[article] Julien, 13 ans, 146 de QI et sept ans de calvaire à l'école

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [article] Julien, 13 ans, 146 de QI et sept ans de calvaire à l'école

Message par Nielsen Rika Bell le Sam 21 Jan 2012 - 22:39

mamamanette a écrit:Mais les "HPI" se tournent souvent vers des métiers où ils peuvent agir et penser à leur guise.

Prof par exemple. professeur

Nielsen Rika Bell
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] Julien, 13 ans, 146 de QI et sept ans de calvaire à l'école

Message par Leclochard le Sam 21 Jan 2012 - 22:40

@Clarinette a écrit:Je ne sais pas si je me suis bien fait comprendre : j'ai tendance à penser qu'elle sera toujours plutôt plus intelligente que la moyenne, mais que ça se voie ou pas, ça m'est égal.
Et effectivement, comme elle veut faire médecine, elle fréquentera des gens intelligents et exigeants intellectuellement. C'est d'ailleurs déjà le cas actuellement.
Mais mon souci principal, c'est qu'elle soit heureuse dans la vie, et ça, ce n'était pas gagné dès le départ...

Si elle avait étudié la cuisine ou l'ébénisterie (voire la littérature), elle aurait aussi croisé des gens intelligents et exigeants, tu sais. Wink

A lire le profil de ta fille, je dirai qu'elle est douée pour les matières en relation avec le langage et qu'elle a une certaine sensibilité artistique. C'est étonnant qu'elle ait choisi de faire médecine.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] Julien, 13 ans, 146 de QI et sept ans de calvaire à l'école

Message par Mama le Sam 21 Jan 2012 - 22:45

@Nielsen Rika Bell a écrit:
mamamanette a écrit:Mais les "HPI" se tournent souvent vers des métiers où ils peuvent agir et penser à leur guise.

Prof par exemple. professeur

Hum... Razz on peut de moins en moins penser et agir à sa guise en ce moment... Evil or Very Mad

Mama
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] Julien, 13 ans, 146 de QI et sept ans de calvaire à l'école

Message par Clarinette le Sam 21 Jan 2012 - 22:47

Ne vois dans mes propos aucun mépris pour les métiers manuels : je dis tout le temps à mes filles que pour bien faire le ménage, il faut être intelligent. Wink
En ce qui concerne médecine, elle se destine à la recherche. Je ne la vois pas trop généraliste.
Mais c'est vrai que je la voyais bien aussi dans une branche littéraire. Ma foi, c'est elle qui choisit, hein...

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] Julien, 13 ans, 146 de QI et sept ans de calvaire à l'école

Message par frankenstein le Sam 21 Jan 2012 - 22:51

mamamanette a écrit:
@frankenstein a écrit:
@Dhaiphi a écrit:
@Leclochard a écrit:Alors je me demande toujours pourquoi on parle de l'Intelligence comme si on pouvait la mesurer avec un seul indicateur.
Oui, en effet, l'intelligence "scolaire" est une des formes de l'intelligence.
Exactement !
Vous êtes en forme aujourd'hui, je me retrouve dans presque tous vos commentaires ! Wink
Pour Jane, je crois que ton fils est vraiment "mal" tombé...Très honnêtement, je n'ai jamais vu de collègues qui pratiquaient ce que tu décris (exposition en plein soleil, humiliations, comme ce qui est décrit dans l'article : l'instit de maternelle qui va faire humiler l'élève devant des CM2.... affraid Shocked
Tout cela me parait aberrant et même "techniquement" impossible...Mais bon, je ne connais qu'une cinquantaine d'école et 300 ou 400 collègues...Je suis bien tombé !
Au fait, si c'est vrai, tu peux toujours envoyer une lettre aux enseignants concernés ou téléphoner à l'IA, moi je le ferais, sans considérer ça comme de la délation. Suspect
Les insolations, ce n'est pas Jane mais moi Wink
Tu as eu de la chance, oui. Autour de moi c'est l'inverse. Et à ce que j'ai raconté s'ajoute mon chéri, qui se faisait taper violemment sur la tête avec un gros livre à chaque mauvaise réponse en CP. Inutile de vous dire l'angoisse scolaire qu'il en a gardée. C'est même un miracle qu'il sorte avec une prof Razz Et la dénonciation, comme je le racontais, ça n'a servi à pas grand chose dans le cas de mon demi-frère. Elle a arrêté, mais aucune sanction. Mais bon, elle était très proche de l'IPR et du recteur.
Mouais, en tout cas, je ne trouve plus ce genre d'enseignants aujourd'hui. Au contraire, ils se font surtout "bouffer" par manque d'autorité ou de moyens de faire régner la discipline...mais bon , c'est un autre débat...
Sinon, pour les élèves "avancés intellectuellement", je trouve de quoi leur donner à manger ou des moyens pour qu'ils ne s'ennuient pas. Celui dont je me souviens était devenu "fan" de jeu d'échec contre les logiciels ou tout autre jeu de stratégie, exercices en lignes etc.. Il n'en avait pas chez lui, à l'époque, et je te garantis qu'il adorait venir à l'école ! C'est vrai qu'il n'aimait pas jouer avec ses camarades, bon, fallait-il l'obliger ? Si l'école avait été ouverte le week-end, je crois qu'il serait venu !
Mais, je le répète, j'e suis plutôt très inquiet pour les 30% à 40% d'élèves décrocheurs, que rien n'intéresse (même l'ordi d'ailleurs !) plutôt que des 2%(?) d'EIP...qui s'en sortiront de toute façon (affectivement et dans les relations sociales, c'est sûr qu'ils auront des périodes difficiles), mais au final, ils ont quand même largement plus de chances de réussir.
Puis je rappelle quand même la définition de l'école: "Lieu d'enseignement collectif". Que ceux qui ne sont pas contents écrivent à l'Académie Française pour en changer la définition ou qu'ils aillent dans des structures non scolaires ou chez un précepteur. Laughing


Dernière édition par frankenstein le Sam 21 Jan 2012 - 22:54, édité 1 fois

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] Julien, 13 ans, 146 de QI et sept ans de calvaire à l'école

Message par Clarinette le Sam 21 Jan 2012 - 22:53

C'est ce que je disais : l'école s'adresse globalement au gros de la troupe : les extrêmes des deux bouts n'y trouvent pas (forcément*) leur compte, et nous ne pouvons pas grand-chose contre ça, avec 30 élèves par classe...

* Rajout pour Mowgli ! Wink


Dernière édition par Clarinette le Sam 21 Jan 2012 - 22:54, édité 1 fois

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] Julien, 13 ans, 146 de QI et sept ans de calvaire à l'école

Message par Nielsen Rika Bell le Sam 21 Jan 2012 - 22:54

@frankenstein a écrit:Mais, je le répète, j'e suis plutôt inquiet pour les 30%à 40% d'élèves décrocheurs, que rien n'intéresse (même l'ordi d'ailleurs !) plutôt que des 2%(?) d'EIP...qui s'en sortiront de toute façon (affectivement et dans les relations sociales, c'est sûr qu'ils auront des périodes difficiles), mais au final, ils ont quand même largement plus de chances de s'en sortir.

Pas d'accord.

http://bonnetdane.midiblogs.com/archive/2011/09/16/latex.html

_________________
Parlons éducation... il me vient encore quelques élèves normaux... certes!... jamais vous pouvez vous vanter d'être absolument sans normaux!... non! un de temps à autre... bon!... je les instruis... pas plus mal que les autres professeurs... pas mieux... pédagogue, je suis! oh! très pédagogue! et très scrupuleux!... jamais une séance de chic!... jamais un cours fantaisiste!... depuis trente et cinq années, jamais une pédagogie drôlette!... pas que je me tienne pas au courant!... que si! que si!... je lis à fond tous les cahiers pédagogiques, les sciences de l'éducation... deux, trois kilos par semaine!... au feu! au feu le tout! c'est pas moi qui serai inquiété pour "instruction à la légère"!...

Nielsen Rika Bell
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] Julien, 13 ans, 146 de QI et sept ans de calvaire à l'école

Message par frankenstein le Sam 21 Jan 2012 - 23:01

@Clarinette a écrit:C'est ce que je disais : l'école s'adresse globalement au gros de la troupe : les extrêmes des deux bouts n'y trouvent pas (forcément*) leur compte, et nous ne pouvons pas grand-chose contre ça, avec 30 élèves par classe...

* Rajout pour Mowgli ! Wink

Oui, et en plus j'ose une affirmation (non prouvée): les parents d'élèves d'enfants classés EPI (ou prétendus...) ont voté majoritairement Sarkozy ! diable
Spoiler:
(l'intelligence n'est donc pas génétique ! professeur lol! )

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] Julien, 13 ans, 146 de QI et sept ans de calvaire à l'école

Message par Clarinette le Sam 21 Jan 2012 - 23:03

affraid heu
Spoiler:
C'est EIP, d'abord ! Razz

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] Julien, 13 ans, 146 de QI et sept ans de calvaire à l'école

Message par Dhaiphi le Sam 21 Jan 2012 - 23:04

d'EIP...qui s'en sortiront de toute façon (affectivement et dans les relations sociales, c'est sûr qu'ils auront des périodes difficiles), mais au final, ils ont quand même largement plus de chances de s'en sortir.
Pas d'accord.
http://bonnetdane.midiblogs.com/archive/2011/09/16/latex.html
Elle s’en tire tout juste — par la littérature et l’entrée en hypokhâgne, à Marseille.

Tout juste, peut-être, mais elle s'en tire. Wink

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] Julien, 13 ans, 146 de QI et sept ans de calvaire à l'école

Message par Nielsen Rika Bell le Sam 21 Jan 2012 - 23:12

Certes. Je veux dire qu'on peut cramer sa vie bien plus fort et définitivement en étant dans les 2% que dans les 30-40%.

Pis d'abord, les écoles font pas tout. abf

_________________
Parlons éducation... il me vient encore quelques élèves normaux... certes!... jamais vous pouvez vous vanter d'être absolument sans normaux!... non! un de temps à autre... bon!... je les instruis... pas plus mal que les autres professeurs... pas mieux... pédagogue, je suis! oh! très pédagogue! et très scrupuleux!... jamais une séance de chic!... jamais un cours fantaisiste!... depuis trente et cinq années, jamais une pédagogie drôlette!... pas que je me tienne pas au courant!... que si! que si!... je lis à fond tous les cahiers pédagogiques, les sciences de l'éducation... deux, trois kilos par semaine!... au feu! au feu le tout! c'est pas moi qui serai inquiété pour "instruction à la légère"!...

Nielsen Rika Bell
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] Julien, 13 ans, 146 de QI et sept ans de calvaire à l'école

Message par frankenstein le Sam 21 Jan 2012 - 23:40

@Nielsen Rika Bell a écrit:Certes. Je veux dire qu'on peut cramer sa vie bien plus fort et définitivement en étant dans les 2% que dans les 30-40%.

Pis d'abord, les écoles font pas tout. abf

Certainement pas, à mon humble avis !
Proportionnellement parlant, il y aura 90% des EIP (ou EPI , on s'en fout... Wink )qui s'en sortiront !
Et certainement pas 90% des élèves qui auront décroché à l'école! Rolling Eyes

Pis d'abord, les écoles font pas tout.
Heureusement ! Very Happy

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] Julien, 13 ans, 146 de QI et sept ans de calvaire à l'école

Message par Nielsen Rika Bell le Sam 21 Jan 2012 - 23:58

A chacun ses anecdotes et ses connaissances, mais dans ma ptite vie, je remarque que les gens les plus malheureux, les alcooliques, les dépressifs, les toxicos, etc. sont des personnes souvent fort intelligentes et très douées, mais excluses.

Mes vieux camarades d'école de banlieue qui ont tout foiré, eux, ils ont fini par trouver un boulot pas folichon, mais ont une vie relativement posée à 25 ans.

Ca ne prouve rien, mais je ne peux pas souscrire à tes propos.

_________________
Parlons éducation... il me vient encore quelques élèves normaux... certes!... jamais vous pouvez vous vanter d'être absolument sans normaux!... non! un de temps à autre... bon!... je les instruis... pas plus mal que les autres professeurs... pas mieux... pédagogue, je suis! oh! très pédagogue! et très scrupuleux!... jamais une séance de chic!... jamais un cours fantaisiste!... depuis trente et cinq années, jamais une pédagogie drôlette!... pas que je me tienne pas au courant!... que si! que si!... je lis à fond tous les cahiers pédagogiques, les sciences de l'éducation... deux, trois kilos par semaine!... au feu! au feu le tout! c'est pas moi qui serai inquiété pour "instruction à la légère"!...

Nielsen Rika Bell
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] Julien, 13 ans, 146 de QI et sept ans de calvaire à l'école

Message par Clarinette le Dim 22 Jan 2012 - 0:08

Oui, ceux qui sont très intelligents sans être scolaires, ou trop sensibles pour supporter notre monde de brutes, je veux bien croire qu'ils morflent, mais nous, les profs, on est là pour s'occuper du plus grand nombre... et on a déjà du mal à le faire correctement...

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] Julien, 13 ans, 146 de QI et sept ans de calvaire à l'école

Message par Nielsen Rika Bell le Dim 22 Jan 2012 - 0:10

Surtout vous, les instits.

_________________
Parlons éducation... il me vient encore quelques élèves normaux... certes!... jamais vous pouvez vous vanter d'être absolument sans normaux!... non! un de temps à autre... bon!... je les instruis... pas plus mal que les autres professeurs... pas mieux... pédagogue, je suis! oh! très pédagogue! et très scrupuleux!... jamais une séance de chic!... jamais un cours fantaisiste!... depuis trente et cinq années, jamais une pédagogie drôlette!... pas que je me tienne pas au courant!... que si! que si!... je lis à fond tous les cahiers pédagogiques, les sciences de l'éducation... deux, trois kilos par semaine!... au feu! au feu le tout! c'est pas moi qui serai inquiété pour "instruction à la légère"!...

Nielsen Rika Bell
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] Julien, 13 ans, 146 de QI et sept ans de calvaire à l'école

Message par Clarinette le Dim 22 Jan 2012 - 0:12

Tu veux dire que tu penses avoir plus de moyens que nous pour t'occuper des extrêmes ?

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] Julien, 13 ans, 146 de QI et sept ans de calvaire à l'école

Message par Nielsen Rika Bell le Dim 22 Jan 2012 - 0:16

Je pense que vos difficultés sont plus grandes et que vous avez une responsabilité plus forte.

Après, peut-être qu'il est plus facile de s'occuper des extrêmes en maths au collège. Pas sûr, mais peut-être.

_________________
Parlons éducation... il me vient encore quelques élèves normaux... certes!... jamais vous pouvez vous vanter d'être absolument sans normaux!... non! un de temps à autre... bon!... je les instruis... pas plus mal que les autres professeurs... pas mieux... pédagogue, je suis! oh! très pédagogue! et très scrupuleux!... jamais une séance de chic!... jamais un cours fantaisiste!... depuis trente et cinq années, jamais une pédagogie drôlette!... pas que je me tienne pas au courant!... que si! que si!... je lis à fond tous les cahiers pédagogiques, les sciences de l'éducation... deux, trois kilos par semaine!... au feu! au feu le tout! c'est pas moi qui serai inquiété pour "instruction à la légère"!...

Nielsen Rika Bell
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] Julien, 13 ans, 146 de QI et sept ans de calvaire à l'école

Message par Clarinette le Dim 22 Jan 2012 - 0:19

J'ai tendance à penser que le fossé entre très mauvais et très bons se creuse au fil de la scolarité, et qu'il est de plus en plus difficile de sortir les mauvais de l'ornière. Mais peut-être que les plus doués y trouvent davantage leur compte ?

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] Julien, 13 ans, 146 de QI et sept ans de calvaire à l'école

Message par frankenstein le Dim 22 Jan 2012 - 0:35

@Clarinette a écrit:J'ai tendance à penser que le fossé entre très mauvais et très bons se creuse au fil de la scolarité, et qu'il est de plus en plus difficile de sortir les mauvais de l'ornière. Mais peut-être que les plus doués y trouvent davantage leur compte ?
Assurément.
En ZEP, les élèves normaux (et fils ou filles d'instit) trouvent largement leur compte.
Spoiler:
(surtout si le papa ou le maman est le directeur ou la directrice ! Smile )


Dernière édition par frankenstein le Dim 22 Jan 2012 - 0:59, édité 1 fois

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] Julien, 13 ans, 146 de QI et sept ans de calvaire à l'école

Message par Duplay le Dim 22 Jan 2012 - 0:48

@Clarinette a écrit:C'est ce que je disais : l'école s'adresse globalement au gros de la troupe : les extrêmes des deux bouts n'y trouvent pas (forcément*) leur compte, et nous ne pouvons pas grand-chose contre ça, avec 30 élèves par classe...

* Rajout pour Mowgli ! Wink

Razz

Sûr que 30 élèves par classe, ça n'aide pas.
Ou même 25 avec un cas psychiatrique qui pratique l'auto-mutilation dès qu'il échappe à ton regard ou qui se met à hurler à certains moments sans que tu puisses faire quoi que ce soit.

Mais avec un effectif raisonnable, disons entre 20 et 24, sans cas psychiatrique lourd, je reste convaincue qu'on a une bonne marge de manoeuvre. Après, je comprends très bien que ce point de vue ne soit pas partagé par des collègues de CM2 qui voient arriver des élèves dans leurs classes qui ont connu toutes sortes de parcours et qui pour certains ont "bénéficié" de toutes les aberrations du système avec, pour commencer, un apprentissage complètement foireux de la lecture-écriture au CP.

Ce n'est pas un hasard si j'ai fini par prendre un CP, alors que je ne jurais que par le CM il y a encore quelques années. Plus j'approfondis mon travail sur ce niveau, et plus je constate que c'est vraiment un niveau stratégique pour la suite et que la scolarité future de nos élèves s'y joue pour une part déterminante quand ils n'ont pas une famille qui puisse compenser leurs difficultés ou des méthodes pour le moins inadaptées. Et il me semble que nous sommes plusieurs dans ce cas sur le forum.

Je constate aussi, en suivant le parcours de mes anciens élèves au sein de l'école, qu'à profil plus ou moins équivalent, leur scolarité ne se déroule pas du tout de la même manière selon les différentes méthodes pratiquées par les enseignants qui prennent la suite jusqu'à la fin du CM2 (et selon aussi qu'ils se sont ou non trouvés dans une classe comportant un cas psychiatrique lourd). C'est particulièrement flagrant pour les élèves au départ plus fragiles ou peu favorisés par leur milieu d'origine.

Je persiste donc à penser qu'il n'y a pas de fatalité à ce que les collègues de CM2 puis de collège se trouvent confrontés à des classes dont l'hétérogénéité est de plus en plus démentielle. Encore faudrait-il mettre un terme à l'enchaînement incessant de réformes délétères et reconstruire l'école républicaine, ce qui ne risque malheureusement pas d'arriver de sitôt, pour ne pas dire jamais.

_________________
                                                                                                                  
elephantrose                    elephantrose                   elephantrose                                                           
                                                                                                                      

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] Julien, 13 ans, 146 de QI et sept ans de calvaire à l'école

Message par frankenstein le Dim 22 Jan 2012 - 1:06

Un seul cas psychiatrique lourd, c'est gérable si le reste de la classe est "normal". Pour peu que la classe comporte des élèves en grande difficulté ou qui ne s'adapteront pas avec l'élève "fragile psychologiquement", j'ai bien peur que ce soit l'ensemble de la classe qui devienne ingérable et l'enseignant(e) complètement fou (folle)...ou dépressif (ve) No

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] Julien, 13 ans, 146 de QI et sept ans de calvaire à l'école

Message par Duplay le Dim 22 Jan 2012 - 1:17

@frankenstein a écrit:Un seul cas psychiatrique lourd, c'est gérable si le reste de la classe est "normal". Pour peu que la classe comporte des élèves en grande difficulté ou qui ne s'adapteront pas avec l'élève "fragile psychologiquement", j'ai bien peur que ce soit l'ensemble de la classe qui devienne ingérable et l'enseignant(e) complètement fou (folle)...ou dépressif (ve) No

Ben oui. C'est bien pour ça que je dis que même un seul cas psychiatrique lourd, ce n'est pas -ou plus- gérable, puisque quasiment toutes les classes comportent des élèves en grandes difficultés et à profils particuliers.

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] Julien, 13 ans, 146 de QI et sept ans de calvaire à l'école

Message par frankenstein le Dim 22 Jan 2012 - 1:36

Mowgli a écrit:
@frankenstein a écrit:Un seul cas psychiatrique lourd, c'est gérable si le reste de la classe est "normal". Pour peu que la classe comporte des élèves en grande difficulté ou qui ne s'adapteront pas avec l'élève "fragile psychologiquement", j'ai bien peur que ce soit l'ensemble de la classe qui devienne ingérable et l'enseignant(e) complètement fou (folle)...ou dépressif (ve) No

Ben oui. C'est bien pour ça que je dis que même un seul cas psychiatrique lourd, ce n'est pas -ou plus- gérable, puisque quasiment toutes les classes comportent des élèves en grandes difficultés et à profils particuliers.
Oui, en espérant, en plus, qu'il n'y ait pas un véritable "EIP" au sein de la "mayonnaise"... Laughing
Spoiler:
(j'ai déjà eu cette configuration, heureusement que j'ai trouvé les réponses grâce aux ouvrages de Meirieu ! )professeur pas vrai

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] Julien, 13 ans, 146 de QI et sept ans de calvaire à l'école

Message par Duplay le Dim 22 Jan 2012 - 1:42

@frankenstein a écrit:
Oui, en espérant (en plus) qu'il n'y ait pas un véritable "EIP" au sein de la mayonnaise... Laughing
Spoiler:
(j'ai déjà eu cette configuration, heureusement que j'ai trouvé la réponses grâce aux ouvrages de Meirieu ! )professeur [spoiler]pas vrai

aaq

Spoiler:
Oh, nous avons la même idole ! Moi, j'ai son portrait -un magnifique pastel- dans mon salon. A côté de celui d'Eveline. aap


Spoiler:
Non ! Pas les hommes en blanc ! pas vrai




Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] Julien, 13 ans, 146 de QI et sept ans de calvaire à l'école

Message par Rikki le Dim 22 Jan 2012 - 1:42

J'ai pas tout suivi... le post évolue vers la question "Meirieu est-il EIP", c'est bien ça ?


_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] Julien, 13 ans, 146 de QI et sept ans de calvaire à l'école

Message par Duplay le Dim 22 Jan 2012 - 1:45

Oui. Et nous pouvons répondre par l'affirmative.

Spoiler:
Extrêmement Insupportable Pontifieur

_________________
                                                                                                                  
elephantrose                    elephantrose                   elephantrose                                                           
                                                                                                                      

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum