a bousculé l'enseignante, l'a fait tomber et a eu ce geste malheureux de tenter de l'étrangler", a ajouté M. Yaïche, évoquant un acte "qui n'est pas fréquent du tout".

Ce geste "grave et inexcusable" n'est pas le fait d'un "voyou ou d'un délinquant", ni d'un enfant "délaissé", a-t-il immédiatement précisé.

"Il s'agit d'un enfant turbulent -comme on peut l'être à son âge- mais qui, en dehors de deux accès de colère en deux ans, est gentil, poli et coopératif selon ses institutrices", a souligné l'inspecteur d'académie adjoint.

La famille de l'enfant, qui n'est pas revenu en classe depuis les faits, est intégrée et "proche de l'école", a-t-il précisé.

Choqués, les enseignants n'ont pas repris les cours jeudi, mais l'école était rouverte vendredi matin. Elèves, parents et membres de l'équipe pédagogique ont été reçus par une cellule psychologique.

Une équipe éducative, à laquelle participera le médecin scolaire notamment, sera réunie "la semaine prochaine", afin de faire des propositions à l'inspectrice d'académie, qui consisteront en un changement d'école, de classe, ou l'instauration de mesures éducatives pour l'enfant, a expliqué M. Yaïche.

"Il faut que l'enfant prenne conscience de ses actes et ne recommence plus", a-t-il affirmé.

http://www.libemarseille.fr/henry/2012/01/un-%C3%A9l%C3%A8ve-de-cm2-du-15e-arrondissement-tente-d%C3%A9trangler-son-institutrice.html

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: A 11 ans, il tente d'étrangler sa maîtresse...

Message par Pryneia le Ven 13 Jan 2012 - 16:25

C'est proprement révoltant !!!! A vomir... Notre société est en train de créer des monstres.
Si c'était arrivé dans mon école, j'aurais refusé de reprendre le boulot tant que le gamin n'avait pas dégagé. Et j'ose espérer que les collègues auraient partagé mon opinion.

C'est vraiment dégueulasse.

_________________
"Leave me alone and let me go to hell by my own route." Calamity Jane

« Nicht ein Wolf ist der Mensch dem Menschen. Er ist ihm Produkt, die totale Ware ist er ihm. » E. Palmetshofer
(« L’homme n’est pas un loup pour l’homme. Il est un produit pour lui, une marchandise, rien de plus. »)

Pryneia
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: A 11 ans, il tente d'étrangler sa maîtresse...

Message par Dani le Ven 13 Jan 2012 - 16:36

@Pryneia a écrit:C'est proprement révoltant !!!! A vomir... Notre société est en train de créer des monstres.
Si c'était arrivé dans mon école, j'aurais refusé de reprendre le boulot tant que le gamin n'avait pas dégagé. Et j'ose espérer que les collègues auraient partagé mon opinion.

C'est vraiment dégueulasse.

cheers

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: A 11 ans, il tente d'étrangler sa maîtresse...

Message par aposiopèse le Ven 13 Jan 2012 - 16:36

à chaque fois que le lis le verbe "stigmatiser", je pense à mon CdE. un élève a lancé un couteau dans mon cours en fin d'année et le CdE n'a pas voulu l'exclure (je crois qu'il a eu 2 jours d'exclusion en internet, est revenu sans me présenter d'excuse et m'a toisé avec un regard moqueur jusqu'en fin d'année), tout ça sous prétexte qu'il ne fallait pas stigmatiser davantage le pauvre Choupinet qui venait d'avoir des problèmes avec la police pour traffic de cannabis et qui pourrait même en faire une dépression... Et moi alors ? J'ai vraiment eu du mal à finir l'année avec cette classe où les 3 dealers m'ont mené la vie dure en toute impunité, se moquant ouvertement de moi et du fait que je ne pouvais rien faire contre eux.

Alors quand je lis le récit du petite gamin de 11 ans, je me demande ce qu'il fera quand il arrivera au lycée !

aposiopèse
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: A 11 ans, il tente d'étrangler sa maîtresse...

Message par Celadon le Ven 13 Jan 2012 - 16:41

"Si c'était arrivé dans mon école, j'aurais refusé de reprendre le boulot tant que le gamin n'avait pas dégagé. Et j'ose espérer que les collègues auraient partagé mon opinion". Pryneia

Tu serais allée au-devant d'un abandon de poste et les mesures de rétorsion n'auraient pas tardé.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: A 11 ans, il tente d'étrangler sa maîtresse...

Message par Dani le Ven 13 Jan 2012 - 16:45

L'abandon de poste exige l'envoi préalable d'une LRAR. Cela ne se fait pas en un clin d'oeil.

De plus, si Pryneia est suivie, (moi, in situ, je la suis les yeux fermés) si la solidarité s'exprime, si par exemple le droit de retrait est invoqué, que la presse s'en mêle (et si elle fait son métier...) c'est nos kapos qui sont mal.

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: A 11 ans, il tente d'étrangler sa maîtresse...

Message par Pryneia le Ven 13 Jan 2012 - 16:50

@Dani a écrit:L'abandon de poste exige l'envoi préalable d'une LRAR. Cela ne se fait pas en un clin d'oeil.

De plus, si Pryneia est suivie, (moi, in situ, je la suis les yeux fermés) si la solidarité s'exprime, si par exemple le droit de retrait est invoqué, que la presse s'en mêle (et si elle fait son métier...) c'est nos kapos qui sont mal.

+1
Là, tu laisses passer ça, c'est le début de la fin. Et très franchement, je serais tellement en colère que j'en en aurais rien à faire des conséquences. J'y mêlerais les syndicats, les parents, la presse, etc. Hors de question de fermer les yeux sur un truc pareil.

_________________
"Leave me alone and let me go to hell by my own route." Calamity Jane

« Nicht ein Wolf ist der Mensch dem Menschen. Er ist ihm Produkt, die totale Ware ist er ihm. » E. Palmetshofer
(« L’homme n’est pas un loup pour l’homme. Il est un produit pour lui, une marchandise, rien de plus. »)

Pryneia
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: A 11 ans, il tente d'étrangler sa maîtresse...

Message par Celadon le Ven 13 Jan 2012 - 16:52

Bien sûr, c'était juste pour faire le parallèle entre les attitudes...

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: A 11 ans, il tente d'étrangler sa maîtresse...

Message par Bouletbille le Ven 13 Jan 2012 - 17:19

@Dani a écrit:
@Bouletbille a écrit:Ô tempora, ô mores !
Finissons en avec cette démagogie de m..... Que les élèves et leurs parents reculent de 300 mètres et que le professeur retrouve sa haute mission, celle de transmettre des connaissances. Point barre.

J'ai bien conscience cependant que sans un changement sociétal profond, peu de chances de renverser la vapeur... Il y a du nettoyage à faire en matière de valeurs, de morale (pourriture réactionnaire que je suis).

A bas l'idéologie libérale-libertaire !

On peut souhaiter le changement sociétal pofond, dans le sens d'une société (de plus en plus policière) qui gagnerait à être beaucoup plus libertaire (ce qui n'a rien à voir avec le laxisme qui crée l'enfant-roi). Mais il n'est même pas nécessaire. Il suffirait que les enseignants, qui sont 800 000 ou 900 000,et bénéficient, pour le moment d'un emploi statutaire, recouvrent leur dignité et le sens de la solidarité face aux attaques qu'ils subissent, pour faire taire tous les Yaïches.
Mais ce n'est pas pour demain, au vu de ce que la profession accepte d'encaisser.

Entendons-nous bien, l'idéologie libérale-libertaire n'est pas le le libertarisme de près ou de loin. Il s'agit de la liberté confondue avec le désir et le désir réduit à l'acte d'achat et tous ses corolaires...
Notre société n'est pas "policière", elle est ultra-permissive pour le consommateur (classe moyennes aisées, élèves...), au sens large (sexe, jeux videos, écrans plats, sodas, art contemporain ou n'importe quoi d'autres de monnayable) mais effectivement "sécuritaire", contraignante pour le "producteur" ou celui qui n'a pas un pouvoir d'achat ou une capacité à consommer suffisamment grande...

Ensuite, j'ai lu, plus loin que l'idéologie dominante n'a rien à voir avec ce qui se passe. Bien, je crois que si. Complètement et forcément.

Il a bien fallu un "signal", une "permission", un "top départ" pour que ces actes moralement inacceptables puissent se perpétrer (se perpétuer...). Croire que l'INDIVIDU pourrait se hisser seul contre cette logique égotico-marchande relève de la perpétuelle subordination aux catégories de la pensée dominante, en l’occurrence le libéralisme-libertaire et la destruction des valeurs qui va avec...travail dont s'est chargée la gauche post-68 avec la complicité de la droite libérale depuis 40 ans...

Bouletbille
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: A 11 ans, il tente d'étrangler sa maîtresse...

Message par A Tuin le Ven 13 Jan 2012 - 17:20

@Dani a écrit:L'abandon de poste exige l'envoi préalable d'une LRAR. Cela ne se fait pas en un clin d'oeil.

Vas-y... Au bout de trois mois ils suspendent la paye.

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: A 11 ans, il tente d'étrangler sa maîtresse...

Message par Floflo le Ven 13 Jan 2012 - 17:23

J'étais en stage avec la maîtresse ce jour-là et ça s'est passé pendant l'étude le soir. J'ai vu sa collègue le lendemain qui était bouleversée. Elle aurait aimé que les collègues ne reprennent pas le boulot le lendemain, mais ils sont allés bosser. Hier ils étaient en grève il me semble.
On m'a raconté les circonstances et franchement, ça fait peur. J'enseigne en zep depui 6 ans et je suis très heureuse et épanouïe dans mon boulot, mais ça fait peur, je me demande où on va ...

_________________
Les mots sont
La voix de l'émotion
Grand Corps Malade

Floflo
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: A 11 ans, il tente d'étrangler sa maîtresse...

Message par doublecasquette le Ven 13 Jan 2012 - 17:30

Peut-être que ce gamin avait bu ?
Un de mes copains de six-sept ans avait mordu une bonne sœur au sang, un jour où ces braves nonnes nous avaient emmenés en promenade. Fallait oser faire ça à une sœur, avec la robe et la coiffe !
En fait, nous nous étions arrêtés dans une ferme catholique où on nous avait servi du sirop de cassis. sauf que ce n'était pas du sirop mais de la crème de cassis, à 18 °.
Comme Titi zigzaguait et tanguait, la sœur avait voulu le tenir par la main, et il l'a mordu cruellement pour se dégager. C'était l'alcool...

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: A 11 ans, il tente d'étrangler sa maîtresse...

Message par Dani le Ven 13 Jan 2012 - 17:38

@A Tuin a écrit:
@Dani a écrit:L'abandon de poste exige l'envoi préalable d'une LRAR. Cela ne se fait pas en un clin d'oeil.

Vas-y... Au bout de trois mois ils suspendent la paye.

vas-y, vas-y...si j'veux, A Tuin.
Un droit de retrait collectif est réglé bien avant trois mois.

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: A 11 ans, il tente d'étrangler sa maîtresse...

Message par Dani le Ven 13 Jan 2012 - 17:39

@doublecasquette a écrit: Peut-être que ce gamin avait bu ?
Un de mes copains de six-sept ans avait mordu une bonne sœur au sang, un jour où ces braves nonnes nous avaient emmenés en promenade. Fallait oser faire ça à une sœur, avec la robe et la coiffe !
En fait, nous nous étions arrêtés dans une ferme catholique où on nous avait servi du sirop de cassis. sauf que ce n'était pas du sirop mais de la crème de cassis, à 18 °.
Comme Titi zigzaguait et tanguait, la sœur avait voulu le tenir par la main, et il l'a mordu cruellement pour se dégager. C'était l'alcool...

Peut-être n'était-il adorateur que du culte de l'oignon ?

Dani
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: A 11 ans, il tente d'étrangler sa maîtresse...

Message par Rikki le Ven 13 Jan 2012 - 17:42

Cripure a écrit:Qu'elle s'excuse, puis qu'elle grossisse.

Ce serait pas mal qu'elle grandisse, aussi.

Et qu'elle vieillisse un peu.

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: A 11 ans, il tente d'étrangler sa maîtresse...

Message par John le Ven 13 Jan 2012 - 21:19

L'enfant qui a commis cet acte regrettable n'est pas renvoyé : l'exclure, pour qu'il se retrouve à la rue, livré à lui-même, serait inacceptable. Nous ne pouvons ignorer ce qui s'est passé mais il faut nous garder aussi de stigmatiser cet enfant, qui n'était pas connu pour des actes de violence. Les parents se sont déjà présentés à nous, je crois pouvoir dire qu'ils sont désolés et feront des excuses à l'enseignante.
Reportage sur la 6 : le principal dit "pas d'inquiétude, la maîtresse va bien" (ses collègues derrière s'indignent et crient au mensonge > non, elle ne va pas bien la dame après son agression)
Les mères de famille entourent la mère de l'élève impliqué : celle-ci est indignée, en pleurs, son fils est "un enfant sensible", et la maîtresse l'aurait rejeté physiquement, il s'est senti rejeté et a réagi.
Pourquoi la maîtresse a-t-elle violemment jeté son cou entre les mains du pauvre enfant ? Cette femme indigne devrait être sanctionnée !

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: A 11 ans, il tente d'étrangler sa maîtresse...

Message par Thalia de G le Ven 13 Jan 2012 - 21:23

Razz Razz Razz Désolée, j'ai failli recracher mon bonbon sur l'écran quand je t'ai lu.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: A 11 ans, il tente d'étrangler sa maîtresse...

Message par henriette le Ven 13 Jan 2012 - 21:31

@Thalia de G a écrit:Razz Razz Razz Désolée, j'ai failli recracher mon bonbon sur l'écran quand je t'ai lu.

+1 ! (sauf que c'est pas mon bonbon, mais mon café, et que je n'ai pas failli...)

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: A 11 ans, il tente d'étrangler sa maîtresse...

Message par GD le Ven 13 Jan 2012 - 21:41

@John a écrit:
Reportage sur la 6 : le principal dit "pas d'inquiétude, la maîtresse va bien" (ses collègues derrière s'indignent et crient au mensonge > non, elle ne va pas bien la dame après son agression)
Les mères de famille entourent la mère de l'élève impliqué : celle-ci est indignée, en pleurs, son fils est "un enfant sensible", et la maîtresse l'aurait rejeté physiquement, il s'est senti rejeté et a réagi.
Pourquoi la maîtresse a-t-elle violemment jeté son cou entre les mains du pauvre enfant ? Cette femme indigne devrait être sanctionnée !

L'extrait du journal de M6 :
( ça commence à 7:30)

Que dire de la réaction de la mère . . .




GD
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum