[article] Julien, 13 ans, 146 de QI et sept ans de calvaire à l'école

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [article] Julien, 13 ans, 146 de QI et sept ans de calvaire à l'école

Message par Mama le Dim 22 Jan - 15:08

Et en effet ils ne sont pas forcément précoces. Et en effet le sujet du topic a dévié. Et en effet le génie littéraire a surtout été maudit à la fin du XIXe... Peut-être parce que plus personne ne s'intéressait à lui dans l'industrialisation et la mercantilisation grandissantes de la société ? Parce qu'on l'avait désacralisé ? Tiens, on dirait qu'on parle des profs Razz

Mama
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] Julien, 13 ans, 146 de QI et sept ans de calvaire à l'école

Message par Mama le Dim 22 Jan - 15:12

Pff, je lis, je lis, cet Aristote a tout dit. Ca me fait penser à cette phrase de Gide : "Tout a été dit, mais comme personne n'écoute, il faut toujours répéter." Tiens, on dirait encore que c'est valable pour les profs... Very Happy

Mama
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] Julien, 13 ans, 146 de QI et sept ans de calvaire à l'école

Message par Leclochard le Dim 22 Jan - 15:27

mamamanette a écrit:Et en effet ils ne sont pas forcément précoces. Et en effet le sujet du topic a dévié. Et en effet le génie littéraire a surtout été maudit à la fin du XIXe... Peut-être parce que plus personne ne s'intéressait à lui dans l'industrialisation et la mercantilisation grandissantes de la société ? Parce qu'on l'avait désacralisé ? Tiens, on dirait qu'on parle des profs Razz

Certains poètes du 19ème siècle ont été des marginaux pour être précis (ce qui ne veut pas dire que les lettrés de l'époque ne les connaissaient pas). Ce que tu dis ne tient pas pour les romanciers ou les dramaturges par exemple. C'est incroyable comme le romantisme a influencé notre perception de l'artiste.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] Julien, 13 ans, 146 de QI et sept ans de calvaire à l'école

Message par Nielsen Rika Bell le Dim 22 Jan - 15:45

C'est pas si anormal pour un mouvement artistique, remarquez.

_________________
Parlons éducation... il me vient encore quelques élèves normaux... certes!... jamais vous pouvez vous vanter d'être absolument sans normaux!... non! un de temps à autre... bon!... je les instruis... pas plus mal que les autres professeurs... pas mieux... pédagogue, je suis! oh! très pédagogue! et très scrupuleux!... jamais une séance de chic!... jamais un cours fantaisiste!... depuis trente et cinq années, jamais une pédagogie drôlette!... pas que je me tienne pas au courant!... que si! que si!... je lis à fond tous les cahiers pédagogiques, les sciences de l'éducation... deux, trois kilos par semaine!... au feu! au feu le tout! c'est pas moi qui serai inquiété pour "instruction à la légère"!...

Nielsen Rika Bell
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] Julien, 13 ans, 146 de QI et sept ans de calvaire à l'école

Message par Leclochard le Dim 22 Jan - 16:21

@Nielsen Rika Bell a écrit:C'est pas si anormal pour un mouvement artistique, remarquez.

On n'est plus en plein romantisme, tu sais. Enfin certaines de ses valeurs collent bien à notre époque (l'affirmation de sa singularité).

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] Julien, 13 ans, 146 de QI et sept ans de calvaire à l'école

Message par Nielsen Rika Bell le Dim 22 Jan - 16:39

On est plutôt dans le Patricksébastisme, en effet ça colle.

_________________
Parlons éducation... il me vient encore quelques élèves normaux... certes!... jamais vous pouvez vous vanter d'être absolument sans normaux!... non! un de temps à autre... bon!... je les instruis... pas plus mal que les autres professeurs... pas mieux... pédagogue, je suis! oh! très pédagogue! et très scrupuleux!... jamais une séance de chic!... jamais un cours fantaisiste!... depuis trente et cinq années, jamais une pédagogie drôlette!... pas que je me tienne pas au courant!... que si! que si!... je lis à fond tous les cahiers pédagogiques, les sciences de l'éducation... deux, trois kilos par semaine!... au feu! au feu le tout! c'est pas moi qui serai inquiété pour "instruction à la légère"!...

Nielsen Rika Bell
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] Julien, 13 ans, 146 de QI et sept ans de calvaire à l'école

Message par Mama le Dim 22 Jan - 18:45

@Leclochard a écrit:
Certains poètes du 19ème siècle ont été des marginaux pour être précis (ce qui ne veut pas dire que les lettrés de l'époque ne les connaissaient pas). Ce que tu dis ne tient pas pour les romanciers ou les dramaturges par exemple. C'est incroyable comme le romantisme a influencé notre perception de l'artiste.

Je parle bien sûr de marginalisation vis à vis de la "populace" Twisted Evil , et non des gens de lettres, évidemment.
Bien sûr que tous les poètes / écrivains ne sont pas dans ce cas, loin de là, mais je me demande si la multiplication des "artistes maudits" en fin de XIXe et ensuite ne vient pas, plutôt que d'une vision romantique a posteriori, de la difficulté pour les artistes à supporter les mutations de la société à l'ère moderne. Il me semble que la modernité en est davantage à l'origine que le romantisme. Les romantiques, qu'ils soient peintres, musiciens ou écrivains, ont souvent connu le succès (Lamartine best-seller poétique, Hugo, etc.). Et certains dramaturges / romanciers sont concernés, tout de même, même s'il y en a moins,ou moins de connus. Pour n'en citer que quelques-uns : Fitzgerald, Kafka, Artaud, Genet ... ont été fous et/ou marginalisés et/ou maudits chacun à leur manière. Et pour les autres arts, Toulouse-Lautrec ou Van Gogh, et la liste est longue.
Je ne vois pas tous les artistes comme maudits, mais je m'interroge sur leur nombre plus élevé en ces périodes...

Mama
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] Julien, 13 ans, 146 de QI et sept ans de calvaire à l'école

Message par Mama le Dim 22 Jan - 18:48

@Nielsen Rika Bell a écrit:On est plutôt dans le Patricksébastisme, en effet ça colle.

Razz lol!

Non non, maintenant c'est le BIeberonisme...

Mama
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] Julien, 13 ans, 146 de QI et sept ans de calvaire à l'école

Message par Clarinette le Dim 22 Jan - 18:49

mamamanette a écrit:Pff, je lis, je lis, cet Aristote a tout dit. Ca me fait penser à cette phrase de Gide : "Tout a été dit, mais comme personne n'écoute, il faut toujours répéter." Tiens, on dirait encore que c'est valable pour les profs... Very Happy
aai

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum