que peut-on me demander pour prendre en charge un élève dysorthographique ?

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

que peut-on me demander pour prendre en charge un élève dysorthographique ?

Message par bellaciao le Mer 18 Jan 2012 - 16:07

J'assiste demain à une réunion en tant que PP avec infirmière et médecin scolaire pour mettre en place un projet d'aide individualisée pour un élève de 5ème dysorthographique. Pour vous présenter le "cas", il vient de se faire prendre par la prof de SVT à lancer des boulettes au plafond (et ce, régulièrement) et à ne pas prendre son cours. J'ai commencé à me fâcher presque avec l'infirmière qui fait preuve d'un angélisme à toute épreuve quand je mentionne son comportement : "Il est peut-être difficile parce qu'il est en échec." Ben voyons !
Nous allons devoir penser à des aménagements spécifiques, par exemple des contrôles remaniés, pour cet élève intelligent mais d'une flemme inouïe, dans une classe de 27, avec un élève handicapé ayant un AVS et deux élèves d'ULIS ayant aussi leur(s) AVS. Et puis, je deviens peut-être réac, mais les "dys" à qui il faut faire moins écrire parce qu'ils ont des problèmes d'écriture (pour copier le cours, par exemple), j'ai du mal... Alors, c'est fichu pour eux ? On n'attendra jamais qu'ils écrivent ?
J'ai demandé si une reconnaissance de handicap était faite pour qu'il ait un accompagnement - non, ce sont des procédures lourdes et qui prennent du temps. Donc, il est assez handicapé pour que les profs se mettent en quatre (dans les conditions décrites), mais pas assez pour débloquer des moyens. Le comble, c'est que l'infirmière m'a dit : "Mais quand même, tu as de l'inventivité, tu peux bien trouver des idées pour l'aider !" Elle est toute gentille, mais franchement, cela me hérisse d'entendre dire de telles choses. furieux
A votre avis, jusqu'où dois-je accepter, pour les collègues et moi-même, de prendre en charge ces difficultés ? J'en ai marre, là... bien que je sois d'accord pour aider cet élève, bien sûr.

bellaciao
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: que peut-on me demander pour prendre en charge un élève dysorthographique ?

Message par Dhaiphi le Mer 18 Jan 2012 - 16:19

@bellaciao a écrit:A votre avis, jusqu'où dois-je accepter, pour les collègues et moi-même, de prendre en charge ces difficultés ?
L'enseignement à la carte ne passera pas par moi : je propose le "plat du jour", on se sert ou pas, voilà tout...

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: que peut-on me demander pour prendre en charge un élève dysorthographique ?

Message par User5899 le Mer 18 Jan 2012 - 16:29

J'ai une dysorthographique en terminale qui me bassinait avec son handicap. Résultat : pas de tiers temps au Bac, le médecin du rectorat s'y oppose.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: que peut-on me demander pour prendre en charge un élève dysorthographique ?

Message par Thalia de G le Mer 18 Jan 2012 - 16:37

Nous allons devoir penser à des aménagements spécifiques, par exemple des contrôles remaniés, pour cet élève intelligent mais d'une flemme inouïe
Ben voilà ! Je veux bien une certaine bienveillance envers des élèves dyslexiques et/ou dysorthographiques (les vrais, ça existe) qui se prennent en charge. Je peux les "accompagner" pas être une béquille permanente.

Je me sens concernée par ta question, parce que va avoir lieu un PPRE pour un de mes 6e. Le PP m'a annoncé qu'on demanderait peut-être aux enseignants de fournir un poly du cours. Pour moi, ce sera niet.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: que peut-on me demander pour prendre en charge un élève dysorthographique ?

Message par bellaciao le Mer 18 Jan 2012 - 16:42

Je pense que c'est inquiétant de ne justement demander aux élèves aucun effort là où ils en ont besoin. Je verrais bien cet élève (et un autre de la classe qui a une graphie complètement tordue, ça part dans tous les sens - et il a lancé des boulettes aussi, tenez !) faire des lignes d'écriture, au contraire... Ecrire moins mais bien. Là, comme ces élèves "dys" sont intelligents, on leur demande de faire des bouts de réponse (pas besoin de rédiger les phrases pour eux, c'est trop dur), de dire à l'oral et le prof écrit pour eux, de donner des exercices ou contrôles à trous... Mais on encourage ce faisant la paresse de l'écriture. Est-ce légitime de demander cela ? C'est toujours la demande des parents et du personnel médical type médecin scolaire, et n'étant pas moi-même formée, je ne peux pas savoir, bien que cela me paraisse une erreur.

bellaciao
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: que peut-on me demander pour prendre en charge un élève dysorthographique ?

Message par Hermiony le Mer 18 Jan 2012 - 16:45

J'ai un dysorthographique / dyslexique / dispraxique...Il a un dossier médical, donc, un PAI, est suivi dans un service spécial...Consignes : ne pas le faire écrire, réduire les exigences...
Je le fais moins écrire que les autres / il a des évals différentes mais par moment, je zappe et il se retrouve quand même avec du cours à écrire. Il le fait, point barre. Et bizarrement, il écrit plus vite qu'en, début d'année (mais vraiment très mal, il a vraiment un souci de ce côté).
A la différence de ton élève, il suit, il tente de s'accrocher (même si depuis quelques temps, il bosse moins et fréquente les "mauvais garçons").
En revanche, dans la même classe (j'ai appris par hasard que j'avais la classe "dys"), j'ai 3 dyslexique et une dysphasique. Pour elle, rien de spécial, pour les 3 autres, même traitement que pour le 1er. Deux travaillent, le dernier ne fiche rien, est un gros glandeur qui me rappelle régulièrement qu'il a du mal, que les cours doivent être adaptés...La semaine prochaine, mot dans le carnet : si Bidule continue à ne rien faire, je n'adapte plus rien. Je fais des efforts, il doit en faire aussi.

Tu peux je pense faire la même chose : si le gamin fait preuve de volonté, tu l'aides, sinon, qu'il se débrouille...

EDIT : Je précise que je ne donne les polys du cours entièrement tapés que pour les leçons de conjugaison (où mal orthographier les verbes revient à apprendre des erreurs) et les bilans longs des séances de litté. Pour le reste, il y a un minimum à écrire / 2-3 phrases à rédiger dans les contrôles, parce que je ne veux pas leur mâcher totalement le travail...


Dernière édition par Hermiony le Mer 18 Jan 2012 - 16:48, édité 1 fois

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: que peut-on me demander pour prendre en charge un élève dysorthographique ?

Message par mymoune le Mer 18 Jan 2012 - 16:46

@bellaciao a écrit:
Nous allons devoir penser à des aménagements spécifiques, par exemple des contrôles remaniés, pour cet élève intelligent mais d'une flemme inouïe, dans une classe de 27, avec un élève handicapé ayant un AVS et deux élèves d'ULIS ayant aussi leur(s) AVS. Et puis, je deviens peut-être réac, mais les "dys" à qui il faut faire moins écrire parce qu'ils ont des problèmes d'écriture (pour copier le cours, par exemple), j'ai du mal... Alors, c'est fichu pour

Je comprends ton problème et je suis bien d'accord avec ce qui tu dis. Ce qui m'interpelle ce sont les conditions dans lesquelles tu travailles. Même si tu es secondée par deux AVS, ça ,ne doit pas être facile tous les jours sans compter que hormis ces élèves, il en reste 23 autres. Tu as mon admiration.

mymoune
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: que peut-on me demander pour prendre en charge un élève dysorthographique ?

Message par Dorinde le Mer 18 Jan 2012 - 16:47

Alors j'ai les classes dys dans mon bahut et je suis pp de la classe de 5ème, j'ai la même réunion demain.
1. ne prendre en compte que les vrais DYS- ayant une reconnaissance par neuropédiatre + ortho + rectorat.
2. être dys- n'empêche pas d'être en plus un élève non travailleur, dissipé etc. et les 2 soucis doivent être selon moi traités à part.
3. pour un dysorthographique les aménagements sont chez moi assez simple: je relis quand je peux ou propose un tutorat par un autre élève du cours pour corriger faute orthographe ou encore les parents s'en chargent (bon en fonction des parents hein!!)
Pour les dictées: je propose soit des dictées à trous, soit des distées à difficultés choisies ou alors je note le nbre de faute et j'évalue par trimestre les efforts faits.
Pour les rédactions, je n'évalue pas l'orthographe.
et c'est tout.
je ne donne pas mon cours puisque je n'ai pas de trace écrite prête.
certains collègues le font via pronoteS.
voilà si cela te donne des pistes.
on peut faire des aménagements mais on ne peut pas régler le prob et à l'impossible nul n'est tenu.
bon courage


Dorinde
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: que peut-on me demander pour prendre en charge un élève dysorthographique ?

Message par Iphigénie le Mer 18 Jan 2012 - 16:49

témoignage-gag:
Les dyslexiques, j'en ai en BTS: mon problème c'est que les copies sont corrigées sans marque particulière en même temps que les copies "normales". J'avais une étudiante qui ne pouvait écrire une ligne sans une dizaine de fautes, je pensais qu'elle allait se faire massacrer à l'examen, même avec son tiers-temps, (qui à vrai dire ne changeait rien, d'ailleurs souvent elle ne le prenait même pas!): eh bien pas du tout, elle a eu 8 sur 20 avec cette orthographe calamiteuse: c'est dire l'importance aujourd'hui accordée (y compris par des professeurs de français) à l'ortho: ne vous tracassez pas trop, en conséquence!

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: que peut-on me demander pour prendre en charge un élève dysorthographique ?

Message par Hermiony le Mer 18 Jan 2012 - 16:52

Ah oui, pour les rédacs : je compte l'orthographe quand c'est à faire à la maison (et j'autorise le PC, oui...). En classe, je comte quand même l'orthographe sur les choses vues en classe : les homophones, les "s", la conjugaison, mais pas le reste. Je pars du principe que si les contrôles sur ces notions n'ont pas été mauvais, l'élève doit savoir se souvenir du cours...

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: que peut-on me demander pour prendre en charge un élève dysorthographique ?

Message par bellaciao le Mer 18 Jan 2012 - 16:52

C'est déjà bizarre d'avoir deux adultes dans ma classe, à vrai dire... De plus, j'ai des ULIS dans toutes mes classes, alors qu'ils n'assistent pourtant pas à tous les cours. Un des grands privilèges d'être prof de français.
Les ULIS, c'est grandiose, non parce qu'ils posent de réels problèmes, mais parce qu'aucune concertation n'a lieu, et nous ne voyons jamais le prof spécialisé autrement qu'entre deux portes, au téléphone le plus souvent - il est seul et bouffé par la paperasse. Donc, là vraiment, nous naviguons à vue. Heureusement que cette année au moins, les AVS ne distribuent pas de chewing-gum aux élèves en cours, comme cela a été le cas une année.

bellaciao
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: que peut-on me demander pour prendre en charge un élève dysorthographique ?

Message par User5899 le Mer 18 Jan 2012 - 18:14

@iphigénie a écrit:témoignage-gag:
Les dyslexiques, j'en ai en BTS: mon problème c'est que les copies sont corrigées sans marque particulière en même temps que les copies "normales". J'avais une étudiante qui ne pouvait écrire une ligne sans une dizaine de fautes, je pensais qu'elle allait se faire massacrer à l'examen, même avec son tiers-temps, (qui à vrai dire ne changeait rien, d'ailleurs souvent elle ne le prenait même pas!): eh bien pas du tout, elle a eu 8 sur 20 avec cette orthographe calamiteuse: c'est dire l'importance aujourd'hui accordée (y compris par des professeurs de français) à l'ortho: ne vous tracassez pas trop, en conséquence!
Tiens. Et comment l'a-t-elle eu ? La nôtre a je ne sais combien d'avis favorables d'orthophonistes, de médecins, et tout et tout, et vlan. Pas recevable pour un tiers temps. Comprends pas comment il peut y avoir autant de disparités d'un endroit à un autre...
Iphigénie, si j'enlève 4 points sur 20 à un 12, il reste quand même 8. Ce n'est pas rien, 4 points sur 20, quand même...

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: que peut-on me demander pour prendre en charge un élève dysorthographique ?

Message par Dorinde le Mer 18 Jan 2012 - 19:30

Cripure a écrit:
Iphigénie, si j'enlève 4 points sur 20 à un 12, il reste quand même 8. Ce n'est pas rien, 4 points sur 20, quand même...

+1

Dorinde
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: que peut-on me demander pour prendre en charge un élève dysorthographique ?

Message par GD le Mer 18 Jan 2012 - 19:35

Bon,voilà ce qu'il faut dire demain , attention tous les mots sont importants :

Pour les cours , demander que l'administration ou l'infirmière ( qui ne devraient pas s'opposer à la réussite d'un apprenant ) fassent les photocopies d'un cahier d'un camarade en cas de besoin.

Demander une fiche de suivi, afin que toute l'appétence au travail et toute l'énergie qu'il déploie à faire avancer les cours soit mentionnées. Les géniteurs de l'apprenant devront bien sûr signer cette fiche tous les soirs.

Demander que l'apprenant soit autorisé à rester une heure minimum après les cours au collège pour mettre à jour ses cahiers. Si ses cahiers sont à jour, il ne fera en aucun cas des lignes , oh non, mais il démontrera qu'il peut parfaitement valider la compétence "Reproduire un document sans erreur et avec une présentation adaptée" [ Voir livret personnel de compétence , palier 3 , compétence écrire]. Le personnel de la vie scolaire sera ainsi pleinement impliqué dans la réussite de notre apprenant.



GD
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: que peut-on me demander pour prendre en charge un élève dysorthographique ?

Message par pitchounette le Mer 18 Jan 2012 - 19:36

juste une petite question, je ne connais pas dysorthographique...Cest quoi?

_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: que peut-on me demander pour prendre en charge un élève dysorthographique ?

Message par Iphigénie le Mer 18 Jan 2012 - 19:53

Cripure a écrit:
@iphigénie a écrit:témoignage-gag:
Les dyslexiques, j'en ai en BTS: mon problème c'est que les copies sont corrigées sans marque particulière en même temps que les copies "normales". J'avais une étudiante qui ne pouvait écrire une ligne sans une dizaine de fautes, je pensais qu'elle allait se faire massacrer à l'examen, même avec son tiers-temps, (qui à vrai dire ne changeait rien, d'ailleurs souvent elle ne le prenait même pas!): eh bien pas du tout, elle a eu 8 sur 20 avec cette orthographe calamiteuse: c'est dire l'importance aujourd'hui accordée (y compris par des professeurs de français) à l'ortho: ne vous tracassez pas trop, en conséquence!
Tiens. Et comment l'a-t-elle eu ? La nôtre a je ne sais combien d'avis favorables d'orthophonistes, de médecins, et tout et tout, et vlan. Pas recevable pour un tiers temps. Comprends pas comment il peut y avoir autant de disparités d'un endroit à un autre...
Iphigénie, si j'enlève 4 points sur 20 à un 12, il reste quand même 8. Ce n'est pas rien, 4 points sur 20, quand même...
Vous avez raison,il semble que les règles se soient durcies: cette étudiante remonte à trois ans il me semble.Cette année, j'ai un autre cas au moins aussi chargé mais il n'est pas reconnu pour un tiers temps bien que suivi par orthophoniste etc...Je ne sais pas quels sont les critères.
Sinon, 4 points non bien sûr ce n'est pas rien.Le problème c'est que j'avais bien du mal à déchiffrer sa pensée et à dissocier l'écrit et le raisonnement "pur"...

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: que peut-on me demander pour prendre en charge un élève dysorthographique ?

Message par User5899 le Mer 18 Jan 2012 - 19:59

Lenou3132 a écrit:juste une petite question, je ne connais pas dysorthographique...Cest quoi?
C'est le nom savant pour désigner les gens à qui on a jugé utile de ne pas vraiment enseigner ni la lecture ni leur langue. Y'en a plein plein.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: que peut-on me demander pour prendre en charge un élève dysorthographique ?

Message par Dhaiphi le Mer 18 Jan 2012 - 20:40

Cripure a écrit:C'est le nom savant pour désigner les gens à qui on a jugé utile de ne pas vraiment enseigner ni la lecture ni leur langue. Y'en a plein plein.
Une petite précision sur le "on" ? Wink

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: que peut-on me demander pour prendre en charge un élève dysorthographique ?

Message par pitchounette le Mer 18 Jan 2012 - 20:53

Cripure a écrit:
Lenou3132 a écrit:juste une petite question, je ne connais pas dysorthographique...Cest quoi?
C'est le nom savant pour désigner les gens à qui on a jugé utile de ne pas vraiment enseigner ni la lecture ni leur langue. Y'en a plein plein.
Merci je suis allée voir le net pour avoir plus d'infos

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: que peut-on me demander pour prendre en charge un élève dysorthographique ?

Message par sand le Mer 18 Jan 2012 - 21:05

Sur recommandation de la MDPH, je photocopie le cahier d'une élève, chaque fin de semaine, je donne des leçons à trous, des contrôles aménagés... et j'y passe un temps fou. Je me suis rebiffée quand on m'a suggéré de taper aussi la correction des exos faits en classe.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: que peut-on me demander pour prendre en charge un élève dysorthographique ?

Message par User5899 le Mer 18 Jan 2012 - 21:33

@Dhaiphi a écrit:
Cripure a écrit:C'est le nom savant pour désigner les gens à qui on a jugé utile de ne pas vraiment enseigner ni la lecture ni leur langue. Y'en a plein plein.
Une petite précision sur le "on" ? Wink
Eh non, justement. C'est bien pour cela que ce n'est pas un pronom personnel, mais un pronom indéfini professeur

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: que peut-on me demander pour prendre en charge un élève dysorthographique ?

Message par arcturus38 le Jeu 19 Jan 2012 - 21:44

Je viens de vous lire et je vous trouve bien méprisant pour des élèves qui ont de réelles difficultés.
Mon fils est actuellement en L3 eea et a toujours eu des problèmes pour lire et pour écrire.
Je me souviens même d'un collègue d'histo-gé qui enlevait la moitié des points aux réponses d'une carte muette lorsqu'il y avait une faute. Impossible pour mon fils d'avoir la moyenne avec un tel traitement...
Après bien des séance d'orthophonie, nous avons obtenu l'utilisation du pc pour le brevet et le bac afin qu'il rende des choses lisibles. Il a aujourd'hui (à 21 ans) le niveau de lecture d'un élève de sixième et ses productions écrite ne sont réellement exploitable qu'après passage au pc et à la reconnaissance vocale.
Alors s"il vous plait, si on vous demande de donner les poly d"un cours à un élève ce n'est peut être pas parce que c'est un gros fainéant mais simplement parce qu'il est incapable de les écrire de façon à pouvoir les relire pour les apprendre.
Dans certains cours où les profs ne donnaient pas de poly tout ce que mon fils a appris, c'est uniquement ce qu'il retenait en cours.... ça va bien qu'il a une assez bonne mémoire...

Voila, tous vos commentaires m'ont fait réagir, et franchement, certain élèves méritent mieux que des "il n'a qu'à se forcer un peu"

arcturus38
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: que peut-on me demander pour prendre en charge un élève dysorthographique ?

Message par lilith888 le Jeu 19 Jan 2012 - 21:47

C'est surtout nous qui méritons mieux, en termes financiers et en moyens humains.

Nous ne sommes pas payés pour cela, tout simplement (et pourtant, je suis aussi maman moi même d'un petit garçon handicapé. Il a une AVS, c'est le boulot de l'AVS. Si le rectorat la lui supprime, j'irai faire une grève de la faim devant, mais jamais je ne demanderai à la maitresse/prof de faire le boulot de l'AVS)

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: que peut-on me demander pour prendre en charge un élève dysorthographique ?

Message par victor44 le Ven 20 Jan 2012 - 0:47

@lilith888 a écrit:C'est surtout nous qui méritons mieux, en termes financiers et en moyens humains.


mais les moyens humains c'est nous, pourquoi systématiquement dire que ce n'est pas notre job. Aider les élèves c'est notre métier, faire preuve de bienveillance, je vois pas le rapport avec les restrictions budgetaires. Si la MDPH décide que c'est nécessaire, l'AVS est toujours accordé.

Si une autre prise en charge est suffisante (pas de handicap reconnu par la mdph mais PAI demandé par le médecin) doit-on envoyer l'élève bouler au pretexte que ça nous fait un surcroit de travail?

Pour moi la réponse sera toujours non et j'aiderai l'élève quoi qu'il m'en coute. C'est ma conception du métier et ça m'attriste de lire certains posts de ce fil...

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: que peut-on me demander pour prendre en charge un élève dysorthographique ?

Message par sand le Ven 20 Jan 2012 - 6:07

Non Arcturus38 je ne suis pas méprisante. Je fais ce que je peux, mais mes journées ne sont pas extensibles.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum