Saut de classe: risques et bienfaits

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par mdd le Mar 28 Jan 2014 - 8:41

Merci Choucroute. Je suis bien 'accord avec ton raisonnement. Mais mon fils n'a pas l'air stressé, et il est très motivé. Dans la colonne des "pour passer en CM1" il a mis : "je veux avancer".

Bref je suis un peu dans la position où je ne vois pas de bonne raison de refuser, mais ça me stresse pour le futur...

mdd
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par Dhaiphi le Mar 28 Jan 2014 - 10:31

@mdd a écrit:je ne vois pas de bonne raison de refuser
Moi non plus.  Very Happy 

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par celitian le Mar 28 Jan 2014 - 10:36

C'est surtout au collège que des problèmes peuvent se poser.
Mon fils est beaucoup plus "bébé" au niveau affectif que ses camarades et il est également plus petit ce qui le dérange.
Mais, le saut d'une classe lui a permis de ne plus s'est ennuyer à l'école.

celitian
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par mdd le Mar 28 Jan 2014 - 10:46

Merci.
Oui, voilà, imaginer mon fils dans 18 mois au collège....gloups  pale 
Et je ne voudrais pas qu'il se fasse malmener, il est plutôt super gentil et pas du tout petit dur qui se défend....
Mais bon c'est peut être mon côté mère poule.....

mdd
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par fraisedesbois le Mar 28 Jan 2014 - 11:47

entre les lignes, il me semble comprendre que votre fils serait capable de sauter une classe sans réserve sur certaines notions (ça arrive aussi d'avoir "attrapé" la plupart des notions et d'être plus en difficulté sur quelques unes, ce qui rend les choses moins évidentes). c'est rassurant.
après ce n'est pas parce qu'il peut sauter une classe qu'il doit sauter une classe.

mais là, il est impossible de trancher sur la pertinence d'un saut de classe depuis l'extérieur.
c'est vous qui êtes la mieux placée pour répondre à la proposition de son enseignante.
apparemment elle semble avoir tissé une bonne relation avec lui, et avoir votre confiance, tout cela est bien.

quoiqu'il en soit, c'est normal, c'est humain, de se poser mille questions "quand même"  Wink 
c'est une décision importante.


j'ajouterai deux vérifications (que vous avez probablement déjà faites) :

1- son instit a peur qu'il s'ennuie. est-ce qu'elle craint que ce soit le cas ou bien est-ce que votre fils se plaint de s'ennuyer ?
parfois, beaucoup, toujours ? s'il en parle, est-ce que c'est une souffrance ou un constat ?
à la maison passe-t-il une partie de son temps libre à chercher du "travail", à approfondir ce qu'il voit en classe, à se lancer dans de nouvelles choses ? le sentez-vous en "demande" ?

2- a-t-il des amis en CE2 ? comment envisage-t-il d'en être éventuellement séparé (l'an prochain selon les répartitions de classes, et encore un peu plus nettement quand il entrera au collège) ? a-t-il déjà des amis en CM1 ? pensez vous qu'il s'intègrera facilement dans ce groupe ?


18 mois, c'est loin, en particulier à cet âge. vous avez le temps, et lui aussi, même si c'était avec 12 mois de moins.
et l'entrée au collège, c'est toujours un cap pour une maman, saut de classe en primaire ou non...
(je veux dire qu'un an de plus n'en fera pas un petit dur...)

_________________
lecteur  Il faut beaucoup d'indisciplinés pour faire un peuple libre -
Georges Bernanos, Les enfants humiliés, 1949

fraisedesbois
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par dandelion le Mar 28 Jan 2014 - 12:46

La plupart des élèves 'jeunes' que j'ai eus au collège et au lycée, voire dans le supérieur, étaient bien intégrés et épanouis. Après tout, il ne s'agit le plus souvent que de quelques mois de différence avec leurs camarades les plus jeunes. Ce n'est donc pas grand chose en termes de maturité.


Dernière édition par dandelion le Mar 28 Jan 2014 - 19:42, édité 1 fois

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par mdd le Mar 28 Jan 2014 - 12:54

@fraisedesbois a écrit:entre les lignes, il me semble comprendre que votre fils serait capable de sauter une classe sans réserve sur certaines notions (ça arrive aussi d'avoir "attrapé" la plupart des notions et d'être plus en difficulté sur quelques unes, ce qui rend les choses moins évidentes). c'est rassurant.
après ce n'est pas parce qu'il peut sauter une classe qu'il doit sauter une classe.

mais là, il est impossible de trancher sur la pertinence d'un saut de classe depuis l'extérieur.
c'est vous qui êtes la mieux placée pour répondre à la proposition de son enseignante.
apparemment elle semble avoir tissé une bonne relation avec lui, et avoir votre confiance, tout cela est bien.

quoiqu'il en soit, c'est normal, c'est humain, de se poser mille questions "quand même"  Wink 
c'est une décision importante.


j'ajouterai deux vérifications (que vous avez probablement déjà faites) :

1- son instit a peur qu'il s'ennuie. est-ce qu'elle craint que ce soit le cas ou bien est-ce que votre fils se plaint de s'ennuyer ?
parfois, beaucoup, toujours ? s'il en parle, est-ce que c'est une souffrance ou un constat ?
à la maison passe-t-il une partie de son temps libre à chercher du "travail", à approfondir ce qu'il voit en classe, à se lancer dans de nouvelles choses ? le sentez-vous en "demande" ?

2- a-t-il des amis en CE2 ? comment envisage-t-il d'en être éventuellement séparé (l'an prochain selon les répartitions de classes, et encore un peu plus nettement quand il entrera au collège) ? a-t-il déjà des amis en CM1 ? pensez vous qu'il s'intègrera facilement dans ce groupe ?


18 mois, c'est loin, en particulier à cet âge. vous avez le temps, et lui aussi, même si c'était avec 12 mois de moins.
et l'entrée au collège, c'est toujours un cap pour une maman, saut de classe en primaire ou non...
(je veux dire qu'un an de plus n'en fera pas un petit dur...)

Merci pour toutes ces remarques !

1- Non, il ne s'ennuie pas, car en fait l'instit a toujours une fiche, un plan de travail à lui donner dès qu'il a terminé. Mais elle me disait qu'il faisait environ en quantité deux fois plus que les autres. Mais il n'en souffre pas du coup.
Oui, à la maison , il est toujours en recherche d'autre chose : il fait un journal sur les dynosaures (sous word, ça l'occupe bien), il fait des rosaces (que je donne à mes sixièmes pour les amuser), là il m'a vu utiliser géogébra (un logiciel de géométrie) et veut l'apprendre, etc....

2 - Oui il a des amis en CE2, enfin un bon copain. Mais il a aussi un copain en CM1. Je ne me fais pas trop de souci de ce côté là.


mdd
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par mdd le Mar 28 Jan 2014 - 12:55

@dandelion a écrit:La plupart des élèves 'jeunes' que j'ai eus au collège et au lycée, voire dans le supérieur, étaient bien intégrés et épanouis. Après tout, il ne s'agit le plus souvent que de quelques mois de différence avec leurs camarades les plus jeune. Ce n'est donc pas grand chose en termes de maturité.

Oui, c'est vrai d'autant plus que mon fils est de fin février.

mdd
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par joliefiona le Mar 28 Jan 2014 - 15:15

En tant que prof du collège, je ne me soucie jamais en début d'année de connaitre l'âge de mes élèves. Je le découvre plus tard, au hasard d'une conversation. Et je me surprends à constater que ceux qui ont une année de moins que les autres ne se remarquent pas du tout de prime abord. Ils ne sont pas plus petits que la moyenne, pas rejetés, pas moins matures. Je les trouve toujours très bien intégrés.

J'ai par exemple cette année en 3e un élève qui a sauté son CP. Il fait partie des plus matures physiquement, c'est ma tête de classe et il a une petite amie (tête de classe aussi - sans année d'avance) et un bon groupe d'amis. Heureusement que cet élève a sauté une classe!

Je suis assez sensible au sujet, alors j'y fais attention et jamais je ne me suis dit "Tiens, cet élève n'aurait peut-être pas dû sauter de classe".

joliefiona
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par mdd le Mar 28 Jan 2014 - 15:21

merci

mdd
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par Ajupouet le Mar 28 Jan 2014 - 15:22

@Tinsel a écrit:
Oula! Charmant! Mais il avait 2 ans de moins que ses camarades aussi.

Bah ouais, c'est bien vrai, il a 2 ans de moins , normal qu'on le tape  furieux furieux furieux


_________________
Enfants, adolescents, adultes : il n'est jamais trop tard pour restaurer son geste d'écriture.
www.sos-ecriture.fr   - Facebook

Ajupouet
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par Jane le Mar 28 Jan 2014 - 15:27

Ca a été une période difficile. A 14 ans, il est désormais en 1èreS. Il va bien. Il a des amis de 17 / 18 ans. Il grandit doucement dans sa tête.
Mais si c'était à refaire, je pense qu'on ne lui aurait pas fait sauter 2 classes. Quoique, je n'en sais rien, en fait. On ne peut pas être et avoir été. Il est évident qu'il se serait terriblement ennuyé (il y a bien peu de temps qu'il ne s'ennuie plus en classe), mais ses rapports avec les autres auraient été plus simples.

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par Kilmeny le Mar 28 Jan 2014 - 15:29

Mon institutrice voulait me faire sauter la dernière année de maternelle, mais la directrice s'y est opposée, en disant que je n'étais pas assez "mûre" selon elle. (ce n'était pas l'avis de mon instit). Et, l'absence de maturité, je l'ai ressentie chez mes camarades de classe tout au long de ma scolarité et j'ai souvent été isolée, car ils me jugeaient trop "adulte"...  Rolling Eyes Sauter cette classe aurait été salutaire pour moi.

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par Sphinx le Mar 28 Jan 2014 - 15:47

J'ai sauté le CM1 pour aller directement (après un mois) en CM2. Sur le moment :
- pas de problème, la classe était double (élément important à mon avis), et j'étais encore avec mes copines du CM1, donc tout s'est bien passé.
- au collège : c'est là que ça s'est mal passé. Je ne m'étais pas vraiment fait de copines parmi les CM2, trop chipies, et séparée de mes copines en 6e (toutes ne sont pas venues dans ce collège par la suite), j'ai été harcelée pendant quatre ans. Le contexte était particulier, c'était un collège de ZEP pas sympa du tout où je détonnais complètement avec mon look et mon attitude de première de la classe ; sans doute y aurais-je été mal quel que soit mon âge, mais j'étais très isolée.
- au lycée : nous avons déménagé, je ne me suis pas forcément bien intégrée mais je n'ai plus ressenti la différence d'âge, puisque je repartais de zéro.

Donc : a priori le primaire va bien se passer, la transition sera douce ; c'est le collège l'étape difficile, à un moment où certains gagnent en maturité plus vite, et où d'autres veulent jouer aux grands alors qu'ils ne le sont pas... il vaut mieux être sûr qu'il ait des copains qui aillent en sixième en même temps que lui, dans le même collège.

Je me suis opposée l'an dernier à un saut de classe proposé pour une de mes petites cinquièmes parce qu'elle n'en avait pas du tout envie. Elle aurait largement pu suivre mais elle ne voulait pas laisser ses copines. A cet âge, c'est un facteur déterminant.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

             

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par Mélisande le Mar 28 Jan 2014 - 17:49

@joliefiona a écrit:
Je suis assez sensible au sujet, alors j'y fais attention et jamais je ne me suis dit "Tiens, cet élève n'aurait peut-être pas dû sauter de classe".

Pour moi, c'est le contraire. Presque tous les élèves que j'ai eus et qui avait un an d'avance plafonnaient entre 12 et 14 de moyenne en collège, et je me suis dit à chaque fois qu'il aurait mieux valu ne pas leur faire sauter une classe. Leur année d'avance, au collège, ne leur donnait aucun avantage et plusieurs en ressentaient beaucoup les inconvénients.

Pour moi, le saut de classe ne doit avoir lieu que si vraiment l'enfant est en souffrance dans son niveau normal. Sauter une classe pour se retrouver dans les "moyens" dans la classe au-dessus, plutôt que de rester dans son niveau d'âge en y étant excellent n'a pas vraiment d'avantage.


Mélisande
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par Tinsel le Mar 28 Jan 2014 - 20:11

@Ajupouet a écrit:
@Tinsel a écrit:
Oula! Charmant! Mais il avait 2 ans de moins que ses camarades aussi.

Bah ouais, c'est bien vrai, il a 2 ans de moins , normal qu'on le tape  furieux furieux furieux

 affraid c'est horrible, je ne voulais pas dire ça!!! Je suis allée relire la page 1 et je l'ai pourtant écrit!!!
Je voulais juste souligner le fait qu'il y avait eu 2 sauts de classe, ce qui n'est pas classique. Mais pas du tout excuser les faits!!!  Embarassed   Embarassed 

Tinsel
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par Amaliah le Mar 28 Jan 2014 - 20:27

@Mélisande a écrit:
@joliefiona a écrit:
Je suis assez sensible au sujet, alors j'y fais attention et jamais je ne me suis dit "Tiens, cet élève n'aurait peut-être pas dû sauter de classe".

Pour moi, c'est le contraire. Presque tous les élèves que j'ai eus et qui avait un an d'avance plafonnaient entre 12 et 14 de moyenne en collège, et je me suis dit à chaque fois qu'il aurait mieux valu ne pas leur faire sauter une classe. Leur année d'avance, au collège, ne leur donnait aucun avantage et plusieurs en ressentaient beaucoup les inconvénients.

Pour moi, le saut de classe ne doit avoir lieu que si vraiment l'enfant est en souffrance dans son niveau normal. Sauter une classe pour se retrouver dans les "moyens" dans la classe au-dessus, plutôt que de rester dans son niveau d'âge en y étant excellent n'a pas vraiment d'avantage.


Comme quoi... Autant d'avis différents...
Pour ma part, en douze ans d'expérience, je n'ai eu que deux élèves avec un an d'avance dont je ne voyais pas l'avance... Mais j'ai eu beaucoup plus d'élèves avec un an d'avance, voire deux (et une petite née en décembre...) excellents, brillants même.
J'ai moi-même sauté une classe et je suis rentrée au CP à 5 ans, le moment le plus dur a été le collège, mais je ne pense pas que c'était dû à mon année d'avance, c'était juste le collège et ma classe de snobinards arrogants...  Rolling Eyes 

A ta place, mdd, je ne vois pas pourquoi je refuserais en fait, si ton fils est motivé et que la maîtresse le propose, surtout s'il s'agit d'une classe double et que ton fils est de février.

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par celitian le Mar 28 Jan 2014 - 20:38

Peut-être que la différence entre ces cas s'explique par la différence entre un enfant scolairement brillant et un enfant précoce qui peut se retrouver en situation d'échec scolaire.



celitian
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par mdd le Mar 28 Jan 2014 - 20:42

Merci à tous.
J'avais RDv avec la maitresse avec mon fils ce soir. Il lui a dit qu'il voulait aller en CM1. la maîtresse a dit "super, demain tu changes de côté et dans une semaine tu me dis ce que tu en penses et si tu trouves que c'est mieux de rester en CE2, tu peux y rester sans problème, tes parents et moi, nous serons d'accord."
Voilà. Du coup ce soir monsieur a voulu faire une heure de devoirs pour "rattraper" ce que les CM1 savaient de plus que lui....Il est content, tant mieux ! Smile 

mdd
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par celitian le Mar 28 Jan 2014 - 20:44

C'est le plus important qu'il aille à l'école avec le sourire,ça change de certains de nos élèves, et qu'il ne s'ennuie plus. Very Happy 

celitian
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par yphrog le Mar 28 Jan 2014 - 20:56

mon expérience: j'ai sauté le CM1 (4th grade), ce qui ne m'a pas posé de problème scolaire parce que j'étais élève dans une école publique aux EU (où il faut dire que les exigences ne sont pas aussi haut -- il me semble -- qu'en France). Par contre, au moment de partir de la maison, j'étais fatalement un an plus jeune que mes pairs. Je ne suis pas sûr que j'avais la maturité nécessaire pour cela.

Chaque personne est différente. Mais les garçons sont connus pour leurs retards de maturité...

Ceci dit, je ne pense pas que cela m'a fait trop de mal, j'aurais sans doute été aussi (voire plus) ch*** si je n'avais pas sauté de classe. Laughing

_________________
ok


yphrog
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par yphrog le Mar 28 Jan 2014 - 20:57

@mdd a écrit:Il est content, tant mieux ! Smile 

 Very Happy 

_________________
ok


yphrog
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par Aredius le Mar 28 Jan 2014 - 21:43

Une expérience de vieux. J'étais dans une classe où il y avait des CM1 et des CM2. L'instit, si on avait fini de faire un exo CM1 nous donnait un exo CM2. Et ainsi je suis passé en CM2 ! J'ai fait CM1/CM2 la même année avec le même instit. Je ne sais s'il y avait des sauts de niveau dans d'autres configuration. Cela n'a rien changé au comportement de l'instit qui utilisait les coups de règle sur les doigt, tirait les petits cheveux au dessus de l'oreille...et surtout vous tournait l'oreille à la décoller jusqu'au sang. Mes parents m'ont demandé si j'étais d'accord et m'ont dit que je pourrais toujours redoubler plus tard si j'en avais besoin. Et c'est ce que j'ai fait en 3°. Merci au redoublement. En fait c'est en 3° que ça a été dur, lâcher ceux que j'avais connus depuis la 6e


_________________
Aredius, Nantes,http://lefenetrou.blogspot.com
"Homo sum et nihil humani a me alienum puto" (Terence)
"Quis custodiet ipsos custodes? " (Juvenal)

Aredius
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par mdd le Ven 7 Fév 2014 - 20:54

Suite de l'histoire : mon fils est en CM1 depuis 10 jours et s'est mis une pression très importante. Il travaille beaucoup et mercredi il donnait des signes de fatigue (genre épuisement). On a commencé à avoir des doutes. Ce soir il est sorti en larmes de l'école car il a eu 7,5/10 à son auto-dictée. La maîtresse lui a dit que c'était une bonne note, mais apparemment ça ne suffisait pas à le rassurer.
Il m'a demandé s'il pouvait revenir en CE2, j'ai dit que oui, que je préférais le voir heureux en CE2 que triste et stressé en CM1. La maîtresse est au courant et d'accord, il repasse en CE2 lundi.

Finalement, dans notre cas, je suis assez d'accord avec ça :

@neomath a écrit:

L'instit de CE1 d'une de mes filles parlait de lui faire sauter une classe. J'ai clairement répondu que je n'étais pas intéressé, elle n'a pas insisté.

Mes motifs ?

1) L'école n'est pas seulement un lieu d'apprentissage mais aussi un lieu de socialisation. Les enfants qui ont trop d'avance par rapport à leur classe n'ont aucune vie sociale. Et sont malheureux comme les pierres.

2) Pour les enfants brillants l'école est de toute façon d'un ennui profond. Le programme et les méthodes de la classe au-dessus ne sont en rien fondamentalement différents de ceux de sa classe actuelle. Alors à quoi bon.

Le résultat, bien des années après ?
Je me félicite tous les jours de la décision que j'ai prise à l'époque. Ma fille a eu une enfance heureuse avec toute une bande de copains-copines qu'elle a suivi du CP jusqu'au lycée. Et fait de très bonnes études sans trop se fouler. Que demande le peuple ?

mdd
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par profecoles le Sam 8 Fév 2014 - 10:53

Je pense que chaque cas doit s'envisager dans sa globalité.
J'ai 4 de mes 5 enfants qui ont sauté une classe : 
- deux le CM1 à la demande de l'école (ça s'est vraiment  super bien passé : mes deux filles ont  ntégré après le bac mention TB Scences-Po Paris et eu une scolarité heureuse avec plein de copains-copines)
-  un le CE1 à ma demande (La première période de CE1 dans une classe où l'apprentissage de la lecture au CP s'était très mal passé pour beaucoup d'élèves, avec une maîtresse qui ne différenciait pas,  était une torture pour lui qui lisait déjà Harry Potter . L'avis du conseil des maîtres était négatif, l'avis de la psy scolaire positif.
 A la Toussaint, à ma demande et contre l'avis des instits, il est passé au CE2). Résultat : aucun souci en primaire, tête de classe et intégré jusqu'au CM2, quelques difficultés d'intégration au collège, dues plus à son caractère très réservé je pense qu'à son saut de classe, qui se sont complètement résolues au lycée, puis études brillantes aussi et sans souci : il a intégré l'école du Barreau récemment.
- mon dernier a "glissé"  du CE2 au CM1 lors d'une année en double niveau CE2-CM1 sur avis convergent de ses maîtres et de moi-même. Excellent CM2. 6e un peu plus difficile avec quelques difficultés d'organisation dans le travail mais toujours dans la tête de classe. 5e ça s'est corsé, dernier trimestre moyen. 4e en ce moment : refus de travail, notes en chute libre au 2e trimestre, détestation de l'école et des profs ....Et toujours le même refrain chez ses profs : il a des possibilités évidentes qu'il n'exploite pas.
Et un sentiment de culpabilité chez moi : il n'aurait pas dû sauter une classe ...il n'est pas assez mûr. Je m'en veux !

profecoles
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Saut de classe: risques et bienfaits

Message par Dhaiphi le Sam 8 Fév 2014 - 11:25

@profecoles a écrit:Et un sentiment de culpabilité chez moi : il n'aurait pas dû sauter une classe ...il n'est pas assez mûr. Je m'en veux !
Je me demande si la (ou les) cause(s) ne sont pas à chercher ailleurs.  scratch fleurs2 

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum